Le cœur couvert de sang
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cœur couvert de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Le cœur couvert de sang   Sam 30 Jan - 23:54

Je n'eus pas le loisir de demander à Albrecht ce qu'il comptait faire qu'un halo de lumière blanche nous entourait, faisant disparaître mon appartement. Quand elle se dissipa enfin, le décor avait changé ; le salon avait laissé la place à une pièce aux lumières tamisées, où résonnait une musique aux sonorités jazzy. Deux des membres étaient présents ; Karno, installé sur le bureau, et Lita, plantée près d'un juke-box.


Il me fallut quelques secondes pour réaliser ce qu'il venait de se passer. J'avais été téléportée à l'Agence, et contre mon gré ... ce que j'avais énormément de mal à digérer. De la surprise, je passais à la colère, et il ne fallut pas longtemps pour que l'Ange en fasse les frais, sous la forme d'une violente droite qui l'envoya s'écraser contre le mur.

" Ça, c'est pour le coup de pute que tu m'as joué, connard !! Et encore, je suis gentille !! "

Sur ces mots, je me précipitais vers la sortie, bien décidée à me barrer de cet endroit ... et tombais sur une porte verrouillée, ce qui eut le don de m'énerver davantage.

" OUVREZ CETTE PORTE, BORDEL DE MERDE !!! "

Je n'eus pour toute réponse qu'un rire sarcastique de Lita, qui me conseilla ensuite de me calmer.

" TU LE VOIS, CELUI-LA ?? FOUS-LE TOI DANS LE CUL !! "

Constatant qu'ils n'avaient pas l'intention de m'ouvrir, j'employais les grands moyens et fit apparaître Red Queen, résolue à fracasser la porte. Mais là encore, mauvaise surprise pour ma pomme, la lame ne fit que rebondir. Ils avaient vraiment tout prévu pour me retenir contre mon gré ! Mais c'était mal me connaître s'ils pensaient que j'allais en rester là !
Je me retournais vers le trio en brandissant ma faux d'un air menaçant, contrôlant tant bien que mal ma colère qui n'était pas loin d'atteindre son paroxysme.

" Laissez-moi sortir tout de suite, ou votre putain d'Agence ne sera bientôt qu'un lointain souvenir !!! "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Dim 31 Jan - 0:30

Il fallait s'y attendre: la réaction très fraîche, quoi que, franchement abusée de la jeune dunpeal eut des conséquences sur l'Ange mais aussi sur les lieux. Ce dernier, qui n'avait apparemment pas réalisé l'étendue de son geste, était maintenant encastré dans le mur, la tronche enfoncée dans celui-ci. Lita, elle, après un sourire sarcastique, ne pût s’empêcher d'éclater d'un rire monstrueusement sonore en voyant ce dernier se détacher doucement de la structure générale de l'Agence, avant de retomber sur le sol dans un bruit lourd.

"Laisse-moi deviner: tu ne l'a pas méritée, celle-là?"
"Ta gueule et aide-moi, au lieu de te fendre la poire !"
"Démerde-toi. Y a pas marqué bobonne."
"Connasse sans cœur."


Les moqueries cessèrent dès que le lycan posa son regard sur les deux, visiblement exaspéré l'espace d'avant puisqu'il eut ce geste si commun que beaucoup d'entre nous réalisons face à une situation visiblement navrante. Aussi, après avoir posé sa patte sur son visage comme pour exprimer son ras le bol, préféra t'il se focaliser sur la jeune semi-vampire qui était hors d'elle. En parallèle, les deux autres protagonistes en profitèrent pour reprendre leur début de dispute, en faisant usage d'un vocabulaire aussi fleuri qu'il en était varié.

Il n'eut même pas une parole pour les deux qui avaient recommencé, comme à leur habitude, à se chamailler. Plus les jours passaient et plus le pauvre lycan commençait à comprendre les certains moments d'exaspération de son patron lorsque des prises de têtes avaient lieu. Etre un dirigeant n'était pas chose aisée, loin de là, et passer son temps à recadrer une équipe partiellement indisciplinée, voire, éparpillée, était affreusement atroce. Lita et Albrecht se chamaillaient sans cesse. Alana ne lui obéissait pas et l'envoyait se faire foutre. Ophélia, elle, passait plus de temps à la soupe populaire et Amélia était constamment prise avec les affaires internes de son cabinet. Fort heureusement, elle ne tarderait pas à arriver.

Et quant au boss, il comatait depuis maintenant plusieurs jours.

"CA SUFFIT!!!!!"

Le poing rageur du lycan s'abattit sur le puissant bureau de marbre. Un coup violent qui fit trembler les fondations même du bâtiment et ce faisant, stoppant net Albrecht et Lita qui eurent une expression terrifiée lorsqu'ils réalisèrent qu'à la manière de Deimos, ce dernier semblait avoir une nette tendance à sortir de ses gonds. Cette fois-ci, l'ange et la sorcière ne risquaient plus de se faire entendre, surtout lorsqu'ils furent atteints par de minuscules résidus de ce qui restait maintenant d'un bureau à 3000 Ecus .
La menace de la Faux n'était rien pour eux. Celle du Loup-Garou, toutefois, était vraiment à craindre ce qui n'était pas si étonnant quand on connaissait sa capacité à savoir faire face à un Seigneur de Guerre. Quiconque s'en montrait capable était un allié de choix.......et aussi un ennemi terrifiant.

Réalisant l'erreur de son énervement alors qu'il examinait la poussière qui s'était déposée sur sa patte droite, il tentait de reprendre, non sans mal, son calme.

"Si nous voulions te tuer, nous l'aurions fait depuis longtemps. Et inutile d'utiliser ta faux sur nous ou sur ce bâtiment. Nous avons pris les dispositions nécessaires. Alors calme toi.......s'il te plait. Et je te prie aussi de me pardonner pour cette arrivée....forcée. Albrecht n'a pas non plus été très finaud sur ce coup...."
"Finaud?? Hé c'est toi qui..."
"SILENCE, CORNIAUD!!!!!"


Une nouvelle montée de ton, un nouveau coup de poing sur l'amalgame de marbre et une voix inhumaine eurent raison de la tentative de réplique de l'Ange, qui ravala brusquement sa salive, non sans trembler un peu. La facture pour ce meuble brisé allait être franchement salée et Amélia risquait fort de ne pas apprécier ce qu'elle allait voir.

"CA FAIT UNE SEMAINE QUE VOUS ME TAPEZ SUR LES NERFS.......Alors, merci de la boucler, sur ce coup-là et de ne plus interférer. Merci."

Karno était à cran et cela se sentait de plus en plus. Mieux valait ne plus provoquer sa colère sous peine de passer un très mauvais quart d'heure.

"Tu te doutes que depuis notre rencontre, nous ne pouvions pas nous permettre de te laisser aller au gré du vent sans en savoir un peu plus sur toi. Mais sache que ce n'est pas uniquement ma décision."

Les paroles du puissant lycanthrope furent suivies presque aussitôt d'un bruit de porte ouverte à la volée, laissant apparaître à son seuil l'ombre, la forme et finalement le visage d'un homme frappé depuis peu par la cinquantaine, si du moins, on pouvait donner une certitude à son âge. D'abord paniqué par les hurlements de la bête en armure, son regard se posa sur le bureau, ou du moins, ce qu'il en restait. A sa vue, il émit un vague soupir d'exaspération sans dire le moindre mot. Ce dernier eut droit à l'attention de tout le monde, le lycan y comprit.

"Ca t'arrive souvent de démolir les biens d'autrui, dis moi?"
"Désolé........je suis....un peu à cran, ces derniers jours."
"Fais-moi penser à ne plus t'inviter chez moi. Bon, et la fille? Vous l'avez ramené?"

"Justement....."

Le sorcier eut un regard mauvais pour cette dernière une fois qu'il remarqua sa présence qui était des plus visibles, alors que sa faux était sortie et prête à l'emploi. Karno pointa la nouvelle arrivée du regard et à ce moment précis, il y eut un grand silence, comme symbolisant le malaise qui allait s'abattre sur l'endroit dans les minutes à venir.

"Bon, tu te doutes pourquoi tu es là.....et tu dois savoir qui je suis, n'est-ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mar 2 Fév - 12:17

Comme à son habitude, Amélia faisait des rondes dans la ville. Certains jour, on pouvait jurer qu'il y avait une recrudescence de créatures bizarres dans Santa Carla.... Parfois la jeune femme se demandais sincèrement ce qui les avait attiré là. Ce n'était pas l'endroit le plus adapté pour élever des enfants. Certains jours, c'était meme plus dangereux qu'à San Fransisco !
Revenant de son tour de garde, la miss eut la surprise de trouver l'agence fermée. Qu'est-ce que c'était que ce binz ? Usant de sa télékinésie pour ouvrir, entre puis refermer derrière elle, la demoiselle resta bouche béé devant la scène qui s'offrait à elle. Nul doute que certains s'étaient encore amusés à se fritter à l'intérieur de l'Agence malgré son interdiction et celle de Deimos

" Karno! Je demande des explications. Que s'est-il passé ici?!"

C'est à ce moment là que la jeune maman remarqua la présence d'une jeune femme visiblement assez remontée.

" bonjour je suis Amélia..."

Lança l'avocate le plus naturellement du monde en essayant de comprendre le pourquoi de sa présence en ces lieux. Ce n'était pas compliqué. Soit c'était une nouvelle recrue, soit c'était quelqu'un qui avait des ennuis.
Voyant le bureau en lambeaux, la miss hocha la tête de droite à gauche, elle passait son temps à réparer les bêtises des chamailleries de l'équipe. Karno s'était un peu nommé leader à son insu. Sûrement parce qu'il pouvait aussi se métamorphoser en sac à puce, ce qui lui donnait une force supplémentaire non négligeable comparé à elle.
Lançant un sort facile sur le bureau, celui-ci reprit sa forme d'origine en quelques secondes. Regardant toutes les personnes présentes dans la pièce la miss souffla

" Il suffit que Deimos ne soit pas là pour que ce soit la cohue? Je vous écoute!"

Pleine de sérieux, Amélia avait acquis pas mal de répondant, de sagesse et de patience vis à vis des autres. Aussi restant à côté de l'entrée elle les observait tour à tour attendant des explications plausibles.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mer 3 Fév - 1:28

Les lycans sont d'emblée impressionnants. Et quand ceux-ci se mettent en colère, vous avez tout intérêt à vous écraser. Ce fut le cas lorsque Karno poussa sa gueulante contre Lita et Albrecht en détruisant au passage le bureau de marbre qui ornait le hall d'entrée, visiblement fatigué de leurs jérémiades incessantes. Quant à moi, je n'avais pas bougé de ma position, partagée entre l'amusement et l'exaspération devant leur scène de ménage, et jugeais préférable de patienter le temps que l'orage passe.
Une fois les pendules remises à l'heure, vint le moment des explications, que j'écoutais les bras croisés d'un air sceptique. Pas uniquement sa décision ? Ca voulait dire que ...
Je fus interrompue par l'apparition de l'un des responsables de ma venue forcée en ces lieux, et la dernière personne que j'aurais souhaité voir ici. Daxius ... J'avais le très net sentiment que sa présence serait de mauvaise augure pour ma personne. Un sentiment qui se renforça suite à l'aparté entre lui et Karno, lorsqu'il se tourna vers moi, une expression mauvaise sur le visage, avant de me questionner.

Je pris soin tout d'abord de dématérialiser ma faux et allait lui répondre, mais les mots refusèrent de franchir mes lèvres, alors que l'aura du Sorcier devenait de plus en plus oppressante. Sa haine à mon égard était si intense que j'eus l'impression de suffoquer, créant la panique dans mon esprit qui menaçait de me submerger. Impossible de parler, ni de bouger. Je ne pouvais que rester là, incapable de détourner la tête de son regard qui ne me lâchait pas, sa haine grandissant de seconde en seconde, m'écrasant psychiquement.

L'étau finit toutefois par se desserrer, et je pus enfin respirer librement, tout en réprimant un début de nausée. Daxius s'était détourné de moi, focalisant son attention sur la venue d'une jeune femme que je n'avais pas encore eu le loisir de croiser. Cette dernière se présenta à moi sous le nom d'Amélia, et malgré sa voix dénuée d'hostilité à mon égard, n'eut droit pour toute réponse qu'un "Luna Eldritch". Cela suffirait largement pour le moment. Son nom ne m'était pas inconnu, et je me souvins alors qu'elle et Deimos avaient fait bon nombre de fois la une des choux gras de la ville, suite à l'ouverture de l'Agence où ils avaient fait l'objet de moqueries. Ce qui me frappa le plus chez elle, ce furent les deux auras en plus de la sienne que je ressentais très nettement. J'en fus un moment désorientée, avant de comprendre enfin qu'elle était enceinte. Des jumeaux, de toute évidence, et étant donné l'intensité de leurs auras, ils hériteraient certainement de la puissance de leurs parents.

Je me gardais bien d'évoquer le moindre mot à ce sujet, constatant qu'avec la venue d'Amélia qui s'occupait de réprimander les autres membres, je n'étais plus leur centre d'intérêt. L'accès était déverrouillé, je devais à tout prix saisir l'occasion pour leur fausser compagnie. Sans perdre de temps, je poussais sur la poignée ... et déchantais aussitôt en tombant à nouveau sur une porte close. Dans mon dos, un rire mauvais retentit, suivi par la voix aux tonalités sarcastiques de Daxius.

" Inutile. Seuls les membres de l'Agence peuvent entrer et sortir comme bon leur semble. "

L'envie me prit l'espace d'un instant de les attaquer, lui et les autres. Pour qui se prenaient t'ils, à me retenir de force ? Je renonçais toutefois, parfaitement consciente que j'étais loin de faire le poids, et me résignais à coopérer à contrecœur. Faisant fi des dernières paroles du Sorcier, je préférais lui répondre suite aux questions qu'il m'avait posé précédemment.

" Karno m'a briefé sur qui vous étiez, en gros, que votre réputation vous précède. Mais j'ignore ce que vous voulez savoir de moi .. "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mer 3 Fév - 23:26

"Oh rien, Amélia............Je me suis emporté et..........attends, pourquoi je dois te rendre des comptes, en fait?"
"Peut-être parce que c'est la boss et que tu viens de lui saccager un bureau à 3000 écus."
"..........Tu sais ce qui m'énerve chez toi, sorcier?"
"Ma tendance à te la faire boucler à tout moment?
"Bien vu."


Après avoir rabattu le caquet du loup-garou, le vieux Sorcier se tourna rapidement vers la jeune femme à qui il ne répondit rien. Cela dura quelques secondes qui furent pesantes, longues alors qu'il toisait, voire, examinait la jeune hybride, maintenant occupée à garder un œil sur Alexander qui en faisait de même. Il faut dire que depuis San Antonio, Daxius semblait avoir bien du mal à faire confiance à Deimos et surtout, à Karno, qui avait pris le commandement et qui semblait démontrer un certain attachement vis à vis de l'ennemi.

Ce dernier, bien qu'agacé, préféra ne rien dire à l'égard de vieux tueur de vampire. En vérité, le combattant loup-garou serrait les mains, visiblement en état de stress et pas seulement à cause de notre couple chamailleur d'il y a un instant.

Non, il s'inquiétait surtout pour la suite des événements qui allaient se dérouler ici. Il savait ce qui allait se passer dans les minutes qui suivraient cet instant et il appréhendait un interrogatoire qui pourrait bien mal se terminer. Alors que le vieux sorcier s’apprêtait enfin à répondre à la jeune femme, ce fût le lycan qui prit la parole, avec un ton visiblement peu rassuré en tentant d'être le plus convaincant possible.

"Tu sais aussi bien que nous que dehors, tu n'as aucune chance. Ton comportement à San Antonio l'a prouvé plus d'une fois. De plus, nous ne savons rien de toi. Tu apparais du jour au lendemain, en tabassant une des nôtres même si....."

Cette fois, il porta un regard accusateur en direction de la jeune sanguimancienne qui en fit de même, passant magnifiquement et spontanément de l'étonnement à l'énervement. Son regard témoignait de sa vive surprise ainsi que de cette montée de colère qu'elle ressentait en se demandant certainement pour qui il osait se prendre.

"...........Enfin, nous devons en savoir plus sur toi: Ce que tu es, qui tu es réellement et le potentiel danger que tu peux représenter pour cette ville. Alors, ne m'en veux pas, s'il te plaît. Je peux comprendre que tu ressentes, à cet instant, une très vive inquiétude mais......."
"En clair, si t'est dangereuse, ce qu'il veux dire, c'est qu'on va peut-être te buter."
"LITA!!!!!!!!!!!!"


Et une fois de plus, le bureau vola en morceaux, sous l'impulsion d'un poing rageur et sous le regard d'un vieux sorcier, totalement désabusé, la main posée sur son visage, comme pour témoigner de son évidente consternation. Décidément, le mobilier faisait très souvent les frais de la colère évidente et impulsive du guerrier lunaire.

"Si il suffisait de simples jugements comme les tiens pour être défini comme dangereux, peux-tu alors m'expliquer pourquoi tu n'es pas encore morte? Comme l'ensemble d'entre nous dans cette salle? Je t'écoutes, alors choisis avec soin les mots que tu vas employer."
"Simple: C'est une vampire, Karno. Tu sais, nos ennemis de toujours."
"Et moi, je suis un Loup-Garou. Argument non recevable."

"Très bien. Amy, toi, t'en penses quoi? On la laisse vivre ou on la bute?"
"LITA!!!!!!"
"Ok, ok, je la ferme......mais je n'en pense pas moins. Tu connais assez les vampires pour savoir que ce sont des salopards. Après tout, qui nous dit qu'elle n'est pas une de leur création envoyée pour nous détruire de l'intérieur? Et y a t'il besoin que je te rappelle ce qui est arrivé à Arioch?"

Les mots à ne pas dire. La Sorcière aurait gagné à se taire car cette fois-ci, le loup-garou semblait hors de lui et à ses tremblements, on sentait qu'il faisait tout pour se contrôler sachant que la tâche n'était pas aisée. Ce fût le sorcier, comprenant que les choses pouvaient mal tourner, qui ordonna à la jeune sorcière de quitter les lieux sur le champ.....ce qu'elle fit, non sans accorder un dernier regard noir à la jeune hybride à qui elle souhaitait bien des choses. Elle eut tout de même ces mots à son égard avant de claquer la porte.

"Toi, t'es pas sortie de la merde, sangsue. Daxius va te faire hurler."

Une fois la jeune femme partie, ce fût Daxius qui reprit la conversation, visiblement plus calme que son "coéquipier"lycanthrope, qui, lui ruminait de biens sombres idées à l'égard de la Sanguimancienne l'ayant poussé à bout. Inutile donc, de dire qu'à cet instant, la créature loup ressentait comme une furieuse envie de lui arracher la langue et de la clouer sur la porte la plus proche en guise de punition.

"Bon, où en étions nous.....Ha oui!! Ça me revient. Comme certains te l'ont fait comprendre ici, nous allons essayer d'en savoir un peu plus sur toi. Il est bien évident que tu n'as pas ton mot à dire dans toute cette histoire."
"Daxius, tu m'as promis...."
"Je sais. Mais si elle se rebelle...."
"Elle ne le fera pas."
"Qu'en sais tu?"
".........Je lui fais confiance."
"La confiance est une notion pouvant être balayée d'un revers de la main dans une ville comme Santa Carla."


Et pourtant, elle l'avait aidé. Il lui avait sauvé la vie, protégé des flammes de l'explosion du commissariat et alors qu'elle aurait pu partir, le laisser mourir dans son coin, ou du moins, le laisser affaibli en proie à l'ennemi, elle ne le fit point, se retournant pour l'aider à quitter cette ville maudite. Alors oui, c'était une semi-vampire, une créature unique qui avait besoin de sang pour survivre........mais elle l'avait aidé. Si Cassandra l'avait réellement envoyée pour en finir avec les membres de l'Agence, alors elle aurait été une parfaite idiote de l'aider au lieu de le laisser dans ce couloir en flammes, en proie aux serviteurs d'Abigail.
Mais elle ne l'avait pas fait.

"Et à propos, Amy va encore être ravie de devoir réparer le bureau, n'est-ce pas, Amy?"
"....................Désolé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Jeu 4 Fév - 14:26

Amélia était consternée par ce qu'elle voyait. On aurait dit que depuis que Dei avait sombré dans le coma, tout le reste l'avait suivi. Dans le sens que tout était en train de s'écrouler à la manière d'un château de carte, sauf que ça se produisait sous ses yeux et que c'était deux fois plus rapide. Ou tout du moins ça en donnait la sensation.
Daxius semblait tout aussi désemparé qu'elle face au comportement des membres de l'Agence. Depuis son retour, Amy n'avait pas bougé d'un pouce et regardait la scène bouche bée jusqu'à ce que la colère atteigne son paroxysme:

"CA SUFFIT! TOUS AUTANT QUE VOUS ETES! Non mais qu'est-ce qui vous prends?!"

Elle regarda Karno et Lita tour à tour. On aurait dit qu'ils prenaient plaisir à la faire sortir de ses gonds. Peut-être voulaient-ils tester ses capacités de leader sans avoir l'appui du chat à ses côtés? Ca en avait tout l'air. Connaissant le lycan, celui-ci ne la laisserait sans doutes pas faire. Il la prenait pour une ratée qui n'avait pas sa place à l'Agence. Peut-être que depuis qu'elle était enceinte, l'avocate avait prit de l'assurance. pour elle. Pour ses filles.

"Karno je te jure que si tu touches encore à ce pauvre bureau, c'est toi le prochain qui sera dans cet état. Qui est cette jeune femme."


La miss se tourna vers Luna tandis que celle-ci se présentait enfin, ce qui calma un peu la demoiselle avant de dire:

"Enchantée"

Daxius et Karno semblaient bien la connaître ou tout du moins la surveillaient-il depuis un petit moment... Hochant la tête de droite à gauche avant de dire

"On est pas au tribunal ici, ce n'est pas pour ça que cette Agence existe. Vous me faites honte!"

S'en suivit toute une conversation sur le fait que leur visiteur était une vampire, ce qui ne faisait pas d'elle automatiquement une ennemie... Heureusement Lita parti assez rapidement, elle lui parlerait plus tard. La miss allait l'entendre. Récitant la même formule que précédemment, une fois un peu calmée, la table reprit sa forme initiale. La tension était retombée quelque peu, et Amy se tourna vers la demoiselle et souffla

"Ils se conduisent un peu comme des ours mal léchés, mais vous ne craignez rien ici. Je vous écoute."


Karno- faire confiance à quelqu'un... C'était assez rare, elle serait folle d'aller à l'encontre de cet instint surtout quand elle ressentait le même. Montrant la chaise devant le bureau la miss souffla

"On va tous respirer un coup et aller s'asseoir et discuter comme des gens civilisés. Karno... Laisse ce bureau tranquille compris?"

C'était à l'invité de parler en espérant que les autres demeurés ne l'ai pas complétement poussée au mutisme ce qui ne la surprendrait guerre... Il était vraiment temps que Deimos revienne...

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Ven 5 Fév - 0:47

Ce fut Karno qui se chargea de répondre à la place du Sorcier. Mais ses tentatives pour me rassurer furent vouées à l'échec lorsque Lita l'interrompit brusquement, m'annonçant sans prendre de pincettes leurs réelles intentions, à savoir m'éliminer s'ils venaient à me juger dangereuse. Autant dire que ses mots me firent l'effet d'une gifle, me faisant pâlir au passage (bien qu'avec ma peau blanche, cela passa inaperçu). L'envie me prit d'utiliser à nouveau ma faux, mais à quoi cela aurait t'il servi ? Comme l'avait-dit le lycan quelques instants plus tôt, toutes les dispositions avaient été prises me concernant. Quant à mon champ de force, il ne représenterait qu'une bien maigre protection face aux pouvoirs de Daxius, et ne ferait que me vider de mon énergie. Tout ce que je pouvais faire, c'était choisir avec soin les mots que j'allais prononcer, et rester honnête dans mes paroles. Mais pour ça, il fallait d'abord que je parvienne à refouler la peur et la colère qui menaçaient à tout moment de me submerger. Ce qui n'était pas chose aisée, surtout avec la dernière réplique que Lita me balança avant de sortir. Visiblement, je n'allais pas être épargnée ...

Seuls Karno et Amélia m'apportèrent leur soutien, mais ils avaient beau tenter de se montrer rassurants dans leur discours, cela n'empêcha pas ma voix de trembler quand je me décidais enfin à assurer ma défense, préférant rester debout malgré l'invitation de la jeune femme.

" Vous êtes plutôt mal placés pour penser que je suis dangereuse ... Ce n'est pas moi qui ait rasé toute une ville, que je sache ! "

Mauvaise réponse ... Je m'interrompis brusquement en réalisant que mes pensées avaient dépassé mes mots, accusant inconsciemment le lycan qui jusque là m'avait soutenu. Encore une fois, j'avais une drôle de façon de le remercier ... Lui adressant un regard sincèrement désolé, j'inspirais un grand coup pour retrouver mon calme et repris sur ma lancée après avoir au préalable tourné sept fois ma langue dans ma bouche.

" Je ne représente un danger qu'envers les Vampires, qui m'ont pris la seule personne qui m'était chère ... et je ne suis pas la seule à savoir ce que l'on ressent dans ces cas-là, pas vrai ? "

Mon regard se posa sur Karno l'espace d'un bref instant, alors que les paroles de la Sanguimancienne me revenaient en mémoire. Elle avait évoqué une certaine Arioch, victime des buveurs de sang. Et j'avais bien deviné suite à la réaction violente du lycan à quel point cette personne avait compté à ses yeux. Mais je me gardais bien d'évoquer son nom, ne voulant pas remuer de mauvais souvenirs.

" Lita a eu le malheur de se mettre en travers de mon chemin alors que je réglais leur compte à des nouveaux nés, et je ne suis pas non plus du genre à épargner les empêcheurs de tourner en rond. J'ai fait le tour en ce qui me concerne, mais si vous voulez plus de précisions, je suis prête à coopérer ... tant que vous ne cherchez pas à disséquer ma vie privée. Et comme je l'ai déjà dit à Karno l'autre soir, ce n'est pas parce du sang de vampire coule dans mes veines que j'ai souhaité être ce que je suis ... Libre à vous de me croire ou non. "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Ven 5 Fév - 2:58

"Tu ne t'es jamais énervé, hein, fillette......et bon, désolé encore pour ce bureau.

Amélia était très peu douée pour se faire obéir lors d'une mission. Assez logique puisqu'elle était supplantée par son démon de mari mais lorsqu'elle poussait une bonne gueulante, elle avait l'art et la manière de se faire entendre avec toute la simplicité du monde. Une réplique, une hausse de ton et cette charmante hybride au sang chaud des terres d'Estia parvenait à obtenir le silence de tous. Après avoir calmé tout ce petit monde, elle offrit à tous de discuter calmement.....et c'est la jeune semi-vampire qui ouvrit le bal en tentant de se montrer la plus convaincante possible.......et autant dire que pour le vieux sorcier, c'était loin de l'être.

"Te croire, hein...."
"DAXIUS!!!!!"
"Oui?"
"..................Non, rien...."


Le lycan, d'habitude si sûr de lui, semblait craindre de s'interposer face au puissant sorcier. Il était alors facilement devinable à quel point celui-ci imposait le respect bien plus qu'on ne pouvait le croire, comme en témoignait le comportement du loup-garou qui, bien qu'il aurait souhaité plaider en la faveur de la jeune hybride, ne répondit que par le silence et une réplique à peine audible et murmurée entre les dents.

"Karno a déjà été puni pour sa décision.......hâtive. Mais je lui laisserais le soin de t'en parler en personne, n'est-ce pas, Alexander."
"J'ai juste fait ce qu'il m'a paru juste."
"En détruisant une ville complète? Très excessif, guerrier.......très excessif. Mais je ne reviendrais pas dessus. Tu as déjà eu ta sanction et crois-le, elle sera lourde à porter comme elle l'a été pour de nombreux autres."

Luna n'en saurait pas plus sur l'instant. Daxius restait très évasif et l'évocation d'une punition infligée au lycan pouvait maintenant expliquer son comportement ainsi que l'état de ses nerfs. Le sorcier, lui, semblait garder un flegme et un calme très impressionnant malgré la situation qui pouvait exploser à tout moment.

"Quiconque dans cette ville qui possède des pouvoirs, représente un danger pour autrui et pour lui-même. Tu pourras plaider ce que tu veux mais nous avons toute autorité pour nous en assurer afin que des drames comme celui de Prospection.......ou encore, de San Antonio, ne se reproduisent pas.........bien que je reconnaisse qu'il y a un dénominateur commun entre ces deux catastrophes."

Une pique en direction du Seigneur Guerrier de Sang, toujours dans le coma depuis plusieurs jours. Une réplique cinglante et très étonnante de la part du puissant mystique. Un tel comportement ne lui ressemblait absolument pas et Karno comprenait que petit à petit, sa colère commençait à peu à peu à le dominer. Ce n'était pas bon signe car tout le monde savait comment Daxius réagissait en présence d'un mort-vivant ou assimilé. 
Très difficile de lui en vouloir mais celle en face......cette fille, quelle qu'elle soit, n'avait, comme elle l'avait rétorqué, pas demandé à devenir ce qu'elle est aujourd'hui.
Daxius restait étonné de sa méthode pour tenter de s'en sortir, par toutes les pirouettes possibles, comme tenter de prendre tout ce petit monde en pitié en évoquant la tragique et douloureuse souffrance de la perte d'êtres chers. Bien que certains ici auraient été concernés par un tel fait, son regard s'était surtout attardé sur Karno et ce faisant, le vieux sorcier comprenait que lui et la petite devaient s'être montrés très bavard lors de la mission à San Antonio.

"Bien.........vu que tu as justement tout intérêt à coopérer, je t'invite à me suivre........seule. La suite se fera juste entre toi et moi."
"Daxius........."
"Je te l'ai dit, lycan: Je ne te promets rien. Nous ne savons pas comment elle réagira."
"Je t'en prie.........ne fais rien de stupide."
"Tu es mal placé pour me dire ce qui est stupide ou non, lycan. Luna, ne m'oblige pas à t'amener de force. Amélia, je t'invite à faire comprendre.....à notre ami poilu qu'il est, bien entendu, interdit pour lui de se mêler de ce qui suivra."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Ven 5 Fév - 9:55

Amélia resta à l'écoute de Luna qui visiblement préféra rester debout. La jeune femme la regardait, la miss n'avait évidemment pas le pouvoir de détecter les aura des personnes, mais généralement avait plutôt une bonne intuition. La réponse de celle-ci lui plu. Cette petite avait du caractère à revendre. Aussi la demoiselle souffla

" On a tous eu ici un différend avec les vampires, c'est pourquoi nous sommes sur nos gardes les concernant. Ils méritent une bonne leçon. On a mît du temps à se reconstruire et c'est toujours bon d'accueillir de nouvelles personnes qui désirent se battre à nos côtés. Qui sait. Peut-être aurons-nous la chance que tu en face partie."

Annonça l'hybride en regardant son interlocutrice qui semblait peu rassurée malgré ses paroles. Elle ferait une membre atypique. Le souvenir d'Arioch fit baisser les yeux à la demoiselle pour qui la perte de celle-ci restait encore très fraîche et douloureuse. Le fait que Daxius reprit la parole, l'obligea aussi à se sortir de ses pensées momentanément très noires.

" Amelia mais qu'est-ce que tu racontes! Il faut déjà voir..."

"Daxius !"

Interrompit Amélia tout en fixant les deux hommes tour à tour. S'ils la cherchaient... Ils finiraient par la trouver et ils seraient pas déçus du résultat

" je m'efforce de pas m'énerver. Car si j'étais comme vous les bestiaux, on n'aurait plus d'Agence. Quant à toi Daxius. J'ai le plus grand respect pour toi et tu le sais. Mais non je ne suis pas d'accord. Lorsqu'on parle de recrue... Ou d'enquête ... Peu importe. On autorise toujours celui qui a amené la personne à nous accompagner. Sans Karno, Luna ne serait pas là aujourd'hui.... Et puis... Depuis quand pars-t-on en mission tout seul?!"

" Amelia... Tu sais pertinemment pourquoi... Je te l'ai dit il y a trois mois... Et en plus tu continues à faire des rondes?"

" MERDE Daxius! Merde! Je viens et Karno aussi. On doit savoir à quoi on fait face! On doit absolument réunifier l'agence. Nous reconstruire... Tu crois que c'est normal là ce qu'il vient de se passer avec Lita?? Depuis que Deimos n'est plus là on n'est plus que l'ombre de nous-même. J'en ai assez! ASSEZ ! M'entends-tu?

L'italienne se dévoilait un peu au grand jour, à l'agence on la voyait un peu comme la maman italienne prenant soin de tout le monde. Â la fois protectrice mais qui sait remettre à sa place quand il le fallait. sauf qu'une chose avait été oubliée dans l'histoire: elle était la co-fondatrice de l'Agence et se faisant avait tout à fait le droit de prendre des décisions concernant les missions à traiter. Profitaient-ils tous de l'absence de son mari pour la mettre encore plus à l'écart que d'habitude?! La remarque de Karno l'obligea à joindre ses mains et à mettre sa tête dedans avant de la redresser et de dire

" Continue comme ça et tu sera pas déçu du résultat!"

Amy avait mît du temps à travers les années à réussir à répondre au Lycan qui toujours l'avait traitée comme une moins que rien, mais visiblement Deimos avait enfin réussi à l'assagir face à elle. Ne voulant pas faire une scène de ménage devant une inconnue, la miss se tourna vers Luna avant de dire

"  Désolée que vous ayez à voir et à entendre tout ça. Ce n'est pas très professionnel de notre part. Nous allons vous accompagner et vous allez nous raconter ce qui vous semblera possible à dire sans toucher à votre vie privée comme vous l'avez si bien dit. Là où Daxius a raison, c'est que nous sommes tous susceptibles de nous faire avoir par notre puissance. Karno et mon mari font malheureusement parti des gens à qui s'est arrivé. Mais ça n'en fait pas des gens mauvais. Ils n'ont pas été entourés des bonnes personnes au bon moment. Je suis partisane de la deuxième chance..."

Amelia fixa alors Daxius et Karno. Ils allaient partir tous les quatre et il n'y avait aucune autre alternative acceptable. A moins vraiment qu'ils cherchent à savoir ce que ça faisait d'être une Démone italienne, une future maman et sorcière en prime...[/color][/color][/color][/color][/color]

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Sam 6 Fév - 1:25

"Puisque vous m'y obligez....... Désolé, Amélia mais mon statut de Gardien me le permets."

Un seul geste, une phrase à peine terminée et les deux êtres se volatilisèrent sans laisser la moindre trace, sous les yeux certainement éberluée de la jeune femme et du lycan. Il n'y eut qu'une voix, lointaine, comme portée par les vents, qui retentissait comme un puissant écho dans l'Agence. Daxius avait refusé de tenir exceptionnellement compte de l'avertissement du lycanthrope et de sa patronne.....et il comptait bien le faire savoir, peu importe ce qu'ils en diraient.

"J'ai reçu toute autorité du Triumvirat pour traiter cette affaire seul. Alors attendez demain pour me haïr."

Le hurlement du loup-garou fût puissant, violent et sans aucun avertissement. Cette fois-ci, sa colère venait véritablement de prendre le dessus, cédant à un personnage, il y'a un instant, encore calme, à celui de la créature impulsive. Bien entendu, le vieux sorcier n'était pas bien loin mais ce dernier avait pris les précautions nécessaires pour s'assurer que rien, ni personne, et encore moins les petits tours d'Amélia ne viennent perturber ce qui allait suivre.

"Je t'interdis d'intervenir, Amélia. Il en est de même pour toi, Alexander. Si vous vous interposez, j'en référerais au Triumvirat et crois le, Karno, la privation de tes pouvoirs ne sera rien comparé à ce qu'ils t'infligeront."

Ce fût la dernier fois que la voix affreusement déformé et inhumaine de Daxius se fit entendre. Ce dernier avait maintenant rejoint les sous-sols de l'Agence en compagnie de celle qui allait très vite devenir........sa souffre douleur.

"DAXIUS......!!!!!!!!!!!!!!"
"Hé bé.......il est énervé, papy."
"C'était à prévoir. Il faut le retrouver."
"Quoi?? Le retrouver alors qu'il est planqué au fin fond du réseau Arcadia? Ha bé bonne chance, vieux."
"Amélia, tu viens avec moi. Albrecht, attends Ophélia et rejoignez nous une fois qu'elle sera arrivée."
"Merde, Karno, y'a plus d'une centaine de salles. Comment on va le retrouver?"
"J'en sais rien.........mais là, Amy va nous être utile. Elle connait un peu l'endroit. Elle pourra nous guider."

___________________________________________
Quelque part dans les sous-sols de la ville

Le réseau Arcadia était un endroit sombre, complexe et immensément vaste. Il avait été conçu à la base afin d'abriter un grand nombre de personne en cas d'attaque de grande envergure sur la ville, à la manière d'un bunker qu'on ne pouvait traverser. Oublié avec le temps, il avait aussi servi à faire transiter des paquets autrefois transmis au vieux pénitencier de Sheena Island, aujourd'hui abandonné. Fermé et condamné, le réseau aujourd'hui se cantonnait à quelques tunnels en dessous de la ville, et se superposait à celui des égouts. 
Il y' avait plusieurs kilomètres de zone à explorer et une marche plutôt longue attendait ceux qui auraient l'audace de s'y aventurer.

"On se réveille, petite....."

C'est dans une des salles de ce réseau que s'éveillait la jeune semi-vampire, harnachée sur une épaisse chaise en bois, sans vraiment comprendre ce qui avait pu lui arriver. Ouvrant à grand peine ses yeux, elle comprit certainement qu'elle n'était pas assise sur n'importe quelle chaise. L'épaisseur de celle-ci ainsi que les harnachement de sécurité dont elle était pourvue permettait de comprendre ce qu'elle était réellement.

"Dire que tant de gens ont appelé cela par un nom aussi banal. Je lui préfère le nom de "Faiseuse de veuves.".......mais n'aie crainte. Elle n'est plus active depuis longtemps.....et je n'ai pas l'intention d'employer un moyen aussi.......primaire sur toi."

Le sorcier ne laissa pas le temps à la jeune hybride de répliquer alors qu'il venait à son tour de s’asseoir en face d'elle, en faisant glisser à lui un épais fauteuil rongé et miteux mais dont le coussin brun pouvait encore accueillir une personne. Sa solidité avait de quoi étonner mais l'odeur qui s'en dégageait était une ode à l'usure. Pas de véritable puanteur en soi mais le fumet d'un objet ayant tant servi.

"Savais tu que le premier condamné à mort de la chaise électrique fût William Kemmler, en 1890? Sais tu ce qu'il avait fait?"

Mais il ne lui laissa pas le temps de répondre qu'il embraya aussitôt, toujours avec ce foutu sourire malsain sur la gueule qu'il exhibait depuis le réveil de la jeune femme.

"Non, évidemment, tu ne le sais pas. Je parierais même que tu ne sais même pas de qui il s'agit......comme je ne sais pas qui tu est. Alors parle moi de toi, jeune fille. Dis moi ce que tu est......et qui t'envoie. Je t'écoute et il vaut mieux pour toi que......tu ne cherches pas à me mentir. Tu sais qui je suis......et.....ce que je te ferai si tu cherches à te moquer de moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Sam 6 Fév - 21:43

Je vis bien qu'il ne me croyait pas. Ce qui ne m'étonnais guère. Il n'y avait qu'à voir son visage pour le comprendre. En revanche, je ne m'attendais pas à ce qu'il veuille continuer cet entretien seul à seul. Je blêmis à cette annonce, et fus à nouveau incapable de prononcer un mot alors que les paroles de Lita me revenaient en mémoire. L'intervention d'Amelia, qui arguait qu'il était hors de question qu'elle et Karno ne soient pas présents eux aussi, m'apporta un instant de soulagement, mais qui fut de courte durée. Daxius ne l'entendait pas de cette oreille, et me téléporta de force vers une destination inconnue. Un déplacement fort désagréable, et qui eut le don de m'assommer l'espace de quelques minutes.

La voix du Sorcier acheva de me sortir de l'inconscience. Je mis un moment à reprendre totalement mes esprits, et restais pétrifiée en réalisant dans quel merdier je me retrouvais à présent. La pièce avait des allures de cachot ; on y voyait à peine, et de l'eau suintait des murs, en partie moisis. Ce n'est pourtant pas cela qui m'effraya, mais le fait que je sois incapable de bouger, solidement attachée sur une chaise électrique, comme me le confirma mon futur tortionnaire, un sourire mauvais sur son visage. Moi qui essayais de me convaincre jusque là que ça ne pouvait pas être pire que d'affronter une ensorceleuse et sa horde de zombies, je commençais à en douter fortement.

J'eus bien du mal à soutenir le regard de Daxius alors qu'il me parlait, ressentant son aura qui ne cessait de s'intensifier, me donnant à nouveau une très nette impression d'écrasement. Et cette fois, il n'y avait personne pour détourner son attention. J'étais bel et bien pris au piège comme un rat ... En temps normal, je me serais débattue comme une forcenée, et insulté la personne en face de moi. Sauf que là, j'étais bien trop paralysée par la peur pour tenter quoi ce soit, ne pouvant m'empêcher d'imaginer le pire des scénarios. Puis vinrent à nouveau les questions. Un bon moment s'écoula avant que les mots n'acceptent de franchir mes lèvres, tant la panique avait envahi mon esprit, ce qui se refléta d'ailleurs dans ma voix entrecoupée de tremblements que je m'efforçait tant bien que mal de contrôler.

" Je suis une Dunpeal ... Karno le sait, ça m'étonne qu'il ne vous ait pas mis au courant ... J'ignore qui est responsable de ma transformation, ça m'est arrivé sans que je le vois venir ... et personne ne m'envoie .. Je vis seule depuis que mon mentor s'est fait tué par Raven ... C'est elle qui m'as tout appris, y compris à traquer les vampires ... et mon seul objectif est de pouvoir la venger. Je n'en sais pas plus, je vous le jure ! "

Ces derniers mots furent prononcés avec un fond de désespoir, car je compris bien à l'expression du Sorcier que, quoi que je dise, rien ne pourrait le convaincre que c'était bien la vérité. Sa haine était bien trop intense, ce n'était qu'une question de secondes avant qu'elle ne le submerge. Mon seul espoir, c'était que les autres me retrouvent avant que la situation ne dérape ...

" Je ne suis pas responsable de ce qu'ils vous ont fait ... "

Des mots qui tombèrent évidemment dans l'oreille d'un sourd. J'allais bientôt constater que ce que Daxius ressentait envers les Vampires allait bien au-delà de la haine ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Dim 7 Fév - 13:43

Amelia eut le souffle coupé lorsqu'elle vit que Daxius n'en avait absolument rien à faire de ses remontrances, de son côté Karno n'avait rien répondu ce qui surprit la jeune femme. Peut être était-il obnubilé par cette demoiselle ? Tandis que le Sorcier et Luna avaient disparu, Amy ne tenta même pas de les suivre sachant pertinemment que Daxius avait déjà pensé à toutes les protections possibles et imaginables pour qu'elle ne puisse pas les trouver.
Amelia s'avança enfin vers son bureau et posa ses mains dessus- elle avait besoin de souffler un instant. Une petite crampe au niveau de son ventre lui rappela qu'il ne lui fallait pas se mettre dans ces états là. Il était tout à fait impensable de se montrer faible devant Karno, aussi elle se contenta de s'asseoir avant de dire

" On n'a plus le choix, il faut attendre maintenant. Assieds-toi et raconte moi ce qu'il s'est passé pour que Daxius soit dans cet état?"

Faisant signe de la main vers le deuxième siège elle regarda le loup-garou en espérant qu'il obtempère. C'était étrange... C'était comme si tous les membres de l'Agence avaient eu un revirement de caractère... La voix calme et posée, la miss cherchait à lui faire penser à autre chose. Être mit à l'écart au sujet de Luna n'allait pas lui plaire, ce qui en soit était complètement compréhensible.  Mais il lui fallait prendre sur soi ce n'était pas comme s'il pouvait y faire quelque chose.
La jeune femme se tourna alors vers Karno qui proposait d'aller les chercher. Amy tourna la tête de droite à gauche et se releva avant de dire

"Karno arrête! Ça ne va faire que le provoquer... On a pas besoin de ça... Et il aura créé un champ de force qui nous tiendra à distance. Je ne pense pas qu'il veuille la tuer... Je n'espère pas... Qu'est-ce qu'il a ... Comme si on avait pas assez d'un schizophrène dans la famille..."

Amelia mît sa tête dans ses mains... Quelque chose lui disait que Karno allait insister... Conduit par le désir sûrement de protéger la demoiselle qui ne devait pas être vraiment à l'aise à ce moment... Aussi Amy une fois levée annonça

" Mais si tu penses que c'est vraiment nécessaire... Allons-y."


Elle le regarda attentivement. Il ne fallait pas qu'il prenne ce genre de décision sur un coup de tête. Daxius était un sorcier très puissant, il les verrait venir et l'avocate prévoyait déjà que ça allait plus l'énerver qu'autre chose, mais le lycanthrope pouvait être aussi très buté quand il s'y mettait. Toute seule elle n'arriverait pas à tenir tête aux deux, mais à choisir, Karno serait certainement plus facile à dissuader... quoique pas sur...

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Dim 7 Fév - 20:48

10 minutes plus tard
-----------------------------


Le lycan n'était pas homme, si du moins, on pouvait le qualifier d'homme, à aimer écouter ce qu'on lui disait. C'est d'ailleurs ce qui l'avait amené à vouloir descendre dans le réseau Arcadia, au risque de s'y perdre et pire, d'y faire des rencontres peu agréables. Le Lycan avait pris soin de donner à la jeune avocate de quoi se défendre alors que lui, très peu à l'aise avec des armes, ne comptait, qu'une fois de plus, que sur sa propre force......qui avait tant perdue en puissance depuis maintenant un peu plus d'une semaine.

Un jugement implacable mais mérité.
Le lycan ne reviendrait toutefois pas sur ce moment prénible qu'il avait eu à subir face au jugement de Daxius, qui lui avait retiré une grande partie de ses pouvoirs, sur ordre des "hautes sphères".
Depuis, ce dernier n'était plus le même: Il semblait avoir perdu sa faculté à se moquer d'autrui, ce qui était déjà inquiétant en soi. Tous étaient habitués à l'entendre envoyer les pires répliques cinglantes face à ceux qui osaient jouer sur le même terrain que lui.....et là, le lycan semblait vouloir garder une certaine forme de silence, quand il ne laissait pas des pointes de colère émerger, comme il y'a encore quelques minutes.

Et dire que maintenant, il s'engageait au sein même de l'ancien réseau égoutier de la ville, peu rassuré et maintenant en compagnie d'Amélia et deux régulateurs qu'il avait pris soin d'appeler afin qu'ils veillent, non pas sur elle mais sur la jeune femme qui pourrait avoir besoin, en cas de mauvaise surprise, d'une aide qu'il ne serait peut-être plus capable de lui donner. 
Karno restait persuadé que la jeune avocate n'avait pas sa place dans l'équipe de terrain......mais il ne pourrait rien faire pour l'en empêcher. C'était toujours ainsi avec elle: Capable de se jeter à corps perdu dans la bataille pour protéger des gens, peu importe sa vie, que ce soit pour ceux qu'elle aimait ou encore, de simple étrangers. Trop fier pour l'avouer, le lycan admirait en secret sa force d'esprit et son caractère.

Les deux jeunes qui les accompagnaient, eux, n'étaient pas rassuré de se trouver à leur coté. Pas qu'ils avaient peur de leur dirigeants, loin de là mais le lieu en lui-même n'avait rien de rassurant et ceux-ci se demandaient intérieurement ce qu'ils fichaient là. Le bruit de la gigantesque porte en plomb grinçant et donnant sur ce lieu serpentant toute la ville, n'avait rien d’accueillant.....et il fallait vraiment oser vouloir s'y balader. Loin avant l'arrivée des chasseurs, on disait de cet endroit qu'il était le refuge de nombreux clochards et de laissés pour compte qui avaient, du jour au lendemain, disparus.

Yuri n'était pas le genre très loquace. Silencieux en toute circonstance, ce jeune régulateur, employé récemment par l'Agence, n'aimait tout simplement pas adresser la moindre parole. Le silence est ce qui le définissait le mieux. Réglo et droit dans es bottes, il suivait les ordres à la lettre et encaissait son fric chaque semaine dont il envoyait la moitié chaque fois de mois à son ex-femme, ce qui lui offrait une pension confortable.
Tara, elle, avait eue une histoire un peu plus tragique dont elle ne parlait jamais.....pour la simple et bonne raison qu'elle avait perdue l'usage de la parole bien qu'elle y'avait gagné au change. Rien d'étonnant à ce que ces derniers aient été contactés pour bosser en tant que Régulateurs au cotés des Chasseurs.

Les claquements de leurs pas résonnait sèchement, au son des écoulement d'eau et des bruits de vapeur. Un long couloir de plusieurs mètres se présentait maintenant à eux avec, au bout, plusieurs embranchements donnant sur plusieurs zones. Tout le secteur serpentait la zone nord de Santa Carla mais la totalité des accès avaient été condamnés afin que rien, ni personne, ne vienne s'y perdre un jour.

Des accès condamnés suite à d'étranges et effrayantes histoires racontés par certains employés de la voirie, parlant de hurlements inhumains, de disparitions et de créatures effrayantes, apparaissant parfois le temps d'un clin d'oeil. D'autres évoquèrent encore des agressions par de mystérieux êtres qu'ils décrivirent comme des amalgames de chair, de détritus et de déchets, dont l'odeur n'était pas sans rappeler celle de cadavres en putréfaction. C'est d'ailleurs ainsi, selon les ouvriers, qu'ils apprenaient à anticiper leur venue car l'odeur se voulait plus forte encore que les nombreux déchets qui transitaient dans les égouts, aujourd'hui abandonnés.
Certains employés n'avaient, malheureusement, pas eu la chance de s'en sortir.

Et voici qu'aujourd'hui, un loup-garou, deux tueurs de démons et une sorcière s'y aventuraient pour retrouver un homme qui avait eu la folie de s'y rendre pour assouvir un instinct de vengeance. L'histoire avait été bien vite oubliée et effacé des mémoires, avec les années et bien des gens disaient que ces "créatures" pouvaient, avec le temps, être passée de vie à trépas. Mais à Santa Carla, la mort n'avait plus vraiment de signification, au même titre que la logique, dont les quelques bribes éthérées s'étaient envolés pour finalement se dissiper à tout jamais.

"On reste groupé, on ne perds personne. Surtout toi, Amélia. Yuri, tu passes devant avec moi. Tara, tu restes avec Amélia. Gardez l'arme à l'épaule."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Dim 7 Fév - 21:40

Quelque part dans le réseau Arcadia

___________________________________

Daxius venait de vérifier une ultime fois le sas, hermétiquement verrouillé depuis l'intérieur. Le mécanisme puissant ainsi que sa propre magie l'isolaient de toute menace extérieure. Juste avant, il avait écouté avec beaucoup d'attention les quelques paroles de la petite dunpeal, non sans ressentir une violente pointe de colère, cette dernière naissant sous l'impulsion d'un mensonge frauduleusement honteux et hideux. Pourtant, il n'avait pas réagi, gardant sur son visage ce putain de début de sourire qu'il semblait afficher en permanence.

Une fois revenu s’asseoir, il garda le silence une bonne minute, comme si il semblait perdu dans les méandres de son esprit. Impossible pour la jeune hybride de dire à qui il pouvait bien penser mais cela ne pouvait rien augurer de bon pour la suite.

"Une vampire.....du moins, une semi-vampire......qui tue des vampires.....par vengeance."

Luna avait osée une réplique sur le vieil homme, parlant d'un malheur dont elle n'avait pas idée. Oh, il était devenu clair comme de l'eau de roche que le vieil homme avait bien des griefs contre ses ennemis morts-vivants mais sa colère semblait si palpable, si écrasante qu'elle devait se douter que sa réponse ne convenait pas. La pression énergétique de Daxius montait crescendo, agissant non pas seulement sur Luna mais également sur l'environnement comme l'attestait un petit miroir et quelques flasques qui explosèrent en une myriade de petits morceaux de verre, s'éparpillant à même le sol froid et trempé de cet ancien quartier d'égoutier.

"Tu parles avec la langue d'un serpent et le vice d'une démone. Que sais tu du malheur, de ce qu'on m'a fait ou ce qu'on aurait pu me faire? Qu'est ce qui me dit que tout ce que tu racontes est la stricte vérité? De plus, tu agis comme quelqu'un faisant confiance à ses propres souvenirs.......mais qu'est ce qui me dit que ces souvenirs sont vrais? Qui me dit que tout cela n'a pas été implanté dans ta tête........et que tu n'a pas été crée dans un but bien précis?"

A ses paroles, le vieux sorcier joignit le geste d'un puissant revers de la main, alors que tout sourire l'avait quitté. Un second coup atteignit le coté droit du visage de l'hybride, qui commençait à éprouver un soucis de résistance face à l'aura spirituelle écrasante de Daxius.

"Où est la preuve de la vérité? Qui me dit que tu ne tentes pas de semer le doute dans nos esprit? Et ce mentor dont tu parles, qui est elle? Qu'était-elle pour toi? Une amie? Une soeur? Une mère? Que sais tu de celle-ci, de son passé......ou de ce qu'elle aurait pu te faire?"

Le sorcier attendait une réponse et, de sa main droite, releva brusquement le visage de sa captive, la tirant vivement par les cheveux en posant son regard sur elle. A cela, il joignit une nouvelle attaque, plus violente, en envoyant une puissante décharge parcourir son corps, provoquant tremblements, hurlements et spasmes. Le but était simple: L'affaiblir, la secouer assez pour qu'elle parle, qu'elle se révèle en suppliant pour que tout cela s'arrête. La première décharge dura seulement quelques secondes mais pour l'hybride, cela avait surement semblé être une éternité.
La poigne du vieil homme, bien que manquant de rapidité, ne manquait pas de force et cela se sentait à sa prise. Sa haine se ressentait encore plus vivement à cet instant, alors que, les dents serrés, il reprit la parole avec un ton plus sombre. Ce dernier n'avait pas aimé la petite réplique sur le passé sombre du vieux sorcier et celui-ci venait de lui faire comprendre.

"Parle moi.......Dis moi qui tu est réellement. Nous avons tout notre temps. Dis moi quels sont les plans tordus de Cassandra. Tu peux faire en sorte que ce qui arrive......cesse rapidement.......ou tu peux choisir d'encaisser la douleur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Dim 7 Fév - 23:33

Comme je le redoutais, il ne crut pas une seconde à mes paroles. Son aura de plus en plus écrasante en était la preuve, au point que je ne fus pas la seule à en ressentir les effets. Plusieurs objets en firent les frais en explosant sous la pression, ce qui ajouta à ma peur déjà grandissante. Il reprit la parole, persuadé que mes souvenirs étaient factices. Je n'eus pas le temps de lui soutenir le contraire que les coups fusèrent, puis les questions, accusatrices, et à nouveau une attaque physique, plus violente. Je ne pus m'empêcher de hurler alors que mon corps était parcouru de tremblements sous l'effet de la décharge.
Puis la douleur disparut aussi vite qu'elle était venue. Mon calvaire était pourtant loin d'être terminé, tout ce que j'avais subi jusqu'à présent n'était qu'un avant-goût. Daxius tenait toujours mon visage d'une main ferme, m'empêchant de détourner mon regard du sien et ainsi d'y lire toute la haine qu'il ressentait en ce moment précis. Une haine qui allait se déverser de plus en plus rapidement, jusqu'à exploser ...

L'interrogatoire reprit son cours. J'étais incapable d'y répondre ; le Sorcier voulait entendre une vérité qui n'existait pas, et que je ne pouvais lui apporter. Tout ce que je pouvais faire, c'était plaider ma cause en espérant qu'il finisse par entendre raison. Mais je savais bien au fond de moi que mes efforts ne serviraient à rien. Je pris tout de même la parole d'une voix tremblante de peur que je ne songeais même pas à dissimuler. Parler ou rester silencieuse reviendrait au même, de toute manière ...

" Je vous ai déjà dit qui j'étais ! Je ne peux pas vous dire ce que j'ignore. Raven est ma Némésis, j'ignore tout de ses plans ! Quant à mon mentor, Alma ... c'était également une Dunpeal. Mais elle ne m'a jamais révélé quoi que ce soit de son passé ... Comment je dois vous convaincre que c'est vrai ? "

Je connaissais la réponse. Je ne pouvais le persuader que par le mensonge. Le mensonge de souvenirs anciens et actuels que je n'avais jamais vécu. Et ça, je m'y refusais, malgré la menace d'une torture imminente. Malgré ma terreur, je choisis d'encaisser la douleur, persuadée qu'elle ne serait que physique, et à laquelle je pouvais résister, bien que difficilement. Je ne m'imaginais pas un instant ce que Daxius me réservait vraiment, ni que ce que j'allais endurer allait me marquer pendant des mois. Car rien n'est plus douloureux que les plus noirs souvenirs endormis au plus profond de votre esprit, et qui remontent brutalement à la surface ....

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Aujourd'hui à 9:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cœur couvert de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le Centre Ville :: Agence Black Cat-