Suspicions - Page 2
lienlien
  

  

  




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Suspicions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 190
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Suspicions   Lun 18 Sep - 23:39

Je faillis protester suite à l'injonction de Karno, mais le ton de sa voix m'en dissuada. Une voix chargée de haine, que je n'avais encore jamais entendu chez lui. Un silence pesant s'installa ; tous fixaient à présent le Lycan d'un regard inquiet alors qu'il ordonnait à Othar de libérer Arghos, et tous, y compris moi, sentions que ce dernier allait passer un très mauvais quart d'heure. Mais personne ne s'attendait à un tel déferlement de violence de sa part.

Deux coups puissants, dont le dernier brisa plusieurs os du Centaure qui hurlait de douleur, incapable de se relever ou de répliquer. Malheureusement pour lui, ce n'était qu'un aperçu de ce que Karno allait lui infliger. Une patte brisée ... puis deux .... puis trois ... Et à chaque fois, il laissait la douleur faire son œuvre avant de passer à la suivante. Personne n'osait s'interposer, trop effrayés par la brutalité dont il faisait preuve, moi y compris. Tant de colère .... tant de froideur dans chacun de ses gestes .... comme si quelque chose d'autre, une bête assoiffée de sang, avait totalement pris sa place. Je ne le reconnaissais plus et cela me terrifiait, me rendant au passage incapable d'agir. Je ne pouvais qu'observer la scène, figée par la peur.

Les coups continuèrent de pleuvoir, assommant à moitié Arghos, qui devait à présent voir sa dernière heure arriver. Mais Karno était loin d'en avoir fini avec lui ; il lui arracha sa dernière patte puis s'en servit pour le matraquer, un geste qui nous arracha à tous des exclamations d'horreur, couvertes par les cris déchirants du Centaure, qui n'allait plus tarder à passer de vie à trépas. Du moins, c'est ce qui se serait passé si certains ne s'étaient pas enfin décidés à intervenir. L'un des lieutenants du Roi Centaure prit la parole, l'intimant de cesser sa sinistre besogne, me priant au passage de le raisonner sous peine de devoir recourir à des extrémités regrettables, comme en attestaient les arcs bandés en direction du Lycan. Lequel réagit à la menace en arrachant l'arme de celui qui l'avait interpellé, sans que personne n'osa tirer. Car malgré ce qu'il avait fait, nous savions tous que sans lui, les habitants d'Algherty étaient perdus. Cependant, aucun d'entre nous ne le verrait plus jamais comme avant .... 

" Tu allais faire quoi, disais-tu, Arinos ? "

Des paroles qui me poussèrent enfin à agir, honteuse d'avoir laisser la peur me dominer. Ma main se posa sur son bras, détournant son attention d'Arinos pour porter ses yeux sur moi.

" Karno ... arrête, je t'en prie ... "

Je soutins son regard où brillait toujours une lueur de folie, essayant tant bien que mal de ne pas flancher alors que ma peur était toujours présente.

" Il a eu la punition qu'il méritait .... mais tu es tout de même allé trop loin. Regarde autour de toi .... tu n'as réussi qu'à tous nous effrayer .... et ce n'est pas ce que nous attendons de toi. Un leader se doit de guider les siens, et non de distiller la peur dans leur cœurs. Nous avons besoin de toi, alors ne laisse pas ta haine te consumer. "

Je marquais un court silence, puis rajoutais ces derniers mots que lui seul put entendre. 

" J'ai besoin de toi .... "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Suspicions   Mar 13 Fév - 2:15

Les mots n'auraient jamais suffit à exprimer à la perfection le ressenti du lycan, ce dernier plongeant son regard dans celui, suppliant de la jeune femme. Si il y'avait bien quelque chose qui aurait pu calmer la folie sanguinaire de la bête en armure, c'était des mots sensés....et une supplique qu'il trouvait inattendu tant il n'aurait jamais pensé que ce serait la jeune femme en personne qui lui demanderait de cesser ses attaques.

Bien que son regard était à présent sur celle qui avait posé la main sur sa personne, il surveillait avec défiance les troupes du petit roi de pacotille, celles-ci attendant un seul ordre, un seul geste pour le cribler sans le moindre remord ni recul. Arghos avait eu la leçon qu'il avait tant souhaité et Karno était prêt à recommencer avec quiconque se dresserait sur sa route.
Toutefois, tous se trompèrent si ils pensaient avoir vu le pire de la bête. Ce qui avait été infligé au centaure n'était qu'un léger aperçu de l'enfer qu'il pouvait faire pleuvoir sur quiconque se révélait comme son ennemi.
Une colère qu'il n'offrirait à personne d'autre ici tant il gardait sa réserve, canalisant, jugulant une haine qu'il déchargerait le moment venu sur la bonne personne.

Et pourtant, ses mots n'iraient pas à la jeune femme, celle-ci ne méritant pas de subir la haine de sa parole à venir. Arghos, encore à portée d'oreille, aurait droit à un dernier avertissement. Il vivrait, estropié, humilié mais enfin, il comprendrait la peur de son ennemi et peut-être en tirerait-il une une douloureuse leçon qui le ramènerait à la fatalité de son orgueil.

"Rappelle toi bien de ce que tu as vécu, Arghos. Je suis un monstre à tes yeux, c'est un fait.......et les monstres sont dangereux, surtout pour les petits rois de pacotille tombant comme des mouches à la moindre rencontre. La prochaine fois que tu croiseras ma route, tu jaugeras un peu mieux tes mots.....et qui sait, tu pourrais me survivre assez longtemps pour raconter à ta possible descendance comment tu as voulu mettre une laisse à un roi et sur la manière dont tu en as payé le prix."

Tant de froideur dans ses mots et pourtant, tant de haine palpable que cela en était effrayant au point qu'il pouvait sentir les tremblements émaner de la main de la jeune femme. La démonstration avait été suffisante et parfaitement ancrée dans l'esprit de chacun.

"A présent, sachez......."

Ces mots s'adressaient à présent à tout ceux qui l'entouraient, ses troupes y' compris.

"...........que si je ne vous demanderai pas de serment d'allégeance. Je n'ai que faire de votre servitude mais je peux vous assurer........que je vous tuerai sans hésiter si vous fuyez ou si je ne vois pas de sang sur vos armes. Je n'accepterai aucun lâche à mes cotés. Je refuserai de côtoyer des couards qui ne me verront que comme un moyen de protection derrière lequel ils pourront se réfugier jusqu'à la fin de la tempête. Vous pouvez penser que je suis un salopard malveillant et je n'en ai cure, tant que vos armes défendent à la fois les innocents, vos vies, vos principes et ce à quoi vous tenez le plus."

Tous s'accordèrent silencieusement sur les faits comme un seul être. Pas de mots, aucune parole mais simplement des regards qui en disaient bien long à la fois sur la haine et l'épouvante qu'ils ressentaient vis à vis du seigneur lycanthrope. Ils le suivraient mais à jamais, ils apprendraient à le servir dans la peur de sa colère. Ainsi se faisaient les leçons dans le sang, les cris et les pleurs.

Cette fois ci, les mots suivant furent pour la jeune femme. Une fois son regard un peu plus atténué suite à sa logorrhée menaçante envers les troupes d'Arghos, il décida enfin d'accorder une réponse à la dunpeal mais la question était de se demander si oui ou non, cela allait lui plaire.

"Comme tu le vois, on peut peindre des rayures sur un cheval........mais cela n'en fera jamais un tigre. J'espère que cette leçon t'aura été tout autant profitable et utile."

Des paroles cruelles mais véridiques de la part de celui qui fût autrefois un protecteur et un noble chevalier. Mais que restait il de celui qu'il fût autrefois? Peut-être peu de choses, à part une âme et un cœur brisé. Le comportement du lycanthrope avait été assez édifiant pour révéler à quel point celui-ci ne ferait plus aucune concession dans les heures à venir. 
Une guerre avait été déclaré et celui-ci avait répondu favorablement, bien qu'obligé de faire face.

"Rappelle toi ceci: Le Scorpion pique toujours celui qui le sort du feu. L'ingrat que tu as aidé, tôt ou tard, te transpercera le cœur......."

Deux dictons pour le prix d'un, démontrant le manque de confiance que le lycan avait toujours nourri à l'égard de son ennemi.

"......et quand on est à terre, on ne peut aider les autres à se relever."

Serrant les poings, la créature nocturne détourna à peine le regard pour voir les mages s'affairer à cautériser les blessures de leur ex-leader, celui-ci ne pipant pas le moindre mot, trop occupé à retenir ses hurlements afin de ne pas attirer les abominations du bois obscur. Une imprudence qui pourrait coûter la vie à bien des soldats présents.......et Karno avait besoin de tout le monde comme les autres avaient besoin de lui.
Reprenant calmement son souffle, le garou accorda un nouveau regard à son alliée d'infortune, habitée à présent par la peur.

"J'aurai aimé t'éviter de t'imposer un fardeau pesant pour lequel je semble être moi-même insuffisant, Luna............et pour te dire la vérité......."

C'était à présent un regard déterminé, empli d'une volonté farouche de survivre qui inondait le visage du Garou, qui avait fait silence durant quelques secondes, cherchant et pesant bien les mots qu'il allait prononcer. Ils furent relativement simple.

"...........c'est moi qui ait besoin de toi. J'ai besoin de ton aide et je serai prêt à vendre mon âme pour te la demander tant le désespoir a envahi tout mon être."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Suspicions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: La Grande Forêt :: Le Bois Obscur-