Enter the Red Queen (PV Luna)
lienlien
  

  

  




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enter the Red Queen (PV Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Enter the Red Queen (PV Luna)   Jeu 19 Déc - 15:05

Le Reaper
23H12

__________________________________________________

Les chaudes lumières de cette tanière dansent le long des murs tamisés. Dehors, Vincent Trent laisse comme toujours passer la plupart des gens qu'il connait. Parfois, quelques contrôles de vérifications d'identité sont de rigueur et parfois, il expulse quelques resquilleurs.
Vincent, gardien du cercle d'émeraude, était un puissant guerrier du culte de Gaia et un brave père de famille qui avait vu sa destinée changer du jour au lendemain. Bien sur, il n'en parlait jamais car ce qui se passait dans le cercle devait y' rester.
Le grand géant à la peau d'ébène était très apprecié par la clientèle. Malgré son apparence de dur, c'était un homme bon au coeur d'or, juste et impartial. Pour certains, cela ne collerait pas vraiment à l'image qu'on se faisait d'un videur mais il avait sa manière d'agir et de penser qui sortait des sentiers battus....et ca lui convenait.

Ce soir, Vincent semblait fatigué, comme si quelque chose semblait le préoccuper ou du moins, l'affecter fortement. A deux reprises, il avait failli s'écrouler et certains clients, qui avait fini par devenir amis avec cet homme, s'inquiétaient fortement. Il fallait dire que Vincent était père depuis peu et que ces nuits étaient souvent agitées.....bien sûr, pas autant qu'une soirée au Reaper mais assez pour lui saper un peu plus de forces, quand il ne partait pas à la chasse aux démons, dans le plus grand secret.
Peut-être était ce pour cela qu'il ne vit pas cette jeune femme encagoulée qui entra aussi simplement qu'un autre. L'autre vigile, Igor, un lycan vieux de 400 ans, cachait bien son secret aussi. Lui, mesurait un peu plus de 1M90, à peu près comme son collègue, mais il avait une peau aussi blanche qu'un macchabée et une barbe qui lui donnait un petit look viking. Moins ouvert d'esprit que Vincent, il savait tenir la bête qui vivait en lui et surtout, il avait appris à contrôler ses transformations, même à la pleine lune. Sa particularité, c'est qu'il avait eu des divergences d'opinions avec les vampires et il lui arrivait parfois d'en mettre quelques uns en miette quand il arrivait à les reperer, ce qui n'était pas toujours facile dans tout ce brouhaha et ce bordel. Les odeurs, le bruit, les mélanges d'effluves......ca brouillait ses sens et par moment, il perdait sa capacité à discerner les auras des "Inhumains"...et parfois, il lui arrivait de ne pas repérer certains fauteurs de troubles...et c'est ainsi qu'il ne repera même pas une mystérieuse jeune femme encagoulée qui, comme pour son collègue, lui avait échappée, à la manière d'un groupe de vampires parfaitement dissimulés qui lui avaient aussi échappé, certainement motivés par l'envie de faire un petit repas à l'oeil avec la première petite gothique venue.

D'ailleurs, le Reaper était composé de ce genre de clientèle dans 80% des cas et il était difficile de se fondre dans la masse. Pour Kate et son petit groupe de suceurs de sang, c'était facile de se meler à la population de la boite en se trouvant une place sur un des nombreux canapés de la zone entourant la piste de danse. Depuis un moment, ils avaient reperé un petit couple plutôt mignon dont l'odeur de sang était teinté de rose et de satin......Oui, les vampires avaient de drôle de manière quand il tentait une incursion poétique avec leur futur repas, au point que ca pouvait en être ridicule. La petite ne devait pas avoir plus de 20 ans, brune teinté, cheveux mi-long, avec un physique de mannequin. Le maquillage qu'elle portait sur elle était un peu limite, au point qu'on aurait pu l'appeler "Miss Draven", au même titre que son compagnon, qui était presque aussi ridicule qu'elle, malgré une certaine beauté sous le masque au final.

Kate fit signe à ses compagnons vampires de lui amener le couple, en prétextant vouloir leur offrir un verre pour faire connaissance. C'était les mœurs de cet endroit donc, ca ne pouvait pas paraitre étonnant. Le seul soucis, c'est que la soirée n'allait pas se passer comme prévu pour le groupe car si bien qu'ils pensaient festoyer une fois dehors avec leur proie, il semblerait que le destin allait décider que la nuit serait bien plus agitée.......sous l'égide d'une nouvelle prédatrice.

Pour l'instant, la soirée semblait bien se passer et dans son coin, Kain, le barman servait comme il le pouvait la clientèle. Plusieurs absinthes, quelques bières par là et différents mélanges à la mode pour d'autres, on pouvait dire que les commandes explosaient ce soir. On sentait que les vacances approchaient quand certains ne posaient pas leurs congés pour se poser ici, au milieu d'une jeunesse à la recherche d'elle-même. Lui non plus, du haut de ses 232 ans de lycans, ne voyait rien venir. A vrai dire, ce grand costaud profitait de la vie et de l'instant présent tout en souriant car au final, il se sentait ici, chez lui....dans un lieu où il était accepté sans qu'on lui pose de questions. En fait, au même titre que les autres inhumains qui bossaient ici, il avait été placé par la femme du "Chasseur", celui qu'il fallait craindre quand tu étais son ennemi. En fait, la moindre connerie, et tu pouvais te retrouver avec deux trous dans le crâne, signés "Faith & Destiny", ses deux flingues capables de cracher un enfer de balles à une vitesse démoniaque. Amélia leur avait pourtant donné une chance de s'intégrer et aujourd'hui, ils arrivaient à joindre les deux bouts, sans se poser de questions. Des fois, il arrivait que des vampires viennent leur chercher des noises mais c'était la seule exception pour laquelle Deimos Hellhammer ne leur tenait pas rigueur. Après tout, les Morts-Vivants était un fléau à Santa Carla et les pires saloperies qui pouvaient exister. Les lycans de cet établissements étaient donc autorisés à rendre justice....dans une certaine limite et hors de vue des humains.

Depuis, la règle fonctionnait plutôt bien et les accidents étaient rares, et souvent, sans réelles gravité.....ce qui ne serait pas le cas ce soir, loin de là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Ven 10 Jan - 0:41

ENTER THE

RED QUEEN

 
Cela faisait environ une demi-heure que j'étais là, accoudée au comptoir, scrutant avec intérêt un groupe de jeunes gens que j'avais repéré juste avant que ceux-ci n'entrent dans le bar. Sans hésiter, je les avais suivis, ayant détecté d'un simple regard leur appartenance à la race des vampires. A présent, bien que l'envie me prenait de me ruer sur eux pour leur arracher les membres, je m'efforçais d'attendre le moment opportun pour agir. Ces maudites sangsues semblaient bien s'amuser avec leurs futures proies, qui ne se doutaient pas une seconde qu'elles se jetaient droit dans la gueule du loup en acceptant de boire un verre en leur compagnie. Mais ça, c'était le cadet de mes soucis. Apparemment, ceux-là prenaient beaucoup de plaisir à jouer avec leur nourriture. Evidemment, quand on a l'éternité devant soi, autant faire durer l'instant. A quoi cela servirait-il d'être immortel, dans ce cas ? Je n'étais pas pressée non plus ; en tant qu'hybride, j'avais la chance (ou la malchance ?) de vieillir beaucoup moins vite que les humains.

L'une des suceuses de sang susurra quelque chose à l'oreille de la jeune humaine qui se mit à glousser comme une dinde, et toutes deux se levèrent pour se rendre vers les toilettes. Parfait ! J'allais enfin pouvoir passer à l'action ! Vidant mon verre de bière (ça aurait paru étrange, une jeune fille seule passant autant de temps dans un bar sans faire de commande), je les suivis à bonne distance et patientait derrière la porte, jusqu'à ce que des bruits de gargouillement se fassent entendre. J'entrais alors à mon tour pour découvrir un macabre spectacle. La morte vivante était penchée au-dessus de sa proie, et était trop occupée à se repaître pour avoir remarqué ma présence. Cela tournait à mon avantage, mais je voulais jouir de la terreur qui ne manquerait pas d'apparaître dans ses yeux lorsque je la tuerais. La saisissant par les cheveux, je lui fit basculer la tête en arrière de sorte qu'elle put découvrir les traits de son agresseur. Surprise, un grondement de colère franchit ses lèvres, bien vite remplacé par un hurlement de douleur alors que de l'eau bénite coulait sur son visage. Ses cris risquaient à tout moment d'attirer du monde, aussi lui en versais-je également dans sa bouche, brûlant sa langue au passage. Mes lèvres se plissèrent en un sourire sans joie tandis que son regard trahissait un mélange d'effroi et de douleur. Mais ça ne me suffisait pas encore. Je voulais qu'elle voit la mort arriver dans toute sa splendeur. Rabattant ma capuche sur la tête, je reculais de quelques pas et levais les bras, pendant qu'une partie de mon âme se détachait de mon corps pour se matérialiser en faux dans mes mains. Je la regardais une dernière fois me lancer un regard de supplication, puis abattit Red Queen, la décapitant d'un coup net et précis. Sa tête vola dans les airs et roula au sol avant de finir sa course à mes pieds. Je la ramassais en même temps que ma faux reprenait sa forme originelle, puis quittais les lieux pour me diriger vers le groupe de vampires. Les évènements allaient bientôt prendre une tournure quelque peu chaotique.

M'arrêtant juste devant leur table, je les fixais de telle sorte à ce que leur attention se détourne de leur proie pour se porter sur moi. Sans doute me voyaient t'ils comme leur dessert. Si c'était le cas, ils furent bien vite détrompés lorsque je leur jetais la tête de leur amie sur leurs genoux. Leur réaction ne se fit pas attendre ; des hurlements fusèrent aussitôt, et je profitais de cet instant de terreur pour matérialiser à nouveau Red Queen et par quelques coups dans les airs, en décapitais trois en plus. N'en restaient plus que trois, qui ne tardèrent pas à reprendre leurs esprits et à riposter. J'accueillis le premier d'un nouveau coup de faux, visant cette fois les jambes. Le deuxième se présentait comme la meneuse du groupe, et montra un peu plus de résistance en se jetant sur mon dos pour approcher ses canines de ma nuque. Je lui administrais un puissant coup de tête et elle retomba au sol, quelque peu sonnée. Sans hésiter, j'abattis Red Queen trois fois, lui tranchant les bras, puis les jambes, pour finir par la tête. Je me tournais ensuite vers le dernier survivant, qui se mit à reculer, terrifié devant un tel carnage. Je le pointais de mon arme et m'adressais à lui d'une voix forte, de manière à ce que toutes les personnes présentes m'entendent.

" Toi ! Fais passer le message à toute ta maudite race de sangsues que Luna Eldritch n'aura de cesse de vous traquer jusqu'au dernier ! Et une fois tous exterminés, je m'occuperais de votre reine, auprès de qui je réclame vengeance ! Déguerpis, avant que je ne change d'avis ! "

Le vampire ne se fit pas prier et fila sans demander son reste, comme s'il avait le diable aux trousses. Je me tournais ensuite vers la foule qui était restée figée devant la scène pour leur adresser ces mots.

" Je n'ai rien contre vous, ma haine est uniquement portée contre les buveurs de sang. Mais sachez-le, je n'aurais de clémence pour aucun d'entre vous s'il vous venait la mauvaise idée de vous dresser sur mon chemin. Vous êtes prévenus ... "

Sur ces paroles, je réintégrais Red Queen sous sa forme première et me dirigeais vers la sortie sans un regard en arrière.


  © code crée par Luna Eldritch
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Ven 10 Jan - 1:24

Avant qu'elle n'ait pu s'approcher plus de la grande embrasure faisait office d'entrée, une volée de plombs argenté vinrent s'écraser non loin d'elle, dans un flot de flammes. L'accès fût de suite barré par un étrange voile d'énergie bleuté qui répercutaient son halo dans un mouvement ondulatoire, bloquant définitivement la sortie à la jeune femme. Des voix s’élevèrent en murmurant, teintées de panique, non pas seulement à cause du carnage commis sans que les propriétaires n'aient eu le temps d'agir mais parce que l'origine du tir était connu de tous dans ce lieu.
Peu à peu, tous s'écartèrent pour laisser apparaitre celle qui avait osée défier cette jeune fille. De l'autre coté, habillée d'une tenue de motarde, des cheveux longs de jais et armée d'un fusil, elle tenait d'une main en joue celle qui venait de se rendre coupable de meurtre vampirique.

"Ne bouge plus."

Chasseuse, ombre de la nuit, mortelle petite tueuse, protegée du Chasseur n°1 de la ville, Lita Winters braquait son arme vers le visage de la tueuse, décidée à lui faire exploser la cervelle au moindre geste.

"Tu viens de faire échouer ma mission, petite conne.........TOUT LE MONDE DEHORS..."

Quand un membre de l'Agence Black Cat donnait un ordre, personne n'osait le contredire. Celui qui était le leader de cette jeune femme était un être puissant, un redoutable guerrier qui avait fait ses preuves lors de nombreux combats. Quant à ceux qui le suivaient comme son ombre, ils étaient d'autant plus redoutable qu'ils étaient dépourvu de la moindre once de pitié. Dans le cas de Lita, on pouvait avancer qu'elle était la moins enclin à faire des prisonniers. Dans un certain désordre, les gens, humains et quelques inhumains se dirigèrent, non sas appréhension vers l'issue de sortie que les proprios venaient d'ouvrir. Ces derniers, dans un regard suppliant, savaient comment les choses allaient maintenant se dérouler et le lendemain matin, il y'aurait un sacré paquet de casse à nettoyer. Bien sûr, celui qui "employait" Lita était un être riche, influent, craint et respecté mais ce n'était jamais agréable de ramasser leur merde. Dans le cas d'une créature comme cette Luna Eldritch, dont le regard trahissait une rage omniprésente, personne n'allait oser s'en mêler. Après tout, quelqu'un osant s'en prendre aux vampires ne pouvait être qu'un ou une barjo. Ici, à Santa Carla, seule l'Agence et les Frères Frog osaient combattre les suceurs de sang de Cassandra Raven.

Seulement, Luna n'avait pas idée de ce que sa petite vendetta venait de causer...et la raclée qu'elle allait recevoir lui ferait comprendre qu'on ne pouvait empiéter impunément sur les plates-bandes de Deimos Hellhammer et ses combattants. Cette peur primale était amplifiée de par le fait que l'Agence avait l'aide de Daxius, guérisseur et lié à l'incarnation des flammes, le Phénix. En clair, il étaient à craindre......bien plus que les vampires eux-même.

"Tu ne quitteras pas cet endroit seule. Tu va venir avec moi, morte ou vive. A toi de choisir." dit elle en rengainant son fusil à pompe avant de matérialiser une arme d'une noirceur profonde à la garde en émeraude, à la manière dont Luna avait invoquée et désinvoquée sa propre arme. Avant, elle porta sa main dans sa poche et sans qu'on ne puisse voir en détail, elle alluma son relais de communication.

"Albrecht, l'un d'entre eux s'est enfui. Rattrape le mais ne le tue pas."
"Bien reçu, Lita. Je le suis mais toi?"
"Appelle les autres et dis leur de se ramener ici tout de suite...On a un problème.


Dans quelques minutes, les autres allaient débarquer et cette Luna risquait de prendre cher. Mais là, elle allait devoir la retenir le temps nécessaire. D'une voix sombre, après avoir éteint l'appareil d'une seule pression, la jeune tueuse de l'Agence reprit la parole.

"J'ignore qui tu est, mais je ne vais pas te ménager, surtout après ce que j'ai vue."

En règle générale, n'importe qui aurait été content de trouver quelqu'un comme Luna, sachant qu'elle en avait les Nosferatus, mais ses manières, sa haine qui brulait et ses méthodes mettaient plus d'un en danger. L'Agence était un peu l'autorité sur les menaces surnaturelles mais elle ne pouvait laisser n'importe qui se lancer dans une croisade sans en savoir plus sur la personne. Dans le cas de Luna, sa petite démonstration et le fait qu'elle fasse échouer une filature de 3 semaines mettaient la chasseuse de l'Agence dans une colère noire et nul doute que Deimos le serait tout autant quand il débarquerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Mar 25 Fév - 21:35

ENTER THE

RED QUEEN

 
Je n'avais pas fait quelques mètres qu'on m'attaqua à nouveau, une attaque cependant bien éloignée des habitudes des vampires. Et comme si cela ne suffisait pas, la sortie était bloquée par un voile bleuâtre. Mon agresseur m'intima de ne pas bouger, avant de m'accuser d'avoir fait saboter sa mission. Petite conne, hein ... ? Personne ne m'avait encore jamais insulté sans en avoir payé le prix ... Je me retournais lentement, un sourire mauvais sur le visage, et jaugeai celle qui avait osé me stopper. Une jeune femme à peine plus âgée que moi, enfin en apparence seulement, étant donné que j'avais en réalité trente ans. Et en plus de ça, elle osait braquer une arme sur moi.

"Tu ne quitteras pas cet endroit seule. Tu vas venir avec moi, morte ou vive. A toi de choisir."

Elle me laissait le choix, comme c'était gentil de sa part ... Malheureusement pour elle, aucune de ses propositions ne me convenait. Non, j'avais une toute autre idée en tête. Apparemment, la jeune femme dut deviner mes pensées, car elle fit apparaître une épée dans ses mains en même temps que Red Queen se matérialisait. Intéressant ... enfin un adversaire à la hauteur. Elle semblait être d'une toute autre trempe que les vampires que je venais d'expédier en Enfer. Mais avait-elle l'expérience suffisante pour me battre ? Nous n'allions pas tarder à le découvrir. Le combat promettait d'être épique, d'autant plus qu'elle venait d'appeler des renforts. Tant mieux ! Faire couler le sang pour apaiser la créature enragée qui vivait en moi, je ne demandais que ça.

" Ce que tu as vu ? Mais ce n'était encore qu'un échauffement. Je serais curieuse de voir ce que tu vaux, et quelque chose me dit que je ne vais pas être déçue ... Qui je suis ? Celle qui mettra un terme à l'existence des vampires. Et pour cela, je tuerais quiconque se mettra en travers de ma route ... à commencer par toi ! "

A ces mots, je me ruais dans sa direction en brandissant ma faux, visant son cou.

  © code crée par Luna Eldritch
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Mar 25 Fév - 22:25

Thème de combat:

"OH MERDE!!!!!"

Lita venait de s'écrier, surprise par la vitesse dont faisait preuve son adversaire. C'en était surprenant au point que cela lui rappelait ses séances de combat avec le patron. Surprise mais véloce, elle eut juste le temps de placer son épée en biais de manière à contre l'attaque de la jeune Dunpeal qui se révélait forte malgré la faible aura qu'elle émettait. L'impact la fit décoller du sol, l'envoyant s'écraser contre le bar. Verres pulvérisés et bouteilles cassées, c'en était pour 7 ans de malheur pour la jeune femme qui avait été surprise et décontenancée. Elle ne connaissait qu'une personne frappant de cette manière, avec autant de colère.
Pourtant, elle se relevait, car ce n'est pas cela qui aurait raison d'elle. Ca non, elle avait eu les meilleurs profs pour la baston dans cette ville. Elle avait endurée des mois et des mois d'entrainement intensif, où elle risquait sa vie alors une petite merdeuse avec une faux, ce n'est pas ce qui la ferait reculer.
Placant son pied sur le bar, elle prit appui et exécuta un saut rapide, épée à la main , et fendant l'air de son arme, sous le regard d'une Luna impassible qui n'eut qu'un seule geste pour stopper net son attaque, avant de la retourner d'un violent coup faux contre la lame de la jeune sorcière. L'entrechoquement du metal provoqua une onde de choc qui balaya les quelques meubles autour des deux femmes, sous le regard d'une Lita médusée.

"......Comment........"

Pas de mot, juste une réplique du plat de la faux qui la renvoya en direction du bar où elle s'était écrasée, il y'a encore un instant. Blessée, couverte de morceaux de verres, blessée dans son orgeuil, elle se relevait, encore et toujours.....parce qu'elle devait le faire, montrer que ce n'était pas une morveuse qui commandait à Santa Carla. En colère, hurlant sa haine, elle montrait à quel point elle voulait en finir avec son adversaire sur le champ. Pas de jeu, pas de paroles, il fallait qu'elle termine sur le champ.

"T'A FAIT UNE CONNERIE, GAMINE....ATTRAPE."

Se tenant maintenant debout sur le bord du comptoir, Lita, de sa lame fendit l'air en direction de la jeune femme. Ce qui en résulta ressemblait comme une vague traversant l'air, prenant une forme courbée a la lueur rougeâtre qui fonçait à toute vitesse en direction de la jeune semi-vampire qui ne semblait pas effrayée par le projectile d'énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Lun 18 Mai - 18:31

ENTER THE

RED QUEEN

 
Mon attaque la surprit, mais elle parvint néanmoins à l'esquiver de justesse en bloquant la lame de ma faux avec son épée. Elle se releva ensuite sans trop de mal au milieu de débris de verre, malgré l'impact qui venait de l'envoyer valser contre le bar. La suite força mon admiration ; visiblement, cette gamine avait du potentiel et avait certainement du recevoir un enseignement rigoureux. Néanmoins, elle était encore bien trop inexpérimentée, et je n'eut aucun mal à contrer ses attaques.

" Retour à l'envoyeur ! "

Ma lame dévia son projectile d'énergie, qui revint s'écraser sur elle effet boomerang. Le choc fut violent lorsqu'elle s'écrasa contre le mur. Je ne lui laissais pas le temps de se relever cette fois-ci ; la plaisanterie était finie, il était temps de passer aux choses sérieuses. Red Queen se dématérialisa, et la seconde d'après, j'administrais à cette imprudente une volée de coups de poings et de pieds, qui ne tardèrent pas à la faire sombrer dans l'inconscience. J'aurais pu continuer ainsi, la passer à tabac jusqu'à ce qu'elle n'ait plus aucune chance de survie, puis m'en aller traquer d'autres vampires. Mais j'avais des questions à lui poser ; qui elle était, et qui l'avait entraîné, entre autres. Sans perdre une seconde, je la traînais jusqu'à une chaise avant de la ligoter en prenant soin de serrer les nœuds au maximum. Hors de question de la ménager, je n'étais pas là pour jouer aux bisounours. De l'eau froide et une violente gifle achevèrent de la tirer de son état d'inconscience, m'adressant au passage un regard de haine. Mais peu m'importait ce que pensait de moi cette petite garce. Elle aurait pu me souhaiter mille morts que ça ne m'aurait fait ni chaud, ni froid. Je tirais une chaise et m'assis en face d'elle, puis l'interrogeait tout en allumant une cigarette.

" C'est pas mon genre de tourner autour du pot, alors je vais y aller franco. Qui est tu ? Tu es bien la première personne que je croise à user de sorcellerie ... Comment se nomme ton mentor ? Est-ce lui qui t'as envoyé ? Si c'est le cas, tu ne dois pas avoir beaucoup de valeur à ses yeux, pour qu'il envoie une gamine inexpérimentée se jeter dans la gueule du loup ... "

Je venais apparemment de toucher une corde sensible, car elle réagit aussitôt en me crachant à la figure. Un sale caractère ... cette morveuse allait me donner du fil à retordre, mais j'avais de quoi la mater. Je m'essuyais le visage calmement, et tirais une longue bouffée de tabac, prenant le temps d'en savourer les effluves. Puis sans crier gare, je lui écrasais d'un geste brutal le mégot encore fumant sur sa main droite, lui arrachant un hurlement, dont la douce mélodie m'extirpa un sourire.

" Ce que tu ressens là n'est encore rien de ce qui se passera si tu ne coopère pas. Voilà le deal. Réponds à mes questions, et je te laisserais la vie sauve. Joue les entêtées, et la suite sera .... bien pire ... "

Et pour bien lui faire rentrer dans le crâne que je ne plaisantais pas, je lui écrasais à nouveau le mégot sur la joue gauche, la faisant hurler à nouveau.

" Et dépêche-toi, je ne suis pas de nature très patiente ... "

  © code crée par Luna Eldritch
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Lun 18 Mai - 19:26


"Je suis son mentor."

Ma voix sépulcrale résonne dans tout le bâtiment, en réponse à la question de la fille. Au son de ma voix, le visage de haine de Lita sembla se changer, affichant peu à peu des traits plus moqueurs, plus sadiques à l'égard de sa geôlière, cette dernière ne semblant pas savoir à qui elle s'était attaquée. Quiconque connaissait la réputation de l'agence employant Lita savait à quel point il fallait être fou ou totalement inconscient pour oser s'attaquer à elle et ses "amis".
Surmontant la brûlure (qui était, avouons le, bien moins pire que tout ce qu'elle avait pu subir), elle adressa des paroles de défi à l'encontre de la mystérieuse tueuse qui avait su lui tenir tête, comme pour l'obliger à faire face à l’inexorable vérité qui allait bientôt lui faire face.

"Je te présente mon patron..........pauvre conne."

L'un des murs du bâtiment explose en direction des deux femmes. J'en suis à l'origine. Elle est violente et les soufflent toutes les deux dans les airs. Lita s'en remettra. Je l'ai habitué à bien pire. L'autre, toutefois, sera surprise et je compte bien lui montrer que je suis loin d'être du genre à accepter qu'on marche sur mes plates-bandes.....et que j'accepte encore moins qu'on s'en prenne à mes employés.
Le corps de la tueuse atterrit lourdement sur le sol, quelques mètres plus loin. Je ne lui laisse pas le temps de se relever tandis que je fais usage d'une de mes techniques les plus connues. 
Trois crânes enflammés foncent sur elle à grande vitesse et explosent non loin de sa personne, la projetant à nouveau au dessus du sol. J'ignore si elle peut suivre mon déplacement sur l'instant.....et le doute se dissipe lorsque, à peine sur elle, sans qu'elle n'ait touché le sol, je lui expédie un violent revers du droit qui l'envoie s'écraser au niveau des fauteuils et autres canapés du Reaper. Le choc d'impact en sera ainsi amoindri. La tuer n'est pas mon objectif.....du moins, pas encore. Je dois savoir qui elle est et comment elle a pu tenir en échec Lita, qui attends que je la libère de ses entraves.
Un déplacement rapide en sa direction me permet d'être sur elle dans l'instant. Inutile d'invoquer la Blood Pearl. Une simple dague affutée suffira pour la libérer.

"Pardonne moi.......... Je suis en retard."
"Sale petite peste....... Reste sur tes gardes. Elle est très forte."
".........Je vais régler ça. Toi, ca ira?"
"J'ai vécu pire."
"Très bien. Maintenant, je m'en occupe. Rejoins Albrecht et Ophélia puis capture les autres sangsues. Ensuite, amène les là où tu sais."


Lita, bien que ne semblant pas apprécier de ne pouvoir se joindre à moi dans cette bataille, obéit et finit par me laisser seul dans ce lieu. il est maintenant temps que j'en sache un peu plus sur celle qui dégage cette aura meurtrière. Je me tourne en sa direction, là où elle s'est écrasée. Je l'ai blessée, c'est un fait mais je doute que cela suffise à l'envoyer au sol. Contrairement à beaucoup d'autres opérations, j'ai fait en sorte de la garder en vie le temps que je sache qui elle est.
Non loin, des cadavres de vampires, du moins ce qu'il en reste. J'en conclus que nous chassons le même gibier, mais j'avais besoin que ce dernier reste en vie, ce soir. Je n'ai pas à me justifier sur le pourquoi d'une telle nécessité. Je veux simplement comprendre qui est cette guerrière, pourquoi une telle aura meurtrière émane de sa personne et surtout, qui elle est réellement.

"J'ai croisé bien des jeunes combattants durant mes siècles d'existence.....mais jamais je n'avais vu émaner de l'un d'eux une aura de combat aussi sombre............et meurtrière."

Je n'ai pas besoin de mes armes.......pas encore, et je n'ai pas l'intention de montrer tout ce que je sais faire. Il n'est pas nécessaire d'en arriver là si je peux la raisonner d'abord. Malgré cela, j'ai comme l'intuition que les événements vont prendre une tournure très désagréable.

Ma réputation est plus que connue à Santa Carla. J'ai vaincu bien des adversaires, terrassés des menaces, repoussé des démons majeurs, mais je dois reconnaître que la jeune femme semble largement sortir du lot. Quelque chose en elle me dérange et je n'arrive pas à savoir de quoi il s'agit.

"Je te laisse une unique chance de te rendre. Refuse.......et je t'écraserai comme tout ceux que j'ai combattu."

Une bravade inutile qui ne pouvait déboucher que sur deux possibilités: Elle se rendait, ce que je doutais, ou alors, je risquais de la mettre en rogne et là, je serai obligé d'utiliser mes techniques les plus puissantes contre elle. J'espérais simplement ne pas en arriver là. Elle était jeune en apparence, mais cette ville m'avait appris à ne jamais me fier aux apparences.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Mar 19 Mai - 1:27

ENTER THE

RED QUEEN

 


Erreur sur toute la ligne ... Celui qui avait envoyé cette gamine en ces lieux se souciait bel et bien de son sort ... et contrairement à elle, semblait bien plus puissant. Je fis les frais de ses capacités alors que j'atterrissais quelques mètres plus loin, emportée par le souffle de l'explosion qui détruisit l'un des murs du bâtiment. Le propriétaire du bar avait intérêt à avoir une bonne assurance, car les dégâts ne s'arrêteraient certainement pas là. D'autres explosions se firent entendre, provoquées cette fois-ci par trois crânes de feu, qui me projetèrent à nouveau au sol. Enfin, pas exactement ... Mon nouvel adversaire était si rapide qu'il fut sur moi et me décocha une violente droite avant que je puisse toucher terre, qui m'envoya m'écraser contre les fauteuils du Reaper. A moitié sonnée, il me fallut un moment pour reprendre mes esprits, et quand je me relevais enfin, il n'y avait plus que lui sur les lieux, la jeune fille ayant pris la poudre d'escampette.L'homme qui se tenait devant moi devait approcher les deux mètres, des cheveux noirs qui lui tombaient dans le dos, et des yeux d'une étrange couleur violette qui contrastait avec sa peau blanche.

" Alma ... tu ne m'as jamais préparé à ça ... "

Pouvais-je l'en blâmer ? Non, bien sûr que non ... Mais je ne pouvais m'empêcher de penser qu'elle avait provoqué sa perte en s'attaquant à la reine des vampires, et je m'en voulais de ne pas avoir pu la sauver. Voilà où j'en étais désormais ... à combattre un adversaire auquel je n'avais encore jamais été confrontée, mon mentor n'ayant pas eu le temps de .... Je secouais la tête. Ce n'était pas le moment de se laisser submerger par les sentiments ! Alma n'était plus là, je devais me débrouiller seule comme je l'avais toujours fait depuis sa mort, et honorer sa mémoire en tirant profit de son enseignement ! Il me faudrait recourir à la ruse si je voulais avoir une chance d'avoir le dessus.

" Tout ça est fort intéressant, mais ça ne me dit pas qui vous êtes ... Quant à me rendre ... ma réponse est non !!! "

J'accompagnais mon refus d'un geste de la main, libérant une salve d'éclairs qui surprit mon adversaire et vint le frapper de plein fouet, le projetant contre le mur. Je me ruais ensuite sur lui alors qu'il se trouvait encore à terre en faisant apparaître Red Queen au passage, puis en plaquait la lame sur son cou avant d'approcher mon visage du sien d'un air menaçant.

" Vous n'êtes pas un vampire, encore moins un humain ... alors, qu'est ce que vous êtes ? Un sorcier ? Pourquoi vous mettre en travers de mon chemin ? Je ne suis ici que pour éliminer les sangsues ... Etes-vous de leur côté ... ? "

Sois proche de tes amis, encore plus de tes ennemis ... Un adage qu'Alma s'était évertuée à m'enseigner, et que je tâchais d'appliquer au mieux. Mon visage n'était qu'un masque, mais en réalité, l'apparence de cet homme m'intriguait. J'ignorais si ce que j'avais vu jusqu'à présent n'était qu'un bref aperçu de ses pouvoirs, aussi tentais-je de le provoquer pour en savoir plus, en espérant qu'il soit assez idiot pour tomber dans le panneau. Bien sûr, c'était à mes risques et périls.

" Vous m'avez l'air d'un bien piètre combattant ... Est-ce tout ce dont vous êtes capable ? "

J'appuyais plus profondément la lame de ma faux contre sa gorge, faisant perler quelques gouttes de sang, que je regardais couler sans mot dire ... Un excellent moyen venait de se présenter à moi pour savoir qui il était, et ce sans avoir à combattre. Je trempais un doigt dans le liquide écarlate et le portais à mes lèvres ... pour le regretter aussitôt. Des images m'assaillirent brutalement, pleines d'une violence que je n'avais encore jamais vu ; des affrontements entre les armées de l'Enfer et du Paradis, une ville détruite où un homme se tenait parmi des milliers de cadavres, des hurlements tout droit sorti de l'Enfer, des corps calcinés, Lucifer en personne qui parlait d'une voix pleine de colère et lourde de menaces ... Et un nom ... Deimos Hellhammer ... Ce fut trop pour que je puisse en supporter davantage. Je reculais précipitamment avant de tomber à genoux, vaincue par ce que je venais de voir et de ressentir ... trop de haine ... trop de colère ... trop de lassitude ... Deimos Hellhammer ... un nom qui ne m'était que trop familier .... le Chasseur numéro un de Santa Carla ... fondateur de l'Agence Black Cat, crée pour chasser toutes les créatures maléfiques de la ville. Perdue, paniquée, je me pris la tête dans les mains pour tenter de retrouver mon calme. Un démon ... Merde ! Dans quel pétrin je venais de me fourrer ?

" Alma ... qu'est-ce que je dois faire ? Tu es partie trop tôt ... "

Jamais je n'avais eu autant besoin d'elle ... Elle me manquait tellement, surtout en cet instant ....

  © code crée par Luna Eldritch
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Mar 19 Mai - 2:13

Le poil roussi, à moitié assommé.....Ce n'est pas le plus gênant, non.
Le plus gênant, c'est de voir une sale petite fouine s'amuser à fouiller dans ma tête et qui se trahit bien vite en me faisant comprendre ce qu'elle est malgré ce qu'elle prétends faire.

Erreur monumentale.

Le sang et les souvenirs....un lien éthérique fort qui les unit. Cela traverse le temps, le transcende. Le sang est tout et tout est la mémoire. C'est ce que me disait Daxius quand il me parlait du pouvoir du sang. Cela remontait à bien loin, lors de sa rencontre avec Lita. Une fille étonnante, énigmatique dont le pouvoir pouvait se montrer bien plus puissant qu'on ne pourrait jamais le croire. Sur l'instant, j'avais du mal à cerner ce que le Sorcier me disait mais en terme simple, il disait que tout se jouait par le sang, qu'il était plus qu'un simple fluide de vie.
Le sang, source de pouvoir, de destruction et d'envie. Bien plus qu'un simple repas pour une bande de sangsues, il symbolisait la supériorité sur tout ce qui vivait, mourrait et allait au delà.
Finalement, je savais à quoi j'avais affaire.....et cela me suffisait.

Et maintenant qu'elle avait besoin de se remettre, c'était à mon tour de contre-attaquer en lui faisant comprendre qu'elle avait merdé plein pot.

Il me faut quelques millisecondes pour me relever.....alors que cela aurait du être immédiat. Son attaque m'a secoué mais c'est exactement ce qu'il me fallait pour me mettre en condition et faire tourner le cerveau à plein régime.
Cette sangsue m'offrait une belle opportunité....et j'allais la saisir.
Mon poing rageur s'écrase sur son torse et l'envoie s'écraser dans le décor, une fois de plus. Je fais fi de ces paroles pour le moment car je ne peux me permettre la moindre distraction. Toutefois, vu sa force et ses méthodes, j'allais devoir m'adapter aux règles qu'elle imposait si je voulais m'en sortir sans trop de casse.


"Ce que je déteste le plus en dehors des sangsues........"

Je sens mes muscles bouillir, rouler sous ma peau. Sous la chair de ma bouche, l'écume commence doucement à couler, révèlent mon envie de sang. Chaque parcelle de mon être se déchire littéralement, laissant apparaitre une immense peau velue. Mes bras, mes jambes......tirent, déchirent la chair à m'en faire hurler. La transformation est douloureuse, difficile, mais reste rapide et bien vite, je lui révèle mon apparence, celle d'un gigantesque démon félin dont les griffes commençaient doucement à s'extraire de mes doigts, faisant sauter un à un les apparats de chitine qui me servaient d'ongles..
La transformation me mets à genou et m'extirpe un nouveau cri si inhumain que sa simple écoute aurait terrorisé à jamais le plus valeureux des hommes.

".............C'EST LES PETITES SALOPES QUI FOUILLENT DANS MA TETE!!!!!!!!!"

Ma voix humaine semble se mêler à celle de millions d'âmes damnés souffrant et hurlant pour un seul tribut que je suis le seul à pouvoir lui apporter. Mes poings rageurs frappent le sol à plusieurs reprises alors qu'ils achèvent leur transformation et bientôt, il ne reste plus rien de mon apparence humaine.........et ne reste alors que la bête, puissante, destructrice et avide de combat.
Elle est moi....et je suis elle. Complémentaires, inséparables, nous sommes liés en guerre, elle et moi à jamais dans ce monde, dans cette vie et même au delà.
Quelle ironie, n'est ce pas, pour quelqu'un qui chasse les démons et qui en est soi-même un.

Une forme puissante, rapide et destructrice fonce sur Luna. Je l'écrase contre le sol et je renchaine avec un autre claquage au sol. 3 fois, 4 fois, avant de lui placer un violent revers qui l'envoie s'écraser contre la cabine du DJ. Un choc qui explose la verrière de cette dernière, laissant la jeune femme blessée......et pourtant, son aura, bien que confuse, semblait toujours émettre cette même lueur destructrice.
La mienne brûle d'une ardeur sans égal à son égard et je vais maintenant lui montrer ce qu'il en coutait de porter la main sur moi.

"Qui que ce soit cette.....Alma, elle t'a bien mal formée."

Je fonce en sa direction, et je ne lui laisse aucune possibilité de contre-attaque. Je dois la maltraiter, la secouer assez pour qu'elle perde pied. Je ressens pourtant cette envie si pressante de lui planter mes crocs dans le cou, de lui arracher la jugulaire afin que lors de son agonie, elle tente vainement d’arrêter le flot de sang et les jets qui en jailliront. Je pourrais la tuer et la voir se tordre de douleur comme la saloperie de vampire qu'elle est........mais la petite fiole d'eau bénite que j'extrais d'une poche de mes vêtements déchirés suffira et c'est de force que je lui enfourne le liquide sacré dans la bouche, tirant sur ses cheveux afin de faciliter l'opération. Chaque gorgée s'enfonce au plus profond de sa gorge et quelques gouttes perlent sur ses lèvres. Cela n'a aucune importance.

"De l'eau bénite directement issue de la ville sainte de Jérusalem. Tu va brûler vive pour avoir osée commettre un tel acte envers moi."

Bruler de l'intérieur, c'est tout ce qu'elle mérite.
Alors pourquoi ne réagit elle pas? Elle devrait déjà être en train d'hurler. Je devrais voir ses yeux fondre, la fumée sortir de sa bouche alors que sa chair s'écroulerait sur le sol, morceau par morceau. L'effet de cette eau est immédiate et pour l'avoir utilisé sur de nombreux vampires, je ne peux que confirmer qu'elle est efficace.

Hors........il ne se passe rien.
Surpris, je recule d'un pas, essayant de comprendre à quoi j'ai affaire. Même Raven, avec plus d'un millénaire d'existence et une aura presque divine, ne pouvait encaisser une attaque à base d'eau bénite. Alors comment une petite gamine comme elle pouvait encaisser cela?

A moins que.........

Ma patte attrape sa gorge, la soulève pour la plaquer au sol. Mon souffle animal se pose sur elle, tout comme mon regard exorbité de sang. Mes yeux sont, au moment ils se posent sur cette inconnue, comme deux billes chauffés à blanc.

"Tu résistes à l'eau bénite. Tu utilises le sang pour voler les souvenirs des gens, comme les vampires.....et pourtant, tu n'est pas comme eux. Qui est tu? PARLE OU JE T'ARRACHE LE VISAGE."

Mes griffes émettent comme un bruit semblable à une lame dégainé hors de son fourreau et bien vite, elles se dirigent vers les yeux de la jeune femme. J’arrête le mouvement à 2 centimètres des orbites.

"Tu a toute l'attention de Deimos Hellhammer. Maintenant, tu peux parler."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Mer 20 Mai - 17:48

ENTER THE

RED QUEEN

Evidemment, le Chasseur profita de mon état de faiblesse pour riposter. Un premier coup dans la poitrine m'envoya valser au loin. La violence était telle que j'en eu le souffle coupé et me retrouvai incapable de me relever, contrainte d'assister à sa transformation. Je ne pouvais en détacher mes yeux, tant la scène me fascinait, en plus de m'effrayer. De simple humain, il prit l'apparence d'un démon aux allures de félin, révélant ainsi sa vraie nature. Sa voix mua également, dont la tonalité était semblable à un grondement venu de l'Enfer. Puis il chargea. Deux cent kilos de muscles et de chair foncèrent sur moi, et m'écrasèrent au sol par quatre fois, avant de m'envoyer m'écraser au loin. Un humain lambda serait mort sur le coup, mais fort heureusement, mon statut d'hybride me rendait bien plus résistante. J'en restais néanmoins complètement sonnée, et mon adversaire ne perdit pas de temps pour attaquer à nouveau, ne me laissant aucune chance de riposter, ce qui ne m'empêcha pas de bouillonner de colère en l'écoutant salir la mémoire d'Alma.

Après m'avoir passé à tabac, il sortit une fiole d'eau bénite pour m'en faire avaler le contenu de force, persuadé que ça me tuerait. Comme vous pouvez vous en douter, son stratagème se révéla inefficace et la surprise ne tarda pas à s'afficher sur ses traits alors qu'il reculait d'un pas avant de me saisir par la gorge, m'ordonnant de lui dire qui j'étais. Ses menaces me laissèrent de marbre, et je me contentais de lui cracher au visage avant d'éclater de rire.

" Pauvre imbécile .... Pourquoi un vampire s'amuserait-il à traquer les siens ? Je te pensais plus perspicace ... "

Sur ces mots, j'activais mon champ de force quelques secondes, suffisamment longtemps pour lui faire lâcher prise. Je reculais aussitôt et profitais de l'effet de surprise pour lui envoyer une nouvelle salve d'éclairs qui l'envoya s'écraser contre le mur. Red Queen, qui gisait sur le sol, réintégra mon âme avant d'apparaître à nouveau dans ma main droite. D'un geste rapide, je fis tournoyer la lame qui s'arrêta à quelques millimètres de la gorge du Démon, ne lui laissant aucune possibilité pour se relever. Puis j'utilisais mon dernier pouvoir en m'adressant à lui par la pensée, d'un ton lourd de menaces.

" Que tu ne connaisses pas l'existence de ma race me surprends. Un chasseur de ta réputation ... cela te déshonore. Mais je me ferais un plaisir de combler tes lacunes. Je suis une Dunpeal, une semi-vampire. Tes subterfuges sont inutiles contre moi, je possède leurs forces, mais aucune de leurs faiblesses. Alors oublie l'eau bénite, l'ail et toutes ces conneries, ça ne marche pas contre moi. "

Je reprenais une voix normale.

" Maintenant que je t'ai répondu, je veux que tu reprennes ton apparence normale, ou ta tête ne tardera pas à aller rouler au sol. "

Le tuer n'était pas dans mes intentions, sauf s'il m'y obligeait. Je ne tenais pas à avoir toute sa guilde sur le dos. Mais avait-il besoin de le savoir ? Hmm ... non.

" Sache que tu ne m'intéresse pas. Mon seul but est d'éliminer le plus de sangsues pour faire passer un message à leur reine. Mais je n'hésiterais pas à te tuer si tu t'avises de te mettre en travers de ma route, toi comme n'importe qui d'autre ... Me suis-je bien fait comprendre ? "

© code crée par Luna Eldritch

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Mer 20 Mai - 22:39

Elle a du répondant, cette petite. Coincé, mais pas totalement, je n'aurai aucun mal à me dépétrer de sa faux qui approche un peu trop mon cou mais je ne pourrais me permettre de faire durer trop longtemps ce combat/ Celle qui me fait face est douée, mais elle me fait surtout perdre mon temps. Je ne suis pas sa cible et elle n'est pas la mienne. Toutefois, le fait qu'elle énonce être une Dunpeal m'apostrophe et m'étonne tant l'information me parait irréelle.
A vrai dire, j'ai pas trop le temps de réfléchir à cela.

"Une Dunpeal, hein........."

Et ce qui allait suivre serait la réponse logique à son action un peu trop sûre. Beaucoup de brûlures recouvrent mon corps et le coup du champ de force, je ne m'y attendais clairement pas. En fait, j'avais sous-estimé mon adversaire. Au moins, je devais reconnaitre qu'elle était douée, cette petite, malgré la réflexion déplacée sur son maitre.
Oui, elle l'avait plutôt bien formée......mais c'était une formation imcompléte face à un maitre d'armes comme moi et je n'aurais aucun mal à repousser son arme qu'elle tenait ma foi, plutôt bien.
Maitrise, aucun tremblement, des mouvements fluides, mais une gigantesque garde ouverte qui allait me permettre de la repousser d'un violent coup d'épée.
Bloodpearl se matérialise dans ma main, à la même manière que sa faux mais mon mouvement est rapide, bien trop pour qu'elle puisse le voir. L'entrechoquement des lames repousse cette dernière et un puissant coup de pied de ma part dans la cage thoracique l'envoie s'écraser à quelques mètres de moi.

Je dois rester calme, garder les idées claires. Mes derniers combats m'ont fatigué et malgré tous les soins que Daxius avait pu me prodiguer, cela ne suffisait pas toujours.

".........Qui que tu sois ne te donne pas le droit de plonger ta lame vers moi..........mais je dois reconnaitre que tu est donc exceptionnelle en ton genre."

Je marque un temps d’arrêt pendant lequel je désinvoque la lame, la faisant repartir vers là d'ou elle vient. En fait, le combat était terminé et je n'avais pas envie que nous allions plus loin. J'avais, à vrai dire, une tonne de questions à lui poser.

"Je connais les Dunpeals........et tu n'est pas la première à avoir existé.....mais sache pour ta gouverne, que la plupart ne dépassaient pas l'age d'un an et mourraient rapidement d'anémie cellulaire accélérée. En clair, leur organisme brulait le sang plus vite qu'ils ne pouvaient le consommer ou encore, le prélever. Tu est donc la seule représentante de ta race a être allée aussi loin sans avoir été confrontée à ce problème. Je t'en félicite."

Le ton employé reste dur, autoritaire, mais une légère pointe d'admiration à peine palpable. Je dois avouer qu'au cours de ma vie dans ce monde, je n'aurais jamais pensé rencontrer une Dunpeal aussi "âgée". Elle est unique, mais représente donc un grand danger.

Une gigantesque lumière irradie l'endroit l'espace d'un instant. Vive, aveuglante, elle laisse vite la place à ma version humaine. Si la transformation se faisait de manière douloureuse, le processus inverse, lui, avait l'avantage de se faire avec beaucoup plus de facilité. Cela laissait place à ma "personne" en tenue déchirée. Ma veste ou du moins, ce qu'il en reste, recouvre une partie de mon corps et je sens le froid nocturne glisser sur moi. J'en ressens un frisson que je tente de cacher. De plus, les quelques courants d'air permirent à mes brulures de faire sentir un peu plus leur présence.
Je me retiens de hurler car je dois avouer que les décharges de la petite ne m'ont pas laissé intact. Qu'importe car dans quelques minutes, j'aurais résolu le problème, mais avant....

".......Et donc, j'en déduis que maintenant que ton existence est révélée, que ceux que tu chasses voudront t'avoir pour percer ton secret. A vrai dire, je crois que tu a un sérieux problème."

Et c'est là que je suis censé lui proposer un deal ou bien de lui faire comprendre à quel point elle s'était mise dans la merde.

"Ceux que tu a tué étaient des nouveaux nés.........et leurs maitres ne vont pas en rester là. Tu t'amuses à les chasser mais ceux que tu a buté n'étaient rien comparé à ceux qui les dirigent. Malgré ton niveau, un Ancillae pourrait te tuer très facilement si il le souhaitait"

Elle me fait face, debout, et consciente malgré le coup qu'elle s'est pris. Bien, c'est exactement ce que je voulais. Je fais quelques pas vers elle en ne montrant pas à quel point je souffrais de ces attaques. Pourtant, chacun de mes pas était une horreur tant j'étais salement allergique aux attaques de foudre, un de mes plus gros talons d'achille.
Je devais me battre contre ça, ne rien montrer afin de ne pas me décrédibiliser.....mais c'était dur.

"........Alors, je te propose une alternative, vu que toi et moi, on chasse le même gibier. Souhaites tu que je t'en fasse part?"

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Jeu 21 Mai - 0:51

ENTER THE

RED QUEEN

 
Une chose que je n'avais pas prévu, c'est qu'il avait un pouvoir semblable au mien, et dont il s'en servit pour contre-attaquer. Une épée se matérialisa entre ses mains, et l'instant d'après, je me voyais repoussée d'un violent coup de pied dans la cage thoracique. Malgré la douleur, je me relevais aussitôt et brandit ma faux, refusant de lui laisser le temps d'enchaîner son attaque. Mais apparemment, il comptait en rester là, car il fit disparaître son arme et reprit sa forme humaine après m'avoir adressé quelques mots. Je restais silencieuse pendant tout son discours, méfiante néanmoins lorsqu'il s'avança vers moi. Quand il eut enfin fini, je l'observais un moment, esquissant un sourire devant ses efforts pour masquer sa douleur. Visiblement, mes attaques semblaient l'avoir ébranlé, et pas qu'un petit peu ! Puis, non sans hésitation, Red Queen réintégra mon âme, et j'allais m'asseoir sur une chaise pour être plus à mon aise, allumant au passage une cigarette que je portais à mes lèvres sans plus attendre. Un des seuls moyens que j'avais à ma disposition qui m'aidait à retrouver mon calme après un combat. Et étant une hybride, je ne risquais pas de chopper une saloperie, contrairement aux humains lambda. Après avoir inspiré quelques bouffées, je me décidais enfin à répondre au Chasseur.

" Je n'ai d'ordres à recevoir de personne. Si tu me menace, je te tue, c'est aussi simple que ça, peu importe ce que tu représente pour cette ville. Et tu fais erreur. Je suis la première Dunpeal que tu croises à être allée aussi loin sans avoir été confrontée à ce problème. Tout le mérite en revient à mon mentor. Malheureusement, elle ... "

Je m'interrompis aussitôt, m'apercevant que je m'égarais. Hors de question que je m'attarde sur Alma, il n'avait pas à connaître les détails. Et je n'étais pas là pour raconter ma vie, ni pour m'épancher. J'avais tout de même une réputation à tenir, que diable !

" Enfin passons ... J'ai un sérieux problème, dis-tu ? Sans blague ! Tu ne m'apprends rien, je sais déjà que l'Eglise et les buveurs de sang ont mis un contrat sur ma tête. Manque de pot pour eux, j'ai toujours réussi à leur échapper jusque là, et c'est pas demain la veille qu'ils parviendront à m'avoir ! "

Sans doute me montrais-je trop prétentieuse. Je savais pertinemment que tôt ou tard, ils finiraient par avoir raison de moi, mais j'espérais parvenir à éliminer Cassandra Raven bien avant. Une fois mon objectif atteint, je me fichais totalement de ce qu'il adviendrait de moi, j'étais déjà maudite de toute façon, alors qu'est ce que ça changeait. Bien sûr, mes amis me sortiraient certainement un truc du genre : "Alma ne voudrait jamais tu finisses comme ça ... Elle s'est sacrifiée pour toi ..." blablabla, et j'en passe ... Oui, sauf que voilà, je n'avais pas d'amis, et ça m'allait très bien comme ça. Si c'était pour subir leurs avis et leurs pseudo-conseils, merci, mais non merci. Voilà pourquoi je restais dubitative devant la proposition à peine voilée du Démon, et inspirais une nouvelle bouffée avant de reprendre.

" Un Ancillae, hein ? J'ignore ce terme, mais d'après tes dires, je suppose qu'il s'agit là d'un vampire bien plus expérimenté que les nouveaux-nés, je me trompe ? Je devine ce que tu vas me proposer ; de me joindre à toi pour traquer les sangsues. J'avoue que c'est tentant, mais ne crois pas que je vais accepter aussi facilement, surtout que j'ai pour habitude de faire cavalier seul. J'attends donc tes arguments avant de te donner ma décision. Une cigarette ? "

Comique, comme situation. Il y a un instant, nous étions en train de nous déchirer la gueule, et voilà que maintenant, on discutait tranquillement, et que sans savoir pourquoi, je venais de lui proposer une clope, comme s'il s'agissait d'une vieille connaissance. Il y avait vraiment de quoi rire, sans compter que ....
Toute à notre conversation, je n'avais pas fait attention à un détail assez embarrassant, et détournais le regard aussitôt après l'avoir remarqué, l'air gêné.

" Euh ... tes ... tes vêtements sont déchirés ... "

  © code crée par Luna Eldritch
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Jeu 21 Mai - 1:43

"Ha.......oui, on dirait bien."

Des vêtements en morceaux, déchirés par une transformation qui n'avait pas été prévue. Je m'attendais à ce qu'Amélia m'en fasse la remarque une fois la mission terminé. Je n'ose imaginer sa colère quand elle verrait cela. Elle était bien ma femme, je vous le garantis. Ces derniers temps, les quelques chasses ne nous rapportaient pas grand chose. On pillait de temps à autre les cadavres des vampires et autres démons mais les gens qui venaient nous voir n'avaient, souvent, rien à nous offrir. Je veux dire, dans ce sens, qu'ils auraient donné sang, eau et familles pour être débarrassés de leurs tourments.
Amélia refusait en bloc le moindre paiement...et à vrai dire, j'étais pas vraiment motivé par l'argent, bien que je reconnaissais sa triste nécessite.

"C'est un souci qui m'arrive très souvent. J'ai ce qu'il faut en réserve dans la sacoche de ma moto."

Un geste négatif de la tête me suffit pour le refus de la cigarette. Je n'ai jamais aimé ces merdes dont l'odeur me rappelait un peu trop le soufre infernal, ce qui, fatalement, me ramenait à un passé peu glorieux dont je ne gardais encore que des bribes que je ne souhaitais aucunement alimenter d'une manière ou d'une autre.

"T'aimes pas recevoir des ordres? Ouais, bé je te demande pas si ca va te plaire, parce qu'à vrai dire, tu t'est foutue dans la merde toute seule....."

Ma main se porte dans ma poche dont j'extrais une petite flasque bleutée. J'en dévisse le bouchon et je la porte à mes lèvres. Une gorgée suffira pour refermer les blessures ouvertes et faire disparaitre les brulures.
Je bénis ce bon vieux Daxius d'exister bien que ce vieux renard me coute parfois cher avec ses services.
Je sens peu à peu la douleur disparaitre. Toutefois, je dois reconnaitre que le processus peut parfois avoir des effets dérangeants, comme ces crampes que je ressentais ainsi que ces picotements qui me donnaient l'impression d'être infesté de petites bestioles dont je ne citerais pas le nom.

"......et t'a même été assez idiote pour te lancer dans un combat sans étudier ton adversaire. En ce qui me concerne, tu m'a mis une toise, c'est un fait, mais si on devait se réaffronter, tu mangerais le sol. Cette même erreur, tu l'a commise avec les sangsues. Ta réplique sur les Ancillaes montre à quel point tu manques d'expérience."

Et encore, si il n'y avait que cela. Inconsciente, idiote et uniquement à l'écoute de sa propre colère. Elle me rappelait mes débuts fastidieux, bien avant Santa Carla. Dans un sens, on se ressemblait, elle et moi.
Elle est assise, là, à m'écouter. Je préfère rester debout, histoire de ne pas m'écrouler. Le processus de guérison allait durer encore un moment mais certaines blessures avaient déjà disparues, contrairement à celles qui s'affichaient encore sur mon visage. Je n'ose imaginer la réaction d'Amélia si elle voyait cela.

"Comme tu a deviné, il y'a des rangs chez les vampires. Plus le temps passe et plus ils gagnent en force et en vigueur. Ceux que tu a tué ne devaient même pas avoir plus de 20 ans. D'autres, en ville, ont dépassés les 100 ans d'existence. On les appelle les Ancillaes. Ce sont souvent des chefs de bande, des organisateurs. Ceux-ci commencent alors à développer le don obscur."

Je marque un temps d’arrêt suite aux nombreux coups de feux et autres hurlements qui se font entendre dans la rue. D'après les cris, j'en déduis que Lita et Albrecht n'ont pas vraiment eu d'autre choix que de détruire les quelques vampires restants. Karno étant avec eux, je ne m'en fais pas vraiment en ce qui les concerne. J'espère juste qu'ils auront au moins fait cracher au bassinet l'un d'entre eux.

"Ensuite, viennent les Anciens et pour finir, les Mathusalem. Ils sont présents à tous les étages à Santa Carla: Politique, Police, Municipalité.... Ceux là te détruiraient rapidement si ils le voulaient. Bye bye ta petite chasse. Avec un peu de chance, tu serais tuée, mais les connaissant, ils vont vouloir te disséquer pour essayer de percer tes secrets. Crois moi, l'Eglise sera le cadet de tes soucis quand les Vampires t'auront foutue dans une cage."

Un léger début de sourire se dessine sur mon visage. Bien qu'il pourrait paraitre moqueur, il pourrait plus passer pour un sourire sadique car je devinais exactement ce qui allait arriver à Luna dans les jours qui suivent. Connaissant Cassandra, elle n'hésiterait pas à lacher Lokmar pour traquer cette petite....et cette dernière se ferait bien vite avoir. J'avais vu de mes propres yeux ce que ce dernier infligeait à ses victimes qu'il traitait comme des rats de laboratoire.

"Imagine des injections de drogues 8 fois par jour qui te bruleraient le corps, comme si on t'injectait 1000 fois le feu infernal dans tes veines. Pense à une machine qui t'ouvrirait le ventre, pomperait ton sang pour le remplacer par quelque chose de plus acre, plus acide, sans que tu ne puisses réagir, trop affaiblie pour te battre....et dis toi juste que ça, c'est rien comparé à ce qu'ils te feront pour te punir. A vrai dire, t'a pas trop le choix, gamine."

Un autre hurlement me coupe. Cette fois, c'est une femelle vampire qui y' passe, et vu le boucan dehors et les nombreux cris qui suivent, j'imagine que mes employés s'en donnent à coeur joie...ou pas. A vrai dire, je n'entends que des hurlements d'agonie, des cris de surprises et des explosions typiques des vampires ayant été touchés par des balles à U.V. De prime, les hurlements de l'autre lycans suivit des suppliques me prouvent que mon équipe a largement l'avantage.

"Tu voulais des arguments? Je viens de t'en donner. Un jour, ils te choperont pour te disséquer jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de toi. Le seul moyen que tu a d'éviter qu'ils te touchent, c'est de te joindre, même temporairement à notre équipe....et que tu fasses exactement tout ce que je te dirais. Et comme je l'ai dit avant, je me fous de savoir si ca te plaira ou non. Tu a juste à te dire que je t'offre un Joker.........a moins que tu ne préfères qu'on en finisse ici, tout de suite et maintenant, parce que j'ai clairement pas envie que les Vampires se servent de toi pour devenir encore plus fort."

Je marque un dernier temps de silence alors que je croise les bras, attendant donc une réponse de la Dunpeal.

"Tu a toutes les cartes en main. Accepte et je te fournirais de quoi te battre. Nous t'apprendrons à les traquer, à mieux les comprendre pour que tu deviennes une tueuse plus efficace. Je te donnerais l'accès à des connaissances sur les Vampires. Nous avons le même ennemi....et ensemble, nous pourrions en finir avec les troupes de Raven."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Jeu 21 Mai - 21:07

ENTER THE

RED QUEEN

Cela n'avait pas l'air de le déranger plus que ça, ce qui n'était guère étonnant, puisqu'il me révéla que ça lui arrivait souvent. Mais la situation restait légèrement embarrassante, du moins pour moi. Taper la discute avec un homme à moitié nu ne faisait pas partie de mes habitudes, encore moins quand celui-ci avait le torse couvert de cicatrices. Heureusement que son pantalon était resté en place ... Ses paroles m'aidèrent cependant à éviter que mon regard ne se porte sur lui de manière trop insistante. En effet, leur contenu avait de quoi choquer et effrayer, et bien que je n'en montrais rien, j'en avais tout de même froid dans le dos. J'avais conscience que les vampires s'amuseraient sans doute à me torturer une fois attrapée, mais pas de cette manière là ... Deimos avait raison, j'ignorais tout de mes adversaires et si je voulais avoir une chance de venger Alma avant d'être tuée, je n'avais pas trop le choix sur l'option à prendre ... Entre rejoindre l'Agence ou devenir un rat de laboratoire, c'était vite vu.

" Effectivement, tout ça ne me laisse guère le choix ... "

Je soupirais d'agacement devant la réalité des faits. Je pouvais dire adieu à ma tranquillité, mais mieux valait ça que de finir entre les mains de mes ennemis. Cela m'exaspérait toutefois d'admettre que j'avais agi comme une imprudente, en combattant des créatures dont j'ignorais tout. Il aurait été suicidaire de continuer sur cette voie-là.

" Félicitations, tu m'as convaincu. Ce qui n'est pas donné à tout le monde ... J'émets toutefois une condition ; si je dois emménager dans votre QG, mes chats viennent avec moi. "

Une exigence qui prêterait sûrement à rire, sauf que j'étais tout à fait sérieuse. Hors de question que je les abandonne, ils étaient les seuls êtres pour qui j'éprouvais un peu d'affection.

" Par contre, y a un dilemme. En tant qu'hybride, je dois malheureusement me nourrir régulièrement de sang. D'habitude, je prends soin de ne tuer que des pourritures, du genre pédophiles et violeurs. Mais ça reste des humains, et ça m'étonnerait que tu vois tout ça d'un très bon œil. Donc, comment tu comptes résoudre ce problème ? "

Ecrasant mon mégot, je me levais de ma chaise pour m'avancer de quelques pas vers celui qui allait être mon nouveau mentor, et l'observais quelques instants. Quelque chose me disait qu'il se montrerait aussi intransigeant que l'avait été Alma, si ce n'était pas plus. Ce qui me convenait tout à fait, je détestais qu'on me ménage.

" Au fait, jolis tatouages. Tu n'as rien à envier aux miens. "

© code crée par Luna Eldritch

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   Jeu 21 Mai - 21:47

"Requete acceptée. Deux de plus ne me gêneront pas. Mais en fait, je ne t'obligeais à emménager chez nous. Ca sera à toi de décider si tu veux venir ou non. Toutefois, tu devras venir quand je te convoquerais. Tu me rendras des comptes à chaque mission ou lorsque tu sera témoin de comportements ou d’événements suspects."

Cela nous faisait un point commun. La plupart des chats errants échouaient souvent chez nous. Beaucoup avait été abandonné par des maitres peu scrupuleux pour des raisons souvent fallacieuses et mal placées. En général, je proposais de résoudre cela d'une balle dans le crâne mais Amy avait une autre version des faits et voulait passer par des procédures juridiques. Le genre de bordel que je ne comprenais pas, à vrai dire, dans tous les sens du terme.
La deuxième requête allait poser toutefois, un peu plus de problème et allait à l'encontre des principes auxquelles nous avions tous fait allégeance en acceptant de nous joindre à Daxius et donc, au Triumvirat.

"Tu te nourriras avec ce que je te fournirais. Mais fini de boire au cou des gens, même les plus pourris."

Et avant qu'elle ne tente de dire quoi que ce soit, je la pris au dépourvue en reprenant aussitôt mon petit discours.

"Hors de question que tu touches à des humains, pourriture ou pas. En acceptant de travailler avec moi, tu acceptes aussi de travailler pour une instance puissante qui refuse tout compromis sur les humains. Tu devras respecter les règles de la Mascarade et de la Camarilla. Je te fournirais un substitut qui apaisera ta soif de sang....et lorsque cela te sera nécessaire, je te fournirais des poches de sang que je prélèverais de temps à autre à la clinique de sang du quartier Hillburn. C'est à prendre ou à laisser. Bien sûr, tu a ma promesse que je ne t'affamerais jamais."

Je me doute que des termes comme la Camarilla et la Mascarade sont certainement dépourvues de sens pour la jeune femme. Je lui ferais un briefing sur cela une fois la soirée terminée et une fois qu'elle sera à l'Agence. Il en sera de même pour le substitut au sang que je lui offrirais afin d'étancher sa soif. Le Sorcier Suprême a bien réussi avec moi. Pour elle, il ne devrait donc pas avoir de soucis.
Connaissant Daxius, il ne la laisserait jamais être aussi affamée et veillerait à ce qu'elle ne commette pas l'irréparable. J'admirais toutefois son éthique à ne jamais se jeter au cou des innocents. C'était tout à son honneur mais en ce qui concernait les pourritures, je ne pouvais accepter cela, même si au fond de moi-même, je me disais qu'ils ne manquerait à personne. Je dois avouer que ces derniers temps, Natalya, la nouvelle commissaire et élève du sorcier suprême, ne chômait pas, et elle envoyait un paquet de salopards derrière les barreaux pour une longue période. Bien sûr, dans le tas, il y'avait eu des possedés, des gens qui avaient été investis par des démons et dont les actes avaient été commandés. Ces gens là étaient excusable, lorsqu'ils n'avaient pas fait appels aux sombres forces des abysses. D'ailleurs, j'avais remarqué une nette proportion aux possessions démoniaques depuis quelques temps. Un sujet qu'il faudra que j'aborde avec Daxius quand j'aurais un moment.

"Ces cicatrices sont le fruit de nombreuses batailles. Crois moi, tu n'a pas envie de savoir qui me les a faites."

Une porte explose juste derrière moi. Albrecht en est à l'origine et à ses pieds se trouvait un vampire qui semblait avoir eu un léger soucis de rinçage à l'eau bénite, si j'en jugeais son apparence qui était aussi proche d'un cadavre cramoisi que celle d'un humain lambda. Quant à l'ex-ange, il me regarda d'un air plutôt surpris en me voyait aussi dépareillé. En fait, il ne fit même plus attention au vampire qui se trainait misérablement sur le sol.

"Heu.....Tu est au courant que tu est à moitié nu?"
"Non, excuse moi, je n'avais pas remarqué, très franchement."

Une réponse un peu cynique de ma part, comme très souvent. Il y'a des choses qui ne changent pas, malgré les années.

"Albrecht, pourquoi ce connard vit il encore?"
"Il a eu une brusque envie de se confesser."


Albrecht ne se fit pas prier pour attraper la misérable créature par le cou pour la soulever à sa hauteur d'une seule main. Trop faible pour répliquer, il tenta toutefois de placer un cou de croc à l'égard de son geolier qui répliqua en sortant un canon scié de sa veste. Après avoir placé l'arme sur le ventre du monstre vampirique, il appuya sur la détente. Une détonation violente résonna dans la grande salle et le corps du vampire fût projeté par le tir à mes pieds. Ce fût à mon tour de l'attraper pour l'interroger.

"Mon ami n'est pas du genre à plaisanter. Alors voilà ce que je te propose, suceur. Tu me dis où sont les gosses et je te laisse repartir comme la merde de sangsue que tu est. Tu pourras aller courir la gueuse et sucer de la pute si ca te chante.
".......Guaar......heuuu......"
"Répète, je n'ai pas entendu."
"..........jur......jure le."
"C'est juré. Maintenant, parle."


Et il parla. Il déblatéra tout ce qu'il savait. Il me parla des quelques kidnappings orchestrés depuis 2 semaines. La confession du siècle. Un convoi qui devait partir dans les environs de 1H00 du matin ce qui nous laissait un peu plus de une heure pour se préparer, les intercepter et en finir avec eux tout en leur reprenant la marchandise. Il insista toutefois sur la présence d'un subordonné de Cassandra dans le convoi, un vampire agé de 3 siècles contre lequel on ne ferait pas le poids. Une fois qu'il eut finit de me cracher la location du convoi ainsi que de la route empruntée, je le remercia à ma manière, en matérialisant un de mes flingues que je pointais maintenant vers son cœur.

"ATTENDS. T'AVAIS PROMIS!!!"
"J'ai menti."


Le corps du vampire est propulsé en hauteur. Un autre mouvement de main me permis de matérialiser mon autre révolver. Une volée de plomb violente fût tirée en direction du nosferatu. Chaque détonation était comme une explosion d'une violence inouïe, crachant comme les feux de l'Enfer sur le pauvre hère qui avait espéré me survivre. Suspendu dans les airs, traversé de part en part par les projectiles démoniaques, son corps semblait presque en lévitation au dessus du sol. Les tirs arrachèrent d'abord son bras droit qui vola quelque part dans la salle avant de se désintégrer en poussière, puis une partie de sa tête vola en éclat sous l'impact d'un tir placé du coté de l'hémisphère droit de sa tête, projetant un liquide âcre, poisseux et sombre vers la piste de danse.
Malgré cela, il vivrait encore....mais pas pour très longtemps.
A peine les armes disparues de mes mains que le corps du vampire retomba lourdement sur le sol, dans un bruit poisseux et immonde, le corps traversé de dizaines de trous de mes armes. Son premier reflexe fût de tendre le bras vers la Dunpeal, presque comme pour supplier de l'aide.
Albrecht, lui, en avait profité pour aller chercher mes fringues de rechange car il fallait reconnaitre que me voir nu ainsi était quelque chose qu'il trouvait dérangeant. C'était certainement les cicatrices. Les Anges n'étaient pas très habitués à ce genre de choses.

Mon regard se porta alors sur la tueuse à la faux, à qui j'allais donner mon premier ordre.

"Il est à toi. Achève le."

Et pendant qu'elle serait occupé à faire cela, j'allais en profiter pour enfiler quelque chose de plus convenable car je vous avoue que j'en avais assez de me geler dans cette salle.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Enter the Red Queen (PV Luna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enter the Red Queen (PV Luna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arielle Queen, des années plus tard...
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: Zone Est :: Le "Reaper"-