L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Lun 2 Mai - 23:11

Agence Black Cat
24 heures après l'affaire "Arcadia"

_________________________________________________

On dit de la vengeance, qu'elle est une saloperie, une merde qui nous déchire de l'intérieur jusqu'à briser les quelques fragments encore humains qu'il reste de ce qui fait de nous ce que nous sommes justement. C'est un sentiment très désagréable, au gout aussi amer que celui du sang dans la bouche lorsque nous saignons.

Ce sentiment, ce ravage de la vie, Karno Alexander le vivait chaque jour de son existence. Ce n'était pas quelque chose qu'il appréciait particulièrement bien qu'il devait faire avec. C'était une croix lourde à porter que celle d'un être....consumé par l'envie de tuer, encore et toujours, coupé il y'a encore peu, de l'humanité, et aujourd'hui obligé de frayer avec en ayant un vague sentiment d'inadaptation.
Quoi de plus logique quand on était ce qu'il était justement: Une bête parmi les hommes, un dieu parmi les insectes. Un tueur parmi les faibles.....mais aussi un protecteur, s'étant juré que plus jamais qui que ce soit n'aurait à vivre ce qu'il avait vécu, il y'a des années.

Pourtant, ses cauchemars ne l'abandonnaient jamais. Les règles de son monde furent brisés et il lui fallu tant de temps pour se reconstruire, redevenir fort et surmonter ce qui, progressivement, le détruisait. Il devait redevenir la bête glorieuse qu'il était, la légende qui avait autrefois protégé l'humanité contre ce qui les observait dans l'ombre.....car quoi qu'il avait vécu, quoi qu'il avait perdu, il n'avait pas le droit de baisser les bras......ni pour lui, ni pour ceux qu'il risquait de perdre car tant que les cloches de Santa Carla sonneraient, alors la ville aurait besoin de lui, de ses "amis" et de tous ceux qui étaient capables de les protéger.
Et pourtant, une fois de plus, il venait de se réveiller en hurlant, poussant un rugissement bestial et manquant de peu de fracasser l'imposant bureau en marbre blanc de l’accueil. Il lui fallu quelques secondes pour reprendre ses esprits et laisser le flou qui brouillait sa vue se dissiper.

Encore un.....un de plus. Un foutu cauchemar....et toujours le même, se disait il en bredouillant des mots incompréhensibles alors quelques quelques pages des livres qu'il avait étudié cette nuit étaient en partie collé à son pelage. Son regard se porte sur une tasse contenant un café noir....et froid depuis longtemps, alors que la vieille horloge, avec son tic-tac réglé au millimètre, égrenait le temps en affichant 12H30.
Il avait dormi encore trop longtemps, épuisé par ses recherches sur les créatures du réseau Arcadia, fatigué par ce qu'il avait vécu au sein même de cet enfer....et à bout, après avoir, une fois de plus, été obligé de calmer des tensions qui n'avaient pas lieu d'être.

Comment Deimos faisait il, lui? Comment pouvait il parvenir à gérer toute cette ingérence en gardant ce calme froid et si effrayant qui le caractérisait, outre le fait que ce salopard était l'une des pires merdes vomies par les Abysses? Une merde avec une âme, mais une merde quand même, comme tout bon démon qui se respecte.

La radio repassait en boucle le compte rendu de l'affaire San Antonio, avec, à son chevet, les plus grands "experts" qui essayaient, avec des thèses aussi farfelues les unes que les autres, de comprendre ce qui était arrivé. Le bon point, c'est que personne n'avait la moindre idée de ce qu'il s'était réellement passé. Le mauvais, c'est qu'un jour ou l'autre, cela risquerait de se savoir et là.....autant dire que l'Agence aurait à rendre bien des comptes.

Beaucoup de gens eurent la larme à l’œil en évoquant les pauvres habitants pris dans l'explosion. Il y'avait des témoignages, des rapports, des appels et des avis de recherche, souvent en vain.....car la vérité, c'est que bien avant tout ça, bien avant tout ce bordel, tout le monde était déjà mort. Enfin, mort dans le sens où ils étaient à terre......et qu'ils s'étaient ensuite tous relevés. En un sens, faire exploser cette ville, c'était comme leur accorder la miséricorde....mais comment expliquer au monde entier qu'une population avait été zombifiés par une nécromancienne revancharde?

*Nuit de merde......*

Le monstre lycan se releva avec difficulté de l'imposant siège en bois sculpté, étirant doucement ses longs bras puissants avant de jeter un œil autour de lui, en constatant le vide ainsi que le calme évident qui en découlait. Deimos était toujours plongé dans son coma depuis sa dernière émergence. Amélia était au bureau, à éplucher des dossiers sur des jugements de merde payés par les contribuables de la ville, et les autres voguaient à leurs occupations lorsqu'ils étaient en pause, laissant donc la bête en armure seule......ce qui n'était pas un mal, lui qui avait justement besoin de calme après ce réveil des plus brutal.

Mais ce calme risquait fort de ne pas durer. Alors qu'il prit le temps de refermer le puissant livre à la reliure de cuir noir, quelque chose lui fit cesser brusquement son geste.

Pire qu'un sentiment qui l'envahissait, c'était comme une onde parcourant son corps. Froide, rapide, qui, bien qu'elle ne provoqua pas la peur, fit naître une violent accès de méfiance au Loup-Garou. C'était aussi brutal qu'une connexion neurale à un être étranger, comme si....il parvenait à sentir la présence de quelque chose, qui, petit à petit, approchait.........quelque chose de relativement dangereux, dont il devait absolument se méfier.

Alors il fit ce qu'il avait à faire en tel cas: Se cacher.......et frapper le moment venu. Laisser celui ou celle qui arrivait se jeter dans l'antre du loup....et une fois le menace analysée et déterminée, en finir avec elle.
Une chose était toutefois sûre: C'était pas une saleté de vampire....du moins, pas en plein jour....et ce n'était pas assez puissant pour que ce soit Cassandra en personne qui vienne jouer à qui bastonne qui avec les Chasseurs.

Mais qui que ce soit, il risquait fort de voir une mauvaise surprise lui tomber dessus....littéralement.

____________________________________

HJ: Pour info, Karno ne reprends jamais apparence humaine. (Notammant à cause d'un trauma assez lointain.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 3 Mai - 12:39




                  



L'Enfant des ombres





5 ans. Cela faisait 5 ans que Sykes cherchait désespérément des informations sur l'homme qui se fait appeler Etalariel et sur la Malédiction des Parasiteurs. Mais il devait se cacher sous un faux nom, trompant son monde comme il devait le faire depuis plusieurs générations. Quant aux Parasiteurs, ils doivent être trop rares pour être connu du grand public… Ou trop dangereux pour qu'ils soient laisser en vie assez de temps pour être connus… Cette idée ne faisait pas vraiment peur à Sykes. Il savait, qu'un jour ou l'autre, quelqu'un viendrait pour attenter à sa vie, sous prétexte que son existence mets en danger de nombreuses vies.

Mais son esprit n'était pas occupé par cette question actuellement. Si 5 ans de vagabondage dans Santa Carla ne lui ont pas permis de trouver des réponses, il savait désormais où se rendre pour avoir le plus de chance de trouver ce qu'il désire… L'Ecclesia ou l'Agence Black Cat. Un choix simple, car, même s'il avait des chances de retrouver Etalariel dans le premier choix, il avait également beaucoup trop de possibilités de se faire exécuter à la première occasion. L'Agence Black Cat lui apporterait, en contre-partie, des réponses possibles à ces questions. Et les relations entre l'Agence et l’Église n'étant pas bonnes du tout, ils ont dû se renseigner sur leurs ennemis… Ses espoirs reposaient donc sur cette Agence mystérieuse et ses Chasseurs énigmatiques.

Il se tenait devant la porte de l'Agence, un gros sac en toile sur le dos. Vêtu d'une veste en cuir noir et d'un débardeur noir en dessous, accompagné d'un bermuda noir, il entra après avoir frappé quatre fois contre la porte. Personne aux alentours. Et pourtant, quelque chose se dégageait de cette salle vide. Une odeur… d'animal. Et une présence. Écrasante. Bestiale. Sykes hésita à faire un pas de plus. Il ne se sentait pas en sécurité. Le Parasiteur au fond de lui semblait plutôt excité par cet endroit. Qu'importe le risque… Sykes fit un pas de plus, puis deux. Et dit, d'une voix haute mais un peu inquiète :

- Y'a quelqu'un ? J'aimerai postuler pour devenir Chasseur…

Aucune réponse. Si ce n'est un bruit de passage derrière lui. Le vent ? Ou une créature beaucoup plus imposante. Quelque chose se rapprochait dangereusement de lui. Il activa par réflexes l'Aura d'ombres, comme pour persuader la chose qui l'attaquait de reculer. L'ombre avait cette forme là (<- clique). Sykes serra ses poings. Il était prêt à se battre. Comme toujours…

© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 3 Mai - 16:47

Si les jours de week-end, les rues et principalement la grande avenue, étaient la proie des acheteurs convulsifs du grand marché et de ses quelques étals dédiés à la pseudo-sorcellerie d'adolescente en mal de vivre, les jours de semaine se montraient plus calmes et c'était l'avantage, quand on devait montrer la "porte" à un invité indésirable.

Celui-ci ne vit pas venir l'ombre derrière lui mais il put sentir son emprise sur sa gorge alors qu'il souleva sans peine ce dernier, pivotant à sur lui-même dans un mouvement à 90 degré avant de se diriger vers le mur est de la bâtisse....et de bloquer l'étrange visiteur aux allures d'ombre menaçante.
Toutefois, ce n'est pas ce détail qui allait troubler le puissant (Enfin, ex puissant) lycanthrope, qui avait fait face à bien plus menaçant dans sa vie. Bien sûr, un autre que lui serait troublé, effrayé par cette ombre.....mais pas lui. Pas quand on avait eu un aperçu de l'Enfer.

"On vient rarement postuler ici avec une telle apparence."

Ce n'était tous les jours qu'on se retrouvait cloué au mur de l'Agence, par un puissant gigantesque enfant de putain faisant la taille d'une armoire normande. Le cas échant, un enfoiré de Loup-Garou, tout crocs sorti et prêt à frapper après avoir eu pour lui l'effet de surprise. Si le gamin, ou cette ombre, peu importe ce que c'était, avait quelques connaissances par rapport aux nombreuses légendes de la ville et de ses environs, alors nul doute qu'il reconnaîtrait assez facilement celui qui lui faisait face et lui maintenait la gorge contre le mur, en le soulevant au dessus du sol à plusieurs centimètres.

"QUI EST TU??"

Un loup-garou à bout de nerf, fatigué, constamment sur le qui-vive depuis la mort de Corvos et les promesses de vengeance d'une reine vampire acariâtre et salement porté sur la loi du talion, ça ne vous permettait pas d'être de la meilleure des humeurs. Dans le cas de Karno, cela se ressentait plus que jamais. Ses gestes semblaient moins sûrs. Son éveil récent ne l'aidait pas à avoir les idées claires et les dernières attaques des Vampires sur le quartiers n'avaient pas vraiment permis de lui offrir un répit qu'il demandait pourtant depuis un bon moment. Alors quand quelqu'un apparaissait ici, dans cette agence en ayant en plus, une apparence plus que douteuse, il n'en fallait pas moins pour provoquer la célèbre Bête en Armure.

"Choisit bien les mots qui sortiront de ta bouche, démon car ils pourraient être les derniers de ton existence."

En cas de mauvaise réponse, celui-ci se montrerait prêt à frapper d'un poing impitoyable. Mais cela allait il être le cas? Cette chose disait elle la vérité, en parlant de postuler, avant de prendre cette apparence? C'était difficilement concevable mais pas impossible. Après tout, on ne peut juger sur une personne en ayant simplement été témoin d'une apparence ne reflétant pas réellement ce que nous étions.....et Alexander en était l'exemple le plus typique de cette ville.

"Je t'écoute."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 3 Mai - 17:34




                  



L'Enfant des ombres





Un nouveau mouvement dans son dos. Sykes tenta de se retourner pour parer l'assaillant qui arrivait dans son dos, mais sa vitesse était largement supérieur à celle du jeune homme, qui n'avait pas eu le temps d'activer les Veines d'ombres pour s'échapper à vitesse grand V. Il ne put que cracher un petit « Argh ! » en se faisant prendre à la gorge, soulever du sol et planquer contre un mur. Bonne nouvelle : si cet ennemi voulait le tuer, il l'aurait déjà fait. Cette… créature n'était donc un ennemi complet. Le monstre canin se mit alors à parler d'une voix puissante :

- On vient rarement postuler ici avec une telle apparence.
- Pardonnez-moi… J'ai cru que vous auriez arrêté votre offensive en la voyant… arriva à chuchoter Sykes, étouffé par l'énorme main poilue qui le maintenait contre le mur.
- QUI ES-TU ??? Choisis bien les mots qui sortiront de ta bouche, démon, car ils pourraient être les derniers de ton existence.
- Un peu… d'air… please…

Sykes ne portait aucune attention au poing brandit dans sa direction, car il avait énormément de mal à respirer. Il répéta donc sa demande jusqu'à que le géant poilu l'entendit. Il sentit la main se défaire légèrement autour de son cou, juste assez pour lui permettre de parler sans s'enfuir ou se libérer. Une fois sa respiration revenue, il désactiva l'Aura d'ombres pour mettre son opposant un peu plus en confiance.

- Je t'écoute.
- Je suis Sykes Clémensia, je suis un homme maudit. L'apparence… que vous venez de voir disparaître n'est qu'une aura, une méthode de défense. Je ne l'est activé que par réflexes, par rapport à votre présence inquiétante. Je vous prie de m'excuser… Relâchez-moi, que je puisse mieux m'expliquer… Monsieur le loup-garou…

Sykes connaissait les êtres qui pullulaient dans cette ville. Il en avait rencontré certains, mais jamais, il ne s'était retrouvé en conflit avec une race non-humaine. Il préférait les éviter, de crainte que ces derniers ne cherchent à faire de Sykes l'un des leurs. Après tout, un vampire possédé par un Parasiteur pourrait être utile… Il n'était, en tout cas, pas capable de reconnaître ceux à visages humains, mais un énorme loup qui se tient sur deux pattes, qui s'habille et qui parle ne peut être rien d'autre qu'un lycanthrope. Le Vieux Père de Sykes, Swann, lui avait également appris quelques petites informations sur quelques races non-humaines. La faiblesse la plus connue des lycanthropes est l'argent. Pas de bol, le jeune voyageur n'avait aucun objet en argent pur sur lui. Mais s'il devait employer la force du Parasiteur pour ne pas mourir de la main de ce prédateur géant, il était prêt. Il arrêta de se débattre pour se préparer en cas de seconde offensive de la part du loup-garou innommé.


© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 3 Mai - 18:17

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Karno relâcha son emprise sur le jeune homme. Si ce dernier voulait frapper, il l'aurait déjà fait, et de plus....il ne serait pas passé par l'entrée principale. Cela lui suffisait pour baisser temporairement sa garde...et ne pas le tuer. Du moins, pas pour le moment. 
Durant l'instant où il l'avait maintenu contre le mur, il avait écouté ses explications, parlant d'une sorte de méthode de défense pour, apparemment, repousser ses ennemis....d'une certaine manière.

"Désolé.......mais ces derniers temps ont été difficile."

Les Vampires, Les Zombies, Abigail, Cassandra et tous les autres. C'était beaucoup, surtout avec la reine des Vampires qui maintenait ses attaques sur la bâtisse, aujourd'hui pourvue d'une façade avec des lampes à U.V haute pression. Idéal pour faire reculer les gêneurs, même si, théoriquement, il leur était impossible d'entrer.

"Et ne m'appelle pas "Monsieur le Loup-Garou.......J'ai un nom."

Sans en dire plus, le monstre lycanthrope laissa le jeune homme derrière lui, lui tournant délibérément le dos pour retourner s’asseoir sur l'imposant siège en chêne qui trônait devant le bureau de marbre. Au passage, le lycan avait pris soin d'éteindre cette foutue radio qui ne cessait pas de transmettre ces foutues flashs infos sur San Antonio. Assez de journalisme, car ça finissait par vous trouer le cerveau.

"Viens t’asseoir. On va parler."

Le monstre avait pris maintenant pris place sur son siège, faisant grincer ce dernier sur le parquet en bois de l'Agence. A sa respiration, on pouvait deviner une certaine lassitude émanant de lui et ses gestes, manquant de coordination, démontrèrent une fois de plus la fatigue dont il était victime. Quoi qu'il se soit passé, cette dernière semaine avait été très éprouvante pour la Bête en Armure. Peut-être que cet "entretien" serait un peu plus calme que tout ce dont à quoi il avait eu droit depuis quelques semaines.

"J'ai pas pour habitude de faire passer les entretiens. Mais......disons qu'à circonstance exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Mais je préfère te dire: Tu n'es le pas le seul à vouloir venir chercher quelque chose ici....et beaucoup sont repartis bredouilles. Alors, j'espère que tu a du temps à vendre, car moi, j'ai toute la journée."

Un loup-garou qui parle, qui pense et qui n'agit pas comme une bête sauvage devait être une grande première pour le jeune homme. Alors quand il s'avère que celui-ci semble travailler pour l'Agence des Chasseurs de Démons, autant dire que là, on touchait dans le sublime. 
Comme à chaque fois, à chaque entretien, l'enregistreur était sorti afin de garder au moins une trace audio de tout ce qui allait se dire. C'était peu glorieux, voire, parfois déplacé mais nécessaire pour garder une preuve dans les archives de l'Agence sachant qu'en plus, Deimos et Amélia voudraient certainement pouvoir se faire une idée sur le personnage.

"Très bien........Allons'y. Parle moi de toi. Ce qui t'amène, tes raisons et surtout.......pourquoi on devrait te prendre parmi nous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 3 Mai - 21:46




                  



L'Enfant des ombres





- Désolé… Mais ces derniers temps ont été difficiles. Et ne m'appelle pas « Monsieur le loup-garou »… J'ai un nom.

Sykes attendit que le lycanthrope se présente. Rien, il se contenta de lâcher Sykes et de se rediriger vers le bureau de pierre. Le jeune homme suivit son « hôte ». Il ne dit rien. Il savait que les loups-garous n'étaient les personnes les plus sympathiques au monde et que les derniers événements en ville ne devaient pas être faciles pour les Chasseurs.

- Viens t'asseoir. On va parler.
- Merci… répondit Sykes en se massant le cou.
- J'ai pas pour habitude de faire passer les entretiens. Mais… Disons qu'à circonstance exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Mais je préfère te dire : tu n'es pas le seul à vouloir venir chercher quelque chose ici… Et beaucoup sont repartis bredouilles. Alors, j'espère que tu as du temps à vendre, car moi, j'ai toute la journée.
- Ha… J'ai toute la vie à perdre… Enfin, si on peut appeler ça une vie…
- Très bien… Allons-y. Parle-moi de toi. Ce qui t'amène, tes raisons, et surtout… Pourquoi on devrait te prendre parmi nous.

Sykes fixa la bête dans les yeux. Il était compliqué pour un « simple humain » de lire les émotions sur un visage inhumain. Mais l'heure n'était pas à la discrimination raciale.

- Je vais me répéter, désolé. Je m'appelle Sykes Clémensia, j'ai 26 ans, je suis un humain qui a subit une étrange malédiction. Il y a vingt ans, j'ai développé des pouvoirs plus qu'étrange, à cause-

Le jeune homme marqua une pause. Des flash-backs fusèrent dans son esprit. Il inspira, puis expira, pour se calmer. Puis reprit :

- A cause de l'assassinat de ma mère par un membre de l'Ecclesia. Je suis venu ici car je sais que vous n'entretenez pas une bonne relation avec cette institution. Je suis venu recueillir des informations sur les membres que vous connaissez. Mais ce n'est pas la seule raison de ma venue. Je suis également ici pour trouver un moyen de me débarrasser de ma malédiction. Et quoi de mieux que de rejoindre des tueurs de démons pour connaître les malédictions que ces derniers prodiguent ? Voilà mes raisons. Pour ce qui est des vôtres pour m'engager…

Sykes posa son sac devant lui et fourra sa main dedans pour en ressortir une grosse pièce de monnaie. Il remonta la manche de veste de son bras droit, dévoilant ainsi ses nombreuses cicatrices. Tenant la pièce entre l'index et le pouce de sa main droite, il fit apparaître les Veines d'ombres et plia la pièce en son centre comme un bout de papier. Il lâcha la pièce, devenu un demi-cercle. Il avait positionné son bras de façon à ce que la bête qui lui faisait face vit correctement les veinules noires apparaître et disparaître de son bras.

- Je peux augmenter ma force et ma vitesse grâce au pouvoir de ma malédiction. Je peux également effrayer le menu fretin avec l'apparence que vous avez vu tout à l'heure. Mais ce n'est pas tout. Cette malédiction me rends très sensible aux émotions négatives. Ce qui signifie, que si je fais un accès de rage, plusieurs dizaines de personnes peuvent y passer. Bien sûr, me tuer est une option. Mais m'avoir dans vos rangs, pour que je m’entraîne et que j’apprenne à maîtriser cette malédiction ne serait-il pas un meilleur compromis ? Vous aurez toujours un œil sur mes agissements, vous pourrez m'abattre à l'instant où je deviendrai une menace et en plus, vous avez un nouveau Chasseur déterminé et volontaire. Qu'en dites-vous, Monsieur le lycanthrope ?

Cette dernière remarque était une plaisanterie. Il voulait faire comprendre que son interlocuteur aurait dû se présenter plus tôt. Mais sinon, Sykes avait gardé un air des plus sérieux durant toutes ses explications. Il plongea encore une fois son regard dans celui de la bête.

- Je ne suis pas très bon pour les CVs. Mais ceci n'est pas une menace, juste un conseil en connaissance de cause : il vaut mieux, pour vous et pour cette ville que je vous rejoigne.

Il jouait à pile ou face. Soit le loup-garou allait le trouver désagréable et le jeter à la porte, soit il allait accepter son offre pour une raison X ou Y. Et Sykes espérait grandement que ce Chasseur allait comprendre quel était le meilleur choix à faire…



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mer 4 Mai - 14:01

Les pattes croisées sur l'imposant meuble en marbre, fixant avec intensité le nouveau venu, le lycanthrope avait écouté avec beaucoup d'attention le "récit" ainsi que les présentations du jeune homme. Chacun des mots qu'il avait employé avaient été analysé avec beaucoup de soin dans l'esprit du traqueur lunaire et ce qu'il entendit ne lui plut pas réellement. Bien entendu, le jeune homme n'était pas en cause, bien que, sur le moment, une partie de ses explications lui rappelèrent deux vérités brutales et existantes qu'il n'aimait pas qu'on ravive dans son esprit......et la première concernait Deimos et ses foutues crises de possession, ce que Daxius appelait "l'Emergence".

En clair, le gamin expliquait qu'il avait un problème similaire au grand patron de la boite........comme si un possédé parmi la troupe ne suffisait pas, bien que le cas de Deimos était.....très particulier. Le cas de Sykes ne semblait pas si différent puisqu'il citait à peu près le même cas de figure lors d'une possession démoniaque. Son cas lui rappelait une autre caste de guerriers, des hommes ayant fusionné volontairement avec des démons, ces derniers terminant endormis mais laissant leur énergie couler dans les veines du combattant. Une expérience impie, destructrice, qui avait mis à genou plus d'un combattant de l'Eglise. Il y'avait de quoi en rire, n'est ce pas, pour des êtres se revendiquant sains de corps et d'esprit. 

"Hum........"

Et bien entendu, une partie d'un discours ne pouvait aller sans l'autre, Ecclesia fût cité, au moment où il y' pensait de plus en plus fortement, ce qui le fit plisser du regard. Ses poings, serrés l'un contre l'autre, semblaient donner l'impression d'être en partie victimes du déchirement de la chair par ses puissants ongles. 
La question à 100 écus pouvait alors être posés: Combien de personnes devaient leurs malheurs d'aujourd'hui à cause de l'hypocrisie d'une bande de salopards en bure? Si, à une époque, Karno n'aurait pas été à même de comprendre la rage que Deimos et ses acolytes ressentaient à l'égard des fanatiques de l'Eglise, il pouvait aujourd'hui être sélectionné comme celui qui avait ressenti la rage couler insidieusement dans ses veines lorsqu'un tel nom était évoqué.

"..................Ecclesia........"

Ce mot fût prononcé avec un début de colère non dissimulé ainsi que sur un ton profondément haineux. Il lui était difficile, à cet instant, de ne pas laisser ce petit bout de rage naissant, exploser dans la salle à l'évocation des guerriers saints de l'Eglise.

Bien entendu, la rage du lycan à l'égard du mouvement religieux était plutôt bien connu d'une bonne partie de la population paranormale. Tout le monde savait qu'il ne faisait pas bon d'être dans ce camp lorsqu'on croisait le chemin de la bête en armure mais une autre question subsistait: Que lui avait on fait pour qu'il souhaite à ce point leur mort? Il y'avait bien eu des questions, parfois des rumeurs non étayées, mais rien de réellement concret qui permettait de véritablement en savoir plus. Quoi qu'il se soit passé, Karno Alexander avait profondément gardé ce secret au fond de lui et seuls ceux avec qui il "travaillait" aujourd'hui connaissait la triste vérité, dont ils furent des témoins inattendus.

Reprendre son calme n'avait pas été chose aisée car peu importe son expérience ainsi que son ressenti, Karno devait se montrer professionnel, méthodique......et calme. C'était si difficile lorsque, par flash, des images d'un passé lointain et regretté défilèrent sous vos yeux. Des millions d'images, un profond sentiment de tristesse....et une colère infernale en un seul instant. Voilà ce qu'il avait ressenti alors qu'il se leva de son siège, toisant de son regard le plus perplexe le jeune homme.
Cela dura des secondes qui parurent des plus longues pour le jeune homme, qui, peu avant, avait fait montre de ses "étranges capacités."

".................Comme je l'ai dit, je n'ai, à la base, pas le pouvoir de décider, si oui ou non, tu serais à même de nous rejoindre."

Mais les recruteurs n'étaient pas là. Il était seul, comme très souvent, et cette décision lourde lui était incombé. Mais il était lui-même un fier guerrier, un leader et un général. Il avait dirigé, recruté et formé l'élite de la nation lycanthrope. Il avait fait face à de nombreuses menaces, fait montre de capacités incroyables sur un champ de bataille........mais cela, c'était avant.......et aujourd'hui, ce qu'il restait de Karno Alexander n'était plus qu'une ombre à la recherche de la seule chose qui pourrait apaiser un peu le feu destructeur qui dévorait son âme.

"Mais aujourd'hui.......j'ai la possibilité de t'offrir une chance."

La gamin était prêt à offrir ses services, prêt à subir, si il le fallait, des heures de recherches et de possibles expériences qui seraient menées par le vieux sorcier pour déterminer avec exactitude ce qu'il était réellement. Dans un sens, ce gosse était dangereux mais ce qu'il disait n'avait rien de bête: Au moins, dans l'équipe, il serait surveillé, encadré.......et, en dernier recours, abattu, si il devait constituer une entrave à la sécurité de cette ville.

Un rayon de soleil traversa la porte vitrée de l'Agence. Le temps semblait au beau fixe, aujourd'hui mais le ciel, aussi céruléen soit il, était toujours plus bleu dans ses souvenirs. 
C'était un passé d'un autre monde, une mémoire mourante qui, progressivement, voyait une nouvelle imagé mémorielle prendre le dessus, l'effacer totalement de la psyché du lycanthrope pour se juxtaposer sur le fil de la réalité.
Un souvenir en remplaçait un autre.

"La quête de justice est un sentiment noble......mais souvent vain. Aussi profond soit il dans tes désirs les plus apparents, c'est quelque chose qui ne pourrait avoir constamment le pas sur ta véritable motivation. La faute à cette ville........qui transforme, nous modèle selon son bon vouloir. Au final, il est difficile de faire face à notre nature profonde. J'imagine que c'est ce qui les a transformé."

La créature marqua un long silence, observant les quelques passants déambulant dans la rue principale. Pressés, calmes, énervés, parfois triste, une multitudes d'êtres aux sentiments diversifiés se mélangeait dans une masse pourtant ignorante....et bénie. Difficile de dire, à cet instant précis, ce que le lycan voyait mais le ton de sa voix semblait emprunte d'une certaine mélancolie alors qu'il s'adressait au jeune homme.

"Je ne te cacherai pas la vérité, Sykes......La vie de Chasseur est quelque chose que je ne souhaite à personne. Etre un membre de l'Agence, c'est une vie misérable, un refuge de la dernière chance. Ce n'est pas juste de la gloire, des tripes et de l’héroïsme........mais c'est pourtant si tristement nécessaire par les temps qui courent."

Cette fois-ci, il se tourna vers le jeune homme, un regard un peu plus sûr de lui.

"En clair, tu deviens l'ennemi n°1, celui qui doit être abattu à tout prix. La question que je pourrais te poser est la suivante: Es tu prêt à une telle vie? Es tu aussi déterminé à faire face en me disant RÉELLEMENT ce qui t'amène, car je doute que ce soit simplement un sentiment altruiste qui ait mené tes pas ici."

Il était, en effet rare, de ne pas voir les victimes d'Ecclesia, être emprunte d'un désir de vengeance à leur égard....et Karno, en son fort intérieur, avait besoin d'être sûr de la suite des évenements. La réponse que Sykes allait lui offrir déterminerait la suite de cet entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mer 4 Mai - 14:58




                  



L'Enfant des ombres





- Je ne suis pas très bon pour les CVs. Mais ceci n'est pas une menace, juste un conseil en connaissance de cause : il vaut mieux, pour vous et pour cette ville, que je vous rejoigne.
- Comme je l'ai dit, je n'ai, à la base, pas le pouvoir de décider, si oui ou non, tu serais à même de nous rejoindre. Mais aujourd'hui… J'ai la possibilité de t'offrir une chance.

Sykes regarda son interlocuteur. D'après ce qu'il venait de dire, il n'était pas le grand chef de cet établissement. Mais il n'était pas un simple employé non plus. La voix de ce lycan pourrait faire office d'admission, mais il aura des comptes à rendre. Et il voulait être sûr que le jeune homme qui lui faisait face avait ce qu'il fallait, là où il le fallait. Sykes ne demandait qu'à faire ses preuves…

- La quête de justice est un sentiment noble… Mais souvent vain. Aussi profond soit-il dans tes désirs les plus apparents, c'est quelque chose qui ne pourrait avoir constamment le pas sur ta véritable motivation. La faute à cette ville… Qui transforme, nous modèle selon son bon vouloir. Au final, il est difficile de faire face à notre nature profonde. J'imagine que c'est ce qui les a transformé.

Sykes suivit le regard du loup-garou. Il regardait les passants. Des humains normaux, sans histoires. Qui se retrouvent impliqués dans des guerres qui ne les regardent pas. Le jeune aventurier avait déjà un terme étrange dans la bouche d'un étrange énergumène, pendant ses recherches. « Ceux qui ignorent tout sont des ignorants bénis… » Sykes ne répondit pas à la bête en armure. Il se contenta de regarder la foule sans rien dire. Le lycanthrope reprit la parole, mélancolique :

- Je ne te cacherai pas la vérité, Sykes… La vie de Chasseur est quelque chose que je ne souhaite à personne. Être un membre de l'Agence, c'est une vie misérable, un refuge de la dernière chance. Ce n'est pas juste de la gloire, des tripes et de l’héroïsme… Mais c'est pourtant si tristement nécessaire par les temps qui courent. Il reprit une voix assurée. En clair, tu deviens l'ennemi n°1, celui qui doit être abattu à tout prix. La question que je pourrais te poser est la suivante : Es-tu prêt à une telle vie? Es-tu aussi déterminé à faire face en me disant RÉELLEMENT ce qui t'amène, car je doute que ce soit simplement un sentiment altruiste qui ait mené tes pas ici.

Sykes se tut un instant et regarda le loup-garou, debout, le regard dur envers le jeune homme. Ce dernier se leva également et fixa le monstre canin avec détermination. La lueur sympathique dans ses yeux disparut. Il était très sérieux…

- Ma vie n'a été que tragédies. Je n'ai nulle part où rentrer et presque nulle part où aller. Je me fiche pas mal de la gloire, de l'argent, de l'héroïsme… Je veux juste réussir à me débarrasser de cette saloperie qui me bouffe de l'intérieur. Être l'ennemi N°1 n'est pas un problème, car si le monde savait ce qui se cache en moi, je le serais déjà. Je ne crains qu'une seule chose : de ne plus être moi-même… Et pour cela, je dois apprendre à me maîtriser. A le maîtriser… Et à m'en servir pour défoncer la gueule du salopard qui m'a privé de ce qui comptait le plus à mes yeux… Et de ce qui comptera… C'est pourquoi je veux être un Chasseur.

Sykes Clémensia parlait sans interruption et sans doutes. Il savait très exactement ce qu'il désirait. L'aspect sombre dans ses yeux disparut, laissant place à son visage habituel, légèrement triste mais jovial. Son ton se fit pus doux :

- Et puis, je vous l'ai dit, cela nous aidera mutuellement. Vous avez des choses à m'apprendre et je peux vous retirer un peu de travail, travail qui me rapprochera un jour ou l'autre de mon objectif. C'est du donnant-donnant…



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mer 4 Mai - 15:50

Le lycan se tût. Les deux êtres se faisaient maintenant face, les yeux dans les yeux. Le puissant gardien de la déesse lunaire avait enfin entendu ce qu'il avait souhaité: La vérité, une composante essentielle dans tout début de relation qui se respecte. Au final, même si ce petit voulait jouer les justicier, sa part la plus sombre prédominait, le poussant à un chemin difficile mais dont il était encore possible de revenir. Une route bien longue, tortueuse dont on ne revenait toutefois pas indemne.

"La Vérité........à la fois un fardeau mais aussi une délivrance. Il est parfois difficile de lui faire face, mais il est encore plus insupportable de devoir la dévoiler au grand jour. C'est un poids si pesant, Sykes......et que tu aie accepté de me la dévoiler t'aidera à mieux faire face, crois moi."

Cette fois-ci, le lycan quitta la zone de la porte fenêtre pour reprendre place, non pas sur l'immense chaise en bois mais sur le bureau en lui-même. Le monstre pouvait bien peser plusieurs livres, la solidité du marbre ferait le reste afin d'éviter une casse bien malheureuse.

"Malheureusement........j'ai peur qu'Ecclesia ne soit plus ton seul problème, une fois entré ici. L'Agence possède un nombre d'ennemis grandissant de jours en jours: Démons, abominations, morts-vivants......et même parfois, les humains. Il te faudra t'adapter, étudier chacun de ces ennemis et faire face de la manière la plus appropriée. Tu apprendras........dans la sueur, la douleur et le sang. Je ne vais te mentir: Ta formation sera difficile, insupportable et plus d'une fois, tu voudras abandonner........mais une fois devenu un Chasseur, plus aucun retour en arrière n'est possible."

Le lycanthrope marqua un silence, reprenant doucement son souffle dans une respiration lente mais étrangement silencieuse. Son regard se porta sur un groupe d'enfants, qui, effrayés à la vue du monstre, préfèrent prendre la poudre d'escampette. Trop de curiosité......pouvait parfois porter préjudice. En règle générale, Karno évitait de se montrer de jour mais il ne pouvait rien faire pour les malheureux qui posaient un regard un peu intéressé sur l'Agence.

"Tes dernières paroles sont pleines de sagesse.....car oui, la règle d'or de cet endroit est de toujours travailler en équipe. Peu importe la pensée, les divergences d'opinions. Ici, personne ne s'accapare tout le travail pendant que les autres flemmardent. J'ignore toutefois si cela te rapprochera de ton objectif final mais j'imagine que cela pourrait être possible."

Un nouveau silence gela le dialogue entre la créature canine et le sombre guerrier, qui devait attendre une réponse. 

"Mais je peux te promettre une chose: Ecclesia, au même titre que la nation Vampire, tomberont. Aussi longtemps que nous existerons, cette ville sera sous notre juridiction.....et aussi la tienne. C'est une grande responsabilité qui te sera offerte car tu pourras, certes, retrouver l'homme qui a détruit ta vie......mais tu ne devras pas oublier ton devoir et ton serment d’allégeance envers nous."

La nation Vampire, la plus secrète et puissante société qui existait depuis la nuit des temps. Cantonnées aux rumeurs, aux nombreuses légendes des terres de ce monde, ces créatures à l'existence aussi ancienne que les Dieux, disait-on, observait, attendant leur heure. Comparés plus d'une fois à des forces qu'on appelait les "Energies des Enfers", les vampires œuvraient à maintenir leur position dans la plus grande des mascarades qui soit. En vérité, ces forces étaient plus anciennes encore que les religions ou encore, les histoires ayant marqué la progression de l'espèce humaine à travers le temps et l'espace. Ils étaient comme un mal insidieux, un virus tentant de s'incarner dans ce monde en voulant détruire les plus grandes inspirations. Bien sûr, peu de gens acceptèrent de donner un nom à son existence car le nommer serait reconnaitre son existence dans ce monde. Bien sûr, "Vampires" était un terme générique, utilisé par bien des péquins pensant détenir la vérité ultime.

Mais "Cainites" collait bien mieux à ce qu'ils étaient réellement: Un refus de la foi de Dieu et un aperçu de son éternelle colère et de la damnation qu'il avait déversé en ce monde. Voilà ce qu'Ecclesia vénérait, dans un sens.

"Dis moi..........Que sais tu des Vampires, excepté ce qu'on en dit au cinéma?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Jeu 5 Mai - 1:01




                  



L'Enfant des ombres





Sykes fixait les perles en amandes qui servaient d'yeux au monstre lunaire. Ce dernier lui rendit son regard et, avec un certain air satisfait, déclara :

- La Vérité… A la fois un fardeau mais aussi une délivrance. Il est parfois difficile de lui faire face, mais il est encore plus insupportable de devoir la dévoiler au grand jour. C'est un poids si pesant, Sykes… Et que tu ais accepté de me la dévoiler t'aidera à mieux faire face, crois-moi.

Sykes décida de ne pas répondre. Le lycanthrope avait raison, s'il voulait avancer, Sykes devait être honnête avec ses désirs. Le jeune homme fut étonné de voir le loup anthropomorphe s'asseoir sur le bureau. Il déplora le pauvre mobilier qui devait souffrir du poids de cette imposante créature. Il reprit :

- Malheureusement… J'ai peur qu'Ecclesia ne soit plus ton seul problème, une fois entré ici. L'Agence possède un nombre d'ennemis grandissant de jours en jours : Démons, abominations, morts-vivants… Et même parfois, les humains. Il te faudra t'adapter, étudier chacun de ces ennemis et faire face de la manière la plus appropriée. Tu apprendras… dans la sueur, la douleur et le sang. Je ne vais te mentir : Ta formation sera difficile, insupportable et plus d'une fois, tu voudras abandonner… Mais une fois devenu un Chasseur, plus aucun retour-en-arrière n'est possible.

Sykes ne voulut pas répondre. Apparemment, le lycanthrope était en proie aux souvenirs pendant qu'il parlait. Sykes ne voulait pas risquer de le déranger dans ces méditations et ses explications qui symbolisaient sans aucun doute son propre parcours. Mais en attendant de pouvoir correctement répondre, le possédé se dit à lui-même

* J'ai déjà trop perdu pour pouvoir abandonner. Et qu'importe les ennemis, la douleur ou les humiliations… Je ferais ce qu'il y a à faire…

- Tes dernières paroles sont pleines de sagesse… Car oui, la règle d'or de cet endroit est de toujours travailler en équipe. Peu importe la pensée, les divergences d'opinions. Ici, personne ne s'accapare tout le travail pendant que les autres flemmardent. J'ignore toutefois si cela te rapprochera de ton objectif final mais j'imagine que cela pourrait être possible.
-…
- Mais je peux te promettre une chose : Ecclesia, au même titre que la nation Vampire, tomberont. Aussi longtemps que nous existerons, cette ville sera sous notre juridiction… Et aussi la tienne.
* Eyh ! Est-ce qu'il vient de m'accepter ?
- C'est une grande responsabilité qui te sera offerte car tu pourras, certes, retrouver l'homme qui a détruit ta vie… Mais tu ne devras pas oublier ton devoir et ton serment d’allégeance envers nous.
- Bien sûr, monsieur.
- Dis-moi… Que sais-tu des Vampires, excepté ce qu'on en dit au cinéma ?

Une question plutôt compliqué pour Sykes, car, malgré ses 5 ans de vagabondage en ville, il n'a jamais rencontré consciemment de Vampires et se connaissance (hors connaissance commune) ne se cantonnait qu'à un vieil ouvrage…

- Chez mon Vieux Père, il y avait un très vieux livre qui expliquer deux-trois choses sur les non-humains… Je me souviens de peu de choses, ça fait un bail, mais il me semble que les Vampires marchent par hiérarchie. A l'inverse de certaines races plus libres, comme les loups-garous. Mais je me souviens de deux lignes en particulier : « On peut tuer un Vampire en lui plantant un pieu de bois dans le cœur. » et « Pour désorganiser un groupe de Vampires et les rendre vulnérables, il faut éliminer le spécimen dominant, le Mathusalem… » Mais cette ouvrage est vraiment vieux. Je ne sais pas si ces connaissances sont toujours d'actualités…

Sykes paraissait un peu gêné de montrer son ignorance sur le domaine vampirique. Mais la question du loup-garou n'était pas anodine. Et le jeune homme s'en rendit vite compte.

- Est-ce que vos ennemis principaux… sont des Vampires ?

Cette question faisait l'effet d'un souffle glacial dans le dos de Sykes. L'idée de se frotter à un (voire plusieurs) Vampire ne lui plaisait pas nécessairement. Une certaine gêne pouvait se lire sur son visage. Mais qu'importe ! Le massacre intensif de suceurs de sangs dégénérés lui donnera peut-être des indices sur sa malédiction. On sait jamais !

- Oh, et excusez-moi de ne demander que maintenant, mais quel est votre nom, monsieur ?



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Ven 6 Mai - 14:34

Il y'avait un progrès dans cet entretien, qui, dans un autre cas de figure, aurait pu virer au bain de sang. Cela changeait des imbéciles congénitaux que le pauvre loup-garou avait été obligé de subir depuis l'éviction temporaire de Deimos. D'ailleurs, il aurait juré, il y'a un instant, avoir cru entendre un ronflement de sa part. C'était tout le problème d'être ce qu'on était, et d'avoir des sens plus ou moins....décuplés.

Le jeune homme posa une fois de plus ses questions, après avoir offert un petit aparthé qui n'était, à vrai dire, que peu satisfaisant, mais assez logique, en fin de compte. Lorsque le vortex s'était ouvert à Santa Carla, déversant sur la forêt mais aussi ses environs, des créatures qu'on croyait issues d'histoires imaginaires et de contes de fée, personne n'avait pu y'voir l'ombre d'un seul suceur de sang. C'était logique dans un sens car ces derniers, malins et plutôt bien organisés, ne laissaient aucune trace derrière eux et les quelques uns au courant de leur existence étaient, comme souvent, des serviteurs humains dont le silence avait été acheté en échange de cette "immortalité" qu'ils voulaient tant.

"Le mythe de Cain, Sykes. Plus ancien encore que l'existence de créatures comme toi....ou moi. Pendant des siècles d'existence, il a perduré, s'est reproduit insidieusement, comme un virus dans un organisme. Il est celui que nous devons exterminer en priorité, comme tu t'en doutes........mais bien qu'il soit notre ennemi principal, nous en avons de nombreux autres que nous ne pouvons ignorer. Tout est recensé dans nos livres, toutes les rencontres que nous avons faite durant notre existence à tous. Ce sont des informations auxquelles tu n'es pas autorisé à accéder pour le moment."

Mythe de Cain, Nosferatus, Vrykolakas, Strigoi, marcheurs nocturnes........autant de nom pour désigner un mal ayant ses origines depuis la création des humains, un mal originaire d'un être vénéré en aveugle par des fous et des ignorants bénis. Deimos avait toujours eu l'habitude de résumer cela en une phrase simple: Dieu n'aurait pas existé....et les vampires ne seraient pas des nôtres. C'était très simplifié, voire, franchement réducteur mais cela était tristement vrai......et dans un sens, on pouvait faire une liaison indirecte entre Ecclesia et les Cainites puisqu'au final, tout découlait de Dieu. Bien sûr, Cain, en assassinant Abel, avait eu sa part de responsabilité dans ce qu'il était devenu.....mais alors, pourquoi?? Pourquoi Dieu aurait il accepté l'existence d'une telle abomination?

"Tu a vu juste pour les Mathusalems. Ceux-ci sont ceux ayant franchi le millénaire, ce qui leur confère une puissance sans borne. Fort heureusement, ils sont rares, mais trop puissants pour être laissés en vie."

Le comparatif avec les Loup-Garou manqua de peu de provoquer un accès de colère que le monstre canin tenta de réprimer. Ce n'était pas facile pour lui d'être.....comparé, voire, surclasser, dans un sens, par une bande de suceurs de sangs à l'amoralité indiscutable et aux actes incestueux des plus flagrantes. Les Loup-Garous étaient loin d'être désorganisés et la hiérarchie était bien plus présente chez ceux qui se voyaient comme de très grands guerriers. Mais personne.....personne ne saurait que pendant des siècles, ces derniers avaient été plus que cela, encore.

Aujourd'hui, les 12 clans n'étaient plus qu'un souvenir lointain.....qui s'était perdu dans le temps.

"Mon nom ne veut plus dire grand chose........mais si cela peut t'aider, je me nomme Karno.......Karno Alexander. Vous autres, humains, m'aviez donné un surnom: La Bête en Armure."

Un nom connu, même pour les non-initiés, il y'a des siècles. Une légende qui avait parcourue les terres de ce monde, jusqu'aux villes voisines, il y'a des années. Un nom d'un passé lointain, qui avait pourtant resurgi à une époque qui n'avait, malheureusement, cure de lui. Si sa réputation avait été des plus connues autrefois, seuls quelques esprits savaient réellement qui était celui qui faisait face au jeune homme. En 600 ans d'existence, il n'est pas difficile de se classer sur le piédestal des légendes ayant participé au folklore de la région. Aujourd'hui, il n'était qu'un Loup-Garou qui frayait avec une population interrogative....et parfois, effrayée à son égard, ce qui était légitime.

"Mais comme je l'ai dit........mon nom et ce surnom.....ne veulent plus rien dire, aujourd'hui."

La créature marqua un long silence pesant. Difficile pour lui d'évoquer ce passé sans qu'une immense vague de tristesse ne l'envahisse.......cette même tristesse qui, peu après, se retrouvait submergée par une vague de haine brûlante à l'égard des seuls et véritables coupables. Il devait à tout prix cesser de se perdre, de partir dans des hors-sujets et embrayer à nouveau sur le sujet principal.

"Pour en revenir aux Cainites, les Vampires.........Tuer un Mathusalem pourrait perturber toute une lignée, voire, la détruire, oui.....mais pas la race. Détruire la race nécessiterait de trouver l'Alpha, le véritable dominant et créateur de la lignée originelle, hors.....nous ignorons où il se trouve. Lorsque Cain est devenu le premier vampire, il a crée 20 semblables.....et s'est ensuite retiré de ce monde. Bien des gens se sont lancés à sa recherche. Bien des guerriers ont tenté de le trouver......en vain. Trouver Cain, ca serait la fin d'une guerre, j'imagine.....mais encore faudrait il parvenir à le tuer, hors, depuis la création même, celui-ci pourrait avoir acquis assez de puissance.....pour tous nous détruire si il le voulait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Sam 7 Mai - 12:54




                  



L'Enfant des ombres





- Oh, et excusez-moi de ne demander que maintenant, mais quel est votre nom, monsieur ?
- Mon nom ne veut plus dire grand chose… Mais si cela peut t'aider, je me nomme Karno… Karno Alexander. Vous autres, humains, m'aviez donné un surnom : La Bête en Armure.
- Approprié…
- Mais comme je l'ai dit… Mon nom et ce surnom… ne veulent plus rien dire, aujourd'hui.

Car c'était exactement ce à quoi le lycanthrope ressemblait. Sykes regarda enfin son interlocuteur en pouvant mettre un nom sur son visage. Karno. Sykes parut pensif. Il avait une croyance particulière, comme quoi les noms symbolisait qui nous sommes. Karno… Carno… Carnassier ? Est-ce là la base de son nom ? Et Alexander… « L'homme protecteur » ? Un nom énigmatique pour quelqu'un qui ne connaissait pas bien ce loup-garou au passé certainement tragique, pour rejeter ainsi son nom. Karno reprit la parole :

- Pour en revenir aux Cainites, les Vampires… Tuer un Mathusalem pourrait perturber toute une lignée, voire, la détruire, oui… Mais pas la race. Détruire la race nécessiterait de trouver l'Alpha, le véritable dominant et créateur de la lignée originelle, hors… nous ignorons où il se trouve. Lorsque Cain est devenu le premier vampire, il a crée 20 semblables… Et s'est ensuite retiré de ce monde. Bien des gens se sont lancés à sa recherche. Bien des guerriers ont tenté de le trouver… en vain. Trouver Cain, ça serait la fin d'une guerre, j'imagine… Mais encore faudrait-il parvenir à le tuer, hors, depuis la création même, celui-ci pourrait avoir acquis assez de puissance… pour tous nous détruire si il le voulait.
- Ce qui fait sortir une question : Cain, ou ce qui se fait passer pour le « Roi des Vampires », a-t-il une utilité à laisser des êtres dérangeants en vie ? Si oui, il est nécessaire de trouver cette raison et de l'utiliser contre lui… N'est-ce pas ?

Sykes était presque sûr de sa conclusion. Le seul moyen de vaincre un être aussi puissant était de trouver sa seule et unique faiblesse et de la retourner contre lui. Mais pour réaliser un tel plan, le nombre de vies à utiliser serait certainement gargantuesque. D'autant plus que Sykes lui-même ferait partie de ces vies…

- Me retrouver à affronter des Vampires ne me plaît pas vraiment mais je suis prêt à braver un destin pire que l'Enfer pour en finir avec cette malédiction. Je comprends bien que vous m'expliquez ce que cela implique d'être un membre de l'Agence pour que je sois sûr de mon choix, Monsieur Alexander. Mais ma décision est prise depuis longtemps… Et puis, maintenant que vous m'avez dit tout cela, je n'ai plus vraiment le choix, n'est-ce pas ?

Sykes lança un sourire amical à celui qui allait sans aucun doute devenir son supérieur et une forme de mentor. Ses yeux dégagés une détermination sans précédent. Il devait devenir un Chasseur, devenir plus fort pour pouvoir affronter sa destinée… Une destinée qui a la forme d'un homme encapuchonné au corps couvert de tatouages…

- Qu'importe les Vampires, les Démons, les Abominations et l'Ecclesia… Je serais un Chasseur, pour le bien de tous et pour moi-même.

Son regard se fit plus sombre. Le jeune homme regarda Karno, attendant une réaction de sa part, une approbation, quelque chose… Il était prêt. Et il se savait prêt.



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 10 Mai - 13:53

"Nous ignorons la raison qui pousse Cain à laisser sa "descendance" arpenter le sol de ce monde en toute impunité. Les informations le concernant sont bien trop rares pour que nous puissions tirer la moindre hypothèse. Trop de facteurs probables, mais rien qui ne puisse tenir la route. Les Cainites eux-même semblent avoir oublié la raison de leur propre existence.......et seul le livre d'Enoch au complet, pourrait nous apporter des éclaircissements. Nous en possédons toutefois un fragment que nous avons traduit. Il explique comme le premier vampire a été chassé par Dieu et maudit par les trois grands Archanges. Ce qu'on sait aussi, c'est qu'il s'est laissé doucement corrompre par les Ténèbres.....sans possibilité de retour, malgré la promesse de rédemption qu'on lui fit. De plus, les Anges tentèrent de s'opposer à son projet, Uriel en tête en lançant une énième malédiction dont le frère d'Abel ne tint pas compte. De la volonté du non-mort originel naquirent alors trois héritiers, qui rependirent le baiser vampirique à travers ce monde. Quant à Cain, il disparut après cela......"

Dans un sens, tout remontait à Dieu, les démons et les Anges. Il n'était pas difficile, pour un esprit étroit, de faire un rapprochement aisé et sans réflexion aucune, bien que la situation semblait plus compliquée.

"J'ai bien pensé à de la jalousie......de la rancœur envers Dieu, mais il apparaît, du moins en partie, que Cain semblait principalement motivé par la liberté ainsi que la fierté, au même titre que Lilith. Peut-être souhaitait il aussi montrer son propre pouvoir à Dieu. Comme je l'ai dit, la seule véritable réponse que nous pourrions avoir.......ne pourrait que lui être arrachée de sa propre bouche. Encore faudrait-il se montrer capable de le retrouver.....car si nous mettions la main sur Cain, cela serait peut-être la fin de toute une guerre.......et la fin de toute une race."

La fin de toute une espèce? C'était ce que bien des chasseurs souhaitaient ardemment. Voir les vampires disparaître de ce monde, cesser d'être une menace et briser ainsi la malédiction d'Edenia. Le lycanthrope avait émit bien des possibilités quant à la destruction de Cain et il en ressortait plusieurs hypothèses: Les Vampires purs pourraient cesser d'exister, disparaître pour toujours. Les transformés, eux, pourraient mourir à leur tour...ou redevenir les humains qu'ils avaient autrefois été. C'était difficile à dire car Karno avait bien conscience que la fureur du ciel était bien trop intense pour qu'un être touché par les Ténèbres aussi profondément puisse encore avoir une chance de rédemption.
Et Luna? Que lui arriverait-elle? Survivrait-elle à la fin de la malédiction? Serait-elle emporté, comme ses frères et sœurs des les abysses de l'oubli.....ou aurait-elle la possibilité de vivre comme telle? La seule et unique de sa race? Le cas de Luna était à part car elle se situait clairement entre deux mondes, au même titre qu'Alma.
La possibilité qu'elle puisse disparaître..........semblait avoir éveillé quelque chose d'endormi chez le lycan, comme une sorte de peur primale, intense, dont la flamme froide parcourait son corps tout entier. Un frisson désagréable, lui traversant l'échine, et le rappelant à cette terrible fatalité qu'il avait que de voir mourir ceux qui lui étaient proches, dans un sens comme dans un autre.

Ne rien laisser transparaître......Ne pas montrer la terreur qu'il ressentait à l'idée même de penser à cela. 

"Très bien...........Je vois en tout cas que ton choix semble définitif et que rien de ce que je pourrais te dire ne te fera changer d'avis."

Un nouveau potentiel? C'était une situation inattendu le concernant, bien qu'il avait, plus ou moins, vécu une situation similaire en compagnie de la Dunpeal. Mais dans un sens, la petite avait déjà fait montre de capacités incroyables en soumettant Lita et en tenant tête à Deimos. Dans un sens, elle avait déjà passé son examen d'entrée, si tant soit-il qu'elle accepterait un jour de les rejoindre.....ce qui n'était pas à l'ordre du jour.

"Je dois justement me charger d'une mission ce soir.....et les autres sont déjà sur la brèche. Tu va m'accompagner. Nous partirons dans quelques heures, quand la nuit sera tombée. D'ici là, je souhaite que tu ne quittes pas le secteur. Tu es libre d'aller et venir dans la zone, mais revenu ici avant la tombée de la nuit. D'accord?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Child of the Shadows

Child of the Shadows

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2016
Localisation : Santa Carla, un peu n'importe où
Emploi de votre personnage : Apprenti-Chasseur
Humeur : Bonne (la plupart du temps...)

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
8400/1000000  (8400/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mar 10 Mai - 21:29




                  



L'Enfant des ombres





- Qu'importe les Vampires, les Démons, les Abominations et l'Ecclesia… Je serais un Chasseur, pour le bien de tous et pour moi-même.
- Très bien… Je vois en tout cas que ton choix semble définitif et que rien de ce que je pourrais te dire ne te fera changer d'avis.
- Pas vraiment non. A part peut-être une menace de mort…
- Je dois justement me charger d'une mission ce soir… Et les autres sont déjà sur la brèche. Tu vas m'accompagner. Nous partirons dans quelques heures, quand la nuit sera tombée. D'ici là, je souhaite que tu ne quittes pas le secteur. Tu es libre d'aller et venir dans la zone, mais revenu ici avant la tombée de la nuit. D'accord ?
- Compris. Chef…

Après un petit gloussement, Sykes reprit son sac laissait sur le sol, jeta ce dernier sur son épaule et se dirigea vers la porte. Il avait bien compris et bien vu que Karno avait besoin d'être seul avant ce soir et que cette nuit serait le moment de vérité pour le jeune homme. Il se contenta donc de faire un signe de main à son « supérieur » et quitta l'entrée de l'étrange agence d'étrangers… Il allait enfin pouvoir utiliser ses capacités pour une bonne cause et pouvoir trouver quelques indices sur le fameux Etalariel et peut-être sur sa malédiction. Il contentait bien en finir un jour avec cette histoire…

Alors qu'il marchait à quelques mètres de l'Agence, il entra dans une ruelle sombre, à quelques rues de Black Cat, et grâce aux Veines d'ombres, il sauta sur le toit d'un immeuble et s'y assit, en position de méditation. Il avait besoin d'être parfaitement calme et plein d'énergie pour ce soir. Il médita ainsi, une heure, trois heures, cinq heures…

La nuit tombait… Sykes ouvrit les yeux. A l'horizon, les rayons du soleil était encore visible mais ils disparaissaient… Lentement mais sûrement. Le jeune homme se leva, s'étira un peu, et descendit de l'immeuble en sautant dans la ruelle inexplorée d'où il avait sauté, quelques heures plus tôt. Utilisant son pouvoir au moment de toucher le sol, il amortit sa chute. Il sortit de la ruelle et regarda en direction de l'Agence…

- Aller… Au boulot. Apprenti Chasseur Sykes Clémensia.

Ce titre le fit sourire. Lui, un enfant des ombres, devenir un Chasseur. Cette idée lui plaisait. Après tout, il ne faisait que rejoindre les siens : les bizarres, les rejetés et les monstres… Pour exterminer d'autres bizarres, rejetés et monstres… Une vision plutôt étrange… Mais l'heure n'était pas à la réflexion. Il se plaça contre le mur de l'entrée et attendit la venue ou un quelconque signe de la part du loup-garou. Après tout, il l'avait peut-être entendu arriver (ou retomber lourdement sur le pavé, quelques rues plus loin). Il sortit de son sac un morceau de papier contenant une petite grappe de myrtilles. Il en mangea une. Et contempla les autres…

- Le fruit de la solitude…

Il jeta le reste des baies violacées sur la pavé. Pas ce soir… Ce soir, il n'était pas seul… Il fit un pas pour qu'il soit visible depuis l'intérieur. Le regard déterminé, les mains dans les poches et le cœur battant, il déclara avec un sourire :

- Une bête en armure m'a demandé de venir à la Chasse de ce soir… Quelle est la mission ?



© Code by Veronica Ribecca

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Mer 11 Mai - 19:33

"Nous allons rendre visite à un vieil ami."

Un coup de vent, frais, rapide et une ombre qui apparut aussi brutalement que la voix qui se fit entendre. C'était une habitude chez le lycan que d'arriver d'une telle manière, bien qu'elle était, de base, non intentionnelle. Dans son dos était accroché un étrange paquetage à la forme longiligne mais épaisse qu'il avait pris soin de bien fermer et de lui donner une forme plus générique, plus.....habituelle que celle qu'il aurait du avoir à la base....et bien entendu, il ne fallait pas compter sur lui pour en dévoiler le contenu au jeune homme, puisque le lycan espérait, en son fort intérieur, qu'il n'aurait pas à se servir du petit cadeau qu'il avait pris soin d'aller emprunter à Cassidy.

"La mission de ce soir devrait être sans risque......et devrait nous prendre qu'une partie de la soirée. Nous allons nous rendre à Crekston Plain, sur les terres du vieux Chayton."

Une terre autrefois maudite, dont le sol était encore rouge du sang des colons et des indiens, qui, autrefois, y'avaient habité. A la base habité par de nombreuses tribus aujourd'hui défunte, Crekston Plain avait été, par la suite, le refuge de quelques indiens des tribus Cherokee ainsi que de quelques Sioux ayant échappé de peu à la folie d'un seul homme......et à l’obéissance aveugle et servile de nombreux autres. Une terrible histoire dont Karno pourrait parler sans soucis tant il connaissait ce triste sujet. Mais cela arriverait un peu plus tard.

"Un conseil: Ferme les yeux."

Un conseil bien avisé puisqu'au moment même où le loup-garou termina sa phrase, un étrange et puissant rayon de lumière s'abattit sur les deux êtres, les entourant totalement dans un halo blanchâtre qui irradiait la rue entière. Le procédé ne dura pas plus d'une minute.....mais après cela, après cette lumière quasi-aveuglante, et ce bruit semblable à une petite explosion......il ne resta rien des deux êtres......et rien dans le sens où il n'était, à présent, plus devant l'Agence mais là où ils se devaient d'être ce soir........là où un cauchemar avait, ce soir, pris vie sans qu'aucun des deux ne sache réellement ce qui les attendait.....en cette fraîche et cauchemardesque nuit.

C'est une histoire qui ne tarderait pas à être conté......et qui montrerait, si oui ou non, les deux êtres allaient savoir se montrer capable de faire face aux horreurs qui se tapissaient dans la nuit, attendant le bon moment pour frapper leur proie.

Cette nuit, deux Chasseurs allaient, une fois de plus, faire face à leur destin.....et tenter d'y survivre.

____________________________________________________
SUITE DU RP A CE LIEN:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)   Aujourd'hui à 9:09

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Enfant des Ombres (Karno / Sykes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Les Ombres
» Les Ombres d'Esteren
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le Centre Ville :: Agence Black Cat-