Amy's Inferno - Page 2
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amy's Inferno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Mer 3 Fév - 21:15

Amélia avançait en mode automatique. Comme menée par une lueur lointaine. Évidemment elle avait eu raison. La miss n'était pas au bout de ses peines.
Alors, après avoir observé d'un air qui se voulait stoïque toutes ces statues qui sûrement étaient jadis des hommes et des femmes, qui durant leurs vies s'étaient fait avoir et qui maintenant le payaient au-delà de leur mort. Soupirant, la mi-démone continua son chemin aux côtés de Virgile qui ne tarda pas à lui communiquer la suite des événements. La miss se contenta de hocher de la tête préférant garder ses forces pour le combat qui semblait se rapprocher alors qu'il n'y avait encore personne à l'horizon.
C'était bien sûr sans compter sur une voix qui vint les interrompre dans leur avancée. Perdue Amélia regarda de tous les côtés jusqu'à apercevoir une ombre. Sans trop s'étonner, la miss resta aux côtés de Virgile et le regarda automatiquement comme cherchant un conseil. Mais quelque chose lui disait que c'était à elle de faire ce choix.
Ici tout était faussé, mais d'un autre côté la brunette se disait qu'elle serait bien hypocrite si elle ne laissait pas une chance à cette ombre damnée

"Ici je suis aussi considérée comme une traîtresse à mon rang. On m'a donné ma chance. Aussi maintenant que j'en ai l'occasion, je vais rendre la pareille."

Surtout qu'en y réfléchissant bien, que gagnerait cette damnée à mentir? A moins que celle-ci n'ait passé un marché avec Lucifer pour attirer les deux sauveteurs dans un piège. Voilà une possibilité à laquelle Amélia n'avait pas immédiatement penser. La brunette venait de s'obliger à rester doublement sur ses gardes alors que déjà il lui était difficile de garder les yeux ouverts...
L'avocate regarda à nouveau Virgile: avait-elle fait le bon choix ? Soudain elle annonça:

"Écoute si tu ne mens pas et si on arrive à sortir de là en vie, j'aurais la possibilité de te libérer de cet enfer.
.."

Amélia en avait le pouvoir et elle le savait . Très certainement qu'il serait limité et elle avait déjà deux personnes à sortir de là. Il ne lui fallait pas donner des promesses en l'air histoire de ne pas risquer d'être maudite à son tour ... Manquerait plus que ça. Pour le moment l'italienne ne voyait que ça comme garantie de survie et ne pas se voir trahie par une ombre!

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Jeu 25 Fév - 20:04

"Me libérer? Ton courage n'a d'égal que ta folie, jeune femme."

La voix de la damnée des glaces se tut mais son âme, sa présence irradiait encore doucement le couloir de la caverne des glaces. Un léger mouvement de son visage attira l'attention du poète et ce dernier se focalisa sur le visage de celle-ci alors qu'elle tentait d'ouvrir péniblement ses paupières, sans résultat. Ce fût ce même poète qui, dans un élan d'humanité et de compassion, qui l'aida à se débarrasser des légers cristaux de glace l’empêchant d'ouvrir les yeux. Il y'eut alors comme un léger bruit de cristal écrasé, les quelques morceaux retombant sur le sol de la caverne.....et enfin, pour la première fois depuis des siècles, la traîtresse pût rouvrir les yeux, laissant couler des larmes de ses paupières humides, gelant et refermant aussi rapidement ses yeux qu'elle les eut ouvert. Ainsi était sa punition, être plongée dans des ténèbres sans fin, pour avoir jadis autrefois trahi non pas seulement ses principes mais une peuplade entière dont les actions entraînèrent son extinction.

Elle n'était plus qu'une sans nom, une pécheresse dont les quelques fols espoirs semblaient lui être apporté par celle qu'elle reconnut alors comme la promise d'un être, qui, autrefois, fit trembler les fondations même de l'existence, transformant et modelant les mondes, usant du flux ténébreux de la terreur qu'il inspirait dans le coeur de tous.
Ses yeux étaient à nouveaux plongés dans les Ténèbres mais elle vit pour la première fois depuis des siècles de souffrance........elle vit cette femme, celle que tous recherchaient.

"Vers le centre profond......là où tout gravite. Il t'attendra mais prends garde à ceux qui le servent. Prends garde à ne point les outrager ou leur colère commune sera ta punition. Alors, peut-être aura tu une chance de le retrouver. Pars maintenant..........et n'oublie pas ta promesse."

La voix se tût pour toujours, cessant ses petits mouvement, ses plis du visage alors qu'elle parlait difficilement. Ainsi, cela était écrit. L'âme damnée ne serait jamais totalement libre, pas tant que Lucifer régnerait encore en partie sur le lac cocyte et le dernier cercle. Seule une défaite pourrait libérer ceux prisonniers ici........mais le méritaient ils tous? La rédemption leur serait elle accordée?

"Brutus, Judas et Cassius, les plus grands traîtres de tous les temps. De par leurs pêchés, ils sont condamnés à être éternellement dévorés dans les trois mâchoires de Lucifer....mais il n'est pas rare que ce dernier refuse de se salir les mains. Savais tu qu'il avait envoyé le père de Dante affronter ce dernier, autrefois, lorsqu'il partit à la recherche de Béatrice?"

Une seule route, un seul chemin. Il y'avait encore tant à parcourir, tant d'obstacles à franchir mais rien ni personne n’arrêterait cet improbable duo. Ils mirent encore plusieurs jours à atteindre la Giudecca, leur objectif ultime. Trois jours plus tard, ils atteignirent leur objectif, qui se profilait sous la forme d'une sortie vers le vide, mais dont l'unique accès était étrangement bouché par de gigantesques chaines de métal s'extirpant par dizaines des murs de la cavernes. Bien qu'elles ne bouchaient pas totalement l'accès, elles se révélaient une gêne qui entravait la progression des deux êtres.

"Etrange............je ne me rappelle pas de telles choses.......mais il y'a si longtemps que je ne suis pas revenu par ici."

___________________________________________________
Amélia, un choix t'est maintenant proposé: Décides tu de détruire ces chaines ou de passer entre les mailles? Ton choix aura un impact sur la suite des événements.


1) Détruire les chaines?
2)Passer entre les mailles?
3)Ne rien faire pour le moment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Lun 11 Avr - 14:50

N’importe qui, qui pouvait la voir en cet instant lui dirait d’arrête c’est insanité dès à présent. Et pourtant… Notre démone avançait les bras bringbalants à demi-consciente, continuant sa quête de femme aimante. Accompagnée d’un guide qui plus ils avançaient, moins il donnait son avis, comme si cet endroit l’avait plongé dans un mutisme des plus dérangeants.
Voilà qu’une âme en détresse vint leur prêter main forte, Amélia l’observait sans trop savoir si elle pouvait lui faire confiance ou non, et n’était même pas sûre que la promesse que la miss venait de lui faire, allait pouvoir être tenue. Rien de ce que l’hybride disait était calculé ou suffisamment réfléchi, c’était comme si dernièrement on l’avait mise en automatique.

Alors que son interlocutrice venait de la mettre en garde quant à ce qu’elle rencontrerait sur son chemin à partir de cet instant la demoiselle eût une pensée pour ses filles. L’impression était qu’elle ne les avait pas vues depuis des mois. Plus le temps passait, plus celui-ci devenait insaisissable. Ne désirant pas elle-même devenir une âme piégée par les Enfers il lui fallait réfléchir. Voilà que des chaînes barraient sa route.

« Tu dis que tu ne les a jamais vues ?! »

Voilà qui était de très mauvais augures. Malheureusement leur guide temporaire ne resta pas plus longtemps se contentant simplement de leur souhaiter bonne chance. Amélia avait évidemment ressenti et vu sa souffrance. Celle-ci semblait condamnée aux Ténébres. Qu’avait-elle fait ? Ce n’était pas important pour l’instant. Soupirant, Amy regarda Virgile sachant pertinemment que la décision finale lui reviendrait. Se basant sur son instinct la miss déclara

« Je ne préfère rien toucher. On ne sait pas à quoi elles sont liées. Il vaut mieux passer par-dessus. Et s’il s’avère qu’une créature les garde, il suffira de la combattre… Qu’en penses-tu ? »

C’était une question en l’air plus qu’autre chose, son guide infernal semblait être aussi fatigué qu’elle et pas très enclin à une réflexion. Pourtant il ajouta tout de même quelques noms sur les damnés qui étaient ici. Non, tous ne méritaient pas la libération de par leur histoire. Cette pensée gêna la demoiselle- n’était-elle pas un peu en train de jouer à Dieu. Comment pouvait-elle si simplement décider de qui méritait une deuxième chance ou non ?

« JE ne le savais pas. Pour être sincère, je veux en finir au plus vite, et pourtant on ne peut pas prendre de raccourci… Ici tout est susceptible d’être un piège visant à nous ralentir encore plus… Je ne sais pas quoi faire. »

Encore une fois, il faudrait que la brune prenne sur elle et espère qu’elle ne s’était pas trompée.

« Tout ce que j’espère, c’est qu’elles ne sont pas liées à Deimos. Nous ne pourront peut-être pas revenir en arrière… »


_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Ven 29 Avr - 17:09

"J'en doute....."

Les chaines, aux maillons puissants et nombreux, semblaient à la fois traverser les murs mais aussi les ténèbres présentes dans les cavernes de glace du lac. La jeune femme avait fait le choix de ne rien toucher et de progresser un peu plus lentement, suivie de près par son guide.

"...et connaissant le maître de ces lieux, des chaines seraient une bien trop maigre punition à l'égard de ton mari."

Quant à la possibilité d'une créature, c'était peu envisageable. La plupart des troupes du grand démon ne s'aventuraient jamais aussi bas. Celles ayant le malheur d'oser une telle aventure finissaient, comme la plupart des âmes damnés autour d'eux, gélés à jamais, avec ce regard d'incompréhension perdu dans le vide. Peu importe qui était ici, peu importe les habitants de ce royaume car le "Dieu" de ce royaume n'avait pas la moindre once de pitié dans son coeur noir.

"Les troupes de Lucifer ne viennent pas jusqu'à ici. Ceux ayant tenté une telle folie finissent souvent comme ces êtres, autour de nous."

Peut-être n'était ce au final, pas le froid mordant et engourdissant qui faisait trembler la sombre mariée mais les nombreuses présences inanimés, inconscientes et perdues du cercle des traîtres. Mais avaient ils droit à la rédemption? Pouvait elle se permettre, comme des jours avant, de libérer ces âmes, bien plus dangereuses que celles en peine?
Une question qu'il ne fallait mieux pas se poser.

"Au bout de ce couloir t'attends ta dernière épreuve, l'ennemi ultime. C'est donc seule que tu devras arpenter le peu de chemin qu'il te reste. "

Cette fois-ci, le vieux guide cessa sa progression, conscient que son avancée provoquerait sa perte si il tentait d'approcher un peu trop près de la tanière du grand démon. En tant qu'esprit, difficile de dire ce qu'il ressentait ou ce qu'il pouvait penser à ce moment précis mais la jeune femme avait pu au moins constater la fidélité et la confiance qui avait régné entre eux deux durant ce long périple dans ce lieu éloigné de la création.

"Prends garde à ses mots, Amélia car le Seigneur des Ténèbres est fin manipulateur. Par tous les moyens, il tentera de berner ton esprit et d'y insinuer la confusion. Lorsque tu l'affronteras, le doute ne devra point habiter ton cœur. Tu devras frapper vite, fort et sans le moindre questionnement. Tu es bien plus que tu ne le crois, bien plus que ce l'on a souhaité te dire. Il ne voudra jamais l'avouer mais Lucifer vous craint, autant que les Anges vous craignent."

La forme fantomatique du vieux poète commençait finalement à disparaître, comme se fondant dans l'air froid et mordant du 9ème cercle. Petit à petit, il ne resta plus rien de lui, excepté cette dernière réponse de sa part.

"Mais sache qu'avant tout, tu devras affronter ton péché le plus sombre. Alors, seulement, tu pourras prétendre récupérer ton mari. Coliostro comptait sur vous.......Ne le décevez pas. Bonne chance, Amélia."

Devant la jeune femme, au bout du couloir, se trouvait la dernière grande plaine gelée avec, au bout, le Lac Cocyte, l'ultime arène où enfin, elle allait pouvoir faire face à celui à qui elle devait son malheur depuis si longtemps.

_________________________________

Des heures durant, engourdie, victime du froid, la jeune femme marchait vaillamment, lentement, sentant parfois de puissantes bourrasques tenter de la repousser, comme si ils étaient le fait des battements d'ailes du Seigneur des Enfers.
Elle avait prouvée sa valeur durant son voyage, fait face aux pires abominations et maintenant que ses pas l'avaient amenée jusqu'à sa destination finale, voilà que son regard pouvait se poser sur l'objectif ultime, l'immonde bête à trois têtes, gardien des malebolges, destructeurs des Cieux et maitre des Abysses Infernaux.

Un figure gigantesque, perdu en partie dans les glaces sombre, toisait l'arrivante, qui, du point de vue du colosse, semblait si insignifiante. Peut-être fallait il y' voir une certaine connotation voulue.
Un bruit de cliquetis lointain semblait déchirer les hurlements intenses et lointains des damnés, comme si l'éveil de leur maitre semblait les pousser à la terreur pure, leur ôtant par la même l'envie de pousser le moindre hurlement. Un craquement sinistre provenant du sol de glace acheva la certitude de la jeune femme quant au fait que celui qu'elle avait autrefois servi........venait de poser les yeux sur elle.

"Bienvenue, ô Amélia!!"

Le triple visage" grotesque du monstre se mouveait maintenant, posant avec force et détermination son regard inhumain sur la nouvelle arrivante.

"Bienvenue dans ta dernière demeure, mon enfant: Le Cercle des Traitres. Es tu enfin venue rejoindre ton créateur?"

____________________________________________
Nouvelle entrée dans le Librius Ex Bestialis



Lucifer
The Dark Lord




Alignement: Mauvais
Type de créature: Ange Déchu / Démon & Seigneur des Enfers
Points forts: Inconnus
Points faibles: Inconnus
Origine: Edenia / Pandemonium

INFORMATIONS INDISPONIBLES!!!!!

      Avatar 200*600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Mer 4 Mai - 11:18

Amélia ne s’attendait pas à se retrouver seule à Lucifer. Quoiqu’en fin de compte, ce n’était pas si étonnant que ça. Virgile venait de lui dire au revoir, il n’aurait pas la force de continuer, ou s’il l’aurait eu, cet endroit aurait forcément été sa dernière demeure comme ça avait été le cas pour tant d’autres. Son guide lui prodigua quelques derniers conseils.
« Fais attention à toi. Merci pour tout. »

L’hybride faisait tout son possible pour retenir. Pour garder la tête haute malgré la fatigue qui s’abattait sur son corps. Elle en avait vomit. La jeune femme n’avait pas mangé ces derniers jours. Seules les potions revigorantes étaient la raison de son salut. Il lui en restait deux. La jeune femme l’avait gardé pour la dernière minute, histoire d’être en possession de toutes ses forces pour affronter le démon ultime.

Amélia s’imaginait avec peine comment ça allait se passer exactement. La jeune femme ne se faisait pas d’illusions, malgré toute la force et la puissance dont elle était dotée, elle n’allait tout de même pas pouvoir détruire Lucifer si ? Ca lui semblait impossible. Un démon de haut rang allait de toute façon pouvoir prendre sa place. Ce serait une bonne façon de tourner la page. Un Roi des Enfers qui ne la connaîtrai pas, qui ne connaîtrai pas non plus Deimos et qui les laisseraient tranquilles. Mais était-ce seulement possible ? Le Seigneur de la Guerre était connu de tous et il était très craint.

Alors que la demoiselle approchait enfin du lieu tant attendu, les dernières paroles de Virgile. Manipulateur ? Ca ne l’étonnait guère. Tremblante Amélia finit par boire sa potion qui lui redonnerait un peu de vigueur pour ce dernier combat. Ca y est, la miss était entrée. Son état était déplorable, mais la force, la conviction et son désir de réussite était plus forts que la fatigue.

La voix de Lucifer venait de résonner. Peut-être pour n’importe qui d’autre, ce serait l’effet d’un coup de froid dans le dos. N’importe qui d’autre se dirait que c’était une folie d’être en ces lieux. Ce n’était plus important, Amélia était prête à tout. A la question de celui qui avait été la cause de tant de tourments elle sourit et annonça d’une voix forte

« Je suis venue libérer Deimos, Coliostro et la jeune femme qui m’a aidée tantôt. »

Pourquoi lui annoncer ça ? Parce qu’elle était prête à tout pour réussir sa quête salvatrice, et ce n’était certainement pas ce monstre à trois visages qui allait l’en empêcher

« Aujourd’hui c’est vous qui allez perdre. Qui allez payer pour tout ce que vous m’avez fait ainsi qu’à ma famille. »

L’état général faisait qu’Amélia ne ressentait absolument plus rien. Le froid ou la chaleur, la fatigue ou une once de regain d’énergie. Le ressenti n’avait plus sa place. Comme l’avait si bien dit Virgile, il ne fallait pas lui laisser le temps de jouer avec son esprit. Dernière demeure ? Elle n’allait pas se laisser avoir aussi facilement. Non, ça serait trop dommage… Elle était venue ici pour une mission, et ne repartirai pas avant de l’avoir accomplie.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Jeu 5 Mai - 2:02

La réponse du Seigneur des Ténèbres ne se fit point attendre et vint, non pas sous la forme d'une parole, ou d'une phrase mais sous celle d'une onomatopée aussi naturelle que démoniaque, éclatant d'un rire moqueur à l'encontre de la jeune femme. Bien que peu disposé à pouvoir se déplacer, le corps du monstrueux démon sembla, pendant un instant, faire trembler le sol de glace et un étrange tintement métallique pût se faire discrètement entendre.

"Payer? Misérable présomptueuse. Tant de vanité, tant de fierté chez toi, pauvre arrogante. J'aurai pu te tuer dès ton arrivée en Enfer. Alors apprends à contenir tes vaines menaces. L'ignorance ne sied point à ta stature. Si tu t'est montrée impressionnante en arrivant jusqu'à moi, tu n'a toutefois affronté qu'une fraction de la fureur des Enfers, alors ne laisse pas ta victoire sur Minos te monter à la tête."

Le sourire sadique de la créature à corne ne le quittait plus depuis l'instant même où sa servante s'était présenté à lui. Cette petite imbécile, une moins que rien engendré à la fois dans les flammes des Enfers et la Chair de l'humanité, ce rebut qui ne méritait point la moindre considération du maître de ces lieux.

"Tu ne sais même pas contre quoi tu combats, Amélia. Tu ne sais même pas pourquoi. Le pire est que j'avais placé tant d’espérance en des soldats comme toi ou Deimos. Des machines comme vous, des êtres au cœur aussi noir sont d'une rareté sans précédant. Vous auriez pu être l'élite des Enfers et au lieu de cela, vous avez préféré vous vendre, tenter de m'échapper en vous confortant dans un sentiment si trivial que je ne pouvais plus rien contre vous."

Une vérité déstabilisante, bien pire encore qu'un mensonge. Lucifer tentait de trouver la faille pour mettre l'esprit de la jeune femme à genou, et quoi de mieux que de lui rappeler ce qu'elle était, ce qu'elle aurait pu être....et détruire cette illusion qu'elle s'était évertuée à bâtir durant tant d'années.

"Mais tu m'es finalement revenue......peu importe la raison car tu es aujourd'hui ici, dans mon Royaume. Et comme Judas, Brutus et de nombreux autres, je vous offrirai un douleur aussi exquise qu'insupportable avant de consommer ce qui restera de vos âmes. MAINTENANT, APPROCHE, ET MONTRE MOI A QUEL POINT TU EST SI SURE DE TOI!!!!"

Aussi rapidement qu'il célèbra le retour de sa servante en se moquant éperdument d'elle, il la provoqua au combat, excité à l'envie de voir ce que valait aujourd'hui celle qu'on surnommait la Sombre Mariée, l'héritière du Seigneur Guerrier de sang, sa propre création. Oh oui, il y'avait si longtemps qu'il n'avait pas eu un bon combat que depuis sa chute du paradis. Bien que paralysé par les chaines de Giudecca et l'immense lac de glace, le monstrueux seigneur infernal pouvait encore faire appel à une sorcellerie aussi impie que destructrice. Le combat pouvait maintenant commencer alors qu'une première salve de boules de feux partirent en direction de la jeune combattante.

"TU SOUFFRIRA COMME IL M'A FAIT SOUFFRIR. ENSUITE, TU REJOINDRAS CE TRAITRE DE DEIMOS!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Mer 18 Mai - 11:46

Amélia allait tout faire pour contrer cette sensation épuisante de fatigue. Oui ça paraît étrange formulé comme ça, mais c’est épuisant de sentir son corps vidé d’énergie et de ne pouvoir rien faire contre ça. L’hybride n’aimait pas se sentir comme ça et malgré les images dans sa tête en mode *secoue-toi si tu veux rester en vie* n’y faisait absolument rien. Son esprit aussi commençait à marcher sur les réserves de batterie, seule sa volonté d’en finir et de revenir dans le vrai monde semblait inébranlable.

C’était très certainement la dernière chose à laquelle elle pouvait se raccrocher coûte que coûte pour ne rien lâcher, pour que son voyage en ce bas-monde ne se solde pas par un cuisant échec. De toute façon, c’était impensable. Elle n’avait pas le droit. Trop de monde comptait sur elle. Qu’ils soient morts ou vivant. La miss ne pouvait pas non plus se permettre de penser ainsi. Dieu sait que les pensées ont très souvent une manie d’agir sur les actions et très souvent de la mauvaise manière.
Aussi, comme si ça allait aider à quoi que ce soit, Amy secoua la tête comme pour se débarrasser de pensées inutiles qui ne servaient qu’à aspirer de l’énergie qui manquait déjà tant.

L’avocate laissait Lucifer parler en le regardant, ses paroles étaient vaines, et n’auraient absolument aucune incidence. C’était une règle qu’Amélia s’était faite et qui plus est Virgile l’avait aussi avertie à ce sujet là. Aussi la miss ne répondit rien alors que son interlocuteur semblait se faire un malin plaisir à se moquer de son ignorance

Il la provoquait, et Amélia ne faisait que sourire pour lui rendre la pareille. Comme si elle n’avait déjà pas assez souffert durant tout ce temps qu’il lui avait fallu pour se rendre jusqu’à lui. Ne pas laisser tout ce qu’elle avait traversé lui monter à la tête ? Mais c’était bien cette adrénaline qui lui permettait encore de rester en vie et de ne pas devenir justement l’une de ces âmes perdues qu’elle risquait de devenir si elle échouait.

Savait-il seulement dans quoi il s’embarquait ? Et elle le savait-elle ? Pendant l’espace d’un instant, c’était comme si Amélia était devenue spectatrice de sa propre déchéance. Quelle folie l’avait amenée ici ? L’amour ? La colère ? Le désir ? Un mélange de tout ? Qui l’avait amenée à abandonner ses enfants au soin des membres de l’Agence pour ramener leur père ? Quoi ? L’élite des Enfers ? On l’avait surnommée la Sombre Mariée… Ca lui convenait plutôt bien. L’heure n’était plus du tout à l’analyse…

A peine Lucifer eût-il levé la main qu’Amélia utilisa son pouvoir, ou plutôt celui de son conjoint. Le Hellblast. Amy partait du principe qu’il fallait utiliser ce qu’il y avait de plus puissant en elle, couplé avec les crânes explosif. Il fallait l’affaiblir sinon l’assommer. Etait-il vraiment possible de détruire le roi des Enfers ? La jeune maman en doutait. Mais il était forcément possible de l’affaiblir et allait se concentrer sur ça. Tout en utilisant son pouvoir sur celui qui l’attaqua à coup de boule de feu que la miss réussit à esquiver elle souffla d’une voix qui n’était plus vraiment la sienne :

« Rends-moi mon mari et Coliostro. »

Elle allait le répéter autant de fois que nécessaire s’il le fallait. Son seul but : sortir d’ici accompagnée par son mari et le père de celui-ci. Montrer à quel point elle était sûre ? Il allait en baver. Peut-être était-elle trop sûre d’elle et que ça allait lui coûter la vie. Mais à ce moment, ça n’avait plus d’importance.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Mar 26 Juil - 18:13

"Coliostro? Pauvre imbécile........Si puissante et pourtant, si ingénue....."

Le bruit des puissantes chaines du destin cliquetaient à travers les nombreuses galeries de glace, à peine couverte par le grognement à peine surpris du puissant seigneur des ténèbres. Dans son regard dansait comme jamais les flammes de son royaume, avec une détermination et une haine aussi ancienne que le monde à l'égard de la jeune femme.

"Bien des noms m'ont été donné.....Bien des termes pour me définir, moi qui suis aussi ancien que le monde. Fourbe, menteur, vaniteux, manipulateur. Je pourrais te mentir à cet instant, mais la vérité est si plaisante à ce moment précis qu'elle dépasse de loin tous les mensonges que je pourrais inventer pour te leurrer."

Autour de la jeune femme commençaient à se masser d'incroyables et inquiétantes créatures dont les chairs semblaient glisser et se mélanger les unes aux autres. Tentacules, pattes, myriades d'yeux, grognements de défi, rires sardoniques, ils convergeaient tous vers la tanière de leur maître, attendant un seul ordre pour mettre en pièce celle qui avait osé porter la main sur le puissant dirigeant de ce royaume.
Parmi eux œuvraient les saigneurs, les masticateurs d'âmes, les écorcheurs des neufs sphères, aussi immondes et purulents que les rois gueux et la noblesse cornue jusqu'aux rimailleurs sur leur esquif de chair.

"Regarde les, mon enfant. L'imperfection même..........mais assez puissants et nombreux pour t'arracher tes chairs, boire la moelle de tes os, lacérer ta peau. Ils pourraient te frapper, te broyer jusqu'à ce qu'il ne reste rien de toi.......et je pourrai en faire tout autant."

Lucifer marqua un long silence, son imposante triple tête observant avec dédain la jeune femme mais avec plus de crédulité ses entraves. Il était impossible de dire à quoi ses pensées étaient occupées à ce moment précis mais peut-être la jeune femme avait-elle une idée sur la question. Un nouveau geste du bras entravé du grand démon fût le prélude à un nouveau discours à l'égard de celle dont il avait autorisé l'existence.

"Sans l'intelligence dont il m'a autrefois nourri, je serai sans doute dans ton monde, à être l'objet de curiosité des tiens, tel un martyr entravé, dénaturé, SUPPLICIE même.........dans une foule bigarré et impressionnable. Pourtant, crois le, j'ai beaucoup fait pour ceux que vous prétendez protéger.....et pas toujours.......dans mon intérêt, vois tu."

Un nouveau silence se présenta aux deux êtres. Amélia était prête à aller très loin. Sa détermination avait affolé bien des entités, terrorisés bien des engeances, angoissé bien des abominations mais pas ceux qui l'entouraient et n'attendaient qu'un signal pour fondre sur leur proie.

"Tu me crois cruel, n'est ce pas. Tu penses qu'un monstre comme moi est responsable de tout cela, de ce qui nous entoure, rampe et vit dans ce royaume? Tu penses que si le mal rôde à Santa Carla, c'est que j'en suis responsable? Pauvre petite naïve. Le mensonge et la cruauté viennent à tous mais plus facilement à certains, oui, bien que nous ayons tous notre part, notre croix à porter........même eux, la-haut. Comprends tu ce que je suis en train de te dire?"

La puissante main droite, crochue et écorchée du démon pointa, avec un regard sarcastique, son index vers le plafond. Un geste anodin mais qui semblait vouloir dire beaucoup de choses à cet instant.

"Nous sommes tous des monstres mais certains s'ignorent, petite fille. Certains comme toi, qui refusent d'accepter leur vraie nature. La mal est plus qu'un mot, Amélia. Il est comme du fumier dont nous parlons sans cesse. Il est aussi nôtre, bien que nous préférons toujours parler de celui des autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Mar 16 Aoû - 16:51

Très désolée du retard j'ai été malade et faible et donc pas trop inspirée ni motivée pour le rp

***

Amélia écoutait en silence ce que Lucifer avait à lui dire. Comme si ça l'intéressait, comme si c'était important. Peut-être que d'ailleurs ça l'était, car selon ce qu'il allait dire ça allait forcément impacté sur son futur et sur la possibilité pour elle de se barrer de cet endroit au plus vite avec Deimos.
Sauf qu'avant de pouvoir ne serait-ce que rêver de cette issue favorable, il lui fallait livrer un combat. Le combat de sa vie en fait. Déjà l'hybride pouvait voir des créatures qui approchaient dangereusement d'elle tandis que Lucifer continuait son baratin.
Roulant des yeux elle haussa un sourcil. Croyait-il vraiment lui faire peur comme ça?

"Je comprends que vous êtes en train de m'embobiner. Tout ça ne m'intéresse pas. Tout ce que je veux c'est récupérer Coliostro et mon mari et vous ne m'empêcherez pas."


Il était temps de montrer à ce je-sais-tout toute la puissance dont elle était investie, tandis que Lucifer lui disait qu'elle refusait sa vraie nature, elle rit à gorge déployée:

"Oh ne vous inquiétez pas. Je sais exactement qui je suis. Je suis la femme de Deimos."

Et avec un sourire bien malicieux, Amélia se décida à se servir des crânes explosifs pour se débarrasser des créatures qui commençaient à être beaucoup trop proche d'elle. Puis en regardant à nouveau Lucifer elle déclara alors

"Rendez-moi ceux que vous m'avez prit, ou sinon vous n'aurez plus personne ici"

Amélia commençait sincèrement à perdre patience. Que cherchait-il à la fin? A la mener à retourner sa veste pour ainsi dire? A la reprendre en Enfer? A l'emprisonner? Il n'y arriverait pas aussi facilement. Un nouveau sourire s'afficha sur ses lèvres

"Vos discours sont bien beaux, mais ils ne serviront à rien. Je ne vous laisserai pas gagner, on reprendra Santa Carla aux mains de toutes ces créatures. avec l'Agence on a nos chance, et ce n'est pas vous qui allez nous en empêcher. Je n'ai pas peur. Je n'ai plus peur. Je combattrai toutes les créatures que vous m'enverrez s'il le faut. Jusqu'à ce que j'obtienne ce que je veux."

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Amy's Inferno   Lun 17 Oct - 20:29

"Pauvre idiote. Tu es plus stupide que tu ne le laisses paraître. Ne comprends donc tu pas que je ne détiens pas Coliostro? Quant à ton mari.............je suis disposé à te le rendre."

La bête cornue garda un long silence et seule sa respiration rauque, toujours en rythme, fût la seule réponse aux oreilles de la jeune femme. Peut-être cette dernière pensait avoir mal entendu ce que le Sombre Seigneur venait de lui affirmer mais celui-ci allait réitérer ce qu'il avait affirmé, il y'a un instant.

"Deimos est venu de lui-même à moi. Je n'ai pas eu besoin de le chercher bien longtemps dans les profondeurs de ce monde. Il a lui-même proposé de reposer à jamais à mes cotés, au sein même du Lac. Et à ma grande surprise, celui-ci ne m'avait aucunement préparé un tour à sa manière. Je reconnais que cela est intriguant. Alors dis moi, Amélia...........est ce vraiment ce que tu veux? Souhaites tu récupérer un mari qui était prêt à t'abandonner, toi, tes amis et de nombreux autres?"

Une autre mise au défi? Un autre mensonge? Comme l'avait dit le Seigneur des Ténèbres, la vérité pouvait parfois être un poison plus jouissif à distiller dans le cœur et l'esprit de ses ennemis. Pourquoi alors jouer la carte de la difficulté alors qu'il pouvait si aisément provoquer sa destruction avec une idée plus amusante encore?

"Ma propre curiosité me pousserai même à voir à quel point vous serez vous-même l'origine de votre propre perte. Votre propre déni, votre refus de la réalité n'est qu'une barrière éphémère dont la structure ne repose que sur quelques pensées déjà bien fissurée par le doute. Une fois cette fragile barrière effondrée, je peux te promettre, Amélia.......que vous me reviendrez aussi facilement que vous m'avez autrefois échappé......et sans que je n'influe sur votre libre arbitre."

Un nouveau silence s'était abattu sur la zone. Sans quitter la jeune femme des yeux, le monstre infernal continuait de projeter sa respiration, cette fois-ci un peu plus irrégulière, comme troublée par un sentiment que le Diable semblait vouloir à peine cacher.

"Votre "famille", reposant sur une structure que vous vous êtes vous-même forgé, s'effondrera. Alors, vous comprendrez.......ce qu'est la souffrance. Vous comprendrez la vérité aussi bien qu'elle a frappé mon propre coeur il y'a des siècles."

Durant cet instant, toute trace d'agressivité et de défi avait disparu dans le ton de la créature infernale. Il était impossible de dire distinctement ce dont il pouvait maintenant s'agir mais il semblait s'en dégager quelque chose de véritablement inhabituel pour un être tel que lui. Quiconque aurait voulu se risquer à une hypothèse saugrenue, aurait avancé que de la tristesse avait temporairement tentée de se faire présente.

"Reprends-le avec toi, apprends, vois et plie face à l’inéluctabilité de ta propre destinée comme cela fût mon cas, mon enfant. Grandis, apprends et peut-être apprendrai-je à vous pardonner pour mieux vous reprendre en mon sein. Mais avant, laisse moi te faire un don."

Autour d'Amélia pulsait maintenant une étrange lumière noire dont les éons, bien que faibles, pulsaient et dansaient à la fois sur les galeries tout en épousant progressivement les formes de la jeune hybride. Quant au Seigneur des Ténèbres, il se laissa aller à une flopée de mots dans une langue qui ne semblait être connue que de lui. Avec force et conviction, ses mots gagnèrent en intensité.....et le corps de la jeune femme fût balayée d'une aura rouge, qui disparut très rapidement. Cela avait duré une seule minute, qui lui avait parue extrêmement longue, à n'en pas douter.

"Peut-être ai-je préjugé de la puissance de mes créations. C'est une erreur que je ferais pas deux fois. Mais pour récompenser ton courage aussi insensé qu'imprévu, je t'ai fait un cadeau. N'espère pas que je te ferais cette faveur une seconde fois car à notre prochaine rencontre, si tu t'évertues à nier ce que tu es, nous redeviendrons définitivement ennemis......et je n'aurais aucun regrets à effacer votre existence, toi et ton mari."

___________________________________________

Amélia, Lucifer te fait don d'une partie de sa puissance pour une raison inconnue. Une fois de retour sur Neredia, tu perdras ta force en Enfer mais l'ensemble de tes capacités atteindront le niveau 18 et tu aura aussi le choix d'un pouvoir qui, toutefois, restera bloqué au niveau 0 tant que ton niveau de chasse n'aura pas dépassé 20.

Tu peux dorénavant repartir, avec en ta possession, l'âme de Deimos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Amy's Inferno   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amy's Inferno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le monde à ses défauts, pas moi ! ✟ « Dante's Inferno » {OK}
» [5ème Tournoi - 1er Tour] Hypnos vs Inferno
» [Combat GS] Aldébaran vs Inferno
» [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal
» 1.0.8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: L'Enfer :: Les Cercles Infernaux-