Le cœur couvert de sang - Page 2
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cœur couvert de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mar 9 Fév - 17:51

Amélia restait stupéfaite, c'était comme si quoi qu'elle dise, ça n'était pas prit en compte... Aussi, la jeune femme ne rétorqua rien quand la bande se dirigea vers les souterrains de la ville.

"Karno... "

Il était inutile d'essayer de le raisonner. Il était aussi buté que Deimos. Le lycanthrope ne lui avait répondu à aucune de ses questions, comme si celles-ci n'avaient jamais existé non plus. Pourquoi s'étonnait-elle encore? Karno en faisait un sport national que de l'ignorer ce qui avait le don de l'énerver. Pour une fois, Amy prit sur elle, il était inutile de rajouter quoi que ce soit, sinon de s'enfoncer encore plus.
Elle ne rétorqua rien non plus quant à la décision de groupement si on peut dire ça comme ça, en spécifiant qu'il ne fallait pas se perdre. La mi-démone le regarda mais sans dire un mot de plus, de peur qu'elle ne dise quelque chose de regrettable par la suite. Gardant une arme à la main, la demoiselle était bien contente de posséder aussi ses pouvoirs de sorcière, mais n'étant jamais venue là, elle n'avait aucune idée de s'ils marcheraient ici. Quoique... Logiquement si, si Daxius en faisait usage pour se protéger

"Je peux essayer une formule pour les repérer... Mais connaissant les enchantements de Daxius, je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de le trouver..."


Lança la miss pour briser le silence qui s'était installé dans le groupe. Amélia avait évidemment chuchoté, et même là, ça résonnait un peu. Ils traversaient ce qui semblait être un énorme labyrinthe. Tout se ressemblait et quasiment toutes les pièces étaient verrouillés. Quelque chose lui disait, qu'il ne valait mieux pas découvrir ce qui s'y cachait...
L'usage de la magie était quelque part à proscrire, car Daxius découvrirait rapidement ce qui se tramait... Et deviendrait certainement fou de rage, auquel cas son comportement serait encore plus imprévisible qu'il ne l'avait été ces derniers temps.
Pourquoi tenait-il tant que ça à interroger cette Luna tout seul? Que lui cachaient-ils encore... Dans un fol espoir que Karno lui explique enfin le pourquoi du comment, l'avocate le regarda à nouveau. Désormais marchant par deux, elle s'empêcha de parler et pourtant elle n'en pensait pas moins. Une fois rentrés, il aurait à lui répondre, et il n'y couperait pas cette fois!

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mar 9 Fév - 21:33

"Cela ne servirait à rien. Cite moi un seul sort qui ne nous soit pas revenu dans la figure quand on avait tenté de se montrer plus malin que lui. Il n'est pas ce qu'il est pour rien. La seule chose qu'on puisse faire, c'est suivre leur odeur, les pister, mais avec cette puanteur, c'est loin d'être une tâche aisée. A chaque bouffée, j'ai une impérieuse envie de rendre mon repas."

Le premier croisement ne donna rien de vraiment inquiétant. Au fond des couloirs résonnaient maintenant les bruits émis par les différents systèmes hydrauliques encore fonctionnels de la zone, bien que ces derniers tournaient à vide. Seuls les bruits de leurs pas groupés mais désynchronisés brisaient les bruits ambiants.

*On ne devrait pas être ici. A quoi joue tu, Daxius? Est tu tant que cela dévoré par ta haine?"

Le lycan restait à la fois sur ses gardes mais aussi plongé dans ses pensées. Tout à l'heure, il avait pris soin d'esquiver précautionneusement les questions d'Amy, qui semblait aussi larguée que les deux régulateurs qu'ils se trimbalaient depuis leur entrée dans cette zone mais à cette minute même, il avait accepté le fait qu'elle devait en savoir un peu plus à propos de tout ce bordel. Après tout, c'était en partie sa faute. C'était lui ainsi que Deimos qui avaient acceptés de prendre la petite à leur coté sans passer par les circuits de recrutement officiels. Ainsi, l'espace de quelques heures, Luna s'était retrouvée avec un rang égal à celui d'un régulateur et s'était jointe à l'équipe, toutefois plus par esprit de vengeance que de justice.

"Tout à l'heure, je n'ai pas voulu te répondre mais je crois que je te dois quelques explications, Amélia. Mais je te préviens, je vais condenser."

Le groupe cessa sa marche et le lycan, bien qu'inquiet, décida de reprendre la parole. D'habitude, lui, si ouvertement moqueur et méprisant, semblait depuis peu, agir un peu plus raisonnablement, comme si il avait mis de coté cette image de macho prétentieux et imbécile qu'il semblait se balader depuis son arrivée à l'Agence.

"Ça s'est passé durant l'opération "Night Hawk", il y'a un plus d'une semaine. Un de tes contacts, l'Irlandais, nous avait renseigné sur les disparitions d'enfants qui avaient frappé la ville, des jours auparavant et il avait évoqué certains lieutenants de Raven, au courant d'un transfert qui devait avoir lieu prochainement vers San Antonio. Ces derniers étaient à la fois éparpillé au Bloodstone mais aussi au Reaper. Ophélia et moi-même nous chargions du Bloodstone. Lita et Albrecht, eux, avaient pris pour cible l'autre établissement, là où les choses ne se sont pas très bien passées. C'est durant cette nuit même que nous avons croisé la fille que tu a vue tout à l'heure. Elle traquait les mêmes cibles que nous mais pour des raisons plus personnelles. Lita, durant l'affrontement, a été largement dominée par cette fille et n'a eue la vie sauve que grâce à l'intervention de ton mari, qui n'était pas loin. C'est lui qui lui a donné le choix de se joindre à nous. Après tout, nous avions un ennemi commun."

Un bruit résonna un peu plus au nord, au fond d'un couloir à peine éclairé. L'espace d'un instant, tous se tournèrent vers l'origine de ce dernier, pour voir déboucher un petit groupe de rats noirs, certainement à la recherche d'une maigre pitance à se mettre sous la dents. Ils passèrent presque à niveau du groupe, qu'ils délaissèrent, certainement par peur. Une fois rassuré, le lycan reprit ses explications.

"Après nous avoir aidé à massacrer l'un des fils de Raven, Luna, car tel est son nom, nous aida à retrouver les enfants mais nous dûmes faire face à une menace......imprévue. C'est là que nous avons appelé du renfort, dont Daxius.........et c'est aussi là que tout est parti en vrille. Pour le reste, tout est dans le rapport mais en clair, je te répondrais que ce qui arrive à l'instant est l'accumulation d'une haine qui devait un jour resurgir, d'une manière ou d'une autre, mais quoi qu'il en soit.........il faut les retrouver...........avant qu'une mauvaise surprise......"

Une autre bruit, issu de la même zone que celle dont les rats émergèrent, se fit entendre, mais cette fois-ci, il était bien différents des petits trottinements et grattements émis par les petits rongeur. Non, ce bruit, quant à lui, était comme une minuscule mélopée macabre montant crescendo dans un borborygme inhumain.

'............ne nous tombe dessus."

Le lycan se détourna bien vite d'Amy pour focaliser son regard sur le tunnel du nord. Ces derniers étaient en plein milieu d'un croisement, en position de faiblesse et quoi que ce soit, ce bruit semblait se rapprocher à chaque seconde, ce qui ne rassurait ni le lycanthrope, ni les régulateurs, dont la peur dans le regard était plus palpable à chaque seconde. Petit à petit, ce qui semblait comme une sorte de frottement contre la structure même du sol semblait plutôt se transformer comme une sorte de bruit de pas lent et trainant sur le sol. Le grognement se fit plus clair, plus monstrueux encore alors que deux faibles petites lueurs se mirent à briller dans l'obscurité du tunnel nord.......jusqu'à, progressivement, laisser apparaître cette forme abominable, cette parodie monstrueuse de ce qui avait été autrefois......un être humain.
Les deux lueurs se muèrent, à la sortie du tunnel, en une paire d'yeux luminescents éclairant à peine un visage transformé, comme modelé dans la haine, dont la peau verte et décomposée laissait toutefois apparaitre une rangée de dents aiguisées comme des lames.

"Suka blyat........."

Ce fût Yuri qui brisa le silence, non, sans, au préalable, vider l'intégralité du chargeur de son calibre 12 spécial dans la figure et le thorax de la créature, qui fût rapidement projetée au sol dans une gerbe de sang et de tripes vertes. Elle eut à peine le temps de pousser un borboryme immonde plus proche de la surprise que de l'agressivité en elle-même. Les quelques impacts des cartouches avaient provoqués des dêgats important, jusqu'à arracher un bras au monstre, qui reposait maintenant sur le sol, ses yeux maintenant aussi noirs que le tunnel en lui-même.
Karno n'eut pas le temps de dire à ce dernier de ne pas réagir de la sorte mais l'instinct l'avait emporté sur la raison. Quelle que soit ce monstre, il était seul et facilement, quoique, possiblement gérable en silence. Maintenant, si il y'en avait d'autres, on pouvait parier qu'il avait entendu ce raffut et qu'ils risquaient fort d'affluer par ici

"Qui t'a dit de tirer? Maintenant, ils savent qu'on est là. Tes tirs, c'était comme la cloche annonçant le repas."

Mais il n'y eut aucun autre bruit, aucun hurlement suivant les paroles du loup-garou. Le groupe resta bien une minute, prostré dans le silence, tendant l'oreille pour saisir le moindre bruit tout en gardant le corps à l'oeil, car une mauvaise surprise pouvait très vite arriver.

"Amélia, tu est une spécialiste en démonologie. Tu a déjà vue des monstres pareils?"
*Ce qui est sûr, c'est qu'avec une tête pareille, j'ai peine à croire qu'il soit du genre à quêter pour le secours populaire."


__________________________________________________
Nouvelle entrée dans le Librius Ex Bestialis




Ennemi inconnu




Alignement: Mauvais?
Type de créatures: Inconnus/ Morts-vivants?
Origine: Neredia
Points forts: Inconnus
Points faibles: Sensibles aux armes à feu / Autre faiblesse inconnue

Informations non disponibles.


      Avatar 200*600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mer 10 Fév - 0:29

"Cesse de me mentir."

Une nouvelle impulsion électrique, plus violente que la précédente, traversa une fois de plus le corps de la pauvre hybride, secouant celle-ci comme il se devait. Plus puissante que la précédente, elle sût suivie par une mince odeur de brulé dont un minuscule filet montait depuis le bras gauche de la jeune femme, déjà bien sonnée.

"Tu ne comprends toujours pas, n'est ce pas? Votre race n'a pas changée en plusieurs siècles. Vous êtes resté les mêmes, peu importe vos efforts. Ce que vous êtes, ce que vous pensez devenir..........cela ne changera jamais au fond de vous...........mais je veille à ce que plusieurs d'entre vous retrouvent.....la raison."

L'emprise sur la tête de Luna fût relâchée séance tenante, non, sans au préalable, avoir reçue une baffe bien administrée. Le Sorcier perdait doucement le contrôle car si il pouvait sembler violent sur l'instant, sa colère n'avait pas encore atteint son paroxysme. Oh non, loin de là. Le calvaire de la jeune Eldritch ne faisait que commencer et ses hurlements seraient le requiem d'une symphonie composée à la note près par le chef d'orchestre qu'était le Sorcier suprême de Santa Carla.

"Les Dunpeals...........ne sont rien d'autres que des rebuts, tous autant qu'ils sont. Des esclaves vampirisés pour accomplir les plus infâmes des tâches des vampires. Mais j'ai veillé à ce qu'aucun ne m'échappe. Les uns après les autres, ces derniers ont succombé à ma rencontre. Mais tous avaient le point commun, malgré les souffres douleurs qu'ils étaient.........d'être loyal envers leur reine. Alors je doute que toi......ou cette damnée.....Alma, comme tu l'appelles, fasse exception à la règle.

Il était évident à ses yeux qu'elle ne plierait pas et, il fallait le reconnaître, c'était une première pour une vampire, ou une semi-vampire, comme elle aimait le rappeler. Avant d'être un puissant tueur d'Ashgars, Daxius était avant tout un guérisseur qui avait appris le fonctionnement des plantes, des fluides et des énergies. Il connaissait sur le bout des doigts les effets de chaque potion, chaque poison quand il ne mélangeait pas les éléments pour créer une combinaison efficace et parfois mortelle pouvant oblitérer quiconque osait lui tenir tête.

"Mais puisque tu m'y obliges, nous allons passer à la vitesse supérieure."

Le geste fût rapide, autant que le bruit d'eau éclaboussée qui suivit. La fiole fût vidée dans son intégralité et les quelques gouttes du liquide jaune cristal se muèrent bien vite en une vaperolle crépitante et odorante, laissant plusieurs tâches sombres sur la visage de la jeune femme, qui, surprise, hurla de douleur.

"De l'eau bénite directement issue des pavés saints d'Edenia et couplée à du feu de Phénix, avec, bien entendu, une petite composition de mon cru. Totalement différent de ce que Deimos ta jeté à la figure lors de votre rencontre. Peu importe ton degré de damnée, tu ne peux que en souffrir, comme tu le constates."

Daxius n'avait pas l'intention de laisser une maudite sangsue se rapprocher de l'Agence. Oh bien sûr, il avait ses raisons, que ce soit par le combat qu'il menait en compagnie des chasseurs, comme sa propre vendetta assumée mais relativement silencieuse. C'était l'avantage avec les suceurs de sang, qui ne laissaient aucune trace à leur mort, excepté quelques cendres. Les cadavres calcinés étaient un peu plus rare mais en général, l'affaire était assez vite pliée à chaque rencontre.

"C'est très douloureux, n'est ce pas? Dis toi juste que tu n'a pris que quelques gouttes. Imagine que je te verse une bassine entière de ce composé sur la figure. Imagine comme milles injections de magma directement dans tes veines. Une douleur insupportable, au delà de la compréhension, un feu te consumant lentement et sans cesse, un enfer qu'on ne souhaiterait à personne. Je pourrais te faire cela comme je pourrais le faire à cette Alma qui n'est, au final, qu'un déchet vampirique de plus. Le pire pour toi, c'est que c'est étudié pour que cela ne te tue pas.........du moins, jusqu'à ce que j'en décide le contraire. Je te donne une dernière chance: Qui t'envoie? Pour qui travaille tu? Que veux tu à Deimos et Amélia? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mer 10 Fév - 22:25

" Je ne vous mens paAAARRRGGHHHH !!! "

Une seconde décharge, bien plus puissante que la précédente, me laissa à moitié sonnée, suivie d'une violente gifle. Je n'entendis qu'à moitié les paroles de Daxius, trop occupée à reprendre mes esprits. Et à peine la douleur commençait t'elle à s'estomper qu'il remettait ça en me versant sur le visage de l'eau bénite qui se révéla très efficace, contrairement à d'habitude. L'effet de la surprise m'empêcha d'encaisser la douleur, qui m'arracha de nouveaux hurlements alors que les brûlures laissaient leurs marques sur ma peau. ll fallait le reconnaître, le Sorcier s'y connaissait en matière de torture, et je me mis à trembler de façon incontrôlable en imaginant le pire quant à la suite de mon calvaire. Je redoutais également que Karno, s'il était bien en chemin, n'arrive trop tard, mon tortionnaire ayant sûrement pris soin de mettre le plus de distance possible afin de "m'interroger" à son aise. Je tentais tant bien que mal de faire le vide dans ma tête, pour encaisser au mieux ce qui risquait de s'ensuivre, et accepter le fait que je risquais fort d'y passer. Ce qui n'était guère simple avec la voix haineuse de Daxius qui continuait de résonner à mes côtés.

Il commit cependant une grosse erreur en tenant des propos insultants à l'encontre d'Alma. Souiller la mémoire de mon mentor était le meilleur moyen pour me faire sortir de mes gonds, peu importe la situation dans laquelle je pouvais me trouver. Et c'est ce qui arriva précisément. Tout à son discours, le Sorcier avait baissé sa garde, sûr de son emprise sur moi. La peur disparut soudainement, laissant place à une colère noire. J'étais peut-être attachée solidement, mais je pouvais encore bouger mes mains, ce qui suffirait largement à lui faire ravaler son venin ! Il ne vit donc pas venir la salve d'éclairs qui s'échappa de mes doigts, l'envoyant s'écraser contre le mur. Une deuxième décharge suivit, puis je laissais éclater ma rage, balayant aux oubliettes toute forme de respect que j'avais eu jusqu'à présent.

" T'ES BOUCHÉ A L'EMERI OU QUOI ?? JE ME SUIS ASSEZ RÉPÉTÉE, ALORS VA TE FAIRE FOUTRE !! INSULTE ENCORE ALMA, ET JE T'ARRACHE LES YEUX POUR TE LES FAIRE BOUFFER !! "

Bien sûr, ça ne risquait pas de se produire. Mais j'étais bien trop en colère pour prêter attention au fait que j'étais toujours en position d'infériorité, et je me fichais bien de savoir que j'allais payer cher pour mon geste. Je n'avais qu'une seule idée en tête sur l'instant ; le faire souffrir amèrement pour ses paroles.

" Je ne suis l'esclave de personne, contrairement à toi qui te retrouve l'esclave de ta propre haine ! Moi, au moins, je ne me rabaisse pas à souiller la mémoire de ceux que tu as perdu ! "


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Ven 12 Fév - 19:03

Malgré son léger énervement, Amélia mettait un point d'honneur à aller jusqu'au bout de cette mission. Surtout parce qu'elle avait deux trois mots à dire à Daxius. Malgré ce qui s'était passé avec Arioch, ça ne lui donnait aucun droit de se conduire de la sorte.
L'avocate ne dit mot et se contenta d'écouter l'histoire de Karno. Hochant la tête de droite à gauche la miss ne put s'empêcher de rétorquer

"Et pourquoi suis-je toujours la dernière au courant. Faut vraiment qu'on trouve un moyen plus efficace de se contacter quand c'est comme ça!"

Il était inutile d'en débattre plus longtemps. Il était urgent de retrouver Daxius avant qu'il ne fasse une bêtise qu'il pourrait regretter par la suite. Bien évidemment, ça n'allait pas être aussi simple, et les évènements qui suivirent.

""Putain de merde c'est un mort-vivant de classe 4. C'est quoi cet endroit de malade... Daxius t'a intérêt à arrêter ton cinéma! PAS ICI!"

Hurla Amélia, mais trop tard, Yuri venait déjà de faire feu sur des créatures non identifiée, ce qui évidemment allait en ramener d'autres plus gros. Ca n'allait pas être une tâche de tout repos
L' hybride eu alors l'espoir fou que le Sorcier l'entende... Croyait-il vraiment que Karno allait sagement l'écouter et rester à l'Agence? Il avait fait prendre des risques à tout le monde, car personne n'allait laisser le lycanthrope aller dans cet endroit tout seul.
Karno avait raison sur un point, ils étaient dans la merde. L'endroit ne donnait pas l'avantage au nombre, et cette chose n'avait pas l'air commode. Surtout que ses copains n'allaient pas tarder et ce ne seraient pas forcément des créatures plus facile à combattre.

"Bon... On n'a plus le choix. Il faudra dégommer à coup de fusil. Mais on n'a pas un stock illimité de munitions. SOyez précis"

Amy braqua son arme en prévention. Aucune formule ne serait efficace sur ce truc, mais peut-être concernant d'autres créatures, ils avaient encore une chance. Quant aux pouvoirs... Les morts-vivants y étaient généralement insensibles. Le groupe était parti dans un cercle vicieux duquel il serait compliqué de sortir.

"Sincèrement... C'est la première fois que vous êtes en mission?! Fais attention! DAXIUS!!!"

Hurla à nouveau Amélia, cette-fois ci hors d'elle. Il fallait qu'ils sortent de ce pétrin et rapidement!

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Lun 15 Fév - 0:01

"Dis, tu veux pas gueuler plus fort? On t'a pas encore bien entendue, là.."

Amélia était peut-être une bonne avocate mais sur le plan discrétion, autant dire qu'elle avait le silence d'un troupeau de buffles en train de charger. La parfaite version féminine de son idiot de mari quand il s'y mettait. Autant dire qu'ils s'étaient bien trouvé, ces deux-là.
La réplique de la jeune italienne   fût presque aussitôt suivie d'une série de hurlements stridents ainsi que de borborygmes tous aussi effrayants les uns que les autres.

"Merci, Amy.......vraiment, merci, du fond du cœur."

Le réseau Arcadia, un endroit capable de remplir d'effroi quiconque avait la prétention de s'y aventurer. La terreur singulière qu'on pouvait y' ressentir n'avait d'égal que lors de votre arrivée en Enfer. Ces égouts abandonnés étaient comme un chaudron de souffrances et de tourments. Ils étaient le berceau de la mort et de la renaissance, un lieu où la damnation régnait en maîtresse, assujettissant quiconque avait le malheur de s'y perdre, pour en devenir un de ses résidents, une parodie grotesque, putréfié et animée par la seule envie de tuer, encore et toujours pour satisfaire une pulsion de haine qui ne s'éteindra jamais.

Il voyait, par ses yeux de loup-garou, l'indicible et froide cruauté des entrailles de cette ville, le coté face de la pièce, les sombres ténèbres qui guettaient dans les tréfonds de l’abîme. C'était plus qu'une punition. C'était la face cachée de l'humanité, sa petite part honteuse qu'elle devait dissimuler aux yeux de tous, afin que rien ni personne ne puisse savoir ce qui était réellement arrivé ici.....et pourquoi ces monstres étaient apparus, ainsi, du jour au lendemain.
Cela le terrifiait.

Les premiers monstres émergèrent du tunnel face à eux, grouillant comme des insectes, dans une sorte de nué protéiforme, agglutinés les uns aux autres, certains tendant la main en leur direction, bavant comme une meute de chiens enragés. Ils ressemblaient à une horde sans fin, symbole de fatalité et d'obstacle à surmonter.

"Sukya B...."
"Past’ zakhlopni, Yuri"


Le loup-garou, répondant dans la langue mère de son camarade, semblait montrer qu'il en avait encore sous le pied malgré le menace de la horde qui s’avançait peu à peu vers eux. Il était inutile de demander les véritables intentions de ce groupes car elles étaient assez simples à deviner......et il était hors de question que tous, ici, finissent dans le ventre de ces saletés.

Le premier d'entre eux eut la mauvaise idée de se jeter sur le russe, qui le repoussa d'un violent coup de crosse, et ce faisant, lui arrachant une partie de crâne putréfié qui parti s'écraser non loin du large corridor. Les autres, eux, cessèrent tout mouvement pour laisser le premier monstre se relever, avec grand peine. Ses bras tremblaient, sa peau tombant par endroit mais son regard de lumière ne cessait pas de quitter le puissant régulateur du regard.

"Dvin'sya i ty trup, krysa tunnel'naya."
"Si tu crois qu'il va t'écouter......"


Le monstre, lui, s’avançait à nouveau vers le russe, main tendue en direction de l'homme qui, il y'a encore un instant, venait de le priver d'une partie de son encéphale, et ce faisant, avait provoqué l'exposition de ce qui restait de son cerveau putréfié, dévoré par une myriades de petites formes blanches, allant et digérant petit à petit la matière cérébrale. Alors qu'il s'apprêtait à tirer, le lycan décida de s'en mêler et, d'un violent revers, envoya le monstre s'écraser parmi la meute

Cette fois-ci, il était temps de passer à l'action.

"Nous n'avons plus le choix: Chasseurs!! Déchaînez l'Enfer!"

Le signal était donné et un premier projectile d'énergie pure parti s'écraser contre le groupe, tuant deux d'entre eux. Karno menait la danse et espérait que ceux qui l'accompagnaient sauraient en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Lun 15 Fév - 1:22

Savoir contrôler une situation était une variable indispensable lorsqu'on s'affairait à des actes peu recommandes, voire, très discutables. Si il y'a un instant, le vieux sorcier semblait capable de s'en tenir à cette règle, celle-ci venait d'être, non pas enfreinte par ce dernier mais littéralement violée par la jeune dunpeal, dont la réplique cinglante avait eu autant de répondant qu'un coup de massue en pleine figure. C'est d'ailleurs la sensation que Daxius ressentit lorsque l'attaque de la jeune hybride le frappa de plein fouet, l’arrachant du sol pour l'expédier contre le mur le plus proche dans un claquement grave et sinistre.

A ce moment précis, Daxius se sentit désappointé, non pas par le fait qu'il était blessé physiquement mais plutôt dans son ego, qui venait d'en prendre un très sérieux coup. Comment avait il pu autant baisser sa garde, lui, qui en général, prenait toutes les précautions pour éviter le moindre incident? La sensation de brûlure n'était pas grand chose comparé à cette colère qui se fit plus noire encore à l'égard de Luna, qui osa même le réprimander, bien que le terme était encore bien gentil.

"Sale......petite......garce......."

La douleur avait fait perdre son semblant de politesse ainsi que le peu de calme qui le maintenait encore à un niveau raisonnable de torture. Cette fois-ci, il était hors de question de prendre des gants et la salve qu'il envoya à son tour sonnait comme une réplique cinglante, une violente punition pour avoir oublié la règle essentielle sur les aînés mais aussi ceux qui avaient droit de vie et de mort sur quiconque tombait entre leurs mains. La décharge serait suffisante pour l'amadouer comme le petit chien qui avait été puni par son maître lorsqu'il avait fait une bêtise et en l’occurrence, celle de Luna était de taille. Personne n'avait osé faire ce qu'elle venait de faire et c'est ce qui allait lui coûter très cher dans les minutes à venir.

Luna était dangereuse, c'était un fait et il ne pouvait pas la laisser vivre plus longtemps qu'aujourd'hui. Mais il devait savoir, comprendre le fonctionnement de cette créature. Simplement interpréter son existence était futile. Il devait tout connaitre d'elle, tout savoir, de sa création jusqu'à maintenant pour mieux contrer ceux de son espèce.

"Je........te tuerai pour ça. Ton agonie sera comme le bruit de la faux tranchant lentement la peau."

Des mots, rien que des mots.Une bravade ne servant qu'à impressionner une jeune femme à moitié au bord de la syncope. Daxius, lui, peinait à se remettre sur ses jambes. Non pas que l'attaque avait été virulente mais surprenante.......bien qu'il pouvait aussi avoir sous estimé son potentiel. Daxius avait lu chaque ligne du rapport de Karno, et un bon paragraphe indiquait l'absorption de sang d'une Nécromancienne de haut niveau. Cela pouvait expliquer l'impact de l'attaque de la petite dunpeal, les effets d'un sang ensorcelé pouvant perdurer de deux à trois semaines dans l'organisme d'un mort-vivant.

".....mais avant, je vais faire quelque chose que j'aurai du faire dès notre rencontre."

Les deux mains du sorcier se posèrent avec force sur les deux tempes de la jeune hybride. Les mains chaudes du vieil homme rencontrèrent la froideur de sa peau, caractéristique de ceux de sa race.

"Voyons voir ce qui se cache dans cette sale petite cervelle."

Le décor sembla se fondre dans un voile de ténèbres. Le Sorcier sembla comme disparaitre du regard de la jeune femme et pendant un temps, il n'y eut rien.......le néant. Aucune image, pas de son, un enfer aussi effrayant que celui que nous connaissons tous. Un enfer sans vie, sans musique, sans lieu, ami ou sans quoi que ce soit pour stimuler l'imagination.

Rien que les Ténèbres.....et une jeune femme seule, libre de ses mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mar 16 Fév - 1:47

Retour à l'envoyeur. La réplique fut brutale, et me laissa à moitié assommée. Le masque était tombé, et Daxius révélait enfin son vrai visage. Un être dévoré par la haine. Et j'étais bien placée pour savoir jusqu'à quelles extrémités on pouvait aller sous son emprise. J'en eus d'ailleurs un bel exemple après que le Sorcier eut placé brutalement ses mains de chaque côté de ma tête. La torture psychologique commençait ...
J'étais maintenant totalement consciente, mais me retrouvais en contrepartie dans un lieu inconnu, si on pouvait appeler "lieu" un endroit où régnaient les ténèbres.

" Où est-ce que tu te planques ?? "

Je crus un instant que Daxius nous avaient téléportés, mais seul l'écho me répondit, et son aura avait disparu. Où diable m'avait t'il amené ? La réponse ne tarda pas à se faire savoir. Un flash blanc m'aveugla, et je me retrouvais cette fois dans une rue de Santa Carla, plus précisément dans une ambulance, aux côtés d'une femme visiblement agonisante, un bébé dans ses bras. Je n'eus pas le temps de comprendre ce qui se passait qu'un second flash apparut, me transportant dans un autre lieu que je reconnus aussitôt. La scène s'y déroulant me donna l'impression d'une gifle en plein visage. Une version plus jeune de mon passé tentait de se débattre face son père adoptif qui cherchait à abuser d'elle. Aussitôt, je compris ! Mes souvenirs ... Daxius était en train de fouiller dans mes souvenirs ! Ce dernier apparut d'ailleurs soudainement.

" De quel droit tu fais ça ? Arrête ça tout de suite ! "

Ou il ne me voyait ni ne m'entendait, ou bien il feignait de m'ignorer, car pas un instant il ne me prêta une quelconque attention. Je ne rajoutais rien de plus, incapable de détacher mes yeux de la parcelle de mon passé, malgré mon refus d'en voir la suite. Un hurlement, le sang qui coule, l'enfant qui prend la fuite ... Une scène que j'avais enfoui au plus profond de mon esprit et qui remontait brutalement à la surface ...

Nouveau flash, nouveau décor. Une femme rousse attaquant une adolescente qui venait de se nourrir, avant de lui proposer de devenir son apprentie. Mon cœur se serra à sa vue.

" Alma ! "

Je tendis la main dans sa direction, mais fut interrompue dans mon geste, transportée vers un nouveau lieu. L'entraînement intensif de mon mentor ... son enseignement sur le monde qui nous entourait ... ma première traque en sa compagnie, suivie de mon premier meurtre d'un buveur de sang ... Les flashs se succédaient de plus en vite, me donnant la nausée. Je ne voulais qu'une chose, que ça s'arrête ... surtout avant que ... mais trop tard. Mon voyage dans les méandres de ma mémoire me fit atterrir devant un endroit que je ne connaissais que trop bien, et dont le drame qui s'y était produit continuait de me hanter jusque dans mon sommeil.

" Pas ça ... "

J'aurais donné n'importe quoi pour ne pas revivre cette scène. Mais impossible d'y échapper, mes jambes refusaient de bouger, comme si quelqu'un d'autre contrôlait mon corps. Je ne pouvais pas non plus détourner mon regard, fixé sur les deux combattantes qui s'affrontaient dans un duel à mort. Un duel dont je connaissais l'issue ... Je me mis à hurler alors qu'Alma rendait son dernier souffle, la nuque brisée par Cassandra. Daxius apparut à ce moment-là.

" ARRETE CA TOUT DE SUITE !!! "

Je ne sus jamais s'il m'avait entendu. A nouveau, un flash aveuglant, puis tout redevint noir. Quand je rouvris les yeux, j'étais de retour dans la réalité. Ma vue était troublée par les larmes qui coulaient le long de mon visage. Mon cœur saignait. La douleur suite à la mort d'Alma avait doublé d'intensité, comme si on m'enfonçait lentement une lame chauffée à blanc dans la poitrine. Je refusais toutefois d'abandonner la partie, le sentiment de vengeance se faisant plus fort malgré le désespoir.
Me fier au Lycan ... c'était son dernier conseil lorsque je l'avais revu dans les Limbes lors de la destruction de San Antonio ... Il était ma seule chance de me sortir de là ... car Daxius n'allait pas me laisser en vie. Je sentait bien que l'absence de réponses qu'il attendait n'allait pas calmer sa haine, loin de là ... Son aura recommençait à agir de manière oppressante. Il fallait que je contacte Karno à tout prix, et il n'y avait qu'un seul moyen pour ça.

" KARNO ! AIDE-MOI, IL VA ME TUER !! "

Je renouvelais mon appel télépathique encore et encore, ajoutant le décor du lieu où nous nous trouvions. Tout en priant pour qu'il soit en chemin ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mer 24 Fév - 21:04

Amy commençait à en avoir ras-les-fesses. La miss avait sincèrement l'impression de ne pas arriver à bouger et que le temps passait au ralenti. Bien évidemment l'avocate regretta d'avoir crié, surtout qu'elle venait de dire de ne pas faire trop de bruit. Comme quoi parfois avoir du sang italien ça n'était pas forcément un point positif... Car la demoiselle avait tendance, un peu trop souvent à démarrer au quart de tour...
Sauf que là, ça avait eu un effet quasi immédiat. Des creatures diverses et variées s'étaient pointées en espérant très certainement les destabiliser. Effectivement, ils n'avaient pas trop le choix, Amélia ne se fit pas prier et dégainer son arme. Elle tira dans le tas et souffla

"Il faut rejoindre Luna, je sens que ça ne va pas du tout... J'ai vraiment l'impression que Daxius pète un câble..."

Soupirant Amélia avança pour être aux côtés de Karno, il semblait perdu dans ses pensées. Soudain, la miss se rappela: il était télépathe! Aussi peut-être recevait-il des messages de la part de la dunpeal.
Aussi l'hybride le regarda pour voir s'il allait dire quoi que ce soit

"Yuri, arrête tes salades russes, et nettoie-nous le chemin"

La demoiselle jouait sur les mots, mais au final c'était loin d'être drôle... Il fallait avancer et vite, car quelque chose lui disait qu'ils allaient avoir de mauvaises surprises s'ils s'amusaient à trop traîner, aussi tout ce qui allait croiser ou leur barrer le chemin allait finir en un millier de petits morceaux
Amélia avait activé le mode Berzerk et il semblait que plus rien ni personne ne pouvait l'arrêter, bien sûr c'était sans compter les autres membres de l'Agence qui sans doutes n'allaient pas se priver de lui rappeler qu'elle n'était pas toute seule et qu'elle risquait fortement d'envenimer la situation...

Souriant d'un air à la fois sarcastique et diabolique, il était temps de dégommer tout ce qui passait sous leur nez et aller sauver cette pauvre demoiselle qui n'avait rien fait à personne. Daxius allait en prendre pour son grade. A cette instant la miss se surpris à penser ou plutôt à espérer que Deimos se réveille au plus tôt pour le remettre à sa place, parce qu'il n'allait pas forcément l'écouter. En tout cas déjà, il fallait commencer par le trouver.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Sam 9 Avr - 23:18

Coups de feu, sueur, sang et tripes. Telle était l'actuelle situation vécue par les quatre combattants de l'Agence qui taillaient dans le tas, tranchant, éviscérant, pulvérisant les créatures qui leur barrait la route. Karno était, bien entendu, le plus adapté à la tâche mais ceux qui l'accompagnait, eux, semblait s'en tirer sans trop de mal si on en jugeait les circonstances, alors qu'ils prenaient la direction nord, tuant de temps à autre une créature leur barrant la route, alors que derrière eux, une horde entière, agglutinée en masse compacte mais importante, ne cessait de les harceler malgré les corps qui tombaient, victimes des tirs plus précis à chaque minute de la jeune avocate, sous l'œil ahuri d'un lycan refusant de croire que l'épouse de son patron savait désormais se servir d'un flingue.

Mais cela ne suffisait pas. Les munitions n'étaient pas infinies et bien vite, les 3 gunners n'auraient plus vraiment les moyens de se défendre. C'était au lycan de faire en sorte de faire reculer l'ennemi.

"DÉGAGEZ, MAINTENANT!!!!"

Les accès se réduisaient au fur et à mesure que les secondes s’égrenaient, ne laissant que peu d'options au quatuor qui n'en menait pas large. Deux accès, dont un premier qui était irrémédiablement bloqué par les monstres et l'autre, qui, plus loin, l'était à son tour, bloquant définitivement toute retraite au groupe.

*Daxius, si on s'en sort, je jure solennellement de te casser la gueule.....*

A plusieurs reprises, les puissantes griffes du guerrier lycan rencontrèrent la chair molle des monstres cadavériques, rependant leurs morceaux de carcasses faisandé aux quatre coins du couloir, ce qui n’empêchait nullement ces dernières d'avancer, grognant, gesticulant et déambulant avec une seule et unique intention: Mettre ces intrus en morceaux, jalousant et repoussant tout ce qui fût comme eux, et ce qu'ils ne seraient jamais plus. Leur présence n'avait rien à voir avec une quelconque altercation de territoire. Elle était comme une insulte à leur égard, eux qui vivait au plus profond des ténèbres de cette ville.
Tara semblait faire montre d'une certaine difficulté à faire face à la horde malgré son évidente habilité à décocher tir sur tir en fonction de ceux qui essayaient de la mordre. Yuri, lui, faisait maintenant usage de son fusil à pompe à la manière d'une massue qu'il faisait tourbillonner avec maestria autour de sa personne, fauchant parfois un monstre, ou parfois deux. Amélia, elle, semblait avoir appris à maîtriser la puissante sulfateuse d'assaut que Cassidy lui avait fabriqué, bien qu'elle fût à l'origine destiné à Lita. Le très grand stock de munitions, toutefois, s'épuisant à grande vitesse et bientôt, la jeune avocate serait bien obligée d'admettre que sans flingue........elle ne valait pas grand chose.

"LA PLATE-FORME!! MONTEZ SUR LES TUYAUX! MONTEZ VOUS METTRE A L'ABRI!"

Le seul moyen que le groupe avait dorénavant, de pouvoir se tirer de ce guet-apens, était d'escalader un long ensemble de tuyaux qui, lui même, passait à coté d'un accès de maintenance se trouvant en hauteur de leur position actuelle. Sans qu'ils ne s'en soient vraiment aperçu, les chasseurs avaient atteint l'ancienne zone de transit des conduites de gaz, aujourd'hui désaffecté. L'accès du dessus leur permettrait d'échapper à la horde et qui sait, de continuer leur chemin. Encore fallait il que les monstres les laissent agir à leur guise, ce qu'ils n'avaient pas l'intention de faire.

"AMELIA, MAGNE TOI DE MONTER! C'EST UN ORDRE!!! TARA, YURI, AVEC ELLE ET ON NE DISCUTE PAS!"

La fatigue se faisait sentir et déjà, les forces fortement diminuées du loup-garou commençaient à se faire ressentir. La perte de ses pouvoirs avait été un coup dur et bien entendu, il avait difficilement récupéré depuis l'opération à San Antonio. Mais ce qu'il vivait à cet instant n'était rien face à l'enfer qu'il avait vécu dernièrement.
La jeune avocate n'eut point le temps de protester qu'elle fût amenée séance tenante sur la plate-forme menant au réseau supérieur, permettant maintenant d'avoir une vue sur la salle inférieure où le lycan tenant difficilement afin de permettre aux autres de ne plus subir les assauts de la horde cadavérique. Pourtant, il tint bon, jusqu'au moment où, une fois assuré que ceux qui l'accompagnait était en sécurité, il les rejoignit, à sa manière, d'un simple saut, et manquant de peu de subir une inéluctable et fatale morsure.

Épuise, et étant en partie enclin à la peur, il prit sur lui de se ressaisir rapidement. Il savait qu'il ne pouvait se laisser aller à de telles émotions à un moment aussi critique. Il dirigeait cette équipe, quoi qu'Amélia puisse en penser. Un leader n'avait pas le droit de flancher, ni même de plier ne serait ce qu'un peu.
Aussi prit il la décision la plus adéquate, alors qu'il arracha de la ceinture du russe, un petit objet cylindrique qu'il dégoupilla avant de la lancer en contre-bas. Il y'eut, après quelques secondes, un puissant grondement, suivi d'un tremblement et d'une lumière blanche, éblouissante, aux nuances orangées, qui se répandit parmi la horde, brûlant et consumant ce qui avait été autrefois.......des humains.

"Âmes perdues........Reposez en paix."

Les flammes prirent de l'ampleur, gagnant en chaleur et en intensité, dévastant jusque dans les couloirs voisins toute créature qui avait eue le malheur de vouloir approcher d'un peu trop près le groupe de tueurs. Les monstres, comme inconscients de ce qui leur arrivait, ne cherchèrent même pas à s'échapper, préférant s'agglutiner les uns aux autres dans l'espoir de parvenir à agripper les tuyaux menant à la plate-forme.....sans véritable succès. Le seul qui tenta perdit sa main, trop putréfiée pour pouvoir y' trouver une accroche. Seuls leurs cris semblaient encore témoigner du dernier vestige humain qui restait en eux.

Les flammes allaient mettre du temps à nettoyer la zone.....mais au moins, entre temps, le groupe allait pouvoir se reposer un peu et faire le point sur la suite de leur périple dans le réseau Arcadia.

"Aucun d'entre vous n'a été mordu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mar 12 Avr - 20:58

Ainsi, le petit groupe avait échappé de peu à une damnation des peu enviables. En dessous d'eux, incapable de se servir de leurs membres croupissants, les quelques créatures encore en vie se laissaient dévorer par les flammes issues de la grenade et des quelques déchets incendiaires qui jonchaient le sol de cet endroit. Le temps que les flammes se dissipent et fassent leur oeuvre, il allait encore se passer de longues et pénibles minutes pendant lesquelles le lycanthrope allait certainement trépigner tant la situation le poussait progressivement à bout.

Dans les couloirs voisins, les créatures encore en vie décidèrent, pour la plupart, de se replier dans des secteurs voisins comme si ils comprirent que ceux qu'ils souhaitent prendre pour repas, étaient un morceau un peu trop coriace pour eux. Finalement, peut-être que les morts n'étaient pas des créatures si stupides, mais des êtres avant tout régi par un instinct de survie des plus basique. Il était donc possible que cet instinct leur ai soufflé l'idée de rebrousser chemin et de chercher bonne fortune ailleurs, quelque part où les rats seraient présents...et nombreux.

Ne restaient donc plus que des dizaines de corps calcinés, et un groupe perché en sécurité, attendant le bon moment pour continuer sa route.

____________________________________________________________

Daxius était à bout. Aucune de ses méthodes ne semblait donner le moindre résultat et il en avait conclu, un peu à la hâte, que la jeune femme devait avoir de très bonnes défenses psychiques.

"SILENCE!!!"

Impatient! Hors de lui! Exténué! Tels étaient les mots pour définir le vieux sorcier à cet instant, alors qu'il commencait à songer à l'utilisation de méthodes plus radicales. Pendant tout l'interrogatoire, ce dernier s'était retenu sur les possibilités à envisager pour faire parler la dunpeal mais rien n'avait su délier sa langue. Aussi, lorsqu'il extirpa une étrange objet luisant à la forme courbé de sa veste, Luna comprit rapidement que son calvaire était loin d'être terminé.

"Te tuer? Oh mais oui, je vais te tuer, mais pas sans que tu ne m'ai revélé l'intégralité de tout tes sales petits secrets. Je vais creuser au plus profond de ta misérable psyché, déchirer le fin linceul de ton esprit. Ta résistance, bien qu'impressionnante, sera totalement vaine. Je verrais ce que je veux savoir......et je ne te cache ni que tu auras mal......et encore moins que je vais y' prendre une certaine forme de plaisir."

L'objet luisait d'une lueur malsaine, réfléchissant les quelques faibles halos de lumière et ces derniers se dessinaient sur sa forme austère, bien que menaçante.

"Il y'a quelque chose au fond de toi, Luna. Une chose dont tu ne peux te cacher. Quoi que tu fasses, elle est comme une image s'imposant à ton esprit, jusque dans ton sommeil même. Tu le sais, n'est ce pas? Elle te traque et tu ne peux la voir. Tu la ressens bien qu'elle n'ait pu te rattraper, n'est ce pas? Ne t'es tu jamais demandé ce qu'elle était? Tu a crue que c'était une tare, à l'époque, une mort à l'intérieur de toi, à la limite du secret que tu voulais garder. Tout ça, je l'ai vu.....et cette voix, ce secret que tu gardais si enfoui résonnait comme mille autres d'une seule phrase: Libère moi. C'est ce que la bête te disait. C'était la vérité se superposant à ton esprit........Et la vérité, comme un bâtard, vient au monde.....car c'est ce que tu es: Une bâtarde.......une incarnation vile d'une vérité aujourd'hui imposée au regard de ce monde."

Les tremblements dans sa voix, la colère palpable dans son regard. Ses yeux étaient comme habités par les flammes du jugement dernier.

"Tu t'es ouvert le coeur, Luna. Tu lui a permis de voir la vérité lorsque tu a tué pour la toute première fois. Là, tu t'es simplement trouvé un prétexte, une excuse pour justifier des tueries. Tu te vois comme des ailes sanglantes chevauchée par l'incarnation de la vengeance que tu es. Plus rapide que la nuit elle-même.........mais tu ne me donnes point ce que je recherche. Aussi, vais je aller au plus profond de toi-même.....et y' lire jusqu'au plus infime de tes secrets."

Son mouvement fût rapide, ne laissant qu'un léger sifflement derrière lui alors que le métal rencontrait la chair pour la toute première fois, s’enfonçant jusqu'à la limite même de l'encéphale. Une douleur intolérable, comme une brûlure gagnant en intensité à chaque seconde, déchirant la limite de l'imaginaire en terme de torture. Rien n'était plus horrible que ce que le guérisseur pouvait infliger, dans sa colère la plus sombre et rien ne pouvait vous extirper, pas même en priant vos dieux les plus puissants.

"Hurle.....hurle........comme mes enfants ont hurlé. Et vois l’affreuse destinée que je te dessers entre mes mains."

Le métal tournait dans sa chair, remuant doucement la peau, extirpant de minces fluides de sang. Le hurlement de la jeune femme gagnait en intensité et une part de désespoir pouvait s'en faire ressentir. Le vieux sorcier fouillait, remuait les moindres recoins, les plus petites parcelles de ses souvenirs, remontant jusqu'à son enfance même une fois de plus. Des souvenirs aussi vrais qu'ils pouvaient n'être qu'une création factice, artificielle dans le seul et unique but de duper quiconque tomberait dessus. Les flashs se voulaient violents, de moins en moins précis. Les époques se mélangeaient, fluctuant et digressant dans un chaos indiscernable et indescriptible........jusqu'à ce que.......

"NON!!!!!"

La lame se retira de la chair de la jeune femme, et le vieux sorcier eut comme une violente impulsion, le faisant tomber avec une certaine surprise sur le sol, le regard exorbité, comme interdit. Fébrile, il eut bien du mal à se remettre sur pied en constatant que cette fois, toutes ses méthodes s'étaient révélés infructueuses. Comment était ce possible? Comment une telle créature avait réussie à tenir bon malgré des techniques qui en avaient fait plier plus d'un sans aucune résistance? Peut-être devait il se poser la question un peu plus tard, une fois qu'il aurait définitivement effacé cette erreur de la surface de ce monde.

"Tes secrets resteront gardés...........mais j'aurai au moins la satisfaction de te voir rendre gorge de mes propres mains."

C'était trop. Bien trop pour l'esprit du sorcier qui semblait flancher alors que ses mains agrippaient maintenant le cou de la jeune femme alors que son regard trahissait la haine noire et insidieuse qui dévorait son cœur. A chaque seconde, à chaque instant, le visage de Luna semblait se dissiper dans une spirale temporelle, là où dansaient les étranges éons d'un passé lointain et fatal. Peu importe ce qu'il voyait car rien à part la mort de cette hérétique ne pourrait calmer le feu destructeur qui dévorait son coeur couvert de sang........celui des proches qu'il n'avait pas été capable de sauver autrefois. La pression était plus forte, plus intense et malgré son statut d'inhumaine, Luna ne tiendrait certainement pas à ce rythme.

Mais les caprices du destin pouvaient parfois intervenir à des moments des plus inattendus tandis que, pour une raison inconnue, le vieux sorcier relâcha brusquement son emprise, comme réalisant, non pas seulement la brutalité de son acte mais aussi sa gravité et ce que cela avait engendré en lui. Un premier pas en arrière se fit entendre.....suivi d'un second alors que toute haine avait disparue soudainement de son visage.

"...................Je.............ne peux pas......"

Si le sorcier, avait, quelques minutes avant, donné l'image d'un monstre sadique sans aucune pitié, l'image qu'il donnait à cet instant montrait en réalité l'homme détruit qu'il était qui réalisait ce qu'il allait perdre en commettant un tel acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Dim 17 Avr - 22:02

Le désespoir commença à m'envahir en constatant que mes appels restaient vains, excepté à irriter davantage Daxius, lequel m'intima aussitôt le silence avant de continuer sur sa lancée. Je me tus durant toute sa diatribe, fixant d'un œil terrifié l'objet en forme de serpe qu'il venait de sortir de sous son manteau, trop effrayée pour comprendre clairement le sens de ses paroles.
Mon calvaire était encore loin d'être terminé. La serpe s'enfonça dans ma chair au niveau de la nuque, m'arrachant des hurlements qui montèrent crescendo alors que le Sorcier ne cessait d'en tourner et retourner la pointe en métal. S'ajoutait à la douleur, le désordre le plus total dans mon esprit. Mes souvenirs se mêlaient les uns aux autres, à tel point qu'il me fut incapable de discerner leurs limites.

Puis la douleur cessa brusquement, me laissant haletante. Mon tortionnaire avait enfin compris qu'il n'obtiendrait jamais les réponses qu'il cherchait, sans pour autant admettre qu'elles n'existaient pas. Et il était toujours autant décidé à mettre fin à mon existence. La folie l'avait à présent totalement submergé, se reflétant dans son regard. Ses mains s'approchèrent de mon cou, et bientôt l'air vint à me manquer.
Je tentais tant bien que mal un dernier appel télépathique, mais sans résultat.

* Me fier au Lycan ... Alma ... te serais-tu trompée ... ? *

Dans quelques instants, tout serait fini. J'avoue que ce n'est pas ainsi que j'imaginais ma fin ... Mais contre toute attente, Daxius se révéla incapable d'aller jusqu'au bout. Dans une semi-torpeur, je sentis la pression se relâcher. Je ne me faisais toutefois pas d'illusions ; il allait se reprendre, et achever ce qu'il avait commencé. Malgré l'air qui revenait, je me résignais, vidée de mes forces. A quoi bon continuer de lutter ? Karno ne viendrait pas ...  pourquoi prendrait t'il cette peine pour une sangsue, d'ailleurs ? Personne ne viendrait me secourir, j'étais totalement à la merci du Sorcier...

* Qu'il me tue, qu'on en finisse une bonne fois pour toutes ... *

Epuisée, vaincue par les épreuves que je venais d'endurer, j'abandonnais la partie et me laissais sombrer dans l'inconscience ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Mer 27 Avr - 13:15

La situation aurait être tout de même un peu plus en leur faveur. Mais visiblement, c’était un peu trop demander. Alors que la jeune femme s’était lancée dans une mission qui se voulait salvatrice, elle se retrouvait submergée par les monstres qui apparaissaient de parts et autres, comme par magie. Leurs armes seraient bientôt d’aucune utilité et pour le coup, son côté sorcière ne servirait peut-être à rien dans cette situation. Le Lycan l’avait rapidement compris et les amenaient à se dépêcher de monter sur espèce de plateforme. Lieu qui peut-être l’espace d’un instant pourrait leur garantir une certaine sécurité.
Karno ne laissa pas de répit aux monstres et dégoupilla rapidement une sorte de grenade. Essoufflée Amélia ne prononça mot durant tout le périple. Il se voulait être le leader de cette mission et elle n’allait pas l’en empêcher. Pour le moment, une seule chose lui restait en esprit : rejoindre Daxius et la petite nouvelle le plus rapidement possible. Déjà dans un coin de sa tête, l’hybride s’imaginait lui poser mille et une questions sur ce qui lui était arrivé pour arriver à un tel seuil de violence. Pendant un instant Amy se dit que peut-être avait-il été carrément possédé par la rage et le chagrin que lui avaient causé les vampires et les déversaient sur la première venue qui pourtant désirait travailler avec eux. Après cet incident, la miss imaginait mal comment la recrue de Karno réussirait à le lui pardonner, mais déjà avant de penser à ça, il fallait les libérer.
La question du Lycan la sortie de ses pensées, se regardant comme pour vérifier, la demoiselle remarqua quelques griffures et blessures par-ci par-là mais rien de grave, aussi elle répondit

« Tout va bien. Les autres ça va ? Il ne faut plus traîner, on ne doit pas être bien loin maintenant »

Ils allaient pouvoir avancer. Sans armes, ou en tout cas avec des munitions très réduites, ils allaient tous être des cibles faciles.

« Tu crois que la magie fonctionne ici ? »

C’était une idée comme une autre, mais peut-être que les potions destructrices qu’elle avait amenées seraient d’une aide utile sur cette dernière traversée. Enfin, Amy n’avait pas la moindre idée d’où ils en étaient, ni comment Karno pouvait être sur du lieu ou Luna était détenue, mais il avait l’air si sûr de lui que la miss se contentait de le suivre.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Jeu 28 Avr - 1:26

"Oublie la magie pour le moment. Elle ne nous sera plus utile."

Le groupe avait pris le temps qu'il fallait pour souffler et se reprendre. Le check-up des munitions avait été, quant à lui, des plus rapides et autant le dire: On ne pouvait pas parler de l'opulence, vu que plus de 90% des balles avaient été utilisées pour en finir avec la horde rampante qui n'en resterait pas à cette première attaque. L'avantage, c'est qu'elle avait reculée...et pour un bon moment, ce qui laisserait une ouverture au groupe pour terminer le plus rapidement possible ses recherches.

"Bon, on......."

Le monstre lycanthrope ne termina pas sa phrase. Ses muscles semblaient comme raidis, paralysés mais prêt à bondir dans la seconde. Son regard perdu dans le vide semblait comme témoigner d'un évident problème à venir. Ce dernier ne dit pas un mot mais son regard, quelques secondes après, semblait comme déterminer à poursuivre sa mission. Ce qui était sur, c'est que recevoir un message aussi....fulgurant l'avait surpris, en plus de lui filer une violente mais temporaire migraine. Pas étonnant vu la force du désespoir qui en découlait et la proximité des plus....inattendue.

"LUNA!!!!!"

Le cri du loup-garou avait sonné, non pas comme une surprise mais comme une violente réplique d'un être mortellement inquiet, comme témoignant de la petite parcelle d'attachement qu'il avait envers elle. Rien d'étonnant à vrai dire quand on apprenait à le connaitre un peu plus. Lui, qui, il y'a un instant, semblait épuisé et ayant l'esprit embrumé, venait comme de recevoir le choc de sa vie. La montée d'adrénaline pulsait sous sa peau, faisant battre son coeur bien plus fort que d'habitude. Il était rare de voir le puissant guerrier lycanthrope réagir de cette manière sachant que la rare fois où cela était arrivé.....correspondait au jour où Arioch avait perdue la vie, des mains de la reine des damnées, Cassandra Raven, beauté millénaire à la puissance divine.

La puissante créature n'attendit pas la moindre réaction de ses camarades et, à la manière d'un diable surgissant d'une boîte à surprise, il se rua dans le couloir voisin à pleine vitesse, leur laissant à peine le temps de comprendre ce qui arrivait. Pour eux, il s'agirait certainement de son instinct, l'amenant sur la bonne piste comme un bon chien après un gibier lors d'une chasse, mais pour lui, c'était sa crainte, la peur et le désespoir de la jeune femme qui l'amenait à pleine vitesse dans le secteur G, soit à quelques mètres de là où le groupe fit face à la horde trébuchante de cadavéreux amalgames parodiques de ce qui avait été autrefois des humains.

*Je t'en supplie.......Ne meurs pas, gamine........Tiens bon!!!*

Sa course l'amena rapidement à couloir se terminant en apparence à une voie sans issue, ce qui extirpa un semblait de grognement de frustration grandissante alors qu'il observait autour de lui. La lumière tamisée n'aidait en rien le monstre lunaire et cela ne faisait que renforcer sa colère vis à vis du sorcier, mais aussi de lui-même pour avoir suivi la pire des fausses pistes. Du moins, c'est ce qu'il s'était dit avant de poser ses yeux sur un accès qu'il n'avait pas remarqué dans l'immédiat.
Trop petit pour qu'il puisse passer, mais assez fragile pour qu'il puisse au moins, avec quelques coups, détruire ce dernier et donc, faire sortir l'énorme porte d'acier de ses gonds fragilisés par l'eau, le temps et la rouille.

"DAXIUS!!!!!!!!!!"

Un premier coup, puissant comme le tonnerre s'abattit sur la porte, qui trembla de plus belle. Un autre coup, plus destructeur encore s'ensuivit, au même titre que d'autres. Chaque impact, chaque coup semblait plus puissant, comme empli d'une colère divine désirant s'abattre sur le pêcheur qu'était le vieux sorcier. Bien entendu, le lycan savait pertinemment que son petit manège n'allait pas seulement permettre à ses camarades de le localiser mais aussi sonner la deuxième cloche d'appel pour le repas des autres zombies qui traînaient dans les égouts condamnés.
Mais il refusait de laisser tomber. Il s'était juré de la retrouver, quitte à y' laisser sa vie, à s'en briser les bras, les doigts, voire, les os de ses puissantes pattes comme cela était le cas depuis un instant, alors que le sang suitait par filets noirs de son pelage. Mais sa rage décuplée à son envie de sauver la jeune hybride avait pris le pas à la fois sur la raison, mais aussi sa propre douleur et lorsque, enfin vint l'ultime coup......

La puissante porte s'abattit dans un bruit de métal assourdissant, faisant voler poussière et détritus issus des vieux murs et fondations des égouts, alors que la figure menaçante du loup-garou se présenta, baignée dans les semi-ténèbres de ces souterrains....et quelle ne fût pas sa surprise de trouver, ou plutôt, de faire face à une situation totalement.....imprévisible.

Recroquevillé dans un coin, la tête entre les bras, le vieux sorcier semblait avoir totalement perdu l'esprit, victime des ombres et douleurs de son passé, tremblant de tout son corps et son âme. Si il y'a un instant, le loup-garou aurait arraché la tête de Daxius, toute envie de meurtre avait disparue en le voyant dans un étant aussi pitoyable. Par contre, Luna, elle, attachée sur son siège, était dans un état un peu plus.....critique. Si on devait un jour se poser sur le ressenti de la terreur par les lycanthropes, nul doute que l'expression qu'Alexander manifestait à cet instant aurait pu servir de gravure à coté de la définition même de ce mot. Bien que se sentant cathartique à l'idée d'avoir retrouvé la jeune hybride, ce sentiment disparut assez vite en constatant les nombreuses blessures qu'elle présentait. Pas besoin de l'examiner de la tête aux pieds pour savoir que Daxius ne lui avait pas fait de cadeau et que dans le cas présent, tout deux avaient besoins de soins immédiats et d'une surveillance accrue.

"Luna.....LUNA!!!!Réveille toi.......Je t'en prie, RÉPONDS MOI!!!!"

Arrachant les liens et autres entraves de la jeune femme, il prit rapidement cette dernière dans ses bras, celle-ci étant dorénavant inconsciente.
Dans le couloir, des bruits de pas se firent entendre, certainement ceux d'Amélia et des deux jeunes chasseurs. Tant mieux car il fallait ramener tout ce petit monde à la surface et maintenant que toute trace de la magie de Daxius avait temporairement disparue, tout ce petit monde pourrait, par le truchement de la magie d'Amy, être ramené à l'Agence sans avoir à refaire le chemin inverse et surtout, sans avoir à recroiser le chemin des créatures qui risquaient fort de réapparaître.

"Amélia.....AMELIA, VIENS VITE, J'AI BESOIN DE TOI!!!!!!!"

Karno avouant et laissant sa fierté au placard alors qu'il admettait, pour l'une des rares fois de sa vie, que la jeune avocate était utile, c'était une première surprenante.....et encore plus alors que, pour la toute première fois de sa vie depuis son intégration à l'équipe, il suppliait presque son aide. Autant dire qu'il allait, comme le disait parfois Albrecht, pleuvoir de la merde.

*Tiens bon, petite fille........Ton cauchemar est terminé.*

Pas le temps de s'occuper de Daxius, qui, de toute manière, ne semblait plus constitué un danger tant son comportement ressemblait à celui d'un enfant perdu.....ou d'un homme à qui son cœur avait été comme arraché. Il était difficile d’interpréter avec exactitude ce qui était arrivé, mais le lycanthrope avait bien une petite idée dérivant vers une conclusion évidente, comme quoi les choses ne s'étaient pas très bien passées pour le vieil homme. Enfin, peu importe pour le moment. Une fois tout le monde à l'abri, chacun s'occuperait de quelqu'un et Karno comptait bien prendre à charge sa "protégée", laissant à Amy le soin de s'occuper de celui qu'elle considère à ce jour comme son "père".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 27
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Jeu 28 Avr - 14:44

Amélia ne savait plus trop à quoi s’attendre, plus ils s’approchaient de leur but, plus elle sentait qu’ils allaient atteindre une sorte de point de non retour. Mais jamais l’hybride n’aurait pu prévoir ce qui allait se passer ensuite. Non seulement la mi-démone ne prêtait pas forcément attention à ses blessures, d’ailleurs ce n’était pas la seule à avoir quelques marques par-ci par là. Pour être tout à fait honnête, elle n’en n’avait rien à cirer.
Ils entrèrent alors dans une pièce : visiblement éreinté, la magie de Daxius s’était affaiblie donnant la possibilité au groupe de rentrer. Amy s’arrêta net un instant avant de hurler

« KARNO NON ! Tu va le tuer ! »

Malgré tout ce que Daxius avait pu faire à Luna, il avait à une époque sauver sa vie, alors elle ne pouvait pas laisser le lycan le tuer, même si là, il l’aurait bien mérité. Mais ils avaient besoin du médecin de la famille en vie tant qu’à faire, histoire qu’il leur dise ce qui lui avait prit.

« Daxius ! Putain ! Mais qu’est-ce que t’a fait ?! »

Souffla Amy folle de rage, sans vraiment poser la question à celui qui venait de se prendre la raclée de sa vie, alors que Karno lui demandait de se magner pour venir porter assistance. La miss avait l’air mal en point. Pour le coup sa magie allait être utile car les créatures qu’ils venaient de détruire allaient forcément se régénérer d’une façon ou d’une autre. Elles le font toujours c’est très énervant

« Ok. Ca va aller, tiens le coup »

Faisant signe aux autres de se rapprocher la demoiselle demanda à ce que quelqu’un prenne la main de Daxius et une fois tout le monde liés elle déclara

« Que la magie qui est en moi
Permette de quitter cet endroit
Amenez nous à l’agence
Afin d’échapper à cette démence »


Des lucioles entourèrent toute l’équipe et à peine quelques secondes plus tard ils étaient à l’accueil de l’agence dans la même position qu’auparavant. Se relevant Amy déclara

« J’ai des potions de guérison, ça devrait au moins l’aider à se réveiller »

Aussitôt dit aussitôt fait, elle ramena une fiole qu’elle fit boire à Luna tout en regardant Daxius qui lui avait aussi perdu conscience. Sans perdre un instant, la miss alla chercher des cristaux pour entourer le médecin afin que s’il tente quoi que ce soit la cage l’empêche de bouger. Ceci étant fait, elle revint auprès de Luna :

« Karno, mets-la sur le canapé. Je vais m’occuper d’elle. On est arrivé à temps. »

Vraiment à la dernière minute, mais ils réussiraient à sauver la nouvelle recrue.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le cœur couvert de sang   Aujourd'hui à 9:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cœur couvert de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le Centre Ville :: Agence Black Cat-