Les Réprouvés
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Réprouvés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Les Réprouvés   Sam 10 Aoû - 16:03

14H25
Reserve Chickasaw
1203 kilomètres de Santa Carla

____________________________________

2 semaines ont passée depuis notre dernière bataille face à Selena. Face à moi, je regarde celle qui est ma femme, toujours en train de s'occuper de notre fille, qui est aussi assise à coté de moi, 20 ans plus vieille. Je sais que cela doit sonner comme une histoire de dingue, et moi-même, je n'arrive pas vraiment à assembler tous les morceaux.

Avec nous dans ce van, je regarde Daxius, comme toujours plongé dans sa réflexion. Chaque fois, je me demande à quoi il pense mais je devine son inquiétude. Depuis notre arrivée à Santa Carla, il a toujours veillé sur nous, comme si nous étions ses enfants. Je ne comprendrais jamais cet homme dans le sens où j'ignore ce qui le motive et pourquoi il semble avoir brisé son serment de neutralité...mais jamais je ne serais capable de le remercier assez de nous aider.

Devant nous, la route se profile et un nouvel avenir se déroule. Pendant longtemps, je l'ai affronté avec angoisse, n'osant vraiment imaginé ce qui m'attendait. Cette victoire sur Selena me fait retrouver une partie de l'espoir que j'avais perdu. Si j'ai reussi à la vaincre sans pouvoir, avec l'aide de mes amis, alors pourrais je à nouveau la vaincre lorsque je la recroiserais, avec mes pouvoirs, si je les retrouve.

Ophélia et Albrecht sont profondément endormis, lovés l'un contre l'autre. J'ai beau me dire qu'ils sont frères et soeurs, leur relation...du moins, leur lien me fait souvent penser à celui d'un couple. Amélia me dirait surement que je me fais de fausses idées maissi l'un venait à perdre l'autre, je sais que dans chacun des cas, ils se laisseraient mourir.

Assis à coté de Lita, qui conduit d'une main sûre le van, Karno semble tout aussi profondément endormi. Peut-être accepte il mieux la situation sachant que je connaissais son secret. Je sais à quel point son coeur saigne de douleur mais jamais il ne le montrera...une fierté de lycan, je peux le comprendre. Comment pourrais je lui reprocher d'avoir aimé Arioch....et comment peut-il imaginer que je n'ai pas compris aussi son attirance pour Amélia? A jamais, son coeur souffrira, j'en ai peur et son seul moyen d'apaiser ce feu ardent est de tuer, encore et encore.

Lita semble la plus sereine d'entre nous tous dans ces heures sombres. Son calme m'avait toujours inquiété car je connais le degré de cette haine qu'elle cache au plus profond de sa psyché. Un jour, elle me trahira, m'avaient dit les Frères Frogs. Sa haine des humains l'emportera et là, tu sera obligé de la tuer pour l’arrêter. A vrai dire, je prie pour cela n'arrive jamais. Lita fût ma deuxième compagne....enfin, du moins, la deuxième à combattre à mes cotés lors de mon voyage à Antonio Bay. Elle possède un potentiel qui ne doit pas être gâché.

Alana et Kimberley sont toujours portées disparues, entre les mains de l'ennemie. Pour Kim, j'en suis toutefois moins sur, mais c'est une possibilité car cela fait trop longtemps qu'elle ne s'est manifestée. Elle connaissait notre cachette et aurait techniquement donnée signe de vie si elle allait bien. Pour dire la vérité...je ne me fais pas d'illusions concernant son sort.

Et Helena.......mon enfant....les paroles de Selena me hantent à chaque seconde, déchirent mon âme en sachant qu'elle va chercher à la manipuler et la retourner contre moi. Le témoignage d'Elizabeth appuie cette terrible possibilité....J'ai honte de n'avoir été en mesure de l'aider, honte de regarder Amélia en face alors qu'au final, je n'ai pas été en mesure de sauver tout le monde.

Tous sont silencieux à bord du van aménagé et tout ce qu'on peut entendre à part le moteur, ce sont les petit bruit qu’émet notre fille....celle qui est dans les bras de sa mère et qui dort à poing fermé. J'ose à peine prendre la parole et je me doute bien qu'Amy doit voir que ca ne va pas.

Que voulez vous que je lui dise?

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Sam 10 Aoû - 18:19

Il régnait un silence assez lourd dans le van…Le passage d’une mouche passerait pour un brouhaha infernal… Infernal… C’était bien le mot qui caractérisait les heures passées par les membres de l’Agence ces derniers temps. Tous avaient souffert, physiquement, psychologiquement… Ce n’étaient vraiment pas des temps de paix… Il fallait la reconstruire.
Amélia berçait machinalement la mini-Ely qui avait réussi à s’endormir malgré son état de choc. La fatigue avait prit le dessus. Son visage d’ange réussissait à faire sourire la mi-démone qui avait mit du temps à guérir de ses blessures… Mais si celles qui étaient à l’intérieur mettraient beaucoup plus de temps à cicatriser. Sur le coup, en voyant sa fille si paisiblement endormie, la jeune femme se disait qu’elle voudrait bien redevenir un enfant, juste l’espace d’un instant pour dormir aussi bien… Ces dernières nuits avaient été remplies de cauchemar et flashbacks de sa détention avec Selena. Et rien qu’à y penser, son corps était parcouru de frissons.
Daxius avait bien eu du mal à la remettre sur pieds, et au départ, voulait qu’elle reste dans le refuge avec la petite… C’était un voyage dangereux pour un enfant de cet âge, mais Amélia ne voulait pas se séparer de sa fille –même plus vieille, et de Deimos. La miss était persuadée qu’elle pourrait lui être utile, comment ? La brunette ne le savait pas encore.
La version plus vieille d’Ely ne disait pas grand chose-elle finit par s’asseoir à côté d’Amélia pour essayer de la calmer un peu et lui dire de ne pas serrer autant sa mini-version… La demoiselle essayait de détendre l’atmosphère.
Amy elle observait Karno en train de dormir, Lita, conduisant, et Deimos, fixant la route, c’était comme s’il avait peur de la regarder, Amélia comprenait pourquoi. La miss ressentait la même chose… Incapable de sauver Helena…Mais elle ne résista pas et du bras libre embrassa sa fille plus âgée et en fermant les yeux souffla

« J’ai eu si peur de te perdre »

Elisabeth sourit embrassant sa mère à son tour et lui répéta que tout irait bien, et qu’ils arriveraient à changer son avenir, il n’était pas encore trop tard. Après tout Helena n’était âgée que d’un mois… Oui ça faisait déjà un mois, un nombre incalculable de choses s’étaient produites. Les pertes, les tortures, les pleurs… L’inquiétude, la formation d’un plan de bataille… Oui ils allaient reprendre la ville, mais ce ne serait pas une mince affaire...

« Dis moi quelque chose… comment te sens-tu ? »

Amélia ne savait que demander d’autre… C’était dur comme situation, surtout pour Deimos, mais le silence n’était pas une solution, il fallait crever l’abcès qui s’était créé parce que chacun se sentait fautif de ce qu’il s’était passé. La question était un peu brute voire stupide, mais rien d’autre ne lui venait en tête. Ces réprouvés, Deimos ne lui en avait dit que trop peu et elle espérait que durant ce petit voyage, il allait en dire plus pour ce qui se tramait dans sa tête et quel autre plan il concoctait encore…

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Jeu 15 Aoû - 0:55

"......En levant le regard vers le ciel....je n'ai trouvé que mépris alors ma chute en enfer n'en fût que plus haute encore" disais je sur un ton étrange, comme celui d'un homme perdu. Mon regard se portait maintnant sur l'apparence dont j'étais affublé depuis plusieurs jours, incapable de reprendre mon apparence humaine. On pouvait dire que le pacte de sang avait su me punir comme il fallait, peu importe que ce soit un accident ou pas.....J'y avais tout laissé mais au final, je n'avais perdu qu'Helena.....c'était déjà de trop et j'allais m'en vouloir longtemps pour ca.

"Comment je me sens? Comme une merde, Amélia....Comme une merde qui s'est fait manipuler, à qui on a tenté de prendre sa famille, coincé avec l'apparence d'un monstre et j'ai maintenant le risque de voir une de nos filles vouloir nous tuer......A vrai dire, je crois que la question se pose pas."

Pas un n'osait prendre la parole. Ca se comprenait, on était tous un peu à cran depuis ces derniers jours. Même Ely me regardait étrangement et je n'osais croiser son regard. Qu'est ce que je pourrais lui dire? Excuse moi mais j'suis pas assez fort pour sauver ta soeur? Ou encore, j"ai plus de pouvoirs et je suis bloqué? Mes couilles, je préfère encore rien dire, mais je m'en veux pour Helena. J'avais une chance de la récuperer, de pouvoir faire en sorte que nos deux filles reviennent saine et sauve à la maison. J'ai merdé, tout simplement.
C'est vrai, Selena m'a eu....elle nous a tous surpris et un adversaire d'un tel calibre, c'était encore du jamais vu. Même Shacks n'était pas aussi puissant. Kagan ne me posait pas de réel problèmes mais cette Selena.....Cette haine brulante dans mon regard.....je sais qu'elle fera tout pour m'avoir quitte à corrompre Helena.

"J'ai peur, Amy.......Peur de devoir un jour affronter Helena si je me montrais incapable de la récupérer. Chaque seconde, les paroles de Selena me reviennent, me hantent et moi, je suis IMPUISSANT"
hurlais je en défonçant d'un coup de poing la carrosserie de la camionnette. Le coup est violent et déséquilibre le véhicule, forçant Lita à braquer sur les freins. L’arrêt est rude, mais elle garde le contrôle. Je m'attends à une engueulade de sa part, une réprimande, mais rien ne vient. Elle sait que ce n'est pas le moment bien que j'ai failli envoyer tout le monde dans le caniveau pour une pulsion colérique.

"N'aura on jamais la paix? Sommes nous destinée à combattre et à perdre au final dans une bataille sans fin? Non seulement j'ai peur pour ma fille mais peur pour vous tous....Peur pour vos vies."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Jeu 15 Aoû - 14:36

ien sur Amélia comprenait le désarroi de Deimos, et bien qu’Ely et lui ne cessait de lui répéter que ce n’était pas de sa faute si Selena l’avait manipulé. Ce qui avait d’ailleurs amené Dei à mettre un coup de poing dans la carrosserie, ce qui forca Amélia à tenir la petite très fort pour ne pas qu’elle tombe. Fallait pas non plus oublier que cette folle possédait le don d’hypnose, et le maîtrisait très bien. Passant la mini-Ely à la grande, la miss passa devant pour faire un gros calin à son chat préféré- il en avait bien besoin.

Lita : Reste assise Amélia, on est bientôt arrivés. Et toi Deimos, du calme, n’oublie pas qu’on a un bébé parmi nous. Garde ta rage pour l’autre demeurée.
Karno : Pas moyen de dormir tranquille…

« Désolée si je t’ai réveillé, Dei avait besoin de… »

Karno : Il t’a déjà fait confiance, tu l’as trompé…

« Quoi ?! Mais je… »

Karno : En envoyant ton clone tu aurais pu tous nous faire repérer, je sais pas si t’en es consciente…

« Est-ce qu’au moins tu sais ce que j’ai vécu avec elle ?! »

Ely : Mais arrêtez tous les deux, vous n’en n’avez pas assez ? Et papa, ce n’est pas de ta faute, te malmener comme ça ne te mènera nulle part, au lieu de renflouer ta colère sur toi, tu l’utilisera contre l’autre tarée, tu m’entends ?

Elisabeth tirait une drôle de tête en berçant sa mini-version pour que celle-ci ne se réveille pas. Faut dire que la scène était assez étrange. On voit rarement une demoiselle de 20 ans se tenir elle-même… Enfin, Amélia s’installa derrière Deimos et déposa sa tête sur son épaule poilue.

« Ca va aller, tu verras »

Karno : Toujours optimiste celle-là.
Ely : tu oublies qu’elle m’a sauvée…

« Tu as tout faux… c’est toi qui m’a sauvée. Tu as activé ton bouclier alors qu’un démon allait nous poignarder »

Karno : Joli… La fille est déjà plus forte que sa mère
Ely : Vu le père, ce n’est pas compliqué à faire…

Amélia les laissa débattre, au moins ça mettait un peu de piment dans le trajet, la mi-démone ne faisait plus de réflexion aux petites vannes de Karno, il refusait certainement de lui dire que ça lui faisait plaisir qu’elle soit en vie, et même Lita ne lui avait rien dit. Quelque part, Amy était déçue de ne pas avoir été accueillie avec un peu plus d’enthousiasme. Peut-être était-ce trop demander ? En même temps ils avaient vécu l’enfer, un peu différemment, mais l’enfer quand même alors elle avait peut-être pas eu le temps de leur manquer.Confortablement installée sur l'épaule de Deimos elle lui caressa derrière l'oreille pour le calmer - bah oui, après tout il était en forme de chat... Du coin de l'oeil, Amy apercevait qu'Ely souriait, certainement heureuse de voir ses parents aussi proches malgré les circonstances

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Lun 19 Aoû - 3:05

Tiens, moi qui pensais que Karno s'était calmé, je dois croire que je me suis trompé. Dois je une fois de plus lui rappeler qui est le boss, ici? Son comportement est souvent erratique, imprévisible, bref, autant dire que c'est bien un putain de lycan et qu'il en est fier, le saligaud. Toutefois, je pensais qu'en lui parlant de sa relation avec Arioch, il pourrait peut-être mieux appréhender les évenements, se calmer, qu'en sais je??
Karno, à quoi est ce que tu penses??

Lita, elle, reste optimiste mais me recommande de ne pas trop taper sur la camionnette pour un paquet de raison que je ne préfère pas rebalancer. Je me contente juste d'un soupir extrêmement bruyant et guttural du à mon état fixe de gigantesque bête à poil et intérieurement, je suis encore en proie aux questions et au doute.
Même Ely s'y mets de son coté, comme si j'avais besoin de ça, tiens. A cet instant le réconfort que chacun m'apportait me semblait si superflu...si inutile tant je me sentais plus bas que terre. Je ne leur en veux pas d'essayer mais à vrai dire c'est plutôt peine perdu. La seule chose qui me rends un peu le sourire est la vanne qu'Ely balance à Karno.

*Prends ça dans ta gueule, lycan. C'est bien la fille de son père, celle-là"

La scène est amusante et au final, la présence d'Amy à mes coté semble quand même parvenir à me réconforter. Je me suis toujours demandé comment elle parvenait à toucher ainsi mon coeur, moi qui ne suit qu'un monstre ivre de sang, de cadavres, dévoré par la haine, la colère, obnubilé par la vengeance...bref, malgré certaines évidences, je me suis toujours demandé ce qu'elle me trouvait parce que là, dernièrement, on peut dire que j'ai été assez minable. Enfin, que ca ne m'empeche pas de prendre ma femme dans mes bras....

"Nous ne devons pas présumer de la force de notre ennemie. A plusieurs reprises, je l'ai allumée avec les canons de Daxius, presque à bout pourtant. N'importe quelle créature serait morte en un seul tir. Selena, elle, vivait après avoir prise une salve de plus de 20 tirs. Je ne dis pas que la lutte sera impossible....mais il y'aura des concessions à faire, nous pouvons en être surs."

Je marque un temps de silence en observant chacun à bord et plus particulierement ma fille qui me regarde tout en tenant sa propre version passée dans les bras.....une scène amusante, qui me fait sourire aussi. Puis je reprends.

"Une armée puissante sera notre seul moyen de reprendre Santa Carla à notre ennemie. Ca, et mes pouvoirs. J'ignore le temps que ca nous prendra mais nous devrons avancer nos pions rapidement avant que Selena n'avance les siens."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Mar 20 Aoû - 11:13

Amélia repensait à ce qu'avait dit Deimos plus tôt, comme quoi il avait peur de ce qui les attendait, surtout s'il avait à affronter Helena s'il n'arrivait à la récupérer. Oui, cette plausibilité lui faisait peur aussi, surtout que Dei, avoir peur de quelque chose... Ca ne rassurait pas non plus, loin de là.
Ely avait fait taire Karno qui continuait de rager, Amy n'y prêtait pas attention, après ce que tous venaient de vivre, on avait besoin d'ouvrir les vannes et avec les années, la demoiselle avait comprit que Karno aimait les ouvrir sur elle et ça faisait au moins trois ans que c'était comme ça. A force, la jeune maman avait arrêté de prendre ça à coeur. Qu'il croit que ce qu'il veut... Il ne s'était pas fait torturé pendant plus d'une semaine et n'avait pas vu ses filles embrassée par une dégénérée... Jamais il ne pourrait la comprendre.

"J'ai repris des forces, je pourrai utiliser mes pouvoirs de sorcière, ils seront bien utiles, combinés aussi à ceux de ma part démon. Tu m'as bien entraînée..."

Karno: "S'il ta bien entraînée, pourquoi tu t'es pas défendue contre l'autre peste?"

"Mes filles étaient en danger, si je bougeais, si j'essayais de m'enfuir... Selena avait promis de les tuer."

Ely: "Non, non...elle nous aurait pas tué. Moi peut-être, parce que je suis la plus forte, mais elle va se servir des pouvoirs d'Helena. Ils ne sont pas encore apparus, nous sommes trop jeunes. Mais au contraire de moi, ma soeur a hérité du pouvoir de papa. Elle peut se transformer en félin..."

Amélia la regarda bouche bée... Ah oui... Si Selena avait réussi à lui pourrir le cerveau, sa fille serait une sacrée machine de guerre si elle avait hérité de la force de l'ancien Seigneur de Guerre. Mais Helena avait un mois, alors elle ne présentait pas grand danger pour le moment. Sauf si elle se décidait, tout comme Elisabeth, de venir du futur.

"On arrive je crois, quel est ton plan exactement? Tu sais comment les approcher? Tu sais comment les convaincre de se joindre à nous? Que fait-on exactement?"

Lita: Désolée de te décevoir Amélia, mais je pense surtout que tu vas rester ici avec la petite Ely. On a risqué pas mal de membres de l'Agence pour la récupérer, alors prend-en soin. Qui plus est on va devoir refaire le même numéro pour ton autre fille. Laisse-nous faire.

"Je donnerai ma vie pour la protéger et tu le sais"

Lita: Ouais... Mais n'en venons pas là si tu veux bien. T'a beau être plus faible que nous, mais on tient à toi.

Amélia n'en revenait pas, depuis quand Lita aussi lui en voulait? Pourquoi est-ce que chacun leur tour ils s'en prenaient à elle. Depuis ses années elle avait tout de même évolué en force non? Ou c'était seulement Deimos qui lui disait ça pour la rassurer. Amy retenait ses larmes, elle détestait ne servir à rien. Finalement en regardant sa vie de plus près, elle n'avait pas servit à grand chose. Sa carrière dans les cuisines avait finit lorsqu'un démon s'était amusé à détruire son restaurant pièce par pièce, et sa carrière d'avocat avait un peu décollé, mais pour la brunette ce n'était jamais suffisant, finalement se tournant vers Deimos, elle lui répéta

"Ca va aller, tu as fait de ton mieux. Maintenant va récupérer ton pouvoir..."

Amélia venait d'avoir une idée. Une idée folle bien sur. Mais voilà: Elle se créerait plusieurs clones, d'elle, de Deimos - bah oui, il ne fallait pas oublié que la miss possédait le Morphing aussi. C'était bien sur un plan suicidaire, surtout qu'en apparence, ça allait, mais en fait elle était loin d'avoir récupéré ses forces comme il se doit. un sourire apparu sur son visage, la demoiselle venait de se mettre en tête de prouver à tout le monde qu'elle n'était pas aussi faible que tout le monde semblait le croire. Ely visiblement par contre, lisait en elle comme un livre ouvert

"Maman, je sais à quoi tu penses, je viens du futur, ne l'oublies pas. Ce plan va te tuer..."

"Ah bon, je croyais que c'était plutôt ma propre fille qui en serait chargée."

"Comment tu sais que..."

"Ca semble logique. Et puis tu m'as bien dit qu'elle aimait être avec Selena.. Je comprend vite tu sais"

Karno et Lita en même temps: "Il se passe quoi là?"

"Elle veut y aller avec ses clones"

Karno: "Mais t'es dérangée ma pauvre fille, complétement dérangée..."

A vrai dire, Karno n'avait qu'une envie, c'était de sédater à nouveau Amélia pour ne pas qu'elle fasse de bêtises, celle-ci de son côté regardait sa fille sans comprendre, pourquoi l'avait-elle dit?

Lita: [color=#6633ff]bon bah c'est officiel, tu restes dans le van avec Elisabeth et celle du futur aussi, empêche-la de faire encore plus de conneries que d'habitude.

Amélia se sentait ridiculisée, mais on était là pour Deimos, et pour lui seul, pour qu'il puisse enfin récupérer son pouvoir et demander de l'aide aux Réprouvés, mais en dernier recours la miss rajouta

"Je ne comptais pas vraiment le faire...C'était juste une idée comme ça..."

"Sérieux Amélia, reste ici, et laisses-nous faire. Ca vaut mieux pour tout le monde."

Le van s'arrêta. Ils étaient arrivés, il ne restait plus qu'à trouver les personnes recherchées et la suite restait encore à être écrite. Quant à Amélia elle se contentait de regarder par la fenêtre en essayant de retenir ses larmes

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Lun 26 Aoû - 20:31

"Ca suffit. Les querelles stériles n'ont plus leur place dans notre équipe. Karno, je ne tolererais plus la moindre remarque émanant de toi et tu va rester dans le van, ca te fera des jambes.

Amélia devait à se moment précis se dire "Prends ca dans ta gueule, lycan" mais je préférais que tous restent dans le van, histoire que je m'assure que tout allait bien. Au passage, j'agrippe une des armes, une cracheuse portative, une gatling que m'a fabriquée une amie, il y'a fort longtemps. Je n'avais plus employé cette arme depuis des années, mais j'avais l'intuition qu'elle allait me servir.

Amelia n'aura pas à retenir ses larmes. Je n'avais pas à la laisser ni à laisser Karno donner les ordres. Pas question que je la laisse seule dans le van alors qu'on venait d'arriver. J'ouvrais la portière du van, laissant l'air frais s'y engouffrer. Ca avait quelque chose d'agréable, comme si cela me faisait sentir vivant...C'était difficile à expliquer, mais c'est comme si j'y trouvais un certain réconfort.

J'imagine que le voyage et les derniers événements ont du me retourner la tête. Par contre, ce qui me plaisait moins, c'était le silence qui régnait. Ca, j'aimais moins. Ce silence et ce foutu vide autour de nous. En général, ce coin était blindé de monde et de vie. Il y'avait de l'alcool à boire, de la thune à claquer et des putes à fourrer. Mais là, rien de rien....juste une putain de ville vide, sans vie....Oh, j'aimais pas ça du tout surtout quand on sait qu'en règle général, les Gardiens nous tombaient dessus, 5 kilomètres avant. J'étais déjà étonné que les routes ne soient plus surveillées, et maintenant, la peur commençait à m'envahir.

"Restez dans le van." disais je sur un ton inquiet, avant de fermer brusquement la porte sans même leur laisser le temps de comprendre. Je me rends vite au niveau de Lita en lui demandant de rouler à allure réduite à coté de moi. Elle n'avait pas l'air rassuré non plus, à vrai dire.

"Ou sont ils tous?"
"J'en sais rien........Y'a un truc qui cloche. Lita, tu roule à coté de moi, lentement. Gardez tous une arme à portée. Amy, file un flingue à Ely. Karno, surveille le flanc droit. Ophélia, guette par la vitre arrière...."


J'enclenche le mode automatique de mon arme qui se mets à tourner dans le vide. Une pression et je vide l'enfer sur le premier connard qui essayerait de nous attaquer, car oui, maintenant, je sais qu'on est tombé en plein dans un autre piège à la con....Je reconnaitrais cette odeur de mort parmi des centaines...ce parfum acre de et parfumée de sang...Je ne connaissais qu'une seule personne capable de laisser une telle odeur ici.

"Deimos, que se passe il??" disait Ophélia, d'un ton pas rassuré. Autant leur dire la vérité. Ca n'allait pas leur plaire, mais à présent, j'étais sur que nou n'étions pas seuls ici....."Elle" était aussi de la partie. La question était de savoir si elle jouait les chieuses ou si Selena l'avait envoyée. Personne n'était au courant de notre voyage, donc, j'optais pour la première possibilité.

"Cassandra est ici. Je sens sa présence"

Ok, là, tout le monde allait flipper. Il est vrai que la dernière branlée qu'on lui avait collée était mémorable, mais nous avions eu de la chance et la surprise pour nous. Si la Reine des Vampires était ici, alors ca ne pouvait pas être pour rien.
Un autre détail qui me dérangeait, c'était ces espèces de voiles blancs qui flottaient, détenant dans leurs filets d'étranges formes comme des feuilles ou autres objects, comme si il étaient collés.
Tenant mon arme dans la main droite, je passais la gauche sur cet étrange forme flottante qui n'était autre que de la soie.......de la soie d'araignée et en grosse quantité.

".......et elle a un nouvel animal de compagnie.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Mar 27 Aoû - 0:05

Amélia n'en pouvait plus de ces critiques constantes, à croire que ça lui faisait du bien... La jeune femme ne répondait rien et se sentait vraiment humiliée par tout ce que Karno venait de dire. Plus le temps passait, plus la brunette avait l'impression d'avoir une sacrée mauvaise image dont elle ne pouvait pas se débarrasser.
Une fois arrivée, Lita arrêta le van, Deimos semblait inquiet - quelque chose n'allait pas. Visiblement il ressentait comme un danger, il demanda à tout le monde de rester à l'intérieur... Amélia n'était pas de cet avis, la jeune femme en avait plus que marre de rester à l'écart. Après avoir donné une arme à Ely, et avoir reprit la petite de ses bras, la miss se créa un clone et apparut aux côtés de celui qui était à l'extérieur du véhicule
Au nom de Cassandra, la miss sentit un frisson, elle ne se souvenait que trop bien de ce qu'elle avait vécu avec elle. Lita roulait au pas aux côtés de Deimos qui regardait autour de lui. Ca sentait le roussi

"Une araignée?! Qu'est-ce qu'elle va faire à ton avis? Elle a trouvé les Réprouvés avant nous? C'est possible?"

Il y avait de la soie partout, ça sentait le piège à plein nez. Dans quel guet apens étaient-ils encore tombés, mais cette fois ils étaient en nombre... Mais une question se posait: comment avaient-ils su qu'ils seraient là? Il y avait une taupe? ou bien ils avaient trouvé une prophétesse qui les aidait? Amy ne savait pas quoi croire, et dans un chuchotement souffla

"Je n'arrive pas à croire que j'ai prit la petite..."

En même temps, elle n'avait pas eu le choix, la laisser à l'Agence aurait été tout aussi dangereux. Il leur fallait un plan de bataille, alors Amy demanda de suite

"Bon, et c'est quoi le plan? Comment on rejoint les Réprouvés

Il y avait un léger brouillard et on ne voyait pas à plus de 10 mètres, on aurait dit que quelque chose se préparait. Est-ce que les démons, vampires avaient décidé de se venger? Pourtant ils avaient gagné la première manche, ils avaient sans doute envie de finir ce qu'ils avaient commencé. On entendit alors une voix

???: Tu va payer ce que tu as fait à ma mère... Je vais vous tuer... On va vous tuer... Et cette fois, on s'assurera que vous y restiez tous...

La voix venait de partout à la fois, la tension était palpable. Les armes braqués et les yeux rivés sur l'horizon, le couple essayait de repérer leurs ennemis qui semblaient ne pas être bien loin.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Sam 31 Aoû - 1:08

Cette fois-ci, il était difficile de douter que quelque chose n'allait pas. Le groupe avançait avec précaution, toujours mené par un Deimos inquiet et dépourvu de sa puissance....une absence qui lui faisait cruellement défaut à ce moment précis. L'odeur de Raven prédominait et tout laissait croire que la Reine des Vampires avait prise d'assaut la ville de Dyfan, le fief des Réprouvés.

Pourtant, quelque chose laissait supposer que l'ennemi était tout autre. Plus encore, la voix qui avait résonnée tout autour et dans la ville démontrait que cette voix n'était pas celle de leur ennemie habituelle. Pourtant, cela ne les empêchait pas d'avancer en direction du poste de garde alors que le leader pouvait sentir cette présence tout autour d'eux. Qui que ce soit, c'était fort, puissant....et ca leur en voulait mortellement.
La question était maintenant de savoir ce qu'ils allaient faire alors que devant eux se profilait la vision d'un terrible spectacle: Celui de centaines de corps empilés, enflammés, parfois empalés.
Sur d'autres, des têtes dansaient sur des piques, le visage a jamais figé dans cette terrible expression de peur. Quoi qu'il se soit passé ici, ca avait eu lieu recemment et le tueur...qui était une tueuse, était encore là. Sa pression spirituelle se faisait plus écrasante, plus oppressante encore, mais elle semblait refuser de se montrer pour le moment.

Selena?? Impossible, vu l'était physique dans lequel elle se trouvait. Même elle, avec autant de puissance, ne pourrait se permettre de revenir aussi vite sur le champ de bataille. Une fois de plus, une nouvelle joueuse était entrée dans la danse et au vue du spectacle qu'elle avait laissée, il n'était pas impossible de faire une estimation de sa puissance.

Mais avait elle tuée la plupart de ces habitants? Les choses s'étaient elles déroulées ainsi?
Sous le regard médusée, voire terrifiés, la voix semblait enclin à les narguer une fois de plus.

"Mère est très fâchée par ce que vous lui avez fait. Mère veut vous voir souffrir et j'ai jurée de vous tuer de mes mains."

Cette voix....si emplie de colère, semblait être partout à la fois, brisant l'agonie du silence de Dyfan. Ca leur tournait autour, c'est omniprésent, omniscient....et si puissant que n'importe quelle créature se serait pliée à ces ordres sans discuter, un peu comme cette ombre qui sortait d'une ruelle en grognant, enveloppée dans ce filet de fumée qui recouvrait la ville. Doucement, elle apparaissait dans la rue pour se placer pile en face de la camionnette et le leader de l'Agence....et ce dernier semblait sidéré lorsqu'il vit de qui il s'agissait.
Au fur et à mesure de sa marche pénible, l'ombre laissait apparaitre ses traits, une jeune femme dans la trentaine, blonde, aux cheveux longs et aux formes fines....avec un léger soucis salivaire alors qu'elle regardait le démon d'un oeil mauvais...comme si elle ne semblait plus elle-même....et c'était le cas. Son hurlement strident n'avait rien d'humain...plus aucune raison, alors qu'elle chargeait Deimos, prête à le mettre en morceaux.

Plus inquiétant: Elle n'était pas seule. D'autres, tout aussi enragés qu'elle s'extirpaient des ruelles pour s'en prendre au groupe. Ceux dans la camionnette ne risquaient rien, mais Deimos, à l'extérieur, lui, était en position vulnérabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Sam 31 Aoû - 1:54


Voilà ce que j'appelle un beau bordel. Je m'attendais à beaucoup de choses ici, même des emmerdes, mais pas de cet acabit, je le reconnais. Par deux fois, la voix nous avaient menacée mais nous avions affrontés pire en de maintes circonstances. Ce que je voyais me faisait penser à ce vieux cas de possession d'il y'a quelques années dans un bar du quartier sud...une pauvre femme à travers laquelle essayait de se frayer un démon gardien...et un exorcisme salement accompli puisqu'il m'avait été impossible de l'extirper autrement qu'en faisant hurler de douleur son hôte. Je préfère dire qu'aucun de nous n'avait aimé ça et pas mal de gens m'en voulait pour cette séance qui avait mal tournée.

Ce qui m'effraye à cet instant, c'est de voir une vieille amie ne plus être elle-même, complétement dévorée, consumée par cette chose qui veut nous tuer. Sa démarche irrégulière me faisait penser à une zombie, une morte-vivante et l'espace d'un instant, j'ai bien failli la traiter comme telle. Dans la camionnette, c'est la panique devant cette scène, surtout lorsqu'elle se rue sur moi, toute griffes dehors dans l'intention de me faire morfler. J'ai juste le temps de lâcher la Gatling et de m'écarter alors qu'elle s'écrase dans le décor en hurlant.

La raisonner serait inutile et pourtant, je ne peux pas m’empêcher d'essayer de lui parler en priant pour que sa part humaine soit encore là, dans le sens où ce que je voyais était une possession à un stade avancé. Les quelques nécroses et ses pupilles blanchies me montraient que cela faisait un moment qu'elle était dans cet état....je dirais au mois 3 jours. Les possédés finissaient toujours par développer des symtomes physiques.

"Carmen.....C'est moi, tu ne me reconnais pas?" disais je sur un ton amical, dans le but de la faire revenir.....Tu parles, quelle vache de bonne idée, ca ne faisait que la rendre plus enragée encore. La seule chose que je pouvais faire, c'était de lui coller un pain dans la gueule pour le calmer. Effet radical, car elle juchait maintenant le sol.....une parmi des centaines, voilà ce que je voyais alors que d'autres s'extirpaient des ruelles, certainement dans le but de me faire déguster à mon tour.

Pas le temps de discuter, j'ai juste le temps de ramasser mon arme et de sauter sur le toit de la camionette en intimant l'ordre à Lita de bourrer comme une malade dans la rue. C'est ce qu'elle fit alors que le moteur grondait.
Je connaissais bien Carmen. Je lui avais souvent achetée des pierres de Javena pour la construction de certaines de mes armes. Une fille gentille, respectée par ses proches...et parfois un peu naive, mais c'était quelqu'un de bien...pour qui je ne pouvais plus rien faire pour le moment à part retrouver la pourriture responsable de son état et lui laminer la gueule dans les règles de l'art.

"LITA, FONCE TOUT DROIT"

Derrière nous, les possédés couraient à en perdre haleine...Pire encore, la plupart ne fatiguaient pas et l'un d'eux gagnait du terrain. Désolé pour toi mais je peux pas permettre que tu nous rejoignes. Je n'utilise pas la Gatling mais un des pistolets que je portais en bandoulière. Pour lui, la mort l'attendait et c'était un tir dans la tête qui le libérerait. Désolé mon vieux.....rien de personnel.
Lita hurle de nouveau....et pour cause: Devant nous, un barrage de carcasse de voiture nous attends, barrant la route et gardé par d'autres de ces déphasés. Il y'a un écart entre deux bagnoles...assez grand pour qu'on arrive à passer entre.

"LITA, FONCE. CA PASSE."

Et oui, ca a passé.....le bruit de taules écrasées et de chairs pulvérisés suivirent l'impact. Bref, rapide, mais bruyant, salissant et surtout, ca avait fait baisser la valeur de notre véhicule qui se baladait maintenant avec un pare-choc en moins et un pare-brise en miette par lequel s'engouffrait le vent. Ophélia s'était plainte de la chaleur il y'a une heure....Bé voilà de quoi la contenter.

Qui que soit la pourriture derrière tout ça, je jurais intérieurement de lui faire payer ce qui arrivait. Qui que ce soit, cette salope était forte, puissante, mais ce n'était pas Selena....la signature psychique n'était pas la même...elle était même salement différente...et j'avais l'impression de la connaitre. Avais je déjà croisé cette chose auparavant? Et qui était cette "Mère", dont elle parlait depuis tout à l'heure? La fille d'une de mes victimes, selon ses dires.

Ok, qui que tu sois, tu va rejoindre ta mère, crois moi.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Jeu 31 Oct - 10:35

Il était incroyable de réaliser, qu’à chaque fois que quelque chose se passait, ou que quelqu’un qui apparaissait sur un champ de bataille avec des menaces de mort, se trouvait être une ancienne connaissance, ami ou membre de la famille de Deimos. Amélia ne le découvrait pas, mais ses pensées, ses théories se trouvaient être vérifiées- son mari était tout de même un peu poursuivi par la malchance. Entre son ex-femme qui a été lobotomisée par les enfers et qui maintenant veut sa peau, son exclusion des enfers et ceux-ci qui étaient désormais à leurs trousses et ce sans doutes à jamais, Helena qui pour le moment se trouvait être parmi leurs ennemis et maintenant cette Carmen… La liste devenait sacrément longue et peu rassurante.
Ils avançaient parmi des centaines de débris – voitures et autres carlingues. Il y avait eu des victimes et pas qu’un peu. Les deux directeurs de l’agence auraient certainement un mal fou à faire dissiper cette affaire, en pensant bien sur, que c’était possible, ce qui n’était pas forcément le cas.
Amélia observait celle qui avait parlé, et ne disait rien – son visage lui disait quelque chose, mais cette méchanceté dans son regard… Amy était trop ahurie pour dire quoi que ce soit… Et surtout, que dire… La situation était telle que rien ne pouvait être dit que ce que les personnes ici présentes ne pensaient déjà. Peu-être que le dire à voix haute briserait la glace, mais ce fut Ely qui s’en chargea

Ely :« C’est Helena »

« Quoi ?! »

« Celle qui te proférait tout à l’heure des menaces qu’elle allait te tuer pour ce que t’a fait à sa mère… Dois-je te rappeler qu’elle pense que Selena est sa mère ? »

« Entre Selena et Cassandra je suis bien lotie moi ! »

Un peu d’humour dans cette situation qui semblait sans issue semblait ne pas être de trop. Avec ces deux guignoles elle avait vécu les pires moments de sa vie – torturée alors qu’elle était enceinte, ou que ses enfants venaient à peine de naître. Rien qu’à ses souvenirs douloureux, ses narines fulminaient, la jeune femme rêvait de vengeance et pas qu’un peu. Les possédés n’étaient pas loin,à leur tête Helena, surement commanditée par Selena qui n’était pas en état de combattre, Cassandra n’était pas loin aussi. Si ces deux femmes étaient désormais en alliance, ça n’allait pas être une partie de plaisir, car les deux étaient très fortes et pratiquement invincibles. Quoi que les deux avaient reçu une sacrée raclée à leur dernière entrevue.

« Dei , ils sont où ces Réprouvés, on va les trouver à temps ? Qui te dit que ces erreurs de la nature ne les ont pas trouvé avant ? »

Amy voulait en savoir plus, les membres de l’Agence ne disaient plus rien. Lita était concentrée sur la conduite – qui sur ces routes n’était pas une partie de plaisir.. Quoi qu’il en soit, il semblait certain qu’ils n’allaient pas s’en sortir sans un énième combat. Daxius était resté silencieux pendant tout le trajet – toujours dans ses pensées celui-là. Il semblait avoir un pouvoir de télépathie car il dit à Amélia

Daxius: « Dois-je aussi te rappeler qu’après ce que tu as vécu et la façon dont tu as été traitée, tu n’es pas en état de te combattre ? »

« J’en ai marre d’entendre ça… Je suis plus forte que ce que vous croyez. »

Karno « C’est ce qu’on avait fini par croire mais… tu nous as montré le contraire… »

Daxius« Karno, arrête… Vraiment… C’est pas ce que je voulais dire, au vu des circonstances, Amélia s’en tirée avec brio, même moi je ne la croyais pas capable d’autant de courage »

« J’EN AI MARRE »

Amélia était furax, son visage bouillonnait et montrait qu’il fallait qu’il ait de l’action, elle prit le flingue que Deimos lui avait donner et fit feu sur quelques zombies qui les avaient rattrapé, pour le moment, c’était tout ce qu’elle pouvait faire pour se calmer.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Sam 2 Nov - 13:23

Inutile.....Totalement inutile. Les balles ne les arrêtaient pas. La situation était bien pire que ce que je pensais. La seule solution qui s'offrait à nous, c'était de trouver un lieu pour se planquer et se barricader en attendant que ca se calme. A vrai dire, j'y pensais plus trop alors que j'étais préoccupé à expulser du toit du véhicule chaque enfoiré qui tentait de s'y accrocher pour venir m'arracher la tête. Amélia s'en donnait à cœur joie en blastant chacun de ces...."êtres"

"LITA, FONCE A LA PRISON. MAGNE TOI"

Sans crier gare, le véhicule prends un virage brusque sur la droite et expulse le salopard qui venait de me plaquer au sol. Il est éjecté et je manque de virer aussi sachant que j'ai juste le temps de me raccrocher. Ils ne courent pas vite mais à chaque rue, nous sommes attendus et chaque virage nous rends plus vulnérable. Certains nous chargent en hurlant comme des déments et finissent contre le pare-choc ou sous les roues. Pour les autres, ils arrivent parfois à s'agripper et je peine à m'en débarrasser.
Ils ne ressentaient ni la peur, ni la douleur et encore moins la fatigue. J'en expulse encore un par un violent crochet à la mâchoire. Devant nous, la prison se profile et le portail est grand ouvert. J'imagine que c'est notre seule alternative, la seule forteresse où on sera en sécurité en attendant quoi faire. Le grand portail en fer est ouvert et derrière nous, les monstres se font distancer. Il va falloir faire vite, très vite si on ne veut pas se faire avoir.
Nous n'avons pas le droit à l'erreur. Je connais la configuration de cet endroit. J'y suis déjà venu, j'y ai vécu et je m'en suis évadé il y'a longtemps. Je sais que ce bâtiment sera notre seule chance si on ne veut pas mourir. Ses gigantesques murs de plusieurs mètres de haut nous protégeront de toute invasion et leur épaisseur sera impossible à briser, même pour un démon doté d'une grande force physique car oui, il y'avait forcément une éminence grise derrière tout ca.

Le véhicule passe à tombeau ouvert entre les deux grandes portes en acier à peine ouverte. Le metal du véhicule crisse et hurle à son passage et j'en profite pour m'éjecter avant pour foncer dans le petit poste de garde dont j'enfonce la porte sans poser de question, gatling à la main. Ils sont loin mais se rapprochent très vite. J'ai juste le temps de trouver le pupitre de contrôle et d'appuyer sur le bouton de fermeture.
L'alarme hurle alors dans la cour et le système s'enclenche.....mais pas assez vite. Je dirais qu'il faudra environ 30 secondes pour que le portail se ferme....et ils seront là dans moitié moins, vu à la vitesse où ils courent. Messieurs dames, j'espère que vous n'avez rien contre mon idée de jouer les héros sans peur mais il faut que quelqu'un les retienne dehors. Et autant que ce soit moi...et alors qu'ils déscendent du véhicule maintenant à l’arrêt au milieu de la cour, Daxius comprends, horrifié, ce que je suis sur le point de faire.

"Je te les confie. Prends soin d'eux."

Il hurle, terrorisé à l'idée de ce qui va m'arriver dehors. Il me supplie de ne pas faire ca et j'entends alors ma propre fille hurler à son tour...tout comme ils le font tous quand ils me voient charger la troupe de monstres, arme à la main en tirant à tout va. Je n'ai pas le choix car ils ne peuvent leur tenir tête et ils doivent se mettre à l'abri. Je leur assure les 15 secondes en rab alors que mes adversaires s'écroulent les uns après les autres pour se relever....et se ruer à nouveau sur moi. Le mécanisme ne tarde pas à fermer les portes derrière moi, mettant enfin me groupe en sécurité....et me livrant à la furie sanguinaire de ces créatures qui m'encerclent bien vite en hurlant leur funeste mélopée, bavant et suintant par toutes les pores de leur peau.

Ne pas leur montrer que j'ai peur.......ne pas leur montrer.

"C'est tout ce que vous avez.....SACS A MERDE?????"

Provocation réussie, ils me foncent tous dessus en même temps et bien vite, je ne peux tous les contenir. Parfois, j'en décapité un....ou j'en démembre un autre mais pour un neutralisé, c'est 10 qui me sautent dessus et bien vite, je finis par tomber sous les coups de mes adversaires. Ils cognent, lacèrent, me passent à tabac de toute leur haine et doucement, je finis par fermer les yeux alors que je jonche le sol........le noir.....plus un bruit, plus de lumière...Serais ce alors la fin? Au moins, les autres sont à l'abri.

___________________________________________________

HJ: Deimos est maintenant hors jeu. La suite de ce topic se fera avec le compte Game Master. Je te laisse poster Amy. Toi et tout le groupe êtes en sécurité dans la cour de la prison et les possédés ne peuvent vous atteindre. Pour le moment, Deimos est déclaré comme mort et Daxius prends la tête du groupe.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Sam 2 Nov - 14:24

Amélia fut choquée par ce qui suivit... En fait pour être honnête, plus rien ne la choquait de la part de Deimos... trop souvent celui-ci partait tête baissée, sans demander au préalable si les autres étaient d'accord avec sa décision ou non... Malheureusement c'est ce qui faisait la plus grosse partie de son caractère.
On l'aura déjà dit et redit, mais Amy n'était pas quelqu'un qu'on laissait dans le brouillard trop longtemps. Trop têtue pour laisser tomber, la jeune femme était déterminée à effacer l'image de la ratée de service de la tête de ses collègues. Aussi à peine furent-ils mis en sécurité qu' Amélia regarda Daxius comme si elle cherchait son approbation.
Cela faisait déjà longtemps que ce médecin faisait partie de la famille, et il était inutile de préciser qu'il connaissait la mi-démone comme s'il l'avait faite.

"Je ne peux pas le laisser tout seul"

Déclara alors Amélia qui regardait sa fille et tous les membres de l'Agence tout aussi furieux que Deimos soit parti à l'assaut tout seul comme ça, d'ailleurs la demoiselle ne faisait que dire ce que tous les autres pensaient tout bas: personne ne voulait que le guerrier se sacrifie telle une chair à pâté ainsi.

Daxius: Ca va te tuer

"Tant pis... Je prends le risque... C'est pour la bonne cause. Je te confie la petite Ely"

Amélia s'asseya à même le sol. D'habitude la miss n'avait pas besoin de tant de cérémonie pour se cloner, non, ce pouvoir elle le maîtrisait bien maintenant. Par contre, ses forces n'étant pas au point, elle devait se relaxer. Peu à peu autour d'elle apparurent plusieurs Amélia. Huit pour être exact. L'original transforma deux d'entre elles en membres de l'Agence. Déjà le corps d'Amélia tremblait. Ce n'était qu'une apparence, les clones n'avaient pas les pouvoirs des originaux, mais Daxius ayant quelques potions sur lui le donna aux clones investis d'un peu plus de pouvoirs et de forces.

"C'est parti"

Les clones sortirent de l'enceinte. Les membres de l'Agence ne pouvaient rien faire que de regarder Amélia dont la transpiration commençait déjà à se voir. En-dehors,c'était déjà non loin de l'Apocalypse. Investie désormais de la télékinésie grâce à la potion de Daxius, Amy se faisait un malin plaisir d'envoyer tout le monde bouler et hurla

"Qu'avez-vous fait de Deimos!"

Inutile de dire que pour seule réponse les zombies foncèrent sur les clones, à chacun son lot de bestioles, la miss était prête à tout pour récupérer sa deuxième fille et se venger dans la foulée de Cassandra

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il guide votre destin

Il guide votre destin

Messages : 126
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Santa Carla, partout, derrière vous.
Emploi de votre personnage : Maitre de jeu, je suis celui qui crée les histoires.
Humeur : Neutre
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Lun 4 Nov - 13:15

Au premier abord, les possedés eurent l'air surpris lorsqu'une force inconnu les balança dans tous les sens, les envoyant s'écraser contre le goudron. Plus étonnant encore fût l'apparition de multiples clones d'Amelia, faisant face au habitants de la ville hors de contrôle. La femme du Seigneur Guerrier de sang avait décidée d'agir mais dans sa colère, elle n'avait pas encore percu le changement et surtout cet atroce vide lorsqu'une personne chère était arrachée à une autre.

Grognant et bavant, ergots à l'air, les créatures l'encerclaient sans attaquer, attendant probablement quelque chose. Dans le cas d'un ennemi classique, Amélia se serait laissée allée à la colère, mais face à ce qu'elle verrait, elle ne pourrait que exploser en larmes. Dans un léger bruit de pas, tous s'écartèrent pour laisser passer la grande responsable de ce carnage. Bien sûr, la semi-démone s'attendait à voir débarquer Selena ou pourquoi pas, Cassandra Raven, son ennemie de toujours depuis son arrivée à Santa Carla, mais malheureusement pour elle, celle qui lui ferait face ne pouvait être que sa propre chair, son propre héritage, qui, un grand sourire sadique aux lèvres, se présenta à elle...trainant de sa main droite, le corps meurtri et sans vie de celui qui fût autrefois son père et le mari d'Amélia......le corps sans vie de Deimos Hellhammer. Elle n'eut pas un mot, pas une parole, se contentant de fixer sa mère biologique avec un regard de mépris et ce même foutu sourire, brisant à cet instant le coeur de sa vraie mère et faisant voler en éclat tout espoir parmi ses troupes. Les autres, ayant pris place sur le mur d'enceinte pour observer l'atroce spectacle, ne purent contenir leur terreur à la vue du corps sans vie de leur chef, et plus particulièrement Lita qui explosa en pleurs, refusant de croire ce qui venait d'arriver. Pour tous, c'était impossible, Deimos ne pouvait mourir....il avait survécu à tant de choses, tant d'horreurs que rien ne semblait pouvoir venir à bout de lui, même privé de ses pouvoirs.

Et pourtant, la vérité était là....car celle qui n'était autre qu'Helena Hellhammer, sa propre fille, avait mise fin à sa vie de ses propres mains, ayant portée le coup fatal alors qu'il agonisait sous les coups des possedés. Le père n'eut que le temps de voir une ombre à la longue chevelure de jais flotter au vent. Dans un élan de desespoir, il avait tendu la main, suppliant celle qu'il prenait pour sa dulcinée, de l'aider....mais sa vision était bien trop troublé, son jugement était étiolé pour constater ou du moins, voir le visage de celle qui lui porta le coup fatal d'un coup de dague dans son coeur.

Mère et fille se faisait maintenant face mais Amélia aurait elle le courage de s'en prendre à son propre sang, alors que le corps du Seigneur Guerrier de Sang venait d'être jeté à ses pieds?

"Plus jamais il ne fera honte à l'enfer....et plus jamais il ne portera la main sur ma mère. Crains moi car j'ai vaincu celui qui ne pouvait être détruit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

Messages : 1000
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Les Réprouvés   Lun 4 Nov - 13:49

Amélia connaissait Deimos par coeur, il était capable de beaucoup de chose. Une idée bizarre lui venait en tête : peut-être faisait-il semblant d'être mort.
Pendant un instant, la miss eut l'impression que le monde autour d'elle avait ralenti, que tout ça n'était qu'un vulgaire cauchemar et que la jeune femme se réveillerait d'un instant à l'autre. Bouche bée, et une douleur lancinante à la poitrine, la miss était comme clouée au sol - incapable de bouger, incapable de parler.

"Tu... tu as tué ton père..."

Balbutia Amélia, désemparée. Ce n'étaient pas des paroles qui allaient redonner la raison à sa fille aînée. Non, la petite était encore sous l'effet du présent - Helena était encore aux mains de Selena et donc par conséquent était son ennemie.

*Je ne pourrai pas la toucher... Non... C'est ma fille, je dois faire quoi au juste*

Amy essayait de bloquer les soubressauts dont était victime son corps. Lorsqu'on lui présenta la carcasse de Deimos, ses jambes fléchirent et elle tomba au sol, anéantie. Au loin les membres lui criaient

"AMY LEVE TOI!!!"

A l'intérieur de l'enceinte, la vraie Amélia était parcourue de frissons et ses larmes coulaient tout seuls

Helena:"Ne me prenez pas pour une idiote, je sais bien que c'est un de ses clones. Je connais bien ses pouvoirs, ma mère m'a bien apprit"

Lita: "Mais c'est ta mère petite idiote! Selena t'a lavé le cerveau. Deimos et Amélia SONT tes parents"

On entendait dans la voix de Lita des pleurs qui montaient et qui étaient retenus avec peine. Amélia respirait difficilement et avait l'impression de tout entendre comme de très loin.

* Et si je me tue? Peut être que ça cassera le sort? Ce n'est pas un sort, elle a été élevée comme ça*

"Tue-moi"

Souffla Amélia à sa fille en la regardant dans les yeux. Elle espérait un miracle, quelque chose. Derrière les membres de l'Agence savaient qu'il n'y avait qu'une chose à faire, aller chercher la petite Helena, c'était leur seul espoir, et avec une Selena affaiblie, ils auraient peut-être plus de chances. Trois d'entre eux se téléportèrent grâce à une des potions que Daxius avait sur lui, restait à savoir s'ils réussiraient.

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les Réprouvés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Réprouvés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La souveraineté Réprouvée
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Un lieu lugubre peut révéler bien des choses [pv Shizuo]
» Où il est prouvé que l'Olympe peut être en fête sans Ferrero Rocher
» Ce qui prouve qu'elle avait raison (PV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Bienvenue à Santa Carla ! :: En dehors de la ville :: Le monde-