Faut qu'on discute.
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faut qu'on discute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Jeu 14 Jan - 2:29

On ne pouvait pas dire que la soirée n'avait pas été palpitante, non, loin de là. En fait, elle avait été tellement riche en action et en rebondissement que la pauvre Amélia en avait fait les frais ce soir. Et qui plus est, marcher sur des kilometres , sans pouvoir utiliser la moto (Qui devait certainement être à la fourriere, maintenant), faisait qu'il avait fallu plus de deux heures au démons pour revenir chez lui, avec sa belle dormant en partie dans ses bras. Bon, vu sa force, il n'éprouvait aucune fatigue, et c'était l'essentiel, direz-vous.
Bref, après ces deux heures de marche à travers la ville, le démon fut assez content de retrouver son dimicile, où il fut, comme d'habitude, acceuilli par les quelques chats qui avaient investis depuis peu la maison...Enfin, vu la taille de la baraque, cela ne genait aucunement le couple, qui trouvait même cela amusant.

Poussant alors la porte d'entrée (Après l'avoir déverouillé, bien entendu), Deimos y' entra d'un pas calme et lent, ce qui semblait trahir une certaine fatigue chez lui. Les quelques chats de la maison, à la vue d'Amélia qui ne semblait pas dans son état normal, se mirent à miauler en choeur, et ils y'allaient crescendo, jusqu'à ce que.
..

"Ca va....Ne vous inquietez pas et arretez de paniquer...Elle va bien..Daxius l'a soigné. Mais ce soir, aucun de vous ne sort...il y'a des Lycans dans le secteur."

A ces paroles, l'assemblée de chats se tut, mais ils continuerent toutefois à suivre le démon félin, qui grimpait maintenant les escaliers, toujours en portant sa belle dans ses bras, jusqu'à atteindre la chambre à coucher....une chambre au décor...comment dire....banal, classique, avec mur blanc et un luste pendu au plafond, une armoire basique en bois...Bref, le strict necessaire.
Après avoir allongée sa femme, il partit ouvrir la commode de la chambre, pour en extirper une couverture qu'il déplia pour finalement recouvrir Amelia, histoire qu'elle puisse pleinement se reposer.

Le regard du démon se posa sur le visage affaiblie de la pauvre femme. Plissant les yeux, visiblement d'inquietude, il ne pouvait s'empecher de se demander si ce qui lui était arrivé ce soir, risquait ou noj de recommencer...Daxius avait peut-être soigné sa femme, mais rien ne pouvait être certain, surtout avec les Lycans. En general, pour se debarrasser de leur malédiction, il suffisait de les buter et c'était terminé...mais avec eux, ce n'était jamais simple et c'est ce qui turlupinait notre démon, qui caresait doucement le visage d'Amélia, qui semblait ouvrir doucement les yeux.


"Doucement....on est à la maison...maintenant....Ca va mieux??"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Jeu 14 Jan - 10:35

Le couple mit du temps à arriver aux bercailles. Mais quand ils furent enfin sur place, Amy se permit un soupir de soulagement. LEs chats les accueillir avec leur musique habituelle, ce qui fit sourire notre jeune démone qui adorait ces miauleurs, qui furent d'ailleurs rapidement rassurés par Deimos qui les assura que tout allait bien, Amy confirma la chose

"Oui, je suis juste un peu fatiguée"


Oui, il lui fallait du repos, la jeune femme quoi qu'un peu endormie hocha de la tête aux dires de son démon félin adoré

"Oui, et ce n'est pas trop tôt"


Amélia espérait sincérement que Deimos attendrait le lendemain matin pour lui demander des explications, parce que là, ni elle, ni lui d'ailleurs n'étaient en état de célébrer l'évenement. Il était plus de deux heures du matin, et le marchand de sable était passé depuis fort longtemps. Puis à la question de l'Elu de son coeur elle hocha de la tête et souffla

"Mais oui, ne t'inquiètes pas mon chéri, j'ai juste besoin de sommeil, on se parlera demain d'accord?"


La belle s'endormit presque aussitôt sans laisser le temps à son cher et tendre de placer ne serait-ce qu'un seul mot. Mais c'était sans compter son cauchemar, qui au matin la réveilla en sursauts, ne trouvant pas Deimos à ses côtés, elle l'appela

"Dei! Dei, tu es là?"


La jeune femme espérait que oui, et elle espérait aussi que ce jeune homme pourrait aussi la rassurer, comme il le faisait si bien à son habitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Jeu 14 Jan - 22:18

La nuit s'était donc passée sans problèmes et Amélia s'était donc endormie du sommeil du juste. Quant à Deimos, il était resté toute la nuit avec cette interrogation à propos de Daxius et Amélia...mais bon dieu, que lui cachait ils, tout les deux.
Ce qui était bizarre, c'est qu'il avait comme une impression que cela avait un lien avec les sombres paroles de Coliostro, avant sa capture à San Francisco....Pauvre vieillard, il avait vraiment manqué de chance, ce jour-là, à vrai dire, cela était prévisible, car en dévoilant son destin à un démon, il était sur qu'il allait le payer et pas de la façon la plus douce, non, bien au contraire.

Deimos avait du mal à imaginer la torture que devait ressentir ce pauvre homme, la-haut...Les Anges devaient vraiment lui en mettre plein la tronche pour pas un rond, à vrai dire, et il fallait reflechir à un plan pour le sortir de là, tôt ou tard. Bref, cela serait à reflechir à un autre moment.

Notre démon avait veillé toute la nuit, en murissant et en cogitant sur tout ce qui s'était déroulé pour lui, durant ces 40 dernieres années, et à vrai dire, il avait toujours du mal à faire le lien entre tous, malgré les révélations encore emplies de mysteres de Coliostro...Damnée vieillard, sur ce coup-là...Les gens qui s'expriment par enigmes devraient tous avoir la langue coupé ou se taire, parfois, car franchement, ca n'avait pas réelement aidé Deimos, qui doutait encore de certains points.Et à force de cogiter, assis sur sa chaise en osier, à veiller en parallele sur Amélia, il n'avait pas vu le soleil se lever, ni l'heure passer....Déjà 7H00 du matin.
Se levant alors pour se rendre à la salle de bain, le démon y' entra et se dirigea vers le lavabo, pour finalement se passer un peu d'eau froide sur la figure, histoire d'enlever les quelques traces de sang des Lycans tués la nuit dernière. Et il eut à peine le temps de refermer qu'il entendit la vois d'Amélia, qui semblait presque l'appeler à l'aide.
Inutile de preciser qu'il déboula assez vite dans la chambre, pour trouver sa belle reveillée, apparement en sueur et en panique, tandis qu'il se hata de la prendre dans ses bras, tout en l'interrogeant d'une voix inquiete.


"Amy...AMY...Je suis là, c'est bon, t'inquiete pas....Que s'est il passé??"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Jeu 14 Jan - 22:37

Amélia ne comprenait pas trop pourquoi elle avait fait ce cauchemar, et soit dit en passant, ce n'était qu'un cauchemar, mais il fallait comprendre que certaines choses ont du mal à passer, surtout après la nuit à laquelle le couple avait eu le droit. Heureusement la miss n'attendit pas très longtemps avant de voir son cher et tendre débouler dans la pièce. Il avait l'air très fatigué - il aura veillé toute la nuit, la miss soupira - ça aussi c'était de sa faute... Si seulement la belle avait été plus agile, plus attentive, enfin plus sur ses gardes, tout ça ne serait pas arrivé. Ainsi, une fois dans les bras de son mari elle déclara calmement

"un cauchemar"


La belle le regarda et regarda de côté, il allait surement lui demander ce qu'elle avait vu, mais sur ce point la belle le devancerait et du coup elle demanda


"Dis moi, est-ce que tu penses encore beaucoup à..."


Amy se tut et se mordit la lèvre, non, ils n'allaient pas parler d'elle, et c'était comme si la jeune femme connaissait déjà la réponse, alors elle ne continua pas sa question et préféra en poser une autre


"J'aimerai savoir, est-ce que tu seras à mes côtés quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe..."


A nouveau la belle se mordit la lèvre, oui franchement, ça cette question allait surement inquiéter Deimos... pourtant la réponse était simple, mais en même temps la scène avec Daxius lui était restée en travers de la gorge, ça ne l'avait pas affecté plus que ça qu'elle était passée près de la mort? ENfin si surement... mais bon dieu qu'est-ce qu'elle avait... ah... et oh fait en y pensant, la jeune femme se pensait chanceuse d'être à moitié sorcière et donc d'être connue dans le monde des humains, elle pourrait aller voir un gynécologue pour en savoir plus sur son état. Plus elle y pensait, plus son visage était sérieux, et ça aussi ça allait inquiéter Deimos. Enfin s'il pensait ne serait-ce qu'un peu à tous les sous entendus qu'elle avait dit, et se dit aussi qu'elle ne pouvait pas non plus tourner autour du pot trop longtemps, le pauvre Deimos finirait par avoir la migraine à force, alors elle déclara


"Euh, écoute, il faut que je te dise quelque chose;.."


Dans son lit, elle se redressa quelque peu et se cala contre le mur - enfin le dos du mur et regarda alors le futur père - et d'ailleurs rien qu'à cette pensée son coeur doubla de vitesse

"Je crois que tu devrai t'asseoir"


Amélia aimait quelque part de faire rallonger la chose, mais ne voulant pas non plus provoquer un arrêt cardiaque chez le pauvre démon félin la brunette souffla enfin


"Je suis enceinte..."

Son coeur doubla à nouveau de vitesse, qu'allait dire deimos, certes Coliostro les avait prévenu, mais était-il prêt, comment allait-il réagir? Tant de questions qui fire qu'Amélia voulait s'enfuir, se cacher se volatiliser, mais non, elle resta là à regarder Deimos....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Jeu 14 Jan - 23:51

*ARGH*
*Hé oh, t'est gentil, tu te garde ca pour toi.*
* Non, je le crois pas...Ce démon honnête et travailleur que je suis vient de sombrer dans la 4eme dimension....Pour lui, le cauchemar a déjà commencé.*


Dans le genre "réponse brusque qui agrandissait le fondement", on pouvait dire que cela surprenait. Ce qui était encore plus surprenant, c'est qu'il ne pensait pas que cela arriverait aussi tôt. Marrant quand même, cette coïncidence, car Deimos y'avait pensé toute la nuit, et là, v'la que sa femme lui avouait enfin ce qu'il aurait préféré ne pas entendre tout de suite. Bon, en secret, il est vrai que Deimos avait toujours voulu d'une descendance, mais bordel, pas maintenant, pas tout de suite, et surtout, pas dans cet état d'esprit...Et pendant un long moment, il observa, à la nouvelle, la pauvre Amélia, avec un air, comment dire.....figé, la bouche grande ouverte.


*Heu....ca va, là??*
*Non....mon cerveau vient de planter à l'idée de devenir père...A par ca, tout va bien.*
*Laisse moi en être le juge.*
*Si tu veux ma place, dis le, surtout.*
*Hé hum....non, tu peux te la garder.*


Non, bon, il fallu quelques secondes à Deimos avant de refermer sa bouche et de se relever, ouvrant brusquement la fenetre de la chambre, afin de pousser un grand hurlement de ..........JOIE??? Heu, il y'avait comme un problème, là, car il y'a encore quelques secondes, il n'avait pas l'air si heureux que ça. En clair, un phénomène pysiologique et physique embrasa la totalité de l'ensemble du corps du démon, ce qui donna cette réaction un tant sois peu....loufoque, sur le coup. La pauvre Amélia se serait surement attendue à une réaction un peu moins comique, et nul doute qu'elle allait pouvoir souffler un bon coup.
Bon, il fallait peut-être que ca fasse "clic" dans sa tête, ce qui, toutefois, mis un certain moment à se mettre en place. Puis souriant enfin à sa femme, il prit toutefois la parole.


"Alors, c'est cela que tu me cachais avec Daxius?? Mais pourquoi?? Tu savais aussi bien que moi que cela arriverait à un moment où à un autre."

*Pas aussi tôt, cela dit..Je t'avais pourtant dit de prendre tes précautions, banane.*
*Tais toi, espece de voyeur.*
*Tu sais, tant que je peux me rincer l'oeil.*
*Je t'aurais au tournant, toi.*


Oui, cela devait arriver, mais pas aussi vite, cela dit, et pendant que le monstre félin se gratta la tête, il fut rejoint par les quelques chats qui habitaient la maison, et dont la plupart s'asseyerent en ronronnant autour de la future maman, comme pour approuver cet evenement...A vrai dire, Deimos approuvait aussi, mais...

*Serais-je toutefois prêt à temps?*
*Ca, c'est ton problème, Deimos.*
*Même pas un p'tit conseil??*
*Va mourir, chacal.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Ven 15 Jan - 0:27

Amelia cru voir un mauvais film au ralenti, en effet on aurait dit une scène passée au ralenti alors que la miss aurait voulu au contraire passer la chose la vitesse supérieure. Alors finalement et a son plus grand bonheur, quoi que quand même bizarre si on y pense un peu plus, le démon félin cria sa joie au monde entier ce qui fit rire la future maman. Mais la peur se lisait dans les yeux de son Cher et tendre et d' ailleurs celui ci semblait perdu dans ses pensées. Prenait il conseil auprès d'une de ses personnalités, c était fort possible, mais il ne lui avait pas répondu, il n avait d' ailleurs rien dit a ce sujet. Il avait beugue c était le cas de le dire.

" Ecoute je sais que c est très tôt, mais si tu veux, si tu penses qu il vaut mieux.. Je suis prete a .."


Non elle n était pas pas prête pour ça, et d' ailleurs les miaulements des chats qui eux visiblement avaient compris et semblaient apte a apprécier l événement firent sourire la belle. La jeune femme ne voulait pas se remplir la tête d idées tristes, après tout peut être que finalement Deimos était heureux et Amy l espérait de ton son cœur. A la question de Deimos elle souffla

" Parce que tu n étais pas en état de l entendre, et je n avais pas encore réalise moi même, pour en savoir plus gaufrais que j aille voir un autre médecin, mais dis moi, toi, que veux tu?"


La belle regarda alors son chéri dans l espoir que celui ci prenne enfin la parole, bizarrement elle avait un peu peur de ce que son cher démon félin allait dire, c'est vrai que ça fait un sacré choc d'apprendre qu'on va être père, autant que d'apprendre qu'on sera mère. Bref, Amy fixa l'Elu de son coeur en attendant qu'il réagisse un peu plus... raisonnablement et en étant sérieux si possible


"S'il te plaît dit quelque chose"


Amy supportait mal le silence du chaton, et les autres chats se remirent à miauler comme pour encourager Deimos à dire quelque chose, mais sans savoir pourquoi, la belle se leva et commença à se diriger vers la porte de la chambre pour partir, était-ce déjà les hormones qui lui jouaient des tours? Non... Ca faisait que deux semaines, mais l'avocate ne supportait pas le silence de son démon adoré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Dim 17 Jan - 21:37

"Dire quelque chose?"

Dire ce qu'il pensant, allait amener au fait qu'il avait, au fond de lui, toujours souhaité cette descendance, que ce soit son coté humain ou son coté démoniaque. Et là était tous le problème, car si ce que le vieillard avait dit était vrai, alors l'enfant allait devoir être formé. "Naitre pour combattre", c'était une devise du clan des démons félins, mais sur ce coup-là, pour l'enfant, les choses allaient être différentes et déjà, Deimos se repassait tous les scénarios possibles en tête: Naissance, enfance, adolescence, et formation au combat. Il ne fallait pas se leurrer, car l'enfant qu'ils allaient avoir tout deux, n'aurait jamais une enfance normale...Rêver n'était pas envisageable...et après tout, allait elle naitre en tant qu'humaine?? Hériterait elle des pouvoirs de ses parents?? Toutes des questions qui semblaient effrayer intérieurement le démon félin.
Non, leur enfant....leur fille, comme l'avait si bien dit Coliostro, allait être la clé d'une grande série d'evenements, et sa vie serait une longue malédiction, une bataille sans fin....Pourrais elle leur pardonner, plus tard?? Allaient ils lui avouer qu'elle fait parti des démons, tout comme ses parents??
Finalement, c'était assez atroce à penser. Pourtant, la nouvelle d'une naissance l'emplissait de fierté, qui cachait derrière elle, la dure réalité d'une peur atroce: Celle d'une descendance maudite, martyrisé et méprisé par une race incapable de pouvoir comprendre la possibilité d'un autre plan d'existence, ou d'être aux capacités supérieures. Cela était un facteur qui pourrait troubler leur enfant, que ce soit ces origines, ou ses pouvoirs.....Être un démon n'était pas si facile que cela, en finalité, et l'enfant allait le découvrir assez vite, lorsque ses parents seraient un jour obligés de lui avouer ses origines....mais allaient ils le faire, sachant que cela pourrait fortement la blesser, voire, la perturber psychologiquement?? Encore un dilemme atroce qui trottait dans la psychée déjà fortement ravagée du général démoniaque.

Et à supposer qu'elle le découvre elle-même, ou que ses pouvoirs se déclenchent à l'adolescence?? Et à supposer tout cela, quel serait son comportement, vis à vis des autres créatures, ou voire même, des humains?? Allait elle les tuer ou les laisser vivre?? Ha, cette maudite race posait bien plus de problèmes qu'on ne pouvait le penser, eux, déjà si inapte à accepter la différence, alors une enfant bardée de pouvoirs, qui risquait en plus de se transformer en boule de poil, avouez que ca amenait à de sacrées questions, non??
Tout n'était que question dans la tête du démon, qui avait jubilé sur le coup, bien que la joie soit redescendue assez vite....Non, il n'était pas encore prêt, mais ils avaient si peu de temps, si peu de possibilités...alors, pourquoi refuser ce qui devait être, en finalité?? Cela ne serait que folie innaceptable, et monstruosité envers la femme qu'il aimait.

Et elle?? Comment allait elle réellement le prendre?? Elle ne semblait pourtant pas...si prête que cela, mais étais ce sa décision ou la peur de décevoir le démon félin, la peur de faire quelque chose qui pourrait entacher sur le futur?? Si cela était le destin, alors il fallait accepter les règles, bien que tout cela se soit mis en place bien trop vite.


"Amélia...."

Par ailleurs, cette dernière semblait enclin à vouloir laisser le démon seul, comme pour lui donner un temps de reflexion, mais a vrai dire, s'agissait il réelement de cela?? Ressentait elle une certaine honte, comme si elle l'avait décu?? Pourquoi penser cela si c'était le cas?? Il est vrai que jamais nos deux combattants auraient penser un jour avoir une descendence, pendant une période, mais cela était inéluctable, et il fallait qu'elle l'accepte, tout comme le démon venait, intérieurement, de l'accepter.

La rattrapant alors par l'épaule, alors qu'elle s'appreta à sortir, il l'arreta avant qu'elle ait pu quitter la pièce, pour la retourner vers lui, sans la quitter des yeux, et c'est sur un air sérieux qu'il prit alors la parole.


"Amélia......Ne pense pas que cela me decoit, bien au contraire...mais j'ai peur pour elle..J'ai peur pour notre fille, tout comme j'ai peur de te perdre. Coliostro nous a pourtant bien dit qu'elle allait vivre, mais le fait....Je.....Acceptera elle ce que nous sommes...et ce qu'elle sera??? Pourra elle vivre en sécurité?? J'ai accepté l'idée d'avoir cette enfant, tout comme toi....mais il nous faudra bien réaliser que nous ne pourrons jamais lui offrir une vie normale, et que nous devrons la former afin qu'elle puisse se défendre, ....Mais sache, que....je ne t'en veux absolument pas. Je ne veux pas que tu te dises cela."

La serrant alors dans se sbras, il ne voulut plus la lacher. Maintenant, il avait compris ce qui comptait le plus pour lui, ce qui avait le plus d'importance, malgré son statut de démon, et jamais il n'accepterait de changer d'avis...Sa famille avait bien plus d'importance à ses yeux que ce que n'importe qui aurait pu croire.
Une famille.....Comme si pourtant, des démons de l'enfer pouvaient vivre normalement, comme des humains....Certains qualifierait cela de bêtise hautement improbable et pourtant, c'était bien deux démons dotés d'âme et de sentiments, qui se trouvaient là, actuellement ensemble et qui tentaient, en plus de leur devoir de chasseurs, de vivre une vie a peu près correcte.
Mais ce que le démon n'accepterait pas, c'est que sa fille devienne à son tour une chasseuse...il ne voulait pas d'une vie pareille pour elle, car elle aurait certainement d'autres soucis à régler. Elle apprendrait certes, à se défendre, mais cela n'irait pas plus loin que ca. Et c'était incontestable...Amélia approuverait surement cette décision.

Leur fille allait vivre...Ainsi cela était écrit, et ainsi cela se prophétisait.

"Dis moi.......comment....veux tu que nous l'appelions??"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Lun 18 Jan - 17:03

Sans le savoir Amy se posait exactement les mêmes questions que Deimos. A savoir, quel serait l'avenir de leur enfant. Comment est-ce que ça allait se passer. Est-ce que la petite - oui car au moins les deux futurs parents savaient que ce serait une fille - allait accepter ce qu'ils étaient. Est-ce qu'elle les haïrait... D'habitude il en faut beaucoup pour qu'un enfant haïssent ses parents. Tout de même ça dépendait de l'éducation, des principes inculqués... Un enfant comprend plus de choses qu'on ne croit au départ, et ça la jeune femme en était persuadée.
Il ne fallait pas être devin, médium ou autre pour essayer de deviner dans quel état d'esprit était son cher et tendre mari... Il devait se poser les mêmes questions... Et ses paroles le lui prouvèrent assez rapidement, il était aussi apeuré qu'elle, et c'était normal, ils n'avaient pas une vie assez... stable pour le moment... ILs avaient des ennemis, des choses à réglé... Tout ça était allé trop vite, mais en même temps ce n'est pas une chose qu'elle avait prévu, elle n'avait pas voulu le piéger ou quoi que ce soit et devant les interrogations de son mari elle serra ses lèvres puis dit

"on lui expliquera, on restera toujours honnête avec elle, et je pense qu'à partir de là, tout devrait aller pour le mieux... enfin si on décide de la garder..."


Mais la belle fut coupée dans son élan, son mari venait de la prendre dans ses bras, qu'est-ce que ça voulait dire? Est-ce qu'il acceptait d'être père... Bien sur que tout serait différent, elle ne pourrait plus combattre pendant une assez longue période, oui il ne fallait pas prendre de risque, il fallait tout arranger. Tout préparer, car une naissance ça se prépare, il fallait que la miss prenne soin d'elle, de son enfant... Et visiblement, petit à petit, Deimos prenait aussi conscience de la chose. Plus rien n'allait être comme avant... Et bien sur que les deux protagonistes étaient heureux au plus profond d'eux: qui serait vraiment contre une descendance... Mais il y avait tellement de danger, tellement de choses encore que le couple devait faire, est-ce qu'ils étaient vraiment prêt à accueillir un enfant? En même temps il aurait fallu y penser plus tôt... Sans comprendre encore vraiment pourquoi, Amy avait peur... peur de ce qu'elle deviendrait et si sa fille l'aimerait... Oui il n'y avait aucune raison pour que tout ne se passe pas bien. LEs paroles de Deimos étaient véridiques, il faudrait la former, être sur qu'elle serait en sécurité, toujours... Qu'elle soit forte et intelligente. Agile comme sa mère et rapide comme son père... Toutes les qualités qu'on doit retrouver chez une combattante digne de ce nom. Amy ne put s'empêcher de verser une larmer, si Deimos lui disait tout ça, c'est qu'il était prêt, du moins en théorie, en pratique, bah ça viendrait avec le temps

"Alors tu es d'accord?"


Il lui répéta qu'il ne lui en voulait pas, de toutes façons, il était aussi responsable qu'elle sur ce coup là. Oui, ils étaient dans le même bateau, et quelque part, ce qui rassurait la belle, c'est qu'il ne la quitterait pas, oui son mari serait toujours là pour la supporter, autant moralement que physiquement, c'était tellement rare. Puis à sa question elle ria et entoura le coup de son démon félin préferé puis après l'avoir embrassé demanda doucement

"Que penses-tu de Elisabeth?"


Amy se mordilla la lèvre, elle y avait pensé depuis un petit moment, et ce prénom, elle l'adorait, mais bon, le père avait aussi le droit à son mot... Elle finit par poser la tête sur l'épaule de son cher mari afin de calmer sa peur, ils allaient surmonter ça à deux, ils allaient réussir, et ils allaient être de bon parent,il fallait absolument y croire, et de toutes façons, il n'y avait pas de raisons pour qu'ils ne le soient pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Ven 29 Jan - 2:01

Amy tentait de rassurer son mari sur le futur de leur fille. Pas que cela ne lui faisait point plaisir, mais cette peur...C'était bien la première fois que Deimos ressentait la peur d'être rejeté, et c'était pire lorsqu'il se dit que cela pourrait venir de la part d'un membre de sa nouvelle famille...Risquer d'être repoussé par la chair de sa chair, il fallait avouer que c'était difficilement supportable, mais peut-être s'agissait il aussi d'une inquiétude qui n'avait pas lieu d'être. Après tout, la gosse était pas encore née.
La solution pour Amélia, était simple: Honnêteté et franchise...Ha oui, il voyait bien ca sous un autre angle, du moins, dans le genre "Chérie, en fait, tes parents sont des démons, et en prime, ton père est schizo"...Ha oui, elle allait vachement apprécier ça.
Comme le disait donc Amélia, cela devrait quand même aller...enfin, il fallait esperer. Pour les attaques des démons et autres clans débiles, Deimos reglerait l'affaire à sa manière, et même si il était évident qu'un jour, leur fille devra se frotter au monde des combats, Deimos ferait tout pour que leur enfant s'en approche le moins possible.


"D'accord, ma belle.....On marche comme ca. On la garde...Puis, je ne suis pas du genre à abandonner quelqu'un et tu le sais. Démon, peut-être, mais je ne suis plus le monstre d'il y'a 2 siècles."

Pourquoi disait il cela?? Peut être pour se rassurer soi-même dans un sens. Après tout, quand on le compare au monstre d'il y'a 200 ans, avec celui qu'il est devenu aujourd'hui, il est inutile de préciser que la frontière est sacrement large. Pourtant, cela ne gommait pas toutes les atrocités qu'il ait pu commetre....les anges, les clans d'exorcistes...la famille d'Alyssa....Beaucoup de choses, qui, à une époque, le faisait rire aux éclats, et qui maintenant, le faisaient culpabiliser au point de se remettre totalement en question sur sa redemption...qui pourtant, restait un principe pour ceux voulabnt franchir les portes du Paradis...mais vu le "CV" de tueur qu'il se coltinait, il ne fallait pas parler de redemption. Un démon reste un démon, et même si son âme est toujours humaine, il n'est pas possible d'inverser certaines choses.
Peu importe car maintenant, il fallait assumer et vivre tel qu'il était
Brisant les pensées de son bian aimée, Amélia prit la parole à nouveau et parla de donner un nom pour leur fille. La première proposition qui traversa l'esprit de sa femme plut tout de suite à notre démon, et bien que ce dernier avait, lui aussi, quelques idées, celle de sa femme lui plaisait bien plus que les autres. A croire qu'elle lisait dans ses pensées, car il fallait avouer que "Elisabeth" fut un des prénoms qui avait germé dans son esprit.
Deimos prit quelques secondes pour reflechir, et à son air très expressif, on voyait qu'il ne faisait pas semblant...En general, il affichait toujours un air bête, limite naif, comme pour montrer qu'il ne connaissait rien à la chose. Le domaine de l'enfance, c'était tout de même assez inédit, pour un seigneur de guerre.


"Elisabeth???Ca me plait, j'aime bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   Sam 30 Jan - 22:26

Amélia était un peu rassurée, mais pas complétement non plus... Ils étaient des démons, et il fallait se rappeler de ce que Coliostro leur avait dit, ça n'allait pas être facile, loin de là

"Ecoute, après tout on est pas en train d'adopter un enfant, il s'agit du notre... je crois que ça fait une sacré différence tu ne crois pas... Tu en parles comme si c'était une chose encore irréelle..."

La jeune femme hocha la tête de droite à gauche mais préféra souffler plutôt que de s'énerver, et en prenant les mains de son cher et tendre mari avant de dire


"Il faudra qu'on s'y mette à deux, en ce qui me concerne, j'ai toujours voulu une famille, je sais que les choses en ce moment sont loin d'être simples, et ce n'est peut être pas le bon moment, mais en même temps si tu y penses franchement, tu crois qu'il y aurait vraiment eu un bon moment? Comme on dit ce n'est jamais vraiment le bon moment pour avoir des enfants..."


Un long soupire se fit entendre de son côté. La miss savait pertinemment que Deimos avait peur et qu'il ne savait pas non plus franchement comment réagir face à la nouvelle, les chats eux faisaient la navette entre le félin et la futur maman comme s'ils suivaient un match de ping-pong, il était vrai que ce n'était pas simple. Finalement la miss finit par sourire aux paroles De Deimos et en riant souffla

"Tu sais que tu as aussi le droit à la parole hein!"


Elle continua de rire et haussant un sourcil déclara alors en se souvenant de ce que lui avait dit Daxius et à ce sujet reprit son sérieux

"Quant à moi je vais prendre rendez-vous avec mon gynéco, il le faut, je te tiendrai au courant..."

Amy savait pertinemment que l'enfance, les enfants en eux-mêmes, c'était pas vraiment un domaine où le mister excellait, et pour là, il fallait qu'elle s'en charge tout d'abord toute seule et puis de toutes façons, elle le tiendrait au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Faut qu'on discute.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut qu'on discute.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Corbeille et archives :: Chapitres terminés :: 2009-2011-