Et une tranche de démon (Amy)
lienlien
  

  

  



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et une tranche de démon (Amy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Et une tranche de démon (Amy)   Ven 4 Juin - 2:13

Il y'a parfois des soirs où l'envie de massacrer tout ce qui bouge est très présente, une envie telle qu'on est pret a se rendre au premier lieu peuplé de sac à merde pour se défouler un bon coup.
A vrai dire, ce soir, il allait y'avoir un massacre en règle, avec pour seuls et uniques protagonistes, un homme et une femme, qui, d'apparence simple, se rendirent au "Tarentula" pour mettre un peu d'ambiance, en cette triste nuit sans lune.
D'un coté, suite à une vieille affaire, on pouvait sans aucun doute dire qu'il y'avait de la monnaie à rendre, et en dehors de Deimos lui-même, personne ne savait réelement pourquoi ce dernier se rendait la-bas. Tout ce qu'on pouvait dire, c'est qu'il avait laissé un message à Amélia, qui lui disait de le rejoindre la-bas, sans indication de plus.

Rien qu'à l'odeur, Deimos pouvait sentir peut etre.....5 à 6 lycans, lorsqu'il ouvrit la porte principale du bar, laissant un silence de mort s'installer dans la zone. Certains le regarderent d'un air apeuré, et d'autres l'ignoraient totalement, dont un groupe de démons de bas étage, qui jouaient tranquillement au poker, partie qu'ils auraient pu continuer si un petit bruit n'avait pas attiré l'attention du démon, qui, d'un pas calme et assuré, s'approcha de la table des 4 joueurs, pour finalement voir un petit carton d'ou tenterent de s'extirper une chatte et ses 3 chatons, carton sur lequel il était marqué "Repas du soir"......Le truc à pas faire, bien evidemment.
D'un ton calme, il s'adressa à l'assemblée dont un des démons,qui osa lui répondre...Le genre de démon patibulaire, crane rasé, avec une gueule de tueur, et un tatouage qui lui recouvrait en partie la gueule, avec une voix de faux dur, qui devait surement chialer dès qu'on lui faisait sortir du lait par le p'tit fion.

Deimos: Donnez les moi
Démon: Hein??
Deimos: Ces chats.....Donnez les moi et vous vivrez.
Demon: J'ai rien entendu, tête de biiiittee.
Deimos: Dommage, tu aurait pu vivre

Deux mouvements........seulement deux, et déjà, la tête du démon moqueur se retrouva à pivoter à 90 degré, sous la pression des mains de Deimos, qui venait d'expedier l'affaire en quelques secondes, laissant le corps tomber sur le sol, dans un bruit sourd, sous le regard abasourdi des démons, qui laisserent le chasseur prendre le carton avec les chats, sans rien dire, pour ensuite aller s'installer tranquillement au bar....Etrangement, les miaulements cesserent, comme si ces fragiles petites créatures se sentaient en sécurité.
Ejectant un démon saoul du comptoir, Deimos ne se gena pas pour prendre sa place et sa bouteille, tout en buvant à sa santé, attendant maintenant l'arrivé d'Amelia et de Lita.

Pour le moment, personne n'osait réagir, mais cela n'allait surement pas tarder.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Ven 4 Juin - 14:31

Amélia était en train de potasser des livres juste histoire de...mais alors qu'elle allait se chercher à manger à la cuisine, elle apperçut un message

"Amélia rejoins mois à la Zone Ouest, Le tarentula. Deimos"


Pas bonjour, pas de je t'aime. Rien. Une formalité... Soupirant alors la miss alla se changer pour pouvoir être à l'aise pour combattre. De toutes façons ça serait forcément un combat. Bizarrement l'avocate avait l'impression que son cher félin s'était quelque peu distancé depuis la nouvelle de sa grossesse ou peut être que, comme d'habitude, elle se faisait des idées. Enfilant alors un jean, un t-shirt et bien sur, des baskets. La miss se mit en route après avoir remplit son sac de potion,on ne sait jamais après tout. Se téléportant alors directement sur place.
Amy assista au loin à la scène et soupira: il s'agissait de chat, ceci expliquait cela. Suivant silencieusement Deimos, elle arriva au bar et laissa passer une minute avant de le rejoindre et fit comme si de rien était

"Deimos, c'est quoi tous ces chats?"

Le regardant alors, la miss s'asseya à côté de lui et le regarda, il avait l'air énervé et pas au meilleur de sa forme

"Est-ce que ça va? Ton mot m'a inquiété... Qu'est-ce qui se passe? Raconte!"


S'il y avait une chose que la brunette ne supportait pas, c'était les cachoteries, alors son mari avait intérêt à lui dire de quoi il en retournait

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Ven 4 Juin - 23:45

"Ces chats hein......Demande donc au cadavre, derriere moi"

Inutile de préciser que le cadavre, tout fraichement refroidi, la colonne vertébrale brisée, ne risquait plus d'en placer une pour l'instant. En public, Deimos ne se montrait pas aussi affectueux avec sa femme et agissait comme un pro, se contentant de marmonner une ou deux phrases, tout en gardant un ton des plus calmes, qui affolerait n'importe quel démon qui oserait s'attaquer à lui. Sur le coup, le démon félin se contenta de tourner son visage vers le corps, avant de reprendre une gorgée. Sur le coup, i paraissait froid, distant, et très mystérieux, comme si il gardait un secret. Amy devait bien se douter que son mari n'agissait pas ainsi pour la froisser mais uniquement parce qu'ils étaient en chasse, ce qui excluait tout sentiments, surtout devant une bande de pétochards qui tremblaient déjà.
On put entendre alors le démon félin reciter une formule étrange avant de voir le carton avec les chats disparaitre pour une destination connue uniquement du couple.
Puis, il reprit une gorgée de whisky, qu'il but bien tranquillement, avant de reprendre la parole, devant un barman assez impassible, du moins pour le moment.


Deimos:Hé bien......Barman, sers moi de l'hydromel.
Barman: C'est....une blague??
Client: T'est dans un bar, gamin...Et puis, tu manque pas de culot, après avoir tué un de nos potes.
Deimos: Oh vraiment?? Moi, je trouve pas que ca sente l'alcool, mais plutôt le sang....Peu importe, direz vous.

Lors des paroles prononcées par Deimos, le barman sembla se figer, le temps de quelques secondes, avant de finalement reprendre ses petites activités, laissant Deimos s'adresser à Amélia

"Hé bien tu vois, depuis un moment, on parle d'un bar à l'ambiance violente...En fait, on y' paierait ses consommations avec sa vie, plutôt que de l'argent....Qu'en pense tu, Amelia?"

Lorsque le nom d'Amélia fut prononcé, la plupart des clients se retournent vers les deux personnages, exceptés 4 autres joueurs de poker, qui ne semblaient pas preter attention. Apparement, ceux qui étaient ici, même camouflés sous apparence humaine, ne semblaient pas encore connaitre le couple...Il était possible que la clientèle soit composée de démons tout fraichement sorti de l'enfer, ce qui expliquerait pas mal de choses.

En tout cas, Deimos avait attiré leur attention, alors que ce dernier attendait une réponse de sa belle, toujours aussi impassible et froid, sans bouger d'un iota du comptoir.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Sam 5 Juin - 16:57

Le ton froid que prenait Deimos ne froissait guère notre restauratrice et avocate active, après tout ils n'étaient pas là pour parler sentiment, mais pour mettre une sacrée racler à ces semeurs de trouble, tout ce qu'attendait la future maman c'est que la bagarre s'enclenche, l'un des deux allait faire le premier pas. LE félin fit disparaître la boîte contenant les chats. La miss souriait intérieurement , non seulement son mari avait de la schysophrénie en tant que telle , mais en plus dnas la vie de tous les jours, qu'on le croise au combat, ou dans la sphère Familiale, c'étaient aussi deux personnes complétement différentes, mais à y penser, AMy non plus ne se conduisait pas pareil. Aux paroles de Deimos l'un des présents remarqua

"Amélia?! Amélia Stazzone, la rejeton de l'enfer, cette pourriture qui n'a même pas su se défendre? Elle vaut rien cette femme, ne me dis pas que t'es en couple avec elle, tu me déçois... Black Cat"


C'était un démon, visiblement de rang supérieur, peut être le seul de tous ceux qui étaient attablés dans le bar. La jeune femme elle se retourna pour voir qui osait lui parler sur ce ton

"Tu vas me payer ça."


Ainsi elle répondait aussi à son dulciné, la chasse était ouverte et pas qu'un peu, elle remarqua alors en adressant ainsi ses dernières paroles au père des jumelles

"On va leur apprendre ce que ça coûte de faire du mal à des chats ou me parler sur ce ton!
"

Mais le démon en question la figea alors que la miss allait sauter sur lui et sauta à son tour sur elle en utilisant la célérité et la fit atterrir sur une table qui se cassa sous le poids des deux combattants. Les autres quant à eux, ainsi que le client qui avait parler à Deimos un peu plus tôt se jetèrent sur le félin. Ils se divisèrent en deux groupes en fait. Cinq sur le félin et cinq sur la restauratrice qui se dégageait alors des débris. Le plus étonnant dans tout ça, c'était que ce démon qui l'avait insulter semblait connaître le surnom de Jonathan, mais la miss n'y prêtait pas attention, il fallait déjà qu'elle réussisse à le coincer. Réussisant à lui mettre quelque raclée et utiliser aussi son clonage pour pouvoir se débarasser des autres pot de colle elle souffla

"Alors que dis tu de ça?"


SOn souffle était toujours régulier, mais le fait d'être enceinte ne facilitait pas les choses, mais heureusement, personne à part Deimos ne le savait, malheureusement pour la demi-sorcière, ça commençait à se voir et elle ne duperait pas les inconscients-ici présent bien longtemps, mais il fallait qu'elle fasse de son mieux, manquerait plus qu'elle revive la même chose qu'avec Cassandra.... Non valait mieux ne même pas y penser... Ces souvenirs étaient trop douloureux!

"Pff comme si tu me faisais peur, tu vaux rien, lâche moi, je veux combattre quelqu'un de ma taille, espèce de baleine... Et ça se dit Démone. Va à la maison, ta place est au foyer et nul par ailleurs, comment peux-tu avoir encore le culot de te montrer en public? Tu es une HONTE pour les enfers compris? UNE HONTE! UNE CALAMITE! Tu as été rejeté, alors toi et ton bâtard, foutez le can, ici, c'est les professionnels...."


Il n'eut pas le temps de finir, Amélia se jeta sur lui et utilisa ses clone et une potion qu'elle avait sur elle pour l'assommer. Il était visiblement très fort, il n'était pas mort, seulement assommé... Amélia soupira, son coeur battait vraiment fort, il avait touché le point faible. La miss commença alors à s'occuper des autres, il ne fallait surtout pas que Deimos la voit affaiblie par ces propos. L'un des autres démons réussit à la mettre par terre et la griffa à la gorge, se débattant la miss se retrouva sous une pile de démons qui visiblement avait pour ordre de tuer Amélia suite à ce qu'avait dit le démon principal, ça semblait logique. Ses paroles avaient apparemment motivé les troupes...

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Jeu 10 Juin - 22:07

Au début, Deimos n'avait pas réagis, préférant ne pas montrer qu'il passait sa vie à surprotéger celle qu'il aimait, tout en lui laissant l'occasion de prouver que le bottage de cul était dans ses cordes, et alors que la miss venait de se faire submerger, le démon décida de passer à l'attaque, car même si il était encerclé, les autres ne preferaient pas attaquer, mais se contenterent de le bloquer, enfin, du moins c'est ce qu'ils s'imaginaient lorsqu'on entendit un bruit metallique très rapide, suivi d'un bruit de succion, comme celui du metal traversant la chair, alors que Deimos laissait clairement apparaitre son épée, dans la paume de sa main.

Tout s'était fait en une seconde, tandis que ses agresseurs tomberent sur le sol, leur corps coupé à l'horizontal et glissant lentement pour finalement se ramasser sans préavis, ce qui eut pour effet de forcer la troupe qui s'attaquaient à sa femme, à se relever et à s'écarter tandis qu'il les regardait sadiquement, tout en tournant son regard vers une table de joueurs qui continuaient tranquillement sa partie de Poker, tout en ne quittant pas l'autre rigolo qui avait eu l'audace d'insulter Amélia, et son "Batard" de mari....A moins qu'il parlait des deux enfants. Bé ca tombait bien car il allait être, lui et son orgeuil, le suivant à payer, alors que Deimos se tourna vers lui, toujours l'épée à la main.
Le démon se voulait moins sur de lui, sur le coup et semblait avoir perdu son envie de se marrer tandis qu'à chaque pas du chasseur, il reculait également d'un pas, puis d'un autre, jusqu'à ce qu'au moment où il ne vit plus son ennemi mais ressentit un simple courant d'air, suivi d'un bruit de metal penetrant la chair, laissant alors clairement Deimos apparaitre derriere lui, tout en étant prostré sur place, la mine défigurée d'abord par la surprise, puis la peur, et enfin la douleur, lorsqu'il se rendit compte qu'il venait de perdre ses deux jambes qui s'écroulerent sur le sol, suivi du reste de son corps...Le pauvre était encore en vie mais plus pour très longtemps.


Démon: Non, non,non...NON, NON
Deimos: ...........C'est qui le batard, maintenant??

Le démon se servait de ses deux bras pour essayer de se trainer, toutefois bien trop lentement, tout en pleurant de peur devant ce qui l'attendait. Il fut vite rattrappé par Deimos, qui executa alors la sentence, aussi horrible soit elle: Un coup de pied qui écrasa avec force la tête du dit démon sur le sol, répandant à la fois son sang, et un mélange foncé ecoeurant d'ou se melaient ossements et cervelle, qui éclabousserent la plupart des clients.
Durant ce moment qui semblait avoir duré de bien longues minutes, Deimos semblait avoir ressentit une sorte de satisfaction très étrange à décrire...comme si cela venait de lui rappeler de bien lointains souvenirs, ce qui le fit sourire tout aussi sadiquement que tout à l'heure, laissant maintenant son regard traitre se ballader à nouveau vers la table des joueurs de poker où l'un des joueurs venait de déposer sa combinaison.


Deimos: Oh ho...Quinte Flush royal......c'est sur qu'une main pareille, ca a de quoi écourter la vie du gars qui la pose sur la table.

Se relevant, apparement satisfait de la partie, le type se tourna vers Deimos et Amy, tout en affichant un sourire qui ne disait rien qui vaille, ou du moins, qui démontrait que ce type, où du moins, ce débile mental, allait faire la plus grosse connerie de sa vie.

Démon Poker: Ce soir les gars.....C'EST MOI QUI REGALLLLEEE....AAARRGGGHHH

A peine venait il de se jeter sur Deimos qu'il fut propulsé en arriere, sans comprendre ce qui venait de lui arriver...C'était pourtant simple: Deimos l'avait vu venir et venait de lui coller une belle balle au beau milieu de l'encéphale, ce qui provoqua la fureur des autres démons qui se jeterent à l'attaque. 3 d'entre eux se ramasserent sur le comptoir, victime de l'esquive du démon, qui en profita pour leur placer à chacun un tir bien placé dans la tête, avant de se repositionner à coté de sa bien aimée, qu'il avait bien décidé de proteger.

Deimos: Tas de merdes...Vous avez touchés Amélia....ALORS MAINTENANT VOYONS DE QUELLE COULEUR EST VOTRE SANG.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Ven 11 Juin - 15:21

Amy était heureuse, que pour une fois, Deimos la laisse se débrouiller par elle-même, au moins la brunette pouvait lui montrer de quoi elle était capable, car la démone en avait plus qu'assez d'être considérée comme une poupée frivole incapable de se défendre. Enfin malgré le fait que finalement la miss avait finit par être submergée par les démons ici présents. A peine Deimos avait il entreprit sa bataille à lui que la future maman put se relever et se multiplier afin d'avoir plus d'impact et de forces surtout, ils allaient payer pour ce qu'ils avaient dit et fait.

"Diviser pour conquérir n'est-ce pas?"


Oui c'était presque ça, quant à Deimos il se faisait vraiment plaisir sur ce coup là, ce qui rendit le sourire à notre belle qui continua à tabasser les serviteurs de celui qui venait de se faire littéralement démembrer

"Et vous allez aussi voir ce qu'il en coûte que de toucher ne serait-ce qu'à un seul poil d'un chat!"


Ses yeux pétillaient, enfin elle allait pouvoir se défouler. A ce moment ce n'était plus la gentille petite avocate qui attendait des enfants, mais une chasseuse de démons, d'ingrats, de monstre sans pitié ou lois, et bien elle serait aussi sans pitié, et ils allaient payer le prix fort. Déjà plus quelques rejetons restaient dans la salle et Amy souffla

"J'ai envie de m'amuser moi aussi"


Elle fit tomber alors celui qui s'était apprêté à lui sauter dessus et planta le couteau juste à côté du coeur histoire qu'il agonise, mais bon Amélia ne changerait pas, elle préférait , au contraire de son mari, des meurtres propres et rapides, après avoir sourit une dernière fois au pauvre fou écrasé par la future maman elle en finit avec lui et se tourna vers Deimos histoire de voir quelle serait la prochaine étape

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Jeu 1 Juil - 11:26

Musique d'ambiance: Slaughter

Ca y'est, la véritable bagarre venait d'éclater et ce soir encore, Deimos et Amélia allaient montrer qui étaient les vrais patrons de la ville, et ce, sans détour,alors que le démon félin alignait tir sur tir, visant avec précision chaque démon à la tête, les couchant net, sans possibilité de retour, tout en esquivant d'un pas ou deux chaque imbécile qui osait lui sauter dessus, sans pour autant arreter de jouer des flingues, tout en croisant ses tirs, dans un mouvement ample et rapide.

C'est là qu'il remarqua qu'Amélia et ses doubles en avaient fini avec leurs proies, enfin, du moins, c'est ce qu'elles crurent lorsqu'plusieurs dizaines de démons de petite catégories apparurent pour s'expliquer en face à face avec le couple de chasseurs. Deimos s'appreta à tirer lorsque...

???: CA SUFFIT. ARRETEZ TOUS.

Cet ordre à l'intonation nerveuse et sonore fut suivi d'une bourrasque de vent assez nerveuse qui déferla sur les différents protagonistes de la scène, bourrasque à peine assez puissante pour les décoiffer et les prevenir de l'arrivé d'un nouveau personnage dans la zone.

???: Deimos, Amélia....Je commence à me dire que vous êtes partout à la fois....Et quant à vous...

Il désigna alors les autres démons.

???: ....Je vous aurais cru plus.....malins. Provoquer et tuer comme vous faites, tout en pariant des chats en repas, ne vous étonnez pas si les chasseurs vous tombent dessus.

Le personnage était resté dans l'ombre, dissimulant son visage dans une partie de la salle tamisée, tout en esquissant un petit rire, pour finalement faire signe aux démons de sortir. Ces derniers ne se firent pas prier pour dégager, laissant le couple seul avec le personnage sans visage.

Deimos: Qui est tu?
???: Disons un de vos fan....Mais trèves de conneries. Il faut qu'on parle, vous et moi. Mais ne comptez pas sur moi pour dévoiler mon nom ou mon visage
Deimos: Que veux tu dire, alors?? Parle ou nous t'y obligerons.
???: Houla, houla, du calme, l'ami. Si je le voulais, vous seriez déjà morts. J'ai....quelques informations pour vous, mais si vous deviez me donner un nom, alors appelez moi Slaine.
Deimos: Très bien, tu a notre intention.
Slaine: Si je vous dit "Sparda", est ce que cela vous dit quelque chose?
Deimos: Sparda??

Le visage du démon se plissa legerement, comme pour montrer qu'il était en pleine interrogation....Sparda, Sparda.....Etrange, ce nom là ne lui disait rien, sur le coup.. Foutu amnésie de merde.

Deimos: Non....Et toi, Amy, ce nom là t'est il familier ou pas??
Slaine: Qui sait, elle le sait peut etre, sinon, je vous en dirais un peu plus...Mais à voir ta tronche, on dirait que tu n'a pas récupéré tous tes souvenirs, mon cher.
Deimos: .......Tu a l'air d'en savoir beaucoup sur moi.
Slaine: Remarque fallacieuse que celle d'un être qui est l'une des figure emblématique de cette ville. Beaucoup savent qui tu est, même si je dois avouer que je connais certains détails supplémentaires comme votre rencontre avec Coliostro....pour ne citer que celui là.
Deimos: Laisse la parler. Tu lui bouffe son oxygene, là.
Slaine:......Alors Amélia....? Saurais tu quelque chose que ton mari ne sait pas?

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Jeu 1 Juil - 18:58

La bagarre faisait rage et pourtant elle ne dura pas bien longtemps, et ce à la suite de l'arrivée de monsieur cagoule, bah oui quoi il n'avait pas de visage ou du moins on le voyait pas.. En tout cas le protagoniste qui venait d'entrer avait une sacrée autorité. Tous les démons, à son signal, ou plutôt suite à ses paroles avaient déguerpi..

*Efficace*


Pensa alors Amélia qui ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire, en laissant le soin à son mari d'entamer la première partie de la discussion qui froncer les sourcils à notre future maman, elle ne put alors s'empêcher de remarquer

"Mais on est partout, c'est notre job après tout..."


La miss se tut alors pour voir ce que le visiteur, qui lui rappelait vraiment Coliostro - bah oui, lui aussi c'est un monsieur à capuche, on ne pouvait même pas voir son visage... et quel coïncidence, le nouvel arrivant venait d'en parler ce qui fit que l'italienne fronça à nouveau les sourcils. La discussion prenait un nouveau tournant et visiblement les deux zozios pensaient enfin à lui donner la parole

"Bien sur, je connais. C'est une légende de deux fils semi-démoniaque. Ils sont de la même nature que moi, mais le pouvoir de Sparda est protégé par un sceau que seule la magie peu desceller, une magie puissante..."


Ceci dit, la nouvelle avocat et la cuisinière en herbe se tourna alors vers Deimos, Amy se mordit légèrement la lèvre et déclara alors, se culpabilisant de ne pas lui en avoir parlé plus tôt. En même temps il était revenu le matin même sans lui expliquer le pourquoi du comment.

"Désolée, après ce qui s'est passé au cimetière, tu avais disparu deux jours, et je me suis enfermée à la bibliothèque, j'y ai rencontré Vergil, justement l'un de ces jumeaux. Je n'ai pratiquement vu aucune bonté dans ses yeux, et il n'est pas très bavard, je n'ai pas pu en apprendre beaucoup sur lui... Mais vous vous semblez en savoir long, autant sur Sparda que sur nous. Nous vous écoutons"

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Lun 1 Oct - 19:11

Vergil Sparda, fils du légendaire chevalier noir. Si Amy avait rencontré cet étrange et taciturne personnage, je parierais fort que cela n'avait absolument rien de réjouissant ni de rassurant. Elle me mentionne le manque total d'humanité dans sa personne et son regard. Ca ne m'étonne pas vraiment, car on disait ce type aussi impitoyable que son frère qui, selon les rumeurs, était aussi en ville. Je ne serais clairement pas étonne que l'un se soit mis à la poursuite de l'autre sans vraiment pipé mot. De ce que je sais, il y'avait toujours eu un certain antagonisme entre ces deux là.

Sparda et Eva......L'un s'était sacrifié pour le bien de l'humanité, et l'autre avait été tuée par les démons, peu de temps après la naissance des deux jumeaux.
Je tourne mon regard vers ma bien aimée qui anque à l'instant de se faire poignarder par un type belliqueux et mal intentionné. Mal donne pour lui, c'est avec une balle au mercure entre les deux yeux qu'il finit, dans une magnifique gerbe de sang qui repeint l'ensemble du comptoir. Je rengaine à nouveau mon flingue, visiblement désappointé par les paroles de Slaine, qui est tranquillement assis derrière moi à s'enfiler un verre d'absinthe. Je pourrais me tromper en disant qu'il semble avoir l'air amusé, mais je me goure rarement quand je renifle l'odeur de la moquerie sur le premier guignol venu dans ce bar....enfin, guignol, c'était vite dit car bien que ce mec était doué pour camoufler son aura, je pouvais clairement sentir quelque chose de bien plus puissant et écrasant. J'avais entendu parler d'une vieille légende à Santa Carla, d'un groupe d'être qui existaient déjà avant toutes les autres créatures, des personnages doués d'un pouvoir équivalent à celui d'un dieu, mais régis par un ensemble de règles et de code d'honneur qui leur interdisait toute utilisation abusive de leur puissance sur terre.

Bien sur, ce n'était que des légendes.......comme moi. Et pourtant, bien que j'avais été relegué au rang d'histoire pour effrayer les enfants, j'existais, cela allait sans dire.

"Amy, j'avais......j'avais besoin de m'éloigner un peu, et tu sais pourquoi....."

Je laisse quelques secondes de silence s'égrener en reprenant mon souffle, un haussement de tête vient confirmer mon inquiétude alors que j'observe l'ensemble d'abrutis du dimanche commencer à plier bagage en prenant leurs cliques et leurs claques. C'est ca, qu'ils aillent se faire bousier ailleurs. Avec un peu de chance, Lita se chargerait de les calmer.

"Quant à Sparda, c'est une vieille histoire....une légende mais le fait que tu aie croisé un de ses fils n'augure rien de bon. L'histoire de Sparda est réelle mais tragique, de ce que je sais, et tout comme nous, il a fini par se rebeller contre les enfers. C'était il y'a plus de deux millénaires. Dégouté de voir l'humanité mise à genoux et torturée, il a décidé de se rebeller et d'affronter l'armée entière des enfers. Sa rage et son talent au combat étaient sans égal sa puissance si destructrice que même les démons majeurs se mirent à le craindre. Par la suite, Sparda s'est mesuré a l'Empereur des Enfers, le Démon majeur Mundus. Bien qu'il était puissant, il n'a pas su l'anéantir alors il a fini par sceller la puissance de ce monstre, tout en scellant la porte des Enfers, en utilisant à la fois la force de son épée et aussi son propre pouvoir. Après cela, il a terminé sa vie sur Terre, des siècles plus tard et fini par épouser sa femme, qui a donnée naissance à deux enfants hybrides: Dante et Vergil......."

La fin de mon récit marque une phase d'étonnement de ma part alors que je me surprends à observer, du moins, à me plonger dans la contemplation du plafond, coudes contre le bar, le dos posé et à l'aise. Je ressors vite de cette espèce de torpeur pour porter à nouveau mon regard sur l'étrange Slaine......qui avait disparu. Surpris, je dirige rapidement mon regard sur l'ensemble de la salle, dont Amy.

"Merde......Il est ou, ce con?

Et bien sur, comme pour répondre à ma question, c'est une autre forme et d'autres gugusses qui se décident à se pointer, et parmi eux, je reconnais Vinnie Moldano. Propriétaire du bar, voleur, braqueur, dealer, pilleur, et surtout.....sac à merde. Le pire, c'est que ce con là était humain, mais on racontait qu'il avait passé un pacte avec Lucifer pour vivre éternellement. Sa longue chevelure noire et sa barbe naissante puaient le gel et l'alcool, sans parler de son immonde chemise rouge écarlate. Putain, ce mec devrait sérieusement apprendre à s'habiller parce qu'en plus d'avoir mauvais gout, ce pauvre con me pétait mon intégrité visuelle. Je me rapproche quelque peu d'Amy afin d'éviter que ce dernier n'ait l'envie, comme on dit, de mettre la main aux miches de la boulangère. Enfin, il peut essayer mais après, je me chargerais personnellement de faire bouffer sa main à cette sale petite fouine au nez retroussé et à la voix énervante. Un rapide coup d'oeil me permets de voir que d'autres gugusses sortent d'un peu partout. Des airs de voyous, parfois de bikers et même un coup qui se la joue James Dean avec un super blazer noir et la coupe gomina.....Oh seigneur, on est plus dans les années 50, bordel. Et le meilleur, c'est qu'aucun de ses cons n'était un démon ou autre bestiaux...
Que du 100% humain, et 100% con.

-Deimos, qu'est ce que tu fous ici? T'en a pas marre de venir peter ma clientèle.
-Vinnie, ca tombe bien. Tu va p'tet pouvoir me renseigner.
-Ouais, bé je te renseignerais....quand j'en aurais envie.
-Tu devrais pas me parler comme ca, Vinnie. Tu sucais encore ton pouce que je tuais mes premiers démons.
-Héééé, hoo, tu ramenerais moins ta gueule si mon frangin était là.
-Mais il est pas là, ton frangin, et tu sais pourquoi?
-Pourquoi?
-Parce que c'est un connard, un trou du cul et un fils de pute.
-Non, mais oh, pour qui tu te prends, avec ta petasse et ta bande de charlots? Tu crois que tu m'impressionnes?
-Bé on dit que oui....Parait même que t'aurais laissé une superbe flaque jaune quand Karno t'a choppé en train de dealer des cendres de vampires, y'a quelques jours.....Amy, t'a quelque chose à dire à notre ami "Gueule de con?. P'tet qu'il a envie de prendre une petite leçon féminine."


J'ai envie de laisser Amelia s'amuser un peu avec ce tocard. La plupart des femmes de Santa Carla detestaient ce grand con de Vinnie. Et ce fumier me le rendait bien depuis que j'avais flingué son enculé de frangin, un voyou qui s'était fait vampiriser par Loknar, il y'a quelques temps. Ca n'avait pas été difficile, mais Vinnie ne s'était pas laissé abattre et jouait les caïds fort en gueule. Seulement, il me suffisait d'une baffe pour le mettre à terre et l'envoyer pleurer si ca me chantait. D'ailleurs, à une époque pas si lointaine, je me rappelle que je m'étais permis de mettre un peu à sac son boui-boui, et je dois avouer que l'envie de recommencer me tiraille depuis un petit moment.

Vinnie joue les chauds mais il tremble et ca se voit. Il est hésitant dans ses gestes. Sa langue est une vraie kalashnikov mais pour le reste, on peut pas dire que ca brille en sa faveur. Tiens, pour preuve, il n'a pas vu venir la baffe que je venais à l'instant de lui coller avant de l'alpaguer par le col et de le jeter à terre, au pied de ma femme, sous le regard ébahi de tout le monde. Les types tentent de réagir en s'avancant vers nous, couteau et autres batte à la main. Deux d'entre eux ont aussi des flingues. Ca tombe bien, car j'en profite pour braquer les miens. Comme si des balles en plomb pouvaient nous faire quelque chose.....putain, je me marre déjà à imaginer leur gueule collées sur le sol, et sous mes pompes.

"N'y pensez même pas, bande de cons."

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Mar 2 Oct - 23:00

Il était marrant de se rendre compte, qu'à chaque fois qu'ils allaient quelque part, et ce même si la soirée commençait bien, les choses avaient la sale habitude de rapidement.... dégénérer, c'était le mot. ALors qu'Amélia voulait en apprendre plus sur l'étranger et sur ce que celui-ci avait à leur dire. Qui plus est Dei n'avait pas franchement l'air ravi de sa présence en ville. Néanmoins il exposa ses connaissances sur le sujet. Et il en savait long. Amy eut un léger sourire, peu à peu, au fur et à mesure des années, Deimos semblait se souvenir de plus en plus de choses, c'était bon signe. Mais voilà que leur interlocuteur finit par purement et simplement disparaître, ça c'est la meilleure.

"Tu t'étonnes encore, ici disparaître c'est un don!"

Amy réalisa en un quart de seconde que quelqu'un avait tenté de la poignarder et que dans le même temps le gugusse en question avait finit en chair à pâtée sur le comptoir

"Ils sont vraiment cinglés par ici"

La démone ne croyait pas si bien dire, des humains venaient d'arriver avec des battes à la main, visiblement près à charger, décidément ils n'apprendraient jamais leur leçon. Devant la question de Deimos la miss eut un sourire quelque peu machiavélique

"Et Comment! Dis moi Vinnie, pourquoi tu ne retourne pas jouer avec les petits, sérieusement, tu te fais du mal là. Pourquoi t'entêter mon petit?"
"Oh toi la gonzesse on t'a rien demandé, en plus t'es enceinte, alors laisse les hommes s'amuser veux-tu"
"HA! Parce que tu crois que la grossesse me gêne? Grossière erreur cher ami"

A peine avait -elle dit ça que la miss envoya Vinnie dans le décor d'un coup de pied dans le ventre, les autres eurent bien vite fait de dégarpir

"Tous les mêmes, tous des lâches!"

Amy eut alors un long rire puis en embrassant son cher et tendre, demanda tout en gardant un oeil sur l'entourage

"Et si on rentrait?"

Ils s'étaient bien amusés, mais la miss voulait avoir une soirée tranquille rien qu'à eux pour une fois

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Doomed Betrayer / Admin

The Doomed Betrayer / Admin

avatar
Messages : 308
Date d'inscription : 23/12/2009
Localisation : Santa Carla
Emploi de votre personnage : Chasseur de Démon / Fondateur de l'Agence "Black Cat"
Humeur : Tu n'a pas envie de savoir.

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
6275/1000000  (6275/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Jeu 4 Oct - 12:03

"J'avoue........Je commence à être fatigué, et j'ai un peu les crocs"

Tiens, oui, rentrer à la maison, ça ne serait pas une mauvaise idée. Ce bar puait la vinasse et la sueur, et franchement, pour vous dire la vérité, j'en avais déjà ras le bol d'être là. Quant à Vinnie, on pouvait clairement dire que le coup qu'Amelia lui avait mis, mettrait des mois à se résorber. Mine de rien, j'étais content de voir que coté force physique, elle commençait doucement à reprendre du poil de la bête, et, mieux que tout, qu'elle gagnait en vigueur. Il n'y' avait qu'à voir comment ce tocard avait volé dans le décor pour s'en rendre compte. Les gémissements de cette petite fiotte m'extirpe presque un sourire, mais le doux baiser langoureux de ma belle est bien plus agréable, et j'avoue que pour ce soir, on a assez donné. Mais ça, c'était jusqu'à ce que notre récepteur sonne pour nous annoncer une communication.

Sans lâcher ma belle, je porte la main à l'objet histoire d'établir la liaison. Pas difficile de reconnaitre la voix d'Albrecht, qui n'avait pas l'air franchement à l'aise.

-Ici Deimos
-Dei........faut que tu viennes.....il s'est passé quelque chose

Mon sourire s'efface très rapidement pour laisser place à de l'inquiétude alors que je regarde Amy. La pauvre devait être décue en devinant que ce n'était pas encore ce soir qu'on allait pouvoir profiter un peu de la tranquilité. C'était ainsi qu'était régie la vie des chasseurs de Santa Carla. Mais un autre détail me fait tilter: Albrecht est pas le genre à s'affoler pour très peu. Je le connais surtout pour son putain de sang froid et sa maitrise de ses émotions. C'est pas non plus une pierre ambulante, mais pour qu'il se fasse autant dessus, c'est qu'il devait avoir vu quelque chose qui l'avait vraiment terrifié.

-Albrecht, que se passe il?
-Dei.......je t'en prie...viens.....viens avec les autres......je suis sous le grand pont de la 40eme...
-Putain, Albrecht, dis moi ce qui se passe.

Mon ton est plus insistant. J'essaye de le réveiller, mais le ton de sa voix semble tellement emplie d'effroi que j'en viens moi-même à ressentir un élan de peur l'espace d'un instant. Pire que tout, sa dernière réponse était de celles que je détestait entendre.

-.....C'est une boucherie.....
-Putain, Albrecht, précise, bordel de........Ok. Ne bouges pas, d'accord? Et calme toi....On arrive avec les autres. Terminé"

J'éteins le communicateur et je le range à nouveau dans le double fond de cette foutue veste. Tiens, ca me fait penser qu'il faut vraiment que je la change. En tout cas, notre rencard aux chandelles, on pouvait l'oublier. Par moment, je me disais que le destin avait une drôle de façon de s'acharner sur nous. Merde, si ca continuait à ce point là, il faudrait penser à recruter un peu plus dans l'agence. Tiens, je pensais à la famille des Kerrigans......enfin, les deux sorcières. Ca serait pas un mal si on les avait à nos cotés. Faudrait que j'en touche deux mots à Daxius. Autant le prévenir aussi, car je pense qu'il va vouloir se déplacer en personne pour voir ce qui se passe. Bref, je ressors à nouveau l'appareil pour le rallumer mais........

-On me demande?

Oh putain, le con.....Je deteste quand il apparait dans notre dos. Et puis, cette sale manie en anticiper tout ce que je vais faire....Et à part ça, Daxius ose me dire qu'il n'est pas devin. Et mon cul, c'est du poulet? Enfin, au moins...

-Dites moi, les cabrioles, c'est en privé qu'on fait ca.
-Trèves de conneries, Daxius. Albrecht vient de nous contacter. Il y'a un soucis sous le pont de la 40eme avenue
-Juste à coté de la fête foraine.
-Oui.....Je sais pas ce qui se passe, ou ce qu'il a vu, mais Albrecht était terrifié et il a parlé d'une boucherie.....Amy, tu te sens en état de nous suivre?

Personnellement, avec ce qui se passe en ville, je n'aime pas trop l'alternative de laisser Amy seule à l'Agence, même quelques minutes. Les autres étaient sur le qui-vive un peu partout, on manquait d'effectifs et les démons devenaient nettement plus enragés quand c'était pas les suceurs de sang. J'imagine que c'est le lot commun de cette foutue ville, mais par moment, cette foutue fosse à démon me pèse sur le bourrichon. En tout cas, quand j'ai parlé de boucherie, l'air de Daxius avait pris un air plus renfrogné, plus inquiet. Daxius avait lutté et luttait bien avant que nous arrivions, Amy, Arioch et moi, à l'époque. Autant dire qu'il a été surpris de voir 3 démons se joindre à lui dans cette lutte. Mais bon, on avait nos raisons. J'avoue qu'en plus, notre équipe est vraiment des plus hétéroclites: Un Démon majeur, une hybride, deux anges déchus, deux sorcière, un loup-garou et une démone. Avouez que ce n'est pas tout les jours qu'on voit ca.

Daxius n'aimait clairement pas qu'on mettre le bronx dans sa ville et souvent, il le faisait comprendre, tout comme j'essayais de l'inculquer à quelques têtes de cons du quartier. Je n'ose imaginer la réaction qu'il aura quand il découvrira de quoi il s'agit. Si Albrecht avait pu être intimidé, voire, effrayé, alors je m'attendais au pire quant à ce que nous allions découvrir.

_________________

I was human.
They made me a monster
Now, the time of retribution has come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesdeneredia.forums-actifs.net

The Dark Bride/Admin

The Dark Bride/Admin

avatar
Messages : 1001
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 28
Localisation : Auprès de Deimos
Emploi de votre personnage : Avocate
Humeur : Taquine

Feuille de personnage
Feuille de caracteristiques:
Pierres d'âmes:
7345/1000000  (7345/1000000)
Limite:
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   Jeu 4 Oct - 15:35

Amélia avait bien comprit, et ce depuis longtemps, qu'ici on ne pouvait pas vraiment s'adonner au repos. Il n'y avait pas le droit d'être feignant. La belle brunette avait de part son expérience bien vu, qu'il suffisait d'un moment d'égarement pour que ça devienne rapidement dangereux pour la vie. Il fallait tout le temps être sur le qui-vive. Dire qu'il n'y a pas si longtemps l'avocate trouvait San Francisco dangereux; ce n'était évidemment rien comparé à Santa Carla.
Bien évidemment, Amy était heureuse d'être enceinte malgré le fait que ça mette la vie de ses jumelles et la sienne en danger car ses mouvements, sa forme tout était ralenti et moins efficace. Comment élever deux enfants dans un tel univers. Quelque part, comme la future maman les avait vu, et surtout vu ce qu'elles étaient devenues dans le futur, elle était un peu rassurée - elle avait réussi à en faire de vraies petites guerrières. Enfin tout de même, ce n'était pas non plus une enfance rêvée que de devoir être toujours vigilant.
Alors qu'enfin la démone eut un soupçon d'espoir d'être tranquille avec son mari, le récepteur de celui-ci retentit. Amy roula des yeux. Quoi cette fois-ci? Encore quelqu'un qui voulait devenir le roi du monde? N'avaient-ils donc toujours pas comprit qu'ils ne faisaient pas le poids contre Deimos, tout du moins la plupart...

"Je suis toujours prête mon chaton"

Daxius... Décidément il ne changerait jamais celui-là. Il était apparu non loin d'eux et s'était même permit de les taquiner. Amy ne résista pas et lui mit un coup de carte sur la tête, puis prenant la main de Daxius et de Deimos souffla

"Allons-y, on va bien voir ce qui se trame encore. Plus rien ne pourrait m'étonner de toutes façons"

Quelques secondes plus tard le groupe apparaissait non loin d'Albrecht et des autres membres de l'agence. IL y avait l'un un mélange du film transformers, I Robot et dieu sait quoi encore. Amy haussa un sourcil, c'était quoi ce binz? Halloween avant l'heure ou le futur qui se décidait à faire un saut dans le passé. Amy sourit; ils allaient bien s'amuser en tout cas, enfin c'était jusqu'à ce que l'un d'eux s'amuse à lancer un éclair d'énergie sur la brunette qui sauta sur le côté pour l'éviter. Et là, un monstre, haut comme une maison de 3 étages possédant visiblement un pouvoir d'électricité et qui surement était la source de la peur d'Albrecht

"Oh bah merde alors... A l'assaut!"


Telle une enfant Amélia se lança avec quatre clone boule de feu à la main pour essayer de le mettre à terre, mais la boîte de conserve ambulante n'eut fait que d'écraser les clones... Ah non... Raté... Fallait pensé à autre chose

"Dei, c'est quoi le plan là, comment on fait?"

_________________


*Jeune maman*

Deimos, ti amo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et une tranche de démon (Amy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et une tranche de démon (Amy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Neredia :: Corbeille et archives :: Chapitres terminés :: 2011-2013-