Luna Eldritch
lienlien
  

  

  




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Luna Eldritch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 187
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Luna Eldritch   Mar 17 Déc - 16:48



Luna Eldritch



Informations
☩ Prénom: Luna
☩ Nom: Eldritch
☩ Age: 30 ans, mais j'en parais dix de moins.
☩ Race: Dunpeal
☩ Particularité: J’ai comme capacité de matérialiser une faux à partir de mon âme, et qui me sert à donner le coup de grâce à mes proies. Comme toute arme qui se respecte, elle a pour nom Red Queen. Et bien qu'ayant du sang de vampire dans les veines, je reste insensible à tout ce qui font leurs faiblesses.
☩ Pouvoirs :
-Télépathie (pouvoir inné)
-Electrokinésie
-Génération d’un champ de force
☩ Nom de l'avatar: Ellen Page



Caractère
J’ai toujours été d’un caractère renfermé, caractère qui n’a fait que se renforcer au fil des ans, à force de vivre avec pour seule compagne ma solitude. La compagnie des autres ? Non merci, très peu pour moi, excepté si je peux en tirer profit. Je reste indifférente au monde qui m’entoure, et nourris une haine sans égal envers les vampires, qui me submerge dès lors que l’un d’eux apparaît dans mon champ de vision. Ma seule joie est de les faire souffrir, et je ne suis pas en reste pour inventer de nouvelles tortures. Sadique ? Je l’avoue, mais uniquement envers ces immondes créatures. Elles m’ont enlevé la seule personne qui donnait un sens à ma vie et avec laquelle j’ai connu les meilleures années de mon existence. Depuis, je les traque sans relâche.
Mais ne croyez pas que les vampires sont mes seules victimes. En tant qu'hybride, je me dois de me nourrir de sang, et je n'éprouve aucun remord à ôter la vie aux déchets humains que sont tous les criminels, violeurs et pédophiles. A mes yeux, ils ne valent pas mieux que les buveurs de sang. Et bien sûr, il arrive également que de simples civils subissent les frais de ma vendetta contre les vampires. Leur sort m’importe peu, ce ne sont que de simples dommages collatéraux. Je ne me suis jamais rabaissée à laisser fuir mes proies pour préserver la vie de simples humains.

Physique
Cheveux bruns le plus souvent attachés (c’est toujours plus pratique pour chasser), je fais dans les 1m70. Mes années d’entraînement auprès de mon mentor m’ont valu un corps assez musclé, orné de quelques cicatrices et capable d’encaisser les coups sans trop de difficulté. Mes yeux étaient verts avant que ma vraie nature apparaisse au grand jour, puis ont virés à l’écarlate à force de me nourrir de sang. Leur couleur forme un étrange contraste avec celle de ma peau, blanche comme la lune. Finalement, je porte plutôt bien mon nom.
Pour ma tenue, je ne me complique pas la vie. Je porte la plupart du temps un sweat dont la capuche recouvre ma tête afin de passer inaperçue et un pantalon tout ce qu’il y a de plus basique, toujours de couleur noire. Je suis loin de ressembler à une top model avec des fringues pareilles, mais au moins, personne ne me prête attention.



Loisirs
Excepté la chasse aux vampires, mes loisirs ressemblent à ceux de n’importe quel humain lambda. Lire ou écouter de la musique allongée devant ma cheminée, m’occuper de mes deux chats Gribouille et Miko (que voulez-vous, j’adore ces bestioles), et rouler en moto à toute allure dans les rues de la ville, au risque de causer quelques accidents. Rien de tel pour se sentir libre.





Histoire
Raconter mon histoire ? Hmmm … Autant vous prévenir, c’est loin d’être un conte de fée. Mais si vous y tenez …
Je suis née une triste nuit d’hiver, saison bien froide, comme mon caractère. Et on ne peut pas dire que ma naissance se soit déroulée selon les normes habituelles. En gros, ma mère s'est faite attaquée par un de ces buveurs de sang que je hais tant, alors qu'elle était sur le point de me mettre au monde. Une attaque dont elle ne se releva pas, comme vous pouvez vous en douter…
Les années qui suivirent ne furent pas des plus enviables non plus. Après sept ans passés dans un orphelinat, je fus recueillie par un couple pour qui le sens du mot famille n’avait aucune signification. Brimades, humiliations en tout genre, tel fut mon quotidien jusqu’à mes douze ans. Depuis quelques temps, j’avais surpris chez mon « père » de substitution (ivrogne de surcroît) des regards pour le moins vicieux. Et évidemment, les choses finirent par dégénérer. Quand c’est arrivé, je me tenais à carreau (comme tous les jours) en lisant tranquillement dans ce qui me servait de chambre (en réalité un débarras). Une manière pour moi de m’évader par l’esprit de cette maison de tarés. Un bruit fracassant interrompit soudainement ma lecture et me fit lever la tête, découvrant une image qui m’effraya. Cet immonde individu se tenait sur le seuil de ma porte, plus bourré que jamais, un sourire abject s’affichant sur son visage. Je n’osais plus bouger, tétanisée par cette brusque apparition, et il en profita pour se jeter sur moi. Un hurlement franchit mes lèvres, vite recouvert par sa main moite. Un changement s’opéra alors en moi. La peur laissa place soudainement à une colère froide, et je ne pus contrôler ce qui s’ensuivit ensuite, comme si quelqu’un d’autre maîtrisait mes gestes. Approchant ma tête de son cou, j’ouvris grand ma bouche et plantais mes dents dans sa jugulaire, lui arrachant un hurlement. Il tenta alors de se dégager mais en vain car je me maintenais à lui avec une force non révélée jusqu’alors. Le sang qui coulait dans ma gorge m’apportait un sentiment de vive satisfaction, et ce ne fut que lorsque son cœur cessa de battre que je m’arrêtais enfin.
L’effroi s’empara à nouveau de moi. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, ce qui avait bien pu se passer pour que je commette une telle atrocité. Une seule pensée me vint à l’esprit ; fuir, fuir le plus loin possible de cet endroit devenu maudit ! Je rassemblais quelques affaires en vitesse ainsi qu’un peu d’argent, et me sauvais sans plus attendre en direction du centre-ville.
Au bout de quelques heures à errer ainsi complètement perdue, la nuit finit par tomber et je dus me résoudre à trouver un endroit pour dormir. Impossible d’aller à l’hôtel, j’aurais eu tout l’air d’une gamine fugueuse. Mes pas finirent par me mener non loin d’une gare désaffectée et je m’abritai dans un vieux wagon. Allongée sur une banquette, je ne pus cependant trouver le sommeil, tant les questions se bousculaient dans ma tête. Pourquoi avais-je fait cela ? Qu’est ce qui m’avait pris ? Pourquoi avais-je ressenti un certain plaisir de le faire ? Etais-je un monstre ? Un vampire, peut-être … Pourtant j’étais insensible à la lumière du soleil … Et puis soyons sérieux, les vampires et autres monstres n’existent pas ! Mais alors pourquoi le goût du sang ne m’avait pas rebuté ? A force de m’interroger, le sommeil ne tarda pas à me gagner et je finis par sombrer … pour me réveiller aussitôt par un bruit suspect. Tout près de moi, une ombre fouillait mon sac, certainement pour me voler. La même colère qui m’avait envahi auparavant refit surface et je bondis sur l’individu pour lui arracher la gorge et étancher ma soif. Car c’était bien de soif qu’il s’agissait. Une soif de sang qui me prenait et que je me devais de satisfaire en tuant. Je ne ressentais plus de la peur suite à ce deuxième meurtre, mais plutôt de la résignation. J’étais encore trop jeune à l’époque pour comprendre précisément ce qui m’arrivait, mais j’ai fini par l’accepter avec le temps. Je ne dis pas qu’être à moitié vampire était ce dont je rêvais, mais ça avait ses avantages.
Au fil des ans, j’appris à m’adapter à ce mode de vie des plus étranges. Je me cantonnais à tuer ceux considérés comme des êtres nuisibles aux yeux de la société ; violeurs, pédophiles, SDF, dealeurs … et nourrissais une haine envers tous les vampires depuis que l’un d’entre eux ait pris la vie d’Alma.
Qui est Alma, vous dites ? Suis-je bête, j’ai omis de vous parler d’elle !
Alma est n’est autre que mon mentor et a pris une place importante dans ma vie. Je l’ai rencontré alors que je venais tout juste de me nourrir en me servant sur un pauvre type qui gagnait sa vie en rackettant des mômes à leur sortie d’école. Ce jour-là, j’avais réussi à le coincer dans une ruelle à l’abri des regards, l’avait saisi par le col de sa chemise et assommé contre le mur de briques avec une force peu commune  pour le commun des mortels. Mon repas fut brusquement interrompu par une voix féminine dans mon dos.

« Tu dois être bien affamée pour prendre le risque d’attaquer en plein jour … »

Je me retournai aussitôt et fixai l’inconnue. Une longue chevelure rousse tombait en cascade sur ses épaules, et sa posture imposait automatiquement le respect. Je ne pouvais détacher mon regard de ses yeux rouges qui reflétaient tout sauf de la sympathie. Sans crier gare, elle se jeta sur moi et me plaqua au sol si rapidement que je n’eus pas le temps de réagir.

« Tu as beau avoir l’air d’une gamine, je n’aurais aucun remords à te détruire … »

Je n’essayais même pas de me défendre. Elle voulait me tuer ? Grand bien lui fasse ! Ma vie était loin d’être glorieuse, et mourir m’indifférait totalement. Je fermais les yeux, attendant le coup de grâce, mais sentit seulement un liquide coulant sur mon visage, puis plus rien. Ouvrant à nouveau les yeux, je vis que mon agresseur s’était relevé et me regardait d’un air perplexe. Je ne comprenais plus rien, qu’attendait-elle pour me tuer ? S’approchant de moi, la jeune femme me prit la main et m’aida à me relever.

« Toutes mes excuses, je t’ai prise pour un vampire. Mais vu que l’eau bénite n’a aucun effet sur toi, j’en conclu que tu es une hybride. »

Un vif soulagement m'envahit en entendant ces mots. Tout à coup, je me sentais moins seule en découvrant un autre membre de ma "race".

« Tu débutes, cela se voit tout de suite. Tu ne survivras pas longtemps, si tu restes seule. Ça tombe bien, je recherche justement une apprentie. Serais-tu intéressée ? Je t’apprendrais tout ce qu’un hybride se doit de savoir en ce monde pour rester en vie. A propos, je m’appelle Alma. »

Comme vous pouvez vous en douter, j’acceptais aussitôt. Elle avait raison ; tôt ou tard, je n’aurais réussi qu’à me faire repérer. Un long entraînement fut nécessaire avant que je puisse maîtriser totalement les pouvoirs que mon statut d’hybride m’avait offerts. Alma m’initia à la chasse, au combat, ainsi qu’au maniement des armes. Mon mentor n’était pas quelqu’un de tendre ; avec elle, il n’était pas question de me reposer dès que la fatigue m’envahissait.

« Ton ennemi ne te laissera pas de répit sous prétexte que tu es épuisée, sache-le. »

Voilà ce qu’elle me répétait dès lors que je me plaignais de sa sévérité. Mais grâce à cet entraînement rigoureux, je devenais chaque jour plus forte et plus endurcie. Ce que j’aimais par-dessus tout, c’est quand elle m’autorisait à l’accompagner lors de ses traques qui avaient pour but d’éliminer des vampires. Malheureusement, toutes les belles choses ont une fin …
Six ans s'étaient écoulés depuis que ma véritable nature avait changé ma vie. Ce soir-là, Alma s'était mise en tête de traquer un buveur de sang, et m'avait interdit de l'accompagner. La raison en était simple ; il s'agissait en réalité de la reine des vampires, Cassandra Raven, dont le nom en faisait frémir plus d'un chez les hybrides. Elle était persuadée d'en venir à bout ce soir-là, mais rien ne se passa comme prévu ...
Malgré son interdiction, je ne pus m'empêcher de la suivre tant ma curiosité était grande. Sans doute me repéra-t-elle, car je finis par la perdre de vue. Je n’abandonnai pas pour autant et continuai à la chercher et au bout d’une demi-heure à chercher ainsi, j’entendis soudainement des bruits de lutte et des cris non loin. Envahie par un mauvais pressentiment, je me précipitais vers le lieu du combat, mais il était trop tard … Alma gisait à terre et ne bougeait plus. Au-dessus d’elle, la surplombant de toute sa hauteur, se tenait la reine des vampires. Eclatant d’un rire terrifiant qui en aurait paralysé plus d’un, elle lui saisit le visage et brisa sa nuque d’un coup sec. Et pendant tout ce temps, j’étais restée figée, incapable de faire le moindre geste. Ce n’est que lorsque je vis son corps inerte que je pus enfin bouger et m’enfuir à toute vitesse avant que Cassandra ne me repère. Depuis cette funeste nuit, le remords et la haine sont devenus mes compagnons. Aurais-je pu sauver Alma ? Sans doute pas, mais je regretterais toujours de ne pas avoir essayé. Mais je me suis jurée de ne plus connaître de repos tant que je n’aurais pas vengé sa mort. Et je n’aurais aucune clémence pour ceux qui se mettront en travers de ma route, qu’ils soient humains, vampires ou démons. Vous êtes avertis …



You

☩ Identité (facultatif): Je passe.
☩ Age (facultatif): 27 ans.
☩ Disponibilité : Plusieurs fois par semaine.
☩ Comment as-tu connu le forum ? : Par un ami plus que proche.
☩ Code du règlement : validé par Amélia





© By A-Lice sur Never-Utopia

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Luna Eldritch   Mar 17 Déc - 21:29

C est le bon code Wink

Très très belle fiche et histoire toute mes félicitations, je te propose une fiche pour tes pouvoirs dans la soirée

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 187
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Luna Eldritch   Mar 17 Déc - 21:33

Merci beaucoup  Very Happy 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1002
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Luna Eldritch   Mer 18 Déc - 16:26

Désolée j'ai réfléchit à la meilleure fiche possible

Voici ce que je te propose. 50 points pour ta fiche et 6 points pour l'idée. Je pense que tu peux commencer par génération d'un champ de force et electrokinésie, télépathie viendra plus tard Smile

Force 9
Agilité 8
Resistance 8

Génération d’un champ de force 11
Electrokinésie 8

Niveau de chasse 12

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Vengeance Incarnée

La Vengeance Incarnée

avatar
Messages : 187
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 29
Localisation : Derrière toi !
Emploi de votre personnage : Traqueuse de Vampires / Travaille pour l'Agence à temps partiel
Humeur : Variable

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
38750/1000000  (38750/1000000)
Limite:
10/100  (10/100)
MessageSujet: Re: Luna Eldritch   Mer 18 Déc - 17:55

Ca me convient  Smile 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Luna Eldritch   Jeu 19 Déc - 11:17

Tu est donc validée, et tu peux commencer à RP.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Luna Eldritch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luna Eldritch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Luna SnowWolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Avant la zone... :: Fiches de personnages :: Fiches validées-