Souvenirs douloureux
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs douloureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Souvenirs douloureux   Mar 8 Juin - 17:16

AMélia était sortie pour se dégourdir un peu, malgré ce que ses filles lui avaient dit, il fallait que la miss fasse un peu de sport, ce n'est pas le sport qui aura raison d'elle, et même Daxius lui avait préconiser de faire de l'entraînement, moins intensif certes, mais il fallait quand même que la miss soit capable de se défendre. La miss était donc partie pour une marche rapide - pas question pour l'avocate de faire un jogging, non, pas question... La jeune femme allait donc vers le parc, et puis si elle rencontrait un semeur de trouble quel qu'il soit, c'était même tant mieux. Mais notre demoiselle ne croyait pas si bien dire, ou du moins penser. Alors que la demoiselle était habillée tout en noir, histoire de ne pas être aperçue, elle fut rapidement entourée de démons. La miss ne les connaissait pas et se contenta de continuer son chemin. De l'entraînement, certes, mais la belle n'était pas non plus suicidaire, il fallait penser aux deux jumelles qu'elle portait. Tant que la belle aurait la vie en elle, celle-ci n'aurait le droit à aucune erreur, surtout que maintenant que la cuisinière en herbe avait fait leur connaissance elle ne se voyait pas vivre sans elles, ne pas les connaître, non c'était impensable et d'ailleurs Amélia restait médusée quant à la différence de catactère qu'il y avait entre Helena et Ely... un peu plus et la future maman aurait été persuadée que la plus jeune des deux la détestait au vu de comment elle parlait, et il n'y avait pas que du faux dans ce qu'avait dit l'aînée le jour où elles s'étaient rencontrée, la plus féline des deux était encore plus directe et offensive que son père. D'ailleurs la question l'avait-elle rencontrer se posait aussi. Surement oui... mais alors pourquoi Deimos ne lui en avait encore touché mot? peut être le lui avait-elle demandé?
Mais les démons l'avait rattrapé ce qui l'obligea à se sortir de ses pensées qui à l'heure qu'il était ne la ménerait pas à grand chose. Amy s'était attendue à tomber sur des troubles-fêtes, mais pas autant d'un coup. L'un deux prit AMy au cou, elle s'écria alors

ESPECE DE LACHES! VOUS DEVEZ VRAIMENT ETRE AUTANT POUR VOUS EN PRENDRE A UNE FEMME?!"

"Tu n'es pas une femme comme les autres Amélia...";

"Qui êtes-vous?"

Amélia essayait de se débattre et finit par arriver à faire passer son attaquant par-dessus son dos pour qu'il s'écrase ensuite par terre, mais un autre vint lui lier les mains, la miss se clona alors pour pouvoir attaquer les autres qui allaient se rejoindre à la fête. Celui qui venait de tomber à terre finit par se lever et demander

"Oh ne me dit pas que tu ne me reconnaît pas?"


Le coeur d'Amélia battait à tout rompre, elle ne comprenait pas et pourtant ce visage lui disait quelque chose

"Oh non... Lokar..."


Un ancien collègue de son père, ses yeux étaient ronds, désormais la future maman ne savait vraiment pas à quoi s'attendre. On finit surement par l'assomer car elle perdit connaissance sans même s'en rendre compte. Elle se réveilla au cimetière non loin de la tombe de son père

"Qu'est-ce que vous me voulez?"


"on va t'enterrer!"

Un rire provint alors du démon, AMélia se souvenait désormais, lui et ses amis avaient surement trouver une parade pour l'affaiblir pour qu'elle n'utilise plus son clonage

"Si notre collègue, ton père, est mort, c'est par ta faute, tu n'as pas su le protéger, et tu vas payer"


"QU'est-ce que vous allez faire me tuer?"


"Pire... Te torturer, aller donnez lui les instruments, vas-y sale garce, creuse ta tombe!"

AMélia n'avait pas le choix, trop de démons l'entourraient, mais déjà son médaillon brillait comme jamais auparavant,Deimos finirait par se poser des questions, du moins fallait l'espérer, mais la miss ne voulait pas paraître faible, la demoiselle ne comprenait pas encore vraiment ce que ces énergumènes voulaient, mais elle connaissait Lokar, il fallait vite partir de là. sous bonne garde, la miss ne pouvait pas utiliser l'ubiquité, mais le clonage... Autant réessayer, et c'est ce qu'elle fit, grâce à quoi l'avocate pu avoir quelque démon grâce à l'effet de surprise, mais Lokar n'était pas stupide:

"ASSEZ"


Il se jeta sur la vraie Amélia et lui planta une aiguille dans l'épaule sous un léger cri de la victime en déclarant alors avec un sourire sournois

"Tu n'auras plus de pouvoirs pendant les trois prochaines heures!"


Il en profita alors pour lui mettre une raclée, la punissant ainsi d'avoir osé tué cinq de ses hommes, dans un sourire, la chef de l'agence utilisa son autre arme: le corps à corps, mais fut vite cernée par les autres démons qui la balancèrent à terre. Une fois relevée, et le visage et les bras en sang, Lokar souffla

"CREUSE, ou je te jure qu'on te torturera jusqu'à ce que tu obéisses!"


Amy alla alors creuser en respirant assez fortement, juste à côté de la tombe de son père, rien que ça lui donnait des frissons

"Tu n'as toujours pas compris n'est ce pas? Nous allons te sacrifier pour ramener ton père à la vie"


Encore un rire machiavélique lui échappa, Amy fit les gros yeux mais de par les regards des autres ne dit rien et se contenta de prier pour une arrivée de Deimos des plus rapides possibles

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Sam 12 Juin - 0:36

"Ca m'étonnerait"

Une parole puis un puissant phare qui éclairait maintenant la zone, tandis qu'on pouvait entendre un puissant vrombissement de moteur, confirmant que les pauvres démons allaient s'en ramasser plein la gueule....Deimos n'avait pas mis longtemps.
Mais comment, dirons certains?? Simple comme bonjour, où comment se faire balancer par une ce que certains voient comme une babiole, qui est, en plus d'être un magnifique bijou, le parfait mouchard pour prevenir Deimos, en cas d'attaque sur Amélia.
A partir de la première seconde où Amélia avait été attaqué, Deimos savait qu'il se devait de tracer le plus vite possible pour la retrouver et l'aider, peu importe l'enfer absolu qu'il déverserait sur la tronche des pauvres idiots ayant commis cette ultime erreur. Mais comment avait il recu cet appel à l'aide, si on pouvait appeler cela ainsi??
Simple, une fois de plus. Le médaillon envoyait non seulement des images de la scène en cours, mais en prime, se transmettait de félin à félin, à la manière d'un virus, si on pouvait illustrer la chose de cette manière, jusqu'à finalement se transmettre à Deimos, qui était à quelques kilometres, en train de se faire une petite chasse aux vampires dans un vieil entrepot désaffecté, et quelle ne fut pas la surprise des suceurs de sang lorsqu'ils virent le démon décamper à toute blinde en les laissant sur place....Ils se voyaient sauvés, jusqu'au moment où ils s'apercurent que Deimos leur avait laissé un petit cadeau, sous la forme d'une bombe UV, qui balanca ses rayons dans toute la zone, carbonisant les vampires qui se crurent à l'abri.


Tracant alors comme un fou, bravant le vent, la circulation et les flics sans se soucier du reste, il se laissait aller à la panique la plus totale et un seul mot résonna dans sa tête: Amélia.
Et pendant tout ce chemin, il se maudissait de ne pas savoir la proteger comme le parfait mari qu'il aurait du être.
....Quel con....Le mari idéal, ca n'existait pas, rien de plus qu'un eternel ephémisme stupide, voire, la parfaite arlésienne....Et pourtant, sans qu'il s'en rende vraiment compte, le démon faisait des choses que n'importe qui n'aurait pu réussir, et protegeait efficacement sa femme, même si il avait encore du mal à le reconnaitre.

Il ne lui fallu pas plus de 3 minutes pour atteindre le cimetière, arreter sa moto, et la pousser jusque dans les fourrés, à une zone qui semblait, pour le moins, "Animée".....Amy et quelques fils de putes qui ne semblaient pas lui vouloir du bien et un dénommé Lokar, dont l'épelation troubla notre démon, qui cru entendre le nom d'un des 3 grands chefs vampires de Santa Carla. Sur le coup, il failli se dire que ces idiots, aussi immortels soit ils, ne comprendraient jamais....Mais l'ennemi était autre, même si d'un coté, la lecon s'appliquait à eux aussi.
On disait toujours à Santa Carla "Si tu touche Amélia Stazzone, tranche toi la gorge et essaye d'aller te planquer en enfer.".....Ce soir, cette citation allait s'averer on ne plus vraie.
Mais revenons à l'instant présent.


"Alors comme ca, vous voulez ramener son père à la vie.....Dites moi, enfants de putains, ca vous tente pas de me dire pourquoi, avant que je vous débobine la tripaille??"

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Sam 12 Juin - 14:08

"NOOON"

Voilà ce que cria Lokar en apperçevant la moto du félin qui arrivait en trombe, en regardant ses sbires il grogna

"JE VOUS AVAIS DIT DE VERIFIER QU'ELLE N'AVAIT RIEN SUR ELLE... Comment t'as fait?"

Démon 1 : je crois que c'est son collier
Démon 2 ; Imbécile, à cause de toi on va tous y passer
Lokar: Elle est faible et grâce à ma piqure elle n'a pas encore récupéré ses pouvoirs!

Un rire diabolique se fit entendre, apparemment une idée venait de naître dans le bocal qui servait de cervelle au chef de cette petite bande

"On est plus nombreux! Attaquez! Et toi creuse"


Amélia avait bien sur arrêté et essayé de reprendre possession de ses pouvoirs malgré la piqûre, mais rien y faisait, elle se sentait sur le coup faible et inutile

"DEIMOS ATTENTION"


HUrla alors Amélia quand les démons se ruèrent à cinq sur le démon félin, ils savaient sa force, mais ils connaissaient aussi sa faiblesse, AMélia

"Bon tu m'énerves à être lente, creuse plus vite, ou je te jures que je vais continuer à te faire mordre la saleté"

L'avocate ne pouvait en supporter plus, et sans qu'elle comprenne vraiment d'où ça pouvait venir, elle arriva derrière Lokar en un temps record, pas le temps de reprendre ses esprits, la miss ramassa un bloc de pierre qui était par terre et frappa la tête du démon, qui malgré ce choc pulvérisa la belle dans la tombe déjà assez profonde

"N'ATTENDEZ PLUS! ENSEVELISSEZ-LA!"

Se tournant alors vers Deimos que désormais Trois démons entouraient, il ria et souffla alors

"Tu crois me faire peur? Le père d'Amélia faisait partit des grands, et cette calamité fait honte à sa mémoire, je ne comprend pas comment elle a pu te choisir, à moins que tu lui ai jeté un sort... Quoi qu'il en soit tu vas regarder ta chère et tendre perdre son énergie vitale devant toi... C'est encore plus beau que ce que je prévoyais!"


Riant de bon coeur il emmena Deimos près de la tombe d'où Amélia ne pouvait plus sortir à moins d'être aidée, même en sautant elle n'y arrivait pas. Deux démons allèrent chercher des tiges d'orties, car pour que le sacrifice fonctionne, il fallait que la mi-sorcière souffre autant que son père avait souffert lors de sa mort et sous les yeux de Deimos ils commencèrent à la frapper avec les branches d'orties de toutes part, Amélia tenta alors d'en attraper une pour tirer le démon dans la tombe, mais Lokar l'avait prévu et fit apparaître un teaser à distance et par ce moyen électrocuta Amy, puis toujours pour la soumettre à la souffrance, le démon alla chercher la marmite d'eau bouillante et la versa sur la future maman qui hurla et finit par tomber, ses forces commençaient à manquer. Lokar regarda alors Deimos avec un sourire narquois espérant aussi le provoquer, tant qu'à faire faire d'une pierre deux coups et ce sous les cris de la pauvre restauratrice

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Dim 13 Juin - 21:05

En général, Deimos n'avait aucun mal à réexpédier 3 fils de pute au fin fond du trou du cul de l'enfer, mais là, c'était comme un idiot qu'il venait de se faire assommer, avant d'être ligoté et amené en face de la tombe que Lokar avait fait creusé à Amélia.
Pourtant, le démon ne perdit pas son sang froid sur le champ et se permit même de lui cracher à la gueule, une fois son petit monologue de méchant terminé. POurtant, plus les secondes passaient, et plus la souffrance de la pauvre Amy s'amplifiait, devant un Deimos enchainés par plusieurs chaines magiques, qui ne put s'empecher de hurler devant cet horrible spectacle....Si il avait su, il aurait flinguer tout ces batards une fois pour toute.


"SALAUD, LAISSE LA PARTIR"

Doux chef d'oeuvre d'euphémisme pour un démon qui avait justement l'intention de la sacrifier pour faire revenir une ordure dans ce monde, un monstre qui se revelait être son beau-père. Certain diront qu'avoir une belle-famille composée de pourri, c'était cliché, mais dans une ville comme Santa Carla, cela prenait une signification autre, et pour ainsi dire, le cliché s'envolait pour laisser place à une horreur sans nom, devant laquelle Deimos avait presque du mal à retenir ses larmes....et sa haine, qui prenait doucement le dessus, à chaque hurlement, qui se soldait par un coup de massue à la tête, au corps, ou peu importe, dans le but de faire souffrir le chasseur, qui tomba finalement à terre, sans vraiment se relever, comme si il semblait sur le point de mourir.....sous les rires des quelques démons, qui ne virent rien venir....Pourtant, le démon se releva, doucement, essayant de forcer les chaines, sous les insultes et quolibets des démons qui en rajoutaient une couche, en se moquant éperduement de lui et de son pseudo-amour pour une vulgaire catin. Et plus les secondes défilaient, sans qu'il puisse faire quoi que ce soit, plus sa rage bouillonnait, jusqu'à ce qu'il commence finalement à amorcer sa transformation, ne pouvant plus contenir davantage les pulsions qui se faisaient ressentir....mais personne ne pouvait entendre cette petite voix sinistre et moqueuse qui résonnait dans la tête du chasseur, une voix qu'il n'aurait plus jamais souhaité entendre........une voix qu'il l'incitait à se laisser aller à la sauvagerie la plus frénétique, et au pouvoir illimité.
Sur le coup, les démons ne paniquerent pas lorsqu'ils le virent reprendre son apparence de félinoide, mais les spasmes dont il commencait à être victime avaient tendence à moins les rassurer....surtout lorsque la Terre se mit à trembler, tout comme le ciel se couvrit d'une épaisse masse de nuage noir, d'ou la foudre se vit voir et entendre, alors qu'un éclair vint toucher un des démons, qui alla s'écraser contre un des mausolés du secteur.

Musique d'ambiance:
The Awakening

La seule qui avait maintenant idée de ce qui se passait et qui allait vraiment prendre peur, c'était Amélia. De là où elle était, elle pouvait maintenant entendre très facilement ce cri qui déchira le ciel de la ville et son obscurité....Ca, mes chers, c'était le bruit que faisait le dernier petit bout d'humanité d'un être lorsqu'elle explose en mille morceaux...tout comme les chaines du démon, qui cederent sous le poids de sa force et de la puissance qui commencaient à se dégager de son corps, comme l'attestait cette aura mauve qui l'entourait.....Et partout, en ville, tous purent ressentir la terrible resurgence du Warlord, qui venait de se reveiller, alors que la foudre continuait de s'abattre dans la zone, détruisant peu à peu chaque tombe, sous la triste mélopée des morts, qui pleuraient devant ce spectacle.

...........Le Warlord était revenu.Et sa voix sépulcrale résonna dans le cimetière, comme si milles démons parlaient de par sa bouche.


"Votre sang sera votre tribut, pour avoir osé me tenir tête"

Un nouveau cri déchira le parc, et nul doute que celui-ci, tout le monde devait l'avoir entendu à 3 km à la ronde, sans parler de l'explosion de lumière qui venait d'être laché du corps du général félin. Une lumière rouge, brillante, magnifique, mais synonyme de destruction, tandis que, écartant violemment les bras, le monstre libéra une nouvelle décharge d'énergie de son corps, mais sans vraiment pouvoir la contrôler. A chaque pas, l'aura semblait plus dense, plus lumineuse, mais surtout plus dangereuse, venant même à commencer à faire exploser et à incendier les arbres autour d'eux. Puis une nouvelle fois, le cri du monstre se libera, tout comme l'aura l'engloba totalement, libérant une nouvelle décharge d'énergie qui traversa la zone, sans foncièrement blesser les quelques protagonistes, mais dégageant une pression démoniaque intense pour faire plier le genoux à n'importe quelle personne dans le secteur. Deimos était en proie à ses propres pouvoirs

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Lun 14 Juin - 12:18

Amélia était à terre dans un trou assez profond pour qu'elle s'étende dans sa largueur et même plus. Ensanglantée et battue, la miss n'avait plus de force et était encore heureuse de sentir ses deux filles bouger, enfin c'était un peu tôt pour qu'elles bougent à la base, mais plus rien n'étonnait la future maman de leur part. Il fallait qu'elle essaye de se sortir de là, pour ses enfants. Mais le moindre mouvement lui faisait mal. Alors que les démons comprenaient que Deimos n'allaient pas tarder à déchaîner sa colère sur tout ceux qui avaient posé la main sur la cuisinière commencèrent à rejeter la terre sur une Amélia encore en vie, peut à peut les deux sbires remplissaient la tombe, mais c'était sans compter la transformation de Deimos. La jeune femme la terre qui commençait à la recouvrir savait pertinemment ce qui attendait Lokar et les autres démons qui étaient à sa botte: Une mort très douloureuse, comme celle qu'ils avaient prévu pour la demi-sorcière. C'est là que l'avocate senti la terre trembler, on aurait dit un séisme, puis un cri... Amélia comprenait, elle sentait cette énérgie qui était tellement puissante qu'on en ressentait le poids dans toute la ville probablement. Elle avait sa réponse, à cause de ce qui était arrivé ici, par sa faute, le Warlord était de retour, alors que Deimos avait eu tellement de mal à reprendre le dessus, le contenir et vivre une vie plus ou moins normale, dans la mesure du possible. Il n'y avait pas à chercher plus, tout ça, c'était le résultat de tout ce que Amélia avait subit durant ces deux dernières heures. Mais à y penser, plus qu'une heure et elle récupérerait ses pouvoirs. Mais dans une heure il serait déjà trop tard

Lokar: VITE FINISSEZ PENDANT QU'IL SE TRANSFORME, JE VAIS COMMENCER LA FORMULE

Démon 1: J'espère que ça va marcher
Démon 2: En tout cas on ne va pas survivre à cette nuit, moi je te le dis

Lokar: Oh mon dieu, le Warlord! Dire que cette folle t'a choisi pour époux

Démon 1: Lokar! Maintenant
Démon 2; C'est maintenant où jamais

Alors que Deimos était désormais complétement transformé et que son cri de rage faisait tout trembler et que la foudre détruisait tout sur son passage, Lokar commença une formule dans un langage inconnu en plaçant des pierres sur la tombe du père d'Amélia et l'autre sur la fille ensevelie et alors qu'il avait presque finit, et qu'on entendit un grondement provenant de la tombe du démon

Lokar: "Vite ouvrez le cercueil, il ne faut pas qu'il s'étouffe"

A peine ouvert, les démons ainsi que Lokar recevèrent une vague d'énergie d'une puissance extrême en pleine poire. Désormais, seul Deimos pouvait reprendre possession de lui même...

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Sam 19 Juin - 2:49

Reprendre le controle?? Oh non, il ne fallait pas rever. Le Warlord était bien trop à l'aise dans ce corps, et maintenant qu'il venait d'envoyer valser Lokar et ses sbires, il se dirigea vers le cerceuil, sans pour autant chercher à l'ouvrir.
Non, en fait, il se dirigea vers le corps de Lokar, qui avait cependant beaucoup de mal à se relever, pour finalement l'empoigner par la gorge, en lui souriant sadiquement, ce que ce dernier lui repondit en lui crachant à la figure, sans tenter de se débattre.


"Ainsi, tu ne me crains pas, Lokar. Sache qu'ici, il n'ya de la place que pour un seul Seigneur....Et ton misérable maitre n'est pas le bienvenu...La punition sera exemplaire...et quant à la femme, tu n'est qu'un pauvre idiot...Son sort m'appartient.....MAINTENANT, CREVE"

S'appretant à porter le coup de grace, le démon leva la patte pour frapper, mais fut vite interrompu par une présence qui se jeta sur lui, pour le plaquer violemment à terre, et qui sentait relativement le chien mouillé, sauf que celui-ci portait une armure et semblait vachement enragé. D'autres présences se firent sentir au tour du démon, dont une qui ne le rassura pas, malgré son sourire des plus carnassier.

"Karno Alexander, tiens donc....DEGAGE DE LA."

Le Pauvre Lycan fut lancé avec force contre un chene sur lequel il s'ecrasa lourdement avant de se relever avec peine, entouré d'Ophélia et Albrecht, tandis qu'Alana et Lita sortirent Amélia de son trou, non sans difficulté.


Warlord: Pauvres fous...Vous pensez être en mesure de m'arreter??
Karno: Nous?? Non, mais lui, oui.

Pour toute réponse, une colonne de lumière frappa le démon félin à la verticale, le forceant à s'agenouiller devant une figure, celle d'un homme dans la quarantaine, aux cheveux grisonnant, que le Worlord reconnut aussitot comme...

"DAXIUS??? TOI??? JE VAIS TE FAIRE RENDRE GORGE."

Des paroles sans espoirs, tandis qu'une nouvelle colonne de lumière bloqua pour de bon le démon au sol. Pas inanimé, mais suffisamment vidé d'énergie pour ne plus pouvoir faire quoi que ce soit, même bouger le petit doigt. Quelle situation humiliante pour l'un des plus puissants démons de l'enfer, surtout lorsqu'il vit une potion venir s'écraser près de lui, dégageant une lueur verte, qui le frappa à la tête, avant de le faire plonger dans les pommes.

Daxius: C'est fini......Lorsqu'il se reveillera, il aura repris ses esprits. Occupons nous d'Amélia, maintenant. Elle a besoin de mes soins. Karno, occupe de toi de Lokar et les autres. Fais les parler. On doit savoir ce qu'ils voulaient.
Karno: Avec plaisir.....Allez, venez là, bande de couards...Albrecht, tu me file un coup de main?
Albrecht: Ok.....Si tu m'autorise à en torturer un.
Karno: T'est un drole d'ange, toi.
Albrecht: Je suis un ange sans ailes, je te rappelle.

La tension venait de retomber.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Sam 3 Juil - 22:37

Amélia était sans vie. Son corps avait été torturé et était méchamment ensanglanté. Alana et Lita mirent beaucoup de temps à sortir la demoiselle de son trou et Lita ne put s'empêcher de remarquer

"Quelques minutes de plus et on la perdait"

Alana: Et dire que Deimos ne s'en rend même pas compte

Daxius: Ne parlez pas de malheur et laissez-moi plutôt m'occuper d'elle

???? : Ils ont torturé ma fille pour me faire revenir

C'était le père d'Amélia, personne ne l'avait jamais vu et Deimos était le seul à connaître son prénom, à part évidemment la jeune italienne, mais au moins l'ancien démon avait répondu à la question qu'avait posé le guérisseur un peu plus tôt

Lokar: Et on a échoué, si seulement on avait su pour son foutu médaillon

???! Toi! Tu va me le payer cher

Démon 1: C'était la seule façon de te faire revenir

???: Et tu pensais surement que je serai d'accord pour qu'on torture ma propre fille?! Et puis elle est en vie, alors comment se fait il que je me sente quand même puissant

Lita: Surement parce qu'elle n'était pas seule

Alana: Elle est enceinte

Lita regarda alors sa collègue d'un air assassin, les deux démons ici présents n'avaient pas à le savoir, et le fait que l'un d'eux soit le père de l'italienne ne changeait pas, après tout, s'ils avaient fait ça à Amélia, c'était assez pour les envoyer tous au bûcher

???: LOKAR.... Qu'est ce que t'as fait... Tu as essayer de sacrifier deux personnes, mais tu es malade!!!

Lokar: Je ne le savais pas, et on s'en fiche, qu'est-ce qui t'arrives, tu n'as pas pour habitude de compatir à ce que je sache

Lita: Les choses ont changé

Daxius: TAISEZ VOUS! ASSEZ!

Daxius entreprit alors de soigner Amélia, les dégâts n'étaient pas moindres, Lita et Alana avaient raison, encore un peu et la restauratrice serait morte ainsi que les deux jumelles qu'elle portait


_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Sam 14 Aoû - 2:04

L'engueulade continuait, encore et toujours, sans que les protagonistes ne remarquent que le monstre félin se relevait doucement, dans le dos de Daxius, qui s'affairait à soigner la jeune restauratrice, sans se rendre compte que le démon n'avait toujours pas retrouver son état normal, au vue de l'aura noire qui planait autour de lui.
En fait, il était difficile d'expliquer ce qui se passait, car en général, le sort du guérisseur fonctionnait à tous les coups, et là, c'est comme si en fait....cela l'avait rendu plus fort.
Une fois debout, le monstre leva la patte, s'apprêtant à frapper mortellement le guérisseur, lorsque finalement...


Karno: DAXIUS, ATTENTION

Deux secondes de plus, et le guérisseur quittait prématurément ce monde, finalement sauvé de justesse par le lycan en armure, qui se jeta, tout crocs et griffes dehors, sur le démon possédé, qu'il plaqua au sol, avant de se faire sauvagement éjecté par un coup bien placé au visage, laissant un Karno assommé et inanimé, s'écraser contre un arbre.
Au vue du regard emplis d'horreur des autres membres, le démon comprit bien vite qu'il allait avoir l'ascendant sur ses adversaires...et c'est ce qu'il fit, d'un geste simple, tandis qu'il emprisonna chaque adversaires dans une grande colonne de lumière, les empêchant d'agir à leur guise. Chacun était maintenant pris au piège, face au dieu qui vivait de façon insidieuse, tel un parasite, dans le corps et l'esprit du mari d'Amélia.
Tous, y' compris le père d'Amy, ne pouvaient qu'assister, impuissant, à la suite des événements, se disant surement que leur dernière heure venait de sonner...


Mais ce ne fût pas aux membres de l'agence qu'il décida de s'en prendre...mais aux trois démons qui avaient osés s'en prendre à Amy.
Un autre geste de la main, et le monstre félin les fit planer jusqu'à lui...C'était presque amusant de les voir planer, allant à lui, volant vers l'inéductabilité de leur mort prochaine.
Une fois à sa portée, il les fit réattir, assez violamment, il fallait l'admettre, au vue du bruit d'os cassé qui se fit entendre...Après tout, il fallait s'assurer de leur desespoir le plus total.
Une fois à terre, ce fut leur tour d'être emprisonné dans une colonne de lumière mauve, sous leurs cris apeurés, provoquant l'hilarité de la créature au pelage noir.


Deimos:HAHAHAHAHAHA....SOYEZ TEMOIN DE MON JUGEMENT. VOYEZ LA FACE SOMBRE DE L'ENFER...ET LAISSEZ MOI ETRE LE SEUL JUGE
Daxius: DEIMOS, ARRETE, REPRENDS TOI, TU NE SAIS PAS CE QUE TU DIS.
Deimos: Silence, Daxius...Ton jugement n'est pas pour aujourd'hui.....

Sur le coup, le démon parla presque de façon normale, avec une voix humaine, mais au ton qu'il utilisait, on sentait malgré tout que le Warlord était toujours présent.

Deimos: Maintenant...Que le jugement commence.....Pour avoir osé vous attaquer à moi, alors que j'étais endormi......COUPABLE......Pour avoir tenté de deterrer une menace qui aurait pu mettre fin à ma vie.....COUPABLE.......Pour vous être attaqué à mon hote et sa femme.....COUPABLE.......Et enfin....pour avoir tenté de violer la règle de ce territoire.....COUPABLE........La sentence est.....OMEGA VOID"

Un autre geste, et dans un bruit d'énergie qui se repercuta à des kilomètres, provoquant une onde de choc des plus violentes, ce qui, au passage, brisa les prisons d'energie des autres protagonistes, le Warlord mit fin à la vie des 3 démons qui avaient osés s'en prendre à Amy.
En 4 secondes, tout s'arreta, et le cimetière reprit son calme, alors que le Warlord se tourna ensuite vers les membres de l'Agence.


Deimos: Et maintenant....
Lita: ARRETE, NE FAIS PAS CA.
Alana: NON, PAS CA.

L'histoire aurait pu mal tourner, à cet instant précis, lorsque, dans l'ombre, deux personnages apparurent, le visage cagoulé, pour faire face au démon. Sur le coup, cela stopa net le démon félin, éberlué et fasciné par le fait que quelqu'un ose s'interposer entre lui et ses proies...et au vue de leur silhouette, il devinait aisement qu'il s'agissait de deux femmes....Courageuses, mais stupides...Sur le coup, le démon s'abstena de tout commentaire ou geste, et c'est justement ce qui allait lui couter cher.

???: Prete, ma fille?
???: Prete.
???: MAINTENANT.

Croisant chacune les bras, les deux êtres cagoulés tracerent un signe qui ressemblait vaguement à une croix, qui, dans une magnifique et aveuglante lumière blanche, firent apparaitre une colonne de lumière semblable à celle utilisée par Daxius, il y'a quelques minutes, mais qui, sur le coup, semblait plus vive, plus forte...frappant de sa toute puissance le démon félin, qui était maintenant cloué au sol, hurlant toute sa peine et sa surprise, comprenant cette fois qu'il allait réellement perdre à nouveau le controle de ce corps...et cette fois, il n'était pas pret de revenir.

???: MAMAN....IL RESISTE.
???: TIENS BON, IL DOIT SE RENDORMIR A NOUVEAU...ON NE PEUT PAS LE LAISSER EN LIBERTE.

Effectivement, le démon tenait bon, malgré tout, et essayait de passer outre le rayon d elumière qui le frappait, affichant un visage de haine, une écume qui lui coulait des lèvres, de son torse jusqu'à ses pattes, frappant à chaque fois la terre, dès qu'il lachait prise et qu'il était nouveau cloué par le rayon d'énergie.


Deimos: SALOPES D'EXORCISTES....SALOPES.......JE VOUS TUERAIS....JE VOUS TUERAIS..AAAARRRRRRRGGHHHHHHH...J'AVAIS REUSSI....J'AVAIS REPRIS LE CONTROLE....SALOPES
???: C'est fini....
???: Rendors toi, et ne nous hante plus jamais, monstre.

Le rayon de lumire émit alors une décharge plus puissante que celles auparavant, frappant une fois pour toute le démon, qui, sans cri, s'écroula sur le sol, à nouveau.....Le Warlord venait d'être renvoyé au fin fond de la psyché de Deimos....mais pour combien de temps, encore.
Tandis que la plus grande des femmes encapuchonné s'assura que Deimos était en bien en vie, l'autre lanca un parchemin vers Daxius, tout en s'adressant aux autres.


???: Il est en vie.....Mais le sort de Daxius ne peut plus l'arreter...Il vous faudra utiliser celui là, maintenant....Tout est marqué dans le parchemin.
Albrecht: Attendez.....qui...etes vous???
???: Cela est il réelement important?

A ces paroles, les deux êtres disparurent dans un halo de lumière bleu, laissant les membres de l'Agence, aux cotés de Daxius, et du père d'Amy, en proie à une interrogation des plus soudaine....Qui étaient ces deux êtres qui venaient de leur sauver la vie?

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Sam 8 Jan - 16:26

Amélia reprenait peu à peu connaissance, elle revenait surement des limbes, la miss avait failli y passer. Ouvrant les yeux la belle voyait encore flou, elle devinait de nombreux visages autour d'elle, surement les membres de l'agence à qui la future maman avait du filer la chaire de poule

Lita; Tu nous a filé une peur bleue tu es au courant
Karno; Et ton mari s'est transformé en Warlord merci pour le cadeau

" Quoi? Oh non..."

Daxius: Du calme, tu es encore très faible... Vous deux, bouclez-la

Amélia tourna alors la tête et assista à toute la scène. Deux jeunes femmes dont elle ignorait l'identité venaient de sauver la vie de Deimos en endormant son côté fou et diabolique, enfin, c'était si on prenait les choses simplement. Le père des deux jumelles venait de les appeler exorcistes, regardant les deux jeunes femmes en question la miss ne pouvait dire si c'était le cas ou non. Tout ce que la restauratrice comprenait c'est que ces deux femmes avaient aidé Deimos et avaient ramené le Warlord au plus profond de la psyché de celui-ci. Amy avait encore la respiration lourde, quelques secondes auparavant son mari avait tué trois puissant démons, des anciens alliés de son père, ça faisait peur parois, surtout quand elle réalisait qu'elle n'avait encore pas l'idée de la limite d ela puissance que pouvait avoir le félin.

???: Oh ma chérie, est-ce que ça va?

Amy cru que son coeur allait s'arrêter et faisant les yeux ronds la demoiselle vit alors son père à ses côtés avec Daxius et les autres membres de l'agence, son coeur augmenta de vitesse, son père était la aison de beaucoup de choses et surtout du fait que la miss ne voyait plus sa mère et qu'on l'ait traité comme une moins que rien après son service chez Vladimir, mais c'était son père. Amy ouvrit la bouche mais ne sut quoi dire, elle voulu s'asseoir mais du demander l'aide de Daxius qui lui demanda encore une fois d'y aller lentement

"Tu es en vie..."

Sherlock Holmes à cette phrase aurait sans doutes rajouté * élémentaire mon cher Watson*, mais la situation était incompréhensible, Amy demanda alors les sourcils froncés

"Mais comment..."


Daxius: On l'étudiera plus tard, il faut qu'on te ramène, il faut que tu te reposes
"Non .... et Deimos?"

Elle tourna son regard vers l'animal endormit, mais déjà il semblait reprendre connaissance

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   Ven 21 Jan - 0:15

Karno: Hé chérie. On te rappelle qu'une fois de plus, il a failli nous faire la peau.
Lita: Karno, boucle là, tu sera gentil.
Karno: Non mais...
Lita: Karno....LA FERME.

Quel bordel, à la fois dans le tête du démon et autour de lui. Que se passait il donc?? Barnum venait de débarquer avec sa clique?? Et puis, pourquoi, en plus du poil mouillé, ca puait le cadavre à plein nez. Un démon quelconque aurait il, par le plus grand des hasards, bouffé un rat crevé?? Possibilité peu probable, d'autant plus que, rouvrant doucement les yeux, l'être au pelage noir s'aperçut qu'il était à la fois au beau milieu d'un cimetière et d'une dispute des plus sonores. Bonjour le mal de crâne en prime....Mais qui étaient ils?? Pourquoi leur visage ne lui disaient rien??
Clignant des yeux afin de s'enlever les quelques saletés qu'il avait, il prit appui sur ses deux pattes, avec difficulté, avant de se mettre en tailleur dans l'herbe et de répliquer quelque chose qui allait surprendre l'entourage qu'il ne pouvait reconnaitre.


Deimos: Heu........Ou suis je?? Et qui êtes vous??? QU'est ce que je fous là??

La plupart des protagonistes se retournèrent alors, éberlué vers l'origine de la voix, rauque, mais étrangement calme. Ce qui l'attira surtout, c'était le regard du Loup-Garou, qui le fixait presque avec effroi....Le même loup-garou, qui, il y'a encore quelques secondes, se permettait des blagues des plus vaseuses. Cela ne l'empêcha toutefois pas d'ouvrir à nouveau le moulin à vent qui lui servait de bouche.....enfin, de mâchoire, au vu de son apparence actuelle.

Karno: Attends....C'est une blague??? Non, C'EST PAS VRAI??
Lita: Karno, BOUCLE TA GRANDE GUEULE, PUTAIN.
Karno: NON, MAIS QUAND C'EST PAS SA NANA QUI SE METS DANS LA MERDE, C'EST LUI QUI PERDS LA BOULE. ME DITES PAS QU'ON VA DEVOIR REFAIRE SON ÉDUCATION.
Lita: KARNO, TU VA ARRÊTER??? TU VOIS PAS QUE C'EST GRAVE??

Une autre femme, brune, cheveux longs et sabre attaché dans le dos, s'approcha alors du démon félin, s'agenouillant à son niveau avant de poser la main sur son front, tout en fermant les yeux. Essayait-elle de sonder l'esprit du démon, afin de savoir si il ne s'agissait que d'un bobard éhonté, ou bien si il s'agissait d'un véritable cas d'amnésie.
Cela dura une bonne minute, avant que la jeune femme, que le démon voyait comme une probable femme avec des origines italiennes, ne se releve afin de rendre son verdict.


Alana: Il ne ment pas........Il y'a un nouveau vide dans son esprit.

Le démon félin ne semblait pas réactif sur le coup, se contentant d'observer la scène sans rien dire, dans un silence et un calme qui aurait pu effrayer n'importe qui. L'assemblée était nerveuse, et la créature sentait bien qu'il était l'origine de ce conflit ouvert en pleine marche des morts. Pourtant, il continuait de porter son regard sur la fille à moitié évanouie, brune....et enceinte, comme si au fond de lui, il était persuadé la connaitre.....Cela était il le cas??

Karno: Oh putain, c'est pas VRAI. MAIS QU'EST CE QU'ON VA FAIRE, MAINTENANT?? QUI NOUS DIT QUE C'EST PAS L'AUTRE.
Alana: Calme toi....Il a disparu....pour le moment.
Karno: HA OUAIS? COMMENT PEUX TU EN ÊTRE SURE?? COMBIEN DE FOIS LE WARLORD A IL FAILLI REVENIR, A CAUSE DES PETITES CRISES DE NERFS DE MONSIEUR SAC A PUCE??

A ce moment là, ce fut l'homme à lunette qui prit la parole. De cet homme émanait une énergie et un calme tout aussi effrayant que pour le démon. Apparemment,il avait l'air d'en savoir long. Et c'est en attrapant le lycan par la gorge, en maintenant bien l'emprise qu'il avait sur lui, qu'il lui adressa personnellement la parole.

Daxius: Concentres toi un peu, et tu verra que l'aura du Warlord n'est plus présente....Elle a même, je dirais, été enfermée au plus profond de sa psyché...comme si il n'existait plus. Alors, tu te calmes, et ensuite, je te lâche, compris? On en a tous assez de tes jérémiades, Karno Alexander. Ou est passé le fier chef lycan, celui, qui, dans sa grande sagesse, savait prendre des décisions réfléchies?? Aurait il laissé sa place à un vulgaire trouillard??
Karno: ET MOI, JE DIS QU'IL FAUT LE BUTER. Il faut arrêter de prendre des risques, et arrêter les dégâts tant que nous le pouvons. Combien de fois a il failli faire sauter la ville?? Combien de fois a il failli tuer des innocents à cause du monstre qui est en lui.?? LAISSEZ MOI EN FINIR AVEC LUI.

C'est le moment que le démon choisi pour se relever, sortant ses griffes à l'air, et faisant front au lycan déterminé. Bien évidemment, l'assemblée tenta de s'interposer entre les deux créatures, qui se regardaient face à face, droit dans les yeux, avec une haine qui se voulait surement réciproque.
Apparemment, l'amnésie du démon n'avait pas altéré l'animosité qu'il ressentait pour le lycan, qui avait maintenant perdu son sang froid, toujours maintenu avec force par l'homme à lunette, Daxius.


Deimos: Hé, je sais pas qui vous êtes, ce que vous racontez. Je comprends rien, mais si l'autre sac à puce essaye de me faire la peau, JE L'OBLITÈRE.
Lita: Bon, toi, Karno, tu T'ÉCARTES DE LUI, ET TOI, DEIMOS, CALME TOI.....AUCUN MAL NE TE SERA FAIT.

Difficile de dire quel serait la suite des evenements. 2 autres personnes maintenantle monstre félin, qui ne semblait pas réelement hostile, sur le coup, se contentant juste de mettre en garde dans le cas où quelqu'un tenterait d'intenter à sa vie.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs douloureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Corbeille et archives :: Chapitres terminés :: 2009-2011-