Résurrection (Luna/Karno)
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résurrection (Luna/Karno)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Résurrection (Luna/Karno)   Ven 29 Avr - 23:51

Ne vous êtes vous jamais demandé si un jour, un cœur mort pouvait à nouveau battre pour quelqu'un? N'avez vous jamais pensé qu'un cœur vidé de son sang, pouvait, par un étrange coup du destin, pleurer à nouveau des larmes de sang en voyant le devenir d'une âme perdue?
Une question mainte et mainte fois posée au cours de ces très nombreuses années sur Neredia. Une question souvent sans réponse pour la masse humaine et pour ainsi dire, incapable de trouver véritablement la réponse à une telle interrogation.

Bien entendu, bien des êtres, des gens, n'avaient jamais pensé à se poser les bonnes questions, à se remettre en question face aux événements précipités lorsque ceux-ci se montraient enfin à eux. Alors venaient la peur, l'incompréhension, ou encore, le mépris d'un tel sentiment. Alors on pouvait parler d'enterrer à la fois son âme mais aussi son cœur, en le rendant aussi froid que de la glace.

Karno Alexander n'était pas de ceux-ci. Capable pourtant de jouer les apparences,de faire preuve d'un comportement souvent inadéquat en fonction de ce qui arrivait, celui-ci pouvait, par omission, ou fierté, mentir comme il se devait......mais il ne pouvait se mentir à soi-même. Tous l'avaient compris, il y'a quelques heures, lorsque, tremblant, il avait porté dans ses puissants bras, le corps apparemment sans vie d'une jeune femme, une nouvelle arrivante dans sa vie. Chacun y'était allé de sa réaction, de son commentaire mais très peu comprenaient en réalité la créature, qui, sous un masque, cachait la rage et la tristesse d'un homme détruit. Mais pouvait on dire d'un lycanthrope qu'il était encore un homme?

"Son état est stable.......mais c'est étrange."
"Explique toi, Ophélia."
"Malgré les soins que j'ai pu lui prodiguer, c'est comme si elle refusait de se réveiller."
"................................"
"Karno?"
"........................ma faute........"
"Ne t'en veux pas. Elle est en vie......grâce à toi."
"Cela ne serait jamais arrivé......si je ne l'avait pas convoquée..........."
"Personne n'est responsable, pas même Daxius."


La voix de la jeune ange était d'une douceur comparable à du velours et ses mots tentèrent d'apporter une forme de réconfort à la créature lunaire, qui, le regard baissé, semblait subir les affres d'une douleur indicible et insupportable. Il était si difficile de supporter le poids de la culpabilité...et encore plus, en sachant qu'il avait comme délibérément jeté la jeune femme entre les griffes du vieux sorcier sans prendre plus de précautions.

"...........Je.........je me sens si perdu, Ophélia. C'est comme.....si j'avais l'impression de sentir mon propre coeur se déchirer à nouveau."
"Pardonne à celui qui a péché......et pardonne toi à toi-même. Ne laisse pas l'ombre, le doute où la culpabilité te submerger. Elle est en vie. Tu l'a sauvée et les faits sont là. Tu a peut-être commis une erreur....mais tu est intervenu pour la réparer. Elle vivra et c'est grâce à toi. Tu mérites le pardon, mais point de souffrir de cette erreur."
".........Je......"
"Chut......ne dis plus rien."


La douce main de la jeune femme caressa le visage abattu de celui qu'elle voyait comme un très grand ami. Malgré ses airs hautains, son comportement parfois discutables et ses réflexions désobligeantes, Ophélia avait su, contrairement aux autres, décrypter le loup-garou, sonder son cœur et lire dans son âme. C'était comme des myriades d'images et de sons entremêlés où dansaient à la fois joie, haine, colère, terreur et tristesse. La jeune femme avait alors compris qui il était et petit à petit, les deux êtres avaient appris à se rapprocher, voire, à se confier un peu plus l'un à l'autre.
Ophélia était douée pour comprendre la psyché des êtres qui l'entouraient. C'était comme si elle était capable de voir au delà même des ramifications des sentiments afin de mieux les interpréter. Quoi de mieux qu'un Ange pour cela.

"Je vais te laisser avec elle.......mais Karno.."
"Quoi?"
"Tu peux mentir aux autres, montrer de fausses apparences.....mais tu ne peux me mentir à moi. Ton regard dira toujours la vérité, quoi que tu voudras nous faire croire."
"........"
"Repose toi.....et tiens moi au courant."


Le lycan ne dit point un mot alors que la jeune sœur d'Albrecht quitta la pièce à pas légers, laissant le puissant chasseur seul, assis en face du lit sur lequel était allongé celle qu'il avait "sauvé".
Enfin, "sauvé", c'était un bien grand euphémisme quand on voyait l'état dans lequel elle avait été retrouvé. Daxius n'y avait pas été de main morte et les séquelles risquaient fort de perdurer dans son esprit. C'était ainsi lorsqu'on atteignait le mental. Une fois assuré que celle-ci avait bien quitté la pièce, en fermant la porte, tout en s'assurant, au bruit de ses pas, qu'elle avait rejoint le hall d’accueil, il prit doucement la parole, ayant une voix tremblante.

"Je ne sais pas si tu m'entends.............mais je n'ai pas voulu ce qui est arrivé. Pourtant, je savais........mais j'ai fermé les yeux, certainement par immonde lâcheté.........et je doute avoir le droit de te demander pardon pour tout cela."

Karno, le visage baissé, semblait, au ton de sa voix, totalement abattu, fatigué comme écraser par le poids du temps et de ses actes. Il n'osait pas accorder le moindre regard, honteux de constater ce qui était arrivé par sa propre faute, peu importe ce qu'en disait Ophélia. Si il devait se pardonner et demander pardon à la jeune dunpeal, autant dire que ce n'était pas gagné.

"..........mais sache que je suis désolé. Peut-être est ce là, la malédiction dont je suis affligé......Après cela, je mériterai certainement ta colère.....ou la haine que tu ressentiras à notre égard à tous. Je pense pouvoir dire que nous l'avons mérité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Sam 30 Avr - 22:50

Des cris me ramenèrent à la réalité, et je me retrouvais l'instant d'après soulevée du sol. Une voix que que je ne reconnaissais que trop bien résonna à mes oreilles, m'apportant un profond soulagement. Karno .... Je levais lentement la tête vers lui et lui adressais un faible sourire.

" Tu en as mis du temps ... j'ai cru que tu ne viendrais jamais ... "

Puis je replongeais dans les ténèbres. J'immergeai à nouveau quelques secondes, sentant un liquide coulant dans le fond de ma gorge. Je ne pus que réagir par un léger grognement avant de sombrer une fois encore, malgré les suppliques du Lycan pour me réveiller ...


****

Une ruelle sombre ... l'endroit même où Alma avait perdu la vie... Et pourtant, elle était là. Mais mon sourire se figea alors que je m'avançais à sa rencontre. Une ombre venait de surgir brusquement derrière elle. Je n'eus pas le temps de l'alerter que déjà, Raven la mettait à terre. Me précipitant pour la secourir, je me heurtais brutalement à un obstacle. Autre tentative, autre échec ... Un mur invisible me séparait d'elle, impossible de le briser malgré mes efforts répétés. Je ne pouvais qu'assister, impuissante, à sa mort ...

" C'est ta faute ... "

Cassandra leva la tête vers moi, les lèvres rouges du sang d'Alma, un éclair sadique dans son regard. Et pourtant, ce n'était pas sa voix qui se faisait entendre, mais celle de Daxius ...

" Tu aurais pu la sauver... mais tu as préféré faire preuve de lâcheté, comme tous ceux de ta sale espèce ! "

Elle (ou il ?) se redressa lentement, et d'un geste de la main, envoya une vague d'énergie qui me propulsa au loin. J'atterris sur une chaise en bois massif, dont les liens se refermèrent sur mes poignets et mes chevilles. La "créature" se dirigea ensuite dans ma direction tout en crachant son venin, traversant sans peine le mur invisible, le visage déformé par un rictus de haine.. Sa voix hurlante résonnait comme mille poignards dans ma tête.

" Tu n'es qu'un monstre ! Une traîtresse à son sang ! Tuant humains et vampires pour assouvir ta soif ! Tu as laissé mourir la seule personne qui a eu pitié de toi ! Et maintenant, c'est toi qui va mourir, le cœur empli de noirceur ! "

Je me mis à hurler alors qu'elle enfonçait ses canines dans mon cou, s'abreuvant de mon sang pendant de longues minutes, avant de m'arracher le cœur de la poitrine ...


****


Mes hurlements ne cessèrent qu'après m'être réveillée en sursaut. Désorientée, je mis un moment à comprendre où j'étais, à savoir toujours à l'Agence, dans ce qui ressemblait à une infirmerie. Seul Karno était présent, me demandant comment j'allais.

" Comme quelqu'un qui a une gueule de bois ... "

Une douleur derrière la tête m'arracha une grimace. Je portais à la main à ma nuque, et fut étonnée de la sentir recouverte d'un épais pansement. J'allais demander des explications au Lycan quand tout me revint en mémoire, sous la forme de violents flashs. Les tortures de Daxius ... sa haine qui m'écrasait ... mon séjour dans le passé ... la mort d'Alma .... Ces images me submergèrent de façon si brutale que je ne pus en supporter davantage et m'effondrais sur le lit en gémissant, la tête entre les mains, avant de me recroqueviller sur moi-même, ayant la très nette sensation de sentir mon cœur éclater en infimes morceaux. Je restais dans cette position jusqu'à ce que la douleur s'estompe lentement, me laissant brisée mentalement ....

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Dim 1 Mai - 2:23

Le temps avait fait son affaire lorsque enfin, la jeune femme ouvrit les yeux, parlant d'une voix basse, épuisée mais en vie. C'était une certaine forme de réconfort mais cela ne changeait rien à la faute du lycan, surtout lorsqu'il la vit prise d'une violente crise de panique véritablement inattendue. Difficile d'expliquer ce qu'elle devait vivre à ce moment précis mais le fait de la voir s'effondrer sur le lit en gémissant n'avait pas laissé le lycanthrope de marbre et dans un geste instinctif, il posa ses mains....ou plutôt, ses pattes sur les épaules de la jeune dunpeal, qui semblait partie à bien des lustres.

"Luna........Tout va bien. Tu es avec moi. Plus personne ne te fera de mal."

Plus personne? En était il bien sûr à cet instant précis? Pouvait il se permettre une promesse vaine, au même titre que celle qu'il avait fait, il y'a quelques heures, avant que le vieux sorcier, dans un acte de rage désespéré, ne décide de changer les plans et de risquer la vie de toute la troupe en l’entraînant dans un endroit dans lequel il n'aurait pas pensé les voir.
Et voilà qu'à nouveau, il promettait une non-agression sur la personne de la jeune hybride, qui avait eue droit à un aperçu de l'enfer après être passée entre les mains expertes du bourreau et gardien qu'était Daxius. Et en parlant de lui.

"Luna............"

Si la jeune femme semblait si larguée par les événements, le loup-garou n'en menait pas des moindres et il était difficile pour lui de trouver la réaction la plus adéquate à la situation. Un goujat comme Deimos, lui, aurait collé une baffe à l'ancienne pour calmer Luna, ce qui, admettons le, n'aurait pas été la meilleure des idées. Lita, elle, y' serait allé d'un coup de crosse de fusil sur le crâne, ce qui était encore moins adéquat. Quant aux autres, difficile de dire comment ils auraient géré la situation mais il y'avait fort à parié qu'Ophélia, elle, s'en serait sortie.

C'est donc d'une patte tremblante et peu sûre qu'il tentait de trouver les gestes et les mots pour parvenir à calmer l'état de la pauvre fille, qui avait eue droit, une fois de plus, à l'une des pires journées de sa vie. Autant dire que comme pour la journée de San Antonio, elle risquait fort de s'en rappeler et d'en vouloir très fortement aux membres de l'Agence, ce qui, admettons le, ne serait pas illégitime.

"C'est fini. Il ne te fera plus de mal..........On.....s'est occupé de lui."

Une phrase pouvait avoir bien des définitions dans l'esprit de la jeune semi-vampire. Bien entendu, il n'avait pas été question de le tuer, même si l'idée avait, pendant un moment, effleuré l'esprit de la créature lunaire. Amélia et Ophélia s'y étant vigoureusement opposé et Lita ayant applaudie la prise de conscience du sorcier.....avant de faire face à un regard noir chargé de colère à son encontre qui lui adjoignait clairement de se taire et de réfléchir avant de déblatérer autant de conneries à la seconde.

"Luna...........pardon.........je n'aurai pas du te faire venir. Tout ce qui est arrivé...........est ma faute."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Dim 1 Mai - 16:45

" Ne me touche pas ... "

Ses paroles, loin de me calmer, ne parvinrent qu'à me mettre dans une colère noire. Je me redressais et le repoussais brutalement, lui adressant un regard mauvais.

" FOUS-MOI LA PAIX !! TU LE SAVAIS !! TU SAVAIS COMMENT CA FINIRAIT !! MAIS TU AS PREFERE FERMER LES YEUX !!

D'un bond, je me jetais hors du lit et me précipitais vers la porte, -bien évidemment verrouillée. Ce à quoi je réagis en tambourinant violemment, folle de rage. Je ne me contrôlais plus, comme sous l'emprise d'un état second. Mes coups n'eurent pour résultat que de faire trembler le chambranle de la porte, dont les échos firent chuter un objet de son support. Je crus au bruit que Daxius revenait et fit volte-face, totalement paniquée, avant de faire surgir de mes mains une puissante salve d'éclairs, qui ne rencontra que le néant. L'effort me mit k.o, et je finis par m'effondrer contre le seuil, agitée de tremblements. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs minutes que je retrouvais la raison, regrettant mes propos envers le Lycan.

" Excuse-moi ... je sais pas ce qu'il m'a pris, tu n'y es pour rien ... et je n'avais pas le droit de te dire ça, pas après ce que tu as fait pour moi ... "

Ce qui était vrai. De tous les membres de l'Agence, il était le seul à avoir fait preuve de ... de quoi exactement ? De pitié, de gentillesse, ... d'attachement ? Je n'étais pas sûre que ça me réjouisse, ces sentiments ne faisant pas partie de mon quotidien. Je tentais de me relever, mais finis par renoncer en constatant que mes jambes refusaient de me soutenir. Déclinant la main de Karno qui proposait de m'aider, je lui adressais à la place un regard perplexe.

" Pourquoi tu fais tout ça, au juste ? Pour quelle raison ? Et je ne veux pas de réponse vague, s'il te plaît ... "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Dim 1 Mai - 23:36

"Pour soulager mon âme, peut-être....."

Le lycan avait observé la jeune femme passer de la panique à la colère, sans oublier la destruction, lorsque, prise de peur, celle-ci envoya une déflagration d'éclair dans la pièce, ce qui lui sapa le peu de force qui lui restait. Enfin, difficile de parler de destruction alors que les éclairs ne rencontrèrent, au final, que le néant, devant un Karno perdu face à une situation qu'il ne contrôlait pas. Bien entendu, il avait bien tenté une première approche mais celle-ci se solda par un échec retentissant. Aussi garda-il une certaine distance sur l'instant, histoire qu'elle puisse tranquillement se calmer.

"Cela fait parti de ma croix à porter, Luna.......mais le moment n'est pas encore venu de tout te dire."

Et pourtant, celle-ci voulait des réponses, tout de suite et maintenant. Il allait être difficile pour le lycanthrope de flouter certains passages qu'il n'avait pas envie de révéler et c'est d'un regard gêné qu'il tenta de reprendre la parole. Autant révélé ce qui pouvait l'être mais pour le reste, autant dire qu'elle pourrait aller jusqu'à lui coller un flingue avec des balles en argent, il n'en dirait pas plus que ce qu'il accepterait de dire.

"........mais ce que je peux te confier, c'est que je me suis juré que plus personne ne mourrait sous ma juridiction. Toi y' compris. Alors quand Daxius...........quand il t'a emmené, j'ai fait ce que je devais faire car telle est la promesse que je me suis juré d'honorer, même si je devais moi-même en mourir."

Il y'eut un silence troublant, à peine perturbés par quelques bruits de pas que le lycan reconnut comme étant ceux d'Ophélia, qui, pour une raison inconnue, venait de repasser dans le couloir sans prendre le temps de s'arrêter. Une simple coïncidence, donc, rien de plus.

"Alors oui, je savais les dangers.......mais je ne pensais pas que Daxius agirait ainsi, au risque de nous entraîner dans le réseau Arcadia.....et de risquer notre vie à tous. Je ne te demanderai pas de nous pardonner, que ce soit envers lui ou nous.......mais il est difficile d'en vouloir à ce dernier, quand on sait ce que les Vampires lui ont fait..."

Sachant pertinemment que la jeune femme refuserait une fois de plus son aide si il daignait lui tendre la main, le guerrier lunaire, poussant un long soupir, préféra opter pour une autre approche, pas très subtile ni véritablement adapté mais aussi décida-il de s’assoir en tailleur, à même le sol en ne quittant pas la jeune femme des yeux. Ses pupilles semblaient dilatés et ses bras, tremblant, témoignaient du manque d'énergie qui envahissait la jeune hybride. Aucun soin n'avait réellement permis à cette dernière d'aller mieux, bien qu'elle ait pu se réveiller et il n'était pas difficile, ni nécessairement obligatoire d'être sorti de la cuisse de Jupiter pour comprendre qu'elle avait besoin de boire.

"Je peux t'en parler.......mais cela risque fortement de te déplaire, bien que son histoire fasse parti intégrante de la réponse que tu me réclames."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Dim 8 Mai - 19:15

Epuisée, j'écoutais attentivement le Lycan m'expliquer les raisons qui le poussaient à mettre sa vie en péril. Il se montra suffisamment précis, sans pour en autant en révéler trop, avant d'enchaîner au sujet de Daxius. Je craignis d'ailleurs l'espace d'un instant que ce dernier n'apparaisse, suite à des bruits de pas qui se firent entendre derrière la porte, mais me repris bien vite alors qu'ils s'éloignaient. Karno, quant à lui, n'y prêta guère attention et repris sur sa lancée. Puis ce fut à mon tour de prendre la parole. De longues minutes s'écoulèrent pendant lesquelles je réfléchis à ses paroles, avant de me décider enfin à lui répondre.

" Désolée si je t'ai paru insistante ... et merci pour ce que tu as fait, mais ma vie ne vaut pas la peine que tu mettes la tienne en péril ... J'ai déjà vu mourir une personne que j'appréciais, je n'ai pas envie de revivre ça ... "

Je me tus brusquement, consciente des derniers mots qui venaient de franchir mes lèvres, et détournais la tête alors que le rouge me montait aux joues. Sur ce coup-là, il fallait bien avouer que j'en avais trop dit, moi qui m'étais jurée de ne plus m'attacher à personne suite à la mort d'Alma ! Pour me rattraper, je tentais maladroitement de changer de sujet.

" Oublie ce que je viens de dire ... Tu disais que Daxius avait risqué votre vie à tous, en plus d'avoir tenté de me tuer ... Que vous est t'il arrivé pendant que vous me cherchiez ? Et qu'est-ce que tu voulais dire par "On s'est occupé de lui ? " Vous ne l'avez quand même pas .... non, excuse-moi, c'était stupide de penser ça ... "

Non pas que son sort me préoccupait, surtout pas après ce qu'il m'avait fait, mais j'imaginais mal les membres de l'Agence exécuter l'un des leurs. Ce qui n'aurait pas eu de sens, quand on voyait que Deimos avait tenté de les éliminer à San Antonio, et qui pourtant était toujours en vie.
Les paroles du Sorcier pendant mon "interrogatoire" me revinrent soudainement en mémoire, entraînant d'autres questions.

" Il a évoqué ses enfants ... que je devais hurler comme "ils" les ont fait hurler ... Il parlait des Vampires, pas vrai ? Ils n'ont pas fait que les tuer ... Tu as raison, ça risque bien de ne pas me plaire .... mais je tiens à comprendre pourquoi Daxius m'a fait payer ce que je suis ... "

Les images de mon calvaire me submergèrent à nouveau, et mes tremblements reprirent de plus belle. J'avais beau nier mon héritage, refuser de rejoindre le Clan des Vampires, je ne pouvais ignorer le fait que leur sang coulait en partie dans mes veines. Une réalité qui se rappelait à son bon souvenir à chaque fois que la soif se faisait ressentir, et que j'étais obligée d'assouvir sous peine de devenir une bête incontrôlable. Une soif qui d'ailleurs commençait à m'oppresser en cet instant même ...

" Est-ce ma faute si l'on a fait de moi ce que je suis ? Je n'ai rien demandé !! "

J'eus le besoin de sortir prendre l'air, mais était toujours incapable de me relever malgré mes tentatives. Ajouté à cela qu'un vertige me prit soudainement, m'obligeant à fermer les yeux le temps qu'il se dissipe. Et cette foutue soif qui ne cessait de me narguer ... Malheureusement, je devrais en passer par là si je voulais retrouver mes forces. Rouvrant les yeux, j'adressais à Karno un regard embarrassé.

" Ça me gêne de te demander ça mais …. tu n'aurais pas du sang en réserve ? Je crois que j'ai besoin de me nourrir … "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Lun 9 Mai - 1:23

"Luna.........je crois qu'il est temps que nous ayons une très longue discussion."

Encore en état de choc, fatigué, toujours sur le qui-vive, prête à bondir si il le fallait, autant dire que Daxius semblait avoir fait ce qu'il fallait pour que la pauvre fille se garde un traumatisme de plus, certainement pour le reste de son existence.
Il était parfois étrange de constater que dans sa grande duplicité, le destin pouvait lier des êtres de bien des manières et celui de la jeune femme n'était pas si différent de ceux qui avaient combattu à ses cotés à San Antonio.

"Daxius...........il......il n'a pas toujours été celui que tu a vu. Ce que je vais te raconter......tu devras le garder pour toi."

Le regard gêné, il détourna temporairement celui-ci de la jeune femme, comme si, durant cet instant, il semblait capable de ressentir quelque chose qu'il ne saurait s'expliquer lui-même. C'était comme un kaléidoscope ténébreux, une fenêtre donnant sur l'esprit de toute chose, de tout être vivant, au plus profond des coins d'ombres de leur âme, comme un livre ouvert. Des scènes de haine, de colère ou souffrance, désespoir et tristesse dansaient dans une curieuse et malsaine parade infernale. Ayant lui-même vécu une atrocité dont il ne s'était jamais remis, il parvenait parfois, sans avoir l'exactitude de la véritable scène, à visualiser dans son esprit, à comprendre et à interpréter ce que la personne avait ressentie......jusque dans ses sentiments même.

Comme une sorte de réseau psychique secret........dont lui seul avait l'accès privilégié. Peut-être avait il aussi, une affinité naturelle avec cela, puisqu'il tenait bien plus de la bête que de l'humain, au final.

"Tu a deviné une partie de l'histoire mais tu ne sais pas tout..........Daxius.......était un homme normal....et un père de famille, marié, avec des enfants. Il avait plutôt bien réussi le début de sa vie....et avait, durant ses études, rencontré celle qui allait devenir sa femme et aussi la mère de ses enfants. Si je ne dis pas de stupidité, je crois même que Wanda était déjà enceinte alors qu'elle n'avait pas même vingt ans. Leur fille s'appelait Jade, je crois.......puis plus tard, sont venus les jumeaux, Amanda et Terry. 2 filles et un fils. Leur vie s'est plutôt bien passée.......jusqu'à ce soir où l'homme qu'il avait été......serait à tout jamais détruit."

Un silence gêné, un regard une fois de plus détourné. Il était difficile pour lui d'en parler, non pas seulement de par l'immensité de la tragédie mais aussi à cause de la promesse qu'il avait fait, de ne jamais en parler à qui que ce soit. Une promesse qui volait en morceaux, face à des circonstances exceptionnelles.

"Un soir, trois hommes sont entrés par effraction chez eux........des vampires. Difficile de dire leur âge mais ils ont capturé la famille, passé Daxius à tabac.........puis ils ont commencé à jouer à un sale petit jeu pervers avec lui......en l'obligeant à choisir dans quel ordre ils allaient tuer sa famille et en l'obligeant à choisir des méthodes aussi immondes les uns que les autres. A chaque meurtre, ils proposaient diverses méthodes, toutes aussi sadiques......et il devait choisir l'une d'elle. Pendant des heures, ils se sont amusés à faire hurler sa famille, à leur faire goûter de toutes les manières les plus inimaginables, les affres de la douleur. Peu importe ses suppliques, ils n'en avaient cure.......comme la plupart des salauds de la nation Vampire."

Un dernier silence marqua le récit de Daxius raconté par le lycan. Il en avait déjà trop dit mais il était trop tard pour reculer.....trop tard pour se taire. L'histoire devait continuer, peu importe les conséquences que cela aurait.

"Ensuite........Daxius à fait son propre choix. Un choix guidé par des instincts loin d'être nobles, j'en conviens, mais qui pourrait lui reprocher d'avoir autant souffert? C'est cette souffrance, ce ressenti de culpabilité qu'il se  devait d'exorciser, qui l'a mené sur les terres les plus secrètes de ce monde. Il a longuement arpenté, appris aux cotés de puissants maîtres, acquis des connaissances.......qui ont fait de lui, à ce jour, le gardien et l"humain le plus puissant de ce monde. En fait, si il le voulait, aujourd'hui même, il pourrait tous abattre, nous asservir et faire de nous ses marionnettes.......mais ce n'était pas la voie qu'il avait choisi. Mais sa souffrance ne l'a jamais quitté, au final.......car il est comme nous tous. Toi, moi, les autres. Il a aussi ses faiblesses. Je ne lui cherche pas d'excuses pour ce qu'il t'a fait. Sa réaction était disproportionnée et lui-même a du s'en rendre compte car sinon, nous ne serions pas là à parler."

Une histoire dont elle en savait maintenant assez. Inutile d'en dire plus. C'était bien plus que suffisant pour que Luna comprenne enfin la portée du problème qui s'était posé durant ces dernières heures.

"Lorsque nous sommes allés te chercher, nous avons du passer par un ancien réseau d'égout abandonné dont le seul accès sécurisé et verrouillé avec un quadruple verrou se situe ici, sous l'Agence. Nous l'appelons "Arcadia". C'est une référence directe à l'Arcadie et à sa malédiction. C'est une histoire assez longue alors je vais te faire la version courte: A l'époque où Santa Carla s'agrandissait, le réseau égoutier principal de la ville s'étendait, petit à petit....mais les ouvriers, lors des travaux, avaient réveillé une sombre créature, une entité qui se mit à asservir ces derniers. Un jour, il y'eut une terrible offense contre cette dernière et pour punir ses disciples, elle les transforma en monstres.....avant de tenter de rejoindre la surface. Depuis, ils hantent cette partie du réseau, là où Daxius t'a emmené....et où nous sommes allés te rechercher......car contrairement à ce que tu sembles croire, aucune vie n'est insignifiante......pas même la tienne. Je ne te cache pas que cela fût difficile....mais je ne regrette absolument pas mon geste, au même titre qu'Amélia, qui a participé à ton sauvetage."

Ce qui l'avait d'ailleurs étonné. Amélia, d'origine si peu combative, s'était montrée d'une grande utilité lors du périple dans le monde des Fangeux, car tel était le nom qu'elle leur avait donné. Bien sûr, elle avait commise quelques erreurs de parcours mais elle avait su se rattraper et faire face comme une véritable chasseuse. En fait, plus le temps passait et plus son jugement sur la jeune femme semblait aller à contre-courant de ce qu'il en pensait à l'origine.

"Luna......Ce qui est arrivé n'est nullement ta faute. Tu le dis toi même: Tu n'a pas choisi ce que tu es devenue et plus encore: Tu a lutté contre ta propre nature. Tu a choisi un chemin qui aurait pu t'amener sur la même destinée que ceux que nous combattons. C'est tout à ton honneur. Tu es une des exceptions qui confirment la règle......car après tout, il n'y a qu'à nous regarder pour comprendre qu'on ne peut présumer d'une personne sur son apparence ou son appartenance à un communauté. Tu es une Dunpeal......et je suis un Lycan, ce qui ne fait pas de nous des monstres.

Le monstre lunaire marqua un temps de pause, se levant pour finalement s'approcher d'un pas, puis de deux, jusqu'à pouvoir se positionner parfaitement en face de la jeune fille. Elle était encore faible, affamée et à bout de force. Ce que le sorcier lui avait fait l'avait vidée de ses forces pour un bon et long moment......et ingurgiter du sang d'humain ne permettrait pas de lui rendre toutes ses forces. Oh bien sûr, il y'avait bien cette possibilité, cette idée qui avait traversé l'esprit du loup-garou mais c'était un pari risqué car il avait lui-même assisté aux effets secondaires d'une telle....décision. 

"Tu es encore faible mais le sang d'humain ne te suffira pas, cette fois."

Tendant son bras droit, il passa doucement une de ses puissantes griffes sur son bras, déchirant dans un petit bruit de chair, une partie de sa peau dont le sang commençait doucement à affluer. Une blessure peu vilaine mais assez visible pour qu'elle s'y abreuve. Il avait encore en tête le gigantesque coup de fouet qu'elle avait ressentie lors de son affrontement avec Abigail, bien peu puissante par rapport à Karno, alors imaginez son propre sang dans les veines de la Dunpeal....essayez de visualiser, juste un instant la force, mais aussi la férocité qui pourraient s'emparer d'elle.

"Je sais que je prends un risque.......mais je suis prêt à le courir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Lun 9 Mai - 18:15

Bien que je n'en montrais rien, le récit de Karno m'ébranla, et ma haine pour les Vampires n'en fut que plus grande. Ils ne reculaient devant rien pour assouvir leur sadisme. Daxius était un homme détruit par ce qu'il avait vécu, mais quand beaucoup auraient sombré dans la folie, il avait tenu bon et choisi de servir la ville en combattant cette engeance. En cela, je le respectais. Mais ce n'est pas pour autant que je pourrais oublier ce qu'il m'a fait du jour ou lendemain, et il s'écoulera encore beaucoup de temps avant que je ne le laisse m'approcher. Pour dire la vérité, il me terrifiait ...

" Je comprends mieux, maintenant ... A sa place, j'aurais aussi pété les plombs. Mais comme tu l'as dit toi-même, je ne peux pas l'excuser pour ce qu'il a fait .... pas encore, du moins. A moi aussi, ils m'ont pris quelqu'un, même si je reconnais que ça a été beaucoup moins violent ... "

Il est vrai que ce qu'avait subi Daxius n'était pas comparable, mais la souffrance d'avoir perdu un être cher restait la même, au final. Seul changeait la haine envers ceux qui en étaient la cause. Le Sorcier n'avait vu en moi que l'héritage que les Vampires m'avaient laissé, un héritage qu'il haissait au point de se laisser submerger. Et je ne pouvais le blâmer pour cela. C'était à moi de lui prouver que malgré mon statut, j'étais bien loin de leur ressembler. Ce qui n'allait pas être simple, loin de là.

Mais ceci était une autre histoire, et n'était pas ma priorité actuelle. Pour l'heure, le plus important était de me nourrir si je ne voulais pas disjoncter et me jeter sur le premier venu pour en faire mon repas. Karno ne prit pas mal ma demande, mais la façon dont il y accéda me déstabilisa un court instant. Il ne pensait quand même pas que j'allais accepter ?

" T'es malade ou quoi ? C'est hors de question, tu m'entends ? Je préfère encore ... "

L'odeur du sang me stoppa net dans ma lancée. Ma soif était si intense que les effluves m'attiraient irrésistiblement. Une seule pensée m'obsédait ; répondre à l'appel qui se faisait de plus en plus insistant. J'étais comme hypnotisée alors que j'attrapais le bras du Lycan, avant d'y approcher mes lèvres. Un bruit au loin me sortit brutalement de mon état second. Horrifiée par ce que j'allais faire, je me reculais autant que je pouvais et détournais la tête, refusant de porter mon regard sur Karno, résistant tant bien que mal à l'odeur qui persistait, dont l'appel résonnait comme une invitation.

" Tu sais ce que ça signifie si je fais ça ... Je ne veux pas m'immiscer dans tes souvenirs ... alors ne m'y oblige pas, je t'en prie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mar 10 Mai - 0:38

*Pourquoi je m'en doutais?*

Il y'avait parfois de nombreux problèmes insolubles qui pouvaient se présenter à nous, peu importe la forme car au final, il existait toujours des solutions, même alternatives. Avoir une liberté de choix rendait parfois la tâche un peu moins compliqué.
Mais quand il n'existait qu'une seul et unique solution, et que cette dernière était réfutée en bloc, alors, il devenait plus compliqué de résoudre l'équation.

"Je ne crois pas te donner le choix. Tu es affaiblie, amoindrie non pas seulement par la perte de sang mais parce que la magie t'a grièvement affectée. Boire simplement du sang d'humain pris à la clinique ne t'aidera pas. Il sera bien trop atténué et dans l'état actuel des choses, tu es une cible facile pour tes ennemis, qui pourraient très bien profiter de ta faiblesse.....pour s'en prendre à toi."

Un problème d'éthique.......voilà ce qui tiraillait en réalité la jeune femme et c'était légitime. A vrai dire, elle ne semblait point penser aux possibles et néfastes effets secondaires de l'ingestion de sang inhumain....bien que le fait de visionner les souvenirs d'un autres, pouvait compter, à de rares moments, comme un désavantage certain. Voir ses sombres et sales petits secrets, sa vie et ses moments les plus intime en un million d'instant, dans une myriade d'images se superposant à notre réalité. C'était là tout le souci auquel Luna faisait face, d'où son refus catégorique.

"Je suis conscient de ce que je fais......et c'est un risque que je suis prêt à courir. Au plus, tu ne verra que des morceaux fragmentés, des résidus de mémoire et sur plus de 600 ans. Crois moi, tu ne pourras en tirer aucune interprétation, ni n'en donner la moindre exactitude. Maintenant, je t'en conjure: Laisse ton éthique de coté et NOURRIS TOI!!"

Le lycan avait un peu poussé sur sa voix alors que cette fois-ci, il mis son bras, désormais un peu plus en sang, sous le nez de la jeune femme. Lui-même pouvait sentir son odeur, plus forte encore, berçant la salle et les deux êtres de ses discrètes mais présentes effluves. Si Karno avait appris à contenir la bête en plusieurs siècles, il était persuadé que celle qui vivait en Luna n'aurait aucun mal à répondre à l'appel du repas, surtout lorsqu'il agitait le summum de la tentation devant elle, au plus près de sa personne.

"N'aie crainte.....et fais moi confiance............s'il te plait."

La confiance n'était jamais acquise d'office. Elle ne pouvait s'acheter et encore moins, être réclamée. Elle se gagnait et était le pilier fondamental, le ciment qui maintenait la cohésion au sein de toute relation qui se respecte. Karno avait prouvé plus d'une fois qu'il était bien plus digne de confiance que tout ceux que la jeune femme avait certainement rencontré au cours de sa vie. Peut-être pas autant qu'Alma......car rien ne pouvait remplacer ce qu'elle avait vécu a ses cotés, mais le lycanthrope espérait, en son fort intérieur, qui avait gagné rien qu'une part de la confiance de la jeune femme.

"Laisse toi aller.........Accepte que tu puisses prendre à la source, le seul moyen de retrouver aussitôt tes forces....dont tu auras besoin...."

*....et laisse moi me charger du reste.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mar 10 Mai - 7:18

Bien évidemment, Karno ne l'entendit pas de cette oreille, au point qu'il leva la voix pour m'inciter à boire, tout en approchant l'objet de la tentation juste sous mon nez. Et c'est ce geste qui finit par avoir raison de moi, malgré mes efforts pour ne pas céder. L'odeur si alléchante eut le dessus, sans compter que j'étais trop affaiblie pour lui tenir tête. Ma résistance vola en éclats, et je me retrouvais une fois de plus dans une sorte de torpeur alors que je saisissais à nouveau le bras du Lycan. Plus moyen de m'arrêter tant ma soif était grande. Je passais de longues minutes à m'abreuver, pendant lesquelles je retrouvais peu à peu mes forces, m'efforçant au passage d'ignorer les souvenirs de la créature lunaire qui envahissaient de plus en plus mon esprit, trop brefs pour que je les perçoive distinctement. Mais parmi toutes ces myriades de souvenirs, il y en eut toutefois un que je pus voir dans toute son ampleur, certainement due à l'horreur et à la tristesse qui en découlait. Et c'est précisément cette scène qui m'arrêta, celle d'un Lycan tenant dans ses bras le corps sans vie de l'être qu'il aimait. Je rejetais ma tête en arrière, paralysée par ce que je voyais, ressentant avec violence les émotions de Karno alors que son hurlement résonnait à mes oreilles. Un hurlement rejoignant le mien sous la forme d'un nom qui franchit mes lèvres.

" KARA !!! "

Puis ce fut le trou noir ....



La bête s'était réveillée ... Une proie, toute proche, et blessée .... Depuis le temps qu'elle attendait ça .... Le sang ... faire couler le sang .... et s'enivrer de son odeur, avant de s'en repaître .... Les hurlements de sa proie résonneraient comme une douce mélodie à ses oreilles .... Déjà, elle se délectait à l'avance du moment où elle allait la mettre en charpie .... Dans un grognement, elle s'élança pour lui sauter à la gorge et arracher sa carotide, griffes et crocs en avant ....



Sans comprendre pourquoi, je me réveillais plaquée contre le mur, maintenue par le Lycan d'une poigne ferme. A nos côtés, Lita, qui hurlait qu'elle allait me buter (comme pour changer), le canon d'un fusil à pompe braqué dans ma direction.

" LACHE-LA, JE VAIS LUI TROUER LA CERVELLE, A CETTE SALOPE !!! "

Dans une situation normale, je lui aurais balancé de la fermer. Sauf que là, j'étais totalement désorientée, incapable de me souvenir de ce qui avait pu se passer. J'avais comme la sensation que quelqu'un avait pris ma place durant plusieurs minutes ....

" Euh ... Karno ? Tu peux me lâcher, s'il te plaît ? Et au passage, tu peux me dire ce qui s'est passé et qu'est-ce que cette tarée fout ici, à hurler comme une possédée ? ET TOI, ARRETE DE BRAQUER CE FUSIL SUR MA GUEULE, TU SERAS GENTILLE !!! "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mar 10 Mai - 22:34

"Baisse ton arme, Lita!!!"
"Mon cul. Laisse moi lui exploser le caisson."
"J'ai dit BAISSE TON ARME!!!"
"NON MAIS T'ES MALADE, LYCAN? JE....."
"JE VAIS T'ARRACHER CE FUSIL ET TES MAINS AVEC SI TU CONTINUES DE ME TENIR TÊTE"
"Mais......"
"Je contrôle la situation."


Voilà une situation peu singulière et pour cause, revenons quelques minutes en arrière pour prendre le temps de comprendre ce qui venait d'arriver car sur l'instant, il était difficile d'expliquer avec exactitude ce qui venait de se produire.

________________________________
Quelques minutes avant.

Le sang de lycan.......ce liquide de vie, plus puissant encore que tous les remèdes existants au monde. On lui offrait bien des vertus curatives, jusqu'à parfois dire qu'il pouvait ramener ceux aux portes de la mort. La magie du sang œuvrait alors sur la chair mais aussi sur l'esprit du pauvre malheureux ayant eu le malheur de l'ingurgiter sans prendre un peu plus de renseignements.

Oh bien sûr, peu importe l'origine de celui ou celle qui absorbait ce précieux liquide de vie car l'effet était immédiat.....avec, hélas, de terribles effets secondaires, comme celui qui venait de transformer la jeune femme. Une renaissance, en somme.....au prix de toutes les vies qui l'entouraient. Dans le cas de la jeune Eldritch, celui risquant de mourir de ses mains s'appelait Karno Alexander car celle-ci, dans un mouvement violent bascula la tête en arrière, hurlant d'une manière totalement inhumaine, d'une voix teintée d'un son terrifiant, comme le cri d'un être en proie à la plus destructrice des démences.

Absorber le sang du Loup-Garou l'avait, en quelque sorte, régénérée.....mais aussi transformée en une créature inconnue, une victime maintenant hors de contrôle. Comme tous les autres, la seconde instance psychique de la Dunpeal avait pris le dessus, l'expression même du prédateur mort-vivant qu'elle avait enfermée au fond d'elle. En général, quiconque faisait face à une telle abomination le payait de sa vie. Dans le cas d'Alexander, il risquait quelques coups comme celui qu'il reçut et qu'il l'envoya s'écraser contre le mur de la pièce, faisant trembler les fondations du bâtiment. Il avait fait l'erreur de minimiser ce qui allait arriver.

Mais il ne recommencerait pas une seconde fois et alors que, le visage déformé, crocs et griffes sortis, elle se rua, dans une expression monstrueuse, en direction du lycanthrope.

"LUNA, ARRÊTE!!!"

Ses griffes ne rencontrèrent que le vide, le lycan ayant esquivé de justesse l'attaque de cette dernière, apparemment surpris. Bien entendu, il se doutait que son propre sang allait lui offrir une sorte de shoot d'adrénaline, mais il y'avait encore quelque chose........quelque chose qui la rendait encore plus forte. Chacune de ses attaques gagnaient en rapidité et surtout, en précision, manquant de peu d'envoyer le lycan vers la porte d'entrée......bien qu'une des armoires, elle, ne réchappa pas à cette destinée, puisqu'elle vit le loup-garou y' atterrir après avoir pris le revers le plus puissant de sa vie.

"Bon.......C'en est ASSEZ!!!"

Hors de contrôle, elle se ruait sur lui, sautant et s'accrochant sur les parois, rebondissant pour mieux prendre appui et envoyer des coups les uns après les autres, non pas comme une combattante, ou même une vampire......mais comme une bête enragée, qui ne devait en aucun cas quitter cette pièce. Le guerrier lunaire attendit alors, prenant un autre coup....et encore un autre, la laissant se rapprocher, ouvrir un peu plus sa garde......pour finalement saisir sa chance au vol. Sa puissante main attrapa la jeune femme au vol, plus précisément sa jambe droite et avec une violence incroyable, il claqua le corps de cette dernière au sol, ce qui ne la calma pas pour autant, cette dernière crachant et hurlant comme un félin en train de défendre son territoire. Son autre patte venait maintenant de saisir l'hybride par la gorge et sans difficulté, il plaqua cette dernière avec force contre l'un des murs de la pièce.....pour ne plus bouger de sa position. Bien sûr, elle fouettait l'air de ses griffes et ses yeux d'un rouge rubis dardaient avec haine le puissant lycanthrope qui restait des plus stoiques face à cette situation dont il avait à présent le contrôle.

Enfin, jusqu'à ce que la porte s'ouvre à la volée, laissant apparaître une Lita totalement abasourdie par ce qu'il se passait.

"Ha la putain de salope......ÉCARTE TOI, KARNO, QUE JE LUI EXPLOSE LA CERVELLE"
"Tu ne va rien faire du tout. Je la tiens."
"Ouais et maintenant, je finis le boulot."
"Hors de question. Tu quittes cette pièce et tu ignores ce qui vient d'arriver. C'est un ordre."
"Fous le toi au cul, ton ordre. Elle va nous écharper si on la laisse sortir."
"J'ai dit que je contrôlais. Es tu sourde, sorcière??"

Et quand le puissant guerrier de Nyx assurait avoir le contrôle, il n'était pas du genre à bluffer ni à sortir une carte gagnante de sa manche pour tricher. Peu à peu, la rage sembla quitter le corps de Luna, dont les attaques perdaient maintenant en intensité à très haute vitesse. D'ici quelques secondes, les traits de son visage, ainsi que les quelques mutations physiques dont elle était affublé, disparaîtraient pour à nouveau laisser place à la petite protégée du lycan.

______________________________________

" Euh ... Karno ? Tu peux me lâcher, s'il te plaît ? Et au passage, tu peux me dire ce qui s'est passé et qu'est-ce que cette tarée fout ici, à hurler comme une possédée ? ET TOI, ARRÊTE DE BRAQUER CE FUSIL SUR MA GUEULE, TU SERAS GENTILLE !!! "
"Mon cul, je vais carrément t'exploser ta sale face de..."
"LITA WINTERS, SORS IMMÉDIATEMENT D'ICI. VA T'EN!!!! TOUT DE SUITE!!!! MA PATIENCE ARRIVE A BOUT, SORCIÈRE!"

Il était rare de voir le lycan piquer une crise de colère....mais il l'était encore plus de lui survivre si on tentait, d'une manière où d'une autre, de lui tenir tête, peu importe la raison. Aussi, lorsqu'il poussa le plus beau hurlement de sa vie, sous le regard d'autres membres arrivés pour comprendre la raison de ce beau et magnifique foutoir, tout ce petit monde, effrayé, prit le décision de déguerpir sur le champ, Lita en tête qui, avant de se relever en courant, avait balancé un juron de surprise qui était proche de quelque chose comme "Bordel de merde!"
En fait, quand les murs en venaient à trembler sous le simple effet de la voix du guerrier loup, tous savaient qu'il valait mieux lui obéir et quitter les lieux sur le champ sous peine de vivre un malheur dont ils seraient très peu fier.

Une fois tout ce petit monde parti, la tension s'abaissa net d'un coup et sans en dire plus, Alexander lâcha la jeune femme, du moins, en s'assurant qu'elle ne retombe pas brusquement sur ses jambes.

"Désolé.........mais je n'ai pas eu la choix. Ta bête s'est réveillé.....et elle était puissante. J'ai du lutter pour ne pas me faire tuer."

Le loup-garou marqua un moment de silence. Si, il y'avait un instant, il semblait avoir gagné un peu de confiance et d'amitié de la part de la jeune femme, ce qu'il allait lui révéler risquait fort de tout faire voler en morceaux.

"..............Le sang de Loup-Garou est puissant.......mais ses effets secondaires peuvent être......destructeurs, surtout sur des créatures comme toi. Je savais ce qui allait arriver.....mais je n'avais pas prévu que cela te rendrait aussi.....dangereuse."

Le fait de voir une créature se nourrir n'avait jamais vraiment perturbé le puissant guerrier. C'était un fait. Se nourrir était une obligation, un moyen. C'était le cycle de la vie, la chaîne alimentaire. Il s'était lui-même nourri sur bien des créatures, des êtres parfois dangereux, issus ou non du Vortex mais dont la capacité à faire le mal en faisaient aussi de parfaites proies pour la chasse ainsi que de très bon repas.
Alors, se voir devenir le repas d'un autre.....ou plus précisément, d'une autre, n'avait rien de plaisant. C'était comme un sentiment de soumission, extrêmement désagréable tapant au plus profond de son égo.

Mais cette partie là, il l'emmerdait, laissant son amour-propre de coté. Elle devait être aidé. Il avait fait son choix, certes, déplaisant, mais nécessaire.

La pilule aurait pu être un peu mieux digérée si, dans le processus, un nom que le guerrier ne pensait plus jamais entendre, avait resurgi des méandres du passé. C'était un choc violent, une gifle qu'il n'avait pas vu venir et durant tout ce combat, c'était ce qui avait alimenté cette colère grandissante en lui, le dévorant de seconde en seconde.
Comment avait il pu croire qu'elle ne verrait rien? Comment avait il osé supposer un seul instant que ses souvenirs, trop nombreux et éparpillés sur des siècles, manqueraient de précision pour qu'elle ne puisse en tirer aucune interprétation?

Mais c'était sa faute.....à lui seul. Et alors qu'il tournait maintenant le dos à la Dunpeal, sa voix, emprunte d'un ton bien plus froid, s'adressa à elle.

"Luna........Tu a hurlé un nom, tout à l'heure.....quand tu t'es nourrie. A tu vu quelque chose? Je te demanderai d'être sincère avec moi sachant que je t'ai laissé te nourrir, chose que je n'aurai jamais fait avec un autre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Mer 11 Mai - 20:38

Karno accepta enfin de me lâcher, juste après avoir poussé une gueulante envers cette furie de Lita, qui eut pour effet de mettre tout le monde dehors. Il faut dire qu'un Lycan en proie à la colère avait de quoi impressionner. Moi-même je n'en menais pas large et n'osais plus dire quoi que ce soit, de peur de l'irriter davantage. Je m'abstins donc de l'interrompre alors qu'il prenait la peine de m'expliquer ce qui s'était passé, plus précisément ce que les effets de son sang avaient provoqué sur ma personne. Un détail qui m'avait échappé en raison de mon état, malgré les leçons d'Alma sur ce sujet. Je me rappelais maintenant que les répercussions dépendaient de la nature de l'être sur qui on se nourrissait, et m'en voulut d'avoir pu oublier ce point important. J'en voulus aussi au Lycan, qui m'avait bien caché être au courant des conséquences. Mais je ne pus lui en faire le reproche. Comment aurais-je pu le blâmer, alors que depuis le début, il n'avait fait qu'œuvrer à  me venir en aide ? Et au risque d'être blessé lui-même .... Je ne pus m'empêcher de ressentir de la culpabilité à la pensée de l'avoir attaqué, même si ce n'était pas vraiment moi.

" C'est moi qui m'excuse ... J'étais au courant que le sang pouvait entraîner des effets indésirables selon le statut de la personne, j'avais malheureusement ... oublié ce détail ... "

En réponse à mon aveu, Karno me tourna le dos. Je crus un moment l'avoir mis en colère, surtout lorsqu'il reprit la parole d'une voix où s'échappait de la froideur. Mais ce n'était pas de cela qu'il s'agissait, bien que j'aurais préféré. Il faisait référence aux souvenirs que j'avais entraperçu juste avant de péter les plombs, et tenait à savoir ce qui m'avait fait hurler ainsi. J'étais tentée l'espace d'un instant de prétendre que je ne m'en rappelais pas, mais cela n'aurait fait que l'irriter davantage. Sans compter qu'il avait raison, je lui devais bien ça. Je pris toutefois le temps de bien chercher mes mots avant de lui répondre.

" Je ... j'ai vu ta femme, Kara ... Tu étais présent également, et tu hurlais son nom en la serrant contre toi ... "

Ma voix se brisa à l'évocation de ce souvenir. Je n'avais pas seulement assisté à la scène, j'avais aussi ressenti les émotions du Lycan, si intenses que c'était comme si mon cœur avait volé en éclats. Ce dernier  demeurait immobile, et qui sait quelles pensées pouvaient traverser son esprit en cet instant ? Je ne pouvais rester silencieuse en le voyant ainsi ... M'approchant prudemment, je posais doucement une main sur son bras et tentais de lui adresser quelques paroles de réconfort.

" Je suis désolée ... j'ai perçu ta douleur, et même si je ne pourrais jamais l'apaiser, sache que tu pourras toujours compter sur moi .... comme j'ai pu compter sur toi ... "

Je me tus, incapable d'en rajouter davantage. Je n'étais pas très douée pour trouver les mots pouvant réconforter l'esprit d'une personne, aussi préférais-je en rester là, me contentant de glisser ma main le long de son bras avant de la refermer sur la sienne .... puis la retirait prestement en m'apercevant de la familiarité de mon geste.

" ..... "

Les mots refusèrent de sortir, malgré mes efforts pour tenter de m'excuser. Je restais plantée là à détourner le regard, ne sachant plus où me mettre. Ce n'était pas dans mes habitudes d'agir ainsi, j'avais toujours refusé d'éprouver ne serait-ce que de l'attachement envers qui que ce soit, sachant pertinemment ce qu'on ressentait lorsqu'on perdait un être cher. Mais sans doute était-ce pour cela que je comprenais la douleur de Karno, et franchi imprudemment la barrière que je m'étais jurée d'imposer. En voulant atténuer sa douleur, c'est d'un certain côté la mienne que je tentais d'apaiser...

" Dé .... désolée .... "

Jamais encore je ne m'étais autant excusée en si peu de temps ....

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Jeu 12 Mai - 0:15

"Ne.........ne me touche pas......"

Le lycan sûr de lui et colérique il y'a un instant, semblait avoir gagné une terrible et terrifiante froideur dans son regard. Et pour cause: Ce n'était pas tous les jours que le passé, comme un chien bien dressé, vous rattrapait pour vous rappeler un passé fataliste que vous tentiez de guérir progressivement.

Une blessure constante, purulente, qui ne partirait jamais....mais dont on pouvait atténuer un peu la douleur. La révélation de Luna, bien qu’honnête, avait été comme des millions d'épines transperçant le coeur meurtri du Loup-Garou, qui, depuis fort longtemps, se surprit à ressentir une sensation qu'il n'avait plus expérimenté depuis longtemps....et dont les conséquences étaient visibles pour quiconque lui faisait face.

Bien entendu, ce n'était pas le cas de Luna, qui se trouvait encore dans son dos. 
Tant mieux, se disait-il, car il ne devait pas le voir ainsi. Il ne fallait pas qu'elle constate à quel point il se sentait maintenant affaibli et détruit par ce qu'il venait d'entendre, car au final, ce n'était pas tant le fait que Luna ait pu voir ses souvenirs qui le détruisit à l'instant, ce dernier sachant pertinemment à quoi il s'exposait en la laissant s'abreuver.....mais le fait qu'elle ait vu ce souvenir en particulier, ce moment de sa vie où son cœur, déjà fragilisé, avait volé en éclat, détruisant le peu d'amour et d'humanité qui restait en lui.
Oh bien sûr, il avait tenté de se reconstruire, de se donner une image différente, en se montrant égoïste, moqueur, parfois distant. C'était comme se regarder dans un miroir et y' voir un reflet bien différent....mais au final, on ne pouvait guérir totalement de telles blessures. 

Pire que des cicatrices, c'était des plaies suintantes, qui resteraient ouvertes à vie, trop profondes pour être recousues...et trop infectés pour pouvoir être soignées. Le cas de la famille Alexander ainsi que leur triste destinée ne faisait pas exception à la règle.

"....................désolé................."

Un mot prononcé avec une infinie tristesse, les yeux presque larmoyants alors qu'il sentit deux petites gouttes glisser lentement sous son pelage, se cachant avec aisance sous sous les poils drus et épais de la créature lycanthrope.
Un loup-garou peut-il pleurer? Cela pouvait arriver parfois une fois....ou deux, durant son existence, disait-on. Dans le cas de Karno, cela était arrivé bien trop de fois pour qu'il continue de les compter.

Il s'écoula presque cinq minutes durant lesquels un long silence fût tout ce que les deux êtres entendirent. Le lycan tentait de se reprendre, de ne plus laisser ce sentiment archaïque et destructeur reprendre le dessus sur lui. Il se l'était promis, certainement par fierté....ou par orgueil mais son corps parlait pour lui et le léger tremblement qu'il ressentit dans son dos confirmait de la triste réalité des faits: Celle d'une blessure éternelle....et d'une culpabilité envahissante, le rappelant à sa propre incapacité à veiller sur ceux qu'il aimait.

"..................non...........personne ne peut compter sur moi......."

Une réponse cinglante, bien que fausse pour quiconque connaissait le monstre lycan. Oh, il avait sauvé bien des vies mais combien d'autres lui avaient explosés à la figure lors de ses nombreuses tentatives? Combien de corps avait il pris dans ses bras? Combien de parents avait il vu pleurer leurs enfants, victimes des créatures hantant la nuit? Combien d'enfants ayant perdus leur famille par la faute de démons immondes? Une fois de plus, bien trop pour qu'il continue de tenir un cahier des charges.....et bien trop pour pouvoir accepter une réputation qu'il ne méritait plus.....et qui ne voulait plus rien dire.

Il n'était plus un combattant, ni moins un protecteur.......rien de plus qu'un cabot destiné à mourir au fond d'une ruelle sordide, comme n'importe quel autre chasseur, sans honneur et auréolé de culpabilité.

"...........Tu es guérie.............Ophélia te ramènera."

Au ton de sa voix, il n'était pas difficile de deviner que la créature était à bout...et qu'il était hors de question que la dunpeal en voit plus. Une fois qu'elle aurait quitté cette pièce, elle entendrait certainement le verrou de cette dernière se fermer......pour ne se rouvrir que quelques heures plus tard.
Bien sûr, rien de tout cela n'était la faute de l'hybride.

Tout n'était au final, que fatalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Jeu 12 Mai - 10:38

Comme moi précédemment, Karno m'intima de ne pas le toucher. Pour ma part, je ne savais plus que dire qui aurait pu le réconforter et restais silencieuse, à l'observer alors qu'il me tournait toujours le dos, de plus en plus mal à l'aise. Puis il s'excusa à son tour, et je sentais bien que ça ne m'était pas seulement adressé, tant sa voix paraissait brisée par la douleur. Une douleur dont la blessure ne se refermerait jamais totalement .... Pendant de longues minutes, le silence s'installa entre nous, pendant lesquelles je brûlais de lui faire face, de lui rétorquer que ce n'était pas sa faute, que .... en gros, le genre de conneries habituelles qu'on sort en pareil cas, et qui n'aboutissait qu'à une chose ; envoyer se faire foutre la personne qui nous sortirait ces énormités, malgré ses bonnes intentions. Quiconque me balancerait ce discours au sujet de la mort d'Alma passerait un très mauvais quart d'heure. Quand on perd un être cher, il y a toujours cette part de culpabilité qui persiste, nous accusant de ne pas avoir été là pour lui venir en aide, gravée dans la chair et ce malgré les personnes nous affirmant le contraire ...

Voilà pourquoi je continuais de me taire, attendant que le Lycan fasse le premier pas. Les mots qui suivirent montraient à quel point il se sentait envahi par la culpabilité, et je n'en fus que plus désolée pour lui. J'étais à mille lieues de savoir ce qu'il avait vécu pour être autant détruit par le chagrin, et me sentais impuissante à l'aider. Mais pouvait t'on aider un être qui, durant six siècles, avait subi tant d'épreuves, quand soi-même, on avait vécu que trente ans ? Ce que j'avais affronté, ce n'était rien à côté de tout ce qu'il avait enduré ...

"...........Tu es guérie.............Ophélia te ramènera."

Des mots qui me signifiaient de prendre congé. Je ne pouvais rien de plus pour lui; malgré mes regrets de le laisser dans cet état, il était temps pour moi de partir. Tenter de lui parler ne servirait à rien sinon d'envenimer davantage la situation. Tout ce que je pouvais faire, c'était lui laisser du temps pour s'en remettre. Qui sait, peut-être pourrions-nous ensuite repartir sur de meilleures bases ?

" Très bien, je ... je vais y aller ... "

Lui adressant un dernier regard, je me dirigeai vers la porte avant de m'arrêter brusquement. Il y avait toute de même une chose que je devais lui dire.

" Si personne ne pouvait compter sur toi, je ne serais pas ici en ce moment même. Et je suis sûre que d'autres personnes sont dans le même cas ... Au revoir, Karno ... et merci .... "

Je le quittais sur ces mots et sortis de la pièce pour me diriger vers le hall d'entrée, où je tombais justement sur Ophélia (comme par hasard). Je n'avais pas encore eu l'occasion de lui parler, aussi n'étais-je pas très à l'aise à l'idée de devoir faire le trajet du retour en sa compagnie. Je m'exprimais donc sans détour, la voix fatiguée.

" Karno t'a chargé de me ramener, et j'aimerais ne pas m'attarder dav.... "

Un hurlement retentit, m'interrompant sur ma lancée, suivi de plusieurs autres. Je fis aussitôt volte-face sans plus me soucier de l'Ange, reconnaissant son origine. Karno ... Je revins sur mes pas en courant et tambourinais à la porte de l'infirmerie. Je ne pouvais décemment pas le laisser tout seul, pas dans son état.

" KARNO !! OUVRE-MOI, JE T'EN PRIE !! KARNO ! Karno ... "

Mais la porte demeurait obstinément close. Seuls résonnaient les hurlements du Lycan, accompagnés de bruits d'objets brisés ... Une main se posa sur mon épaule alors que je ne cessais de frapper en le suppliant de m'ouvrir.

" Laisse-le, il a besoin d'être seul ... "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Jeu 12 Mai - 18:17

" Laisse-le, il a besoin d'être seul ... "

Une voix familièrement calme, malgré les circonstance, mais toute autant empreinte d'une certaine tristesse. Ce qui arrivait derrière la porte n'était pas difficilement devinable mais personne n'avait idée à quel point la psyché du lycanthrope était, à ce moment précis, ravagé par la colère la plus ultime. Bien entendu, la jeune dunpeal aurait pu penser qu'elle était responsable, que ce qui arrivait était le fruit de sa propre faiblesse......mais il n'en était rien. A ce moment précis, Karno n'en voulait aucunement à la jeune hybride et si, dans un moment de calme, il pouvait lui faire comprendre, alors il l'aurait fait.

Mais dans l'état actuel des choses, il était comme dans ses jours ou, dans un état de destruction intense, il devenait un monstre incontrôlable, guidé par ses pulsions.....ses instincts......et ses propres sentiments.

"Dans cet état, il risquerait de te blesser.......et je le connais assez pour savoir qu'il s'en voudrait si cela arriverait. Nous ne pouvons rien faire.....à part le laisser extérioriser. Viens avec moi. Tu n'a pas besoin d'entendre cela."

La voix de l'ange était aussi douce et clair que du crystal, bien plus humaine que les autres fois où elle avait, à de très rares occasions, pris la parole. Bien entendu, il n'était pas difficile de voir que ce qui venait d'arriver avait, dans un sens, secoué le cœur et l'âme de la jeune créature nocturne mais que pouvait-elle y' faire à cette instant? Comment aurait-elle soulagé le mal qui, quelques minutes avant, avait envahi le cœur du loup-garou?

Bien entendu, Albrecht, accompagné d'Alana et de quelques régulateurs, firent leur apparition, attirés par le bruit de casse, pensant à une éventuelle attaque. Toutefois, ils comprirent assez vite qu'une fois de plus, le lycanthrope venait de péter une durite et envoyant tout ce qui trouvait dans l'infirmerie de fortune, rencontrer le mur.

"Elle n'est pas responsable. Surveillez mais n'entrez sous aucun cas."
"Mais...."
"Je vous ai donné un ordre.......s'il vous plait."
"......Bon, ok. Vous avez entendu la frangine? On ne bouge pas."

Les deux femmes sortirent alors de l'Agence, là où les attendaient un véhicule de couleur bleue sombre aux nombreuses nuances se réfléchissant au gré des rayons de lumière des différents réverbères de la rue. La nuit était maintenant tombée depuis peu de temps. Comme à son habitude, la jeune ange, toujours emprunte de bien plus de respects que ses équipiers, ouvrit la porte du coté passager du véhicule, une voiture de marque Machado appartenant à son frère, puis, rapidement, elle prit le volant, démarrant alors que derrière eux, la plupart des membres de l'Agence prirent la fuite sans que ceux présents dans la voiture ne virent quoi que ce soit. Dans la rue, un puissant meuble en chêne venait de traverser la porte vitrée de l'entrée de l'Agence et ses membres, bien qu'habitué face à bien des situations, observèrent d'un regard terrifié, les tristes effets de la rencontre entre la haine, la culpabilité, la rancœur...et la solitude.

C'était quelque chose que, fort heureusement, Luna ne verrait pas. Elle n'aurait droit qu'à la féerie dansante des lumières de la ville et des différentes boutiques et étals de la rue dans laquelle la voiture passait lentement. Oh bien entendu, elle garda une certaine forme de silence, ce qui était compréhensible après ce qui venait d'arriver. 

"Ce qui est arrivé n'est nullement ta faute. Je tiens à ce que tu le saches, Luna Eldritch. Ce dont tu a été témoin est une part de lui que nous n'avons jamais réussi à guérir. Alors, ne t'en veux pas."

Des mots ressemblant à une vaine tentative de platitude aussi bêtes et stereotypés les unes que les autres, mais comment définir avec d'autres termes ce qui venait d'arriver? Comment calmer ce vaste sentiment de culpabilité qui avait envahi le coeur de la dunpeal? Ophélia était loin d'être une imbécile et avait vite compris qu'un lien s'était crée entre les deux êtres. La réaction de la jeune femme, quelques minutes avant, en était la preuve la plus révélatrice.

Ophélia avait toujours eue cette habitude d'observer, d'analyser les comportements et, dans un sens, cherché à s’intéresser avant tout aux liens qui pouvaient unir des personnes. Celui présent chez Deimos et Amélia était un exemple parmi tant d'autres mais il restait fortement atypique. Ils avaient leur manière de s'aimer, de se le dire et de partager leurs moments privés.
Luna n'en était pas encore à ce point. Elle en était même loin.....mais il y'avait quelque chose en elle, une petite lueur qui lors de la première rencontre, n'était pas présente.....et même inexistante.

C'était quelque chose qu'Ophélia pouvait discerner chez la jeune fille et cela l'intéressait fortement.

"Tu a peur pour lui? Tu sais, tu peux m'en parler. Tout cela restera entre nous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Résurrection (Luna/Karno)   Aujourd'hui à 9:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Résurrection (Luna/Karno)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La résurrection de Walter C Drake dans la douleur
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Le Centre Ville :: Agence Black Cat-