L'heure du jugement
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure du jugement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 0:16

Il est étrange de constater que le Quartier Est attire énomément de monde. Pas seulment la faune humaine regroupant les laisser pour comptes, les putes, les dealers, les criminels de tout poil ce qui constitue la lie de la socièté mais elle posssède aussi en son sein moisi des chose bien plus sinistre.

Vampire, loup garou, anomalie échoués sur terre, erreur de la nature. Tout les monstres qui préfèrent l'obscurité à la lumière. Certains inofensif ce cache et survivent du mieux qu'ils peuvent en esperant ne jamais être découvert par les hommes. D'autre sont clairements des prédateurs chassant l'homme et parfois d'autres monstres pour leur survie pour la plupart et pour d'autre cela dépend de leur humeur.

Brimstone était d'une toute autre catégorie. Il faisait partie de ses monstre sans l'être réelement et ce soir il était en chasse.

Cette semaine, les habitants d'un lotissement non loin du quartier ont été bouleversés en apprenant qu'un nouvel enfant, le troisième en autant de mois, avait mystérieusement disparu et leurs dépouilles écorchées seront retrouvées suspendues dans les ruelle les plus pourris du quartier.

Un monstre était à l'oeuvre et un monstre vorace. Cela à motiver le juge pour aller voir. Aussi curieux que cela puisse paraitre ses morts ont eu lieu non loin d'un viel Orphelinat. Le Nepharite n'était pas un détective toufois ses longue traque à Métropolis la citée alternative de son propre monde lui ont permis de bien connaitre l'Orphelinat pour y avoir traqué ou guidé de nombreuses âmes errantes à leur destination.

Brimstone s'y arreta donc à l'enceinte du vieux batiment abandonner et y huma l'air ambiant. L'endroit était saturé d'énergie que seul le Nepharite pouvait sentir. Il y avait quelque chose à l'interieur. Quelque chose qui le rendait agresif tandis qu'il perdit sa forme humaine progressivement pour prendre sa veritable apparence.

Poussant un grognement Brimstone se remis en marche et arpenta tout les passage qu'il connaissait afin de trouver une entrée dans le batiment.
Revenir en haut Aller en bas

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 0:31

*Heureusement que cette furie de Kimberley n'est pas avec moi, aujourd'hui*

Cette pensée venait une fois de plus de traverser l'esprit du chasseur félin, qui était depuis un bon moment à la recherche de quelque chose dans le vieil orphelinat, tout comme il restait hanté par l'image de cette pauvre femme qui pleurait à son bureau...
Vous savez ce qui est atroce, en réalité?? C'est pas de voir quelqu'un pleurer, mais c'est de savoir qu'une partie de sa vie lui a été arrachée, et ce même jusqu'à toucher l'innocence même, pure, blanche, immaculée, pour ensuite être corrompue et détruite par une monstruosité sans nom...

20000 dollars, payés cash par Mr et Madame Harding, pour s'occuper du meurtrier de la petite Jenny.....il se rappelle encore de la liasse posée sur le bureau, sous le regard d'un père pret à tout pour soulager la douleur de sa femme....Pfff, les mortels sont si insolents, par moment, sans réellement s'en rendre compte...Mais bon, comment pouvaient ils savoir que Deimos avait aussi des enfants, et qu'il comprenait leur douleur...Dans un sens, il aurait pu accepter l'argent, mais sur le coup, cela allait totalement à l'encontre de sa nouvelle doctrine...et puis...des enfants...comment ne pas réagir à la detresse d'une famille à jamais meurtrie par le destin??
Si vous êtes une créature dotée de sentiments, il est alors difficile de faire abstraction à cela.....

La tristesse peut parfois vous faire faire des choses folles.

Déjà 25 minutes qu'il chassait dans l'orphelinat, et aucune proie à signaler, ce qui était d'autant plus étranges car il était toujours hanté par un ou deux gosses zombie....Mais là, ce soir, c'était aussi vide que le cul d'une pute morte, comme si quelque chose aurait pu les chasser....C'est vrai qu'il y'avait quelque chose dans l'air qui n'était pas clair...C'était saturé de sorcellerie à un point que le chasseur se surprit à trembler un peu...


*Puissant, et discret, hein?? T'inquiete pas, je vais vite te faire comprendre que tu tué sur le mauvais terrain, fils de pute*

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 1:00

Le batiment avait beau être décrépis il n'en demeurait pas moin qu'il était solidement muré ou bien bouclé avec des cadenas ou des portes d'acier. Le nepharite fronça les sourcils sous son masque de fer souder à même son crâne. En allant en face d'une grille Brimstone découvris une chose annodine en apparence mais bizare en réalité.

Le cadena qui fermait la grille n'était pas orienté vers l'exterieur du batiment mais vers l'interieur comme si quelqu'un était entré mais avait fermé derrière lui. Quois qu'il y avait dans le batiment cela avait l'air intéligent pour utiliser une clef et le cadenas avait l'air neuf.

Comme tout les passages était bouclé, le Nepharite n'avait pas d'autre choix que de forcer le passage mais en silence. Ce qui était à l'interieur était certainement puissant ou nombreux cette puanteur psychique l'atestait.

Le bras gauche de Brimstone se saisit de la chaine tandis que le Never de son bras se laissa activer quand il sentis quelque chose de materiel. Brimstone modifia son bras choisit de créer de simple particule de néant alors qu'il tennait un maillon de la chaine. Le maillon rouilla et partis en poussière pour mieux disparaitre ensuite comme si il n'avait jamais existé. Le reste de la chaine tomba ensuite et Brimstone ouvris la grille dans un grincement de gonds rouillé.

La porte derrière la grille n'était pas fermé et s'ouvris dans un couloir remplis de poussière mais cette dernière était dérangés pas de nombreuse empreintes de pas.

En plus de l'odeur psychique une forte odeur de moisi et de pouriture se fit sentir mais une troisième odeur plus caracteritique attira l'attention du Népharite alors qu'il avançait dans le couloir.

Cela sentait la charogne en décomposition.
Revenir en haut Aller en bas

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 1:23

"Putain, c'est quoi cette odeur."

Voilà qu'il pensait à voix haute, maintenant.
Sur le coup, on aurait pu croire qu'un orc malade avait bouffé sa propre diarrhée, ou pire, qu'il s'était fait un festin de macchabées et qu'il avait déféquée sa merde un peu partout. Là, le doute n'était plus permis et Deimos commençait à avoir des soupçons sur ce qu'il allait affronter, ce qui lui permit de sortir son petit bijou: Un calibre 12 customisé et chargé de cartouches au mercure, le tout avec un chargeur camembert plein...Rien de tel contre les démons, à courte portée. Mais en y' repensant, à supposer que c'était bien ce qu'il soupconnait, comment ce monstre avat il pu chasser les enfants zombies?? Deimos savait que pas mal de petites merdes se baladaient en ville, mais jamais il n'avait croisé quelque chose qui aurait pu les effrayer...et il en savait quelque chose, car même la Reine des Vampires, 2eme créature la plus redoutable après Deimos, n'avait pas su inspirer la peur au fin fond de leur coeur gangrené, alors de quoi pouvait il s'agir, alors qu'au fond du batiment ruiné, il pouvait entendre un rire sardonique résonner jusqu'à ses oreilles.

Quoi que ce soit, ce fils de pute se foutait bien de sa gueule, et il allait payer pour tous les morts qu'il avait osé faire...Le problème, c'est qu'il était difficile de situer un bruit qui résonnait dans ce lieu.
Passant dans une autre pièce, puis finalement, dans un couloir d'une assez grande largeur, il se surpris à remarquer un tableau en parfait état....Alors, déjà, un tableau dans un lieu pareil, c'était assez incongru, mais ce qui l'était encore plus, c'était ce qu'il representait, soit une espece.....d'enchevetrement d'êtres liés par les chaines et la chair, fusionnant pour ne devenir plus qu'un....Autant vous dire que c'était assez répugnant, et que c'était une assez bonne representation de l'enfer.
Mais lorsqu'on est focalisé sur un element en particulier, on ne fait jamais attention à ce qui vous fonce dessus.
Projeté avec violence contre un des murs, il se releva assez vite et tira deux coups vers l'ombre, qui tourna vers une autre pièce en riant.....Evidemment, les deux coups toucherent le mur mais pas la chose, qui se sauva en riant, alors que Deimos partit à sa poursuite, dans le but de lui faire cracher ses tripes.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 1:58

A l'étage du dessous Brimstone leva la tête en entendant du bruit suivis de coups de feu. Cela rendit le Népharite assez perplexe et il se demanda bien ce qui ce passait la dedant.

Soudainement brimstone entendit du bruit dans le couloir ou il se trouvait. Une porte souvris à la volée et une silhouette en émergea pour foncer droit sur le Népharite en poussant un hurlement mais en voyant le juge qui se tourna vers elle la silhouette stoppa et son cri devins muet.

La créature qui lui faisait face était habillé comme une bonne soeur mais son visage était pourissant grouillant de vers avec une lueur démonaique au fond des orbites. Le cadavre en décomposition devait être certainement celuis d'une employé de ce batiment mais ce n'était suement pas un zombi mais une sorte de possédé démoniaque.

En tout cas c'était une créature à éliminer et visiblement elle ne s'attendait pas du tout à ce retrouver face à un Népharite qui tendis son doigt vers elle par habitude de son travail au purgatoire et prononça un seul mot de sa voie d'outre tombe et monocorde.


" Coupable ! "

La créature poussa un glapissement de terreur et tenta de fuir le jugement de Brimstone mais elle avait à peine fait trois pas qu'un rayon de Never la frappas. Le rayon de néant tirer du bras transformer en cannon du Népharite désintégra literalement la créature et le mur en face. Le démon poussa un horrible hurlement d'agonie qui se répercuta dans tout le batiment alors que sa forme spirituelle fut détruit en même temps que son pantin de chair.
Revenir en haut Aller en bas

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 15:36

"OH PUTAIN....."

Décidément, cela devenait presque une habitude chez lui, que d'être soufflé par une violente explosion où par une créature d'une très grande force. Sur le coup, Deimos se disait que sa bonne étoile devait briller de milles feux, ce soir, car si il avait avancé encore de quelques pas, il n'aurait resté de lui que cendres, ou très peu de chairs, soit l'équivalent volumique d'un repas de hamster.
En partie sonné, il n'entendit qu'en partie sa radio portable avec laquelle il restait en contact permanent avec les autres membres de son groupe, quelque part en dehors de l'orphelinat...et bien evidemment, c'était la voix de Lita, sa petite soeur adoptive, qui se fit entendre.


Lita: DEIMOS....DEIMOS, REPONDS, JE T'EN CONJURE....QUE SE PASSE IL?? A TOI.
Deimos: ...HuMmm.....Euh....Ici Deimos.....apparement, quelqu'un...ou quelque chose devait traquer le même gibier que nous...mais..
Karno: Ici Karno...Deimos, c'est quoi ce rayon, qu'on a vu traverser le batiment de part en part???A toi...
Deimos: Bonne question....Je vais aller poser la question à celui qui a tiré...et je vous rappelle...Terminé.

Se relevant difficilement, il se dirigea vers le trou, résultante de l'explosion et braqua son arme vers une ombre, qu'il pouvait difficilement voir, à cause de la poussière dégagée par la saleté du lieu. Quoi que ce soit, cela avait une puissance phénoménale, et il valait mieux faire attention...Donc, un peu de diplomatie d'imposait.

"Qui que tu soit.....Merci pour le coup de main.......Qui est tu?? Avance que je puisse te voir, étranger."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
Invité

Invité

MessageSujet: Re: L'heure du jugement   Dim 11 Juil - 16:22

Le Népharite grinça des Maxilaire en voyant le trou dans le mur. C'était bête mais il oubliait systématiquement qu'il était dans le monde terrestre et pas sur métropolis. Il devait utiliser le never avec parcimonie si il voulait éviter les incidents.

Brimstone huma à nouveau l'air. Même si il a envoyer cette créature dans le néant cette odeur de charogne persistait et cette odeur psychique aussi par la même occasion comme si elle était dans un autre coin de l'orphelinat. Le juge était sur le point de repartir quand il entendit du bruit à nouveau.

A travers le trou circulaire provoquer avec le rayon de Never Brimstone vit un humain qui le braquait avec une arme terrestre certe archaique mais pouvant toutefois blesser le juge. Outre cela Brimstone sentis la puanteur caracteristique démoniaque en lui mais il y avait autre chose qui bloqua Brimstone et l'empêchait d'attaquer.

Quois que c'était il ne semblait pas hostile mais prudent.


"Qui que tu soit.....Merci pour le coup de main.......Qui est tu?? Avance que je puisse te voir, étranger." Dit il.

Bon visiblement même si cette créature puais le Démon cela ne voulait pas dire que s'en était un. En tout cas même si ce type était là pour la même raison que lui le Népharite n'avait pas besoin d'un mortel dans le pattes.

Dans l'obscurité les yeux du Nepharite brilla allors qu'il toucha le mur à coté de lui.


" Jugement en suspend pour toi ! Ne va pas interférer dans le travail d'un Nepharite ou il t'en cuira ! " Prévena brimstone de sa voie métalique d'outre tombe tandis que le mur qu'il toucha se mis à noircir et qu'une horrible odeur de cimetière se fit sentir.

La corruption gangréna le mur et attégnis le trous qui se mis à se refermer comme une plaie suintante alors que brimstone utilisa son pouvoir de forge sur la matière afin de bloquer le type qui le braquait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'heure du jugement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure du jugement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fin Juin 550] L'heure du Jugement [PV Bélisaire / Liao]
» L'heure du jugement approche. ft. Nymeria Sand-Daemon Sand-Ryon Allyrion-Oberyn Martell-Valena Allyrion
» Jugement Brignol Lindor: condamnation a perpetuite de 2 ...
» Liban : un petit jugement citoyen
» Jugement rendu : un papon désavoué!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Corbeille et archives :: Chapitres terminés :: 2009-2011-