L'Ostara (Luna & Karno) - Page 3
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ostara (Luna & Karno)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Dim 5 Juin - 22:09

L'effet "Algherty".........car c'était ainsi que le lycanthrope surnommait cette étrange euphorie qui s'était invitée chez la jeune tueuse de vampires. Une émotion qui faisait rarement dans la timidité et qui, au fur et à mesure des heures, finissait par faire son petit chemin dans le cœur et l'esprit de ceux qui venaient en tant que visiteur. Il avait vu ce phénomène plus d'une fois parmi de nombreux humains et avec le temps, ce sourire qui caractérisait tant sa surprise se mua en quelque chose de plus en plus proche de l'habitude, la banalité. Cela ne l'étonnait même plus et voire même, le blasait totalement. Il se contentait alors d'observer en simple curieux les différentes réactions des gens, aussi proches les unes que les autres, sans dire un mot, d'un oeil lointain mais toujours aux aguets, attendant parfois de devoir fondre sur un potentiel danger que les gardes auraient pu avoir laissé échapper.

Et pourtant, à cet instant précis où ce rire naturel et cristallin lui parvint à ses oreilles, se répercutant avec force et insistance dans son esprit.....il se surprit à renvoyer un sourire amical à la jeune femme, non pas seulement pour répondre à sa réaction mais aussi à sa propre surprise d'avoir été, à son tour, victime de cet effet que cet endroit procurait à quiconque foulait les terres de ce village. Il faut dire aussi que Luna faisait absolument tout pour susciter un début de sourire, souvent nécessaire à cette seconde réaction qu'était le rire franc, sincère et spontané.

Et cela ne manqua pas de la part du Loup-Garou, à la fois devant la mine outrée des elfes, rembarrés comme il se devait, en plus des nombreux déboires culinaires de la chasseuse de vampire, alors qu'elle apprenait avec beaucoup de soucis, à faire face aux aléas de la vie de tous les jours, en cuisine.

"Dans ce cas, rappelle moi de ne jamais te laisser approcher une casserole tant que tu ne seras pas passé entre les mains expertes de nos cuisiniers."

C'était quelque chose d’extrêmement plaisant de voir cette autre facette de la jeune hybride. D'habitude, elle semble si seule, mélancolique, quand elle n'était pas habité par la vengeance. Il y'avait toujours eu en elle, dans ce regard dans lequel le lycan avait scruté, cette lueur de sadisme et de méchanceté à l'égard de ceux qui avaient détruit le centre de sa vie. C'était un sentiment partagé qui pouvait se comprendre mais auquel il fallait apprendre à se soustraire sous peine de le voir nous submerger, jusqu'à nous transformer et de faire de nous un être bien différent.

Dans un sens, Karno était même persuadé qu'avant d'être cette tueuse impitoyable, Luna avait été une autre personne, un être à part qui, malgré sa différence, avait sue trouver à la fois de l'humanité mais aussi du réconfort aux cotés de cette Alma. C'était même indéniable quand on constatait la réaction actuelle de celle qui lui  tenait compagnie.

Le malheur pouvait transformer bien des gens......et cela ne les avait pas épargné.

"..........En tout cas, cela me fait plaisir de te voir aussi souriante, ce soir. Ce n'est pas un spectacle auquel j'assiste lorsque je travaille à l'Agence. Mais j'imagine que cet endroit y'est pour beaucoup."

Marquant un léger silence à peine troublé par les instruments de musique des prêtresses occupées à offrir de par leur dextérité de magnifiques notes somptueuses et enchanteresses, le loup-garou reprit à nouveau la parole, un sourire cette fois un peu plus visible sur son visage. A son regard, il donnait presque l'impression d'être en paix avec lui-même......et c'était un peu le cas.

"Vois tu, on dit d'Algherty beaucoup de choses. Des ragots aussi idiots les uns que les autres véhiculé par des sots dont parler ne leur accorderait qu'un intérêt qu'ils ne méritent pas...... mais parmi ces ragots, l'un d'entre eux est vrai."

Son regard s'attardait maintenant sur un groupe d'enfants dont l'occupation semblait d'être pris dans un étrange jeu de cache cache avec une singulière créature dont les petits couinements aigus amusèrent le lycan, qui, une fois de plus, se mit à rire depuis son arrivée ici. Cela allait démontrer ce qu'il raconterait à la jeune femme serait entièrement vrai. Bien entendu, il voulu s'adresser à nouveau à elle, mais la petite créature au pelage orange s'amusa, dans un mouvement gracieux, de venir virevolter autour de lui, battant vigoureusement des ailes avant de s'arrêter à son niveau en le regardant avec des yeux ronds emplis de curiosité. La créature aurait pu continuer encore longtemps à l'observer mais dans un nouveau petit couinement, il reprit son vol, poursuivit par le petit groupe d'enfants qui passèrent devant les deux exécuteurs sans leur adresser plus de regard que cela, mais en n'oubliant pas de les saluer à grand renforts de "Bonsoir Mr le loup" ou encore, "Bonsoir, madame.', avant de reprendre leur jeu avec la petite bête.

"On dit que cet endroit est comme une sorte d'Eden, un paradis où le pire d'entre nous disparaît.....et laisse place à ce qu'il y'a de meilleur en nous. Peu importe nos souvenirs, notre souffrance, et ce qui aurait pu nous détruire......car tout cela n'a pas sa place ici......et je crois que notre réaction commune en est une preuve flagrante, ne pense tu pas?

Au diable la question sur les vampires. Cela n'avait pas sa place ici...Pas ce soir. Dans un sens, Karno se doutait de la réponse de sa nouvelle amie mais il ressentait le besoin de l'entendre de sa bouche. Ce qu'il entendit le rassura pleinement.

"...........C'est comme si on était chez soi.......et je pense que tu as toi-même ce ressenti depuis un moment. Est ce que je me trompe?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Mar 7 Juin - 22:00

" Je crois que même tes experts en cuisine seront désespérés devant mes talents culinaires .... mais je veux bien tenter le coup ! Parce que j'avoue que je commence à avoir ma dose du cassoulet en boîte, surtout après ce que je viens de manger. "

" Je suis sûr que tu t'en sortira. Nos cuisiniers sont les plus talentueux de toute la région, comme tu as pu le constater, sans vouloir me vanter ! Sur ce, je suis navré, mais des tâches m'attendent. Nous nous reverrons certainement demain. Passez une bonne fin de soirée ! "

" Passe une bonne soirée également, Pithwick, et merci à toi de m'avoir invité ! "

Une fois le gnome parti, je rendis son sourire au Lycan et me laissais porter par la musique que jouaient les prêtresses du village. Il n'avait pas tort ; j'avais senti durant la soirée tous mes souvenirs s'estomper peu à peu, comme si une facette de moi-même dont je n'avais jamais soupçonné l'existence jusqu'ici venait de voir le jour. Et cela me faisait du bien, pour être honnête.


" Ta joie fait également plaisir à voir, ce n'est pas tous les jours qu'on peut voir un loup-garou se dérider. Moi qui te pensais froid et renfermé, cela m'a surpris."  

Mon regard passa des prêtresses à un groupe d'enfants qui s'amusaient à poursuivre une bien étrange créature, dont l'apparence me fit penser à celle d'un écureuil. Celle-ci vint virevolter autour du guerrier lunaire avant de reprendre sa route, toujours coursée par la joyeuse bande. Je ne pus m'empêcher de rire devant ce spectacle, amusée de leur petit jeu.

" J'envie leur insouciance ... je n'ai pas eu leur chance, avec la famille d'accueil que je me trimbalais ... Ce n'était qu'une bande d'ivrognes, qui passaient leur temps à se torcher la gueule avec le fric versé par les services sociaux .... Mon soi-disant "père" fut d'ailleurs ma première victime quand ma vraie nature est apparue au grand jour ... faut dire qu'il avait eu des gestes très déplacés à mon égard ce jour-là, et c'est ça qui a tout déclenché ... Bref, quoi qu'il en soit, c'est agréable de les voir s'amuser ainsi, et j'espère qu'ils en profiteront le plus longtemps possible. "

Je me tus un moment alors que deux autres créatures firent leur apparition en se mêlant à leur congénère.

" Curieuse bestiole, je n'en avais encore jamais vu auparavant. Sinon, pour en revenir à ta question, effectivement, j'ai bien ressenti cela, et ce n'était pas désagréable. Quant à ce qu'il y a de meilleur en nous ... j'ai pu voir cette partie-là en toi et ça ne .... "

" Hey, vous deux ! Au lieu de bavasser, venez donc boire un coup avec nous ! On vous attends à la taverne ! "

J'adressais un sourire embarrassé à Karno, contente au fond d'avoir été interrompue par le Nain en constatant ce que je m'apprêtais à lui révéler.

" Bonne idée, je dirais pas non pour un verre. Et on y sera plus à l'aise pour discuter. "

Sur ces mots, je me dirigeais vers la taverne et commandais une bière avant de m'installer confortablement, suivi du Lycan.

" Je ne t'ai pas tout dit tout à l'heure, quand tu m'a demandé d'où je sortais cet argent. Je ne me sers pas uniquement sur les Vampires, mais aussi sur les Humains .... plus précisément sur ceux qui rackettent les enfants à la sortie de l'école. J'ai jamais supporté qu'on s'en prenne aux gosses, ça me rappelle trop de mauvais souvenirs. Mais si ça peut te rassurer, je restitue toujours l'argent à son propriétaire, ou bien à celui qui en a vraiment besoin. Une façon de me dédommager de ma nature vampirique, en quelque sorte ... "

Un détail sur son discours traversa soudain mon esprit alors que je dégustais ma boisson, titillant ma curiosité.

" Pour changer de sujet, une question me taraude ; qu'as tu pu voir de meilleur en moi ressortir ? "

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Dim 12 Juin - 0:33

Durant un long moment, le lycanthrope s'était tut, laissant la parole à la jeune femme qui se révéla être doté d'autant de secrets que celui-ci. Bien entendu, ce ne furent que de biens maigres révélations que Karno garderait dans un coin de son esprit sans en faire part aux autres. En tant que nouveau chef de troupe, il pensait que cette décision était la plus approprié, sachant qu'il avait aussi été le plus à même à être à l'écoute de la jeune hybride. Les autres, eux, en dehors d'Amélia, voire, d'Ophélia, n'auraient pas été aussi patients et auraient vite tranché la question, au sens propre comme au sens figuré.

Fort heureusement pour la jeune femme, le Loup-Garou n'était pas de ceux-ci, ce qui était assez paradoxal quand on voyait, au final, ce qu'il était...et ce qu'il aurait pu être. En fait, ils partageaient bien plus de points communs qu'on n'aurait pu le croire. Encore une bonne farce du destin quand on constatait les appartenances de chacun. Lui était un Loup-Garou, protecteur de l'humanité et elle, une Vampire, prédatrice, chasseuse et traqueuse s'abreuvant au cou de ceux que leurs ennemis protégeaient. La finalité aurait été que chacun d'entre d'eux se jette sur l'autre dans un combat à mort mais fort agréablement, rien de cela n'arriva.....et cela avait été en grande partie grâce à Karno. C'était le propre du personnage: A première vue distant, arrogant et moqueur à la limite de l'immaturité, il était dépeint comme un idiot et un imbécile dont il ne restait rien de la légende aujourd'hui effacée. Pour qui croyait à cette mascarade (Et ils étaient nombreux), il était évident qu'Alexander n'était plus que l'ombre de lui-même, mais pour ceux le connaissant vraiment, il n'avait rien perdu de sa véritable personnalité. Si, autrefois, il avait été quelqu'un d'aimant, d'enjoué pour qui la proximité de ses proches était importante, il ne restait plus grand chose de cela. Pour beaucoup, qui ne connaissaient pas la légende la bête en Armure, il n'était rien de plus qu'un rescapé d'une terrible tragédie.

Et autant dire que niveau tragédie, il en connaissait un rayon. Une grande partie de sa vie n'avait été que cela, au même titre que Luna. C'était ce qui les rapprochait. Derrière le personnage moqueur se cachait un homme meurtri privé de ceux qu'il aimait....et c'était une vérité qu'il tentait de cacher aux yeux de tous. Luna était identique, presque similaire, point par point. Peut-être était-ce aussi la raison pour laquelle il s'était tant rapproché d'elle afin de la protéger.

Tromperie, mensonge, masque de fausseté......tels étaient les credos de Karno Alexander, et ce, afin de tromper ses ennemis. Rares étaient ceux connaissant la vérité et pourtant, il agissait de manière identique avec eux. Peut-être sa détresse était-elle plus profonde encore qu'on n'aurait pu le croire.
Mais une fois à Algherty, ce Karno disparaissait pour laisser à nouveau place à celui qu'il avait été autrefois, comme si rien n'était arrivé. Bien entendu, il aurait pu en dire plus, se confier un peu plus à la jeune femme, qui, elle, s'était étonnement ouverte sans qu'il ne se permette de la juger......mais cela, c'était avant qu'un Nain, de fort belle humeur, n'invite le sympathique duo à se joindre à lui et ses camarades pour terminer la nuit à la Taverne. Autant dire que le pauvre guerrier allait encore avoir droit à une boisson des plus minables tant il ne tenait pas l'alcool mais il fit contre mauvaise fortune bon coeur et suivit sans hésiter la jeune femme, n'ayant pu entendre ce qu'elle avait à dire.

Peu importe car la suite de la discussion allait se dérouler à l'une des nombreuses tables de la taverne. la question de l'argent, du moins, de la fortune de Luna fût abordée et elle fût brève. A sa réplique, le loup-garou se contenta d'un sourire et d'un hochement de tête affirmatif, faisant comprendre à son interlocutrice qu'il approuvait sa manière de faire. Bien entendu, c'était à la limite de la légalité mais parfois, il était nécessaire de sortir des sentiers battus pour permettre à ce monde d'être un peu plus en paix. Il en savait lui-même quelque chose, en tant qu'ancien général des 12 Armées Lunaires.

"Je doute que cela soit pour te dédommager de ta propre nature.........Après tout, regarde moi. Et regarde ce que tu es. Nous avons appris à lutter contre notre propre nature. Tu n'a rien à prouver à cela et cela rejoint la dernière question que tu m'a posé. Ce que je pense, et peu importe ce que toi tu en penses, c'est que tu n'es pas quelqu'un de mauvais, tout simplement. Tu a simplement ta propre carapace.......et c'est quelque chose que je comprends. Il est parfois nécessaire de donner une autre image de soi......pour survivre face à un monde cynique et égoïste. Tu fais ce qui doit être fait.........mais cela ne fait pas de toi un monstre, bien au contraire. Comme je le dis souvent, nous ne pouvons présumer d'une personne à son apparence.....ou son appartenance."

Marquant un court silence, le loup-garou semblait avoir un regard gêné vis à vis de son interlocutrice. Cela ne dura qu'un court instant mais durant ce moment, son regard avait semblé fuir celui de la jeune femme et pour cause, car ses paroles étaient loin d'être de simples paroles. Durant ce court instant, le lycanthrope se sentit véritablement......hors de ce monde, comme si, durant ces quelques secondes, il n'y avait plus eu qu'elle....et uniquement elle. Ne comprenant point cet étrange ressenti qui l'envahissait, il dût, temporairement, et ce, afin de calmer cette altération de comportement, posé son regard sur autre chose, comme la clientèle, ou encore, le barman qui semblait bien occupé à servir des pintes à tour de bras à la population naine. Une fois qu'il eut retrouvé sa contenance, le combattant loup pût reprendre la parole.

"Par exemple, si tu étais aussi monstrueuse......penses tu que les pigwais, les petites créatures de tout à l'heure, t'auraient approché? Tu a ma garantie que non. Alors qu'ai-je vu en toi? C'est quelque chose que je ne pourrais te transcrire avec de simples mots. C'est au delà de ça. Je pense que c'est aussi ce que Deimos a vu, bien que le connaissant, il te sortirait des excuses totalement irréalistes. Ce que j'ai vu, c'est une jeune femme qui, malgré ce qu'elle est, tente d'aller à l'encontre même de sa nature. Ton comportement d'aujourd'hui me permets d'étayer mon analyse. Quelqu'un de mauvais n'aurait pas eu sa place ici. Quelqu'un de mauvais ne serait pas venu en aide, ni à moi, ni à Pithwick, et encore moi à cette famille d'Algherty qu'Avinus maintenait captive. Alors oui, je pense que malgré ton statut particulier, tu es quelqu'un de bien. Et c'est une des raisons pour lesquelles tu a gagné à la fois mon intérêt, mais aussi mon respect. Tu a participé de bien des manières aujourd'hui, que ce soit par tes qualités de chant, de bagarreuse à coup de poisson, ou encore, en adressant par ta présence, tes respects à notre déesse. Je dois d'ailleurs reconnaitre que la partie avec le poisson m'a grandement diverti, bien que tes paroles envers les Elfes étaient.......comment dire.........très amusantes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

Messages : 169
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 28
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Lun 20 Juin - 22:42

Les paroles de Karno m'allèrent droit au coeur. Il était bien le premier à m'accepter telle que j'étais sans tenir compte de ma nature, violant une des règles dues à la guerre que se déclaraient les Vampires et les Lycans depuis des millénaires. Je ne pus m'empêcher de lui sourire alors qu'il terminait de parler, éprouvant un élan de reconnaissance à son égard.

" On peut remercier Algherty et ses habitants pour cela. Depuis ma venue ici, j'ai pu sentir mon côté humain ressortir peu à peu, et ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Voilà pourquoi tu as pu voir ce qu'il y avait de meilleur en moi, ce qui ne serait jamais arrivé à Santa Carla ... ou ailleurs ... "

Une ombre passa sur mon visage à cette pensée. Dans quelques heures, tout cela serait terminé, et je devrais reprendre le cours habituel de ma vie, à savoir la chasse aux Vampires. C'est là que je me rendis compte que je n'en avais guère envie, pas après tout ce que j'avais ressenti lors des festivités. La joie ... la sérénité.... des sentiments que je n'avais plus éprouvé depuis bien longtemps. Pour la première fois, l'idée de me retrouver avec la solitude pour seule compagnie m'angoissait ... Mais qui disait que c'était là mon destin ? Après tout, n'avais-je pas évoqué le fait que je préférais l'écrire moi-même ? Bien sûr, cela bousculerait mes habitudes, mais après avoir goûté à cette atmosphère, je sentais bien que je ne pourrais plus m'en passer totalement. Algherty était tout l'inverse de Santa Carla, où je m'interdisais de ressentir tout sentiment qui put me détourner de mon objectif de venger Alma. Mais à bien y réfléchir, cette voie-là risquait fort de faire disparaître toute once d'humanité en moi.... sauf si je décidais de revenir régulièrement au village. Ses habitants m'appréciaient, ils n'allaient sans doute pas refuser mes visites, du moment que je ne semais pas le trouble.

" Contente que mes ... prestations t'aient amusé, en tout cas ! J'avoue que j'y ait pris grand plaisir également. Dis-moi ... penses-tu qu'ils me laisseront revenir ? S'il y a d'autres fêtes de ce genre, je ne dirais pas non pour y participer. Cette soirée était ce dont j'avais le plus grand besoin et ... je ne tiens pas à retourner à mes habitudes en sachant que plus jamais je ne revivrais ça. C'est comme avoir goûté au chocolat après s'être nourrie d'épinards toute sa vie, on ne peut plus s'en passer ! Et j'avoue que ta présence n'y est pas étrangère non plus. "

Je m'interrompis quelques instants le temps de finir ma bière, tout en observant les autres clients qui profitaient de la joyeuse ambiance de la taverne.

" Je retire ce que j'ai dit tout à l'heure. Je me verrais bien finir mes jours à Algherty, une fois que j'aurais réglé mes comptes avec Raven. En même temps, regarde-les ! Ils donnent vraiment envie de s'établir ici. "

Les Nains avaient organisé un concours de beuverie, et c'était à celui qui descendrait le plus grand nombre de pintes. Evidemment, plus de la moitié était éméchée, rigolant bêtement en lançant des vannes complètement moisies. C'est à ce moment-là que choisit Frey pour débarquer, à qui j'avais fait avaler une carpe il y a quelques heures. Il m'avait promis qu'il n'en resterait pas là, et ne manqua pas de me le rappeler dès qu'il me vit.

" On a un compte à régler, je crois. Et puisque tu sembles aimer les défis, on va la jouer autour d'une pinte ! Le premier qui s'écroule perd la partie. "

" Défi accepté ! FAITES PETER LES BIERES !!! "

Aussitôt, toute la clientèle s'attroupa autour de nous en prenant les paris, leur préférence allant évidemment au Nain, bien que certains prirent le risque de porter leur choix sur moi (les Elfes, en l'occurrence). Je ne leur en tint pas rigueur, moi-même ne me faisant pas d'illusions sur le futur vainqueur. Je savais d'emblée que j'allais perdre, n'ayant pas la même constitution que les Nains, mais il était hors de question que je me débine, où je pouvais dire adieu à ma réputation. Le barman déposa devant nous plusieurs pintes, contenant un liquide brun foncé très mousseux, d'où se dégageait une légère odeur de miel. Frey ne manqua pas de me lancer un regard narquois.

" La Cimérienne ! Très bon choix, Thorfin, ce n'est pas une bière de lopette ! Vieille de 600 ans, fabriquée par les Nains, dont la recette est tenue secrète. Onze degrés d'alcool ! Autant dire que tu vas le sentir passer, fillette ! "

" Ne t'emballe pas trop ! J'ai beau avoir perdu d'avance, je ne compte pas te rendre la tâche facile pour autant ! Je suis bien plus coriace que tu ne peux le croire -me tournant vers Karno- J'ose espérer que tu m'encourageras ! "

" Comme c'est mignon ! Assez bavassé, fais voir ce que t'as dans le ventre ! A TA SANTE !! "

Frey enchaîna en vidant cul sec sa pinte, suivi aussitôt par une deuxième. J'en fis de même, m'efforçant de suivre le rythme sous les encouragements de la foule, ce qui n'était guère simple, car le Nain était bien plus rapide. A croire qu'il avait fait ça toute sa vie ! Je tins le coup cependant, vidant une troisième, puis une quatrième pinte. Mon humeur changeait peu à peu ; au bout de la septième, je me mis à rire bêtement. La huitième révéla mon talent pour les blagues moisies, tandis que la neuvième me donna l'envie de pousser la chansonnette. Je dus m'y prendre à deux fois pour arriver à boire la dixième, et c'est à partir de là que ma vue commença à se troubler.

" Bah m..merde ... J... je savais pas que ... que t'avais un frère j ... juju .... jumeau, K...Karno ! "

Malgré mon état, je parvins toutefois à en boire une onzième ... qui fut la dernière. Je me levais de ma chaise en chancelant, brandissant ma bière pour porter un toast.

" Je lève m...mon verre ... à vous t.... tous ! C'est une su ... superbe soirée ! J'vous ... j'vous aime, les .... les gars ! Surtout t.. toi, Karno !! T'es m...mon lycan pré... préfé.... préféré !! Dans mes bras !! "

Ce fut la pinte de trop. Je m'écroulais par terre alors que je me précipitais vers Karno les bras grands ouverts, victime des effets de l'alcool, et désignant Frey vainqueur. Une chose était sûre, j'allais me retrouver avec une belle gueule de bois dès le lendemain.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Armored Beast

The Armored Beast

Messages : 89
Date d'inscription : 21/10/2015
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démons / Vampires

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4750/1000000  (4750/1000000)
Limite:
5/100  (5/100)
MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Jeu 23 Juin - 0:14

Algherty était ainsi faite: Capable de faire resurgir ce qu'il y'avait de meilleur en soi. Les paroles de Luna en furent la preuve la plus flagrante et la réaction du lycan, à ces dernières, fût un grand sourire à cette dernière. Il était maintenant évident que celle-ci avait ses répères, surtout lorsqu'elle fit part de sa volonté de revenir, ce à quoi le loup-garou répondit de manière amusée.

"Hum......te laisser revenir......je ne sais pas........tu a quand même mis un poisson dans la figure de Frey........"

Bien entendu, le ton particulièrement déridé du puissant combattant lycanthrope trahissait facilement la blague qu'il était en train de lui faire.

"Très sérieusement, tu es la bienvenue.......et ce, autant de fois que tu le voudras. J'ai personnellement veillé à cela et ta cause a été des plus faciles à plaider face à Mathilda."

Le lycan marqua un nouveau silence, en écoutant la dernière réplique de la jeune femme. Une fois de plus, son sourire irradia son visage mais il ne parut aucunement surpris des paroles de cette dernière. Algherty était de ces endroits qu'on pouvait surnommer le Paradis sur terre. Il y'avait quelque chose d'onirique, d'irréel, comme issu des nombreux contes de fées qu'on pouvait trouver dans les rayons des bibliothèques de la ville voisine. Détaché, en autarcie et ayant un mode de vie bien différent de ce qu'on connaissait, on ne pouvait qu'aimer....ou détester. Les gens capable de s'adapter à un tel mode de vie étaient plus que rares.

"Alors nous serons deux....car j'ai clairement l'intention de mourir ici....et pas ailleurs."

Une révélation qui pouvait choquer au premier abord mais qui n'avait rien de vraiment hasardé ou de fantasque quand on apprenait à connaitre ce dernier. C'était le seul véritable endroit où il semblait en paix avec lui-même, comme si il était à nouveau chez lui.......entouré d'une bien étrange famille qu'il avait pourtant appris à se rapprocher et à apprécier.

"On ne peut que les envier. Tout leur parait si simple, si détaché des horreurs de notre monde. Ils vivent sans se soucier du passé,du présent et du futur. Tout cela pour eux ne sont que des mots, des concepts qui leur échappent.....car Algherty est, en quelque sorte, hors du temps. Ce village échappe ainsi à toute règle. J'ignore comment te dire cela autrement car je ne connais aucun mot qui ne puisse exprimer avec exactitude ce que mon propre cœur ressent pour cet endroit.....et pour ces gens.

Un autre point commun qu'il semblait partager avec la jeune femme, qui n'avait jamais semblé aussi radieuse qu'aujourd'hui. C'était plaisant de la voir sous un autre jour et c'est certainement la facette d'elle qu'il préférait par dessus tout. Toutefois, lorsqu'elle précisa le fait que Karno n'était pas totalement étranger à sa bonne humeur, le lycan se sentit envahi par la surprise, puis, petit à petit, par la curiosité. Une question lui tarauda alors l'esprit mais il n'eut point le temps de la poser qu'une cohorte de nains, mené par ce bagarreur de Frey, décida de couper court à la conversation et de mener tout ce petit monde à un concours de beuverie pas piqué des hannetons dont il allait certainement ressortir gagnant, puisque invaincu depuis des années. Et autant dire que les prévisions du lycanthrope s'avérèrent juste alors que, de son coté, il fût habituellement servi avec une boisson sans alcool, et ne pût donc que se contenter d'encourager sa protégée alors qu'elle luttait contre les effets de l'alcool nain, face à un Frey visiblement invincible dans sa catégorie. Et bien entendu, les effets secondaires ne se firent pas attendre alors que la jeune femme, visiblement très éméchée qui voyait d'abord double.....avant se montrer très entreprenante avec son hôte, en quelque sorte, qui, lui, n'en menait pas large face au comportement de la jeune femme qui lui offrait, dans un état plus que second, tout son amour. En d'autres circonstances, peut-être aurait il accepté une telle révélation de sentiments, mais dans le cas d'aujourd'hui, on ne pouvait que mettre cela sur le dos de la cimmérienne et de ce crétin de Frey qui en riait aux éclats comme jamais, tandis que la jeune femme, sans que le loup-garou n'ait eu le temps de réagir, s'écroula sur le sol pour ne plus se réveiller de la soirée.

"................"

Un long silence, un regard vague semblant exprimer une incompréhension se mêlant à un vague sentiment de culpabilité et des rires bien gras s'ensuivirent alors que la jeune dunpeal ronflait à même le sol. Bien entendu, durant toutes les festivités dans la taverne, le lycan aurait pu se joindre au groupe, participer de manière toute aussi festive mais celui-ci, ayant déjà une faiblesse avérés et redoutable pour l'alcool, ne pouvait plus qu'observer les ravages de ce dernier sur la jeune hybride, en constatant que même une semi-morte vivante pouvait être victime du coté face de la pièce, à savoir être aussi bourré que l'ancêtre Guryl, le jour de ses 100 ans.

*Mais pourquoi je l'ai laissée boire, moi?*

Une question qui ne trouvera pas la moindre réponse, alors que, portant à son museau la pinte de fruité de baies rouges d'Arcansia (Une boisson d'elfe, vous vous en doutez), ce dernier bût la totalité d'une traite, sous le regard bien plus amusé de la confrérie naine qui riait à s'en tordre les vertèbres. Pensant tout d'abord que ces derniers riaient de bon cœur en voyant la tueuse de nosferatus allongée sur le sol comme un gros bébé (Parole de l'un des nains, vous vous en doutez une fois de plus.), il comprit assez vite, aux regards portés en sa direction, en plus de l'affreux vertige dont il commençait à être victime, qu'il n'allait pas tarder à rejoindre la jeune femme pour le même petit somme.

*Oh non.......pas encore!*

Etre deux fois victime de la même blague dans la même journée avait quelque chose de franchement redondant, mais ses amis, eux, s'en bidonnaient à s'en rouler sur le sol alors que, , semblait vaciller, le lycan eut ces quelques mots en comprenant qu'une fois de plus, sa boisson avait été droguée ou du moins, coupée avec de l'alcool, ce qui avait l'effet qu'on pouvait voir actuellement.

"Ba....ban......bande de.....peti.....petits salauds....."

La réaction n'en fût que plus délicieuse pour l'assistance générale, dont le rire général semblait atteindre le paroxysme. Guryl, lui, était si plié qu'il avait eu besoin de l'assistance de ses camarades pour se relever. Thorfin, lui, hurla une fois de plus, ordonnant au coupable de cette blague débile de se dénoncer séance tenante. Quant à Karno, il tomba raide sur le sol, dans un bruit audible, emportant au passage quatre tabourets et deux tables sur son passage. Autant dire que cela allait vite rejoindre le nombre incroyable d'objets qu'il avait brisé au cours de ses nombreuses visites parmi la populace d'Algherty.

Le visage et le ventre collé au sol, les bras le long du corps, ou du moins, presque, il eût le temps de murmurer quelques mots à toute la communauté qui n'en pouvait vraiment plus de ce spectacle désopilant. Autant dire que le lendemain, il aurait bien du mal à se débarrasser de la migraine à laquelle il aurait également droit.

"....je....vou....vous me.....pai...paie...paierez ça, petits......guignols.......monde de merde...."

Doucement, la musique sembla s'éloigner, comme s'éteindre progressivement, disparaissant pour laisser place à un silence noir, sans vie, sans joie si vie, emportant avec elle la lumière de ce lieu de festivité, laissant Karno seul dans le néant de son propre esprit........celui de son sommeil. Il eut juste le temps d'entendre les dernières paroles des nains avant de sombrer totalement.

"Bonne nuit, lycan."

Oh oui, il valait mieux pour lui que la nuit soit bonne car il aurait besoin de toutes ses forces pour faire face à la journée du lendemain. Mais cela est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 125
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Dim 26 Juin - 18:59

Ainsi se terminèrent les festivités pour les deux êtres hors du commun qu'étaient le Loup-Garou et la jeune Hybride, tout deux ayant rejoint les bras de Morphée par la volonté de la peuplade d'Algherty, amusée, farceuse mais en aucun point mauvaise. On ne pouvait leur reprocher de vouloir s'amuser en cette magnifique soirée......et on ne pouvait les blâmer, quand, comme moi, on pouvait avoir une approche furtive du futur. En cette soirée, tous s'amusèrent comme si le lendemain signait la fin de ce monde, de cet univers. Telle était la doctrine des habitants de ce lieu, qui était de profiter de chaque jour comme si il était le dernier.

Leur dernière farce prit la forme d'un étrange couple enlacés l'un contre l'autre, dans une forme rappelant celle d'une enfant blottie contre son protecteur canin, ce dernier positionné de manière à rappeler un chien en plein sommeil, avec, contre lui, une jeune femme tout aussi bien endormie et bercée par les bruits environnants de la taverne qu'elle ne pouvait tristemment, plus entendre. Nul doute que quand les deux combattants se réveilleraient, ils se poseraient bien des questions quant au fait de s'être retrouvé dans une position aussi gênante, dirons-nous.

Si ils savaient ce que je sais.........si ils avaient tous eu la moindre idée de ce qui les attendrait dans quelques heures, peut-être auraient ils fui les lieux. Peut-être se seraient ils mieux préparés pour faire face à ce qui allaient leur arriver.

Je n'aurai qu'une seule chose à dire: Que le destin ait pitié de vos âmes à tous.

________________________________________________
Topic terminé

Récompense de RP


Karno Alexander:
500 pierres d'âmes
Luna Eldritch: 500 pierres d'âmes.

Bonus pour la longueur du RP: 500 pierres chacun

Total:


Karno Alexander: 1000 pierres d'âmes
Luna Eldritch: 1000 pierres d'âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Ostara (Luna & Karno)   Aujourd'hui à 9:10

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ostara (Luna & Karno)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Luna SnowWolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: La Grande Forêt :: Algherty-