Un retour inattendu
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Un retour inattendu   Lun 11 Juil - 23:52

Le passé… Une chose mystérieuse. Le futur… Une chose curieuse. Le présent lui est sujet à réflexion. Un désir, un fait qui maintient notre envie d’avancer de faire ce qu’il faut, ce qu’on veut. La frontière entre les deux est tellement mince. Le plan vengeance avait été lancé. On l’y avait préparé. Notre rouquine était tel un automate contrôlé par les plus hautes sphères du monde d’en-bas. Sa mémoire n’était pas vraiment la sienne. Son corps, son visage, mais un autre esprit. Telle qu’on l’avait figuré, désormais la belle était prête à retourner sur Terre. Toujours aussi jeune d’apparence, mais vieille en réalité. Selena n’y pensait pas, notre démone trouvait cela normal, pour elle, la miss avait passé ces quelques derniers siècles à préparer une vengeance, et enfin elle avait retrouvé la trace du Guerrier. Mais à y penser, était-ce normal que l’ancienne humaine ait mit autant de temps à le retrouver ? Après tout c’était la personne la plus connue, la plus réputée et la plus crainte de Santa-Carla. Mais ça, ça allait bientôt changer. Car désormais la personne la plus puissante serait incarnée par Selena, envoyée par Lucifer lui-même, possédant le pouvoir du feu éternel… Oui ça faisait assez peur quand on la décrivait ainsi. La miss ne le savait pas encore, mais au départ, Deimos ne la verrait certainement pas ainsi.
Il semblait certain qu’il lui manquait quelque chose, comme la pièce principale d’un puzzle, mais bizarrement notre démone n’arrivait pas vraiment à mettre la main dessus, et pourtant c’était comme si elle l’avait sur le bout de la langue. Un sentiment assez énervant et connu de tous.
Ainsi donc, armée comme il se doit, la belle s’habilla d’une tenue rouge bordeaux, accompagnée d’une longue cape noire – couleur ébène – et une capuche. On lui avait dit que ça lui servirait d’élément de surprise si on ne voyait pas tout de suite son visage. Selena n’avait pas cherché à savoir le pourquoi du comment, on lui avait apprit à obéir, mais désormais la rouquine était son propre maître et prenait elle-même ses décisions, personne à qui répondre de ses actes… le paradis…enfin peut être pas vraiment.
Enfin prête, la miss se téléporta grâce à son pouvoir des plus sulfureux et se retrouva dans une ruelle déserte non loin de l’agence ouverte par son ennemi. Regardant autour d’elle, Selena finit par sortir tout en arrangeant la capuche autour de son visage, baissant la tête, elle poussa les portes du lieu avec un sourire en coin et voyant le meurtrier derrière son bureau souffla alors :

« Deimos… je te retrouve enfin »

La réaction n’allait pas tarder. En effet la miss se décida enfin à lever sa tête et à enlever sa capuche, le regard qui était tout le contraire de la douceur – ce que ses yeux avaient la capacité de refléter autrefois, aujourd’hui c’était fini. Son regard ne quittait pas celui du directeur de ces lieux, les événements à venir ne pouvaient être prédits, pas même grâce au pouvoir de prémonition. Bien vite Séléna repéra une photo d’Amélia enceinte et Deimos, un rire éclata alors :

« Ha ! J’hallucine, le monstre le plus réputé de Santa Carla s’est trouvé une femme ?! Qu’est-ce qu’elle doit être cruche ! »


Ces dernières paroles allaient surement achevé le félin, mais c’est ce que notre revenante cherchait… A le provoquer, et pourtant elle ne savait pas que la jeune femme allait surtout le choquer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mar 12 Juil - 0:21

La vie, ca peut se résumer à peu de choses. Voire, aucunes. Pour Deimos, ca se résumait à une longue et eternelle partie de chasse, et de la mélancolie. Croyez le ou non mais il existait une petite part de lui qui cherchait encore des origines de son passé. Cauchemars, troublantes visions et terreur éveillée. Comment pourriez vous vivre cela sans penser au moins une fois au suicide?

Le démon évitait d'y penser, surtout lorsqu'il était seul, sans Amy, ou les autres, parti quelque part en ballade. Lita avait eu son congé, tout comme Ophélia, Albrecht, et les autres en fait. Après tout, malgré les tensions dans l'équipe, ils le méritaient amplement, ce qui laissait la ville à charge de notre chasseur le plus craint et le plus respecté, qui enchaînait musique sur musique, le regard rivé au plafond, passant de troublantes images à d'horribles visions, qui lui firent presque perdre l'équilibre.
Les visions de démons et de guerres le hantaient de jours en jours, chaque fois qu'il fermait les yeux, le faisant plonger dans un monde à la fois sombre, hautement méthaphorique mais tellement réel.
Et chaque fois qu'il réouvrait les yeux, il se rendait compte qu'il avait revé. Aujourd'hui, l’évènement aurait pu sonner comme un pléonasme, tandis que le juke-box diffusait en boucle "Walk with me in hell", du groupe Lamb of God.



"T'inquiete pas.....Je connais bien" répondait le démon, aux paroles de la chanson, tandis qu'il se leva pour aller prendre un verre, et revenir finalement avec la bouteille à la main, pour s'installer tranquille à son bureau.
Cuervo Espechial 10, de quoi saouler une légion de cadavereux.....Une boisson pour palais aguerris, couplé à un de ces potions contre les cauchemars faite spécialement par ce cher Daxius. Ha, Daxius, si il était pas là, Deimos se demanderait bien ce qu'il ferait aussi, sans lui.

Débouchant la bouteille, il s’apprêta alors à porter le goulot à la bouche lorsque la porte s'ouvrit à la volée. Oh, super, encore une inconsciente qui voulait abréger sa misérable existence. C'était devenu quotidien, voire, presque lassant, surtout à ce rythme: Tous les jours, depuis son arrivé. Heureusement qu'Amélia n'était pas là pour entendre la suite, qui fit lever notre démon de son bureau, empoignant tranquillement ses deux flingues, braquant aussi calmement que possible l'étrangère.

"Et je commence à en avoir ma claque des pétasses suicidaires. Dis moi, ton mec t'a plaqué? Ou tu a simplement envie d'avoir le feu au cul? Parce que si tu veux, mes flingues vont arranger ta connerie pathologique. Si tu veux, je peux faire cela vite, et ensuite, retourner torcher ma bouteille."

Un petit silence preceda la deuxième réplique du chasseur.

"Quel est ton nom, démone? J'aime savoir qui j'enterre, tu vois."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mar 12 Juil - 10:46

Selena venait donc d’enlever sa capuche, après avoir arrangé ses cheveux elle regarda le lieu où Deimos – grand, fort, impressionnant – siégeait sur son trône. Bien vite celui-ci la traita de suicidaire. Il ne l’avait pas reconnu, pourtant étant un félin, il ne devait pas avoir de problèmes de vue… La miss décida de se rapprocher, afin qu’il la voit mieux. Le directeur lui demanda alors son nom

« Selena mon minou, enchantée… Oh oui c’est vrai on s’est déjà vu… Quand tu as tué ma famille ! Oui à l’époque c’était ton pain quotidien que de rendre les gens malheureux… »


Enlevant sa cape, la demoiselle laissa paraître sa tenue bordeaux – une couleur qu’aimait bien Célia autrefois, mais ça la démone n’en n’avait pas la moindre idée. Ce n’était pas une tenue provocante mais plutôt simple et belle à la fois. Le lieu était bien arrangé, avec peu de fenêtre et beaucoup de tableau, il fallait avouer que le félin avait du goût :

« Tu as bien changé mon petit, qu’est-ce que tu es pathétique. Ne me dis pas que le grand Deimos s’est transformé en un clochard qui ne sait que boire… Je ne te croirais pas. »


Le sourire en coin, Selena ne bougea pas d’un pouce lorsque le chasseur braqua deux fusils sur elle, la provocation avait donc marché, il était connu que lorsqu’on touchait sa femme, s’en était finit de votre vie. Mais la belle lui rappela calmement

« Ha ! Tes fusils ne pourront rien contre moi. Je suis aussi puissante que toi… Voire plus… Veux-tu vraiment tester ma force, pense à ta chérie là, qui a eu l’erreur de tomber amoureuse de toi… Tel que je te connais tu ne tarderas pas à la laisser tomber, tu es incapable d’aimer, tu es trop occuper à te lamenter sur ton sort. Mais ne t’inquiètes pas je vais abréger tes souffrances et avoir enfin ma vengeance. »


N’étant plus qu’à deux mètres du bureau, la miss fit apparaître une boule de feu dans sa main droite et haussa un sourcil avant de déclarer

« En garde… Cow boy… »


Oui… Il ne faut pas chercher à comprendre, la miss avait voulu dire ça sans elle-même savoir pourquoi… Il ne restait plus qu’à voir ce que ferait le seul autre présent dans la pièce, il fallait juste espérer que l’ancien guerrier ne la fasse pas trop attendre, car si Célia détestait bien une chose, c’était d’attendre, oui c’était loin d’être quelqu’un de patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mar 12 Juil - 17:23

Et encore une qui avait signée un pacte pour se venger. Oh merde, il avait déjà assez avec cette chienne d'Alissa, ca allait pas continuer avec une autre. La rouquinne se présenta comme étant Selena. Bien que son nom ne lui disait rien, quelque chose ne collait pas, et surtout, comment une entité avec une aura aussi basse, et une misérable boule de feu, espérait elle vaincre le chasseur n°1 de la ville?

Il était rare de pouvoir pousser le chasseur à bout de nerfs et les quelques rares s'étant risqué sur ce domaine ont vite compris à quel point il était impensable de pouvoir survivre à la raclée qui suivait. En général, la pluie et le vent nettoyaient les restes, c'est à dire, un peu de cendre et de poussière. Mais elle........un traitement spécial l'attendait. Que Deimos se fasse traiter d'alcolo notoire, ça lui passait au dessus du ciboulot. Des moqueries de ce genre, il en avait encaissé un paquet dans sa vie. Mais alors, cracher sa valda sur la famille était équivaut à une erreur fatale. Selena allait rejoindre ceux qui pleuraient de douleur dans le cercle des coléreux.

"Ok. ESQUIVE CA"

Ouvrant alors le feu, le démon déchargea l'équivalent des deux chargeurs dans le corps de la jeune femme qui reculait suite aux différents impacts. Que cela ne lui fasse rien ou pas, l'impact la forcerait à reculer et à perdre la concentration nécessaire à la matérialisation de la boule de feu. Et à peine les chargeurs furent ils vidés qu'un violent enchaînement de coups rapides au corps à corps suivirent. Le démon termina par un violent uppercut, qui fit décoller de peu la démone. Un hurlement de guerre secoua la pièce alors que le chasseur matérialisa un crane hurleur dans sa main pour le lancer en direction de la porte, sur la trajectoire où était censé se retrouver Selena lors de sa chute. Bon calcul car n'ayant point toucher le sol, car Selena fût emportée hors de l'Agence, avant de se retrouver à l'épicentre de l'explosion du sortilège, en pleine rue.

Et voilà, affaire classée.

La fumée avait du mal à se dissiper, et alors que Deimos s’apprêtait à vérifier l'état cadavérique de son adversaire, il tentait de passer en revue dans sa tête tout ce qu'elle avait dit. Démone lui en voulant, famille massacrée, les deux adversaires se connaissaient. Pourtant, ce visage ne lui disait rien, parmi toute l'élite démoniaque. Soit elle mentait admirablement mal, soit il existait encore des zones floues de sa mémoire qui devaient être ravivées. Le démon aurait pu passer un long moment à peser le pour et le contre mais ceci est un luxe qu'il ne se payerait pas aujourd'hui.
L'instinct, quel bel avantage, surtout lorsque celui-ci vous hurle d'esquiver quelque chose qui ne devrait, en toute théorie, ne pas être là, comme cette immense lumière précédant la gigantesque boule de feu qui vint à s'écraser dans le décor.
Ca allait coûter cher en réparation, et alors que la fumée se dissipait, Selena se tenait à nouveau face à l'entrée, sans présenter la moindre blessure, affichant toujours un air des plus moqueurs. Ok, elle avait de la résistance, il fallait l'admettre mais c'est pas une rouquine qui allait faire sa loi ici.



"Ok, là, tu m'a vraiment mis en colère, garce."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mar 12 Juil - 19:19

Selena avait eu ce qu'elle voulait: une réaction, et pas des plus minces en plus. Deimos en avait même profité pour lui lancé un défis, d'esquiver ce qui allait venir: à savoir l'équivalent de deux calibres, le voyant venir la belle fit apparaître un bouclier en forme de flamme qui lui permettait de se protéger des balles. Alors que la rouquine s'envolait dans les airs celle-ci en profita pour faire un salto arrière, et malgré elle se retrouva tout de même en-dehors de l'agence. Une énorme masse de fumée l'entourait et la pauvre faisait des grands mouvements de la main pour dégager tout cela de ses narines. Une fois la menace du félin proférée la belle ria un bon coup en le poussant dans l'agence et le regardant avec ce même sourire sarcastique qui semblait tant l'énerver:

"C'est vraiment tout ce que tu as dans le ventre, c'est pathétique... Par contre je te jure que tu va me payer ça."

Riant toujours et toujours plus fort, la belle regarda Deimos et de ses mains fit en sorte que le démon-chat se retrouve dans un mur de feu, regardant cela avec le plus grand des sourires la rouquine souffla alors avec un ton des plus sarcastiques, aimant plus que tout ce spectacle très sulfureux - attention rien à voir avec le qualificatif qui désigne ce que deux personnes peuvent vivre entre elles, non vraiment pas. Là il s'agissait bien d'un pouvoir qui peut en faire voir des vertes et des pas mûres. Et dire que le directeur des lieux pensait se défaire d'elle aussi facilement. Il se mettait vraiment le doigt dans l'oeil.

"Des menaces? Méchant chat, tu n'auras pas tes croquettes ce soir, parole de maîtresse"

Aux paroles du félin elle haussa un sourcil et fit disparaître le mur de feu, de la fumée se dégageait des vêtements de son ex-mari. Après l'avoir observé pendant un moment la miss demanda finalement

"En colère n'est-ce pas, et si tu me montrais ta colère, ce n'est pas marrant sinon... Quoi que je retire ça, c'est un délice que de te regarder souffrir... Est-ce que faire du mal à Amélia ferait ton compte? J'imagine que oui, t'es devenu si faible... si humain... C'est décevant...Vraiment, j'ai presque pitié, dire que tu étais le plus grand démon de tous les temps, tu t'es ramolli mon petit"

Soupirant assez longuement la rouquine hocha la tête de droite à gauche et commençant à s'ennuyer sérieusement la demoiselle fit apparaître une énorme flamme juste en-dessous des jambes de Deimos et déclara alors le plus calmement du monde - un calme qui à la base pourrait glacer le sang de n'importe qui. Mais là le mot *brûler* conviendrait plus à notre situation. Soudain la miss bailla et tout en haussant à un nouveau un sourcil souffla alors

"Je m'ennui, et si on passait à l'action?"


Selena lui lançait un défi, il lui paraissait un peu trop simple et ennuyant que de le démolir tout de suite, non il fallait faire en sorte de prolonger le plaisir, et il fallait donc que le monsieur qui lui faisait face accepte de se battre un tant soit peu, car après tout ce que la miss adorait par-dessus tout, c'était bien l'action
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mer 13 Juil - 22:27

Suicidaire ou sure de soi, Deimos penchait pour la 2 eme possibilité. Personne au monde n'avait su resister aux cranes hurleurs du démon, et personne n'avait su encaisser cela sans le moindre problème. Pourtant, son aura semblait si faible, si petite, alors comment pouvait elle s'en tirer sans le moindre dommage.
Il ne fallut que quelques secondes à Deimos pour comprendre qu'elle cachait son aura combative, et qu'elle le faisait avec une grande maîtrise. En clair, l'adversaire qu'il affrontait n'avait rien à voir avec la vulgaire piétaille qu'il avait pu obliterer depuis le début de son séjour. Fort bien, car pour une fois, le démon félin n'aurait pas besoin de retenir ses coups



"PRIE TES DIEUX INFERNAUX, GAMINE..GRRAAAARRRRRGGG"

Tapant du pied sur le sol en une fois, le démon fit apparaite une aura mauve qui l'entourait maintenant, parcourant sa personne et glissant sur chaque parcelle de son être jusqu'à ce qu'une lumière éblouissante emplisse la pièce. Diffuse, aveuglante et puissante, elle était le signal du début du combat car une fois la lumière dissipée, Selena put enfin faire face à la forme démoniaque de son adversaire: Forte, puissante, et féline, il était toujours entouré de son aura combative.
Célérité oblige, la première partie du combat, malgré les flammes et la douleur, n'empechaient pas le puissant démon d’enchaîner des coups d'une rapidité démoniaque. A vrai dire, le démon ignorait si les coups la blessaient, ou si même, cela l'avait déjà tuée, car il ne cesserait que lorsqu'il l'aurait cassée en morceaux.
A peine eut il le temps de finir son enchainement qu'il attrapa sa cible par une jambe avant de lui faire percuter avec violence le sol carrelé de l'agence. L'impact qui en résulta prouva à quel point le choc avait été violent. Enfin, pour finir, car notre démon n'avait toujours pas laché la jeune femme présomptueuse et termina donc l’enchaînement en envoyer la jeune femme s'écraser dans la rue, contre un des murs d'immeuble.
Mais à sa grande surprise, elle se releva sans une seule blessure apparente, souriant toujours aussi sadiquement.

*Putain, mais en quoi tu est fait??"

Pourtant de chair et de sang, rien ne semblait la blesser ou encore la froisser. Et cette aura monstrueuse qui l'entourait.....Mais bon sang, qui pouvait elle être, pour résister aussi facilement? Il était rare d'attirer l'attention du démon, et il était encore plus rare de provoquer chez lui la peur. Ce fût, comme vous vous en doutez, la deuxième réponse qui résumait parfaitement l'état d'esprit dans lequel se trouvait le chasseur félin.
Cela ne l'empecha pas de charger sa victime mais alors qu'il se trouvait presque à sa portée, quelque chose stoppa net son attaque.
Pas de sort visible, et pas même de télépathie dominatrice....Deimos se rendit vite compte qu'il avait lui-même cessé son attaque.
Pourquoi? Autant dire qu'il fallait être dans sa tête pour voir ce qui se passait, bien que cela lui fût insupportable au point de lui provoquer, comme toujours ces fameuses douleurs....Une douleur terrible comme le montrait le fait qu'il venait de mettre le genou à terre, tenant sa tête entre ses deux puissantes pattes.


Et lentemant, il commencait de nouveau à se rappeler

__________________Flash Back__________________

Parc de San Francisco
Date inconnue
18ème siècle environ


La méditation, la peur et l’avènement d'un mariage. Perturbant, d'autant plus que la vie de couple était emplie de responsabilité. 22 ans, c'était jeune pour se marier, mais lorsque vous êtes issus d'une belle et grande famille riche, cela ne présente pas réelement de problèmes.
Oui, cela faisait peur, mais lorsqu'on aimait une femme, il fallait aller jusqu'au bout pour elle, peu importe le futur et elle était celle qui avait fait battre son coeur, et ce, dès sa première rencontre. Pourtant, il n'y connaissait pas grand chose en amour, en vie commune et n'avait connu que pour compagnie sa grande et immense chambre noire, les cours particuliers et la peur de l'extérieur.
Maintenant, c'était fini, et il fallait devenir "Homme", et responsable.

Le temps semblait s'écouler lentement, comme le prouvait la petite montre à gousset que le jeune homme sortait constamment de sa poche, passant lentement de 16H30 à 16H31......Chaque minute seul était une torture pour son âme et lentement, il priait pour qu'elle arrive vite.
Les femmes savaient si bien se faire désirer et il était difficile de savoir si cela était une qualité ou un défaut chez elles. Cela pourrait porter à une reflexion philosophique mais ca serait un luxe que le jeune homme ne pourrait s'accorder car il fût dérangé par deux mains se posant sur ses yeux, et cette voix si enfantine, si innocente.

Celia: Devinez qui c'est, mon cher Prince?
Jonathan: Ma chere Princesse, je suppose?
Celia: Vous devinez juste, mon cher.

S'ensuivit bien evidemment l'embrassade habituelle avant que le jeune homme ne prennent sa destinée dans ses bras, lui offrant presque momentanement les joies du vol, à la manière d'Icare, avant de la reposer au sol, en jeune femme hilare et bien heureuse qu'elle était.

Celia: Alors, qu'est ce que cela te fait de savoir que nous allons vivre ensemble.
Jonathan: Je......
Celia: Oh, allez, ne fais pas ton timide.
Jonathan: Non, je suis content, mais.....J'ai encore du mal à réaliser que ca arrive.
Celia: Ne sois pas si surpris. Après tout, nos familles se connaissent bien. Et tu est le genre d'homme dont rêve chaque femme.
Jonathan: Ma mère me le disait souvent, mais je refusais de la croire.
Celia: Arrete de te dévaloriser. Tu est quelqu'un de bien, je t'aime, et tu est à moi.
Jonathan: Et toi aussi...VIENS LA QUE JE T'ATTRAPE

S'en suivit une petite course poursuite pendant laquelle le jeune femme rousse était hilare, provoquant et jubilant face à son homme qui n'était pas fichu de l'attraper.
Jeunes, aimants, et avec une situation plus que correcte, qui aurait pu croire que ces deux jeunes allaient devenir l'enjeu de guerres entre le Paradis et l'Enfer.
Personne, pas même Dieu lui-même.


__________________Fin du Flash Back__________________

Reculant de quelques pas après s'être difficilement relevé, le démon fixait avec stupeur et terreur celle qui se trouvait maintenant en face de lui. Les souvenirs avaient défilés à une vitesse record dans son esprit, et bien que certains auraient pu croire que cet evenement s'était passé en quelques minutes, il ne s'écoula en fait, que quelques secondes.

Dans sa tête, cela ne pouvait être vrai. C'était surement une mauvaise blague, un démon métamorphe ou autre, qui avait su s'introduire dans ses pensées.
Sa respiration s'accelrait, tout comme son poul. La peur suintait de tout son être, non pas à cause de la puissance de son adversaire, mais de par le fait qu'en finalité, c'était bien elle, celle qui avait été, il y'a si longtemps sa promise...Son élue, et ce, bien avant son histoire.

"Célia???? CELIA. CA NE PEUT PAS ETRE TOI."

La terreur était palpable et le ton avec lequel le démon s'adressa à la jeune femme prouva à quel point le plan infernal mis en place pour le contrer définitivement fonctionnait.

"Célia....C'EST MOI, JONATHAN....TU NE TE RAPPELLES PAS?? "

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mer 13 Juil - 23:35

Selena ne perdait pas son sourire, au contraire il devenait de plus en plus important au vu du fait qu'il perdait littéralement les pédales. En effet la belle ne semblait pas recevoir ne serait-ce qu'une seule blessure, ou du moins une qui soit visible. Et ça, visiblement ce n'était pas normal. Mais la rouquine elle savait pertinemment qu'il n'y avait rien de plus naturel, après tout c'était l'envoyée spéciale de Lucifer pour faire un rapport complet sur monsieur Helhammer. Aux paroles du félin elle secoua la tête et souffla dépitée par l'ennui:

"Des paroles... que des paroles, ne sais-tu donc faire que ça?"


Une aura mauve entoura alors le démon et la miss fronça un sourcil, qu'est-ce que ça voulait dire? Il se transformait enfin? Parfait! Il était grand temps de passer aux choses sérieuses. La rouquine faisait presque exprès de laisser Deimos se défouler un peu et ensuite se relever pour encore plus l'énerver et le pousser à bout pour voir de quoi il était fait. Se relevant alors après avoir heurté l'immeuble la miss souffla un léger

"Aoutch"

Du pur cinéma bien évidemment, d'un geste de la main elle envoya alors son ennemi valser contre le bureau et amena ensuite les deux doigts vers sa bouche et souffla dessus comme si la démone venait d'utiliser un pistolet, se rappelant alors de la question que le félin lui avait posé, la jeune femme réfléchit un instant et répondit alors

"De haine, du feu des flammes, cela répond-t'il à ta question?"


Un instant Selena crut que Deimos quitta la planète Terre, que lui arrivait-il? C'était comme si il méditait et pourtant ce n'était pas vraiment cela non plus. Quel insulte, mais juste après voilà qu'il suait et qu'il l'appelait Célia... Célia... Ce nom lui rappelait vaguement quelque chose, comme un mauvais souvenir, très lointain. Un moment de silence, d'hésitation. Deimos se présenta comme étant... Jonathan. Il allait s'élancer vers elle et maintenant le mari d'Amélia la regardait comme une extra-terrestre. Désormais le démon reculait - oui car entre temps le chat s'était relever pour se venger d'une telle insolance. Voulant le réveiller la belle le toucha, et l'incroyable se produit


*** Petit flash back***

Jonathan: Célia ne me laisse pas je t'en supplie... Je t'aime

Célia: On était enfin heureux... On était enfin heureux, ne pouvaient-ils pas nous laisser tranquilles pour une fois?

Jonathan: Je suis désolé, j'aurai du savoir mieux te protéger

Célia: Arrête... Ce n'est pas ta faute, je veux que tu sois heureux d'accord? Tu le mérite

Jonathan: Non... Certainement pas, tu es la femme de ma vie... Tu le sera toujours

*** Fin***

Selena recula, médusée et hocha la tête de droite à gauche et profita de l'instabilité momentanée de Deimos pour l'envoyer valser à nouveau contre le mur et souffla avec rage

"Non, je ne suis pas Célia, qui est-ce? Je suis ton pire cauchemar, alors lève-toi et combat, tu croyais vraiment m'avoir par des sentiments que je n'ai pas?"

* Qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce que c'était cette prémonition. Je me suis vue, en sa compagnie... J'étais sa femme? Impossible... Et pourtant il n'a pas le pouvoir de télépathie... Ni d'hypnose... Ca n'a aucun sens. Il va me payer ça, il me manipule. Je ne sais pas comment, mais je dois contrer ça coûte que coûte, il ne m'aura pas aussi facilement.*


Fixant Deimos, la miss avait une étrange sensation. Un mélange de colère et de peine, et pourtant un démon était incapable de ressentir de la peine, cela venait forcément de son interlocuteur, la rouquine hurla alors

"Qu'est-ce que tu me fais là? Je t'interdis de rentrer dans mon esprit, lèves-toi et combat espèce de lâche!"

Selena ne se contrôlait plus, et elle en prenait peu à peu conscience, cette entrevue dérivait complètement du plan que la demoiselle avait prévu, absolument rien ne se passait comme dans son imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Dim 24 Juil - 0:32

"Celia, arrete, c'est pas ce que tu crois."

A peine, dis tu, pauvre engeance, misérable poupée du destin. Ta peur parle pour toi, et exprime un sentiment refoulée depuis tellement de temps. Pauvre hère, victime d'un passé qui essaye de le tuer toute les 5 minutes. La terme "Vie infernale" s'applique avec maestria à ta misérable condition.
Une attaque, et encore une autre, brule jusqu'à la moindre parcelle du pelage de ton bras droit, affichant alors une peau écarlate, rougeoyante, d'ou peuvent perler quelques minuscules gouttes de sang.
Au fond de lui même, le démon esperait que tout ceci n'était qu'une vulgaire blague, d'un quelconque démon métamorphe, une engeance qu'il pourrait tuer sans mal, avant de retourner à sa petite vie de chasseur, une bonne bouteille à la main, en se repassant les souvenirs de chasses et les bons moment avec Amy, dans sa tête.

Mais le contact physique, les visions, et la douleur....Cela était malheureusement la triste révélation, la vérité enfouie, une conclusion qui n'aurait jamais du arriver.
Pourquoi toi?? Qu'avais tu donc fait de mal? Pourquoi toi, alors que tu étais pure, innocente et chaste? Quel était donc ce jeu pervers auquel Deimos devait encore faire face? Etait-ce une attaque du Paradis, une nouvelle arme de cet enfoiré de Zadkiel?
Malheureusement, et ce, jusqu'à nouvel ordre, les Anges ne maîtrisent en aucun cas le feu impie, l'ardente destruction des légions infernales, et aucun ne serait manier aussi bien le feu infernal que le Grand Démon en personne.
Le doute n'était plus permis: Celle qui se trouvait en face du combattant félin était bien l'élue des Enfers, et pire encore, celle qu'il avait aimé autrefois. Une punition bien terrible pour celui qui osa se rebeller contre les armées infernales, il y'a plus de 40 ans.

L'âme du démon est emplie de tristesse, et il ne peut qu'esquiver les attaques de la jeune femme, alors que cette dernière, dans un élan de fanatisme corrompu, l'accuse de manipuler ses souvenirs. Oui, tes souvenirs le sont, car à une époque, jamais tu n'aurais agis ainsi. Jamais tu n'aurais levée la main sur l'homme que tu chérissais tant, et qui te donnait tellement en retour.

Autrefois amants, le destin a décidé de vous transformer en ennemis impitoyables. Un destin des plus tragique. Si cela était encore une idée de Zadkiel, avec le concours de Lucifer, ca ne serait pas étonnant, car ce tordu avait toujours eu des idées démentes.

"CELIA, J'IGNORE CE QU'ILS T'ON FAIT MAIS TU DOIS........."



Croyais tu vraiment pouvoir empêcher celui qui dort, d'entrer en lice? La guerre, le sang et l'envie de meurtre, l’irrépressible odeur de la destruction flotte dans la rue, et déjà, tu sens le pouvoir de celui que tu craint, t'envahir. Sang bouillonnant, colère impie, tu a l'impression de sombrer dans un rêve, comme si tu t'endormais à la manière d'un enfant....L'ombre du coma aurait pu t'envelopper, mais la douleur de la transformation te ramène à la dure réalité, et déjà, tu ressens les premiers effets de la métamorphose et de la prise de contrôle. La puissance impie qui se reveille est intense, puissante, et son aura entoure l'ensemble de ton corps.
Diffuse, puissante et dense, elle commence déjà à se ressentir dans toute la ville, et l'affrontement commence déjà a attirer des créatures d'un peu partout. Pourtant, aucune de ces vermines ne daigne se meler au combat, car en vérité, ils ne venaient que pour une chose: Assister à une mise à mort de la part du plus puissant des leurs. Ennemi, oui. Detesté, certainement, mais avant tout, craint, car possédant une maîtrise quasi-parfaite de la Sorcellerie du Vide.

Le regard du démon venait de changer, passant du vert émeraude, au violet éclatant, montrant, malgré les hurlements et sa résistances, que Deimos était en train de céder à sa part démoniaque. Peut-être cela etait il le prétexte voulue par la jeune femme pour véritablement engager les hostilités.
En fait, seul le Warlord détenait la toute vérité sur ce combat, et il n'allait pas se priver d'en faire part.

Le hurlement s'entendait maintenant dans tout le quartier. Rugissement de peur, de haine pure, et d'envie de meurtre, l'aura du Warlord déferlait sur la ville, tel un fléau, amenant à la fois curieux, amis et ennemis. Sans un bruit, sans parole, elle t'observe et prends certainement note du changement, comprenant que son véritable adversaire venait de faire une apparition des plus spectaculaire. L'espace d'un instant, les regards se croisent, et seul le bruit de l'aura du démon se fait entendre, glissent subtilement dans l'air, se portant jusqu'au sens même de la démone.



"Prepare toi, Selena, car je vais à tout jamais briser vos rêves de retrouvailles."

Le démon, prenant son élan, s’apprêtait à frapper de plein fouet la jeune femme mais il fût arreté dans sa courses par une myriade d'étranges lueurs vertes, s'écrasant à la fois aux pieds et au visage du Seigneur Démoniaque. Le choc est rude, et surtout, imprévue, car à ce jour, aucun démon, de quelque ordre qu'il soit, n'avait reussi à stopper la charge du démon. Pensez vous, cela est facile quand plusieurs Liches décident d'entrer en jeu.
Autrefois sorciers, la magie les a réanimés, et malgré leur statut de créatures squelletiques, ces monstres ont gardé pleine possession de leurs moyens. Cette garce avait donc sa propre garde à ses cotés. Malin, mais suicidaire quand même.

Les choses changèrent lorsque plusieurs "Deadites" entrèrent en jeu. Peu importe, car le Warlord avait décidé de les renvoyer en enfer, et il s'y appliquait plutôt bien, arrachant une tête d'un coté, des bras d'un autre, et se servant parfois d'un membre arraché comme d'une matraque. On aurait dit qu'il éprouvait un plaisir malsain à ce petit jeu pervers, bien que cela ne semblait pas émouvoir ou effrayer la démone, loin de là. En fait, il aurait presque juré l'avoir vu rire.
Ris, ma fille, ris car une fois tes toutous à terre, ca serait ton tour.

Une fois le boulot achevé, le Warlord daigna à nouveau s'interesser à Selena, en la pointant du doigt, et en affichant un sourire des plus carnassiers, d'ou dépassait un petit morceau de chair arraché à une des créatures mortes-vivantes, qui gisaient toutes sur le sol. Force et vitesse, quelle doux avantage, vous ne croyez pas?

"Bien...Ou en étions nous, garce?"

En guise de réponse rapide, le démon fît preuve de sa vitesse pour se placer derrière la jeune femme, et lui décocher un coup bien plus violent dans le dos, la projetant alors le long de la rue, en lui faisant emboutir une voiture garée devant un des immeubles. L'impact du corps de la femme fût suivi de l'arivée d'un crane hurleur, bien plus grand que ceux lancés par l'alter-égo du Warlord, il y'a quelques minutes. L'explosion qui en résulta fût d'une grande puissance, et cette fois, Selena le sentirait passer.
Le Warlord avait décidé de ne pas en rester là, et enchaînait les attaques à coup de rayons d'énergie et de projectiles sur la zone où était censée se trouver la jeune femme. Chaque explosion engendrait une onde de choc d'une puissance dévastatrice, emportant certains véhicules, arrachant parfois des éléments du décor, dans un merveilleux festival de destruction, sous l'égide d'un rire démoniaque.

"WITNESS MY ASCENSION. I'AM DEIMOS, RULER OF BLOOD, WARLORD OF FIEND, AND TODAY, I WILL DESTROY THE UNHOLY FIRE."

En était tu vraiment sur, démon? Des bien belles paroles, mais avant de t'avancer à une quelconque théorie, il vaut mieux t'assurer que ta proie à réellement rendue l'âme, ce qui n'était surement pas le cas, car son aura, aussi instable soit elle, était toujours aussi présente.


HJ: Ouais, en anglais, cette réplique claque méchamment.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mer 27 Juil - 18:49

Décidément Deimos persistait à l'appeler Célia. Avait-elle une si grande ressemblance avec cette femme pour que le félin soit aussi déboussolé que ça? C'était tout de même bizarre, et toute cette situation, y comprit la prémonition que notre démone avait eu n'aidait pas à y voir clair dans toute cette affaire. Les choses ne permettaient pas d'y penser plus longuement. En effet alors qu'après une nouvelle et vaine tentative de réveiller celle qui semblait emprisonnée dans le corps de la destructrice le directeur se transforma avec tout le désordre qui accompagnait un tel phénomène. Non seulement il la fit ressortir de l'agence, mais en plus, d'un seul geste il lui fit traverser la moitié de la rue. Quelque peu secouée, Selena comprit rapidement que l'ancien gentilhomme avait finit par la blesser. Comment était-ce possible. Cette aura qui désormais prenait la place du pleurnichard devait être certainement d'une puissance égale à la sienne. La demoiselle se leva alors et envoya une boule sur le Warlord, emprisonné dedans, à chaque geste qu'il ferait il se brûlerait. Mais les paroles du prisonnier lui revinrent en tête:

"Qu'est-ce que tu disais tout à l'heure? Qui m'aurait fait quoi? Parle!"


Sauf qu'il semblait que dans cet état, le démon ne serait certainement pas à même de parler. Se protégeant toujours avec son bouclier de feu, la miss résistait, il fallait l'avouer, grâce à ce changement Deimos avait une puissance bien plus importante, il fallait donc dévoiler toutes ses cartes, mais encore une fois les paroles de celui qui à présent la menaçait l'arrêtèrent dans son élan

"Nos retrouvailles?! Je ne l'ai pas vu quand il a tué mes parents, je sais que c'est lui, voilà tout, je le sais grâce à mon pouvoir de prémonition..."


En parlant de ça la belle se rappela de ce qu'elle avait vu plus tôt, tout ça lui donnait la migraine, haineuse la miss voulut l'envoyer valser, mais apparemment son pouvoir avait été affaiblit et celui qui allait bientôt détruire tout le quartier ne recula que de quelques pas

"Je te jures que si tu ne parle pas, c'est moi qui t'enverrai six pieds sous terre!"


Reprenant alors une respiration stable la belle récita une petite formule qui la fit recouvrir d'une boule de feu protectrice qui stopperait toute attaque directe, faut dire que la demoiselle n'avait franchement pas apprécié que son interlocuteur vienne l'attaquer par derrière, et d'ailleurs l'ancienne humaine ne manqua pas de lui faire une remarque à ce propos

"Dis donc, pour un ancien soldat, tu te bats comme un voyou, c'est décevant franchement, moi qui pensait que tu étais du genre à vouloir te battre selon les règles de l'Art..."


Encore secouée par l'attaque du Félin, la jeune femme gagnait du temps en lui parlait, ainsi, la miss reprenait des forces et pourrait frapper trois fois plus fort et ainsi aussi se venger de ce qu'il venait de lui faire subir, car soyons honnête, elle venait d'en prendre pour son grade. Non seulement la jeune femme avait cru bon d'appeler des Liches à son aide - alors que franchement d'un autre côté la rousse aurait pu s'en passer, mais en plus ces bons à rien venaient de se faire écraser comme des cafards, des bons à rien. D'ailleurs cette perte en nombre n'avait fait ni chaud ni froid à celle qui possédait le feu du diable... Il avait tellement de nom ce don...

"Tu crois qu'avoir liquider ces Liches me fait peur? Tu te trompes, maintenant parles, ou je te jures que je te ferai souffrir, tu es prisonnier de la boule de feu, tu n'as d'autre choix que de parler, alors je t'écoute!"


La miss était toujours installée dans sa bulle protectrice et se décida d'approcher Deimos, le meilleure dans cette histoire c'est qu'elle pouvait le toucher sans se brûler, le touchant au bras elle le fixait avec un sourire narquois

"Ne me fais pas tout ce cinéma je....


"JONATHAN AIDE MOI"

Selena venait d'avoir un flash back non voulu, visiblement ses pouvoirs en avait prit un coup, alors pour le coup la pauvre était complétement perdue et dans ses pensées, et dans ses volontés et pour le coup refixa le Warlord bouche bée ne comprenant pas trop ce qui venait de ce passer, ce temps mort allait certainement lui coûter cher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mar 6 Déc - 23:27

Oublie les flashs, oublie tout espoirs et vois la destruction dans les yeux de ta nemesis. Prie tes dieux infernaux une dernière fois car le démon ne tarderait pas à resserer son emprise sur toi et ta petite gorge, griffes après griffes, doigts après doigts, une incommensurable pression qui se changerait en une souffrance lente et douloureuse.
Jonathan n'était plus, Deimos non plus, et ne restait qu'un monstre ivre de sang, écume aux lèvres, qui riait de toute l'absurdité et de la tragédie de cette situation. Dis moi, Selena, ou devrais on dire Célia, ressent tu cette puissance qui t'enserre la gorge et te souleve, alors qu'elle venait de traverser les flammes, brûlée, mais pourtant si sure d'elle et si inarrêtable? Pensais tu que quelques flammes arrêteraient le Warlord?
Pleure, ris, fais donc ce que tu souhaite, mais ton humanité, même partielle, t'aura été fatale alors que l'issue du combat semblait maintenant sans possible retour arrière. Les secondes parurent longue, sans fin certainement pour la jeune femme rousse dont les traits du visage étaient comme ceux d'une enfant perdue, entre colère et peur.
Que ressentait elle à l'instant présent, au moment même où ce qui semblait être une partie de son humanité, avait décidée de resurgir certainement dans l'optique de l'apitoyer afin de forcer le démon guerrier à baisser sa garde. Quelle magnifique occasion, et quel beau tour du Seigneur des Ténèbres en personne, vous ne pensez pas?

Et si cela n'était que ruse?
Et si c'était vrai?
Le Warlord ne se poserait pas la question, car la chaleur du combat était trop intense, trop présente. Enfant de Lucifer, âme damnée face à sa destinée, tu affrontais la plus impitoyable création de Lucifer, un jeu vicieux de la vie et de la mort duquel il ne pourrait rester qu'un. Pour toi, jeune femme à la chevelure de feu, cela était une mission. Pour lui, cela n'était qu'un jeu pervers destiné à te faire souffrir, toi, ton hote et celui qui partageait son corps également. 3 pour le prix d'un, et la récompense irait au plus fort, au plus inhumain des deux.
Au diable les sentiments, il avait le controle et allait te faire payer chèrement ton outrecuidance.
Regarde là, si faible, si pitoyable et aussi facilement prise au piège, affichant une mine effrayée, elle qui se revendiquait lame destructrice, n'était que bluff, alors que tu lui rendais le putain de sourire moqueur qu'elle t'avait envoyée, il y'a quelques minutes. L'odeur de la peur était si enivrante, si envoûtante, que le démon guerrier prenait toujours un peu le temps d'en apprécier chaque respiration, d'humer l'air et d'en déguster chaque parcelle en prenant soi de garder sa proie à l'oeil et paralysée. En son fort intérieur, il savait qu'il ne s'agissait plus de Selena, mais de cette sale petite engeance humaine....née du royaume des humains, une vallée de mensonges, un hâvre pour les hypocrites,, les lâches et les faibles. Pas étonnant que Célia soit aussi pleureuse que son petit copain. Tous se raccrochent à des notions périmées de bien et de mal, mais leur société n'avait pas de règles, pas plus qu'elle n'avait de réalité. Leur civilisation était déjà morte d'avance, ruinée, et ne laisserait plus que vers rampants sur des carcasses pourrissantes. Lucifer l'avait bien compris, mais Dieu en avait décidé autrement.
Sans societé, il ne restait que les Tribus, ceux qui étaient aptes à survivre, à combattre pour mieux règner.....et "Fais ce que tu veux sera le tout de la loi"......Le Warlord appliquait ce dicton avec maestria.

"Johnny n'est pas là, pauvre folle. Alors dis moi, quel effet cela fait il d'être celle qui va se faire tuer, sale pute? Tu est lié à lui et à moi....Liée par le feu, la terre, l'air, l'eau, par la lumière et l'ombre, par l'os de chat noir et le sang de vierge. J'apporte le sceau, le sacrement, et le sacrifice, car de ton sang et tes flammes sont nés la servitude. Que tu le veuille ou non, tes pouvoirs ne peuvent me vaincre et quoique tu penses, tu est liée à mon service par les anciennes lois des Ténèbres. Maintenant, regarde moi et écoute moi bien, car j'ai une offre à te faire."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Mar 6 Déc - 23:55

Selena fut grandement surprise par ce qui suivit son flash back. Elle s'attendait désormais à une attaque, à ce que le chat profite de cette occasion certainement unique en son jour pour apporter un coup peut être fatal à l'affaire. Mais non... Rien de tout cela ne se produisit. La jeune femme sentait bien que quelque chose avait changé chez son interlocuteur. Finalement elle avait eu ce qu'elle voulait: le Warlord, quelqu'un digne d'être son adversaire. Et d'ailleurs celui-ci bondit à sa rencontre dans le but de l'étrangler, mais c'était sans compter sur la rapide réaction de la rouquine qui ne s'empêcha pas de causer une brûlure à un assez grand degré à celui qui venait de manquer de toupet, non mais pour qui il se prenait celui-là?! Et alors que la demoiselle voulait lui payer ce moment fort peu agréable, elle réalisa que quelque chose avait changé,et Deimos, ou du moins une de ses personnalités venait de mettre la main dessus, visiblement selon lui, ils étaient liés

"Qu'est-ce que tu racontes, ça n'a aucun sens. Si on est liés c'est uniquement par la vengeance et rien d'autre. Si on passait à l'action"

Les paroles du guerrier avaient réveillé Selena qui tout simplement avait décidé d'oublier ce qu'il venait de se passer, mais était-ce seulement possible de passer outre les différents flashs back qui avaient eu lieu des deux côtés? Pas sur. Pour toute protection la rouquine créa un bouclier de feu autour d'elle, prête à attaquer au moindre faux mouvement de celui qui avait été la cause d'un gros bordel en-dehors de l'agence, et à l'intérieur aussi d'ailleurs. Le bâtiment avait maintenant plus l'air d'un champ de bataille qui faudrait ensuite remettre en état plutôt que l'agence si réputée pour faire peur à la moitié de Santa-Carla.

"Une proposition, rien que ça? Qu'est-ce que tu aurai à m'offrir, tu n'a rien qui m'intéresse, maintenant bas-toi! Tu es pathétique à vouloir me faire peur comme ça, tu ne gagnera rien en paroles. Chercherais-tu à gagner du temps? "

Voilà qu'à son tour, fidèle à elle-même la miss se remettait à narguer son interlocuteur, à nouveau la jeune femme cherchait à le pousser à bout pour voir de quoi le monsieur était capable, il semblait en tous cas que ce soir là il serait impossible de revoir celui qui apparemment avait retrouver sa part d'humanité... Mais non... Elle n'avait plus rien d'humain, c'était tout du moins ce dont Selena voulait se persuader, tout ça n'était qu'une grossière erreur, et la meilleure chose à faire c'était faire l'impasse sur ce qu'elle avait vu plus tôt et surtout n'en parler à personne au risque de passer pour une folle. Mais les dernières paroles du démon la surprirent:

"Liée à toi, mais c'est quoi cette connerie? t'es pas Lucifer, t'es celui que je veux tuer, j'ai le pouvoir du feu, je peux tout faire avec, tu ne me connais pas, tu ne sais pas de quoi je suis capable. Moi au contraire je t'ai étudié pendant très longtemps, si tu ne me crois pas, eh bien attaque, je suis surprise que tu n'ait pas encore lancé l'offensive, car tu dois bien avouer que ce que tu as fait plus tôt était bien ridicule, je sais que tu peux mieux faire..."

Créant alors une boule de feu autour d'elle en plus de celle dans sa main pour viser le Warlord, la miss ne l'envoya pas, car le maître des lieux semblait être sérieux, ce qui était peut être effrayant pour certain, mais amusant pour la rouquine. La miss gardait la boule dans sa main tandis que son regard plein de mépris se dirigeait vers celui qui visiblement se croyait indestructible:

"Si tu insistes, je t'écoute... tu m'a bien l'air sur de toi, si je te ne vainc pas aujourd'hui je finirai tout de même par trouver un moyen, je suis au service des Enfers, j'ai de plus grands pouvoirs que tu sembles le croire... Mais vas-y, parle, c'est pas comme si j'étais pressée, quoi que..."

S'installant alors sur une chaise et ce restant dans sa bulle protectrice, elle croisa ses jambes et soupira longuement, visiblement si la belle voulait de l'action il lui faudrait être encore patiente et accepter d'écouter ce qui serait surement une ineptie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Sam 10 Déc - 0:38

Mal joué, petite fille car de sa malice, tu fus victime à l'instant même.
Rien n'était à proposer, excepté de mourir, souvent écrasé entre les puissantes pattes du démon. Il était temps de faire preuve de courage face à la douleur qui s’annonçait. Il était temps d'encaisser, de subir la véritable fureur d'un démon dont seule la voix de la puissance hurlait.
Chacun des deux êtres se regardent, et à leur manière, ils se rendent mutuellement leur regard. Les yeux sont silencieux, mais ils disent tout, parfait reflet de la vérité inavouée.
La fumée noire qui s'échappe des objets et des corps touchés par les flammes de la démone sont lourd en puanteur et en graisse démoniaque, des cheveux et de la chair qui se consume, dansant parmi les ombres de la rue ou s'étaient livré combat entre deux entités puissantes et de parfait pions dans un jeu macabre du pantin et du marionnettiste.

L'instinct et la peur régit maintenant chacun des antagonistes, et à leur manière, ils s'affrontent mentalement. D'un coté la Maitresse du Feu Maudit et de l'autre, le Seigneur de Guerre. Chacun désire détruire l'autre, mais l'un des deux se montre plus malin, devinant l'issue du combat si il continue de foncer tête baissé. L'autre se montre d'autant plus maligne, ne daignant pas sortir de son champ de flammes. Dans un autre moment, beaucoup auraient apprécié le style "homme d'action" du combattant félin, mais la situation actuelle exigeait une certaine forme de reflexion: Comment passer son champ de force? Même avec le Void, il serait impossible de contrer une telle puissance, et surtout au niveau ou le Warlord se trouvait....Foutu corps de merde, foutu humain de merde, et foutu faiblesse de merde. Dans l'esprit du démon félin, le mot "Écharper" lui venait à l'esprit. Dans le cas de Selena, ca devait plutôt être "Incinérer"
La bonne blague, n'est ce pas?
Il ne restait plus qu'à mentir, une fois pour toute. Aucun sourire, aucun rire, mais un visage dont les traits affichaient une mine sérieuse, et un regard determinée envers la Capitaine des Armées Démoniaques.

"Reflechis, sale gamine. Je suis plus vieux et plus fort que toi. Ensuite, nous partageons les mêmes maitres, et je suis enfermé dans ce corps que je suis obligé de partager avec cet idiot. Hors, c'est lui que tu veux, et moi, je veux ce corps. Ensuite, tu peux me bruler autant que tu veux, Lucifer m'a crée quasiment parfait. Est ce le cas de toi? Laisse moi en douter. Je pourrais te raconter tes origines, ton passé, mais celui qui est en moi entendrait tout, et cela, je le refuse. Je te propose donc ceci: Une fois que je l'aurais ejecté de ce corps, je te livre son âme.....et tu repars tranquillement en enfer, satisfaire notre maitre. Qu'en dis tu? C'est un marché équitable, n'est ce pas. Je pourrais même t'aider à exterminer sa petite clique de chasseurs qui vous posent autant de problèmes à toi, à Cassandra et les autres. Pour cela, j'ai juste besoin que tu me laisses un peu de temps....a moins que l'idée de me tuer aussi t'ait traversé l'esprit."


Un pouvoir plus ancien que les mots, plus ancien que la mémoire, voici ce dont le Warlord devait faire face. Voici ce qu'il devait apprivoiser pour pouvoir obtenir la moindre possibilité de réduire en miette cette petite présompteuse de Selena, car l'idée même de savoir qu'une catin sans affiliation avec Lucifer avait obtenue le pouvoir ultime, attisait bien plus les braises de la haine qui grandissaient de minute en minute dans le coeur noir et gangréné du monstre félin.

Un marché honorable, et une véritable souffrance pour le chasseur qui, selon les dires, était endormi, ayant laissé sa place au démon destructeur craint par tous.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Sam 10 Déc - 12:07

Célia avait la nette impression que Deimos, ou plutôt dans ce cas-ci le Warlord, se faisait un plaisir que de se foutre royalement de sa gueule. Non mais pour qui la prenait-il? Croyait-il sincèrement que la démone ne connaissait pas son histoire et que dûpement elle se permettrait de croire toutes les conneries qu'il déblatérait à la seconde? Dans les yeux du général de guerre, on ne pouvait voir qu'une chose: la haine. A croire que malgré lui ses yeux disaient la vérité sur ses attentions en ce qui concerne celle qui était revenue d'entre les morts à en croire la part humaine de son interlocuteur.

"Mais pour qui me prends-tu?"

Le désir de vengeance, le désir de tuer était bien présent dans les yeux de celui qui avait tenté de l'étrangler, la croyait-il sans défense? Peut être, il l'avait certainement mal jugé ét pourtant au cours de la soirée la rouquine avait eu mille fois l'occasion de lui montrer ce dont elle était capable. Mais ce n'était pas tout, Deimos n'avait pas encore tout vus, mais il ne fallait pas non plus griler toutes ses cartouches en une seule fois, ça serait trop dommage et à ce moment précis, monsieur n'en valait vraiment pas la peine

"Pourquoi te ferais-je confiance? Tu ne peux pas te séparer ni de Jonathan ni de Deimos sans te tuer ou tuer les deux autres, dans les deux cas tu es perdant, et même si tu réussissais, tu perdrais d'emblée la force de Deimos ce qui te laisserai bien vulnérable..."

Un sourire narquois se dessina sur le visage de Selena qui était bien déçu d'un coup aussi bas, ou plutôt la tentative d'un coup aussi bas, c'était maintenant bien clair que Deimos n'avait pas la moindre idée de la personne à qui il avait à faire, à ses dernières paroles la belle haussa un sourcil

"Que pourrais-tu bien savoir? Qui me dis que tu n'inventera pas tout au fur et à mesure que tu parlera? Je n'ai aucune raison de t'écouter non plus, et effectivement tout ce que je veux c'est de te tuer, ou plutôt Deimos, mais toi et lui êtes la même personne, tu étais là quand il a tué mes parents sans aucune raison!"


Et voilà la demoiselle remettait ça sur le tapis sans prêter attention au fait qu'elle semblait avoir eu une raison d'oublier cette raison de vengeance qui en fait lui avait été communiquée par ce même Deimos. Mais ce n'étaient que des foutaises- encore une fois la belle tentait tant bien que mal de supprimer cette information qui désormais hantait son esprit, revenant à ce qu'avait dit le Warlord précedemment, la belle hocha la tête de droite à gauche et souffla

"Je n'ai vraiment pas besoin de toi pour venir à bout des autres membres de l'Agence, avec une qui est enceinte, l'autre qui n'est qu'une enfant et les autres qui franchement ne me font pas peur. Tu n'a rien a m'offrir à part peut être ta tête. On est loin d'avoir le même maître, tu as été exclu des enfers, tu te fourres le doigt dans l'oeil si tu crois que je ne le sais pas"

AU cas où, on ne sait jamais, la belle prépara encore une boule de feu, elle ne savait pas où s'arrêtait la patience du guerrier, enfin s'il en avait eu, déjà selon Selena les deux protagonistes avaient déjà perdu bien trop de temps à parler et à s'expliquer, non... Vraiment, s'en était décevant, quitte à regretter la façon dont leur rencontre avait commencé.

"Allez, qu'est-ce que tu attends, montre-moi de quoi tu es capable"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Ven 16 Déc - 1:11

Affabulation et stupéfaction. A vrai dire, le Warlord venait à l'instant de reconnaître une pauvre petite démone lobotomisée. A vrai dire, amusé, fasciné par la manière dont elle croyait dur comme fer, l'idée d'en rajouter une couche le titillait très méchamment. Chaque mot, chaque pensée dépassait la pauvre Selena qui n'était au final, qu'une pauvre gourde face au démon le plus destructeur de l'enfer, face à au véritable enfant de putain de la fosse abyssale. Mais a y' reflechir, enquiquiner une idiote doté du feu infernal n'avait de l'idée du siècle. Tout seigneur de guerre qu'il était, il ne résisterait pas très longtemps à un tel traitement. Il fallait oublier la provocation et rester sérieux comme le confirmait l'expression de visage du démon, qui n'était plus franchement enclin à la moquerie, fixant toujours avec détermination son ennemie.

"Et pourtant, je t'ai dit la vérité...Je connais le rituel d'intersubstantiation....Je peux m'en tirer avec tous les pouvoirs de ce crétin et le laisser à ta merci pour que tu puisses enfin t'amuser....Dommage, car en fait, je vais plutôt garder ce corps, vu que cela a bien l'air de t'ennuyer, au final. Ce qu'il possède est peu car en fait, il depend de MES pouvoirs. Mais cela, je crois que Lucifer a oublié de te préciser....ADMIRE PLUTOT"

Il n'eut qu'à faire un seul geste, un mouvement ample de la patte droite pour que la rouquine se retrouve entravé sur un pentacle d'énergie mauve, alors qu'un autre commencait à se dessiner à ses pieds, semblant contenir son énergie, sans que le démon ne passe du sérieux à la moquerie. Soit il avait l'intention d'en finir, soit il allait juste se contenter de la mettre en garde.
Selena devait maintenant être surprise de la tournure des évènements, alors qu'il lui était impossible de bouger le moindre muscle, entravée sur le pentacle d'énergie. Amusant et pitoyable, cette manière dont le combat venait de se renverser en faveur du guerrier de sang. La zone commencait doucement à subir les coups de vents du sortilège du démon, emportant un banc ou parfois une poubelle qui allait se heurter à un batiment environnant, alors que, tendant le bras vers l'elué du du grand démon, le Warlord continuait à maintenir son entrave ensorcelée sur elle.

"Tu comprends mieux, maintenant? J'aurais pu te détruire sur le champ si j'en avais eu l'envie. Le Omega Void est le pouvoir le plus craint, avec celui du Feu Infernal. Il détruit les corps et oblitère les consciences à tout jamais. Une fois pris dedans, il n'est plus possible pour qui que ce soit d'y réchapper. Aucun démon de bas étage ne peut apprendre ce sort sans être détruit dans la seconde même. Une fois tué, on cesse d'exister. Pas de retour en enfer ou au paradis....on cesse simplement d'exister à tout jamais. Même Lucifer est effrayé par ce pouvoir et toi, tu en est la prisonniere, maintenant. Donne moi une seule bonne raison de ne pas te détruire tout de suite, catin."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

Ruler of Fire/Abandon all hope

Ruler of Fire/Abandon all hope

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
4700/1000000  (4700/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Un retour inattendu   Ven 16 Déc - 20:21

Les choses avaient désormais prit une mauvaise tournure. Quelque part, Selena avait l’impression qu’elle aurait du s’y attendre. Deimos était autrefois très connu en Enfer, il l’était toujours, mais désormais il était déchu de par son choix de se marier à une hybride qui avait reçu le saut de l’infamie. De par ce choix le félin avait dit adieu à tout jamais à un probable retour en enfer, et bizarrement il avait plutôt l’air de se porter on ne peut plus bien malgré le fait que sa tête était mise à prit. Mais pendant un instant la rouquine avait oublié qu’elle faisait face au Warlord, à celui qui métrisait quelque chose dont même Lucifer avait peur. Mais ça Selena n’y avait pas pensé, pas jusqu’à ce que monsieur décide de la percher assez haut dans l’air avec un truc mauve qui lui drainait l’énergie et qui l’empêchait d’utiliser ses pouvoirs

« C’est quoi ce machin ? As-tu si peur de moi qu’il faut que tu mettes ce truc autour de moi, qu’est-ce que c’est lâche ! »

Malgré le fait que son attitude restait toujours aussi agressive, il fallait admettre néanmoins qu’elle commençait à avoir sérieusement peur de ce qui pourrait lui arriver. Son interlocuteur avait visé juste, sous cette forme là, il ne lui faudrait pas beaucoup plus longtemps pour envoyer la rouquine six pieds sous terre, et il est clair que là on ne parlait pas des Enfers, mais bien de la tombe. Se croyant trop jeune pour mourir, Selena finit par avoir un sourire plus que machiavélique sur ses lèvres et souffla alors à la question de monsieur je veux vous tuer

« Eh bien par exemple parce que je détiens ta femme »

Selena avait du utiliser sa dernière carte, mais plus tôt dans la journée elle avait eu un combat digne de ce nom avec la femme du maître des lieux, il lui fallu assez longtemps pour finalement la piéger, remarque ce fut facile aussi dans un certain sens – Amélia était loin d’être une démone aussi puissante qu’elle, sous hypnose et dans une cage de feu, elle apparu soudain au centre de la pièce. En effet, malgré le fait qu’elle était prisonnière, la rouquine avait tout de même encore assez d’énergie pour utiliser une magie de base, à savoir faire apparaître des choses grâce à une formule que même les apprentis-démons connaissent. Le regard de la miss se dirigea alors vers celui qui était désormais responsable d’un grand mouvement dans la zone et qui certainement aussi fautif d’un très grand nombre de casse dans les alentours. Mais à l’instant précis où Amélia était apparue dans le centre de la pièce, il était clair que tout allait changer, même si c’était le Warlord qui était en face d’elle, son personnage interne allait prendre sa place tout aussi rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un retour inattendu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour inattendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour inattendu de Kenshin
» Océane R. Un retour inattendu ♥ [A FINIR]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Corbeille et archives :: Chapitres terminés :: 2011-2013-