Black Cat #File 1: Méphilès - Page 2
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Black Cat #File 1: Méphilès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 1: Méphilès   Mar 4 Fév - 12:52

Décidément, ils n'étaient pas au bout de leurs peines, la jeune femme avait tenté le tout pour le tout mais visiblement ses instincts ne l'avait pas trompée: Les armes qu'elle venait d'utiliser n'avaient servit absolument à rien. Il faut croire qu'il n'y avait qu'un démon de l'envergure de Deimos qui avait une chance de le mettre à terre.
Amélia était sur ses gardes, car ce qui venait de se passer ne la rassurait pas du tout: Il n'avait été vraiment blessé qu'une fois que son mari avait touché l'une des gemmes qui se trouvait sur son corps... Ah... Donc c'est là que se trouvait sa faiblesse!
L'ex-seigneur de guerre était dans un sale état, après s'être fait éjectée, Amy eut du mal à se relever mais en tarda pas à rejoindre son partenaire qu'il était urgent de soigner. Etant dans un monde parallèle il leur était impossible d'appeler Daxius à l'aide, il fallait donc que Deimos arrive à tenir le coup, jusqu'à ce que le couple arrive à trouver un moyen de revenir chez eux, ce qui n'était pas gagné d'avance. Voilà que l'histoire n'était pas prête de s'achever, faisant preuve de lâcheté, comme à peu près tous les démons, Méphilès décida de se volatiliser ce qui fit soupirer notre sorcière.
En guise de cadeau d'adieu, le démon leur fit à nouveau changer de monde. Le changement était plus que énervant: De un, il faisait trembler la terre, de deux, on avait l'impression d'avoir le tournis. De trois, il faudrait à nouveau trouver un moyen de se sortir de là... Il n'est jamais bon de rester trop longtemps dans un monde qui n'est pas le sien, on ne sait jamais ce qui peut arriver.
Regardant autour d'elle, Amy réussit à retrouver une position stable debout. Ils étaient sur un espèce d'échiquier géant avec plein de porte autour, dont une avec des ombres autour. La demoiselle se gratta la tête, bizarrement, ça ne lui disait absolument rien de bon. Au moins poru le moment ces ombres ne les attaquaient pas, et d'ailleurs en regardant de plus près elles n'avaient pas l'air de vouloir les attaquer, mais plutôt de les guider, sinon pourquoi se seraient-elles réunies au même endroit comme ça? D'un autre côté, la sorcière ne pouvait s'empêcher de penser, que c'était peut-être un piège:

"On fait quoi maintenant?"

Amy n'avait plus de potion et aucun moyen de s'en procurer ici, il lui restait sa magie de sorcière, peut-être arriverait-elle à trouver une formule pour les sortir de cet endroit... Mais sa magie de sorcière était certainement moins forte que la magie qu'avait utilisé le démon pour les amener là. Il était clair que la téléportation ne les aiderait pas non plus. Seule issue donc: cette porte...

"Tu peux marcher?"

Amy l'aida à se relever, il était vraiment mal en point et il était clair que la demoiselle ne pourrait pas vraiment le porter... Mais elle ne voulait pas non plus le laisser seul.. alors ils iraient lentement mais surement vers ce qui semblait être leur seule sortie possible

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 1: Méphilès   Mer 5 Fév - 3:34

Ma seule réponse est un hurlement bestial alors qu'Amy tente de m'aider à me relever. Plus que mes côtes, je réalise qu'il m'a aussi brisé mes jambes.....Merde, je sentais plus mes jambes......je sentais plus mes putain de jambes et elles trainaient lamentablement sur le sol. Je suis trop lourd pour Amy, elle ne pourra jamais me porter alors je m'effondre pour de bon avant de tenter de me trainer vers le mur le plus proche.

"........Bordel.....j'peux plus marcher....." disais je à moitié paniqué. Un démon qui m'étale en un coup, c'est une première et plus encore, j'imagine que l'impact contre le mur à touché ma colonne vertébrale. C'est pas le fait d'être brisé qui me panique mais le fait qu'on ait pas Daxius sous la main sachant qu'on devait certainement être dans la dimension de ce monstre. Je reprends difficilement mon souffle tout en regardant autour de moi. Elle refusera certainement de me laisser ici mais je ne suis plus qu'un poids mort qui ne peut combattre correctement. J'vous raconte pas le déshonneur que j'étais en train de ressentir. Ca va me poursuivre pour un bon moment et encore heureux que personne n'ait vu la branlée qu'on s'est pris. Ma respiration est irrégulière, rapide et de plus, le sang coule de mon flanc gauche. A y' réfléchir, j'ai l'impression qu'il ne m'a pas mis qu'un seul coup. J'en ai vu qu'un, c'est sur mais il a frappé ailleurs, à plusieurs reprises.....je le sens.

"......Amy......."

Je commence à peine ma phrase en crachant des filets de sang. Je me dis que si je reste sans bouger, ca devrait faciliter les choses. Mon regard s'attarde sur le décor autour de moi, une sorte de grande salle dont le parquet ressemblait à un grand échiquier. Plusieurs portes, une seule sortie, une destinée commune, voilà ce qui nous attendait, au même titre que ces ombres que je voyais autour de nous. Silencieuses mais présente, je pouvais sentir leur regard sur nous. Je crois savoir qui elles sont. Je peux ressentir leur solitude........J'entends comme un bruit lointain dans un vide, comme si elles tentaient de communiquer avec nous...Leurs voix envahissent doucement mon esprit comme une légion de murmures.....et elles se font plus distinctes à chaque seconde.

"......Ces ombres.........Amy.....Tu dois.......le tuer........Tu dois les libérer......Ce sont ses victimes. Tu dois me laisser ici."

Elle refusera de me laisser ici. Je la connais assez pour dire qu'elle peut se montrer aussi obstinée que moi quand ca lui prends, mais elle doit se montrer réaliste: Je suis brisé, je ne peux plus marcher à vrai dire, je suis comme prisonnier de ce endroit. Elle a encore ses jambes, ses armes. Elle peut combattre, elle sait ce qu'il y'a à faire pour le tuer. Je peux presque entendre le rire sardonique de ce monstre. Il nous nargue, nous fais comprendre à quel point nous sommes misérables, et à cet instant, c'est tout à fait ce que je ressens.




_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 1: Méphilès   Ven 14 Fév - 23:51

Ce n'était pas du tout rassurant, Deimos était incapable de bouger, il dû même ramper jusqu'à un mur pour pouvoir s'adosser afin de ne pas s'écrouler complètement. Le coeur de la mi-démone tambourinait dans sa poitrine, montrant son inquiétude et un léger début de panique. Comment le sortir de là s'il ne pouvait pas faire un pas?
Amy savait pertinemment que Deimos ne la laisserai pas rester ici pour lui - il était bien trop têtu, mais il passerai aussi longtemps à se plaindre sur son sort... Evidemment pour un guerrier c'était humiliant ce qu'il venait de se passer, et tel que l'avocate le connaissait, il allait ruminer ça encore un bon bout de temps et ce malgré qu'il saignait abondamment.

"Je peux peut-être inventer une formule..."

Deimos tentait de la convaincre de se charger des âmes victimes de cet endroit, oui, d'accord, elle les libérerait, mais il fallait aussi trouver une solution pour Deimos:

"Que ce démon blessé soit épargné par cette dimension erronée et qu'il soit renvoyé à l'Agence pour être soigné!"

Amy savait que sa magie de sorcière serait seulement suffisante pour renvoyer Deimos en sécurité. Elle de son côté, la demoiselle allait vers la porte, en ouvrant la porte, les âmes s'engouffrèrent dans le couloir sombre

"TU VA LE PAYER"

Une voix résonnait dans la nuit, c'était forcément Méphilès, à qui cette libération n'avait certainement pas plue. Mais Amy braqua son arme et son attention, on y voyait rien là-dedans, il ne lui restait que ça et ses pouvoirs, qui n'avaient pas grand effet, heureusement maintenant la brunette savait qu'il fallait viser les diamants, mais encore fallait-il réussi à les voir. Voilà que la démone pénétrait dans ce qui semblait être une chambre piégée par divers objets tranchants et trappes, comme une énigme à résoudre avec dalles à ne surtout pas toucher, ce qui était sur, c'est que la femme du Seigneur n'était pas encore sortie d'affaire, loin de là.

"Montre toi espèce de lâche! Que je te détruise une bonne fois pour toutes"

A croire que Méphilès attendait de la voir à terre, blessée, ou essoufflée avant de passer à l'action, quelque part, ça faisait du bien de voir qu'on la craignait un peu enfin, même si, d'un autre côté, ça la mettait dans un sacré pétrin, et il était clair que Deimos allait lui passer un sacré savon de l'avoir renvoyer aux bercail, mais il l'a connaissait et c'est pourquoi Amy l'avait fait sans le prévenir, pour le reste, il lui fallait désormais improviser au fur et à mesure, car on pouvait absolument plus prédire des faits et gestes du démon du jeu vidéo...

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Black Cat #File 1: Méphilès   Jeu 10 Avr - 21:22

Jamais Amélia n'aurait du vouloir attaquer Méphilès de face, le provoquer comme elle venait de le faire car au plus profond des abysses, le démon entendit son ordre et comme pour répondre à son souhait, fit son apparition. Toute la zone commençait à se craqueler et trembler autour de la jeune chasseuse qui n'en menait pas large dans un monde où rien ne se contrôlait vraiment. Les notions de logique, de haut, et de bas disparurent assez vite pour voir le décor exploser autour d'elle et laisser place à un nouveau monde, des plaines de désolations aux feux des enfers, en passant par les âmes torturées et à l'agonie qui suppliaient en tentant misérablement la main vers la fiancée du Seigneur Guerrier de Sang.

Quelle ironie....Un démon les avait emprisonnés, condamnés à une souffrance éternelle sans possibilité de revoir la lumière. Le monstre contrôlait tout dans cet univers: Horizontales, verticales et ce ciel de sang et de braises. On parlait de l'Enfer, de l'après vie...et Méphilès avait donné un apercu de ce qu'était vraiment le royaume de Pandemonium, un monde de souffrance où tout espoir s'était tu à tout à jamais, brisé par la volonté indétrônable d'une créature impie prête à se battre pour conserver ce qu'on lui avait refusé durant si longtemps. Jamais il ne permettrait que des intrus brisent à jamais ses rêves. Bientôt, il aurait atteint son quota et là, il pourrait à nouveau se libérer, partir et faucher les âmes, encore et toujours comme il le faisait si bien autrefois.

La bruyante respiration de la créature infernale et son hurlement de colère venait de briser les plaintes et mélopée des damnés, ces derniers continuant de craindre le courroux d'un monstre qui se nourrissait petit à petit de leur âme. Le monstre faisait à nouveau face à la jeune femme, l'un de ses joyaux brisé par lequel s'écoulait une grande quantité d'un sang encore plus noir que le coeur du prince des ténèbres. Il n'était pas prêt à refaire face, alors qu'une grande quantité de son énergie démoniaque semblait découler de lui à la manière d'une incontinence des plus gênante. Il devait bluffer, maintenant, faire en sorte de repousser la jeune femme qui semblait seule et plus en forme que son mari dont il ne ressentait plus la présence. Un danger de moins pour le monstre? Difficile à dire car la jeune femme, amochée il y'a encore quelques minutes, paraissait encore en possession de ses moyens.

"Sale putain, trainée de merde, SALOPE.....COMMENT UNE HUMAINE COMME TOI PEUT OSER ME TENIR TETE ET ME BLESSER?"

De cette réplique pouvait maintenant naitre la certitude que Méphilès était loin de savoir qui lui faisait face à cet instant précis. L'aura de meurtre et d'énergie qui entourait la forme blessée du monstre semblait se disperser alors que le démon semblait en proie à une grande interrogation. Personne, pas même un démon n'avait pu le blesser auparavant et les plus puissants avaient échoués face à lui. Bien sûr, Méphilès savait qu'il avait perdu en force depuis son emprisonnement et que seule sa libération lui permettrait de retrouver les pleins pouvoirs.....jusqu'à ce qu'enfin il comprenne.

".............A moins que tu ne sois......."

La voix du monstre s'était faite plus interrogative alors qu'il scrutait la jeune femme, comme un chien reniflant un homme. Et plus il plongeait son regard en elle, plus il semblait se douter qu'il n'avait pas n'importe qui en face de lui. Son interrogation se transforma soudainement en certitude, ce qui lui arracha un semblant de sourire au long de ses longues lèvres difformes alors qu'il reprit la parole.

".............Oui........cette sale odeur...........Tu est sa femme, n'est ce pas? La femme de ce traitre.........Son odeur est présente partout sur toi, Amélia Hellhammer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 1: Méphilès   Jeu 17 Avr - 16:45

Amélia avait un sourire presque diabolique sur les lèvres, il lui aurait fallu plus de trois ans pour inspirer aux autres démons la crainte. Malgré son sang mêlé, elle avait finit par y arriver et ressentait une grande fierté par rapport à ça.
Sauf qu’elle n’avait pas mesuré son ardeur, au point de provoquer le démon, ce qui n’était certainement pas la meilleure des idées qu’elle avait eu. Le sol se mit soudain à trembler. Ils les changeaient à nouveau d’endroit ?! Combien de fois allait-il lui faire le coup ? On ne voyait rien, mis à part un espèce de nuage noir, jusqu’à ce que sa voix tonitruante ne se fasse entendre. S’il croyait pouvoir la surprendre et lui faire peur ainsi. Décidément cette potion de courage qu’elle avait prit en douce semblait fonctionner à merveille.
Enfin, toujours la même rengaine Tu es la femme de ce traitre et patati et patata, quand allaient-ils tous la laisser tranquille avec ça ? Sans doutes jamais, mais au moins changer de disc, ça devenait lassant à la fin !
Soit dit en passant, il prit cette voix hautaine qu’on tous les démons quand ils commencent à avoir peur, ce qui fit sourire notre brunette qui sentait l’énergie et le courage monter d’un cran. Oui, elle était blessée, et pas qu’un peu. Mais tout ça n’était que fadaise comparé à son énervement et son envie d’en finir au plus vite. Prenant le fusil laissé par Deimos qu’elle avait récupéré à temps avant de le renvoyer à la maison, et avant le changer d’atmosphère.
Amélia commença à tirer partout à la fois. Elle sentit un liquide sous ses pieds- c’était surement le sang, alors elle tira droit devant elle, dans l’espoir de toucher une autre gemme. Cette histoire avait duré bien trop longtemps

« MEURT CHAROGNE ! C’est vous les traîtres, vous tous de nous avoir traité comme de la merde parce qu’on était différents, vous allez tous souffrir à présent »

Amy ne se reconnaissait plus quand elle parlait comme ça, mais l’énergie à être patiente et compréhensive, elle n’en n’avait plus assez pour des monstres du genre de Méphilès, ça allait être sa fête et pas qu’un peu


"VA EN ENFER ET CETTE FOIS RESTES-Y"

Elle vida le chargeur, le souffle sacadé, la pièce commença à changer à nouveau... L'avait-Elle vaincu? Son corps était recouvert de sang, autant son propre que du sien, elle l'avait échappé belle. Ne ressentant pas la douleur à cause de l'adrénaline subit, elle ne remarqua même pas qu'il y avait un bout de la gemme coincé dans sa peau - ce qui dans son cas pouvait être comme un poison qui se propagerait lentement dans son corps. Ne sachant pas où elle était la demoiselle récita une dernière formule

"PAr le pouvoir qui est en moi
Je demande à la magie
de me ramener chez moi
Auprès de mon chéri"

Son corps scintilla et elle apparut dans l'Agence, titubant elle hurla

"DEIMOS"

Amélia espérait sincèrement que tout avait marché comme il le fallait, ce combat resterait dans les annales

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Black Cat #File 1: Méphilès   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Cat #File 1: Méphilès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le passé-