L'Ostara (Prologue)
lienlien
  

  

  




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ostara (Prologue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: L'Ostara (Prologue)   Sam 20 Fév - 3:36

Appartement de Luna Eldritch
47 Helion Road
17H00

_______________________________________

Les actions que nous commettons, que nous accomplissons, peuvent, parfois, être totalement sans effet de retour, sans conséquence aucune. Il arrive donc, très souvent, qu'un lendemain sans histoire suive une journée houleuse, laissant la place à un autre événement tout aussi serein et sans histoire. C'était le commun de beaucoup de personnes à Santa Carla, portés par le vent et l'incertitude. Vivre au gré du vent, sans inquiétude, sans se poser de questions sur le futur. Ce n'était pas rare pour ceux habitués à une vie de fête, d'alcool et de ripaille comme chaque soir dans la zone nord.

Cela n'était pas le commun d'une certaine créature, dont chacune de ses actions avait une répercussion directe sur sa vie, ses moments passés, présents et futur. Jusqu'à aujourd'hui, on ne pouvait pas dire que la lumière prédominait dans son existence, elle qui n'avait connu que la tristesse, les ténèbres et la colère. Une destinée pécheresse, pour une créature qui l'était tout autant.
Mais il arrivait parfois que même une créature, conçue dans les Ténèbres, destinée à la mort et à la destruction, puisse connaitre une destinée bien différente que celle qui était originellement écrite pour elle.

Celle dont nous allons parler aujourd'hui a commencé petit à petit à se bâtir sa propre réputation, sa propre légende. L'histoire ne dit pas encore si elle laissera une grande trace dans l'histoire de Santa Carla et ses environs mais nul doute que celle-ci ferait encore parler d'elle pendant de très nombreuses années à travers de nombreux faits d'armes que nous conterons un peu plus tard.
Pour le moment, celle-ci profitait d'une journée de repos aux cotés d'une petite portée de boules de poils miaulantes et déambulant difficilement dans son appartement. Les derniers jours avaient été difficiles pour elle et un repos avait été une nécessité suite à une mésaventure vécue avec un certain sorcier dont le nom viendrait très vite à l'esprit de ceux ayant connaissance de son existence ainsi que de son influence.

C'est dans ce contexte qu'une petite ombre se matérialisa doucement dans l'appartement. Furtive, discrète, elle ne devait pas dépasser les quelques soixante dix centimètres. Bien entendu,  il était difficile de faire une mesure approximative mais la petite créature se sentit perdue au milieu de ce petit appartement qui lui semblait pourtant si vaste, si haut. Les meubles étaient comme des maisons, toisant avec facilité et défi sa personne, et ce qui l'entourait semblait comme un véritable chemin de Damas à ses yeux. Intérieurement, la petite créature savait qu'elle avait bien atterrie au bon endroit tant l'énergie de celle qui l'avait sauvé émanait de ce lieu, mais la question était de savoir si oui ou non, elle était bien présente à cet instant précis.

Pithwick eut rapidement sa réponse, au détour d'un coin de la pièce lorsqu'il heurta avec violence l'habitante des lieux, rencontrant surtout sa jambe droite, qui l'envoya au sol, l'arrière train maintenant posé sur le sol carrelé de l'appartement.

La question était la suivante: Comment allait elle réagir en voyant la petite créature?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Prologue)   Dim 21 Fév - 2:45

Une femme, dont le visage exprimait une profonde terreur à la vue de l'étrange individu qui venait de se rendre coupable de deux meurtres, juste sous ses yeux... Il s'approcha d'elle, une lueur affamée dans son regard où perçaient deux lueurs rouges ... Impossible de s'enfuir, pas dans son état ... Elle se mit à hurler de douleur alors que le vampire se délectait de son sang ... Son hurlement se mêla à celui d'une jeune fille ...


Je me réveillais en sursaut, le visage baigné de larmes et le corps en sueur. Avais-je hurlé ? Je ne m'en souvenais pas .... tout comme je n'arrivais pas à me souvenir avec précision de mon cauchemar ... Je ne me rappelais que de cette femme, servant de repas à un buveur de sang. Impossible de voir le visage de son agresseur. Ce n'était pas la première fois que je vivais cette scène. Les rêves avaient commencé depuis mon "interrogatoire" à l'Agence, et plus le temps passait, plus ils gagnaient en intensité. A un point que j'avais la nette impression d'avoir un lien très étroit avec cette femme et son agresseur ...

Je me laissais retomber sur mon lit, totalement réveillée, et m'efforçais de chasser toutes ces images de mon esprit. J'avais traqué les vampires durant toute la nuit, et n'étais revenue qu'au petit matin. Autant dire qu'à mon réveil, la journée était déjà bien entamée, ne me laissant que peu de temps pour vaquer à mes occupations avant de repartir à la chasse. Trois petites boules de poils se chamaillaient à mes côtés, pour l'instant d'après me coller aux basques alors que je me lavais et m'habillais rapidement, miaulant désespérément pour avoir à manger. Gizmo, Koda et Leeloo ... un trio d'à peine trois semaines, et qui déjà collectionnaient les bêtises ... Mais j'avais beau râler quand je les prenais sur le fait, leur présence m'aidait à oublier les cauchemars qui hantaient mes nuits. Quoi de plus divertissant que de voir ces bestioles encore pataudes gambader partout ?

Les voilà qui maintenant s'agrippaient à mes jambes alors que je me dirigeais vers la cuisine, comme à chaque heure du repas. Ils tenaient bien de leur mère, qui nous suivait juste derrière ... et que je dus mettre à la porte alors qu'elle se ruait en feulant vers la petite créature que je venais de heurter par mégarde.

" Hop hop hop ! Tu sors d'ici, ma belle. Et c'est pas la peine de protester ! "

Hors de question qu'elle en fasse son repas, surtout qu'il s'agissait là d'une connaissance à qui j'étais déjà venue en aide. Sa présence ici était la dernière chose à laquelle je m'attendais, et j'en déduisais qu'il devait encore avoir des ennuis. J'avais d'ailleurs ma petite idée sur qui en était la cause. Mais avant de questionner le gnome, j'écartais d'abord les chatons qui cherchaient à jouer avec lui, lesquels ne résistèrent pas à l'appel du ventre en entendant les bruits des gamelles.

" Ne t'inquiètes pas, ils sont joueurs, mais pas agressifs. Que me vaut ta venue ici, Pithwick ? Avinus a encore remis ça, pas vrai ? Je vais finir pas croire qu'il apprécie mes visites ... "

Le Cluemaster -ou Avinus Corvax, de son vrai nom- était loin de me porter dans son cœur depuis que j'avais porté secours à son souffre-douleur, mettant ainsi fin à sa vie d'esclave. Je le détestais tout autant, et ma haine s'était accrue lorsqu'il avait tenté de me le faire payer. Son jeu sadique s'était finalement retourné contre lui, et tout Santa Carla avait eu vent de son humiliation. Qu'il remette ça ne m'étonnait pas vraiment, ce n'était pas le genre d'individu à retenir la leçon.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: L'Ostara (Prologue)   Dim 21 Fév - 11:37

"Oh Oh.......non, non, rien de cela. Avinus.....enfin, ce qu'il en reste, ne nous pose plus de problèmes."

Alignant difficilement ses mots, la créature tentait tant bien que mal de faire usage de la langue des humains. Bien que Pithwick en avait appris les rudiments auprès d'érudits particulièrement doués et efficaces, il semblait encore avoir bien du mal à s'exprimer autrement que dans la langue de sa race.

"Mais il y a un lien.........et ma maîtresse m'envoie pour te remercier."

Bien qu'inquiet en ayant vu les créatures félines lui tourner autour, le petit être avait cessé d'être envahi par la peur à partir du moment où ces derniers quittèrent la pièce sur ordre de leur maîtresse. Bien entendu, il avait vu dans son existence des êtres félins bien plus grands, robustes et puissants. Certains d'entre eux servaient même de montures à de puissantes et fières guerrières mais là n'était pas la question. Doucement, il extirpa un rouleau fermé par un sceau de cire rouge, avec dessus, la forme de deux lames s'entrecroisant devant un arbre. Pour qui n'avait jamais côtoyé la population dont Pithwick était issu, ce symbole était un grand mystère.

"Elle m'a chargé en personne de te transmettre cette invitation pour te joindre à nous, aujourd'hui même, pour service rendu à notre communauté. Notre maîtresse sait se montrer reconnaissante. Elle m'a aussi demandé de te donner ceci."

La petite créature tendit en direction de la jeune femme une petite fiole bleue céruléenne d'où émanait une étrange luminescence blanche. La lumière, paisible et douce, pulsait lentement, éclairant par séquence les visages de la jeune femme et de la petite créature chétive. Quoi que ce soit, ce cadeau lui revenait de droit.

"Avinus........n'avait pas seulement osé s'en prendre à moi mais à de nombreuses autres personnes issues de notre communauté. Ceux que tu as sauvé font aussi parti des nôtres. Tes actions ne sont pas passées inaperçues et pour cela, tu as gagné la sympathie et l'amitié des habitants d'Algherty, d'où ma présence ici. J'ai été chargé de t'amener à la fête que nous avons préparé pour célébrer l'équinoxe de printemps ......et tu fais partie des quelques rares invités autorisés à se joindre à nous. Dame Mathilda ose espérer que tu accepteras notre invitation."

Ainsi avait parlé la petite créature, cette dernière souriant amicalement à la jeune invitée alors qu'il croisait ses mains, serrant les doigts les uns contre les autres comme en signe d'impatience, pressé à l'idée d'entendre une réponse positive afin de pouvoir l'amener le plus rapidement possible au village, et ce afin d'assister aux célébrités qui avaient d'ailleurs, déjà commencés pour pouvoir permettre à l'Ostara d'avoir lieu. Après tout, ce n'était pas tous les jours l'équinoxe du printemps

"Comme je l'ai dit, tout le monde ne peut pas venir à Algherty. C'est un grand honneur qui t'es accordé."

__________________________________________
Pour service rendu à la communauté d'Algherty, Luna reçoit une potion de chasse et gagne +1 en niveau de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Prologue)   Dim 21 Fév - 22:41

Il ne s'agissait pas du Cluemaster, contrairement à ce que je croyais. Heureusement d'ailleurs, car le gratifier d'une visite était la dernière chose que j'aurais souhaité. La raison de la présence du gnome était toute autre, et pour le moins inattendue. Voilà que j'étais invitée à célébrer l'équinoxe de printemps en compagnie de la communauté d'Algherty ! Surprise, je lus attentivement la missive qui m'était adressée.

Spoiler:
 

Je ne sus trop quoi penser sur le moment. C'était bien la première fois que l'on m'invitait à ce genre d'événement ! Mathilda ... je ne l'avais croisé qu'une fois, juste après avoir libéré le gnome, alors que j'informais les membres de l'Agence de ce qui était arrivé. Elle était restée silencieuse tout le long, aussi étais-je loin d'imaginer un quelconque geste de reconnaissance de sa part. Je pris quelques secondes pour y réfléchir si oui ou non j'allais accepter, puis reportais mon attention sur Pithwick, qui semblait impatient de recevoir ma réponse.

" Ce sera avec grand plaisir ! J'avais prévu autre chose, mais rien qui ne puisse être reporté. Accorde-moi juste quelques minutes, j'en ai pas pour longtemps. "

Sur ces mots, je partis enfiler ma veste et mes bottes, puis m'assurais que les chats ne manquent de rien le temps de mon absence (qui allait certainement durer toute la nuit, voire une partie du lendemain), avant de retourner auprès du gnome. Une occasion comme celle-là ne se présenterait sans doute pas très souvent, il aurait été idiot de rater ça. Et puis, j'étais curieuse de découvrir quelles autres créatures peuplaient la forêt d'Algherty, et également de connaître l'identité des autres "rares invités" (en priant pour que Daxius et Lita n'en fassent pas partie … )

" Je suis prête ! Comment s'y rend t'on ? "

©Codage Parchemin : Kira, Never Utopia.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: L'Ostara (Prologue)   Lun 22 Fév - 10:47

Pithwick sauta presque de joie sur place en entendant sa sauveuse accepter l'invitation. Après tout, elle méritait plus que tout de se joindre à eux et ainsi, il lui laissa le temps de se préparer, non sans montrer une certaine impatience. Les festivités avaient déjà commencées depuis moins d'une heure mais il aurait été triste de manquer un peu plus, bien que rien d'important ne se soit déroulé pour le moment.

Pendant que la jeune hybride prenait le temps de se préparer, la petite créature, elle, peaufinait déjà les détails pour le retour et cela ne lui prit pas plus d'une minute alors qu'il manipulait un étrange médaillon ocre d'une forme ovale. Par moment, celui-ci laissa échapper une petite fumerolle verdâtre qui éclaira à peine son visage. Pithwick eut juste le temps de réciter une formule dans un langage connu de lui seul lorsque la jeune femme fît à nouveau apparition dans le salon de son appartement, demandant comment ils allaient s'y rendre.

"Ainsi.....grâce à ce médaillon."

Sans en dire plus, la petite créature agita par trois fois le médaillon de droite à gauche. La réaction ne se fit pas attendre puisque, sous les yeux des deux êtres, l'espace se déforma, formant doucement comme une sorte de spirale verdâtre qui s'agrandissait de secondes en secondes, jusqu'à prendre la forme d'un portail, donnant sur le village dont il était possible d'avoir un léger aperçu à travers le vortex.

"Il suffit juste de traverser ce vortex et nous y' serons dans la seconde même. Suis moi.

Pithwick, confiant, traversa la premier et se retrouva à Algherty dans la seconde même, passant du petit appartement étroit à la gigantesque zone forestière où avait été bâti le gigantesque village.
De l'autre coté, il fit signe à la jeune dunpeal de le suivre, ce qu'elle fit, le coeur délivré du doute.
Le vortex, une fois traversé, se referma presque aussitôt dans l'appartement de la jeune femme dans lequel il ne restait plus que les chats de cette dernière, qui ne seraient, fort heureusement pas seuls ce soir, car Pithwick avait aussi pourvu au fait que les petites bêtes devraient être soignées et surveillés. Luna pouvait donc partir l'esprit tranquille et serein tandis que dans l'appartement, plusieurs petites créatures voletaient tranquillement au dessus du sol en veillant de manière bienveillante sur ses occupants.

___________________________________________________

A SUIVRE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Ostara (Prologue)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ostara (Prologue)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue
» Prologue
» Prologue du film 16 Pokémon L'éveil de Mewtwo
» Prologue d'une étrange histoire.
» L'Épilogue du Prologue [One-Shot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Zone Est :: Appartement de Luna Eldritch-