Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté
lienlien
  

  

  




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Mar 10 Déc - 14:41

L'homme est un loup pour l'homme, disait Thomas Hobbes. Peut-être cela trahissait il un semblant de sentiment personnel, une crainte de ses propres semblables alimentée par une forme de paranoïa extrême. Personne ne connaissait la vie de cet homme mais parfois, il arrivait que cet adage soit aussi vrai qu'une balle tiré dans votre tête.

Parfois pire que les démons eux-même, les humains avaient su se montrer redoutable, destructeur, avide de possessions et d'argents, devenant eux-même des prédateurs, voire, des conquérants n'hésitant pas à tuer pour satisfaire leurs désirs personnels. Oh bien sûr, tous n'étaient pas de cette trempe et il existait encore des gens bien dans ce monde...mais ils semblaient si rares et ces élus étaient souvent maltraités par leurs pairs, trainés dans la boue jusqu'à devoir accepter un système qui, à la base, les rejetaient.

A Santa Carla, la menace n'était pas que démoniaque mais aussi humaine et parfois, sa stupidité atteignait des sommets lorsqu'il s'agissait de trouver des moyens de harceler les leurs, au point que les démons se retrouvaient avec du travail mâché. L'une de ces menaces portait le nom de "Ordre de la Chasteté", un groupe de personne qu'on disait lié à Ecclesia, bien que les membres de l'Eglise avaient démenti avoir des liens avec eux. Comble de tout, l'ordre était dirigé par une femme d'une quarantaine d'année, nommée elle-même Chastity....On aurait pu en rire tant cela faisait caricatural, mais cette femme avait acquise auprès de la population adulte une réputation de très haut niveau, au point d'ériger des règles qui frôlaient la maltraitance envers les jeunes, poussant certains parents à infliger très tôt les châtiments corporels, les humiliations pour mieux les forcer à se meler à un moule d'une société abjecte.

Et en bas, les démons riaient de leur stupidité. On disait que Lucifer lui-même hurlait de rire face à un spectacle affligeant, ayant décrété qu'il lui suffisait maintenant de laisser la population se dévorer entre elle.
Chastity contrôlait beaucoup de choses: Politique, Police, Presse....Son nom revenait souvent et plus d'une fois, elle avait decreté un semblant de loi martiale à Santa Carla, écrasant sous sa domination presque tout ce qu'elle trouvait en faisant appel à ses sbires, une bande de fanatiques prêts à donner leur vie pour elle.....

Tout y' passait: Censure de la musique, contrôle de la jeunesse, fermeture de la fête foraine, presse muselée et remodelée selon ses désirs et exil pour les résistants quand ce n'était pas la prison. On disait aussi qu'elle aurait, à une époque, utilisée les vieilles lois de ce monde pour brûler une jeune adolescente accusée de sorcellerie.
Chastity était en clair une ordure, mais elle contrôlait Santa Carla.....du moins, elle en était persuadée car il existait un endroit qui offrait encore une grande résistance, un couple qu'elle voulait voir mourir tant leur présence était un blasphème aux bonnes moeurs qu'elle voulait instaurer. Dans son esprit, ils tendaient presque le baton pour se faire battre avec leur "escroquerie" et cette soi disante "Agence de tueurs de Démons". Des charlatants au look prohibé, deux petits rats qui devaient soit se soumettre soit partir.

Dans un jour comme aujourd'hui, Chastity serait allée leur dire deux mots en face et, justement, c'était un jour comme aujourd'hui, alors qu'une petite grosse d'une quarantaine d'année dans un ensemble de vêtements fuchsia venait de franchir la porte de l'agence, avec un papier à la main, un sourire presque constipé sur ses lèvres alors que ses talons heurtaient le sol en parquet de l'agence. Elle maudissait la décoration qu'elle jugeait satanique, désagréable et influençable bien que cela ne la décourageait pas.

Et puis, dans le cas où le jeune couple ferait de la résistance, ses quelques sbires dehors viendraient "convaincre" les deux tueurs de démons de bien vouloir foutre le camp de la ville. Sa manière de tambouriner sur le bureau du patron risquait d'ailleurs fort d'attirer quelqu'un.

"J'exige de parler aux propriétaires de cette.....de ce taudis......Je sais que vous êtes là. Montrez vous, voyons."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Ven 20 Déc - 18:56

Amélia en avait apprit de belles aux côtés de Deimos, tous les jours la jeune femme s’entraînait, car en finalité, il ne lui avait pas fallu bien longtemps avant de s’apercevoir que l’endroit qu’ils avaient choisit pour vivre et faire de leur vie quelque chose de meilleur, était sans doutes trente fois pire que ce qu’ils avaient pu voir à San Francisco, mais bizarrement, ils n’avaient aucune envie de repartir, quelque chose les retenaient ici, c’était comme s’il était écrit qu’ils devaient se retrouver là.
Ca ne faisait que quelques mois et pourtant on aurait pu facilement croire que ça faisait des années qu’ils luttaient contre les démons… De surcroît, il n’y avait pas que les démons qui faisaient des siennes, mais les humains aussi…Remarque c’était loin d’être une nouveauté.
Le côté sorcière d’Amélia permettait à celle-ci de mieux comprendre le genre humain, ou tout du moins à prendre un peu de recul sur le pourquoi du comment sur certaines actions qui paraissaient à première vue tout à fait illogique. Sur ce point le directeur de l’agence était beaucoup moins compréhensif et surtout beaucoup moins patient, c’est pourquoi la plupart du temps, Amélia rentrai la première en contact avec ceux qui venaient les voir.
Ce jour-là était un peu plus particulier, car leur visite n’était autre que Chastity. Cette humaine dégénérée leur en avait déjà fait voir des vertes et des pas mûres à plusieurs reprises.
Cette « grosse vache », comme l’appelait si souvent Deimos avait une sacrée influence dans la ville, que ce soit sur la presse, sur la politique, la police, à croire que tout le monde était à ses pieds… Bon, la richesse et la folie y étaient sans doute pour quelque chose. N’étant pas des tueurs d’humains, Amélia et Deimos devaient se cantonner à la repousser en lui donnant une leçon… Ce qui à force était vraiment très frustrant si on comptait le nombre de fois qu’elle était venue leur casser les pieds pour ne pas être plus vulgaire.
Il ne fallait pas essayer de chercher midi à quatorze heures, à peine Amélia avait-elle entendu la voix de celle qui tambourinait à la porte, qu’elle avait deviné qui était leur visiteur. Sa première pensée fut :

Oh non pas elle

Connaissant le caractère de son mari, celui-ci ne se ferait pas prier pour lui foncer dessus… Encore une fois, il devrait se réserver à cause de sa race humaine… Mouais… parfois les humains tels que Chastity méritait un traitement encore plus…violent dirons-nous que celui que le couple administre aux créatures diverses et variées de la ville.

« Qu’est-ce que tu nous veux saloperie ambulante ? »

Chasisty – Amélia ne pouvait pas la voir en peinture, et malgré son côté diplomate ne pouvait s’empêcher de la pourrir, même si ça restait du pipi de chat à côté de ce que Deimos lui réserverait à peine qu’il l’aurait vue. Cette dame de la quarantaine était bien connue du monde des Enfers, et les échos n’étaient pas glorieux, beaucoup disaient qu’elle leur mâchait le travail, à croire qu’ils avaient passé une sorte de partenariat pour que cette malade mentale fasse le sale boulot à leur place… Cette hypothèse d’ailleurs était fort probable – et qu’elle se vérifie n’étonnerait guère notre avocate.
En attendant, il n’y avait qu’à regarder la tête que faisait la quadragénaire pour voir que cet endroit ne lui plaisait guère, ce qui d’ailleurs fit sourire notre mi-démone habituée à ce genre de réaction chez les gens. Finalement ça servait d’indicateur, ceux qui étaient mal à l’aise en ces lieux, avaient quelque chose à se reprocher, ou ne connaissaient pas la magie auquel cas, bien sur, il y avait de quoi avoir peur… Il faudrait peut-être demander à Deimos d’alléger tout ça histoire de ne pas non plus faire fuir tout ceux qui auraient besoin d’aide. Mais là, ce n’était pas la question.
Entourée d’armes diverses et variées, la miss aurait de quoi faire si jamais son interlocutrice aurait l’idée folle de vouloir l’attaquer. Deimos étant à l’arrière boutique, Amy ne tarda pas à l’appeler, histoire qu’il vienne mettre sa main à la patte, même si , le connaissant, il mettrait bien plus que ça.
Aussi Chastity ne perdit pas de temps pour se jeter sur Amélia, tel un chat sur une proie… Non pardon, c’est méchant pour les chats… Les chats c’est sacré…Bref, ceci étant fait, la demoiselle n’eut qu’à faire un pas sur le côté pour laisser l’humaine s’écraser comme une vulgaire crêpe sur le mur, une fois à terre elle se releva, comme si son atterissage mural ne lui avait fait ni chaud ni froid, Amélia, tranquille, redemanda :

« Bon, tu vas me dire ce qui t’arrive là, tu veux ta mort peut-être ? »

« JE VEUX VOTRE DEPART !!!! »

Chastity était folle de rage et la voir dans cet état était plus qu’hilarant, on aurait dit un caprice d’enfant qui n’avait pas eu sa poupée ou son chocolat… Oui hilarant, car Chastity avait de suite reprit son vainc assaut, Amélia l’envoya à nouveau contre le mur grâce à la télékinésie – oui, ce pouvoir ne faisait pas partie des pouvoirs officiels qu’elle avait. Mais ce n’était pas avec le clonage et le morphing qu’elle pouvait faire grand chose. Aussi, la miss ne se gênait pas pour piocher dans des potions – ça avait des avantages d’être une sorcière, mais aussi d’avoir quelqu’un comme Daxius dans la famille.

« SALOPERIE »

« Et avec notre départ, tu veux un peu de miel ? »

Amélia faisait valser Chastity dans tous les sens, un sourire sadique sur ses lèvres, cette folle furieuse l’avait bien cherchée, aujourd’hui elle l’aura trouvée. Ce qu’Amy n’avait pas prévu ni vu, c’était le couteau que l’indésirée brandit et qui la blessa au bras pendant un de ses vols planés. Pour la femme du maître des lieux, ce n’était qu’une égratignure, mais son énervement était devenu encore plus grand

« Va-t’en d’ici avant de te retrouver à la morgue Chastity ! »

« Oh elle sait parler, c'est mignon tout plein, où est Deimos, où est ton chéri ? Ou est ce dégénéré mental ! »

A ces paroles Amy haussa un sourcil, il n’y avait qu’elle qui pouvait parler de son mari comme ça, et encore elle le faisait pour le taquiner, cette fille-fuchsia allait le payer… Bien sur, Amy n’était pas pour le meurtre, surtout que leur putain d’éthique le leur interdisait, et puis la magie contre des personnes qui n’en n’avait pas, ce n’était pas très loyal non plus. Mais à mesures désespérées, moyens désespérés aussi…
Le boucan produit par la bagarre n’allait pas tarder à alerter le grand matou qui sans doutes se ferait un grand plaisir de venir secouer un peu tout ça, car pour lui, ce qui se passait serait sans doute insuffisant pour combler ses désirs de vengeance sur Chastity. Celle-ci se plaisait à leur mettre des bâtons dans les roues, et comme on dit : « qui s’y frotte s’y pique »… Et cette humaine- Ecclesiaste allait se piquer et pas qu’un peu… Elle s’en souviendrait pour longtemps… Mais, bon, elle finirait toujours par revenir, elle le faisait toujours, et ce au grand désespoir du couple qui à chaque fois la renvoyait en lambeaux mais visiblement pas assez pour l’arrêter.
Bref, le combat faisait rage, mais contre quelqu’un comme Chastity, qui n’était munie que de quelques armes blanches, c’était un entraînement, mais quelque chose ne tournait pas rond. Amélia était de plus en plus persuadée que tout ça cachait quelque chose de plus important… Est-ce que cette femme aurait vraiment eu la folie de venir les confronter toute seule ? Non, elle n’avait pas toute ça tête, mais ce n’était certainement pas à ce point, aussi Amélia regarda autour d’elle comme pour voir si elles étaient vraiment seules, s’attendant à ce que quelqu’un surgisse d’une cachette mais pour l’instant ce n’était que elle et mademoiselle je veux votre départ.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Sam 21 Déc - 17:42

Plusieurs détonations, plusieurs tirs qui entourent cette pauvre cloche de Chastity et son gros cul adipeux au mur le plus proche. Je surgis sur le balcon qui surplombe la salle principale, mes deux armes à la main, alors que miss gueule de conne s'écroule sur le sol en hurlant, se pensant certainement blessée. Tu parles, pas un pli mais si ca tenait qu'à moi, son corps serait criblé de centaines de millions de bastos en peu de temps qu'il ne le faut pour dire "Merde"

Au délà de son comportement, son aspect physique me répugne....Elle me fait penser à un crapaud, avec ses yeux ronds et ca m'insupporte. Son regard est tellement empli de haine, quand je n'y vois pas l'incarnation de la bêtise humaine à son paroxysme. Je la haïssais déjà avant même de la connaitre et cela ne datait pas d'hier, ca non. La première fois que j'avais entendu parler de cette femme immonde, c'était 3 mois après notre arrivée. Nous avions a peine commencer nos affaires qu'on entendait parler d'une immonde bonne femme qui s'amusait à sa manière en torturant physiquement et psychologiquement des jeunes gens, souvent des adolescents quand ce n'était pas des gosses. Autant le dire, à une époque, j'ai pris Chastity pour une démone....et bizarrement, je la prends toujours pour telle malgré le statut d'humaine qui était des plus évident.

Merde, ce que je rêve de la descendre, cette morue.

"Le temps ne fait vraiment rien à l'affaire, Chastity......Je pensais t'avoir dit que le jour où j'aurais besoin d'un pot de chambre, je te sifflerais."

Ses hommes de main entrent en hurlant, arme à la main.....ou plutôt, équipé de manches de pioches et autres bâtons en tout genre. Même pas un flingue à la main tandis que son toutou, Eugène, la ramasse et l'aide à se relever. Elle tremble de tout ses membres sans dire un mot et j'dois avouer qu'avant d'intervenir, j'ai pris un malin plaisir à laisser Amélia la maltraiter comme une poupée de chiffons....et ce fût une grande épreuve que celle de ne point éclater d'un rire tonitruant à la vue d'un tel spectacle.
Maintenant que je suis apparu, ils vont tous s'abstenir de jouer les pénibles en puissance, persuadés que je ne vais aucunement hésiter à les descendre ou du moins, les faire hurler. J'avoue que si j'pouvais les mettre en pièces, je ne me gênerais absolument pas, mais heureusement, il ne m'est pas interdit de les maltraiter un peu, surtout en état de légitime défense.

"Que ce soit l'été ou l'automne, t'est toujours aussi conne."

Mon atterissage face à eux depuis l'étage les surprends et je continue de maitenir en joue tout ce beau petit monde, surtout cette trainée qui a osée porter la main sur ma princesse. Le genre de chose à ne pas faire, surtout pas avec moi. Je tire à nouveau un coup de feu....puis un autre, et encore un autre, chaque fois plus près de ses pieds. Je ne lui laisse pas l'occasion de se relever et encore moins de laisser son serviteur l'aider.
Après cinqs tirs, le calme retombe et je me remémore tout ce qui est arrivé avec Chastity, tout depuis la première fois où nous avons entendu parler d'elle.

"....mais quand vient la fin de l'été, les châtaignes cognent."

Je suis sur qu'elle a toujours en tête la petite fiesta lubrique du parc, il y'a quelques mois. Pour ainsi dire, les choses avaient commencées lorsque certains jeunes, souvent des ados, nous avaient pris, Amy et moi, pour des tueurs à gages. Ca, c'était plutôt le style d'Arioch, les assassinats d'humains, dans le spectacle le plus immonde de sang et hurlements. Sur le coup, on n'y prête pas vraiment attention sous prétexte que c'est une affaire d'humains, et qu'on a pour règle de ne ni les tuer ni encore moins interférer......jusqu'au jour où on a appris que Chastity était passée à la vitesse supérieure avec les jeunes. Au début, c'était des remontrances, des privations, mais pas des choses qui auraient pu couter la vie par la suite. Qu'on se le dise, elle haïssait la jeunesse de cette ville, plus que nous même haïssions les démons mais jamais je n'aurais pu croire qu'elle se servirait de ses relations ou de lois vieilles comme le monde pour faire bruler une pauvre gosse de 14 ans. Je me rappelle encore de ce groupe de jeunes qui a déboulé, en pleurs et suppliant pour notre aide. Au début, je n'arrivais pas à comprendre mais lorsqu'elles m'ont parlé de l'execution, le bucher et la participation des flics du coin à cet........"évenement", j'ai su que je ne pouvais plus rester sans agir. Lorsque je suis arrivé avec Amy sur place, en prenant soin d'utiliser un sort de zone qui envoya la totalité de ces malades sur orbite, la pauvre gosse était calcinée jusqu'à l'os...et malgré tout, elle vivait encore. Elle semblait tant s'accrocher à la vie alors qu'Amy était affairée à la détacher, pendant que je maintenais ces putains de fanatiques à distance.

Elle était condamnée à mourir, à partir dans la souffrance....jusqu'à ce que Daxius la prenne en charge. Le terme "Faiseur de miracles" définissait si bien cet homme que j'ai appris à craindre et à respecter. La gosse fût sauvée mais elle en garderait une blessure psychique pour le reste de sa vie....surtout lorsque j'ai su que ces propres parents l'avaient livrés sans remords à Chastity.........ce fût l'une des rares fois où je n'eus aucun remords à tuer des humains....et une des rares fois où la fureur d'Amélia m'explosa à la gueule. Elle comprenait ma colère, ma haine et cette hypocrisie puante qui avait amené à ce que les choses dégénèrent......mais elle ne pouvait cautionner mes actes, pas plus que Daxius qui me réprima encore plus sévèrement......et je m'en suis à nouveau voulu pour cela car plus que sa colère, j'avais blessé Amy, je l'avais trompée en brisant une promesse car je n'avais su être maitre de mes propres émotions face au sort peu enviable d'une pauvre enfant pourtant saine et sauve aujourd'hui.

Depuis, j'ai fait en sorte d'éviter le contact direct avec les humains mais j'ai toujours gardé cette haine envers Chastity, bien que ma lutte envers elle eut pris une tournure moins violente que celle avec les démons. Après le bucher, Chastity avait fait en sorte de tourner une majorité de la population de Santa Carla contre nous, objectant et scandant à qui voulait l'entendre que nous étions des engeances du diable.......Oh putain, si elle savait vraiment.....Elle hurlait avoir été ensorcelée, manipulée à commettre des actes contre nature et contre sa volonté, chose qui était vraie. Amy avait eue une idée des plus sympathiques qui avaient fait pisser de rire ce bon vieux Daxius. L'avantage, c'est qu'on avait maintenant la jeunesse de notre coté, cette dernière étant devenue à la fois nos yeux mais aussi nos oreilles et autant dire que ca nous a permis de préparer de bien jolis tours de cons à tout cette bande de cul-bénis. C'est là que nous avons décidés de frapper lors du repas organisé par l'Ordre de la Chasteté dans le grand parc (Avec présence obligatoire de cette même jeunesse qu'elle souhaitait tant immoler.........Pétasse hypocrite.)

Daxius avait pris soin de nous livrer une potion de son cru: La potion des milles péchés......M'ouais, à part qu'il y'en avait que sept mais il aimait personnaliser un peu le tout. L'idée était simple: Pendant qu'Amy et Daxius s'amusaient à aller titiller l'assemblée de crétins, je devais, avec l'aide de certains jeunes et complices, verser un peu de la potion sur la totalité des aliments, puis, une fois mon œuvre accomplie, prendre la poudre d'escampette et observer de loin. Une fois mon travail terminé, les autres jeunes avaient ordre de ne pas toucher à la nourriture (Et de toute manière, l'interdition de Chastity me rendait la tache plus facile, puisqu'elle se permettait de punir toute l'assemblée de jeunes pour soi disant leur inculquer les bonnes manières....)

Une fois la nourriture ingérée et la potion faisant doucement effet, autant dire que le spectacle fût à la hauteur de ce que Daxius nous avait promis....et moi-même, je dois avouer avoir esquissé un sourire sadique à le vue de cette truie de Chastity en train de s'empaler le minou avec plaisir sur le piquet bien au garde à vous d'un de ses subordonnés. Bref, vous avez déjà vu la chute de Rome et les grandes orgies de l'Antiquité?? Dites vous que ce jour là, les événements ont été bien pire que cela et que ca a duré neufs bonnes heures avant qu'ils ne reprennent tous leurs esprits, à poil dans le parc en train d’expérimenter le vice et la luxure contre leur gré.

Ce soir là, j'avais éclaté d'un tel fou rire qu'il m'avait fallu une bonne heure pour me calmer....et bon sang, ca m'avait fait du bien......beaucoup plus que je n'aurais pu l'imaginer. Amy avait eue raison, une fois de plus, en me poussant à faire preuve d'un peu plus de subtilité. Depuis, on multipliait les attaques du genre et chaque fois, ca fonctionnait, surtout que cette grosse truie avait une attirance pour la bouffe. J'imagine qu'elle venait maintenant demander des comptes.

Histoire de ne pas me laisser emporter par la colère, ou le risque de commettre une connerie énorme, je rengaine mes flingues en faisant un signe de tête à Amy. Au moins, elle devrait comprendre que je suis parfaitement maitre de moi-même. Elle ne tient même plus sur ses jambes tant ma petite fusillade lui en a fait perdre ses moyens, comme en témoignant cette petite flaque jaune qui devait avoir souillé plus que sa culotte...........Merde, c'est que ça risquait en plus de me ronger le parquet.

"Tu a maintenant toute l'attention du dégénéré. Vas'y, je t'écoute, radasse bien qu'il me semble que ma femme t'ait dit de te tirer d'ici sur le champ."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Dim 22 Déc - 2:17

L'immonde bonne femme venait, en très peu de temps, d'en avoir pour son argent, elle qui avait osée entrer dans la demeure des deux chasseurs. Amélia n'avait pas hésitée, l'ombre d'une seconde à martyriser cette affreuse mégère en faisant usage d'un pouvoir temporaire....Les potions du bon vieux Daxius avaient du bon, comme toujours. Difficilement et après avoir laissé une preuve évidente de la trouille qu'elle venait de vivre, l'épaisse tas de graisse se relevait, une fois de plus avec l'aide de son sbire alors que d'autres étaient maintenant entré, équipé de manches de pioche et autres matraques, certainement dans le but de défendre leur maitresse face à ces indésirables. Pourtant, pas un ne tenta une attaque.....Il aurait fallu être fou pour oser croire qu'on pouvait triompher de deux flingues alors qu'on avait un couteau pour 10 et quelques bâtons de bois.

"ESPÈCES DE MALADES. VOUS AURIEZ PU ME TUER!!!!"

L'utilisation du pouvoir ne semblait pas l'étonner, comme si elle semblait habituer aux manœuvres de deux protagonistes, et c'était le cas. Ensorcelée, maltraitée, brimée et repoussée, Chastity revenait toujours à la charge, comme si elle se sentait investie d'une mission divine. En vérité, c'était juste une illuminée qui pouvait se montrer salement dangereuse et foutrement manipulatrice, preuve en était des sbires qu'elle se trainait et qui faisaient peine à voir. D'ailleurs, elle avait repris assez vite ses esprits en adoptant à nouveau ce ton mielleux des plus énervants.

"Vous allez partir d'ici, idiots. J'ai assez de preuve maintenant pour vous accuser de sorcellerie et de magie noire. Ce jour là dans le parc, vous nous avez ensorcelés, poussés à l'acte et l'immoralité.........Haa, rien que d'y penser, j'en tremble de honte."
"Qu'est ce que je devrais dire, moi?? J'ai découvert que j'étais homosexuel."
"Taisez vous, Calvin."


La réplique de l'homme de main de Chastity aurait pu prêter à rire, mais Deimos ne semblait pas avoir envie de rire, loin de là. Amy, peut-être, esquisserait un sourire, mais pas son mari qui semblait refréner difficilement ses pulsions meurtrières. Il est vrai qu'entre les parties de sexe endiablés, les pas de danses en sous-vêtements et ceux qui se badigeonnait avec de la nourriture, on pouvait clairement parler d'une orgie de tout les diables. Il était donc logique que la leader de l'Ordre en veuille personnellement au couple.

"Le Conseil a voté votre départ. Vous pouvez donc quitter la ville en nous laissant vos possessions qui compteront comme un remboursement pour tous les préjudices subis ou alors.......nous emploierons la force."

Et quand on parlait de force, on pouvait aussi mentionner les 100 corniauds qui attendaient dehors, arme à la main, sans vraiment oser entrer.

"Après tout, vous avez violé plus d'une fois nos lois et nos mœurs. Il est normal de vous punir."

_______________
Nouvel ordre de passage

-Deimos
-Amélia
-MJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Dim 22 Déc - 2:40

"Normal??? NORMAL???"

Cette fois, je laisse ma colère ressortir et je braque à nouveau mes flingues vers leur direction. Cette espèce de sous-merde puante venait de faire naitre en moi une ire des plus destructrices. Je n'avais plus qu'une seule envie: Lui plomber le cul pour lui apprendre les bonnes manières. Et si il n'y avait que ca........Si seulement. Cette dinde était une détraquée, une saloperie qui devait être arrêtée avant qu'elle ne fasse plus de dégâts, sans oublier qu'elle ne manquait vraiment pas de culot.

"Tu mets la ville sous ta coupe......Tu maltraites et brimes des gosses.....et pire encore, tu profites de lois vieilles comme le monde pour bruler des innocents. TU DETRUIS DES VIES ET ON DEVRAIT SE TAIRE?? Tu oses en plus nous traiter d'escrocs et de profiteurs mais contrairement à toi, on a rendu bien plus de services à cette ville en quelques mois que toi en plusieurs années, espèce de déchet.

Mon doigt glisse sur le percuteur de mon arme, maintenant chargée et braquée droit sur sa tête. Elle ne se dégonfle pourtant pas, malgré mon flingue pointé sur la courge qui lui sert de crâne et garde le silence avec ce foutu sourire......cette foutue manie de me défier du regard en se sachant si forte.

"Tu a accusé une pauvre enfant de sorcellerie et de démonologie......parce que tu a juste besoin de t'affirmer, toi et ton gros cul adipeux et dégueulasse. Tu a manipulée sa famille pour qu'elle l'abandonne et pire encore, consente à son meurtre. Tu n'a peut-être pas réussie à la tuer mais tu a brisée son esprit et encore aujourd'hui, tu cherches à la retrouver pour finir ton œuvre. De nous trois, je pense qu'on peut deviner qui est le plus monstrueux. Mais ca te suffisait pas.......il fallait que tu brises des familles, que tu sépares des parents de leurs enfants en les foutant dans un foutu orphelinat coupé du monde où tes gardiens pouvaient les détruire comme bon leur semblait afin que tu puisses jouir de ton petit plaisir, pour ton petit monde à toi, si propre et si aseptisé, vide de tout "parasites". J'dois avouer qu'au début, tu me faisais rire......mais plus le temps a passé et plus ma haine à ton égard s'est mise à bruler d'un feu ardent. Alors, j'vais te la faire simple, gros tas de réglisse: C'est toi qui va dégager de MA ville ou sinon......."

Je sors mon deuxième flingue à nouveau et je le braque à son tour sur Calvin, qui, lui, à bien du mal à cacher sa peur. J'arme aussi le percuteur et je ne montre aucune peur dans mon regard. Je suis décidé et il est temps de montrer à Chastity qui commande. J'ignore ce qu'Amélia pense à ce moment là, si elle va tenter de me dissuader de les tuer mais plus je regarde cette immonde saloperie et plus je pense à ces gosses dans cet orphelinat.....je revois ces images et l'écho d'une vie passé, de choses que ce monde a tant toléré dans l'ignorance et l'égoisme....Je suis un démon et pourtant, je ne peux m’empêcher de ressentir à la fois de la colère mais aussi du chagrin pour ces vies détruites.......POUR RIEN!!!! Juste un foutu gâchis pour que madame puisse se dandiner et se baffrer dans sa ville en se faisant mousser auprès d'une population que j'ai souvent eu envie de châtier. Maintenant, je veux remettre les choses à leur place, quitte à ce que cette fois, ca se fasse avec plus de violence.

".......Je vous abats tous ici et maintenant."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Ven 27 Déc - 18:15

C’était toujours amusant de voir Deimos prendre le parti des poètes, il était clair qu’il savait mettre son humeur en couleur et pas qu’un peu. Ce côté-là faisait toujours sourire Amélia qui se demandait où est-ce que son mari allait chercher tout ça… A croire qu’elle lui servait de muse, ou peut-être était-ce autre chose… Dieu seul le sait… Enfin, revenons à Chastity qui avait un sacré bol d’être encore en vie, quoi qu’il n’y avait qu’à voir sa mine pour se rendre compte que son seul désir à ce moment-là était surement d’être morte. Enfin, quelque part, c’était même plutôt savourant de ne pas lui donner suite à ce désir… La torture, c’était tellement plus marrant.
Ce genre de pensée, c’était bizarre pour quelqu’un comme Amélia qui était connue comme étant quelqu’un de diplomate, trouvant toujours le moyen de faire les choses en finesse… Mais avec quelqu’un comme l’ex-Seigneur de guerre à ses côtés, vous vous doutez bien qu’à certains moments,  l’influence de celui-ci apparaissant sans crier gare chez notre demoiselle.
Alors que Chastity se complaisait à hurler sur le couple comme quoi c’étaient des dégénérés et qu’elle aurait pu mourir… A ses paroles Amy se contentait de hausser ses sourcils, en même temps pourquoi s’attaquer à eux si elle savait pertinemment ce qui l’attendait, à croire qu’elle était légèrement mazo sur les bords… ou même plus que légèrement.
Voilà que la fille tarabiscotée leur annonçait leur jugement qui fit rire Amélia aux éclats

« Non mais pour qui vous vous prenez… »

Ils avaient les preuves que le couple possédait des pouvoirs ? Quel scoop ! L’avocate posa ses mains au niveau de sa taille en attendant que leur visiteur daigne en terminer avec ses inepties, c’était maintenant l’heure de la discussion, chose qui étonna notre mi-démone qui ne pensait pas que Deimos aurait même la patience de lui parler. Il lui exposait ce que lui et sa femme avaient fait en plusieurs moi et toutes les atrocités que Chastity avait commise

« C’est à nous de vous bannir, et c’est pas vous et votre bras droit qui allaient nous faire peur… Chastity vous êtes encore plus aveugle que le plus aveugle des humains si notre magie pour vous est surprenante. Elle grouille partout ici. Et si vous venez vous attaquez à nous, vous devriez savoir à quoi vous en tenir. »

Amélia voyait bien que Deimos commençait à sérieusement perdre patience, la miss ne pouvait pas lui en vouloir, Chasisty avait l’art et la manière de les mener à bout, mais en quelques mois, les deux jeunes gens s’étaient habitués à garder le sang froid, il le fallait bien avec des gens comme cette fille.
Voilà que l’ex-Seigneur de guerre était sorti de ses gonds et pas qu’un peu, il venait de prendre un autre flingue et menaçait de trouer la face de Chastity, Amélia se mit à ses côtés et lui fit un signe de la tête et lui souffla entre les dents

« Surtout fait pas ça, elle attend que ça, on touche à une humaine on est mort t’a oublié… »

Soudain, un sourire presque machiavélique se dessina sur les lèvres, elle eut une idée, peut-être une idée qui allait leur laisser une once de paix pour un petit moment et déclara alors avec jubilation

« Tu crois avoir cette ville entre tes mains, mais tu n’y a mit que du sang. Tu oublies qu’à Santa Carla, on est plus que Deimos et Amélia. Je suis avocate, et Deimos est maître de ces lieux, on a aidé les gens, on nous connaît, on nous fait confiance et on peut vous pourrir et on n’aura même pas besoin de magie pour ça »

« Qu’est-ce que tu racontes pauvre écervelée, tout le monde m’obéit ici au doigt et à l’œil, sauf si bien sur… Ils veulent avoir affaire à moi, je suis la fille la plus riche de la ville, tu ne peux rien contre moi »

Amélia ria de bon cœur, la demoiselle savait qu’à ce genre de moment, Deimos avait l’habitude d’être étonné par ce genre de comportement, voire presque apeuré, car il ne connaissait que très peu cette facette de la personnalité de la demoiselle. Il arrivait même quelques fois que l’avocate fasse exprès de l’utiliser pour voir la tête de son mari. Inimitable d’ailleurs. Bref tout en réservant bien la surprise la brunette déclara

« En tant qu’avocate, j’ai des contacts moi aussi… »

Amélia s’approcha alors de Chastity et la saisit par le col puis la plaqua contre le mur et lui souffla dans la gueule


« Grâce à moi tu va passer un petit séjour au trou très chère amie et personne ne m’empêchera et surtout pas ton larbin… »

En effet le Clavin en question était telle un chien apeuré avec sa queue entre les jambes incapables de faire le moindre mouvement supplémentaire, la scène était vraiment trop parfaite pour être réelle. Alors que Deimos avait craché son venin, c’était au tour d’Amélia de se faire plaisir et de voir à quel point les deux cocos étaient médusés par tant de réserve

« Tu m’auras pas espèce de garce, si tu croies que je suis venue seule… »

Voilà que débarquaient quelques flics, des humains rien de plus, Amélia ria à nouveau, c’étaient des gars certes entraînés mais qui connaissaient l’avocate et qui la respectait, l’ayant vu, ils furent surpris, la miss leur déclara alors :

« Tenez, voici un enregistrement de tout ce qui s’est passé dans les dernières vingt minutes… Bon voyage en Enfer Chastity »

Fière d’elle, Amy sortit de son débardeur rien de moins qu’un magnétophone, dans lequel il y avait une cassette. Du moment que Chastity était apparue dans leur espace vital, la belle s’était fait un plaisir d’absolument tout enregistrer, c’était mal parti pour elle… Une victoire de plus pour le couple !

"Deimos voyons, range ça chéri"

S'approchant de son amoureux elle lui sussura à l'oreille, d'une voix suave et tout aussi machiavélique que son sourire

"pourquoi la tuer quand on peut la voir souffrir en prison"

Haussant un sourcil, Amélia était bien loin de se douter, que ce n'était pas encore tout à fait fini...

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Jeu 20 Fév - 2:21

Chastity fût surprise de voir que l'avocate semblait plus maline que prévue. Il fallait dire que la colère la dominait souvent lorsqu'elle se trouvait face au couple de chasseurs. Sur ce point, elle pouvait dire qu'Amélia l'avait bien eue, alors qu'elle était sur le point de faire arrêter Deimos pour menace et tentative de meurtre. Calvin, lui, restait comme un idiot à ne rien dire et mieux encore, il semblait essayer de s'éclipser jusqu'à ce qu'un des flics le retiennent, histoire qu'il n'échappe point à la sentence qui l'attendait. Deimos semblait à l'ouest tant la subtilité de sa femme semblait encore le frapper. Bien sûr, il la connaissait et savait de quoi elle pouvait être capable, à la fois en tant que démone mais aussi en tant qu'avocate...en plus d'être vicieuse dans ses attaques. Chastity allait maintenant finir au trou, alors que les flics commençaient à l'emmener, cette dernière se démenant sous le regard encore étonné du chasseur de démons.

Alors que le couple suivait les quelques flics commençant à emmener Chastity, d'autres apparurent pour stopper la procédure. Le sourire qui s'était dessiné sur le visage d'Amélia s'estompa alors bien vite au même titre que son mari qui venait de se passer la main sur le visage, de dépit devant la stupidité de la scène.

"Non, mais vous êtes malades? Relâchez la, les gars."
"Ca va pas être possible, sergent. On a des preuves comme quoi madame est pas si "pure" que ca, alors on l’emmène."
"Faites pas ca, les gars ou je vais être obligé de VOUS emmener."
"Je serais curieux de voir ca, Sergent, parce qu'avec tous le respect que je vous dois.....allez vous faire foutre."
"Ha ouais? Ok, vous trois, menottez moi ces connards.

Et c'est là que les potes de ceux arretant Chastity commencèrent à s'en meler aussi, sans que le couple ne puisse vraiment intervenir.

"Hé mais ca va pas? Vous, vous menottez le Sergent et ses potes pour complicité, ouais."
"Ha non, non, mais ca va pas de vouloir embarquer un gradé?? C'est vous qui allez vous faire menotter. Allez hop, au poste aussi."
"Parce que vous croyez qu'on va se laisser emmener? Vous trois, aidez les copains à menotter Miss Peau de Vache, le Sergent et ses oies."
"On voudrait bien voir ca, tiens."
"Qu'est ce qu'il a, le bleu?? Il a un problème, peine à jouir?"
"Approche donc, l'enculeur de chèvres. On va t'apprendre la vie à coup de gourdin."
"Amène toi, couillon, tu va tater de la machine à baffes."
"Et toi, pauvre merde, tu va voir comment cogne un écossais."

Et c'est à cet instant que la situation venait de prendre une tournure des plus inattendue, alors que la flicaille commençait bel et bien à se voler dans les plumes et pas qu'au sens figuré. Le spectacle était d'autant plus inattendu qu'il en était franchement pitoyable alors que tous se mettaient sur la gueule sans s'apercevoir qu'en cachette, Chastity cherchait à se défiler, profitant de la mêlée générale et du boucan qui avait commencé à ramener des badauds emplis de curiosité qui ne mirent pas longtemps à se joindre à la bagarre, comme si ils semblaient répondre à l'appel de l'imprévu. Seuls, sur le seuil de l'agence, le couple voyait les événements prendre une tournure qu'ils ne pensaient pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Jeu 20 Fév - 3:26

Dans ma vie, j'ai vu des trucs étranges, barges, inexplicables et souvent, totalement stupides....et là, je dois reconnaitre que j'étais témoin d'une montée fantasque dans les cieux éthérés de la conneries. Si il y'a un instant, je me disais que nos emmerdes prenaient une tournure positive, dans le sens où la grosse vache allait enfin croupir en taule, je me rends compte que les choses ne pouvaient jamais être aussi simples qu'on le souhaitait.

"Je rêve........"

Non, en fait, je rêvais pas. Je voyais bien les flics se mettre sur la gueule, le tout divisé en deux camps bien distincts, entre ceux clairement dans notre camp et ceux qui semblaient se joindre à Chastity.....il faut dire qu'on est pas aimé de tout le monde. Je n'ose même pas imaginer ce qu'ils penseraient de nous si ils savaient ce que nous sommes réellement. Bon, pour l'instant, fallait calmer cette bande d'excités mais pas avant d'avoir chopée l'autre truie qui se carapate en douce en s'imaginant nous échapper. Sur le moment, j'ai pas ressenti le moindre flux de magie donc, je suppose que cela n'est qu'une coincidence mais.......quelque chose ne collait pas. Je ne pouvais me laisser aller à des suppositions mais nul doute que je vérifierais ces thèses une fois cette affaire reglée.

Mais pour l'instant, la grosse pute allait pas partir loin. Je me rue dans l'agence, juste au niveau du mur d'entrée et j'y attrape non pas mon épée mais deux paires de bolas dont une que je me depeche de confier à ma femme qui doit vite comprendre où je veux en venir.

"Laisse ces cons....On rattrape la grosse mais surtout.....ne la regarde pas dans les yeux. Dès qu'on la tient, ne CROISE SURTOUT PAS SON REGARD."

Je pense avoir une bonne idée de ce qui se passe et si ma théorie est juste.....alors Chastity est bien plus dangereuse qu'elle ne veut le laisser croire. Pendant des années, avant même ma rencontre avec Amélia, j'avais toujours pris cette truie pour une humaine lambda sans véritable interet, jusqu'à ce qu'elle provoque des séries de meurtres consentis. Là, j'ai commencé à lui tourner autour et une fois, j'ai bien failli la tuer. A de nombreuses reprises, Amy m'en a empechée mais là, je pense que nous allons devoir prendre des décisions regrettables pour certains.

Si Chastity est bien ce que je pense.........alors nous ne pouvons la laisser vivre, bien que je doute qu'Amy accepte le meurtre d'une humaine. Je sais d'avance ce qu'elle en pensera et ce que je serais obligé de faire....si bien sûr, ma théorie est fondée......J'espère me tromper, alors que je me lance à la poursuite de la grosse, vers qui je lance mes bolas....et que je rate de peu. Au tour d'Amy, en esperant qu'elle fasse mouche, contrairement à moi.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   Ven 7 Mar - 22:25

Une belle pagaillle… C’était parfait pour qualifier ce qui se passait sous ses yeux… Non mais … qu’est-ce qui leur prenait à la fin ? C’était tout simplement… ahurissant… Amélia savait bien que les humains faisaient parfois des choses bizarres, inexpliquées… Des choses sans queue ni tête, mais là,  c’était du jamais vu. Des flics, tels des gamins qui commencent à se tirer dans les pattes au sens figuré pour savoir qui avait raison. Amy regardait la scène avec des yeux ronds comme des billes en essayant de trouver la source de cette situation pittoresque. Dei avait bien vite fait de comprendre ce qui se tramait et urgea Amélia de ne pas regarder la malfaiteuse dans les yeux.

« Quoi… tu penses qu’elle les hypnotise grâce à sa connerie ? »

La mi-démone ne put s’empêcher de sourire suite à sa boutade, mais l’heure n’était pas à la rigolade, car à regarder de plus près, c’était la seule explication possible. Alors tout ce temps ce n’était qu’une simple sorcière qui cachait bien son jeu… Une sorcière et bien chiante.

« Mais alors… on peut la dégager non ? »

Ce ne serait pas aussi simple, car si elle était arrivée à détourner l’attention des flics, pour eux, ce serait la même chose. Quoi que Dei serait à même de résister, enfin il ne fallait pas tenter le diable non plus. Aussi Amy eut une idée, il faudrait faire comme avec la méduse, regarder dans le miroir, peut-être était-il possible que cette dégénérée s’hypnotise elle-même auquel cas la miss deviendrait folle et là, personne n’hésiterait à l’enfermer. D’un bond, Amy alla chercher un petit miroir sur la table qui leur servait de bureau et commença à reculer en direction de Chastity avec un couteau à la main en observant bien celle qui avait failli leur fausser compagnie.
Tout le monde s'était retrouvé dehors à ne plus rien y comprendre. Il fallait agir avant que ça ne tourne au massacre générale... C'était déjà de la pure bouffonerie  et mascarade à l'état pure il ne fallait pas en rajouter.
Deimos lança l'assaut le premier, malgré le fait que la demoiselle n'aimait pas du tout l'idée de tuer une humaine ils n'avaient guère le choix. Soudain la brunette eut une idée le but serait de l'assommer puis de l'enfermer en attendant de trouver une solution-il y en avait forcément une pour les sorcières de son espèce. Aussi Amelia se débrouilla pour jeter une espèce de grenade assourdissante qui destabilisa Chastity et la fit tomber par terre, ce qui laissa le temps à l'avocate d'installer une cage de cristal autour d'elle dont elle ne pourrait pas s'échapper toute seule, désormais il fallait convaincre les autres de bien vouloir débarrasser le plancher.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Cat #File 2: L'Ordre de la Chasteté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Ordre de Mission
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le passé-