Une soirée mouvementée.
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une soirée mouvementée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Une soirée mouvementée.   Sam 30 Jan - 23:21

Amélia avait donc fait ce qu'elle avait dit à Deimos. Rendez-vous chez le Gynéco, quelques jours étaient déjà passés et sa grossesse était bien confirmée, et apparemment ce genre de nouvelles circulaient vite, mais jamais la mi-démone n'aurait cru qu'elles iraient aussi vite. Les Chats avaient décidé de l'accompagner, et la miss n'avait rien pu faire, ils étaient très têtus. Que craignaient-ils à la fin. L'avocate les connaissait tellement bien, qu'elle les reconnaissait à première vu

"Ninou, Archie, Dallas et Jim... J'étais sure que vous me suivriez..."

En même temps ces quatre chats ne la quittaient jamais des yeux ni d'une semelle, et d'habitude il y avait aussi Anis et Iris, elles ne tarderaient surement pas à rappliquer. Quelque part la miss était aussi presque sure que c'était Deimos qui leur avait ordonne de veiller sur elle, après la fac, après le boulot, durant ses promenades... Enfin tous les moments où elle n'était pas avec son guerrier protecteur. En fait ça l'exaspérait autant que ça la rassurait. Mais bon la demoiselle ne pouvait pas lui en vouloir, Santa Carla n'était pas vraiment un endroit paradisiaque loin de là.
La miss décida alors de passer par le parc, elle avait besoin de s'aérer, la miss savait bien que Deimos voulait la voir plus souvent à la maison, mais elle refusait de se laisser enfermer pour la simple et bonne raison qu'elle était enceinte... AH ça non, elle ne se laisserait pas faire, mais c'était sans compter les événements qui arrivèrent par la suite.
Des vampires l'encerclèrent alors qu'elle était sur l'un des chemins du parc, Amy fit les yeux ronds, heureusement la demoiselle savait se défendre, mais il ne fallait pas oublier que désormais il fallait qu'elle fasse attention, elle en mit deux trois à terre, et les chats aussi défendirent leur maîtresse, mais apparemment ils s'étaient donné le mot et les chats ne firent pas le poids bien longtemps


"LAISSEZ LES TRANQUILLES!!"


L'un des vampires la saisi, mais Amy ne se laisserait pas faire, la futur maman créa un clone et se mit à tabasser les vampires coupables de sa colère et des blessures des chats. Mais ils étaient au moins une dizaine maintenant, et deux firent en sorte que la demoiselle perde conscience et l'enlevèrent laissant les chats dans un piteux état. Les Chats sans perdre une minute partirent prévenir le démon félin. Amy quant à elle, quand elle reprit conscience, remarqua qu'elle était dans une grotte. Perdu la miss ne souffla mot... Mais se posa tout de même des questions. Où, quand, pourquoi.... Un rire se fit entendre

"HAHAHA! Tu croyais qu'on savait rien hein! Stupide enfant! Ta grossesse était annoncée depuis des lunes..."


AMy se tourna vers la voix, et fit les yeux ronds en réalisant que c'était Cassandra. La demoiselle était prise au piège, aucun de ses pouvoirs ne lui permettrait vraiment de venir à bout de tous les vampires présejnt dans cette pièce, pas seule en tout cas

"Qu'est-ce que tu me veux?"


Cassandra à cette question hocha la tête de droite à gauche et ria à nouveau ce qui eut le don d'exaspérer la belle, mais la reine ne se fit pas prier


"TOn enfant, il est hors de question qu'on laisse vivre une créature aussi puissante que ton enfant... Ou devrais-je dire... tes enfants..."

Amélia la regarda comme sur une tarée, ne comprenant absolument pas de quoi la miss parlait, puis la reine vampire encore prise d'un fou rire déclara

"TU es vraiment encore plus naïve que je croyais, ton docteur là... ne sait rien.... Tu ne vas pas avoir un enfant, mais deux, seulement, la destinée fera que le deuxième sera mort-né... Pas de chance, et puis tu connaitras pas non plus celle qui survivra vu qu'on s'en occupera.... MOUHHAHAHAHHA, allez, mettez la dans sa cage"


Amy avait beau se débattre mais sous la menace de la morsure et de faire du mal à son bébé et le choc de la révélation, la demoiselle ne pouvait vraiment rien faire, du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Dim 31 Jan - 0:15

QUELQUES MINUTES PLUS TARD.....

L'erreur à ne jamais faire dans cette putain de ville, c'est de s'attaquer à Deimos. Ca, c'est l'erreur tactique. L'erreur mortelle, c'est de s'attaquer à sa femme, car là, ce genre d'événement avait tendance à pousser la colère du démon à son paroxysme
En fait, il était déjà assez tard, et Amy aurait déjà du rentrer prendre un peu de repos. Assis sur une chaise, dans le salon de leur maison en commun, Deimos commencait sérieusement à s'inquieter. Normalement, elle ne mettais pas aussi longtemps à rentrer, et là....une heure de retard...Et les chats qui ne revenaient pas non plus...En cas de coup dur, pourtant, ils se devaient de prevenir mais là, rien du tout...Peut-être avait elle rencontrée quelqu'un???
Le démon félin n'était pas loin de la vérité...en fait, il la devinait presque, et la véritable réponse se fit entendre par une série de miaulement plaintifs.

Levant alors la tête vers la porte d'entrée, et plus précisement la chatière, il put voir plusieurs chats entrer, en clopinant, blessés et en sang. Inutile de dire que son sang ne fît qu'un tour et qu'il se jeta à leur pieds pour les examiner, visiblement traumatisé par ce qu'il voyait, sentant presque les larmes lui monter aux yeux...Un démon peut il pleurer??? Possible, selon certains.


"OH MERDE...MERDE....Qui vous a fait ca???? Qui est l'enfant de putain qui a osé??"

Des ennemis, Deimos en avat un paquet et à vrai dire, il était difficile de faire la part des choses dans ce genre de cas. Iris, celle qui était la moins mal au point, s'approcha du démon, poussant un miaulement plaintif. Le démon la regarda alors dans les yeux, et c'est là qu'il vit tout ce qui s'était passé. L'agression, le kidnapping, et le passage à tabac. Se levant alors comme une furie, sentant la colère déborder, il se rua sur le telephone et composa un numero connu de lui seul, ce qui eut pour effet de le mettre en communication avec Daxius.


Daxius: Oui?
Deimos: PASSE CHEZ MOI, TOUT DE SUITE. CA URGE.
Daxius: Putain, mais qu'est ce qui te prends?? Ca va pas la tête?
Deimos: Je t'en supplie, j'ai des blessés.
Daxius: Ha merde...Qui?? Amélia?? Arioch?? Lita...
Deimos: Non, mes enfants félins...Et il y'a pire.
Daxius: Comment ca??
Deimos: Amelia a été enlevée.
Daxius: OH BORDEL DE MERDE....Qui??
Deimos: Les Vampires.
Daxius: Cassandra??
Deimos: A coup sur....Préviens les autres, et donne leur rendez vous à la maison close de l'autre petasse...Ce soir, va y'avoir plus dangereux que les vampires...
Daxius: Deimos, deconne pas, n'y vas pas seul, ne...

Trop tard..Deimos raccrocha le telephone, et se dirigea vers le garage, clé et épée à la main,pistolets mitrailleurs à la ceinture, pour enfourcher sa bécane. Un premier coup sur la pédale de kick et elle demarra,tandis que la porte du garage s'ouvrit, pour laisser place à un engin pétaradant, une machinerie chromé mélangeant fureur, soufrrance, colère, donnant lieu à une rage infernale et insatiable. On mélangeait le tout et on obtenait un feu d'enfer à indice d'octane elevé...La fureur de l'enfer, la vengeance incarnée...Bref, chaque fois que le démon félin démarrait sa bécane, quelque part dans le monde, une sale ordure rendait le dernier soupir.

Traversant la ville à grande vitesse, il grilla plusieurs feux rouges, manquant de provoquer des accidents, échappant aux flics et manquant de se manger le décor...Il se moquait du reste car dans quelques instants aurait lieu la plus grande boucherie de tout Santa Carla, le plus grand génocide de vampires jamais vu, quelque chose qui serait pire que la mort d'un maitre vampire.

Le pire, c'est que les Vampires n'avaient prévu aucune garde, rien. Ils continuaient d'aller et venir au gré du vent dans cette maison. Les humains riches continuaient de venir se taper des putes vampirisés. Les sangsues continuaient de prendre leur repas à leur guise, et rien ne les avait préparé à l'enfer qu'ils allaient vivre ce soir. Là, il allait leur donner une bonne raison de vouloir l'attaquer et de le hair. Putain de sangsues, jamais elles ne pouvaient faire preuve d'un peu de raisonnement.
Et devant la maison, tandis que les clients continuaient d'aller et venir, trois vampirettes se faisaient plaisir entre elles, s'apposant à chacune leurs douces caresses voluptueuses, sans remarquer qu'au loin, une lumière commençait à se faire voir sur la route, fonçant droit sur la maison sans ralentir. Ils fallu que le bruit du moteur se fasse entendre pour qu'enfin, elles daignent regarder ce qui arrivait vers elles à toutes allures. Bien évidemment, il était déjà trop tard et le temps qu'elles réagissent, Deimos venait de leur rentrer en plein dedans, les entrainant avec lui dans sa course. Deux d'entre elles furent empalées par les piques présentes sur l'armature chromé du véhicule à deux roues. La troisième, quant à elles, s'accrochait tant bien que mal en poussant des cris inhumains, jusqu'à ce que Deimos enfonce la porte principale avec la moto, créant une panique générale dans la zone.

Musique d'ambiance:
Massacre chez Cassandra

La panique venait d'envahir le secteur. Tous couraient essayer de se mettre à l'abri, que ce soit les vampires ou bien les clients. mais à peine la porte enfoncée, que le démon dégaina ses deux armes et se mit à tirer dans le tas, utilisant des balles à ultra-violets pour détruire les vampires, qui se désintégraient en cendres. Mais le massacre allait continuer avec une bonne baston au corps à corps.


"OU EST ELLE, BANDES DE PUTAINS DEGENEREES??? OU EST ELLE?? JE VOUS TUERAIS TOUTES."

Rengainant alors ses armes, le démon fit usage de sa magie, tirant maintenant des cranes hurleurs sur chaque vampirette SM qui osait se jeter sur lui, tout crocs ouverts...Et chacune d'elle se fit réexpédier sur un mur en pleurant de douleur, jusqu'à tomber en poussière.

"OU EST ELLE??? OU EST AMELIA...........CASSANDRA RAVEN, MONTRE TOI, VIENS M'AFFRONTER, SALE POURRITURE. DESCENDS TE BATTRE, POUFFIASSE."

Pour toute réponse, une autre vampire se jeta sur lui en hurlant. Deimos l'arrêta net en l'attrapant par le coup, avant de lui décocher un coup de poing qui la décapita sur le champ, laissant sa tête rouler sur le sol, tout en se désintégrant à son tour. 5 autres vampirettes se jetèrent à nouveau sur lui, mais pour toute réponse, Deimos dégaina à nouveau ses mitraillettes et tira tout en tournant sur place, dans un mouvement ample et contrôle, avant de rengainer ses armes, puisqu'ayant renvoyer les vampires au sol. Une dernière, une petite rouquine, lui sauta à la gorge en feulant, mais elle fut vite mise à terre, et maintenue au sol, tandis que Deimos commença à la rouer de coup en hurlant de colère. Puis, pour la finir, il dégaina son épée et lui planta dans son cœur, ce qui lui retira la vie dans un hurlement strident.....Puis il reprit à nouveau le massacre en cherchant un peu partout, enfonçant chaque porte, et descendant à la fois les vampires et les clients qui passaient à sa portée. A vrai dire, la panique était telle que toutes fuyaient, ou du moins, essayaient....Peine perdue, direz vous, car l'extermination commençait...Et les vampires n'y réchapperaient pas.
Ses victimes pouvaient voir dans ses yeux: Deimos était déterminé et il ne lâcherait pas l'affaire tant que sa femme ne lui serait pas rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Dim 31 Jan - 0:49

Amélia avait été envoyée dans sa cage sans vraiment lui donner de chance de donner de répartie, une sorte de cérémonie pour l'endormir avait commencé, mais c'était sans compter l'entée fracassante de Deimos. Dehors on entendait hurlement et plainte, pas de doutes le démon félin était bien dans la place, et ce n'était pas pour réjouir les vampires. Pourtant ils auraient du préparer le coup non?
Cassandra regarder ses meilleurs soldats et déclara alors dans un sourire sadique tout en soufflant

"Endormez-la, ne lui faites pas de mal, parce que si je récupère l'enfant, il faut qu'elle soit en forme


"ESPECE DE TAREE DEGENEREE JE SUIS ENCEINTE DE TROIS SEMAINES QU'EST CE QUE TU COMPTES FAIRE? ME GARDER JUSQU A CE QUE J'ACCOUCHES?!"


Un des vampire ne s'empêcha pas de lui mettre une baffe, enchaînée plutôt que prisonnière dans une cage - ça ça serait l'étape d'après, et le problème c'est qu'ils avaient utilisé un truc inconnu, ou peut être c'était le cérémonial qui faisait ça - mais la miss était incapable d'avoir accès à ses pouvoirs

"TU VA ME LE PAYER BOUFFON!!!"


EN attendant dehors c'était toujours la panique et on entendait les cris de Deimos qui cherchait qu'une chose: venger ses chats et sa femme, pour sur. Cassandra ne se fit pas prier mais avant de partir déclara alors


" Dit au revoir à ton cher mari saleté répugnante"


" VA TE FAIRE FOUTRE, JE T'INTERDIS DE LUI FAIRE DU MAL"


Vampire 1:"La ferme ou je te jure qu'on va te torturer, tu ne voudrais pas qu'on fasse du mal à ton mari quand même"

Amy baissa la tête, non, elle ne voulait pas ça, et la miss était malheureusement incapable de réagir sous peine d'être torturée, son enfant, à l'intérieur n'aurait rien, elle au contraire pouvait souffrir et bien. Cassandra donc rejoigna Deimos et hurla

"STOP AU MASSACRE!!!"


Elle plongea la salle dans un espèce de brouillard seul Deimos pouvait la voir, elle se dirigea vers lui et déclara alors en se tortillant selon le nom que celui-ci lui avait donné: Poufiasse...

"Alors mon mignon on s'inquiète pour sa chérie, allons tu mérites mieux que cette timbrée qui vaut pas mieux que ses chaussures! Elle n'est même pas digne d'être vampire, alors de là être la mère de ton enfant..."


Cassy ne pu s'empêcher de rire, car Dei ignorait qu'il s'agissait de jumelles, elle, le savait... Et en profiterai jusqu'au bout...La belle s'approcha encore du démon félin et lui gratouilla le menton et souffla

"ALlons mon mignon, tu veux pas monter à l'étage, je vais te mordiller un peu... Tu veux pas?"


La reine voulait achever Deimos sur place et à sa question haussa un sourcil comme si elle était amnésique, et déclara alors en haussant un sourcil

"TA femme? Ah mais mon bout de chou, tu en as beaucoup ici, tu peux choisir celle que tu veux, je t'assure, elles sont toutes trèeeeees bonnes... "


Puis devant les paroles du démon félin elle ria nerveusement puis finit par dire tranquillement et calmement

"Alors ainsi tu ne viens pas en paix... Quel dommage, mais d'accord, j'accepte le combat... Mon mignon"


Deimos ne le savait pas, mais la reine des vampires avait tout mit en place pour que Amélia entende tout ce qu'il se passe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Dim 31 Jan - 16:34

Deimos:T'est vraiment un pourriture de putain. Vous, les vampires, êtes les parias de l'enfer....Et je vais t'y renvoyer, toi et ta progéniture.
Cassandra:......C'est ce que nous allons voir, DEMON.

Tu parles, aussitôt dit, la vampire venait de passer à l'attaque. Son premier geste fût de se jeter sur Deimos, crocs et griffes à l'air, tout en feulant, mais au moment d'entrer en contact avec le démon, qui avait dégainé son épée, elle se volatilisa en fumée, pour réapparaitre dans le dos de Deimos, lui portant un coup qui l'envoya s'écraser dans le décor. Peu importe, car il se releva et fonça à nouveau sur sa proie, essayant de lui décocher un nouveau coup...qu'il rata lamentablement. Quant à Cassandra, inutile de dire qu'elle s'amusait.

Cassandra: Alors, mon petit chaton?? On fatigue déjà??? Allez, oublie là et viens t'amuser avec nous....je suis sur que tu adoreras les plaisir de la chair.....et du sang.
Deimos: T'EST ENCORE LOIN DU COMPTE.....
Cassandra: Tu refuses de jouer?? Oh, tu me brise le coeur.
Deimos: Pour peu que tu en ai.

Une nouvelle floppé de coups se mits alors à pleuvoir sur le pauvre démon, qui mangeait severe face à la reine, qui ne privait pas pour envoyer s'écraser le démon sur les murs. Chaque attaque, aussi rapide qu'elle soit, était portée avec une violence et une force inouie, et Deimos aurait tôt fait de rendre l'âme à ce rythme. Là était toute la question. Combien de temps allait il tenir à ce rythme là?? 10 minutes?? 20?? Ou voir moins que cela?? Difficile à dire, tandis qu'il s'écrasa cette fois avec violence sur une des colonne en marbre de l'entrée. Cette espece de pourriture usait aussi de célérité, mais avec bien plus de talent et d'experience...et parler de sa force....On sentait qu'elle avait traversé les siècles, cette saleté.
Et quant à l'idée de répliquer, il fallait oublier, car chaque fois qu'il se relevait, il finissait à nouveau balancé contre un mur, se retenant d'hurler, afin de ne pas procuer ce plaisir à Cassandra.


Cassandra: Ce n'est vraiment pas drôle, tu sais....Tu pourrais crier au moins un peu.
Deimos: VA TE FAIRE FOUTRE.....je te donnerais pas ce plaisir.
Cassandra: Que tu crois...Pour qui te prends tu , petit démon de merde?? Je suis Cassandra Raven, j'ai traversé les siècles, j'ai enduré une heure de soleil en Afrique, et je me rince les dents à l'eau bénite...Et toi.....Tu n'est qu'un vulgaire démon de plus...
Deimos: C'est là....QUE TU TE GOURES.

Se passant la main dans ses cheveux, la femme vampire esquissa un petit rire, tout en agitant d'un coup la tête, rabattant ses cheveux en arrière, attendant de voir ce que ce misérable tas de viande lui préparait. Quoi que Deimos en dise, pour elle, ce n'était qu'un démon de basse classe, ayant trahis les siens, et il ne méritait pas de vivre, lui et sa catin. Lorsqu'elle le vit joindre les main en commencant à hurler, elle haussa les yeux, visiblement surprise par ce qu'elle venait de voir, bien qu'elle ne pouvait pas sentir tout de suite l'étrange énergie qui semblait émaner de lui.

Cassandra: Et que compte tu me faire....??? Tous tes efforts sont pitoyables, Deimos....

Deimos ne répondit rien, tandis que laissant ses vêtements craquer, il reprit son apparence bestiale, laissant apparaitre son pelage et ses griffes, ne quittant plus la reine des yeux....des yeux qui brillait d'une lueur mauve malsaine. Là, elle réalisa alors qu'il était en train....de changer. Mais cela était déjà trop tard, car déjà, l'aura mauve encerclait le démon, qui focalisait encore plus d'énergie autour de lui. Cassandra avait compris et déjà, elle s'abrita derrière un mur, hurlant aux autres vampires d'en faire autant. Ses paroles se firent entendre, mais elle ne fût pas assez rapide que déjà, les jets d'énergie traversèrent la salle, fauchant chaque vampire pour le réduire en cendres, ce qui eut pour effet d'extirper un cri à leur reine, un hurlement mélangeant douleur, colère et tristesse, le genre de cri qui vous reste en tête et dont on n'arrive plus à se debarrasser. La déflagration d'énergie l'avait également atteinte, et lorsqu'elle réapparut, on pouvait constater qu'elle avait une bonne partie de son corps qui était brulé, de la tête au pieds, et mêmes ses cheveux étaient en feu.

Cassandra: NOOOOOOONNN, ESPECE DE SALAUD....MES FILLES...MA BEAUTE.....ORDURE...MES ENFANTS, TU LES A TOUTES TUEES.
Deimos: Maintenant, c'est ton tour, Cassandra...........
Cassandra: PETIT VEINARD...ON SE RETROUVERA.

A ces paroles, il y'eut comme un coup de vent violent, une bourrasque qui passa à coté du démon, et qui partit en hurlant quelque part, dans un des couloirs de la maison, pour finalement se dissiper au loin...Ça laisserait un moment à Deimos pour reprendre son calme, et laisser le "monstre" qui est en lui s'apaiser. Tombant alors à genoux, il tenta par tous les moyens de bloquer l'afflux maléfique qui bouillonnait en lui, et qui réclamait toujours plus de mort, cette sensation de sentir la présence d'un être qui ne devrait pas être là, une présence si dérangeante qu'il se devait de rendormir....Cela ne fût finalement pas nécessaire, car le "monstre" se rendormit...pour laisser place à nouveau à Deimos, le chasseur.
Se levant maintenant, il observa la zone autour de lui: Des tas de cendres, des cadavres d'humains mordus....qui se relevaient??? Houla, décidément, il fallait avouer que cette baraque était pleine de surprises.


Deimos: Super....Des goules....Je hais les goules.

Se depechant de ramasser ses mitraillettes sur le sol, le monstre enleva la sécurité de chacune de ses armes et recommenca à ouvrir le feu vers les créatures clopinantes, qui grognait pour un peu de chair...ou de sang. Malgré les tirs à la tête, cela ne semblait pas les arreter....Merde, ces monstres allaient permettre à Cassandra de gagner du temps...et le temps, c'était le facteur prédominant de cette affaire....En fait, Deimos n'en avait pas, et il fallait foncer au plus vite vers les caves, quitte à laisser les monstres ici...ce qu'il fit, par ailleurs. Blessé, mal au point, mais guidé par une fureur indescriptible, Deimos usait de sa célérité pour retrouver Cassandra, qui laissait des traces de sang un peu partout. Parfait, cela allait le guider jusqu'à là ou était enfermé Amélia....Et ensuite.....cette saleté de vampire mourrait pour son acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Dim 31 Jan - 17:32


Amy n'avait aucune idée de ce qui pouvait se passer en ce moment à l'étage supérieure de la maison, mais d'après les cris et hurlement, ça ne devait pas être beau à voir. Au moins le fait de savoir que Deimos était là, la rassurer, il ne tarderait surement pas à la retrouver et à la libérer, il fallait juste espérer qu'il arrive à temps, même si la miss ne savait pas encore exactement ce que cette folle lui voulait...
Amélia tentait de se libérer de ses chaînes, mais l'un des vampires la mordit, pas assez pour la transformer, non ce n'était pas ça le but, mais juste histoire de lui faire perdre conscience., mais la demoiselle lui donna un coup de tête, le reste du corps, attaché, ne pouvait pas bougé. L'un des vampires de ceux qui gardaient la belle, apporta la potion qui était censée endormir l'avocate:


"Allons, soit adorable, boit ça..."


AMy tourna la tête, elle ne se laisserait pas faire, le deuxième vampire approcha et la força à ouvrir la bouche, pas contente du tout la jeune femme le mordit à son tour ce qui valu un cri aigu qui se rependit ensuite dans toute la salle:

"Ca tu vas me le payer, préparez les armes, le démon approche"


Des espèces de boules et épées avaient été préparés par les vampires, l'un d'eux griffa le bras de la miss juqu'à ce que le sang coule et y gouta alors malgré les cris de la miss, le deuxième profita du cri pour verser le contenu de la potion dans la gorge de la futur maman. Le poison - enfin le somnifère était lent, surement pour se moquer un peu plus de la jeune femme... Cassandra arriva alors dans un sale état et voyant le bras griffé de Amélia elle hocha la tête de droite à gauche:

"Ne l'abîmez pas trop je vous dis, préparez l'offensive, l'autre demeuré arrive!"

Amélia ne voyait presque rien et ses forces la quittaient peu à peu. Le vampire qui avait goûté au sang de la démone se léchait encore les babines, mais Cassandra l'envoya au combat. Il fallait absolument continuer la cérémonie pour tuer l'enfant, parce que la miss n'avait plus le temps de procéder à un transfert, donc se débarrasser de la fillette. Cassandra commença alors l'incantation, il ne restait que très peu de temps à Deimos pour arriver avant qu'il ne soit trop tard, ce qui pouvait arriver c'est que l'avocate meurt en même temps, c'était ça le but, Cassandra à ce moment là n'avait plus vraiment la tête sur les épaules et elle devait se dépêcher de finir l'incantation. Même si ce soir elle avait perdu une bataille, si elle arrivait à ses fins, tout irait pour le mieux, mais il fallait une deuxième potion pour être sure que Amy ne puisse vraiment rien faire contre elle, du moins pour le moment, et comme c'était quelque chose d'assez puissant, AMy revint à elle, Cassy voulait que l'avocate soit éveillée quand elle réaliserait qu'elle avait perdu son enfant. La cérémonie avait commencer, et la miss avait l'impression que plusieurs couteaux rentraient dans sa peau. La miss hurla de plus en plus fort et tentait par ailleurs de se libérer, mais elle ne pouvait rien faire à part crier. Cassandra savait bien que ces cris risquaient d'aider Deimos alors la demoiselle lança un autre sort sur la futur maman afin qu'elle ne puisse plus faire aucun bruit, au bout de deux minutes on ne voyait plus qu'une immense souffrance sur le visage de la miss, avec en prime des larmes qui coulaient le long de ses joues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Dim 31 Jan - 21:36

Plus il avançait en direction du donjon, plus il se laissait consommer par sa colère, fauchant à chaque fois, tous les inconscients qui passaient à sa portée. Inutile de dire que bientôt, cette maison allait tomber en ruine, et le lendemain, les médias camoufleraient la vérité, laissant le groupe d'Ecclesia venir lui peter un scandale dans son bureau. Peu importe, car ces putains de suceurs de sang allaient se retrouver avec un cure-dent géant dans le palpitant.
Bref, il ne fallu pas longtemps pour arriver dans une grande pièce, avec une gigantesque porte en bois, et plusieurs ornements representant des têtes de démons.
Bon, y'avait pas à chier, il était arrivé à sa destination, et derrière cette porte, se trouvait quelque part, Amélia, emprisonnée par cette catin de Cassandra. Alors elle, elle vivait ses dernières minutes, mais elle ne le savait pas encore, tout comme Deimos aurait pu vivre ses dernières secondes si un éclair n'était pas venu frapper une vampirette qui s'apprettait à poignarder Deimos, le tout en silence. Se retournant alors en rugissant, il put voir plusieurs figures familières se tenir face à lui: Une démone maniant l'electrokinesie, deux archanges aux ailes noirs, une sorcière avec un gigantesque champ de force, et un lycan se tenant fièrement sur ses deux pattes, tenant un cadavre dans chaque patte. L'équipe complete était donc sur place. Et à cette vision Deimos esquissa enfin un joli sourire plaisant.


Deimos: Bé alors, vous étiez ou??
Arioch: Daxius nous a appelé
Lita: Alors, on a foncés aussi vite qu'on le pouvait...T'aurais pu nous en laisser.
Arioch: Est ce que ca va, petit frère? Tu saignes comme pas permis.
Deimos: Une goutte de sang, ca me gene pas.
Karno: Peut être, mais le sang reste un element excitant pour les vampires, mon ami.
Deimos: Faudra déjà qu'ils essayent de me mordre.
Ophélia: Où est Amélia, à ton avis??
Deimos: Derriere cette porte.

Désignant alors la gigantesque porte en bois, Deimos l'observa de haut en bas, tout en essayant de percevoir l'énergie de sa femme, qui était au plus faible. Apparement, quelqu'un était en train de la torturer, et il pouvait presque ressentir sa douleur et sa tristesse. Bordel, mais qu'est ce qui se passait dans ce putain de donjon?? La réponse, il allait l'avoir bien vite, et qui plus est, il allait faire une entrée fracassante. Déjà, parce qu'il était transformé, il devenait bien plus fort que d'habitude, mais là, sa colère était telle que la porte ne tiendrait pas plus de 10 secondes face à sa colère incarnée. Se tournant alors vers le groupe, il donna un ordre clair, qu'il serait impossible à discuter.


Deimos: Vous restez là et vous empecher de remonter, tout les suceurs de sang qui m'echapperaient...Et quant à Cassandra, j'en fais mon affaire. Donc à partir de maintenant, ce qui se passera dans ce donjon ne concernera que moi.
Albrecht: Tu est fou, mon ami.
Deimos: Je sais...

Se dirigeant alors en marchant d'un pas décidé vers la lourde porte, il laissa ses amis en arrière, faire des statistiques et commenter le sujet de façon plus ou moins personnalisée.
Bref, c'est sur le pas de la porte, qu'ils allaient profiter au moins des bruitages de la scène, ce qui les fit sourire, car un spectacle son et lumières, avec leur patron, c'était rarement decevant.

Albrecht: Bé il a pas peur, le patron....Se faire un donjon, tout seul.
Lita: T'a vu le bestiau? Je te parie que sur ce coup là, il va se le faire sans se ramasser un bleu.
Karno: Je parie qu'il va se faire la porte en un coup.
Ophélia: Je fais pas de paris à la con, Karno.....Evidemment qu'il va tout viander...Et en plus, il est chaud, là.

Et effectivement, on entendit un gigantesque bruit, une sorte de "KKRRRAKKKKKK", qui démontrait que la porte venait de voler en morceaux sous le coup du démon félin, qui s'y aventura en courant, poussant des cris de guerre tous aussi sauvages et vulgaires les uns que les autres, tandis que les "Au secours" et les "Sauve qui peut" commencerent à retentir, suivi de plusieurs bruits de coups de lame.

Lita: Oh, il commence fort.

Et effectivement, Deimos, semblait dans une forme éblouissante, sur le coup. D'autres cris et des "NOOOONNN" se firent entendre aussi, et à croire ce qui se passait, Deimos faisait le plus gros carton de vampires jamais recensé à Santa Carla.

Ophélia: J'aimerais pas être à leur place

Maintenant, on entendait les "Pitiés", et les "Je me rends". BIen evidemment, cela était suivi par d'autres bruits de coup de lames suivis de cris d'horreurs et stridents poussés par les vampires. A croire les bruits, Deimos devait se faire les derniers "Nouveaux-né" des 5 dernières années, voire, des derniers jours, et vu les insultes et les vannes qu'il leur balancait (Oui, ca resonnait vachement dans ce donjon...Comprenez pas pourquoi, ca doit être une question d'architecture.), on devait se douter qu'il prenait son pied, mais sévère, surtout lorsque le groupe entendit une explosion, suivi d'un rire sadique. On entendit ensuite un autre "On se rends" suivi d'une deuxième explosion. A croire que l'enfer s'était abattu sur eux.

Arioch: On se rends??? Mauvaise réponse, je crois?
Lita: Non, sérieux??
Ophélia: Je sais pas vous, les filles, mais moi, j'aimerais pas être à la place de Cassandra.

Et effectivement, après avoir fait le ménage et dévasté chaque pièce avec application, il arriva dans la pièce des sacrifices, dont il enfonca la porte, écumes aux lèvres, prêt à continuer le massacre.

Deimos: CASSANDRA...A NOUS DEUX, RACLURE.
Cassandra:......Euh.......c'est à dire que....j'ai une marmite de sang sur le feu, là.....ON SE RETROUVERA....VOUS, ARRETEZ LE.

A peine termina elle ses paroles qu'elle disparut de la salle, tandis que les autres vampires, à la vue de Deimos, prirent la fuite, tandis qu'il se depecha d'aller la liberer, visiblement K.O...Merde, qu'est ce qu'ils lui avaient fait?

Deimos: Amy...AMY, REVEILLE TOI....REPONDS MOI...AMY.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Lun 1 Fév - 6:44

Amélia naviguait, enfin si on pouvait dire ça comme ça, entre la conscience et l'inconscience. L'incantation avait été stoppée à temps, mais il n'empêchait que la miss était dans un sale état. Le fait que Deimos soit là, pas loin la rassurait, il ne tarderait pas à la libérer et à la sortir de là. Il la sauvait tout le temps, à force, ça devenait presque gênant. La jeune femme entendait les cris et hurlements divers. Ensuite des voix qu'elle connaissait fort bien. Toute l'agence était venue à son secours. Quoi de plus humiliant et honorifique... Encore un paradoxe, décidément la vie n'avait l'air d'être faite que de ça.
Amy entendait tout et ce très bien. Les derniers vampires assez *braves* pour garder un oeil sur la mi-démone s'enfuirent à peine la porte fut-elle démolie sous la rage du démon guerrier. Sans le voir, la demoiselle savait pertinemment que ce château était désormais transformé en un véritable cimetière, et qu'il faudrait beaucoup de temps pour le reconstruire, après la tornade dénommée Deimos, il était clair que ça prendrait des années... Quoi que pour des vampires, enfin du moins ce qu'il en restait, ça serait peut être plus facile.
Deimos avait conquis tout le donjon à lui tout seul, et il était aussi énervé qu'un taureau prêt à charger, sauf que lui avait déjà charger et pas qu'un peu. Enfin, il arriva dans la pièce des sacrifices et fit fuir Cassandra sans trop de peine, celle-ci avait déjà perdu pas mal de choses et risquait de perdre encore plus si elle osait rester en ces lieux ne serait-ce qu'une minute de plus.
Amélia quelque part ailleurs se sentie libérer. Ses poignets et ses chevilles avaient la marque des chaînes, les vampires n'y étaient pas allés de main morte. Secouée par Deimos elle n'eut pour réponse qu'un gémissement: bah oui à la base elle ne pouvait plus parler, mais ça le démon l'ignorait. Les forces avaient complétement disparus et AMy n'arrivait pas à tenir debout. Les membres de l'agence au loin chuchotaient, surement en train d'esssayer de comprendre ce qui avait pu se passer.
La belle finit par entrouvrir les yeux et sur ses lèvres on pu lire une seule chose qu'elle était capable de souffler, sauf qu'aucun son ne sortit de sa bouche


*Deimos*



Amélia tentait de faire des signes mais était trop faible pour le faire, sans qu'elle ne puisse prévenir elle vomit, heureusement pas sur son cher et tendre, mais elle avait faillit le viser, la demoiselle fit une mine gênée, elle était blanche comme linge et n'arrivait pas à dire quoi que ce soit, Deimos allait surement lui demander de parler, mais au lieu de ça la miss perdit conscience, elle transpirait comme pas permi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Mar 2 Fév - 3:14

"AMY, PARLE, REPONDS, JE T'EN SUPPLIE...AAAMMMMYYYY"

Ca y'est, la panique le submergeait. Et à ce moment précis, Deimos aurait souhaité voir débarquer un certain guérisseur, qui pourrait être le seul à règler cette affaire...Mais Daxius n'était pas là, car déjà occupé ailleurs, et tremblant presque sur place, le démon souleva sa belle et la cala contre lui, et il ne la lacherait plus avant d'être sorti de ce foutu donjon. Quoi que lui ai fait Cassandra, cette putain allait le payer très cher, et malgré le fait que le monstre félin ne sentait plus sa présence, ou du moins, son aura démoniaque, il savait qu'elle ne devait pas être loin, et qu'elle trouverait un moyen de revenir. mais pourquoi?? Pourquoi une vampire comme Cassandra s'était elle interessée à Amélia?? Pour leur enfant??
Sur le coup, il aurait du penser au pluriel, et une fois de plus, le destin venait de faire une cabriole avec le couple démoniaque. Dommage que Deimos n'ait pas débarqué tout de suite, car il aurait entendu des choses vraiment interessantes, ce qui l'aurait amené à une logique imparable: On ne peut pas connaitre le futur sur le bout des doigts, tout devin ou oracle que l'on est.
Après tout, leur indic, Coliostro, avait parlé d'un seul enfant...pas de deux. Donc, il ne savait pas tout....Ou peut etre, ne disait il pas tout...Qui peut connaitre la réponse? Seulement lui, fort probablement. Mais la question n'était pas là, car ne quittant plus sa belle des yeux, le démon, la portant dans ses bras, refit le chemin inverse en marchant assez vite, tout en tremblant de plus en plus nerveusement.


"Mais qu'est ce que j'ai fait??? Ou ai je foiré?? Je suis désolé.......tellement désolé de t'infliger cela...Tout est de ma faute....
Je t'aime....Je ne veux pas te perdre...je ne le permettrais jamais."


La haut, par contre, l'équipe de l'agence semblait s'ennuyer, attendant des cibles qui ne venait pas, ce qui, en general provoquait de fortes envies de paris entre Albrecht et Lita. Seigneur, v'la qu'une sorcière et un archange étaient dévorés par le démon du jeu, tandis qu'un premier vampire émergea des ténèbres du donjon, décapité sur le champ par le loup-garou, qui gardait bien severement la porte.


Lita: Je te parie qu'il va au moins y'en avoir 5...Sans compter celui que Karno a décapité.
Albrecht: Le patron qui oublie des cibles?? Je me demande où tu a vu cela, jeune fille.
Lita: Arrete ton char, l'emplumé, je suis pas adepte de la théorie de destruction totale..Il a forcement du en rater. 50 Dollars qu'il va au moins y'en avoir 5 qui vont s'amener...Karno, tu fais les comptes??
Karno: Vous êtes vraiment des joueurs impénitants.
Lita: C'est pour ca que tu m'aime, mon chou...
Albrecht: Pari tenu, gamine...Apprete toi à le regretter.

Aussi étrange que cela puisse paraitre, un premier vampire franchissa le palier du donjon, et il fut le premier a être comptabilisé par la jeune sorcière, qui souriait presque sadiquement. Elle savait déjà que le résultat pencherait en sa faveur, se voyant tenir les billets dans les mains.
Un deuxième apparut et fût décapité aussi sec par le lycan, qui ne semblait pas apprécier ce petit jeu. Lui, il était là pour un sauvetage et une extermination, pas pour amuser la galerie. Quant à Arioch, elle aussi sur le pas de la porte, elle guettait avec anxiété le retour du couple, bien que les connaissant quasiment par coeur....Et pourtant, elle ressentait toujours ce pincement au coeur, ce sentiment de malaise qui la dévorait de minute en minute, comme si elle devinait presque ce qui se passait.
Quant à Ophélia, elle se faisait silencieuse dans son coin, probablement perdue dans ses pensées...On ne se demandait pas lesquelles, car elle avait vraiment mal digéré le fait d'avoir été expulsé de la-haut, pour avoir apporté une aide non demandés aux esclaves du Paradis...Maudit soit Zadkiel, car il paierait prochainement.


Un troisième bruit de succion se fit entendre et déjà, un troisième vampire tomba sur le sol, victime cette fois de la jeune sorcière, qui lui balanca une incantation bien placée en pleine figure, au désarroi du pauvre ange déchu.


Lita: Et de trois....YES...Je peux déjà sentir l'odeur des billets, mon mignon.
Albrecht: M'ouais....pourquoi venant de toi, cela ne m'étonne qu'a moitié??
Lita: Ca, c'est l'art du jeu...Je t'apprendrais...ET DE 4...YES.

Et un quatrième, cette fois foudroyé par Arioch, qui commencait méchamment à trépigner sur place, en venant même de passer sa frustration sur ce 4eme vampire. Et à son regard qui en disait long, elle voulait partir de ce lieu avec Deimos et Amelia, au plus vite.


Arioch: Je ne le sens pas....quelque chose cloche.
Ophélia: A quoi pense tu??
Arioch: Les bruits de tueries ont cessés....Cela veut dire deux choses: Soit Deimos a retrouvé Amélia, soit.......
Lita: Arrete...Tu le connais mieux que nous tous...Il est aussi increvable qu'une légion de morts-vivants, Ary.
Arioch: Je sais........je sais....

Il fallait maintenant attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Mer 3 Fév - 23:09

Amélia ne pouvait rien dire, rien faire pour rassurer son cher et tendre, et c'était pire que n'importe quel autre supplice qu'on pouvait inventer... Eh bien la demoiselle en était victime et ce malgré elle. Le pire dans tout ça c'est qu'elle pouvait entendre tout ce que Deimos disait. Ses cris, et cette éternelle manie de toujours tout retourner contre lui... C'était lourd à force! Mais la demoiselle comprenait cette peur...
La miss se sentait vraiment mal et ne pouvait pas non plus rester debout, elle voulait faire des signes, mais rien à faire, il fallait que le jeune homme comprenne... Mais rien, rien ne sortait de la bouche de la démone qui pourtant tentait le tout pour le tout. Amy se sentit alors portée, ils étaient en train de quitter cet endroit maudit, ce n'était pas trop tôt.
Amélia se battait pour garder les yeux ouverts, mais pas moyen, à nouveau elle bougea les lèvres et on y pouvait lire la même chose que précédemment


"Deimos"


Mais sa voix ne revenait toujours pas... Que faire, comment expliquer la chose... La télépathie... Mais elle ne possédait pas ce pouvoir, peut être qu'Arioch ressentirait ce qui n'allait pas et allait pouvoir rassurer Deimos en disant que ce n'était pas grand chose, sauf que c'était plus grave que ça en avait l'air. Enfin le couple quitta le donjon pour rejoindre ceux qui les attendaient depuis un moment déjà. LE groupe était vraiment inquiet en voyant Amy dans cet état, et du coup tout le monde se tut en laissant les pari stupide de côté


"Elle a l'air mal en point"

"Non tu crois?"

Les commentaires s'enchaînaient, jusqu'à ce que Arioch remarque les tentatives de signes d'Amélia et qu'elle déclare


"Oh mon dieu mais qu'est-ce qu'ils lui ont fait? Dei... Elle ne peut pas te répondre, elle ne peut plus parler, Cassandra a du la faire taire grâce à une potion ou à un sort pour que tu ne puisses pas l'entendre!"


Elle se tourna alors vers son petit frère de coeur. Amélia faisait signe de la poser par terre, car à nouveau elle sentait des nausées remonter à la surface, la belle n'était vraiment pas belle à voir c'était le cas de le dire... Une fois ceci fait la demoiselle perdit à nouveau conscience auprès des pieds du groupe qui la regardait ahuris... Karno ne put s'empêcher de murmurer

"Pff... Fillette! Elle ne cause que des problèmes..."


Sans qu'il le sache, Deimos l'avait entendu, et il était clair que ça n'allait pas lui plaire, pas vraiment.... Sauf si, trop inquiet pour sa femme, il laisserait passer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Ven 5 Fév - 21:34

Connard de Lycan. Si il pouvait se le permettre, Deimos lui décocherait le plus bel uppercut de toute sa vie dans la gueule, juste histoire de lui faire ravaler sa verve de sale cabot. Mais le moment n'était pas à la dispute et un simple "Ta gueule" suffisait tandis que ce cher Karno prefera se taire, surtout quand Arioch le fusilla du regard...Encore heureux qu'elle n'avait pas les yeux revolver, celle là...Sinon, y'en a un qui ne serait plus en vie depuis longtemps.

Arioch: Karno, ce genres de paroles, tu peux te les garder.
Karno: Pour ce que j'en disais.
Arioch: C'est déjà de trop, alors boucle là.
Karno: Et puis quoi, encore?? Elle n'est qu'une soirce d'ennuis...Tout le monde lui court après et nous....Et puis je vous rappelle à toutes et à tous qu'elle connaissait les risques du métier.
Deimos: Karno....ou tu ferme ta sale gueule, ou c'est moi QUI TE LA BOUCLE.
Karno: Rends toi à l'évidence....Ta femme n'est pas une chasseuse.

Deimos fit alors signe à Arioch de rester près de sa femme, tandis que, contenant difficillement sa colère, Deimos fit face au lycan, prêt à en découdre avec lui si necessaire. Mais que lui prenait il , ce soir, lui, qui à la base, si sage et respecteux, venait de changer sa cutille de côté?? Etait-ce le fait de se trouver dans une tanière à vampires, qui le rendait si execrable?? Ou bien pensait il réelement ce qu'il venait de dire.

Deimos: T'est qui pour juger, sac à puce??
Karno: Quelqu'un, qui, au moins, n'est pas poursuivi par l'enfer.
Deimos: Sage raisonnement pour quelqu'un qui a trahi sa cause, tu ne crois pas?
Karno: Modere tes paroles, démon, car elles pourraient te valoir cher.
Deimos: Tu n'osera jamais....Tu sais ce qui se cache en moi, et tu en a peur, comme nous tous.
Karno: Je pourrais eventuellement faire une exception
Deimos: J'ai bien envie de voir ca..
Lita: VOS GUEULES, TOUS LES DEUX....CA NE VA PAS, NON??? AMELIA RISQUE DE MOURIR ET VOUS, VOUS RECOMMENCEZ VOS PETITES GUERRES INTER-RACIALLES??? ARRETEZ DE VOUS COMPORTER COMME DES HUMAINS, PUTAIN.
Deimos: Ca n'a rien à voir avec la race??
Lita: Arrete, tu t'en sers comme pretexte....Je t'en prie, arrete, ca n'en vaut pas la peine...
Karno: La sorcière a raison...Tu n'en vaux pas la peine.
Deimos: Je te retourne le compliment....On verra cela une autre fois et....Mais QU'EST CE QUE...???

Un bruit, un cri démoniaque et déjà, quelque chose de chaud, énorme et visqueux venait de s'enrouler autour de la taille de Deimos, quelque chose de dérangeant, qui ne devrait pas être là, et sa couleur verte reptilienne en vint à faire paniquer notre cher démon, surtout lorsqu'il fut viollement tiré en arrière, ce qui eut pour effet de le ramener dans le donjon, laissant un autre cri submergé la zone: Celui de notre démon désagréablement surpris.

Deimos: OOOHHH PPUUTTTAAIIINNN DDEEEE MMeeeerrrddddeee......
Arioch: DEIMOS
Lita: Putain, c'est quoi ca???
Ophélia: PEUT IMPORTE, ON Y' VA.

Dommage, car à ce moment là, la porte du donjon se referma viollement, laissant Deimos seul avec la chose qui venait de l'emmener. Et effectivement, ce qui venait de le choper n'avait absolument rien d'agréable, niveau gueule et odeur. A croire que ce truc là était un échappé des "Toxic Avengers", ou autres films d'horreur craignos. Mais ses yeux, bordel....Cette chose en avait plein sur le visage, et son corps boursouflé...qui baignait dans une cuve de sang..Ha bon dieu, il pouvait voir cette saloperie bien en face, qui le trainait vers sa fosse, tandis que le démon répliqua en invoquant des crânes hurleurs...sans résultat, tandis qu'en finalité, il fût amené dans la fosse, laissant le monstre y' plonger pour tenter de le dévorer. Tout ce que le groupe pouvait maintenant entendre, c'était comme des cris inhumains, et des bruits de plongeon, comme si les deux créatures luttaient...Et effectivement, Deimos résistait aux assauts de le bête, esquivant dans la cuve de sang, chacune de ses attaques, profitant de son poids et de sa lenteur...mais à ce rythme là, il ne tiendrait pas très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Sam 6 Fév - 11:12

Il fallait agir, et vite, le problème était que Amélia était hors jeu et pour le moment, à part Daxius ne pouvait vraiment la ramener. Le groupe allait partir au secours du démon chat en oubliant complétement la pauvre mi-démone qui pour le moment restait sans vie.

Arioch: Attendez! On ne peut pas laisser Amélia comme ça
Lita: Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse...
Ophélia: Peut être Utiliser ses pouvoirs , mais comment?
Arioch: J'ai des potions sur moi, on va forcer son pouvoir de clonage
Lita : T'es sure que c'est une bonne idée
Ophélia: Je crois que de toutes façons on n'a pas le choix, on a besoin d'elle. Ce n'est peut être pas une chasseuse du niveau de Deimos, mais elle reste puissante!

Arioch prit la fiole de son sac et s'apprêta alors à la déverser sur Amélia, mais Karno n'était pas vraiment de cet avis

Karno: ARIOCH NON, TU NE CONNAIS PAS LES EFFETS DE CETTE POTION!!!

Mais c'était trop tard, Arioch lui avait déjà fait boire la potion en question, une deuxième Amélia apparu aux côtés de la première, la miss haussa un sourcil

"Est-ce que je suis morte?"


Arioch: Mais non, dis pas de bêtises! On a forcé ton pouvoir de CLonage. Tu vas nous aider à sauver DEimos
Lita: Dites, on y va? On perd du temps là
Ophélia : ALlons y avant qu'il ne soit trop tard, je ne penses pas que Deimos pourra tenir longtemps face à cette chose

Amélia avait bien compris qu'il y avait quelque chose de vraiment horrible qui se tramait. Au loin les cris de Deimos raisonnaient encore, paniquée à l'idée de perdre son cher et tendre la belle se mit à courir, et sans demander rien à qui que ce soit ce transforma en chauve-souris vampire

Arioch;: Oh putain de merde
Karno: Je te l'avais dit
Lita: Vos gueules, on la suit!

Oui le temps n'était pas aux explications, mais à l'action. Amélia arriva rapidement à la grotte, et se retransforma pour ne pas effrayer Deimos, la miss tremblait... L'erreur à ne pas faire c'était s'en prendre à Deimos. Ainsi la miss se transforma en Titan grâce à son pouvoir de morphing et se mit à tabasser la créature, elle regardait Deimos et ne disait rien, elle ne pouvait pas prévoir sa réaction à sa présence en ces lieux, quelque chose lui disait qu'il n'allait pas forcément aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Sam 20 Fév - 23:40

Bien avant que les autres interviennent, on pouvait dire que Deimos était dans un sacré pétrin, car la chose qui venait de l'attraper était du genre rapide et méchamment vicieuse, surtout quand sa queue fouettait l'air pour le frapper violemment, chaque fois qu'il tendait de sortir de la cuve de sang. Fulminant interieurement, il essayait de porter plusieurs coups qui s'averent totalement infractueux dans ce milieu aquatique...si on pouvait dire cela comme ca.

*Saleté.*

C'était un terme comme un autre pour definir une véritable horreur sans nom, à la peau reptilienne, et avec une résistance à toute épreuve, qui commencait doucement à le noyer. A ce rythme là, le monstre félin ne tiendrait pas plus d'une minute, car chaque fois qu'il essayait de remonter, le monstre reptilien le faisait replonger la tête la première dans la cuve de sang, lui faisant boire la tasse à chaque fois...Et bien qu'il essaya de se servir de ses pouvoirs, il ne se passa absolument rien, apparement trop affaibli par l'utilisation abusive de ses pouvoirs face à Cassandra et les autres vampires. Pourtant, il y'avait eu de l'entrainement, mais malheureusement, il semblerait que le monstre était le plus fort sur le coup et deja, Deimos se revoyait plonger à nouveau en enfer, jusqu'à devoir rendre de nouveau des comptes à ses anciens maitres...pour être de nouveau assujeti à leur volonté, et ce, c'était carrement proscrit.
Bien qu'il tenta une nouvelle fois de remonter, le monstre le cogna violamment à la tête, ce qui lui fit lacher prise avec le bord du bassin, le faisant couler cette fois, de façon quasi-définitive...Et nul doute qu'il aurait pu etre condamné car aussi étrange que cela puise paraitre, le monstre reptilien fût extirpé de son bassin, par quelque chose. Quoique ce soit, cela venait de sauver la vie de Deimos, qui en profita pour remonter aussi vite qu'il put du bassin, sans regarder autour de lui, prenant alors une grande inspiration en hurlant lorsqu'il s'extirpa sdu sang, sans regarder l'espece de géant passer à tabac le monstre reptilien...Deimos était à moitié dans les vapes et tout ce qu'il vit, c'était Lita et Arioch qui tentaient maintenant de le maintenir eveiller. Il voyait leurs levres remuer, elles hurlaient, mais il n'arrivait pas à les entendre, visiblement encore deconnecté, et se laissant tomber de fatigue, victime des coups portés par le monstre reptilien, qui n'allait pas tarder, au vue des coups qu'il prenait, à rendre l'âme....Tant mieux, ca ferait une saleté de moins à Santa Carla...Et tout ce qui pouvait emmerder Cassandra serait un evenement largement bien acceuilli.


*Amy....ou est tu....pourquoi je n'entends plus rien......Que se passe il??? Que m'arrive il???......."


La réponse était pourtant simple et se trouvait planté dans le dos du démon, sous la forme d'une gigantesque épine ensanglanté, sur laquelle perlait encore une goutte verte de quelque chose.....quelque chose qu'un oeil avisé aurait reperé comme étant du poison...celui du monstre reptilien, utilisé pour paralyser ses proies pour ensuite les dévorer. Autrement dit, Deimos avait failli devenir le casse-croute du petit animal de compagnie de Cassandra Raven....Bé merde, alors, si il avait su qu'un jour, il finirait en paté pour démon, bé il aurait certainement bien rigoler...Oui, enfin, il avait esquivé cela de justesse, grâce à cet espece de géant, dont il ignorait l'identité...
Tentant vainement de tendre la main, il ne put rien faire d'autre que ressentir une gigantesque douleur, du à la paralysie...impossible de bouger tant qu'il aurait cette saleté plantée dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Dim 21 Fév - 11:58

Pendant que les autres membres de l'agence se déchainaient à essayer de réveiller Deimos, la belle en finit rapidement avec la créature - celle-ci ne reviendrait pas les embêter de si tôt, à part si quelqu'un se décidait à la ramener du royaume des morts. Ce qui n'était pas prêt d'arriver. Ainsi la mi-démone retourna au lieu où Arioch, Litha, Karno et Ophélia l'avait laissé, enfin ils étaient désormais autour du démon félin en train de le secouer pour qu'il ne s'endorme pas. Amy en avait oublier qu'elle était encore en Titan

"MERDE! Cette vermine lui a mit une épine empoisonnée!!"


Ce n'est qu'à ce moment là qu'Arioch tilta et déclara alors à l'adresse d'Amélia, visiblement elle avait remarqué son retour, et n'avait pas encore fait attention au fait qu'elle ne s'était pas changée:

"Bon tu enlèves, et moi je lui appliquerai la potion de guérison"

Amy ne se fit pas prier et enleva l'épine s'attendant un gros hurlement de la part de son cher et tendre, Arioch se précipita alors sur lui et lui appliqua les soins nécessaires, c'est Ophélia ensuite qui souffla

"AMy, tu devrais te rechanger avant qu'il ne se réveille"


"Je ne veux pas retourner dans mon corps, ou sinon la première chose qu'il verra c'est sa femme inconsciente"


"Tu préfère qu'il te voit en Titan ou en chauve souris peut être? Il pensera que tu t'es transformée"

"Dis pas de bêtises, les démons ne peuvent pas être transformés... Mais tu devrais reprendre ta forme initiale au moins..."


Oui de toutes façon la future maman n'avait aucune raison de rester sous la forme d'Un Titan, elle retrouva alors sa forme initiale, la miss allait s'agenouiller aux côtés de Deimos pour tenter de le réveiller en douceurs, mais c'était sans compter un vampire, surement un des sbyres de Cassandra qui avait survécu, il était armé d'un couteau:

"MEURS SORCIERE! TU N'ES PAS DES NOTRES"


Il lança alors le couteau en plein dans le coeur d'Amélia, n'ayant pas tilté que ce n'était qu'un clone, Amy avait baissé sa garde, encore cette erreur qui lui avait déjà failli coûté la vie. Mais ça ne l'empêcha pas de détruire son attaquant avant de, sous les hurlements de ses proches, tomber inconsciente. SOn corps disparu pour se remettre dans l'original, Amy se mit alors à trembler, elle était loin d'être au meilleur de sa forme, mais au moins elle avait sauver Deimos, c'était bien sur sans compter la remarque de Karno

"Remarque il a pas totalement tord!"


Alors qu'Ary n'y fit pas attention en train d'essayer de ramener Dei à l'état conscient, Ophelia et Litha essayer de calmer la maman...
(En gros quand tu vas te réveiller, elle va disparaître, tu va pas tout de suite voir son corps original xd)

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Mar 23 Fév - 1:32

Tu parle d'un hurlement. Qui était le gougnafier qui lui avait arraché l'épine dans le dos, sans anesthésie, bordel?? Bon, certes, on était pas dans un hopital, il fallait l'avouer, mais quand même, un minimum de...comment dire...de douceur, ca aurait pas été un mal...Mais au moins, ca avait eu le mérite de reveiller notre cher démon, qui poussa un de ces hurlements, se repercutant un peu partout dans la caverne.
pendant ce temps, Amy terminait de s'occuper de la bête de la fosse, qu'elle renvoya dans son bassin, apparement morte, sans aucune étincelle de vie.
Alors là, elle avait fait fort, et un certain Karno allait pouvoir fermer son clapet de sac à puce, quant à cette performance. Karno, qui venait juste d'en rajouter un peu trop, puisqu'il se prit un de ses coups de poing de la part de Deimos, d'une manière vive et brutale.
Encore un bon signe, notre cher démon se remettait assez vite.

Sa vue était encore brouillé mais il commencait de nouveau a entendre, tout comme il entendit une autre attaque de la part d'une sangsue, qui se fit vite renvoyé dans les cordes, vu les hurlements qu'il poussa à sa mort. Et un de moins, encore une fois. Mais le temps que Deimos puisse voir quelque chose, il ne put que voir Amy disparaitre, sous ses yeux ébahis et effrayés. Dejà, à cause du poison, il était completement à l'ouest...ou stone, si vous preferez. Remarquez, quand on se prends une épine empoisonnée dans le dos, le résultat ne peut pas être autre.
En fait, certes, il avait vu Amy, mais elle avait quelque chose de changé, comme une gigantesque taille...Heu?? On peut expliquer, là?
Bon, Deimos n'était pas resté longtemps dans le coltard, mais il avait encore de la peine à bouger, ayant mis sa force pour envoyer Karno valser au sol, suite à sa remarque un peu trop désobligeante...


"A...my....Arioch....."

Sa voix était encore faible, mais au moins, il pouvait de nouveau parler, ce qui était bon signe, une fois de plus. Après tout, comme il aimait le repeter, Deimos était pire que de la mauvaise herbe, et qu'on qu'on fasse, cela repoussait toujours. Dans le cas du démon félin, c'était assez bien expliqué.

Mais pendant que tout le petit groupe s'affairait autour du couple, personne ne remarquait que le monstre reptilien, dans un sursaut de vie, venait de plonger plus profondement dans la fosse de sang, pour rejoindre un lieu ou il serai un peu plus en sécurité, histoire de se regenerer, et qui sait, faire payer ceux qui avaient osés l'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   Mar 23 Fév - 10:20

Amélia tremblait de plus en plus et si on voulait la voir survivre à cette journée il fallait absolument qu'on l'emmène loin de là, qu'on l'emmène se faire soigner.
Le hurlement de Deimos s'était fait entendre dans toute la galerie, en même temps, au moment où la démone le lui avait retiré, elle se disait qu'ils n'avaient pas les temps d'attendre une anesthésie ou autres utilités de ce genre. Ophélia fut heureuse d'entendre la voix de Deimos, et ne prêta pas non plus attention à la remarque de Karno qui obtenu ce qu'il avait cherché: Deimos venait de le faire valser, comme il se doit, au sol.
Litha n'attendit elle pas plus longtemps pour appeler Arioch:

Litha:"Arioch dépêche toi de le ramener à la raison, on est en train de perdre Amélia là!"

Heureusement le démon félin semblait reprendre du poil de la bête, doucement, mais surement, quant à Amy elle bégaya à l'appel de son cher et tendre:

"Dei..."


Il ne fallait pas qu'il panique au fait que son double ait disparu puisqu'il ne s'agissait que de son clone; mais les blessures que celui-ci avait eu s'étaient répercutés sur l'original, c'était d'ailleurs un des points négatifs de ce pouvoir pourtant très utile. Ophélia calma Amélia presque aussitôt

Ophélia: Amélia, je te défends de parler! Garde tes forces, on a besoin de toi... Respire!

Karno pourtant au sol n'en n'avait visiblement pas assez des baffes envoyées par Deimos, peut être était-ce cet endroit qui le rendait ainsi

Karno: Qu'est-ce que tu racontes, genre on a besoin d'elle... qu'elle crève, ça nous fera des vacances

Il venait de se relever et aida Deimos à se relever aussi, lui au moins, il était clair qu'il le respectait et ne se mettrait jamais en travers de son chemin

"Boss, est-ce que ça va,?"


L'agent ne pigeait visiblement pas l'erreur qu'il venait de faire, en attendant Amy ne pouvait compter que sur une chose. Que la blessure guérisse vite grâce à la potion de guérison qu'Arioch avait appliqué, mais ça prendrait quand même du temps, il fallait s'accrocher

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une soirée mouvementée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée mouvementée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soirée mouvementée / soir de la rentrée
» une soirée mouvementée (Callie, Josh et Freddie)
» Soirée costumé, et sans doute mouvementée~ [LIBRE]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Corbeille et archives :: Chapitres terminés :: 2009-2011-