Résurrection (Luna/Karno) - Page 2
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résurrection (Luna/Karno)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Lun 16 Mai - 18:48

Ophélia n'avait pas tort, et elle le connaissait bien mieux que moi pour savoir comment agir dans ces cas-là. Je gardais le silence et me contentais de la suivre à l'extérieur, l'esprit préoccupé par le Lycan dont les hurlements résonnaient toujours alors que la voiture démarrait. Malgré les paroles de l'Ange, je ne pouvais m'empêcher de m'en vouloir sur ce qui arrivait. Si je n'avais pas dévoilé ce que j'avais vu, sans doute que Karno ne se serait pas retrouvé dans cet état. Je gardais toutefois le silence, contemplant le paysage à l'extérieur, mes pensées toujours tournées vers la créature lunaire. Tout ça me mettait mal à l'aise ... la seule personne dont je m'étais souciée dans ma vie était Alma, et depuis sa mort, un mur s'était dressé en moi, m'empêchant de m'attacher à quiconque. Un mur dont les fondations s'étaient fragilisées depuis quelques temps .... Ophelia mit d'ailleurs le doigt sur ce détail.

" Tu as peur pour lui? Tu sais, tu peux m'en parler. Tout cela restera entre nous. "

Je fus tentée de lui balancer que ce n'était pas ses affaires, mais préférais finalement m'abstenir. Je ne ressentais aucune animosité en elle, et quelque chose dans le ton de sa voix me poussait à lui faire confiance. Avec tout ce qui était arrivé, je n'avais pas besoin de me la mettre à dos, et rien ne m'obligeais à m'épancher non plus.

" Ce n'est pas que j'ai peur pour lui ; c'est un Lycan, il est assez fort pour s'en remettre. Mais après tout ce qu'il a fait pour moi, il est normal que je m'inquiète .... "

Ce qui était faux. Je n'étais pas inquiète, j'avais réellement peur de ce qui pouvait lui arriver, mais je refusais de me l'avouer. Car ce serait reconnaître que je ressentais envers lui une forme d'attachement, chose que je ne pouvais me permettre. Pas après ce que j'avais enduré suite à la mort d'Alma. Vivre seule, ne tisser aucune relation, pour ne plus jamais ressentir cette culpabilité de ne pas avoir pu sauver ceux que vous aimiez, et qui vous envahit au point de vous faire exploser. Mais allais-je seulement parvenir à tenir cette promesse depuis ma rencontre avec Karno ? Il était encore trop tôt pour le dire ...

" J'ai une dette envers lui, que je compte bien honorer. Mais ça s'arrête là ... "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mar 17 Mai - 3:35

"........"

L'Ange observait Luna avec un regard perplexe. A vrai dire, elle s'attendait à un mensonge mais la jeune hybride lui avait balancé cela à la figure sans aucune conviction, le regard fuyant comme le feraient ceux qui préféraient cacher leurs véritables sentiments. Bien sûr, peut-être qu'une partie était vraie.....mais l'autre était fausse au possible et la créature immaculée était loin d'être une dupe. Luna mentait comme elle respirait à cet instant et Ophélia pouvait comprendre que la jeune Dunpeal pouvait refuser de lui accorder sa confiance. Après tout, elles étaient loin d'être des amies et plus encore, leur nature respective les poussaient à être techniquement des ennemis, comme le voulait la volonté d'Edenia.

L'ange se garda bien de faire la moindre remarque.

"Avoir un code d'honneur est il donc aussi important chez vous, les combattants?"

Creuser, gratter dans la psyché de la jeune femme. Il n'était pas forcément question de la pousser à hurler la vérité mais il était intéressant de constater à quel point l'hybride tentait maladroitement de dissimuler bien plus qu'une simple inquiétude. C'en était presque agaçant, voire, stupide. En temps normal, Ophélia aurait haussé un peu le ton en grinçant des dents mais au vue de ce que Luna avait subie, il était logique qu'elle refuse de se confier. Logique et triste à la fois. 
Parler était souvent un bon moyen d'expulser certaines formes de noirceur dans notre cœur, peu importe ce qu'elle représentait, ce qu'elle pouvait créer chez celui ou celle en étant victime. Dans le cas de l'ange déchue, cette dernière préconisait toujours de ne jamais rester en retrait, d'accepter les mains tendues et de s'ouvrir un peu plus. 
Sa naïveté était relativement énervante mais touchante, selon son frère.

"Je sens que tu ne me dis pas tout, Luna Eldritch. Ton regard est fuyant et le ton de ta voix n'est pas celui que tu adoptes d'habitude. Mais peu importe ce que tu me diras car je préfère te mettre en garde en ce qui concerne Karno......."

Aucun ton trahissant un possible énervement, ou même une potentielle menace. Ophélia semblait être d'un calme absolu, voire, angoissant. Les derniers mots qu'elle avait eue pouvaient laisser présager bien des choses, posséder bien des interprétations mais pour lesquelles il n'existait qu'une et unique réponse.

"..........Sa confiance n'est pas un simple joyau dont on peut s'emparer au gré de sa volonté. Nous avons recousu ses plaies, extrait des morceaux de lames brisées de son corps, retiré des balles en argent brûlant sa peau et même une fois, nous avons du mettre beaucoup en oeuvre pour refixer un bras qu'on lui avait coupé.......mais tout cela n'est rien face à quoi il souffre vraiment.......comme tu en souffres aussi. Tu peux me cacher des choses, me mentir........mais à chaque fois, je le saurai. Il est impossible de mentir à un ange."

La voiture venait de tourner sur Belmont Boulevard, prenant doucement sur la droite et quittant peu à peu la zone nord ainsi que le secteur des boutiques. La circulation semblait bien plus fluide en cette fraîche soirée et peu de gens semblaient avoir pris la décision de quitter leur demeure pour profiter de l'air frais. Il est vrai que la période et les quelques vents froids s'abattant sur la région n'aidaient en rien à ce que les habitants puissent faire autrement que passer la soirée dans leur domicile.

".........J'ignore réellement ce qu'il t'es arrivé, jeune fille.........mais ce regard que tu me caches......est quelque chose que je n'ai que trop souvent vu chez Karno: Celui d'un cœur brisé.....qui recherche la vengeance, en oubliant toute notion de justice......mais qui préférera mourir que de laisser quelqu'un perdre la vie à sa place. Alors, quoi que vous vous êtes dit aujourd'hui et même avant, je veux au moins que tu réalises et que tu estimes le don extraordinaire de ses secrets dont tu es aujourd'hui en possession. Pas même nous n'en connaissons le contenu dans son intégralité......."

L'odeur du sang était encore forte sur elle. Normal, sachant qu'elle venait de se nourrir. Ophélia savait ce que cela impliquait et devait donc s'adapter afin de poursuivre le dialogue.

".........ce qui fait de toi l'unique détentrice de tout son passé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mar 17 Mai - 22:14

" Nomme ça comme tu veux, mais moi j'appelle ça avoir des principes. En tant qu'Ange, tu devrais être la mieux à même de comprendre cette notion, non ? "

Ophelia ne me croyait pas, cela se devinait sur son visage. Elle me l'avoua, d'ailleurs, ajoutant au passage que ce je lui cachais lui rappelait précisément Karno, prétendant également que j'avais la chance de connaître les plus sombres de ses secrets. Pauvre naïve ... elle ne se doutait pas à quel point elle faisait fausse route sur ce point. A moins que sous ses paroles ne se dissimulaient un stratagème pour que je lui en révèle un peu plus. Mais peu importait, car ce que j'allais lui dévoiler serait bien loin de ses attentes.

" Tu te trompes sur toute la ligne ... Ce que j'ai vu de lui se résumaient à des flashs, trop brefs pour que je puisse les percevoir distinctement ... Il n'y a qu'un seul de ses souvenirs que j'ai pu voir ..., et ça concernait la mort de sa femme. Comment ça s'est passé, par qui et pourquoi, ça je l'ignore. Et même si je le savais, j'estimerais que ce n'est pas à moi de te le dire. "

Je me tus quelques instants, le regard toujours rivé vers l'extérieur, puis daignais enfin lui prêter un peu plus d'attention. Elle n'avait rien à voir avec Albrecht, malgré le fait qu'il soit son frère. Ses traits ne dégageaient aucune hostilité, et quiconque la croisait pouvait aisément deviner qu'elle n'avait rien d'une combattante.

" Je suis loin de connaître son passé, navrée de te décevoir. Mais si ça peut te consoler, tu as touché juste lorsque tu as dit que j'avais son regard. J'ai effectivement perdu quelqu'un que j'aimais, d'où mes raisons de ne plus vouloir m'attacher à qui que ce soit .... Tu n'en sauras pas plus, je t'en ai bien assez dit. De plus, nous n'allons pas tarder à arriver. "

En effet, nous venions de pénétrer dans la zone Est de la ville, là où les quartiers malfamés avaient le monopole. L'immeuble où je résidais n'était plus très loin. Mais avant de songer à prendre congé d'Ophelia, j'avais toutefois une question à lui poser.

" Maintenant que ta curiosité a été satisfaite, j'ai moi aussi quelque chose à te demander. Pourquoi te sens-tu aussi concernée par ce qui s'est passé entre moi et Karno ? Qu'est-ce que ça t'apporte, au juste ? "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mer 18 Mai - 22:28

"J'ai mes raisons, jeune fille......"

Une fois de plus durant cette conversation, Ophélia cessa d'appeler l'hybride par son prénom et décida de lui donner un autre titre. Ophélia aurait du se douter que la Dunpeal n'aurait eu droit qu'à un condensé  de toute l'histoire du lycanthrope et cela avait eu pour effet de fausser son analyse des derniers moments à l'Agence. Pour le reste, elle décida de ne pas en dire plus quant à sa propre implication. Comme l'Ange le disait, elle avait ses raisons d'observer cette fascinante relation qui commençait doucement à se tisser entre les deux créatures de la nuit. Le paradoxe voulant qu'à la base, les deux races soient ennemies héréditaires depuis des siècles. 

Mais cela n'avait rien d'étonnant, après tout. Neredia avait agit comme un sanctuaire, une terre où les bannis, les réprouvés et les lassés d'une guerre inepte avaient choisis de se terrer pour échapper à une fatalité dont plus un ne voulait. C'était au final, les réprouvés, et non les humains, qui fondirent la principale population de ce monde. Quant aux humains, ils oublièrent bien vite leurs origines pour ne se focaliser que sur eux-même sans se douter de la présence qui les entourait dans la vie de tous les jours. Bien des Anges, mais aussi des Démons, vinrent dans ce monde dans le but de vivre en paix, loin de tout ce qui avait été leur vie d'autrefois.......car même les Démons peuvent, parfois, trouver la voie de la sagesse mais aussi de la rédemption. Oh bien sûr, ils étaient rares mais présents.......et de temps à autre, dans la plus grande surprise, on pouvait les retrouver en compagnie d'Anges, chose encore plus inattendue.

Alors une hybride vampire et un Lycanthrope, cela n'avait rien d'étonnant, bien que fascinant pour celle qui se trouvait actuellement au volant de sa voiture.

"..........mais disons que tu me rappelles d'autres personnes.....que je connais."

Pas difficile de deviner de qui elle parlait. Le cas de Deimos et d'Amélia présentait des similitudes avec le semblant de relation qui unissait Luna et Alexander. Le puissant chasseur de démons avait bien su montrer que même un échappé des Enfers pouvait ressentir quelque chose pour un des siens, même si celle-ci gardait une partie humaine, aussi bien physiquement que psychiquement. Bien sûr, il avait sa manière de montrer qu'il était proche d'elle mais.......son coté "ermite" lui donnait parfois l'air d'un vieux ronchon silencieux qui ne semblait pas apprécier la compagnie dont il était aujourd'hui affublé.

.......mais oublie ce que je viens de dire. Je crois qu'on est arrivé."

Le pied se levant de l'accélérateur, la jeune femme débraya doucement pour finalement s'immobiliser bien en face de l'immeuble où résidait la jeune femme. Un coin sordide, puant et immonde, là où les ombres avaient élues domicile et où les voix de l'espoir s'étaient tues.
Elle méritait mieux que cela et pourtant, elle avait fait son choix. Un choix bien étrange, vous en conviendrez.

"Toutefois........ton refus d'attachement.....est un obstacle. Je peux parfois comprendre que l'on refuse de s'attacher. Sache toutefois que tu pourras y' mettre toute la volonté que tu veux.......mais qu'au final, ce sera ton cœur et uniquement lui qui dictera ta conduite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Dim 22 Mai - 19:05

Ophelia se révéla bien avare en paroles, dès lors qu'il s'agissait d'expliquer ses motivations. Je m'y attendais, à vrai dire, et n'insistais pas, trop heureuse qu'elle ait cessé son petit interrogatoire... et trop heureuse d'être enfin arrivée à destination. Elle n'en avait toutefois pas totalement fini ; sa diatribe me stoppa net alors que je m'apprêtais à sortir de la voiture en la plantant là sans dire un mot. Je me retournais vers elle en la fusillant du regard ; elle commençait vraiment à m'agacer, avec ses airs de Madame Je Sais Tout !

" Arrête de me jouer ta version Bisounours, tu veux ? Ah oui, j'oubliais que les Anges étaient adeptes du refrain Tout le monde il est beau il est gentil ! Et bien je vais te faire une révélation ; c'est loin d'être ma philosophie ! Alors pour ta morale de Cupidon, tu repasseras ! Ça se voit que tu n'as jamais perdu quelqu'un ! "

Je regrettais aussitôt mes paroles suite à l'expression blessée qu'afficha Ophelia. Qui étais-je pour la juger, alors que je ne connaissais rien d'elle, ni des épreuves qu'elle pourrait avoir vécu ? Après tout, nous avons chacun des manières différentes de cacher nos blessures. Au bout de plusieurs secondes de silence où on pouvait sentir le malaise s'installer, je finis par laisser échapper un long soupir et repris sur ma lancée, d'un ton moins cinglant cette fois-ci.

" Excuse-moi, je n'avais pas le droit de te dire cela .... Mais au moins, tu comprends maintenant pourquoi il ne vaut mieux pas me fréquenter. Un conseil ; tiens-toi loin de moi ... "

Sur ces mots, je quittais le véhicule et rentrais chez moi sans un regard en arrière. Ce qu'Ophelia pouvait penser de moi après notre échange m'indifférait totalement. Elle me haïrait dans le pire des cas, ce qui serait mieux pour tout le monde. Quant à moi, je retournerais à mes activités habituelles, à savoir la traque et le massacre des Buveurs de Sang. Plutôt paradoxal, étant donné que j'en étais une aussi. Mes pensées retournèrent vers Karno alors que je nourrissais mes chats. S'était t'il calmé, et allait t'il s'en re ...

Je chassais aussitôt ces pensées de ma tête, consciente que je faillais à ma promesse. La vérité, c'est que ce que je commençais à ressentir pour le Lycan était en tout point similaire à ce que je ressentais pour Alma .... et cela m'effrayait. Sans crier gare, la douleur de l'avoir perdu resurgit brutalement, me donnant la sensation d'un coup de poignard en plein cœur. A cela se superposèrent les images de sa mort ... et c'est ce qui me fit craquer, tout comme Karno précédemment.

Me mettant à hurler, j'attrapais le premier objet à ma portée et le balançais contre le mur, faisant fuir mes chats qui filèrent se cacher le temps que la tempête se calme (je vous rassure, il n'y avait aucun risque que je m'en prenne à eux). D'autres objets eurent droit au même sort ; chaises, vaisselle, mobilier ... tout y passa. Et vu le résultat, j'étais maintenant bonne pour refaire tout l'appartement. Mais je m'en fichais bien pour le moment. Les souvenirs s'estompaient lentement, mais la douleur était toujours aussi présente, tel un feu de broussaille. J'étais cependant trop épuisée pour continuer à l'exprimer. Brisée, je m'écroulais au sol, recroquevillée sur moi-même, laissant la tristesse remplacer la colère. Il se passa de longues heures avant que les larmes ne finissent par se tarir, et que l'épuisement prenne enfin le dessus. Cette nuit-là, les Vampires pourraient faire la bringue sans craindre de me voir apparaître ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Lun 23 Mai - 20:41

"Attends!!"

Le mot est rapide. Il y'eut une main tendue, toute aussi véloce, ne rencontrant que le vide alors que celle qui siégait sur le coté passager prenait congé de la manière la plus brutale qui soit. Des mots, des excuses lancés pour tenter de trouver une quelque forme de pardon.....mais il était bien trop tard car le coeur de l'Ange était désormais atteint.
Durant des secondes qui lui parurent longue, le temps s'écoula lentement, comme du sang chaud. La douleur, elle, venait progressivement, brûlant ses barrières, s’immisçant par toute les pores de son âme et son esprit.

Qu'est ce qu'Ophélia connaissait de la douleur, de la colère et de la solitude? Oh, bien des choses. Ses cris lors de sa "chute" sont restés à jamais gravés dans sa mémoire, rythmés par l'agonie de son esprit et l'atroce et insupportable brûlure du soleil d'Edenia, alors qu'elle revoyait une dernière fois ce visage si familier, si proche, qui symbolisait autrefois tout ce dont à quoi elle croyait, à ce qu'elle aspirait de meilleur.

Ses hurlements étaient comme des lames de rasoirs pénétrant la chair, lui lacérant la gorge et lui extirpant des onomatopées encore plus violentes que les précédentes.
Mais plus que tout, elle avait ressentie la solitude, avec cette sensation d'avoir été totalement abandonnée, d'avoir été arrachée à ceux qu'on aimait....et pire encore, d'être privé de tout espoir de l'affection que quelqu'un, quelque part, avait ressenti pour elle. 
Ophélia avait été jugée indigne par Dieu, indigne de vivre en sa présence, indigne de parcourir son royaume car elle avait fait ce qui lui avait paru juste. Sa punition avait été bien pire, comme celle d'un enfant enfermé dans une cave comme un sale petit secret honteux dont les Ténèbres se repaissaient de jours en jours, arrachant jusqu'à la dernière parcelle de votre humanité.

Malgré cela, elle avait tenue bon........mais à quel prix?

Elle ne le savait que trop bien et les paroles de la Dunpeal, bien que douloureuses, reflétaient à la fois un passé fataliste, une immense tristesse et une vérité immuable. Du moins, c'est ce que la créature hybride était enclin à croire alors qu'une fois son appartement atteint, elle se laissa aller à la plus destructrice des libérations. Peut-être était ce nécessaire pour elle que de purger son âme de cette manière. Tuer, se venger sont des envies, des concepts qui peuvent parfois laisser un gout amer dans la bouche.....et au même titre que l'Ange, Luna y' faisait face........

Quelque part, en ville, trois âmes pleuraient et hurlaient leur chagrin, faisant entendre la triste mélopée de leur destinée à l'unisson. Trois âmes capables de ressentir à la fois leur propre tristesse mais aussi celle de ceux à qui ils étaient liés par le même destin. 
Trois âmes, trois connexions, trois douleurs......et une seule destinée.

La rencontre de la Bête en Armure, de la Vengeance Incarnée et de la Protectrice Déchue serait sans aucun doute l'événement qui scellerait une grande partie de l'histoire de cette ville car qui sait ce que le futur allait réserver à ces trois êtres hors du commun. L'un protégeait l'autre. La dernière protégeait les précédents. Ainsi allait la ronde.

____________________________________________________________
FIN DU TOPIC

Récompense de RP

Karno Alexander: 500 pierres d'âmes
Luna Eldritch: 500 pierres d'âmes.
_______________________

Mon nom est Calisto, maitre de jeu....et je vous remercie d'avoir participé à cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Aujourd'hui à 9:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Résurrection (Luna/Karno)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La résurrection de Walter C Drake dans la douleur
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le Centre Ville :: Agence Black Cat-