L'Apocalypse et ses conséquences
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Apocalypse et ses conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Le Grand Manitou & Fondateur

Le Grand Manitou & Fondateur

avatar
Messages : 304
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : Dans mon monde à moi
Emploi de votre personnage : Admin fondateur du forum/ Grand Patron de Santa Carla
Humeur : Tu veux vraiment le savoir??

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
10000/10000  (10000/10000)
Limite:
100/100  (100/100)
MessageSujet: L'Apocalypse et ses conséquences   Ven 3 Fév - 21:24

L'APOCALYPSE

Là où le sang coula autrefois
Celui des justes, des innocents et des vertueux 
Peur, Famine, Pestilence et Guerre ils furent autrefois.
Peur, Famine, Pestilence et Guerre ils seront encore.
Foulant une fois de plus cette terre de leurs sabots
Déchirant le ciel et la Terre, laissant un océan rouge sang dans leur sillage.
Alors viendra l'ère de la bête et ainsi se décidera l'avenir de la création.



Suite à l'anéantissement de la criminalité à Santa Carla, il était évident qu'une nouvelle menace ne tarderait pas à se profiler. Bien que déjà présente depuis des siècles, celle-ci n'a acquis sa toute puissance qu'à une date très particulière. Depuis des siècles, l'Eglise avait pris soin, tout en luttant contre les différentes forces surnaturelles de ce monde, de cacher aux yeux des profanes, les nombreuses informations et les manuscrits qu'ils découvrirent à travers leurs très nombreuses pérégrinations. Parmi les nombreux écrits, tous écrits dans une langue proche de celle utilisé par le peuple d'Edenia, une inquiétante prophétie citait la culminance des Ténèbres et le point de non retour d'un combat qui opposerait à la fois la lumière, l'ombre et l'humanité toute entière. 

Bien entendu, les quelques écrits, difficilement traduits, ne donnaient que peu de détails sur les événements mais après des recherches, une date fût énoncée: 1er Janvier 2000 du calendrier neredien. Les plus grands archivistes de l'ordre ecclésiastique se mirent d'accord sur la date et firent part de leur inquiétude vis à vis de cet événement qui ne tarderait plus à se manifester. Bien qu'affichant une mine inquiète, les Grands Inquisiteurs firent part de leur volonté de garder secrète cette prophétie afin d'agir de la manière la plus adaptée, en préparant les armées du Seigneur. Personne ne devait avoir connaissance de ce qui allait arriver, peu importe les conséquences. Aveuglés par leur foi, la plupart des Grands Inquisiteurs et des Cardinaux étaient persuadés que Dieu leur offrait leur ultime épreuve, celle qui allait mettre à profit leur volonté de servir à tout jamais le Père. Rien ni personne ne devait avoir le droit d’interférer dans la finalité du Grand Conflit qui opposait depuis si longtemps le Paradis à l'Enfer.

Une erreur de jugement qui aurait de bien lourdes répercussions car dans leur orgueil, les dirigeants d'Ecclesia, en refusant de partager une information cruciale, avaient condamnés à mort de nombreux innocents.

Durant les trois années précédant l'ouverture du Sanctuaire et cette terrible catastrophe, de nombreuses apparitions mystérieuses furent signalés un peu partout dans la région de Santa Carla. Des habitants évoquèrent parfois des pleurs venant de l'Océan, tandis que d'autres parlèrent avec effroi d'une bête tentaculaire vivant au plus profond des bois quand ils ne mentionnaient pas les apparitions d'ombres hurlantes et déformées par la haine, alors que les plus pieux, eux, victimes de terribles visions et de stigmates les blessant grièvement, hurlèrent aux incrédules ce qui allait arriver. Si l'Eglise avait refusé de tirer la sonnette d'alarme en refusant de préparer la population à l'évacuation, certains, dans l'ombre, se préparèrent à faire face à ce qui allait arriver. Ceux-ci, aussi conscient que l'Eglise de l'existence d'une menace paranormale, passèrent les trois dernières années à former une armée et à entraîner chaque membre de ce mystérieux peloton qui porta le nom de "Midnight Shadows", un nom gravé aujourd'hui dans la postérité.

Puis vint enfin le jour où la porte s'ouvrit. Au plus profond de la forêt de Santa Carla, là où aucune lumière ne pouvait prétendre s'étendre, une lumière rouge rubis, puissante et inquiétante fit son apparition. De celle-ci émergea nombres d'abominations, de créatures abjectes, enragées et prêtes à faire couler le sang, tandis qu'en face, malgré une grande préparation, les combattants d'Ecclesia tombèrent les uns après les autres, incapables de faire face à une horde préparée depuis des siècles par le maître du Pandemonium. Il ne fallu que peu de temps pour que les démons ne parviennent aux abords de la ville afin de massacrer et moissonner les habitants.

Mais là où l'Eglise échoua misérablement, les mystérieux combattants de l'ombre, eux, firent face avec succès, malgré des pertes dans leurs rangs. Faisant parler leurs armes, ils tranchèrent dans le tas, découpant et décapitant toute créature qui tentait de franchir le périmètre de sécurité qu'ils avaient érigé autour de la ville. Les créatures parvenant à franchir la barrière tombèrent très rapidement sous le feu de nombreuses incantations lancées par les Midnights Shadows. 

C'est alors que le Seigneur des Ténèbres apparut lui-même sur le champ de bataille. Sa colère, couplée à sa puissance, eut raison de nombreux combattants, incapables de tenir tête à la créature la plus puissante de l'Enfer. Tous savaient ce qu'ils risquaient en participant un tel combat mais le but n'était pas de vaincre. Si l'Eglise, dans sa foi aveugle, était persuadé que le triomphe du combat passerait par la destruction pure et simple de l'armée démoniaque et de son monstrueux leader, les Midnights Shadows, eux, comprirent que rien ne pourrait réellement détruire la Bête Cornue. Le but était simplement de gagner assez de temps pour que, dans le plus grand secret, un groupe caché d'invocateurs puisse entamer un rituel de rappel qui, bien qu'il sacrifierait l'âme de ceux le pratiquant, permettrait de renvoyer l'immonde créature et ses sbires au plus profond des abysses.

Le rituel fût un succès. L'ensemble des créatures fût comme aspiré dans le gigantesque portail qui s'était ouvert et aucune d'entre elle, pas même le Diable, ne fût en mesure de résister. Dans une dernière bravade, certains entendirent le puissant Seigneur des Ténèbres hurler une sombre malédiction à ceux l'ayant vaincu, jurant et promettant que tout cela n'était qu'une commencement. 
Puis cela prit fin. Durant toute une nuit, de nombreux guerriers offrirent jusqu'à leur âme pour protéger l'humanité d'un fléau démoniaque mais les conséquences en furent lourdes: Les victimes se comptaient par milliers, aussi bien innocents que protecteurs.....et l'Eglise en porta très vite la responsabilité, en ayant refusé l'évacuation de la ville.....et l'alliance que les Midnights Shadows leur avaient proposé.

Le scandale se répandit bien vite parmi les survivants de Santa Carla et l'opinion publique envers l'Eglise pencha dangereusement en leur défaveur. Le problème aurait pu s'en tenir au simple ternissement de réputation, mais seulement, il était question d'un pouvoir et de croyances existant depuis des siècles parmi les croyants. Rien, dans ce qu'ils connaissaient, ne mentionnait une telle catastrophe et Ecclesia perdit de nombreuses personnes qui rejetèrent leur foi envers des protecteurs incapables de les aiguiller et les protéger. Un tribunal exceptionnel se forma à Santa Carla avec, à sa tête, les fondateurs des Midnights Shadows.

Le but de l'Eglise avait très vite été démontré grâce à l'aide de certain archivistes qui, malgré le refus des Grands Inquisiteurs, ont très vite compris la nécessité d'exposer les preuves de leur culpabilité et leur volonté à se servir de cette catastrophe afin de se faire désirer auprès d'une population dangereusement meurtrie et fragilisée. Ils ne fût pas difficile d'étayer l'accusation de manipulation de foule et la dissimulation de preuves démontrant ce qui allait arriver. Des documents internes furent dévoilés et bien vite, la population demanda le démantèlement du pouvoir ecclésiastique. 

Les Archivistes ne furent pas poursuivis, contrairement aux dirigeants. Il ne fallu que peu de temps pour que le Vatican tout entier soit déclaré coupable de plusieurs chefs d'accusation par le tribunal. La décision porta à celle-ci un coup rude.......et beaucoup pensèrent que cette fois ci, l'Eglise ne s'en remettrait jamais.

Il y'eut toutefois des conséquences inattendues: Nomination de nouveaux Cardinaux ainsi que d'Inquisiteurs, dispersion de nombreux guerriers saints ayant vu leur foi vaciller et partage de connaissances qui, normalement, auraient du être détruites. Plus encore, certains combattants furent traqués par l'opinion publique et les membres du tribunal comprirent que ce monde avait besoin de nouveaux protecteurs, des êtres qui deviendraient officiellement les ennemis de ceux qui se cachaient dans l'ombre. 

Bien qu'il existait depuis fort longtemps des êtres aux capacités hors du commun, leur présence ne fût officialisé que deux ans après les faits. Bien sûr, les quelques membres présents dans la région de Santa Carla n'étaient que peu nombreux, puisque issus des survivants du jour de la bête. Ces derniers se limitaient principalement, et ce peu importe leur puissance à des missions d'observation auprès des populations. Malheureusement, il fût vite démontré qu'un grand nombre de monstres n'avaient pas été aspirés lors de l'invocation de rappel et bien des créatures s'étaient dispersées, voire, multipliés dans les régions environnantes et même sur des continents voisins.

Il fallu donc adopter des mesures supplémentaires pour apaiser les tensions. La première consista à signer un accord entre les populaces issues du monde du surnaturel, en s'engageant de faire en sorte que plus jamais les communs ne soient pris dans des affrontements tels que celui qui s'était engagé deux ans auparavant. Ainsi, la mémoire des habitants fût effacés et récrite, remplaçant l'ouverture de la porte des enfers par le souvenir d'un puissant tremblement de terre.

La deuxième mesure fût de créer des ensembles d'équipes capables d'agir instantanément face aux menaces sans qu'elles n'influent sur la destinée des mortels. Bien vite, des alliances se nouèrent un peu partout dans le monde et des contacts se firent. Des accords furent passés dans le plus grand secret et chaque pays proposa de créer ses propres équipes de combats. 

Ainsi naquit l'Ordre du Nexus, qui réunissait en son sein les plus puissants combattants et protecteurs de ce monde, qu'ils soient humains ou plus encore. Le quartier général de celui-ci prit bien évidemment son siège à Santa Carla mais aucun autre détail ne fût révélé publiquement dans la confrérie surnaturelle. Les équipes de Chasseurs et de Gardiens nécessitant un déploiement de moins d'une heure, on présumait qu'elles se trouvaient dans des zones dont l'accès se faisait facilement.

Les équipes de combats des Chasseurs comptaient de nombreux éléments, la plupart venant du monde entier et de différentes ethnies en ce qui concernait les équipes tactiques. Les équipes de soutien, appelés aussi "Régulateurs" comprenaient des combattants aguerris et prodiguant parfois une assistance qui leur était propre.

La mission des équipes de tactique se devait d'être simple: Infiltrer une zone, repérer l'ennemi et engager le combat en le neutralisant, si possible sans le tuer, afin de pouvoir l'étudier, bien que le préjudice extrême restait autorisé. Chaque équipe pouvait comprendre entre 6 et 14 individus répartis en plusieurs cellules. L'idée était avant tout de former des équipes de spécialistes, capables de faire face à des ennemis d'un genre nouveaux en exploitant leurs points forts. (Corps à corps, arme à feu, arme blanche sorcellerie.....)
Il était donc possible d'obtenir des équipes flexibles et efficaces, bien mieux organisés que les soldats de l'Eglise.

Plus de 10 ans ont passé depuis l'Apocalypse. Bien que l'Eglise, malgré le scandale qui l'a éclaboussée, n'ait pas totalement disparue, elle a très vite perdue sa place et sa crédibilité au sein de la population paranormale. La population humaine, elle, ne se souvenant pas de ce qui est arrivée, oublia l'ensemble de ses griefs contre les ecclésiastes, bien que ces derniers soient maintenant étroitement surveillés par l'Ordre du Nexus. Au jour d'aujourd'hui, la plupart des villes possèdent leurs équipes de protecteurs et la plus connue reste à ce jour celle de Santa Carla, dirigée par "D" et son équipe hétéroclite. Ces derniers, en hommage à ceux qui ont autrefois donné leur vie pour protéger les habitants de Santa Carla, ont gardé le nom de "Midnights Shadows".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
 
L'Apocalypse et ses conséquences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille apocalypse
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Apocalypse 45 cherche une guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Il y a un début à tout :: Bienvenue à Santa Carla - Contexte-