Fury Road (Deimos & Luna)
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fury Road (Deimos & Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Fury Road (Deimos & Luna)   Mar 26 Mai - 20:45

Devant eux s'étendaient la longue route vers la Désolation.
Cendre, fureur, colère, tristesse avaient été le fardeau d'une civilisation autrefois présente dans ce lieu aujourd'hui détruit et abandonné, traversé uniquement par une seule et unique route à peine entretenue. Seul véritable moyen de quitter Santa Carla autrement que par le train et l'avion, cette route permettait la jonction entre de nombreuses villes mais était rarement utilisé par les commerçants, ces derniers préférant le progrès de la voie ferrée.

Seuls quelques voyageurs osaient encore emprunter cette route de fureur qui avait été autrefois le berceau de nombreux affrontements.

Ce soir, une nouvelle bataille allait faire frémir les tréfonds de ce lieu. Alors soyons témoins, mes frères et mes soeurs. Soyons témoins et observons avec curiosité les détails d'un combat qui, ne le doutons pas, sera certainement des plus violents.

__________________________________________________
1H45
Route du Désert


Une longue rangée de véhicule se suivaient dans une cacophonie métallique à grande vitesse. Au volant d'un camion de plusieurs tonnes, Heinrich se demandait bien pourquoi de telles méthodes avaient été prises pour un transport à la base, bien banal. Il aurait bien voulu soupirer d'ennui face à une telle imbécilité mais souffler était quelque chose de bien difficile pour une créature encore morte. Aussi se contenta il de maugréer en renfoncant sa prise sur le 33 tonnes qu'il conduisait toutefois d'une main sûre.

Son ennui ne passa pas inaperçu aux yeux de sa camarade, Van Graf, qui, lui, était occupé à s'empiffrer une poche de sang qu'il avait volé dans les réserves de la tanière. C'était assez habituel chez lui et Heinrich était au courant de son petit trafic. Il aurait pu le dénoncer mais décida d'un accord entre eux. Depuis, on pouvait parler de partage équitable entre les deux suceurs de sang.

"Rappelle moi pourquoi on fait ça, déjà?"
"La patronne se fait dessus, frère"
"A cause des chasseurs?"
"Ouais.......ce taré de Deimos et ses potes posent de sérieux problèmes."
"Y'a quoi à bord?"
"T'a pas à le savoir et tu t'en branles, crois moi."


Heinrich maugréa une fois de plus en maudissant le chasseur n°1 de Santa Carla qu'il jugea responsable de la soirée ennuyeuse qu'il vivait à cet instant. D'un geste rageur, le conducteur arracha la poche de sang que Van Graf s'envoyait depuis tout à l'heure. Surpris, ce dernier feula presque en crachant à l'égard du pilote qui en fit tout autant à son égard. A vrai dire, ce n'est pas parce que les deux êtres avaient un accord qu'il pouvaient se supporter, loin de là.
Heinrich était typé caucasien, le visage creux au teint blafard. Crâne rasé, il avait autrefois fait parti de milices extrémistes, mais c'était avant qu'une pute lui fasse comprendre que son vagin pouvait être une arme redoutable afin de planter des crocs dans le cou. C'était il y'a 32 ans.
Van Graf, lui, affichait un look jamaïcain, des dreadlocks épaisses et longues de 70 centimètres qui avaient bien poussé après sa métamorphose, il y'a environ 5 ans. Bon, bien sûr, ne plus revoir la lumière du jour lui avait un peu pesé sur le début, mais cela, c'était avant. Depuis, il trouvait cool le fait d'être une sangsue malgré le visage exsangue qu'il affichait, au même titre que cet étrange creux autour des yeux.

Un raciste et un rasta, on pouvait parler d'une fine équipe.
Aucun d'entre eux n'était rassuré malgré les apparences. Heinrich avait entendu parler de nombreux massacres de vampires et savait que la bande de Deimos était plus ou moins responsable, mais contrairement à Van Graf, il n'avait pas entendu parler de la petite furie à la faux qui trucidait à bout de bras depuis un moment. Van Graf détestait ces merdeux qui se prenaient pour des chasseurs et parfois, il en éventrait un pour faire un exemple. Bien sûr, trouillard comme il était, (Au même titre que de nombreux nouveau-nés vampires.), il restait bien loin des professionnels capable d'écharper un Ancillae ou encore, un Ancien sans problèmes.

Fallait il les plaindre? Non, certainement pas, même si ils n'avaient pas connaissance de ce qu'ils transportaient....et si ils avaient su, nul doute qu'ils auraient refusé la mission au risque de froisser leurs maitres. D'ailleurs, ils comprirent assez vite que ce qui se trouvait dans la remorque avait du interesser quelqu'un, au vu des coups de feu qui se firent soudainement entendre en fin de convoi, là où se trouvaient les jeeps couvertes et habitées par des mitrailleurs.

Au dessus du convoi, haut dans le ciel brillait une lune argentée qui éclairait le désert. Elle répendait sa lumière à la fois sur Santa Carla et aussi la vieille route.. Elle nimbait le tout d'un halodiscret grâce aux cristaux de glace en suspension.

On l'appelait la Lune des Chasseurs, capable d'exciter les foules, fouettant le sang et réveillant l'animal qui était en chacun d'entre nous.
Cette nuit était la nuit des Chasseurs, une autre d'une longue série. C'est écrit sur la Lune. C'est dans l'odeur du Sang. L'heure du combat venait de sonner pour Deimos et son équipe, accompagné de celle qui allait bientôt se bâtir sa propre légende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Jeu 28 Mai - 2:37

Une première voiture en fin de cortège explose, déversant eau, feu et métal.
Amalgame de chair, de tôles et d'os, se répandant de manière presque évanescente dans les airs avant de disparaitre dans les ténèbres, comme la création éphémère qu'elle était.

J'en suis à l'origine.

Une expression de haine déforme mes traits et le vent fouettant mon visage n'arrangeais rien. Peu importe, car ce n'est pas ce qui me gênait le plus. Mon principal soucis était, à l'heure actuelle, était de faire mouche avec mes deux revolvers. Un mélange de poudre et d'acier atteignait les taules des véhicules, perforant de part en part ces dernières en touchant sévèrement les conducteurs. L'un d'entre eux tenta d'ouvrir le feu en ma direction.....mais peine perdue. Une balle éclata une partie de son visage, rependant dans les airs et sur la route un mélange de cervelle pourrie et de sang noirâtre et visqueux, suivi de son cadavre. Il lui faudra quelques heures pour régénérer, si d'ici là, la lumière du soleil ne le tue pas avant.

Ce n'est qu'un parmi des dizaines. Plus loin se trouve le semi remorque et sa cargaison avec à son borde des enfants apeurés, terrorisés et enlevés à leur famille depuis une semaine.Ils sont en vie, mais pour combien de temps encore?
Les gens d'Ecclesia avaient hurlé, diffamé en prétextant que ces enfants athées avaient attiré le malheur sur eux, qu'ils avaient mérités leur sort. Voilà le raisonnement de plusieurs Cardinaux lorsqu'ils avaient appris l'affaire.
C'était pas la faute des gosses. Ils n'avaient pas demandé à être athée, ni baptisé ou tout le bordel qui allait avec. Ils n'avaient pas demandé à servir de sacrifices pour une pétasse qui aimaient jouer selon les règles d'une vieille copine aimant se baigner dans du sang pur.

Voilà en clair ce qui était arrivé: Une nuit, plusieurs parents avaient été attaqués par des ombres. Rapides, fortes, organisés. Personne n'avait su faire quoi que ce soit. En une heure, plus de 50 enfants avaient été enlevés par les serviteurs de Cassandra.
Désespérés, les parents étaient venus à moi, repoussé par l’église qui refusait d'agir. Quant à la Police et plus principalement l'unité de Natalya Dane, elle était bien trop inexpérimenté pour s'attaquer aux suceurs.

Ensembles, les parents avaient reunis argents, bijoux, objets de valeur et même leurs titres de propriétés avant de venir frapper à notre porte. Terrorisés à l'idée de ne plus jamais revoir leurs enfants, ils avaient acceptés de s'appauvrir, de tout perdre afin de louer mes services en s'imaginant que je serais assez salaud pour profiter de leur malheur.
La somme était énorme, tentante, dépouillant des familles déjà frappées par le malheur. Amélia n'eut pas le temps de leur dire de reprendre leur argent que je leur disais déjà que je n'étais pas intéressé par leurs possessions.
Karno me reproche encore d'avoir été idiot de refuser une telle somme, qu'elle nous aurait bien servie pour recruter et rénover.

Je n'ai besoin ni de l'un, ni de l'autre. Nous sommes une bonne équipe et je n'ai pas besoin de me le persuader sans cesse. Je ne veux vivre dans le luxe et me vautrer dans la richesse.
Ce n'est pas mon objectif.

Non, le mien se trouve droit devant et je compte bien remplir mon contrat, ramener ces gosses sains et saufs à leurs familles, puis faire payer cette trainée de Raven en lui faisant ingurgiter de force une de mes grenades à U.V.
D'ailleurs, je pourrais en balancer plusieurs, faire brûler tous ces dégénérés morts-vivants mais il y'avait trop de risques, trop de variables et l'accident général serait le résultat le plus évident ayant pour conséquence finale, la mort des enfants, avec une probabilité avoisinant les 100%.
Je devais arrêter ce camion, le stopper en prenant le contrôle........et pas en l'envoyant dans le décor.

J'ai confié des micros-casques à l'ensemble des membres présents. Il m'est donc facile de communiquer avec eux malgré la distance.

"Lita & Karno. Seek and Destroy. Vous me dégagez l'escorte."
"Bien reçu."
"Albrecht, tu t'occupe de faire barrage devant. Assure toi qu'ils ne tentent pas de couper par les chemins de sable pour nous échapper."
"Ca marche."
"Luna, tu viens avec moi. On prends le camion."


Je n'attends pas sa réponse et je mets les gaz en direction du puissant semi-remorque, en file de tête. Nous fonçons tous à tombeau ouvert. Lita et Karno roulaient à mes cotés, préparant les premières grenades à U.V pour les balancer vers les véhicules qui ouvraient le feu dans notre direction. L'effet ne se fit pas attendre et la plupart des vampires à bord furent désintégrés, privant les véhicules de leurs conducteur.

Un autre, toutefois, posait problème puisque son tireur possédait une arme automatique d'un très gros calibre que j'identifiais comme un Minigun M134, certainement fourré de balles aux mercure. Impossible pour moi de passer tant qu'il continuerait de me tenir à distance. Quant à Karno et Lita, ils n'en menaient pas large.

"LUNA, FEU DE COUVERTURE.ALLUME LE!!!"

J'avais équipé la petite nouvelle avec un nouveau modèle de balles à U.V. Avec cela, elle ne risquait pas de laisser un adversaire en vie derrière elle. De plus, j'avais bien besoin de mon aide pour me tirer de ce mauvais pas car au rythme où cela allait, je ne pourrais pas longtemps continuer à survirer et à zig zaguer sans m'en prendre une.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 172
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Mer 3 Juin - 0:18

Je vis bien à son expression qu'il hésitait, et m'attendait à essuyer un refus. Mais ce ne fut pas le cas, à ma grande surprise. Bien sûr, il y avait évidemment une condition, celle de suivre ses ordres sans discuter. J'acquiesçais d'un signe de tête avant de me diriger vers ma bécane, trop heureuse de pouvoir faire partie de leur petite excursion pour protester là-dessus. Après tout, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, pas vrai ?

Et voilà que je me trouvais maintenant à filer à toute allure dans le désert, flanqué d'un démon, d'une sorcière, d'un lycaon et ... d'un type dont je ne connaissais pas encore la vraie nature. Tout ce beau monde n'avait guère apprécié de me voir faire partie de la virée, mais à vrai dire, je m'en contrefichais. Tout comme je me fichais des enfants se trouvant à bord du convoi que nous poursuivions actuellement, bien que je reconnaissais qu'enlever des pauvres gosses à leurs familles n'était pas l'acte le plus  héroïque qui soit. Mais devait-on s'en étonner de la part des vampires ? D'ailleurs, c'était principalement pour eux que j'avais décidé d'accompagner les membres de l'Agence BlackCat ce soir. Car parmi eux se trouvait un des bras droits de Cassandra Raven, et je n'allais certainement pas laisser passer cette occasion de récolter des informations à son sujet.

La file de véhicules se faisait de plus en plus grosse à mesure que nous approchions. Vingt mètres, quinze mètres, dix mèt .... BOUM !!! La voiture en face de moi explose, me faisant sursauter. Je tourne la tête en direction de son origine ; Deimos Hellhammer... De toute évidence, ce dernier avait un faible pour les entrées fracassantes. Les vampires ne perdirent pas de temps pour riposter, et bientôt, nous pûmes entendre les balles qui sifflaient à nos oreilles alors que nous tentions de les esquiver. Le Chasseur se dépêcha de donner ses ordres au reste de la troupe, puis m'intima de le suivre pour prendre d'assaut le semi-remorque où se trouvaient les gosses. Parfait ! Avec un peu de chance, c'était certainement là que se planquait l'Ancillae. La tâche ne fut pas des plus aisées. Si la plupart des vampires furent désintégrés par les grenades à U.V. de Lita et Karno, les survivants en revanche firent de la résistance, en particulier celui qui nous tirait dessus avec son arme automatique. Et bien sûr, ce fut à moi qu'il revint l'honneur de l'allumer par un feu de couverture. Je fronçais les sourcils, soupçonnant Deimos de vouloir m'envoyer au casse-pipe, mais restait silencieuse à ce sujet. Si telle était son intention, et bien il allait être déçu !

J'appuyais sur l'accélérateur, devançant ainsi le trio, esquivais les balles du tireur et le dépassais, avant de retourner ma bécane dans un crissement de pneus, puis de le mettre en hors-service par un tir bien placé tout en continuant de rouler en marche arrière. Le conducteur eu droit au même traitement, envoyant le véhicule dans le décor. J'aurais pu rejoindre les autres, mais il aurait été idiot de s'arrêter en si bon chemin. Maintenant que j'avais commencé le travail, autant l'achever jusqu'au bout, et tant pis pour les réprimandes. Je repris une position normale et continuait jusqu'au camion qui menait le cortège. Arrivée à sa hauteur, je me redressais sur la selle puis bondis et m'agrippais au rétroviseur avant de casser la vitre et d'éliminer le passager que j'expédiais au-dehors (et tant pis pour ma bécane, je n'aurais qu'à la remplacer ... )Quant au chauffeur, je n'eut aucun mal à lui faire arrêter le véhicule en lui collant mon revolver sur la tempe. Pétant de trouille, il obtempéra aussitôt et tenta ensuite de filer malgré la menace. Piètre tentative ... deux balles dans ses jambes stoppèrent sa course, et je m'avançais lentement dans sa direction alors qu'il se traînait sur le sol en me suppliant de lui laisser la vie sauve.

" Ne t'inquiète pas, je viens tout juste de te trouver une utilité ... "

En effet, cela faisait déjà plusieurs jours que je ne m'étais pas nourrie de sang autre que du sang animal, et le manque commençait à se faire cruellement ressentir. Deimos ne m'en voudrait pas si je m'abreuvais du sang d'un vampire ... J'avais si soif, à tel point que ma gorge en était asséchée ... D'un geste, je fus sur lui, me jetant à son cou et buvais jusqu'à ce je ne sente plus aucune vie en lui. Je me relevais ensuite, essuyant le sang de mes lèvres, et m'efforçais de chasser les souvenirs du vampire de ma mémoire. Des souvenirs guère reluisants ... mais au moins, je savais maintenant que l'Ancillae se trouvait bel et bien dans le camion. Sans plus attendre, je fit apparaître Red Queen et m'apprêtais à me diriger vers le véhicule quand je vis les autres s'approcher. Et quelque chose me disais que ce n'était pas pour me féliciter ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Mer 3 Juin - 23:58

Si je devais définir l'enchaînement d'actions dont j'ai été témoin, je le définirais en un mot: "Radical".
Karno aurait utilisé le terme "Explosif" et Lita, elle, aurait cité ça comme "Badass". A vrai dire, je m'attendais à ce que cette jeune fille fasse des miracles...ou des ravages.......enfin, disons que j'hésitais encore sur le terme à employer. C'était le genre de cascade qu'on ne voyait que dans les films mais là, force était de reconnaître que voir une telle action de mes propres yeux restait impressionnant. A vrai dire, en l'embarquant, je l'imaginais bien faire ce genre de choses.
Mais qu'elle soit assez folle pour foncer à tombeau ouvert et ce, afin de se faire le camion et ses conducteurs, je l'aurais un peu moins imaginé.

"Sang noir..........malade, mais courageuse, cette petite !"
"Totalement dingue, oui ! Elle va tous nous faire tuer, con de lycan !"


La règle venait de changer et il fallait la rejoindre au plus vite, ce qui incluait d'en finir rapidement avec le reste du cortège. Je ne lui avais jamais dit de jouer les cascadeuses suicidaires et de plus, elle ne jouait pas seulement avec nos vies mais celles des otages. Elle ne nous donnait pas d'autre choix que de changer notre approche que j'avais privilégié un peu moins violente que d'habitude, à la base. C'est Amélia qui allait encore être contente quand elle allait devoir expliquer aux assurances couvrant les dégâts des routes, qu'on y était encore pour quelque chose....sans parler des réflexions auxquelles j'aurais droit une fois revenu à l'Agence....si toutefois, je survivais à l'impact qui allait se préparer, comme en attestait les restes de la Harley de Luna qui arrivait droit sur nous en crissant sur le sol. Le topo était simple: si Lita se la prenait, on allait tous dans le fossé et à vrai dire, on était tous partis pour se mettre sur le béret. A contrario de ce que je pensais, Lita eut assez de réflexe pour débrayer et tirer un grand coup sur la gauche pour éviter juste à temps ce qui restait du véhicule motorisé.

"PUTAIN DE CONNE!!! HEY, SUCEUSE!!! J'AI FAILLI PRENDRE TA BÉCANE DANS LA FIGURE!!!"

A mon tour, je venais d'esquiver de peu la moto de Luna. Pour Lita, ce n'était pas passé loin et je comprenais son envie de réprimande à l'égard de la jeune hybride. J'avoue qu'une fois le camion arrêté, j'aurai à lui dire deux mots.
Avant, il fallait se charger du reste de l'escorte. Ensuite, j'irais l'engueuler comme il faudrait.

Un à un, les véhicules explosaient, victimes des tirs de nos armes. Exit les grenades à U.V, il était trop tard pour cela et il fallait avouer que les balles fonctionnaient tout aussi bien dans ce genre de situation. Par contre, chose qui m'étonna lors du carnage, c'est lorsque je vis un vampire se faire prestement éjecter du camion avant de me foncer dessus en volant dans ma direction. Un connard de suceur aux dreadlocks que je reconnus assez rapidement comme étant le vampire à qui j'avais coupé un bras et ses couilles, il y a une semaine. Je l'avais traqué dans une ruelle pour lui soutirer des informations sur tout ce bordel et en représailles, je m'étais servi sur sa personne. Je hais la régénération vampirique, mais j'allais pouvoir finir le boulot par un coup de tête bien placé avant de lui coller une grenade à U.V dans la bouche. Là, il lui serait difficile de revenir faire le comique troupier.
Mais malgré toute ma bonne volonté, ma première action fût un échec et Van Graf parvint à esquiver mon coup en se marrant comme un con. Sur l'instant, j'avais sous-estimé ce sac à merde.

"C'est moi qui te fait marrer, fils de pute??"

L'insulte avait eu son petit effet qui m'offrait une fenêtre d'action d'une bonne seconde. C'était suffisant pour écraser mon visage à trois reprises dans celui de mon adversaire, qui, trop sonné pour continuer à rire, ne vit pas non plus le cadeau que j'allais lui enfourner dans sa sale gueule de dégénéré vampirique. Je ne me contentais pas de le lui coller simplement dans la gueule mais lui enfournais bien profondément dans la gorge. J'entendis alors des craquements sinistres, prouvant que je lui avais défoncé à la fois sa mâchoire mais aussi une partie de sa gorge en enfonçant de force la petite sphère qui allait lui régler son compte.

"BON APPÉTIT!!!!"

Ma main gauche se referma sur le col de Van Graf dont je devais me débarrasser séance tenante avant de me prendre un flash des plus aveuglants dans la figure. Pendant un instant, j'entendis comme un cri d'agonie lointain suivi par une lumière qui sembla zébrer le ciel de toute sa colère.
Il aura au moins brillé une fois dans sa vie.

Je ne pourrais pas en dire autant du chauffeur qui, lui, tenta de se tirer après que le camion se soit immobilisé dans un crissement de pneu puissants et bruyant, laissant une partie de sa gomme sur le vieux macadam de la route du désert.
Les roues de ma moto émirent le même bruit, presque en symbiose avec celui émit par les bécanes de mes coéquipiers. Cela ne dura que deux secondes....ou peut-être trois. A vrai dire, j'ai pas vraiment compté, trop occupé à observer Luna jouer avec sa proie que je reconnus aussi. Heinrich Von Totenkampf, un capitaine de Cassandra que j'avais bien l'intention de torturer.....et ce fût avec déception que je pouvais dire adieu à cette possibilité alors que la jeune femme se jeta à son cou pour s'abreuver, sous les regards surpris de mes coéquipiers. Heinrich avait supplié, traînant sa pauvre carcasse sur le sol en espérant obtenir la clémence de la jeune femme...ou la notre. Peut-être imaginait-il que cela freinerait l'envie de mort qui avait envahi ma nouvelle "compadre".

Oui, j'aurais aussi pu l’empêcher de le mettre à mort.....mais je n'en fis rien. Et au moins, elle ne risquait pas de sauter au cou des gosses et encore moins d'un autre humain une fois qu'on en aurait fini avec cette mission. Le corps d'Heinrich sembla blanchir encore plus qu'il ne l'était déjà, passant de l’apparence exsangue à celui presque cadavérique, montrant que toute vie s'échappait de son corps pour alimenter une être qui avait gagné le droit de profiter de son fluide de vie.
Le corps d'Heinrich sembla presque prendre la consistance de la pierre et sa tête se fendilla au niveau de la tempe lorsqu'il retomba sur le sol, définitivement mort. Ainsi mourraient les vampires qui servaient de repas à d'autres.

Cela ne me choqua pas plus que ça.

Par contre, j'allais comme promis, lui passer une soufflante dont elle allait se rappeler pendant un bon moment. Elle avait son arme à la main, comme si elle avait l'intention de tuer, encore.

"CA SUFFIT!!!!"

Ma voix déchire le silence du désert. Au loin, les Coyotes cessèrent de hurler et tous me regardèrent d'une manière craintive. Ils savaient que je détestais qu'on désobéisse à mes ordres et de plus, Luna avait risqué nos vies à tous en faisant fi de mes instructions.

"Tu désobéis.........et tu manques de nous envoyer dans le décor juste pour satisfaire tes envies de meurtre.........JE DEVRAIS TE TUER TOUT DE SUITE POUR CA !!!" disais-je en lui braquant un de mes revolvers en direction de son visage.....et malgré cela....

".......mais c'était très impressionnant malgré tout." terminais-je avec un début de sourire lui enlevant mon arme de devant son visage. Albrecht soupira de soulagement en voyant qu'on avait évité de tous nous massacrer. Lita garda le silence car malgré l'insulte qu'elle avait balancé à l'encontre de la jeune semi-vampire, elle avait été impressionnée et ça se voyait. Elle était juste un peu trop fière pour l'avouer. Par contre, je me demande ce que Karno en pensait .....quoique, c'était difficile de lire les lignes d'expression du visage d'un lycan. Celui-ci garda le silence, ne quittant pas la jeune femme des yeux. Lui, qui d'habitude, trouvait toujours à redire quand il ne raillait pas ouvertement quelqu'un, faisant preuve d'un silence qui m'inquiétait. En fait, le silence fût vite rompu de la part de la jeune dunpeal qui s'adressa à mon coéquipier lycan d'un ton sec et là, sur l’instant, je pris peur à l'idée qu'il balance une réplique peu adaptée.

"Qu'est-ce que t'as à me fixer ? Tu veux peut-être une dédicace ?"
"Je te fixe ainsi parce que tu m'as impressionné."


Finalement, on évita la catastrophe et je fus étonné d'entendre Karno féliciter quelqu'un pour ses actions. C'est vrai que mine de rien, Luna avait quand même assuré et fait preuve de capacités hors-normes lors de cette poursuite. Elle avait même fait plus fort qu'Alana et son massacre de marcheurs lors de notre virée au cimetière, il y a 3 mois.

Mon intention se focalisa maintenant sur la remorque, dont le contenu vomissait l'énergie spirituelle vampirique. Celui que nous cherchions était là-dedans. A vrai dire, je m'en doutais et Luna l'avait certainement senti aussi.

"Hé, vous vous lancerez des fleurs un peu plus tard. Il est temps d'en finir. Sortez vos armes. Karno, toi, tu restes en retrait. Tu sais ce que tu as à faire. Albrecht et Lita, balles à U.V mais ne tirez pas à l'intérieur. Je vous rappelle qu'on est embauchés pour ramener ces gosses en vie. Luna........celui qui est là-dedans est puissant alors plus d'actions inconsidérées."

Sur ces mots, je m’apprêtais à ouvrir les portes de la remorque.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Jeu 4 Juin - 21:59

Enfin, le convoi venait d'être intercepté. La plupart des vampires y connurent une mort sans possibilité de retour sur ce monde, leurs cendres éparpillées à travers le désert. Deimos et ses amis avaient fait preuve de talent et leurs puissances combinées à celle de la jeune Dunpeal avaient permis de récupérer la précieuse cargaison du camion.

Toutefois, une dernière épreuve attendrait ce groupe qui ne semblait pas se douter de l'atroce vérité qui allait se refermer sur eux. Le leader de l'Agence affichait clairement son intention d'en finir le plus rapidement possible avec la dernière menace qui s'interposait entre eux et les enfants enlevés il y a plusieurs jours. Son épée à la main, il se tenait prêt à ouvrir l'imposante porte du semi-remorque.....sans se douter que cette dernière allait être arrachée de ses gonds, emportant ce dernier à plusieurs mètres. Nul doute qu'il allait se rappeler très longtemps de ce "cadeau" des plus particuliers. La jeune Dunpeal, elle, ne vit pas venir le coup de semonce suivant et l'ombre qui se jeta dans sa direction, dans le but avoué de la décapiter, la manqua de très peu, grâce à l'intervention du puissant lycan, dont la force brute n'était plus à prouver. Ce dernier bouscula la jeune femme, la projeta à terre, elle et sa faux, tandis qu'il eut juste le temps de projeter au loin leur attaquant, ce dernier hurlant de manière stridente à l'égard de ses "proies"

Deimos était pour le moment hors-jeu, assommé par la puissante porte qu'il avait pris dans la figure. Il lui faudrait du temps pour se remettre et revenir sur le champ de bataille. Le lycan savait quoi faire et c'était son tour de prendre le commandement. Seulement, il ne vit pas la seconde "mauvaise surprise" qui attendait le groupe. De la remorque venaient de s’éjecter une autre ombre, toute aussi rapide que le premier assaillant mais beaucoup plus petite. Karno eut juste le temps de placer un revers pour l'éjecter loin de lui et quelle ne fût pas sa surprise en voyant qu'il ne s'agissait que d'un enfant.....dont la soif de sang évidente trahissait sa nouvelle appartenance.

Lita en fût désagréablement surprise, voire plus encore en voyant ce pauvre enfant transformé à tout jamais, perdu dans la nuit au même titre que ceux qui commençaient doucement à s'extirper en grognant, leurs yeux rouges et luminescents fixant avec intensité leurs futures proies. Avec difficulté, elle braqua son arme en sa direction, incapable d'ouvrir le feu pour le moment. Albrecht, quant à lui, avait matérialisé son arme, se plaçant devant la jeune sorcière, conscient que cette dernière était en état de choc pour le moment. Elle allait devoir toutefois vite se reprendre car les vampires n'allaient pas lui donner l'occasion de se remettre psychologiquement du choc.

De plus, celui qui les avait attaqué il y a un instant venait de faire son apparition. Revenu sur le devant de la scène, il bloquait le groupe de chasseurs, leur faisant face à son tour. Jeune, plutôt bel homme à la coiffure soignée, la croix inversée peinte sur son visage permit rapidement au lycan et ses alliés de reconnaître leur ennemi.

"Corvos!!"
"Surpris, Lycan?"
"Pas vraiment. Je suis pas étonné de voir que ta catin de maîtresse t'a envoyé. Tu a du bien lui lécher les bottines pour qu'elle te redonne une autre chance après la volée que je t'ai mis !"
"MODÈRE TES PAROLES, FIDO !! Maintenant, on va voir si t'a plus de couilles quand ton patron est à terre !"
"Connerie monumentale.......Je vais te montrer ce que vaut un Lycan du clan Nyx!!!"
"ALORS APPROCHE, L'ORPHELIN!"
"LITA, ALBRECHT, VOUS FLINGUEZ LES MOMES ! Luna......on se fait ce minable, toi et moi. Corvos, cette fois, je ne te laisserais pas t'en sortir. Je vais t'arracher la tête.......personnellement."


Le groupe était maintenant divisé en deux: Lita et Albrecht allaient, à contrecœur, délivrer les enfants de leur misère, tandis que le puissant lycan et sa nouvelle "compagne de combat" allaient maintenant en finir avec le serviteur de Cassandra Raven.

__________________________________________________________




Corvos Raven




Alignement: Mauvais
Type de créatures: Mort-Vivant
Points forts: Très rapide. Régénération accélérée pour les blessures de base. Capable de se téléporter.
Points faibles: Encaisse très mal l'eau bénite et la magie. Semble avoir des soucis à encaisser les coups d'armes blanches. Ne supporte pas les railleries à son égard ou à celle de sa maitresse, ce qui déstabilise.
Peut vite entrer en état de confusion face à plusieurs adversaires.

Corvos est un des nombreux enfants adoptifs de Cassandra. Ancillae âgé de 312 ans, il sert sa maîtresse et mère efficacement avec beaucoup de zèle. Personne ne connait véritablement ses origines mais il s'est longtemps opposé à Karno Alexander et ce dernier semble avoir développé une haine incommensurable à son égard.

En tant qu'Ancillae, Corvos peut commander aux autres vampires, plus jeunes et notamment ceux qu'il a crée. C'est un être lâche, incapable d'attaquer ses adversaires de face, préférant les coups en traître ou l'assistance afin de remporter un combat. Il tient donc plus du général que du véritable combattant et passe plus de temps à railler ses adversaires qu'à tenter des les frapper.

Toutefois, ses capacités ne doivent en aucun cas être sous-estimées car même un bon chasseur peut avoir du mal à le vaincre.


      Avatar 200*600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 172
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Ven 19 Juin - 2:04

Et effectivement, j'eus droit à une gueulante de la part de Deimos, qui ne se gêna pas pour braquer son flingue à quelques centimètres de mon visage. Mais son geste me laissa totalement de marbre, et je me permis même l'affront de lui adresser un de mes plus beaux sourires. Il en fallait bien plus pour me faire pisser dans mon froc, et je pouvais remercier Alma pour cela. Je n'aurais réussi qu'à me rendre ridicule aux yeux des autres, d'autant plus que le Chasseur ne faisait que bluffer, comme en attesta le sourire qu'il m'adressa également, avant de ranger son arme et de m'avouer que mon petit spectacle l'avait impressionné. Un long silence suivit ses paroles. A vrai dire, je ne savais que répondre. C'était bien la première fois que l'on me complimentait, et bien que je n'en montrais rien, je ne pouvais m'empêcher de me sentir flattée, non sans ressentir également une certaine gêne. Aussi, pour changer de sujet, je m'en pris au clébard qui avait les yeux rivés sur moi.

"Qu'est-ce que t'as à me fixer ? Tu veux peut-être une dédicace ?"

"Je te fixe ainsi parce que tu m'as impressionné."

J'ouvris la bouche, avant de la refermer, incapable de trouver une réplique adéquate alors que je sentais le rouge me monter aux joues. Heureusement que ça ne se voyait pas sur mon visage. De toute évidence, je venais de leur en mettre plein la vue. Au moins, cela voulait dire que l'entraînement d'Alma avait porté ses fruits, bien qu'il me restait encore beaucoup à apprendre. En effet, cette course-poursuite n'avait été qu'un échauffement, et la situation se compliqua alors que Deimos était maintenant hors-jeu, assommé par la porte du semi-remorque qui venait d'être arrachée de ses gonds après qu'il eut tenté de l'ouvrir. J'eus à peine le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'une ombre se jetait sur moi, et je ne dus mon salut qu'au Lycan qui m'écarta brutalement, avant d'expédier mon agresseur au loin. A mon grand déplaisir, car cela signifiait que j'avais désormais une dette envers lui, ce dont je me serais bien passée.

La suite se transforma en véritable cauchemar. Des hordes d'enfants transformés en vampire surgirent du camion pour s'avancer vers nous, une lueur affamée dans le regard. Voilà un problème de taille qu'on avait pas prévu ... Je m'apprêtais à en faucher un quand mon attention se focalisa sur l'Ancillae qui avait mis K.O. le Chasseur. Et de ce que je pus entendre, lui et Karno semblaient bien se connaître. Ordre me fut donné de le combattre en compagnie du Lycan, ce qui ne fut pas pour me déplaire. Même s'ils avaient muté en suceurs de sang, tuer des enfants me rebutait, et affronter un Ancillae représenterait un bon entraînement. J'allais toutefois m'apercevoir que ce serait d'un tout autre niveau que de faire face à des nouveaux nés.

" Ne lui arrache pas la tête tout de suite, je veux d'abord prélever ma part. "

Je n'attendis pas la réponse de Karno pour me ruer vers le vampire en brandissant ma faux. Et comme vous pouvez en douter, ce dernier me contra sans aucune difficulté. Red Queen s'abattit sur lui, mais ne rencontra que le vide. Je revenais à peine de ma surprise qu'il se retrouvait derrière moi et me décochais un violent coup de pied dans le dos qui me projeta à terre.

" Espèce de trou du cul ! "

Les mots s'échappèrent de mes lèvres alors que je me relevais et reculais précipitamment, hors de sa portée. C'était le seul terme qui m'étais venu à l'esprit pour qualifier quelqu'un qui se téléportait en plein combat. J'avais fait l'erreur de sous-estimer mon adversaire, oubliant ainsi un point essentiel de l'enseignement d'Alma. Ses paroles me revinrent en mémoire alors que je resserrais mes doigts sur le manche de mon arme, ne lâchant pas des yeux l'Ancillae qui semblait bien s'amuser de la situation.

* N'oublie jamais ; prends toujours le temps d'étudier les faiblesses de tes ennemis ... *

" Alors on a peur, la demi-portion ? "

Ne pas répondre à sa provocation, car c'était exactement ce qu'il voulait. Je jetais un bref coup d'œil à Karno, en prise avec l'un des enfants. Il ne me serait pas d'un grand secours pour le moment, j'allais devoir me débrouiller seule pour le tenir à distance. Ses faiblesses .... voyons, récapitulons .... il avait le pouvoir de téléportation et était certainement très rapide, ce qui allait rendre la tâche plus délicate ... En revanche, d'après le bref dialogue qu'il avait eu avec le Lycan, il ne semblait guère apprécier les railleries. Je dus m'arrêter là dans mon raisonnement alors que le Vampire se jetait brusquement sur moi, m'obligeant à me servir de Red Queen dont la lame lui laissa une longue cicatrice sur la joue. Une cicatrice qui disparut bien vite, dévoilant ainsi son pouvoir de régénération. Voilà qui compliquait encore plus les choses ... Ma faux serait inutile cette fois-ci, et il était bien trop rapide pour que je parvienne à le blesser sérieusement. Mais rien ne disait qu'il n'était pas sensible à la magie et à ce niveau-là, je possédais quelques ressources. Et bien qu'elles soient limitées, je pouvais faire en sorte de l'affaiblir. Ensuite ... et bien il faudrait que je compte sur Karno une fois qu'il aurait réussi à se débarrasser des gosses, qui étaient maintenant à trois sur lui.

Corvos se téléporta à nouveau, mais j'étais prête à l'accueillir cette fois-là. J'activais mon champ de force en sentant sa présence derrière moi, puis bénéficiait de l'effet de surprise pour décocher plusieurs salves d'éclairs, assez puissants pour l'envoyer à plusieurs mètres aux pieds du Lycan qui venait tout juste d'éliminer ses adversaires. Mon attaque l'avait à moitié assommé et j'en profitais pour matérialiser Red Queen, m'apprêtant à lui donner le coup fatal. Malheureusement, l'effort que j'avais fourni en utilisant mon pouvoir d'électrokinésie m'avais en partie vidé, et le vampire se remit bien plus vite que je ne l'aurais pensé. Il ne perdit pas de temps pour se téléporter au moment où j'abattais ma faux, se comportant une fois de plus comme un vrai trou du cul ...

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Sam 20 Juin - 1:54

La foudre avait secoué le vampire mais assez longtemps pour qu'il soit exécuté. D'ailleurs, le lycan, bien qu'occupé de son coté, avait bien tenté une attaque mais le vampire, encore pleinement conscient, esquiva le coup de poing qui manque de peu de s'écraser et s'éloigna rapidement du lycan, qui se retrouvait à nouveau aux prises avec les enfants qu'ils pensait avoir éliminés, ces derniers tentant de planter à nouveau leurs crocs dans sa chair. Bien sûr, en tant que lycan, cela ne l'affecterait pas mais il détestait de voir des "bestioles" tenter de lui marcher dessus. Corvos, lui, venait de se téléporter derrière la jeune Dunpeal à qui il placa un revers à travers le figure, sans véritable force.

"Tu hurles mais tu ne mords pas beaucoup, petite catin."

Corvos se montrait rapide mais étonnamment lâche dans son approche. En fait, il passait plus de temps à fuir qu'à porter de véritables attaques ce qui trahissait fortement sa méthode de combat, à savoir essouffler ses adversaires afin de leur porter ensuite le coup fatal. Les enfants vampirisés aidaient d'ailleurs ce dernier dans cette tâche qu'il trouvait "ardue". A vrai dire, malgré son âge avancé, Corvos n'était pas si doué pour le combat et il est vrai qu'il préférait la compagnie de gueuses en tout genre dans le donjon de sa mère et reine.

Pour le moment, il se contentait d'esquiver et de placer parfois un coup, ou deux, frappant la jeune femme quand il ne se focalisait pas sur le loup-garou qui avait déjà fort à faire en compagnie de la sorcière et de l'ange déchu. La plupart des enfants, eux, se relevaient malgré les tirs qu'ils encaissaient et il y'avait de quoi puisque la plupart des balles à U.V avaient rencontré le vide ou encore, la carlingue de la remorque. En fait, pour des gosses, ils se montraient salement doué ce qui confirmait que quelque chose clochait dans leur comportement. Des nouveaux nés ne pouvaient être aussi fort et l'espace d'un instant, alors que le lycan en éjecta un en direction du groupe, il fût pris d'un doute quant à l'identité des "victimes", oubliant l'espace d'un instant Corvos et Luna qui réglaient leur compte.

Cette force, cette manière de se déplacer......ils étaient aussi rapides qu'un vampire centenaire et cette force qu'ils déployaient était anormalement élevée, au même titre que la pression spirituelle qu'ils émettaient. En temps normal, le combattant lycan n'aurait eu aucun mal à les écraser mais leur force combiné au nombre démontrait rapidement l'anormalité de ce combat.

*C'est pas eux.........c'est pas ceux qu'on cherche.

Il était indéniable qu'ils avaient atteint un très haut niveau et une force hors du commun.....mais pour avoir un tel niveau, il leur aurait fallu plus de cinquante ans. En analyse vampirique et spirituelle, le lycan était imbattable et surclassait même le leader de l'Agence, ce dernier se reposant parfois un peu trop sur sa force brute et ses pouvoirs. Mais l'instinct, les sens aiguisés à l’extrême, c'était ce qui rendait Karno unique dans l'équipe. C'est ainsi qu'il comprit vite la supercherie....et le piège dans lequel ils étaient tombé....ce qui ne voulait pas dire qu'ils allaient y' laisser la vie.

Corvos pouvait d'ailleurs en attester alors qu'il tenta de prendre Karno à revers. Ce dernier, pivotant sur lui-même, poussa un rugissement bestial avant d'étendre son énorme bras gauche de tout son long, rencontrant la chair molle et flasque du vampire qui fût projeté sur plusieurs mètres. Un choc violent dont il allait vite se relever, bien que surpris de s'être fait avoir aussi facilement. Cela laissa quelques secondes à Karno pour attraper la dernière grenade à U.V qui pendouillait à la ceinture de la sorcière qui avait repris ses esprits tout en luttant avec difficulté. L'objet fût dégainé, activé et laissé en direction des enfants, prêts à lutter pour aider leur maître......mais cela, c'était avant que l'objet ne s'active en émettant une lueur bleuté et aveuglante qui réduisit en poussière plusieurs d'entre eux, et ce faisant, effrayant les autres au point de les pousser à retourner se réfugier dans la remorque.

Cette action eut le don d'arracher un hurlement de colère de la part du vampire qui ne s'attendait pas à ce que son "plan" prenne une telle tournure. Ce dernier en serra tant les poings que l'espace d'un instant, il s’infligea des stigmates léger par lesquels s'écoulèrent quelques gouttes de sang qui souillèrent la vieille route.

"Espece de............SALETÉ DE SAC A PUCE!!!!!"

Mais sa colère se changea bien vite en un sourire moqueur à l'égard de l'équipe. Ses traits avaient perdu toute colère bien qu'une lueur de défi semblait encore briller au fond de son regard.

"Je le crois pas ça......tu les a tués......"
"Tu pensais que nous n'allions pas nous en apercevoir?"

"Quoi?"

Une fois de plus, le visage du vampire sembla exprimer la surprise. La réplique de Karno semblait cacher quelque chose et en bluff, Corvos n'était guère plus doué qu'en combat.

"C'était bien essayé de nous faire porter le chapeau et encore plus, bien essayé de nous éloigner de la vraie cible. Tu crois que je ne me suis pas aperçu de l'âge vampirique réel de ces enfants? Ils devaient bien être transformés depuis des dizaines d'années comme en attestait la pression spirituelle qu'ils ne parvenaient pas à cacher. La vérité, c'est que vous n'étiez qu'une diversion et que nous avons perdu du temps."
"J'AVOUE QUE POUR UN LYCAN, T'EST FUTÉ, SAC A PUCE!!"

Cette fois, ce fût Karno qui, bien qu'il eut des difficultés à le faire, étira les lèvres de son museau pour sourire. Intérieurement, il se maudissait de ne pas avoir détecté sur le champ cette tromperie, alors que le vampire, lui, avait eu le temps de se gausser de la situation. Qu'importe car il allait ravaler son orgueil.

"J'ai vite compris quand j'ai ressenti leur pression spirituelle. De prime, leur bestialité était bien trop avancée pour qu'ils aient été plongés dans les ténèbres récemment. Pendant un moment, je t'avoue que j'ai bien failli y' croire mais la supercherie m'a vite sauté au yeux quand ils ont déployé une force que je ne voyais jamais chez des nouveaux nés. A vrai dire, c'est comme envoyer des veaux à l'abattoir. Je maîtrise les énergies spirituelles depuis des siècles, bien avant ta naissance et pour te prouver que je dis vrai, voici une démonstration."

Les Ténèbres semblaient se faire plus insistant, et un grand bruit de fond montait crescendo, comme si il provenait des tréfonds de la terre. Autour de lui, la pression spirituelle de Karno se déversait comme si il la vomissait, mettant le vampire à genou et ce faisant, sonna les autres qui tombèrent dans un début de coma dont ils auraient bien du mal à sortir. Albrecht et Lita,eux, y'étaient naturellement immunisés pour avoir bu une partie du sang du lycan. En quelque sorte, sa "magie" ne pouvait dorénavant plus les atteindre. Luna, elle, aurait du être affectée mais pour une raison étrange, ne semblait absolument pas gênée par ce phénomène qui mit le vampire au sol. Karno en fût étonné et sur l'instant, bien qu'il n'en montra rien, se posait la question. Intrigué, il préféra ranger ce détail dans un recoin de son esprit. Il aurait tout le temps d'y réfléchir par la suite.

Le serviteur de Raven, lui, était bien plus affecté par la pression et pour cause: Il était directement visé, tremblant de tout ses membres au point de ne plus pouvoir maintenir son apparence humaine. Ses traits de visage se déformèrent, formant des plis grotesques...et dieu sait qu'il hurlait alors qu'il vit le combattant lycan le fixer avec un regard plus intense. C'était comme une gigantesque oppression, une angoisse intérieure qui vous envahissait au point de réveiller en vous vos pires peurs, vos pires craintes. Corvos ressentait cela et il était impuissant, ce qui montrait que le lycan pouvait, si il le voulait, en finir rapidement avec lui......mais il ne fit point et aussitôt, son petit tour de magie cessa et sa pression disparut rapidement.
L'Ancillae, quant à lui, avait repris son visage humain et tentait de se rétablir sur ses deux jambes.
A la fois terrifié et épuisé par la démonstration du lycan, il comprit bien vite qu'il avait fait une erreur monumentale en sous-estimant les chasseurs.

"Comment.............toi.......TU N'EST QU'UNE BESTIOLE...........comment a tu......."
"Tu a raison. A ma grande fierté, je suis une bestiole"
"...........PUTAIN, MAIS T'EST QUI???"
"Ha oui, c'est vrai, je ne me suis pas encore présenté"

Le lycan s’avança d'un pas lent et puissant en direction du vampire en partie terrassée et d'une voix plus haineuse, il reprit alors la parole, serrant les poings sans le quitter de ce regard qui s'emplissait de minute en minute de haine à l'égard de la créature morte-vivante.

"Mon nom est Karno Alexander. On m'appelle aussi "La Bête en Armure". Peut-être que cela te parlera plus."

La légende de la bête en armure, un combattant loup-garou si puissant que les autres clans le craignaient. Ses ennemis apprenaient à le fuir et les autres, plus malins, lui avaient, en général, juré allégeance. Tout le monde connaissait la légende du plus puissant lycan de ce monde mais personne ne se doutait véritablement que celui qui accompagnait Deimos et sa bande était justement Karno  La révélation faite, Corvos comprit assez vite dans quel guêpier Cassandra l'avait envoyé. Ce n'était pas seulement une diversion....mais une punition visant à se débarrasser de lui. Au final, le loup-garou avait eu raison en faisant mention de son étonnement à retrouver le vampire sur sa route. L'Ancillae avait tout simplement été sacrifié pour les profits de sa maîtresse et allait payer de sa vie son incompétence, comme en attestait la fiole qui venait de s'écraser sur son visage, lancée d'une main de maître par le chasseur lycanthrope, provoquant chez le suceur de sang une vive douleur dont la chaleur brillante irradiait à présent sa tête et petit à petit, son corps entier, ce qui lui arracha un nouveau cri de douleur.

"Le combat n'en sera que plus équilibré. Il est à toi, Luna. Prends ses souvenirs, vois où sont vraiment les enfants...et tue le."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 172
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Ven 17 Juil - 1:51

.... Puis réapparut juste derrière moi pour m'attaquer en traître. Dommage pour lui, son attaque me révéla une autre de ses faiblesses, à savoir qu'il n'avait guère de force. Et à en juger par la suite, il était évident que ce n'était pas un combattant.

"Tu hurles mais tu ne mords pas beaucoup, petite catin."

Je ne répondis rien sur l'instant et tentais à nouveau de lui porter un coup, mais sans succès. C'est qu'il était rapide, le salopard ! Néanmoins, je ne mis pas longtemps à deviner sa tactique et après plusieurs tentatives, renonçais à l'attaquer pour me contenter de l'esquiver tant bien que mal, ce qui était loin d'être chose aisée.

" Tu es rapide ... pour éviter les attaques. Ce qui prouve que tu es un bien piètre combattant ... "

Une provocation qui fit son effet alors qu'il se ruait vers moi, fou de rage. L'imbécile ... Ayant retrouvé mes forces, je l'accueillis d'une salve d'éclairs qui l'envoya s'écraser au loin. Mais loin de l'arrêter, cela ne fit qu'accroître sa colère, et il prouva une fois de plus sa lâcheté en se téléportant derrière moi pour me rouer de coups. Je ne tardais pas à me retrouver à nouveau à terre, et ne put me protéger qu'en activant mon champ de force. Le vampire n'insista pas et se détourna de moi pour attaquer une autre proie, à savoir Karno, qui n'eut aucun mal à avoir le dessus, contrairement à moi. Plutôt humiliant, d'ailleurs ... Cela démontrait bien que j'étais bien plus inexpérimentée que je ne pensais. Ma rencontre avec le Chasseur n'était peut-être pas le fruit du hasard, car lui seul pouvait m'apporter l'expérience nécessaire pour continuer ma traque des sangsues. Et en parlant de sangsues, les enfants morts-vivants finirent par battre en retraite après que plusieurs d'entre eux se soient faits désintégrés suite aux effets d'une grenade à U.V. dégoupillée par le Lycan. Très utile, il faudra que je pense à me procurer un de ces engins ...
Peur, surprise et colère mêlées s'affichaient à présent sur le visage de Corvos alors qu'il réalisait dans quel bourbier il se retrouvait, seul face à quatre adversaires. S'ensuivit une courte discussion entre lui et Karno, où il lui révéla qui il était vraiment. La Bête en Armure ... j'observais Karno d'un autre oeil, consciente que cette appellation montrait qu'il n'était pas n'importe quel Lycan. En effet, Alma m'avait parlé de la Bête en Armure, que je prenais pour une légende. Du moins jusqu'à maintenant ...
Le loup-garou fit honneur à sa réputation en faisant plier Corvos et son armée grâce à une attaque qui me fit froid dans le dos. Selon ses mots, il venait d'utiliser son énergie spirituelle pour mettre à mal nos adversaires, et curieusement, je n'en fus pas affectée. Sans doute à cause de mon statut d'hybride. J'ignorais comment il s'y prenait pour contrôler cette énergie, aussi songeais-je à lui en poser la question, dès lors que nous aurions accompli notre mission. Car d'après les dires de Karno, ces enfants n'étaient pas ceux que nous cherchions et n'avaient servi que de leurre. Il m'incomba de savoir où ils se trouvaient en fouillant dans la mémoire de Corvos, et qui disait fouiller dans sa mémoire disait boire son sang.

Massacres, viols, enlèvements ... les souvenirs habituels des vampires ... Mais ceux-ci reflétaient une horreur que je n'avais encore jamais vu auparavant, et je n'eut aucun scrupule à lui ôter la vie en le décapitant. Puis je me retournais vers les membres de l'Agence en m'essuyant les lèvres, leur révélant ce que j'avais vu.

" Il y a un autre convoi, c'est là que se trouvent les gosses. Ils font route en direction de San Antonio. "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Mar 21 Juil - 2:03

Ainsi périt Corvos, fils de Cassandra Raven, dans un dernier râle d'agonie. Jamais il ne sera regretté....et jamais il ne sera pleuré, pas même par sa propre mère, qui ne voyait en lui qu'un stupide serviteur de plus...du moins, c'est ce qu'on aurait pu dire si un cri désespéré n'avait pas résonné, déchirant le silence de la nuit. Une vois féminine, emplie de colère, débordant de haine à l'égard du groupe de chasseurs. Pourtant, pas un ne fût effrayé par ce qu'ils entendirent.
Corvos, lui, venait de tomber en poussière, vidé de son précieux fluide vital, assassiné avec tant de facilité que lui-même ne comprit point ce qui venait de lui arriver. Pour le vampire, c'était comme faire face à une ombre de mort infertile, puissante et imposante. Karno Alexander était son nom mais ce ne fût pas ce puissant lycan qui prit sa vie. Non, la fin de son existence, il ne la devait pas seulement à ce loup-garou ni à cette hybride qui avait plantée ses crocs en lui. Cette défaite ou cette fin de vie, il la devait à sa propre vanité et c'est ce qui l'avait détruit. Bien sûr, il était conscient des risques qu'il courait mais il était le fils de Cassandra. Il était le prince de la Nation Vampire et en son for intérieur, la défaite restait un concept inacceptable. Pendant l'acte, il avait senti sa chair se convulser, voire, se contracter durant le processus et petit à petit, il avait senti ce fil de vie qui le quittait pour s'infiltrer dans les veines de la tueuse hybride. Il lui était pourtant arrivé de penser à une fin de vie probable, mais cela restait des hypothèses qu'il avait envisagé sans vraiment s'en inquiéter, au final. Durant tout ce moment où il ressentit la plus pure des terreurs sous la pression de la mâchoire de Luna, ses yeux croisèrent ceux du lycan et durant ce long moment, il ne pût détacher sa vision du visage de la bête en armure dont les traits étaient marqués par le sang, les coups et la douleur. Son regard était d'une dureté à glacer le sang, comme cela avait toujours été le cas.
Une erreur fatale alors que les yeux sans vie du nosferatu se posèrent une dernière fois sur le groupe de chasseurs jusqu'à se recouvrir petit à petit d'une étoffe de ténèbres, assombrissant sa vision pour l'éteindre à tout jamais...et dissiper ses restes qui se mirent à voler un peu partout sur la route et le desert au gré du vent.

Corvos Raven avait cessé d'exister et cette mort, il ne la devait qu'à lui-même.

Sa mort serait vengée comme en attestait le hurlement de Cassandra qui résonnait comme un funeste avertissement à l'égard des chasseurs de l'Agence et plus particulièrement à l'égard de Luna dont le nom avait été hurlé depuis les tréfonds de ce désert. Maintenant, la Reine des Vampires avait conscience de l'existence de la tueuse...et cela lui avait coûté son fils. Cela ne resterait pas impuni et Luna serait la première à payer pour ce meurtre. Elle était devenue, cette nuit, l'ennemie principale de la Nation Vampire.

Mais cela était une autre histoire.

Quant aux Chasseurs, ils se regardèrent, sans réelle surprise lorsque Luna révéla la supercherie des Morts-Vivants et leur véritable objectif: La ville portuaire de San Antonio, ville voisine d'Antonio Bay, reconstruite sur les cendres de bâtiments détruits par la jeune sanguimancienne. L'évocation d'un tel nom provoqua chez elle une réaction de colère qu'elle se garda bien de montrer. Trop de mauvais souvenirs, renvoyant à un passé fataliste dont elle ne voulait plus...et voilà qu'elle devait à nouveau replonger dans les griffes de son plus atroce cauchemar.

Mais avait-elle le choix? Le contester ne servirait à rien. Le fuir la ferait passer pour une lâche. A vrai dire, le choix, elle ne l'avait plus et elle était désormais forcée d'accompagner le groupe en silence, avec un début d'expression d'angoisse sur le visage, chose qui ne passa pas inaperçu aux yeux du lycan. Quant aux autres vampires, la plupart tremblaient maintenant de peur au fond de la remorque, sans que les autres ne leur accordent un regard, pensant certainement dans un ultime acte de foi, qu'ils seraient oubliés et laissés là.

Sur le moment, ils eurent raison......mais c'était jusqu'à ce que, donnant un ordre silencieux, le Lycan ordonna à l'Ange Déchu d'en finir.

Albrecht détestait tuer des créatures ayant l'apparence d'enfants. Oui, ils n'en avaient que la forme mais il ne pouvait s’empêcher de repenser à ce qu'ils avaient pu être autrefois. Il évita alors de les regarder, se contentant de lancer l'objet sphérique avec force d'un mouvement lobé dans la remorque. Les rayons de celle-ci eurent vite fait de détruire la meute enragée comme Corvos fût détruit.
Ce n'était point glorieux, ni plaisant, mais cela devait être fait. Il signa son acte d'un ultime mouvement de croix, murmurant en silence comme il avait souvent l'habitude de le faire lorsqu'il libérait des innocents. Comme pour d'autres, ils prierait pour ces pauvres victimes...et Cassandra aurait à répondre de ce nouveau crime.

-La pluie balaiera les cendres. Bon, on connait l'objectif des Vampires et vu qu'ils ont placés tous leurs effectifs ici en pensant nous détruire, il y'a fort à parier pour que l'escorte à San Antonio soit minime. Luna, tu montera avec moi dans le camion. Albrecht, libère la remorque."

"........Bien."

"Et merde, Lita, va réveiller le patron ou il va encore nous reprocher d'avoir manqué le bagarre."

"................"


La jeune femme s’exécuta, tournant doucement le dos au Lycan, qui semblait interrogatif la concernant. Il décida alors de l'apostropher une nouvelle fois.

"Hé.....Est ce que ça va?"

".............J'ai l'air d'aller bien?"

"Tu est vivante, que je sache."

"..................Va chier, Karno."


Le Loup-Garou avait les yeux écarquillés, surpris par la réponse de la sorcière. En temps normal, cela aurait fini par une engueulade comme il en arrivait souvent mais sur l'instant, le gigantesque guerrier loup se contenta de passer sa puissante patte derrière la tête, comme ennuyé par le comportement de la jeune femme. A vrai dire, il se doutait un peu de la raison de son comportement et il pouvait comprendre son ressenti mais personne n'avait le temps pour cela. Les gosses était une priorité. Peut-être qu'après, il prendrait le temps d'en discuter un peu avec elle....à moins que, comme toujours, cela ne se finisse par une séance de pleurs chez Docteur Freud Hellhammer.

"Luna, tu montes avec moi. Je vais avoir besoin de toi pour la suite. De plus, Cassandra t'a sérieusement dans le collimateur. Ainsi, on pourra causer, toi et moi. Cela m'évitera de subir l'ennui d'une conversation peu avenante avec Deimos."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   Mar 21 Juil - 14:59

***TOPIC TERMINE***

Récompense de participation

Deimos: 500 pierres
Luna: 500 pierres

Extermination de Corvos Raven

Luna: 4000 pierres.

Total:

Deimos: 500 pierres
Luna: 4500 pierres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fury Road (Deimos & Luna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fury Road (Deimos & Luna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KID ⊹ I'm gonna die historic on the fury road
» Sergueï Moltchaline - And we're gonna die historic on a fury road.
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: En dehors de la ville :: La route du désert-