The Soul Taker - Page 3
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Soul Taker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

The Armored Beast

The Armored Beast

avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mar 26 Juil - 4:22

La mine du lycan semblait des plus sinistres depuis quelques minutes. Affichant un silence inquiétant, il ne dit pas un mot lors du récit du vieil homme et encore moins lorsque Sykes proposa un plan des plus....suicidaire. Oh, le souci n'était pas encore là, non. 
Intérieurement, Karno repassait en revue toutes les hypothèses possibles qui découleraient de la rencontre et de l'attaque du train....et à vrai dire, aucune ne semblait favorable. Foncer comme un abruti comme le faisait Deimos était, bien sûr, exclu mais les autres plans ne valaient guère mieux. De plus, tenter de faire usage d'une fenêtre d'opportunité de 15 à 20 minutes était une idée aléatoire, voire, bancale.

Mais c'était un des rares qui avait une chance de fonctionner. Si le gamin pouvait, d'une manière ou d'une autre, faire usage de la puissance du parasite pour faire son oeuvre, cela donnerait une assez bonne occasion au lycanthrope d'en finir avec le Conducteur et son charnier roulant. 
Et à supposer que cela fonctionne, le dirigeant du conseil de Dameron savait ce que cela impliquerait, ce qui n'était pas le cas du gamin. La répercussion finale, le coup de tonnerre dans l'obscurité, la finition même de tout ce chaos......serait la disparition pure et simple de la peuplade de Crekston Plain, vivants comme morts. 

"........."

C'était l'emprise du temps, une fatalité insidieuse, vicieuse qui, au moment même où le cauchemar prendrait fin, laisserait place à un autre, plus atroce encore. Bien entendu, la logique voudrait que le devoir passe avant toute chose et qu'un "sacrifice" soit fait pour sauver une majorité. C'était, comme très souvent, la seule et unique solution. 
Karno s'y refusait. La vie était son principe fondamental. Il le plaçait au dessus de toute autre, car ayant compris depuis fort longtemps que toute vie était précieuse, importante et que rien, absolument rien, ne nous autorisait à décider qui devait vivre et qui devait mourir.
Pourtant, une fois de plus, un terrible dilemme se présentait à lui, comme trop souvent......

Il n'était pas difficile de comprendre que le chaos régnait dans son esprit et que cela se répercutait que trop bien sur sa personne. Maintenant incapable de soutenir le regard de son vieil ami mais aussi de celui de l'ensemble des survivants, il semblait comme un enfant perdu au milieu d'une zone sombre, sans la moindre lumière, ou rien, ni même la moindre lueur de lumière ne pouvait percer.

"........Ca ne sera pas aussi simple, Sykes.........."

Et pour cause, car le gamin avait visé juste sur un bon nombre de points: Le train ne resterait en aucun cas statique. Cela l'exposerait à une trop grande vulnérabilité.

"On ne pourra jamais le trouver en 15 minutes. Et à supposer qu'on y' parvienne, il sera bien gardé. Je serais d'autant plus vulnérable, car je ne pourrais en aucun cas cesser le rituel que je vais devoir accomplir.........et même à supposer qu'on y' parvienne, qu'on stoppe le train........"

Cette fois-ci, c'est un regard tremblant, presque coupable qu'il tourna en direction des survivants.

"..............vous disparaîtrez à votre tour. Le temps vous rattrapera.....et fera son oeuvre à la minute même où je briserai son sortilège. Votre retour dans notre monde ne sera pas sans conséquences. Cela aura tout de la mission suicide si on fonce sans la moindre préparation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mar 26 Juil - 5:05

“Le sacrifice de soi est une chose qui devrait être condamnée par les lois. Cela démoralise les gens pour lesquels on se sacrifie......mais que valent nos vies, face à de nombreuses autres, mon vieil ami?"

Ainsi venait de parler le vieil indien, au ton calme et empli de sagesse. Pas un instant, il n'avait semblé perdre son calme pour laisser place à la colère, au regret ou à la haine. Chayton était de ces hommes pour qui le sacrifice était la seule option envisageable.

"Je comprends la douleur de ton cœur, Nashoba, mais sache que peu importe le sacrifice; ce qui compte, c'est la grandeur du but que l'on s'assigne. C'est un des problèmes les plus poignants d'une guerre, que de choisir par avance lesquels de ses enfants, un monde se devra d'offrir en sacrifice."

Deux proverbes pour le prix d'un.
Bien sûr, le vieil indien comprenait que trop bien le ressenti du guerrier loup pour qui sa propre vie n'avait été que trop emplie de sacrifices et de pertes dont il ne parlait que peu. Il était aisé de dire qu'il avait souffert de bien des choses. La vie d'Alexander n'avait été que colère, tristesse et tragédie et voici qu'il allait maintenant perdre un autre ami sans pouvoir y' faire quoi que ce soit. Une révélation qui ne pouvait que l'abattre, en fin de compte et plus encore quand on avait la responsabilité de la mort de toute une population sur les épaules.

"Je pourrais te citer bien des conseils avisés de nos pères mais nous manquons de temps, comme tu l'a dis. Le cri du cœur est ce qu'il y'a de plus puissant chez toi. Le moment venu, je suis sûr que tu saura l'entendre et te fier à lui. Quant à toi, Sykes Clémensia, j'ai un cadeau à te faire, un don temporaire....qui apaisera sans doute les craintes de ton formateur.

Une main tendue, tremblante, se posa sur l'épaule du jeune homme. De la paume moite et mouillée du vieil homme semblait irradier une énigmatique lumière blanche pulsant presque au rythme de sa propre respiration. Au moment même où la main du vieillard rencontra l'épaule du jeune homme, ce fût ce dernier qui, à son tour, se retrouva baigné d'une apaisante lueur blanchâtre. Puis le calme revint dans le bâtiment croulant et vermoulu. Chayton offrit alors son sourire le plus sincère au jeune homme.

"Une bénédiction qui ne durera pas. Une fois ta mission accomplie, elle disparaîtra mais te permettra d'utiliser le pouvoir de celui qui vit en toi......sans qu'il ne puisse t'envahir. Cela te permettra de protéger notre ami commun. Sers t'en du mieux que tu peux, jeune homme."

Un bruit d'une violence sans précédent, comme mille tonnerre résonna dans l’église. La gigantesque porte sembla comme plier sous la force d'une volonté extérieur, se gondolant et craquant doucement. Tous tournèrent leur regard en sa direction, comprenant que le moment semblait être arrivé. Bien entendu, il y'eut des cris, à la fois surpris, angoissés, estomaqués même. Un autre coup ébranla jusqu'à la structure même du bâtiment et dehors, les cris des Filandreux se firent plus oppressants. 

"Encore trois, ou peut-être quatre coups......et ils entreront. Il est temps de partir.....et de nous laisser faire face."

Derrière le lycan et le jeune homme, un puissant vortex s'ouvrit, faisant parcourir plusieurs ersatz des résidus d’Éole, fouettant la chevelure de l'apprenti chasseur et le pelage de son maître. Plusieurs bancs, ou du moins, ce qu'il en restait, furent comme balayés par la puissance du passage vers un autre lieu....ou un autre monde.

"N'oubliez pas: Chaque vie se fait son propre destin. Le votre sera ce que vous en ferez. Adieu."

Sans qu'ils ne puissent avoir leur mot à dire, les deux combattants furent aspirés à travers ce dernier. Sykes fût le premier à être emporté. Karno, lui, avait tenté de lutter, s'accrochant en hurlant, refusant, les larmes aux yeux, de laisser ces pauvres gens sur place alors qu'au moment où il céda, il vit la grande porte en faire autant. Ce fût ce que son regard vit pour la toute dernière fois......avant de se retrouver dans une grande plaine, aux cotés du jeune homme, en dehors de la ville. Les deux êtres avaient quittés la vieille église pour se retrouver sur le chemin de la plaine cendrée, là où ils allaient maintenant faire face à celui qui allait chèrement payer pour ses actes.......là où le fer même traversait la terre.....là où une voie de fer impie traversait ce qui avait été autrefois des champs verdoyants et fertiles...........là où un puissant loup-garou laissait exploser sa colère en frappant du point le sol, comme se sentant impuissant face à ce qui venait d'arriver.

C'était ce qui devait arriver. Ce n'était pas écrit. Ce n'était décidé par aucune force présente au dessus de tous. Le temps des indiens de Crekston Plain était maintenant révolu et au loin, leurs cris étaient portés par le vent, devenant à leur tour les passagers du mystérieux et fantomatique express de la mort. Hommes, femmes, enfants, peu importe, car tous avaient été sacrifiés sur l'autel du pouvoir pour nourrir les idéaux d'une créature impie qui allait maintenant réclamer un dernier du, un dernier sacrifice avant de pouvoir retourner de là d'où il venait.

Ce qu'il ne savait pas, c'est que ces deux êtres........seraient loin d'être des agneaux à l'abattoir.

Mais pour le moment, il n'y'eut plus aucun bruit. Seul le bruit du vent et d'une vieille éolienne grinçante brisèrent le silence angoissant de ce lieu de mort. Pas même la vieille voie ferré ne laissa échapper son habituel cliquetis de métal lorsqu'une locomotive était à l'approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mar 26 Juil - 17:45




                  



The Soul Taker







Plus ou moins satisfait de son plan, Sykes regarda son instructeur pour savoir sa réponse. Il capta l'air sombre sur son visage et compris sa pensée. Il ne voulait pas que Sykes aille se jeter dans la gueule du loup pour y mourir en martyr. Le jeune Chasseur était conscient du risque qu'il comptait prendre, mais il fallait à tous prix arrêter le Conducteur et si les choses tournaient très mal, il lui restait un plan de rechange. Mais il était très dangereux… Pour tout le monde…

- … Ça ne sera pas aussi simple, Sykes…

Le jeune homme prit un air interrogatif. La seule difficulté était de trouver le train avant la fin des 15 minutes. C'était le seul problème aux yeux de Sykes. Mais ceux de Karno en disait long sur les problèmes à venir…

- On ne pourra jamais le trouver en 15 minutes. Et à supposer qu'on y parvienne, il sera bien gardé. Je serais d'autant plus vulnérable, car je ne pourrais en aucun cas cesser le rituel que je vais devoir accomplir… Et même à supposer qu'on y parvienne, qu'on stoppe le train…

Il se tourna vers Chayton et les autres indiens.

- Vous disparaîtrez à votre tour. Le temps vous rattrapera… Et fera son œuvre à la minute même où je briserai son sortilège. Votre retour dans notre monde ne sera pas sans conséquences. Cela aura tout de la mission suicide si on fonce sans la moindre préparation.

Sykes se souvint de son hypothèse. Un espace déformé par un esprit puissant. Si on y restait trop longtemps, le corps pouvait s'habituer à l'espace déformé et subir de grosses répercussions lorsque le sort est brisé. Toutes ces personnes allaient devoir payer le prix de l'enchantement… Et il semblerai que d'après les dires de Karno, ça allait être le prix fort. Le vieux Chayton prit la parole. Il s'adressa au lycanthrope, lui expliquant l'importance de la réussite de la mission. Si les deux Chasseurs n'arrêtaient pas le Train ici, ce dernier ferait de nombreuses autres victimes… Après un petit discours du vieil indien pour aider le loup-garou a avoir meilleure conscience, Chayton se tourna vers Sykes.

- Quant à toi, Sykes Clémensia, j'ai un cadeau à te faire, un don temporaire… qui apaisera sans doute les craintes de ton formateur.

Le vieil indien posa sa main sur l'épaule du jeune Parasité et lui transmit une étrange lumière qui s’éteignit au bon d'un instant. Sykes sentit son pouvoir qui arrêta de dégénérer mais il sentait que le Parasiteur craignait cette lumière. Il le sentait jusqu'au plus profond de son être : il pouvait utiliser ses pouvoirs sans répercussion… Pour un temps donné…

- Une bénédiction qui ne durera pas. Une fois ta mission accomplie, elle disparaîtra mais te permettra d'utiliser le pouvoir de celui qui vit en toi… sans qu'il ne puisse t'envahir. Cela te permettra de protéger notre ami commun. Sers t'en du mieux que tu peux, jeune homme.
- Merci, Chayton. Ton cadeau ne sera pas vain.

Sykes posa sa main sur l'épaule du vieillard et acquiesça en souriant. Soudain, un bruit d'une violence sans précédent, comme mille tonnerre résonna dans l’église. Sykes se tourna promptement vers la porte de la bâtisse, pour apercevoir qu'elle allait bientôt céder. Il serra les poings et se mit en position de combat, prêt à foncer de toutes ses forces sur le premier Filandreux qui tentera une entrée.

- Encore trois, ou peut-être quatre coups… Et ils entreront. Il est temps de partir… Et de nous laisser faire face.
- De quoi ?!

Un portail s'ouvrit derrière les deux Chasseurs, les attirant vers lui par le biais d'un vent puissant, ne semblant pas affecter Chayton et les autres indiens. Sykes tenta de lutter mais il fut aspiré le premier. Avant d'entrer dans le vortex, il entendit le vieux sage dire :

- N'oubliez pas: Chaque vie se fait son propre destin. Le votre sera ce que vous en ferez. Adieu.

Puis tout disparu. Et reparu sous la forme d'une grande plaine traversé par une voie ferré… Karno apparu peu de temps après Sykes. Ce dernier avait fait quelques pas en avant, redoutant de se prendre un loup-garou de deux mètres sur la coin de la gueule. L'apprenti-Chasseur contempla son maître déverser sa colère et sa tristesse sur le sol. Les indiens avaient marqué leur arrêt de mort… Et l'avaient accepté. Sykes ferma les yeux, s'agenouilla pour caresser la terre d'une main et dit, d'un ton solennel :

- Puissiez-vous retournez vers Celle-qui-vous-a-nourri. Que vos âmes reposent en paix pour l'éternité au sein de la Mère De Toute Vie

Sykes s'arrêta de parler… Il avait encore quelque chose à dire… Un nœud lui prit la gorge. Il essaya de déglutir… En vain. Il se releva et leva la tête, de façon à ce qu'il put regarder le ciel s'il avait les yeux ouverts. Il écouta le vent traverser l'herbe de la plaine. Ses poings se serrèrent. Il entendit ce qu'il voulait entendre…

Sa mâchoire grinça et il se tourna d'un coup vers là d'où venait le son qu'il cherchait. Les Veines d'ombres avaient repris place sur son visage mais cette fois, les zébrures formaient des larmes de foudre noir. Ses yeux étaient blanc, brillants de l'éclat magique que lui avait transmis Chayton. Le poing serrait sur son cœur, ses membres avaient repris leur teinte noirâtres avec leurs éclairs noirs et leur fumée mauve. Sykes montrait les dents dans une expression de haine intense…

- … Mais pas avant qu'on est fait du hachis de ce foutu Conducteur de mes deux ! Allez, viens, bâtard ! Tu vas payer pour tous tes crimes !!!

L'Aura d'ombres de Sykes apparu sous une forme étrange. Elle semblait briller d'une lueur mystique, venue d'un âge perdu en cette heure. Elle ressemblait… Oui, Karno pouvait clairement voir que l'Aura avait la forme de Chayton à l'âge de Sykes… Ce dernier hurla sa rage, créant un courant d'air puissant autour de lui. Il était prêt à en découdre… Pour de bon !



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Sam 6 Aoû - 21:48

....et ce même courant d'air gagna en puissance, déferlant sur la plaine même où se trouvaient les deux êtres, balayant détritus, herbes folles et branchages. A son tour, le lycanthrope se laissa aller à plus extrêmes des colères, son hurlement sonnant comme un terrible présage de sa haine la plus sombre, celle qu'il avait enfoui depuis bien trop longtemps au fin fond de son cœur. A ce moment précis, son visage était le miroir même de ce qui envahissait l'esprit du guerrier loup. Son expression, si sereine, semblait se déformer, gagner une expression plus inhumaine, plus terrifiante encore, comme si la bête demandait un tribut.....qu'on commençait à lui offrir.

Il cédait à ses pulsions les plus noirs, ces désirs les plus ardents, invoquant la puissance de la bête, la laissant circuler comme de l'acier en fusion dans ses veines, pulsant et ruisselant sous sa peau au rythme des battements de son coeur. Ainsi était sa terrible malédiction. Enfer, Paradis, Guerre, Folie, Haine, Terreur, Douleur, Peine........des mots trouvant leur source, leur puissance même dans l'esprit et le coeur ravagé du combattant lycanthrope. A chaque fois qu'il croyait émerger, parvenir à aider son prochain, voilà que tout se retournait contre lui, l’empêchait à la fois de retrouver une vie.....mais aussi cette part d'humanité qu'il avait autrefois perdu. C'était une vérité qu'il refusait.....et cela suffisait pour sa colère la plus noire resurgisse à ce moment même.

C'était ce que les Ténèbres souhaitaient de lui......et ce dont il avait besoin.

Karno Alexander se sentait précipité dans un abysse sans fond, une spirale où il était comme attiré par ce profond et ardent désir de pouvoir. Un seul mot, une seule pensée occupait son esprit dorénavant: Vengeance. C'était trop pour celui qui avait tout perdu, tout sacrifié sur l'autel de l'honneur, du serment et de cette putain d'hypocrisie que ce monde lui balançait à la gueule. C'était la malédiction de sa propre existence, ricochant et impactant sur celle de ceux qu'il avait eu le malheur de côtoyer. Voilà le monde tel qu'il était, vendu comme une mauvaise publicité à un dollar dans un vieux torchon vendu au même prix. Un monde où même les plus forts pouvaient perdre ce qui leur était le plus précieux.......et Karno refusait maintenant de lutter contre ce qu'il avait failli devenir autrefois.

Le monde n'avait pas besoin d'un protecteur........mais de monstres. Il devait accepter cette part de Ténèbres, s'en servir pour la retourner contre ceux qui le méritaient. Elle était la bienvenue, comme l'enfant mis au monde, approchant vers ses géniteurs, les bras tendus avec un sourire auquel il était impossible de dire non. Absorber le mal, accepter le péché, déverser sa fureur.......et laisser la bête faire le reste. Voilà le combat que se livrait à l'instant le monstre lycanthrope alors que son aura déchirait jusqu'au cieux même, déversant son énergie psychique dans les environs et repoussant les plus abjectes créatures que l'ombre ait pu accueillir. Petit à petit, le monstre fait son nid mais quelque part, une dernière lumière brille encore dans le cœur du lycan. Il cherche quelque chose, un moyen de se raccrocher alors qu'il est progressivement dévoré par son propre karma. Ses pensées sont nombreuses, éparses, fragmentées, comme fuyante face au danger qu'il devient à la fois pour lui, son entourage mais aussi pour le jeune homme présent à ces cotés. La colère était pourtant tout ce qui lui restait....et lui permettait d'oublier la douleur. Après tout, c'était la faute d'un seul être, une seule entité sur qui il rejettait la faute, le maudissant comme jamais d'avoir engendré tant de destruction dans ce monde.

Dieu.......avait fait Lucifer. Lucifer avait crée les Démons. Ces derniers s'étaient échappés pour répandre le chaos.
Et pire encore, ceux vénérant Dieu étaient, pour la plupart, des fou furieux n'ayant aucun scrupule à vous arracher tout ce qu'il compte le plus pour vous afin de mieux vous affaiblir, mieux vous contrôler. C'était un jeu plus pervers, plus vicieux et bien plus terrible que la mort. Tout ça était sa faute......UNIQUEMENT sa faute car il avait voulu que ca arrive. Il ressentait le besoin de voir les choses tourner d'une telle manière. Un esprit confus, en proie aux tourments ravageait maintenant de son énergie destructrice le terrain à l'extérieur de Crekston Plain. Il luttait encore, tentant de reprendre le contrôle et de dominer la bête qui était en lui.....mais il n'avait qu'une seule manière de le faire.....et pour cela, il devait faire la seule chose qu'il savait faire correctement depuis le premier jour même de l'apparition du Garou: Tuer!!!
Mais il ne perds pas pied. Il tente de rester éveillé en refusant d'étouffer sous ses vieux démons. Lui qui songeait, il y'a un instant, à se laisser mourir....ou de se laisser submerger, venait de changer d'avis. Il avait encore un combat, plusieurs même, à mener et malgré son corps en lévitation, entouré par une flopée de vagues d'énergies tourbillonnantes, il refusait de disparaître. Il devait lutter, exorciser afin que plus jamais il ne perde un autre proche.

Cette pensée avait suffit à le ramener de l'autre coté du miroir........et dans une dernière explosion d'énergie, le corps de ce dernier retomba lourdement sur le sol. Un choc brutal, sans ménagement mais dont il sortit indemne, mais maintenant doté d'une volonté farouche de vaincre......et d'un regard révélant sa véritable nature, celle d'un guerrier venu des temps anciens.
Les larmes qui avait coulés le long de son pelage faisaient maintenant place à un regard plissé, un poil hérissé, dressé comme jamais. Il sentait l'adrénaline reprendre le dessus, se diffuser avec une rapidité étonnante dans ses veines. Il en avait presque l'écume aux lèvres et durant un instant, Sykes aurait pu croire que comme lui il y'a quelques heures, Karno avait.......perdu le contrôle.

Ce n'était pas le cas......mais quelque chose était resté. L'esprit du guerrier loup était demeuré intact....mais il devait encore combler, offrir quelque chose qui permettrait à ce dernier de retrouver un semblant de paix et de sérénité. Et alors là, on ne pourrait dire qu'une seule chose: Malheur au vaincu.........Malheur à celui qui tomberait sous les griffes de la Bête en Armure.

"......................Plus jamais......." murmura-il à lui-même, sans accorder le moindre regard à son compagnon d'arme. Cette fois-ci, les poings serrés.....et les larmes coulant à nouveau, il fit un serment à son âme mais aussi à ceux qu'il avait déçu. Des bordées de mots d'une autre langue, d'un autre monde résonnèrent dans son esprit. Son corps encore tremblant semblait démontrer une certaine faiblesse physique face à cette "Rage" qui s'était emparée de lui et avait failli le détruire à tout jamais. Jamais, s'était il dit.......jamais il ne deviendrait comme "Lui". Il n'en avait pas le droit, il ne le voulait pas. Il n'était pas un monstre, en réalité. Il ne le serait jamais.
Un serment.....une promesse faite en silence. Cela dura une longue minute........et enfin, le Garou se releva, lentement sur ses deux pattes. Ses tremblements avaient cessés et sa respiration, qui avait gardée un rythme effrénée et rauque, semblait avoir repris une fréquence normale. Tout aspect démoniaque et mauvais avait disparu de son visage et lorsqu'il croisa le visage de Sykes Clemensia, il put voir ce dernier, auréolé d'une puissance qu'il ne connaissait que trop bien.

Un nouveau silence entre les deux protagonistes, un regard comme pour s'excuser de ce qui venait d'arriver.......et enfin, il eut ces derniers mots.

"Cela finit ce soir............J'en fais le serment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mar 9 Aoû - 16:59

"Le serment? Pauvre imbécile."

Puissante, vindicative et moqueuse, la voix avait déchiré le temps, le ciel et l'espace même, comme entourant les deux guerriers prêts au combat. Son rire sardonique suivit la mince déclaration qu'elle fit à l'égard des survivants de cette nuit sans fin. Et une fois le silence retombé après une pesante intervalle, elle reprit son souffle sans bruit....et une fois de plus, sa voix s'adressa aux deux membres de l'Agence. 

"Veux tu que je te raconte une histoire, guerrier loup? Veux tu que je te parle d'une belle inconnue? Celle qui avait osé aimer un inconnu? Celui-ci même qui prêta un serment? Tristement et par les bois, elle vint jusqu'à lui, pleurant de sombres larmes noires. Du réconfort, elle chercha et dans ses bras, elle tomba.....pour ne plus jamais en repartir. Dans ce monde, elle ne laissa que des regrets.....et une bête ivre de rage."

Et une fois de plus, un silence de mort déferla sur la zone, tandis que, autour des combattants de la dernière chance, émergèrent depuis les ombres, les formes affreusement déformées et inhumaines des créatures qui les avaient attaqués il y'a plusieurs heures et dont les tentacules fouettaient l'air avec une rapidité incroyable. Certains semblaient maculés de sang. D'autres encore brillaient d'une sinistre lueur mauve et autour d'eux semblaient voler comme d'étranges orbes lumineuses dont plusieurs soupirs, comme des lamentations, étaient audibles pour ceux capables d'entendre et de voir bien au-delà des limites humaines.

"Et voici l'histoire du petit garçon à la colère vengeresse. Privé et fatalement, de sa vie il fût privé. Et dort au fond de lui, un monstre qui ne le rends pas moins aussi destructeur que toi, guerrier loup. De l'hypocrisie, il décida de nourrir son cœur, empruntant selon ses dires, ses concepts de la justice même......mais secrètement dévoré par la vengeance.  Aussi idiot et perdu que toi, ce sentiment vous a rapproché."

Les monstres ne bougèrent pas de leur position, observant calmement leurs ennemis. Le moment d'attaquer n'était pas encore venu.

"Un sentiment réel........et un plaisir seulement octroyé aux dieux. Voilà ce qu'est la vengeance. C'est une justice, oui, mais sauvage. La seule qui sied à des créatures comme vous. Vous préférez pourtant vous voiler la face avec des concepts aussi illusoires que puérils mais refusez d'accepter le vrai don qui est en vous. Vous êtes des puissants, des dieux marchant parmi des humains.....et pourtant, vous préférez vivre comme eux. Alors soit........MOUREZ COMME EUX. MES SERVITEURS, METTEZ LES EN MORCEAUX ET RAMENEZ MOI LEURS ÂMES!!!"

Au loin, le puissant sifflet de la locomotive déchirait la nuit, faisant trembler jusqu'au sol même de Crekston Plain. Les créatures, quant à elles, poussèrent leur plus terrible sifflement, fouettant l'air et décidés à se plier aux ordres de leur maitre. L'affrontement était maintenant inévitable et pour la toute dernière fois, l'Express 101 et ses nombreux passagers allaient fendre les terres de Crekston Plain pour une destination finale. Le combat final allait maintenant commencer et de son dénouement, le sort de l'humanité serait jugé. Un fardeau peu banal et terriblement pesant pour Skyes et Karno......qui n'auraient aucun droit à l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Dim 14 Aoû - 14:34




                  



The Soul Taker






Suddenly I have the urge to fight, living my days away from the light…
Is it a call or is it just a lie ? Is it my fate, telling me I'll die ?

- Mais pas avant qu'on est fait du hachis de ce foutu Conducteur de mes deux ! Allez, viens, bâtard ! Tu vas payer pour tous tes crimes !!!

L'Aura d'ombres de Sykes apparu sous une forme étrange. Elle semblait briller d'une lueur mystique, venue d'un âge perdu en cette heure. Elle ressemblait… Oui, Karno pouvait clairement voir que l'Aura avait la forme de Chayton à l'âge de Sykes… Ce dernier hurla sa rage, créant un courant d'air puissant autour de lui. Il était prêt à en découdre… Pour de bon ! Un rapide regard à son compagnon lui fit comprendre qu'il était lui aussi fin prêt à régler son compte au fameux Conducteur.

- Cela finit ce soir… J'en fais le serment.
- Le serment ? Pauvre imbécile.

Une voix omniprésente résonna dans la plaine. Une voix riante et sardonique, venant de toutes les directions qui se mit à raconter des histoires au deux Chasseurs. Sykes reconnu son histoire dans le second récit. Il présuma donc que la première était l'histoire de Karno… Une histoire triste, avec un bad ending… Comme on pouvait s'y attendre d'un homme au visage dur et à l'humanité bafouée. Mais la voix parlait exclusivement au loup-garou, ce qui irrita Sykes.

- ...Mais secrètement dévoré par la vengeance. Aussi idiot et perdu que toi, ce sentiment vous a rapproché.

Les Filandreux s'étaient rassemblés autour du jeune homme et de son instructeur. Ils attendaient l'ordre d'attaquer, docilement. Les poings de Sykes se resserra à la vue de certains couverts de sang et entourés d'ectoplasmes soupirants. Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'il s'agissait du sang et des âmes des indiens de Crekston Plain. Le jeune homme resta silencieux face aux provocations du Conducteur…

- Un sentiment réel… Et un plaisir seulement octroyé aux dieux. Voilà ce qu'est la vengeance. C'est une justice, oui, mais sauvage. La seule qui sied à des créatures comme vous. Vous préférez pourtant vous voiler la face avec des concepts aussi illusoires que puérils mais refusez d'accepter le vrai don qui est en vous. Vous êtes des puissants, des dieux marchant parmi des humains… Et pourtant, vous préférez vivre comme eux.
- Surtout que, contrairement à toi, nous n'avons pas renié totalement notre humanité pour plus de puissance. Nous défendons les humains contre les forces qui les dépassent, contre ceux qui menacent une innocence que nous, monstres, nous avons perdu. Nous sommes ceux qui chassent nos semblables parmi les ombres… Vampires, démons et parasites craindront notre nom. NOUS SOMMES LES CHASSEURS !!!
- Alors soit… MOURREZ COMME EUX. MES SERVITEURS, METTEZ-LES EN MORCEAUX ET RAMENEZ-MOI LEURS ÂMES !!!

Sykes se mit en position de combat. Les Filandreux sifflèrent à l'unisson face à l'ordre de leur maître. Non… Ce sifflement… Sykes détourna le regard de ses ennemis pour regarder au loin, sur le chemin de fer. Grâce à ses yeux infectés par le pouvoir de l'ombre, il put apercevoir au loin la silhouette du Train. L'Express 101. Il fallait s'en occuper avant qu'il ne dépasse les deux Chasseurs. Mais avant…

- C'est parti pour une bonne purée de Filandreux…

Sykes disparu en un éclair  de sa position. A l'endroit où il se tenait, le sol se brisa comme percuté par un boulet de canon invisible. Face au Filandreux le plus ensanglanté et le plus entouré d'âmes, l'apprenti-Chasseur apparu et roua ce dernier de coups, faisant voler en éclats des morceaux de chairs sur les extrémités de la créature mort-vivante. Un impressionnant uppercut envoya ce Filandreux dans les nuages et le Parasité se retourna vers la masse d'adversaires, révélant son visage tordu par la haine. Il hurla comme une bête et se prépara à recevoir les assauts des autres monstres. Il allait devoir gagner du temps pour que Karno en finisse avec le Train… Et son foutu Conducteur !



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Lun 5 Sep - 2:05

Plus de temps à perdre. La situation allait maintenant se dérouler à vitesse grand V et Sykes avait décidé de faire usage de la meilleure défense possible: L'attaque, fouettant et déchirant l'air de sa fureur aussi grande que celle du lycan. Chacun son objectif. Il fallait combattre le feu avec le feu. Une solution qu'Alexander n'appréciait que modérément mais dont l'urgence était indéniable. Bien entendu, quelques créatures tentèrent de lui barrer la route, sifflant et agitant leurs tentacules pour lui barrer la route. C'était l'Enfer que Karno vivait à cet instant, vomi par les pires abominations qu'il avait pu imaginer dans ses cauchemars les plus sombres et dont le souverain était avide d'âmes car lui même l'aurait perdu, dit-on dans les sphères les plus sombres. 

Envoyant ses sbires les plus puissants, il crachait sa haine sur ce monde qui l'avait refusé, jurant dans ses rêves les plus noirs d'engloutir l'humanité dans ses cauchemars les plus tortueux, promettant à la fois le son du rasoir sur la chair et la symphonie de la terreur des âmes détruites. 
Cet avenir n'était pas envisageable. Le lycan ne pouvait accepter un tel avenir et alors qu'il se dirigeait en direction du train, de nombreuses images se superposèrent une fois dans son esprit. A l'intérieur même, il voit le sort qui attend de nombreux humains si lui et le jeune homme devaient échouer tout comme il entendait cette voix lui répétant la même phrase en boucle, arguant de donner le maximum, de se défoncer pour ce combat qui risquait, comme de nombreux autres, de signer la perte......ou l'avenir de l'humanité.

Un avenir ni mort, ni vivant, au delà des concepts que nous connaissions tous. Un monde sombre, gris, au ciel obscurci, aux terres arides et aux fleurs fanés, là où l'arbre le plus vieux du monde verrait ses racines se racornir, son bois se craqueler tandis que tout autour de lui marcheraient les sans-âmes, victimes du moissonnages.

Son imposant figure avait quitté le champ de bataille, répétant entre ses lèvres des bordées de mots venant de temps anciens. Ces mêmes syllabes au ton ésotérique semblaient venues des plus éloignés des royaumes, envoyant leur puissance même au puissant guerrier qui venait maintenant d'atteindre les rails, marchant en face à face avec la puissante locomotive qui arrivait droit sur lui. Ses poings, se refermant eux mêmes, semblaient s'emplir d'une énergie venue d'un monde inconnu et entre ses puissants doigts semblaient s'écouler de minces filets de lumière bleuté. Devant lui, s'extirpant de l'ombre, crachant une vapeur rouge sang se mélangeant à la nuit, se tenait le train, l'express de la mort, dirigé d'une main de maître par le chef d'orchestre, comme dirigeant sa pièce avec maestria d'un rire sardonique que le loup-garou allait étouffer dans sa gorge.

"Tu penses qu'une simple bête ne saura être capable de t'arrêter, n'est ce pas?"

Les lueurs d'énergie se firent plus aveuglantes encore, comme inondant d'un rayon imposant le champ de bataille. Sur ses deux pattes arrières, le monstre lunaire se redressa, comme pour prendre appui. D'un mouvement de genou, il s'éleva dans les airs, surplombant la voie ferré. De ses yeux emplis de rage, il ne quitta pas d'une seule seconde l'express de l'Enfer, ressentant jusqu'à la présence impie de son conducteur démoniaque. Il sait à qui il fait face, dorénavant. La chose qui se trouve à bord est l'incarnation de l'ombre, du feu et de la chair corrompue. Il est la tempête noire, la tornade des âmes se déchaînant sur ce monde.......et celui semblait trembler à son arrivée imminente. Il n'avait plus qu'un ennemi, un adversaire à terrasser, une seule âme à prendre.....et il serait libre de se libérer de ses chaines, de se déverser sur le monde, tel le fléau qu'il était. Il était un ennemi venu du plus ancien des royaumes, plus ancien que les souvenirs encore.......mais pour la première fois, et Karno le ressentait, le voleur d'âme à peur.

"MAIS JE NE SUIS PAS N'IMPORTE QUELLE BÊTE!!! TRAILBLAZER!!!!!!!

L'énergie canalisé dans le bras droit du lycanthrope avait pris la forme d'une attaque destructrice, une onde de choc d'un bleu lunaire prenant la forme d'une vague ciselée, comme une lame de fond traversant le sol et fonçant directement vers le puissant véhicule, déchirant même les rails, seul moyen pour le monstre d'acier de se déplacer. Dans un bruit strident, déchirant l'air même, l'attaque fît directement face à la locomotive.....déversant la colère la plus ultime du lycanthrope, maintenant dévoré par la vengeance alors qu'il venait de reposer les pieds sur les rails.

"MONTRE TOI A MOI!!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mar 6 Sep - 2:26

Lancé à pleine vitesse, crachant vapeur, peur et terreur, l'express de la mort venait de trouver sa dernière cible, la clé qui allait lui déverrouiller l'accès au monde entier. Contrairement à ce que le lycan pensait, il n'était pas la cible unique du puissant conducteur car celui-ci avait jeté à la fois son dévolu sur Sykes mais aussi l'étrange créature qui vivait en lui. Deux âmes pour le prix d'une et un pouvoir au delà de ce qu'il aurait pu imaginer. Le lycanthrope n'était, au final, que l'obstacle qu'il se devait de pulvériser pour finalement s'approprier ce qu'il souhaitait ardemment: Un pouvoir qui allait lui assurer un contrôle absolu, un être à part qui voyageait entre lumière et ombre.

Sykes Clémensia était cet homme.

Mais encore fallait il faire face à l'ennemi, le loup-garou, déterminé à en finir une fois pour toute, en dirigeant une attaque aussi dévastatrice qu’inattendue. Celle-ci, emplie d'une énergie et d'une rage qui n'était pas seulement le fruit de la bête en armure, avait fusé en direction de la locomotive, incapable de freiner et encore moins de l'éviter. La collision était inévitable et dans un bruit de metal découpé, plié et martelé, le projectile d'énergie frappa de plein fouet le train. Bien sûr, les freins de ce derniers hurlèrent, gueulèrent même alors que le puissant véhicule rugissait dans les ténèbres de Crekston Plain, que les rails, éventrés par le projectiles, se détachèrent, fondirent même sous l'effet de l'attaque, détruisant donc son moyen de se mouvoir. Celui-ci, roulant sur des rails endommagés, quitta les rails et se mit à pencher pour ne plus jamais se rétablir.

A bord, le hurlement de colère du conducteur se mêla à celui du train lorsque celui-ci se mit à glisser, provoquant des gerbes d'étincelles semblables à des feux démoniaques. La cabine de pilotage bascula alors, emportant son funeste conducteur avec elle. Celui-ci se sentit soulevé, plaqué contre une des parois tandis que finalement, la locomotive se retourna totalement, suivi des wagons dont les accroches avaient cédés. Plusieurs d'entre eux roulèrent sur le sol boueux même. D'autres encore, furent éjectés dans les airs, projetés ici et là sur le champ de bataille et emportant parfois quelques filandreux avec eux. 

Quant à Karno et Sykes, ils furent miraculeusement épargnés tandis que sous leurs yeux, une partie de la chaudière de la locomotive explosa, provoquant une réaction en chaîne qui pulvérisa le véhicule, ce dernier étant toujours en train de glisser en direction du vieux canyon de Cobble Hill. Il y'eut une dernière explosion.....et de loin, on pût voir comme une gigantesque boule de feu chuter inexorablement dans le vide, sans possibilité de retour......jusqu'à l'impact final. Enfin, il y'eut comme un grondement montant, débutant comme quelque chose de lointain et prenant de l'ampleur....Jusqu'au moment où les puissantes flammes montèrent vers le ciel, dans un hurlement inhumain.......et d'un seul coup, cela cessa.

Quant aux Filandreux, les créatures avaient brusquement cessé de se mouvoir. Eux, si agressif, semblaient incapable de se mouvoir, comme si la destruction de la locomotive avait été le catalyseur nécessaire à leur immobilisation.
Puis, comme un vapeur éphémère, ils disparurent petit à petit du champ de bataille, perdant progressivement de leur substance, comme si ils ne pouvaient plus exister sans le véhicule sorti de l'enfer. Leur transparence brève laissa finalement place à un grand vide........jusqu'à la solitude même des deux survivants. 

On aurait pu croire, oui......que cela avait été simple.
Oh oui, on aurait pu le croire.

"Pauvre imbéciles.........Ne comprenez vous donc pas?? Ils sont venus me chercher, suppliant qu'une main miséricordieuse vienne à eux. J'ai entendu leur supplique, répondu à leur appel.......mais vous........VOUS!!!!"

L'atmosphère, toujours aussi lourde et inquiétante, semblait maintenant emplie d'une puanteur proche de la putréfaction et bordée par les hurlements des âmes qu'il avait capturé. Tous hurlèrent dans une cacophonie assourdissante, une symphonie d'épouvante dans laquelle les octaves montaient crescendo. Pourtant, une seule voix dominait toute les autres.

"VOUS N'ETES RIEN!!! Je suis un Seigneur. Je suis la Tromperie, le Mensonge, les Ténèbres et la Terreur. JE SUIS LA COLÈRE IMPIE, LA FACE SOMBRE DE CE MONDE. LE DÉVOREUR DES TERRES ET DES JUSTES! LE DESTRUCTEUR DE L'ESPOIR! C'EST DE VOS ÂMES A TOUS LES TROIS QUE JE VAIS FESTOYER!

La nuit venait d'exploser furieusement, balayant le champ de bataille des quelques décombres du train éventré et écrasé. Les âmes encore liés au monstre semblaient apeurées, comme se cachant dans les décombres pour tenter d'échapper à leur bourreau. Une tempête de terre, de feu et de lave commença alors à se déchaîner sur le vieux terrain. La terre grondait et se fendait, s'ouvrant comme une gigantesque mâchoire béante. Une gigantesque griffe noir s'en extirpa, suivie d'une puissante masse noir entourée d'un halo rouge. Quelques secondes avaient suffit à la puissante créature démoniaque pour s'extirper d'une terre tremblante et marquée à jamais de son empreinte. A présent devant eux se dressait l'ultime créature, l'investigateur de toute cette tragédie.

"J'AI TROP LONGTEMPS TRAQUE CES MAUDITS PEAUX-ROUGES POUR TOLÉRER QU'UN SALE CABOT ET UN GAMIN POSSÉDÉ ME LES VOLE IMPUNÉMENT!! DONNEZ MOI VOS ÂMES!!"

_______________________________________
Nouvelle entrée dans le Librius Ex Bestialis.




Anima Mercury
Le Voleur d'âmes



Alignement: Mauvais
Type de créature: Démon
Origine: Neredia / Pandemonium
Points forts: Capture des âmes / Invocateur / Inconnu
Points faibles: Inconnus

Celui qui se cache sous le nom de d'Anima Mercury n'était autre qu'un humain autrefois, tristemment connu sous le nom de Georges Armstrong Custer, que beaucoup connaissent comme étant celui qui, il y'a de cela des décennies, avait traqué et exécuté un grand nombre de peuplades indiennes. Exécuté lors de la bataille de Little Big Horn, son âme fût envoyée en Enfer, mais il en revint, plus fort, plus déterminé encore, à se venger de l'humanité et principalement des descendants de ceux qui avaient autrefois provoqué sa perte. Son pacte avec Lucifer en a fait le démon voleur d'âme qu'est Anima Mercury.

Il arpente maintenant le secteur de Crekston Plain, tentant depuis des siècles d'aspirer les âmes de ceux qui auraient le malheur de l'approcher d'un peu trop près. Conduisant à présent l'Express 101 dont il a autrefois provoqué délibérément l'accident en 1963, il se sert à présent de celui-ci comme d'un réceptacle qu'il remplit au fur et à mesure avec les âmes de ses victimes.

Anima Mercury ressemble à un gigantesque démon d'un peu plus de trois mètres, capable de faire usage d'une gigantesque lame  qu'il utilise pour trancher ses ennemis en deux. Comme de nombreux démons, il commande aussi au feu et à la lave et peut se servir de cela pour infliger de terribles brûlures à ses victimes.

A ce jour, il n'existe aucun véritable moyen pour le détruire.
Karno, Sykes........Que le destin ait pitié de vos âmes.

      Avatar 200*600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mar 6 Sep - 19:53




                  



The Soul Taker






Making my way through this hell, it's getting hard to tell…
If I went up or if I fell… BEEN FIGHTING FOR DAYS !!!

Le Parasité se retourna vers la masse d'adversaires, révélant son visage tordu par la haine. Il hurla comme une bête et se prépara à recevoir les assauts des autres monstres. Il allait devoir gagner du temps pour que Karno en finisse avec le Train… Et son foutu Conducteur ! Se déplaçant à une vitesse surhumaine, Sykes enchaînait les Filandreux, les envoyant valser ou leur retirant leurs membres en les mitraillant de coups plus violents les uns que les autres.

Néanmoins, sa vitesse et sa rage le rendant téméraire et il se faisait toucher à de nombreuses reprises… Son corps était criblé d'égratignures causé par les tentacules des Filandreux. Mais étrangement, aucune goutte de sang n'apparaissait sur son corps, ces blessures prenait une teinte noire, et de petites veines obscures apparaissaient autour de la blessure. Si bien que son corps commençait à ne plus avoir beaucoup de centimètres-carrés de peau non-veinulés.

Mais son combat féroce avec les Filandreux fut stoppé par le son d'une explosion et de fer qui se plie et se brise. Sykes stoppa sa course effréné et vit le train voler en éclat. Une poutre de métal fonça droit sur lui. Attrapant cette dernière au vol, il s'en servit pour balayer les morts-vivants et lancer la poutre sur eux. Mais ces derniers s'étaient stoppés mystérieusement… Quelque chose n'allait pas…

En se retourna vers son compagnon, il remarqua que ce dernier n'avait pas juste détruit un wagon mais avait fait déraillé le Train tout entier. Un sourire haletant de soulagement aux lèvres, Sykes s'approcha de son mentor, voyant les créatures filandreuses disparaître.

- Vous avez réussi ? Le Train est détruit ?!

L'excitation se lisait clairement dans la voix et sur le visage du jeune Chasseur. Mais cette joie ne fut qu’éphémère quand la voix démoniaque du Conducteur mugit.

- Pauvre imbéciles… Ne comprenez vous donc pas ? Ils sont venus me chercher, suppliant qu'une main miséricordieuse vienne à eux. J'ai entendu leur supplique, répondu à leur appel… Mais vous… VOUS !!!

L'atmosphère, lourde et inquiétante, semblait maintenant emplie d'une puanteur proche de la putréfaction et bordée par les hurlements des âmes. Toutes hurlèrent dans une cacophonie assourdissante, une symphonie d'épouvante dans laquelle les octaves montaient crescendo. Pourtant, une seule voix dominait toutes les autres.

- VOUS N'ÊTES RIEN !!! Je suis un Seigneur. Je suis la Tromperie, le Mensonge, les Ténèbres et la Terreur. JE SUIS LA COLÈRE IMPIE, LA FACE SOMBRE DE CE MONDE. LE DÉVOREUR DES TERRES ET DES JUSTES ! LE DESTRUCTEUR DE L'ESPOIR ! C'EST DE VOS ÂMES A TOUS LES TROIS QUE JE VAIS FESTOYER !

Sykes serra le poing quand il entendit le chiffre « trois » entre les lèvres du démon qui venait d’apparaître et qui était le Conducteur du Train des Âmes. Il était le Voleur d'âmes… Les derniers morceaux volèrent au loin par la puissance de cette créature impie. Sykes avança devant Karno. Il se tenait face au démon du nom de Anima Mercury…

- J'AI TROP LONGTEMPS TRAQUÉ CES MAUDITS PEAUX-ROUGES POUR TOLÉRER QU'UN SALE CABOT ET UN GAMIN POSSÉDÉ ME LES VOLE IMPUNÉMENT !!! DONNEZ-MOI VOS ÂMES !!!
- « Nos » âmes ? A tous les « trois » ? Je crois que tu as fais une petite erreur de calcul, mon grand…

La voix de Sykes devenait peu à peu de plus en plus grave et étrange. De même que les veinules noires de son corps commençaient à s'agrandir pour le recouvrir en totalité, ou presque… Les seules parties de son corps qui n'ont pas pris une teinte noire de jais sont son torse, sa mâchoire supérieur et son visage, même si sa sclérotique a pris une jolie teinte noire et ses pupilles une belle couleur jaune doré. Sa voix était double et Karno put reconnaître la seconde voix derrière celle de son apprenti…

- Il n'y a jamais eu de troisième âme… A moins que tu ne parles de toi-même… Dans ce cas, oui, il est temps pour toi d'offrir ton âme.

Une aura étrange apparu derrière le Parasité. D'abords humaine, la forme de l'aura changea pour devenir une forme ailé… foudroyante… au regard perçant et aux serres acérés. Cette aura se tenait derrière Sykes (ou du moins, ce qui semblait être Sykes) et fixait le démon avec intensité. Ce dernier pouvait d'ailleurs y sentir une sensation familière… Comme l'odeur encore présente d'un plat qu'il avait déjà dévoré…

- Tu dis être les Ténèbres et la Terreur… Mais que sont les Ténèbres face à ce qui ne peut être décrit en des mots humains ? Qu'est la Terreur face à l'Inconnu… Si ce n'est une réaction parmi tant d'autres… TU n'es rien… Et je vais faire en sortes que tu le restes… Pour toujours.

Sur ces mots, l'aura de Sykes hurla d'un cri suraigu, faisant apparaître des éclairs jaunes qui parcouraient le corps du Parasité. Karno connaissait cette créature… Les Indiens lui en avaient déjà parlé… Comment l'appelait-il déjà ? Ah oui !

L'Oiseau-Tonnerre…

HRP :
Spoiler:
 



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Dim 18 Sep - 18:46

Ainsi, le sinistre conducteur avait dévoilé son terrible visage, celui d'une entité tangible, destructrice et animée par la seule volonté de faire de ce monde, un avant poste infernal et un garde-manger pour ses semblables. Si Karno avait semblé, pendant un instant, désarçonné par l'apparence de la créature et son arrivée, il s'était vite repris pour faire face à son tour, décidé à jouer sa vie à cet instant même.

Du moins, cela était son intention, lorsque le jeune homme décida, à sa manière, de faire pencher la balance en sa faveur et de celle du loup-garou. Son regard, bien qu'écarquillé lorsque le démon fit son apparition, le fût bien plus lorsque Sykes, investi d'un pouvoir aussi ancien que le temps, s'était montré capable de faire appel à un entité encore plus vieille que la vie même sur ce monde. Son cri perçant déchira la nuit. Ses battements d'ailes fouettèrent les ténèbres même, qui semblaient reculer sous sa présence.

Un enfant terrifiant........doté à présent d'une force que tous avaient recherché depuis des siècles, faisait maintenant face à son destin de chasseur, provoquant et affrontant un démon qui semblait incapable de répliquer tant sa propre terreur était palpable. C'était l'occasion idéale, celle qui ne se présenterait pas une seconde fois si le lycan la laissait passer. Instinctivement, il se laissa aller à prononcer ces mots........ces paroles qu'il avait appris il y'a si longtemps, des formules apprises lors d'une époque lointaine et qu'il n'avait pas pensé utiliser un jour. Pour être plus précis, il avait souhaité ne jamais devoir les utiliser......sans savoir que malheureusement, tout enseignement se devait d'être un jour appliqué sur le terrain. Au diable les craintes, les peurs, les doutes et ce qui devait suivre en toute logique. Seul comptait maintenant l'instinct et la survie.

Les quelques premiers mots prononcés par le lycan eurent un effet immédiat, emprisonnant la créature au beau milieu d'un cercle de lumière. Autour de ce cercle, plusieurs inscriptions runiques firent leur apparition, entourant à leur tour la créature démoniaque comme une barrière le ferait. Bien sûr, le monstre répliquait, tentant de se sortir de ce piège, bien que se heurtant à une barrière que nul ne pouvait voir. La première partie de l'incantation venait de réussir et avait provoqué l'ire du démon qui tentait désespérément de se sortir de ce guêpier.

"Surpris, démon? Nous aussi, on passe la seconde."

Le lycan avait prononcé ces quelques mots avec un ton sûr de lui bien que teinté de colère à légard de son ennemi. Serrant le poing, il frappa le sol, toujours en prononcant des mots qu'il était le seul à connaitre, profitant de l'avantage que la présence de l'oiseau tonnerre lui procurait. La barrière se renforça un peu plus, englobant totalement le démon sous un dôme de lumière sur lequel dansaient et pulsaient des forces déterminées à en finir avec cette abomination.

"Que crois tu que j'ai fait en 600 d'existence, monstre? Pensais tu réellement qu'un cabot comme moi serait un adversaire facile?"

Le flot d'énergie de l'invocation jaillissait maintenant du sol, à la manière de puissant geysers, emportant sur leur route les quelques créatures qui avaient tenté de revenir. Les survivantes, elles, fuyaient avec épouvante, la zone de combat, bien que rattrapées et désintégrés par le contact de ce flot d'énergie pure. Tous, exceptés les deux combattants, étaient épargnés par les attaques de ce flot de puissance.

"Ce qui t'emprisonne est la puissance même de celle qui vit en ce monde. Durant ces siècles, j'ai parcouru ce royaume, et éveillé la force même de celle-ci grâce à l'aide de nombreuses personnes. Nous y' avons placé des sceaux aux points d'apparitions les plus probables, en espérant ne jamais devoir les utiliser un jour."

L'incarnation de la vie même face à la destruction. Voici comment résumer ce qui arrivait à Crekston Plain. Une bête contre une autre bête.....ou plutôt, un enfant et une bête face à une autre bête.

"Tu pensais apporter la terreur sur ce royaume, démon? Tu croyais que ce qui vit ici serait sans défense? Cela n'a jamais été le cas. CE MONDE NOUS A APPELÉ! IL N'A PLUS PEUR DE TOI! NOUS SOMMES PLUS PUISSANTS QUE TOI!"

L'Enfant et le Loup, ensemble face à la bête ancestrale, unis contre un ennemi plus ancien encore que ce royaume, existant par delà les plans que nous connaissons. Cette chose infernale est capable, à son contact, de faire flétrir les plantes, assécher les fleuves et rendre les humains fous. Mais pour la première fois de sa vie, et Alexander le sentait, Anima Mercury avait peur. Le démon avait consumé la haine et la rage d'une âme qui vivait en lui, le guidant dans ses actes, mais il était plus ancien que celui avec lequel il avait passé un pacte autrefois. Il était plus vieux encore que les Royaumes et l'Ether Angélique.

Mais il avait peur.

"SYKES!!!MAINTENANT!!!"

Une puissante colonne d'énergie et de lumière frappa depuis le ciel le puissant démon, le clouant sans avertissement au sol. Alexander avait terminé d'incanter mais il devait maintenant faire le plus difficile: Maintenir le flot d'énergie, faire en sorte qu'à son tour, le jeune homme puisse faire appel à la puissance de celui qui était venu l'épauler dans ce combat désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Dim 18 Sep - 19:21

La terre venait de trembler une fois de plus mais pas sous l'impulsion de l'attaque du lycanthrope, mais de celle des poings combinées du démoniaque voleur d'âme, qui avait à son tour frappé le sol à son tour, faisant déferler sur l'enfant et le lycanthrope, une vague de plasma noir.

"SALES PETITES MERDES!!"

C'était bien insuffisant pour faire reculer les deux êtres mais une nouvelle vague déferla à nouveau sur eux, laissant la possibilité au serviteur infernal de se relever sur ses genoux en dévisageant avec toute sa haine ceux qui osaient lui infliger une telle correction. Mais tandis qu'il pensait avoir une chance de reprendre l'avantage, un nouvel élément venait se greffer à ce combat sous la forme de plusieurs lumières jaillissant à la fois du train mais aussi des environs. Ces dernières, pulsant d'une aura nacrée, fonçaient à toute vitesse sur celui qui se trouvait entravé par les sortilèges, comme fondant à la manière des oiseaux de proie. Le monstre tentait bien entendu, de les repousser de plusieurs revers de ses mains écorchées mais c'était une tentative vouée à l'échec.
Des cris, des plaintes envahissaient maintenant le champ de bataille, se joignant aux bruits produits par les flots d'énergies qui éclairaient la plaine comme si il faisait jour. Chacune de ces lumières percutait avec force le puissant démon, le déséquilibrant, faisant perdre pied à celui-ci et le plongeant dans un état d'ultime confusion.

"NON, ARRÊTEZ CA!!"

A nouveau plaqué au sol, le monstre tenta bien une dernière bravade, plus apte à intimider qu'à être appliquée. 

"JE NE VOUS LAISSERAIS PAS FAIRE, SALES FILS DE PUTE! PAR MES SOMBRES SEIGNEURS, JE JURE QUE JE VAIS BRISER VOTRE PITOYABLE ENCHANTEMENT ET BOUFFER VOS ÂMES, MÊME SI POUR CA, JE DOIS DÉTRUIRE TOUT CE PUTAIN DE ROYAUME! MAIS JAMAIS JE NE VOUS PERMETTRAIS DE M'EMPRISONNER!"

Anima Mercury avait peur. Il savait ce qu'un échec impliquerait pour lui, qui serait à jamais banni au plus profond des abysses sans possibilité de retour. Il avait misé tant de choses sur ce plan. Il avait tant espéré de cette contribution dans la guerre qui opposait Edenia et Pandemonium. Les âmes humaines étaient la clé de cet affrontement, la source même du pouvoir qui leur permettrait de renverser leurs ennemis. Pendant des siècles, il avait peaufiné ce plan, moissonné les âmes et écrasé ceux qui avaient eu le moindre soupçon quant à son existence.

Mais il n'avait pas prévu l'arrivée de deux êtres aussi puissants sur sa route: La Bête en Armure.......et cet étrange enfant aux pouvoirs incommensurables.

Anima Mercury était à présent en proie à la terreur, ressentant à son tour ce que ses nombreuses proies avaient ressenties lorsqu'il les avait arraché à leur corps, leur vie et leur famille. Il sentait cette peur panique l'envahir au fur et à mesure qu'il perdait du terrain malgré une résistance acharnée de sa part, espérant voir le loup-garou plier face à sa propre puissance.......en omettant un détail important: Sykes n'avait pas encore attaqué et plus encore, l'Oiseau Tonnerre attendait son tour.

Et là........il comprit que le combat était d'ores et déjà perdu.

"SOYEZ MAUDITS!!!"

Une malédiction hurlée avec ce qui lui restait de force. C'était tout ce qu'il pouvait faire avant que Sykes et son nouvel allié ne fasse déferler sur lui des puissances encore plus destructrices que celle invoquée par le loup-garou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Sam 24 Sep - 0:31




                  



The Soul Taker







Sur ces mots, l'aura de Sykes hurla d'un cri suraigu, faisant apparaître des éclairs jaunes qui parcouraient le corps du Parasité. Karno connaissait cette créature… Les Indiens lui en avaient déjà parlé… Comment l'appelait-il déjà ? Ah oui ! L'Oiseau-Tonnerre… Les souvenirs appellent Sykes. Pourquoi cette forme ? Pourquoi un oiseau… Répond… Sykes.

*******************************************************************
- Sykes !

Le jeune homme est à l'intérieur de son Cœur, entouré des ailes du Parasiteur. Il regarde autour de lui. Lui et la bête noire semble se tenir au milieu d'une énorme orage. Des éclairs frappent le monstre mais évitent précautionneusement le Chasseur, luisant d'une lumière d'un ancien temps.

- Pourquoi un oiseau, Sykes ? Parmi tout ce qui est possible et inimaginable, pourquoi un oiseau ?
- Est-ce bien le moment ? Je ne sais pas si je suis immobile dans le Monde.
- Répond-moi !
- *soupir* Je ne contrôle pas notre forme, ni notre aura. Ce choix est inconscient.
- Tu as une explication. Donne-la moi ! Et je te rendrai plus fort…

Sykes sentait que le Parasiteur mentait. Mais s'il volait reprendre son travail, il devait en finir avec lui.

- Chayton me rappelle mon Vieux Père…
- Swann ?
- Oui… Il m'a appris beaucoup de choses et l'une des plus marquantes pour moi fut la symbolique des oiseaux. Il me parlait d'oiseaux fantastiques, mais comme il ne s'y connaissait que très peu, il m’expliqua peu de choses…
- Et donc ?
- Lorsque Chayton me transmit son pouvoir, j'ai eu l'impression d'être entouré d'ailes duveteuses… Comme si aucun mal ne pouvait me toucher.
- Tu divagues…
- Qu'importe ton avis… Tu ne peux rien contre moi, avec cette lumière… Retournons-y.
- Futile acharnement…

*******************************************************************

« Un rapace titanesque aux ailes foudroyantes qui se déchaine au milieu des orages, faisant apparaître son courroux comme des faisceaux de purs énergies dévastatrices… »

Voilà ce que racontait le Vieux Père de Sykes sur l'Oiseau-Tonnerre. Et aujourd'hui, il était devenu l'avatar, l'image-même de ce dieu. La fureur de milles cieux embrasés brûlaient en lui. Et il allait abattre tout ce pouvoir en un seul et unique être… Le Voleur d'Âmes, ce fichu Conducteur.

Au-dessus de la zone de combat de Crekston Plain, les nuages semblaient se rassembler… Immobile, à genoux, faisant pulser ses muscles sous la foudre magique de son corps, implorant la Terre et les Cieux de lui donner la force, Sykes attendait le bon moment pour charger le démon pour lui asséner un coup qu'il espérait fatal. Karno avait bien compris ce fait et arrivait à gérer leur ennemi seul. Soudain, un signal, un seul, celui qu'il attendait.

- SYKES !!! MAINTENANT !!!
- SOYEZ MAUDITS !!!
- ET TOI, REDEVIENS POUSSIÈRE !!!

Le jeune Parasité avait disparu de son emplacement, brisant le sol de façon prodigieuse. D'une vitesse impossible à déterminer, il se retrouva nez-à-nez avec Anima Mercury. Ce dernier, plaqué au sol par le faisceau lumineux du loup-garou, allait se prendre un coup de poing dont la vitesse dépassé certainement la vitesse du son et dont la magie, à la fois élémentaire et indescriptible, allait se répercuter dans tout son organisme, dans le but de bel et bien le transformé en poussière.

Dans un cri de rage, le coup de Sykes toucha sa cible. L'apprenti-Chasseur ne vit rien mais il sentit sous son poing que son adversaire avait ; soit volé hors de ce pays à Mach 1, soit qu'il l'avait annihilé chaque particule de son être. Bien sûr, la vitesse et le Parasiteur pouvait faussé son jugement. Mais une chose était sûr. Son coup avait fait un tel bruit sur le démon qu'on eut cru que la foudre avait frappé le monstre infernal. Peut-être était-ce le cas… Mais Sykes n'en sut rien. Il venait de donner toute l'énergie de son être dans cet unique coup.

Il sentait sa conscience partir lentement. Paniqué, il devait faire disparaître les Veines d'ombres qui recouvraient la presque entièreté de son corps avant de ne perdre connaissance ou pire, avant que le sort du vieux Chayton ne disparaisse. S'il ne se maîtrisait pas à temps, ce serait lui le monstre géant à vaincre… Il concentra donc tout son être envers le Parasiteur en lui hurlant de lâcher son corps. Il sentit l'emprise de ténébreuse de son monstre intérieur faiblir, mais perdit connaissance avant de sentir toute son emprise se résorber…

Il ne sentait plus son corps… Était-il au bout de ses ressources ? Ou n'était-il simplement plus lui-même ?

HRP:
 



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Dim 16 Oct - 20:23

"NOOOOOOONNN!!"

Le hurlement de terreur de la créature fit trembler, au même titre que sa propre chute, la zone entière. Face à deux créatures mortelles, un dieu de mort et de noirceur venu de la nuit éternelle, avait plié sous le coup des deux attaques foudroyantes, entre le rayon d'énergie comme venu de la Lune elle-même et le coup foudroyant du jeune enfant des ombres. 
Un duo improbable. Une alliance contre-nature et une victoire en demi-teinte, en somme alors que le corps du monstre, secoué de spasmes, recouvrait maintenant une partie du terrain de Crekston Plain. Bien que faible, sa voix semblait évoquer le bruit des orages mais aucun mot ne se fit entendre pour cette incarnation des ténèbres éternelles.
Anima Mercury avait peur. Il ressentait cette panique qui envahissait chaque parcelle de son être, alors qu'il était à la merci de deux combattants qu'il avait fait l'erreur de sous-estimer.

"PEU IMPORTE CE QUI ARRIVERA. VOUS AVEZ PERDU, CHASSEURS. J'AI PRIS LEURS VIES ET VOUS NE POUVEZ LE NIER!!"

Lentement, les liens de la Terre se font présentes, enserrant la créature abjecte, enserrant, enveloppant le monstre qui avait été autrefois le Général Cluster et dont le passage dans l'après vie ne s'était pas fait sans contre-partie.
Puis vinrent l'eau, la terre, le vent et le feu, s'abattant sur le démon sans aucune forme de procès. Effrayé par l'eau, maintenu par la terre, paralysé par le vent et brulé par le feu, la créature, ébranlée, s’effondrait, tentant de lutter comme elle le pouvait. 
La Terre, grondante, ouvrit alors ses mâchoires pour avaler sans aucune pitié le puissant destructeur des enfers, le voleur d'âme qui avait failli à sa mission après tant d'années. 

"UN DIABLE M'A CHOISI DANS UNE MER MORTE ET M'A DIT: "TOI, TU TRAVAILLERAS POUR MOI! C'EST CE JOUR QU'IL ME TROUVA ET M'OFFRIT LE MONDE!!"

Le monde dévorait en personne Anima Mercury, se nourrissant de lui et provoquant sa destruction sur ce royaume, renvoyant au plus profond qlippoth son âme arriérée....et le rendant à la froide prison de pierre de Neredia. Sa panique se transforma en une forme grotesque de glossolalie dont les paroles ne semblaient plus avoir le moindre sens. Après tout, les dernières paroles d'un mis à mort avaient elles du sens au moment même de son trépas? En ce qui concernait le monstre face aux deux combattants de la dernière chance, la question resterait sans doute sans aucune réponse.

Des ruines du train s'extirpèrent par milliers, les âmes de ces victimes, tournoyant autour des ruines, détruisant ces dernières pour ne rien laisser de l'impie véhicule qu'était l'Express de la Mort. Un bruit de métal déchiré, distordu parvint aux oreilles des deux combattants de l'Agence, tandis que lentement, tous profitèrent de la libération pour rejoindre le royaume de leurs ancêtres, le monde vert, au delà des guerres intestines du Paradis et de l'Enfer, là où était la véritable paix.

Tous semblaient maintenant en paix et tous accordèrent au moins un regard à leurs libérateurs. Tous ne passeraient finalement pas l'éternité dans un monde qui n'était pas le leur. Bien sûr, la victoire, comme dit avant, était en demi-teinte, mais au moins, ils étaient libres et c'était un réconfort dont Karno et Sykes allaient devoir se satisfaire, bien qu'ils auraient certainement préférés revoir les habitants de la ville en vie.
Doucement, le rire des enfants et des parents se firent entendre. Le murmure de la brise sur l'herbe fraîche chassa l'odeur du souffre et de la chair calcinée..........et les soupirs des êtres en paix furent comme du doux velours aux oreilles de ceux qui avaient été près à donner leur vie pour protéger ce monde.

Ils étaient des Chasseurs mais pas uniquement.........car ils étaient bien  plus que ce qu'ils pouvaient croire.

Un halo de lumière inonda Sykes et Karno. Cela fût bref, mais l'instant d'après, tout deux se retrouvèrent au même endroit mais tout sentiment d'oppression avait disparu. L'odeur de la mort avait cessée de se répandre et le silence de la nuit laissa place à l'ambiance fraîche et nocturne bordée par les onomatopées des différentes créatures nocturnes habitant dans la zone. Criquets, chouettes, hiboux avait chassée les plaintes des damnés ainsi que les râles des monstres.

Crekston Plain avait été exorcisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Dim 16 Oct - 21:00

Tout était terminé. L'affrontement avait pris fin avec le coup ultime porté par le jeune enfant, sous le regard presque sidéré du lycanthrope. Tout s'était ensuite enchaîné à une grande vitesse: La défaite du monstre, la terre avalant ce dernier et le réexpédiant à ce royaume qu'il n'aurait jamais du quitter.....et enfin, la libération de ses amis.

Mais quel ne fût pas le prix à payer....et les regrets qui allaient en découler. Une perte de plus qui affligeait à présent le coeur du lycanthrope, celui-ci à présent à genoux, non pas seulement par fatigue mais par désespoir. Une affreuse dualité qui l'envahissait progressivement. Une envie impérieuse de toute détruire, de tout envoyer se faire voir. Sa vie était comme un cauchemar dont il semblait incapable de se réveiller. Celui-ci déroulait sous ses yeux une myriade d'hypothétiques dénouements, des millions de conclusions dont aucune ne semblait bénéfique. Par moment, il avait l'impression de revivre cet affreux cauchemar qui hantait ses nuits depuis des années.

Un Soleil Noir et une Lune de Sang levés en même temps. Des Terres arides à perte de vue. Des fleuves de sang agrémentés de villes en flammes et de gens fuyant les terribles coulées de magma alors que le ciel était zébré d'abominations indescriptibles. C'était l'Enfer même, qui s'était bâti sur d'éternels conflits, mais jamais ils n'avaient autant débordé sur les autres mondes que maintenant. Des êtres comme Karno et Sykes existaient afin de préserver un équilibre dans le combat injuste qui opposait le Ciel et l'Enfer.
Mais tout cela n'était qu'une vaste blague, une hypocrisie qu'il ne supportait plus et qui avait fait trop de victimes dans ce petit jeu.

Cela devait cesser.....et l'extermination d'Anima Mercury risquait fort de porter un coup violent au royaume des démons.

"..................alors c'est cela, la finalité?"

Le destin est un enfoiré. La fatalité, une pute capable de vous prendre au coeur. C'est ainsi qu'on pouvait résumer le ressenti de loup-garou, dont le regard s'était perdu dans le vaste de Crekston Plain, dont toute trace de combat avait à présent disparu, ramenant la zone même à son état d'origine.

".......un combat où les camps se fichent bien de qui va souffrir. Un combat où seules les âmes comptent? Un combat où plus aucune règle n'existe dans ce bas monde?"

Dans l'ombre, il existait des personnes consciente, des gens dont la vision sur ce monde s'était totalement ouverte. Bien entendu, ils avaient hurlé, supplié que quelqu'un vienne à leur aide, mais comme très souvent, ils s'était tristemment trompé de sauveur, priant un camp qui n'avait cure de lui dans cette lutte, excepté pour lui servir de vulgaire infanterie. C'était ainsi que les Guerres Divines s'étaient déroulés........jusqu'à ce qu'un troisième camp fasse enfin son apparition.

"Les Cieux ont abandonné ce monde..........L'Enfer le revendique.................et j'en ai plus qu'à assez.......plus qu'assez de voir des innocents y' laisser plus que leur propre vie...."

Son regard se porta sur le corps du jeune homme, dorénavant inconscient. En douceur, le lycan se releva, marchant à pas lents vers lui, pour finalement le prendre dans ses bras d'une manière semi-cathartique. Son regard s'attarda aussi longtemps qu'il le pouvait sur le jeune homme, qui avait à présent repris une apparence humaine. Son visage, si empli de colère il y'a un instant, semblait maintenant habité par la paix.

".......mais ce sont des êtres comme toi qui me poussent à continuer ce combat, Sykes..........des êtres comme toi qui me donnent l'espoir qu'un jour, les rêves d'Armageddon des plus fous les engloutiront à tout jamais vers leur propre perte."

Le Loup-Garou posa un dernier regard presque solennel autour de lui. A sa manière, il semblait dire adieu à cet endroit qui avait eu, à une époque, une très grande importance dans son cœur.
Ce qui avait été ne serait plus. Peut-être était-ce écrit........

"Dors, fils........Tu a mérité de te reposer."

Au milieu de Crekston Plain se tenait une ombre solitaire. Un guerrier perdu.....et dans ses bras, certainement l'un des plus grands espoirs de ce monde. Il n'en avait peut-être pas encore conscience mais intérieurement, Alexander savait que ce jeune homme était important.....et qu'il devait à présent prendre soin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: The Soul Taker   Mer 19 Oct - 10:03

TOPIC TERMINE


Résultats:


Cloture des deux chapitres: 1000 pierres chacun
Exorcisme de Crekston Plain: 2000 pierres chacun
Renvoi du Démon Majeur Anima Mercury en Enfer: 20000 Pierres (10000 chacun) 


BONUS: 5 points de limite offert à chacun.


Totaux:


Sykes Clémensia: 13000 Pierres
Karno Alexander: 13000 Pierres


Objets de quête acquis


Coeur d'Anima Mercury (Trophée de chasse offert à Sykes Clémensia)
Cerveau d'Anima Mercury (Trophée de chasse offert à Karno Alexander)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The Soul Taker   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Soul Taker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Mathis ♠ « I'm the master of my fate, I'm the captain of my soul. »
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!
» Body & Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: En dehors de la ville :: Le monde-